Carnet de voyage

Road trip en Europe

47 étapes
50 commentaires
Par bergui
Cette fois ci, voyage en camping car, départ le 29 avril, retour le 15 juin. Nous passerons par l'Allemagne, les pays baltes, la Finlande, la Pologne...
1
2

Passage en Suisse, arrêt à Berne, je ne pouvais pas manquer une ville où coule l'Aar....Bern Aar..😂

Bonne étape, nous y avons passé la journée, la vieille ville est très agréable à visiter, l'ours omniprésent. Demain, départ tôt, 900 km pour arriver à Berlin ...

Sous l'armure, un ours 
3

Long mais assez rapide voyage, 975 km sur autoroute allemande, j'ai pu nettoyer le filtre à particules..

Le fidèle destrier 

🙄beaucoup de pointes à 170, après je relâchais pour ne pas arracher le panneau solaire et les lanterneaux ! Nous resterons 3 jours à Berlin 🤗

4

Proche d'Alexander platz, nous culminons à 204 m dans une tour, puis visitons la mairie, l'église Saint Nicolas, la cathédrale. L'après midi, Gendarmenmarkt, mémorial de l'Holocauste, porte de Brandebourg, le Reichstag. Après un pot au bord de la Spree, de très beaux immeubles modernes, la gare. Le tout faisable à pied, très agréable avec le beau temps...

🙄

5

Journée moins chaude, mais toujours pas de pluie ce qui est le principal. Passage à Check point Charlie, puis visite d'une église luthérienne en brique très belle et brunch le long du Landwehr Canal. Ensuite le très original pont Oberbaumbrucke, l'Est side gallery (long tronçon du mur), un mémorial des terreurs ( horreurs du nazisme), Moritz platz et shopping pour finir...

6

Après les quartiers Mitte et Kreuzberg, aujourd'hui direction Kurfurstendamm, tous les magasins d'hyper luxe y sont. Nous visitons l'Eglise du souvenir, presque entièrement détruite pendant la dernière guerre. Il reste des magnifiques décorations. Juste à côté la nouvelle église. D'extérieur, elle ne donne pas envie car c'est un bloc de béton hexagonal, à l'intérieur, c'est un enchantement avec ses vitraux bleus et son Christ. Nous passons l'après midi au château Charlottenburg, l'intérieur est baroque et doré, le parc est très agréable.

7

Un peu de pluie en route, mais correct à l'arrivée vers 15h. Frais ...dans les 9 degrés. On est garés plein centre...

L'étape est surprenante, Gdansk est adorable, un mélange architectural très réussi de maisons vieilles et contemporaines. On y reste demain.

8

Nous passons la matinée à Gdansk, beau temps frais, toujours la même alternance réussie d'anciens et de nouveaux bâtiments.

Brique et verre penché, un musée 

L'après midi, proche de Gdansk, nous visitons le château de Malbork, impressionnant par sa taille, très intéressant.

En route vers la Lituanie, nous y serons demain midi

9

Nous avons traversé le nord de la Pologne (la Poméranie). Des beaux paysages vallonnés et beaucoup de lacs. Après une longue route, nous sommes entrés en Lituanie et fait une pause en début d'après midi près du joli château de Tarkai. Nous en avons profité pour le visiter avant de reprendre la route vers Vilnius. Déjà plus de 3000 km depuis le départ... Nous y sommes arrivés et resterons 2 jours à Vilnius

Deux Monique...le magicien a été puni 😊
10

Nous démarrons par la tour Gediminas, ancienne forteresse, puis la cathédrale, très massive avec ses colonnes grecques, et l'église Sainte Anne en briques, plus discrète et très belle, puis nous nous baladons dans le quartier Uzupis, très original puisque habité en partie par des originaux artistes contemporains qui ont créé une république ..

Allez voir sur Wikipédia, elle y est référencée, il y a même une constitution. Pas officiel mais rigolo

L'après midi, balade dans des ruelles, des avenues, beaucoup d'immeubles statutaires. Une église presque tous les 50 mètres, luthériennes, catholiques et surtout orthodoxes richement colorées

En fin d'après midi, nous grimpons de nombreuses marches pour atteindre les 3 croix, très belle vue sur Vilnius

11

Ce matin, grand beau temps, nous nous baladons dans la nouvelle ville, puis à moins de 500m, dans le quartier de Zverinas, beaucoup de vieilles maisons en bois, pour combien de temps ? la pression immobilière doit être forte... Vilnius n'a pas le charme de Gdansk mais est quand même une capitale de 540.000 habitants agréable à visiter.

Dans l'après midi, il commençait à y avoir des mouches, 😨 🙄direction un camping pour le linge, lavage, séchage machine et récurage complet des voyageurs avec une douche à haut débit !

Pour demain, quand Monique m'a demandé où on allait, je lui ai répondu "Kaunas", elle s'est vexée, je ne sais pas pourquoi ...😂

Mini pyramide 
12

Nous avons passé la journée à Kaunas, et ce n'est pas une vanne, il y a écrit Kauno très souvent sur des panneaux, voir la photo de l'Université (la dernière).

Ville avec beaucoup de parcs, rues et avenues agréables.

En fin de journée, après réflexion, on a modifié le trajet et filé vers Riga en Lettonie. Nous y sommes.

A force de beaucoup rouler en fin d'après midi, on a 2 jours d'avance sur le planning, on devait aller à Riga au retour. Le ferry pour la Finlande est le 14, on sera finalement 2 jours à Riga et 2 jours à Tallinn en Estonie.

13

Hier, journée estivale, en tee shirt, aujourd'hui couvert mais toujours pas de pluie, nous sommes chanceux.

Une anecdote amusante, on est garés sur un pont, le canal passe sous une grande route à 25 m, notre fourgon vibre quand un gros camion passe..😊

Aujourd'hui, nous déambulons dans le centre historique. Riga est une ville charmante, des ruelles, des maisons peintes, des petits passages dans des cours intérieures, un marché immense. Que du plaisir 😊

14

Dans la ville moderne de Riga, de beaux immeubles art nouveau et surtout d'immenses parcs, temps estival..


Le monument de la Liberté 

Nous visitons le musée ethnographique de plein air, des maisons et granges démontées dans divers lieux de la Lettonie montrent la manière de vivre d'avant. Très intéressant.

Puis nous filons vers Tallinn, en Estonie, où nous sommes arrivés. Une pause en trajet à Parnu, ville balnéaire, rien de très passionnant.... quelques belles maisons, et pour la première fois quelques gouttes, mais 20 degrés..

15

Autant le dire de suite, Tallinn nous a beaucoup plu. Des ruelles, des petits passages, de très belles maisons, une place de l'hôtel de ville magnifique, un enchantement..🤗

En fin d'après midi,nous allons dans le quartier chic de Kadriorg, de belles maisons en bois, un joli parc et son château et un jardin japonais. Journée estivale, que du bonheur.

16
Le musée Kumu 
17

Ce matin, direction le ferry qui nous amènera à Helsinki. On revoit la superbe vieille ville de Tallinn. Bateau qui doit faire des croisières plus longues (la notre 2h15), car il y cabines et même orchestre, voir le selfie...manque les joueurs, la croisière ne s'amusera pas 😪 pour me consoler Monique m'a ramené un Irish Coffee 😋

Premier à sortir..😉

Notre mouette, Échandon, que nous avions apprivoisée en Norvège nous a reconnu...😃

Nous arrivons à Helsincki et choisissons de passer l'après midi à Porvoo, charmant village de pêcheurs tout proche. Pour le lèche vitrine, tout ferme à 17h..mais pas les bars, nous avons trouvé une charmante maison de thés.

18

Ce matin, nous nous promenons autour du port, quelques très beaux vieux voiliers. Toutes proches, les 2 cathédrales, une orthodoxe de couleur sombre, l'autre luthérienne blanche. Nous mangeons dans une gargotte dans un marché sur le quai

L'après midi, nous prenons un bateau pour aller sur l'île de Suomentina. La forteresse n'est pas extraordinaire mais la balade dans cet espace est très agréable. De retour sur le continent, shopping .... demain, nous serons plus dans le Centre.

Pour le fun, statues trouvées proche du parking 
19

Ce matin, et on commence par la dernière photo, l'église luthérienne pointue, sobre, puis l'extraordinaire église creusée dans la roche, avec un toit dôme tout plat. Un pianiste jouait, le son était somptueux. Puis le monument Sibelius, très beau. Ensuite repas dans un ancien marché, sur la place, puces...

L'après midi, la gare centrale, très originale, le Kiasma, musée d'art contemporain, une nouvelle église luthérienne. Nous déambulons dans le Design District et visitons son musée.

20

Depuis hier, temps estival, aujourd'hui tee shirt dès le matin. Nous sommes garés tout près d'un Immense château. Plusieurs facettes, la partie médiévale avec ses escaliers, ses tours, ses recoins, puis la partie Renaissance et la partie 19eme siècle avec presque le confort moderne grâce à ses poêles de masse en faïence. Des reconstitutions et la possibilité de se déguiser, très fun.

L'après midi, nous allons vers le centre ville. Seule la balade le long des quais et la cathédrale valent la peine, la ville est sans autre charme. Dans les cathédrales et églises luthériennes il y a toujours un coin jeu pour les enfants et des toilettes, ce qui est fort utile en balade. A l'intérieur de celle ci, la silhouette de Mickaël Agricola, fondateur de l'église pointue d'Helsinki, et qui porte son nom.

Comme on a été rapides à Turku, on pousse jusqu'à Naantali, village de pêcheurs tout proche, et on a bien fait car c'est mimi tout plein. Demain direction au Nord vers Rauma. Depuis les pays baltes, c'est la fête d'Internet, de la vraie 4G même en pleine cambrouse.

21

Après une nuit passée à Naantali au bord de la Baltique, avec un superbe coucher de soleil,

nous allons résolument vers la Nooorrrrd, vers le froid et les bourrasques...et bien non, plus on monte, plus la température fait pareil, 18 dès 9h, on va dépasser les 24 cet après midi. A Toulouse, 10 degrés de moins

.Nous voilà à Rauma, garé sur un parking tout mignon à moins de 1 km de la vieille ville. Rauma est une très belle cité avec des maisons en bois. Nous avons visité la maison d'un riche armateur🤗

Stationnement très agréable 
22

Nous partons de Rauma, la route est comme d'habitude, des paysages faiblement vallonnés, des forêts (sapins et bouleaux), des maisons rouges en bois. Répétitif, on la savait, les lacs ce sera en redescendant. Route agréable, farcie de radars, limitation à 100 sur les axes secondaires, il ne faut pas se plaindre. Court arrêt à Pori, surtout connu pour sa plage de Yyteri où nous nous n'irons pas. Son église vaut vraiment l'arrêt, elle est magnifique. Puis nous reprenons la route vers Kristinestad. Parking sympa, ce n'est pas une rivière, mais bien la mer Baltique qui rentre très profondément dans les terres.

Nous sommes dimanche, pas de lèche vitrine, tout est fermé depuis le samedi midi, sauf les restos et bars. En semaine, c'est 17h, horaires de fonctionnaires. 🤗

Cet après-midi, balade dans Kristinestad. C'est un rare et charmant village qui n'a jamais brûlé, donc on y trouve d'authentiques maisons du 16eme siècle, et une rue nommée : "allée du fouetteur de chats" !

Comme le village était très petit, on poursuit jusqu'à Vaasa, ville qui a brûlé et reconstruite en batiments style empire. Bivouac dans un parking à bateaux. Demain route vers le cercle polaire, on aura dépassé les 5000 km. Je mets beaucoup de photos car elles se telechargent le temps de le dire !

23

Ce matin, visite de l'Artikum, musée consacré à l'Artique. Rovaniemi n'est pas une jolie ville, seules les berges de la rivière sont attrayantes. L'élan est plus gros qu'un cheval, il vaut mieux le voir là que sur le capot !

L'après midi, direction le village du père Noël, judicieusement placé pile sur le cercle polaire arctique. A nouveau très beau temps, 21 degrés.

C'est un parc commercial, mais très bien fait. Nous n'avons pas résisté à la photo avec le vrai père Noël, les autres ne sont qu'imitation..

En fin d'après midi, nous prenons la route vers Juuma, dans le parc naturel d'Oulenka. La route vers l'est qui longe le cercle polaire est magnifique, pas du tout monotone, bien vallonnée, des virages, des lacs, des rennes, un lièvre, quelques tas de neige. Les 250 km sont passés tous seuls !

Demain, trek de 12km dans le parc. Nous ne ferons pas celui de l'Ours, 80 km !

24

Au départ de Juuma, c'est trek (en Angleterre çà se dit "randonnée" 😂) de 12,5 km, le Pieni Karhunkieros. Il a plu toute la nuit, miracle, elle s'arrête au moment du départ prévu, vers 8h30...le temps reste gris et frais, mais rien de désagréable, celà donne du mystère aux paysages. La balade est magnifique, le sentier très bien aménagé. Possibilité de raft et des refuges avec barbecue pour les amateurs. Nous n'avons vu ni ours ni loup, mais il y en a. Un peu de neige... 10 minutes après être rentrés dans le camping car, pluie....merci petit Jésus de nous avoir protégé !

L'après midi, direction le sud. Nous sommes au plus haut de notre voyage, nous avons parcouru 5400 km. Ce matin il faisait 7 degrés, à midi plus que 4, et pluie fine, on a échappé à la neige. On va sur Savonlinna, 640 km de route, il en reste 200 pour demain matin. On traverse la région des lacs.

25

Nous continuons à descendre, dans la région des lacs, ils sont omniprésents. Nous avons même roulé pendant 7 km sur une moraine d'un ancien glacier séparant 2 lacs. A certains moments elle est à peine plus large que la route..

Arrêt à Savonlinna au très médiéval château Olavinlinna dédié à Saint Olav...un vrai labyrinthe, très intéressant. Les seigneurs locaux nous ressemblent étrangement. L'orgue est le plus petit de Finlande. La ville ne présente aucun intérêt.

26

Nous revoilà au bord de la Baltique, un petit crochet par Kotka, je me suis aperçu par hasard qu'il y avait les jardins aquatiques de Sapokka, et çà valait le crochet...tout simplement magnifique ! En plus on continue à avoir de la chance, il pleut quand on dort ou on roule, mais jusqu'à maintenant jamais quand on marche...

Cet après midi, visite de Hamina, temps gris et frais mais pas de pluie, des jolies maisons en bois et des monuments, dernier bel endroit en Finlande de stationnement gratuit, le seul pas terrible en Finlande a été celui d'Helsinki, ce n'est jamais facile dans les capitales. Pas vraiment d'aires de camping car dans le pays. Si on ne fréquente pas les campings, faut se débrouiller et être très économe en eau.

Demain, la frontière russe, il se raconte qu'il faut 6 heures pour la passer, on verra bien. On a les visas, l'assurance médicale obligatoire, la traduction du permis de conduire et de la carte grise, on a tous les atouts de notre côté...on est à 20 km de la frontière et pour la première fois la connexion internet n'est pas terrible...bizarre 🤗elle reste meilleure qu'aux USA où elle était minable...

27

Le passage de la frontière pouvait durer 6 heures, on s'en sort bien, on a patienté 2h30, ce qui nous a permis de profiter de l'après midi. Le style de conduite en Russie est très viril, limitation à 90 théorique, même si j'ai roulé entre 130 et 140, j'ai été plus doublé que je n'ai doublé... Dès qu'on double, le conducteur se serre sur la bande d'arrêt d'urgence, si quelqu'un en face double à l'arrache, il faut se serrer. Il ne faut pas que 2 face à face doublent en même temps 🙄

L'après midi, le temps est très gris mais pas froid, nous restons de notre côté de la Neva, nous visitons la forteresse Pierre et Paul et sa superbe église, longeons la maisonnette de Pierre 1, sorte de cabane améliorée du tsar, et voyons 2 bateaux dont le croiseur Aurora.

28

Ici nous allons en ville en métro et balades à pied ensuite. Les escalators sont très longs, ils ont peut être du creuser très profond à cause des nombreux canaux. On n'est pas à Moscou mais quelques stations sont bien décorées, toutes très larges.

Ce matin, visite de l'Hermitage, incontournable même si on n'est pas fan de musée. Le bâtiment lui même vaut la visite. Aujourd'hui il y avait devant un gros chapiteau, une chorale répétait.

Pour le repas, on s'est lâchés, resto Katyusha ambiance fleurie, caviar, bœuf Strogonoff, carpe, vin rosé... balançoire devant pour digérer.

L'après midi, nous visitons la cathédrale Notre Dame de Kazan, style empire, longue queue pour faire des confidences à la Dame... c'était visiblement jour de fête car la grande avenue Nevsky était piétonne, de la musique un peu partout.

Puis la cathédrale Isaac toute proche, nous sommes montés dans la tour,. 262 marches

En fin d'après midi, balade en bateau dans les canaux et sur la Néva, le temps de finir et d'aller au métro pour rentrer, pluie...notre petit Jésus continue à veiller à ne pas gâcher nos journées

29


Ce matin, la sublime église Saint sauveur du sang versé. Il faut aimer les mosaïques car elle en est totalement recouverte. D'extérieur, dommage que la plus haute tour soit en restauration, puis baladedans le très joli jardin d'été au bout duquel on voit le palais Michel de couleur orange,

L'après midi 2 cathédrales orthodoxes, celle de Saint Nicolas et celle de la Trinité (étoiles blanches sur les dômes), puis un authentique immense marché pas pour touristes.

Un immense marché pas pour touristes   

La petite pause gourmande habituelle de 17h (chocolat très épais et lait à part pour moi, tisane et fondant pour madame), puis shopping....

30

Balade dans Saint Petersbourg. Le quartier de l'Amirauté et île Vassillevski, le monastère Smolny et sa cathédrale.

Hier le petit Jésus était distrait, petite pluie fine pendant 10 mn. S'apercevant de son erreur, il a vite tout stoppé. Aujourd'hui grand beau et 21 degrés.

Traînant un peu ce matin pour accorder une grasse matinée à Monique, mon cerveau tourmenté m'a soufflé une idée géniale pour amortir le voyage. Louer un camion citerne d'essence contenant 45000 litres. Prix de l'essence, 0.60, économie par rapport à la France au moins 0.8, économie 32000 euros. Si je garde l'essence, j'en ai pour 30 ans de consommation, si je la revends, gros rapport. Enlever quelques frais de location du camion. I'm the best ! Je vais créer une filière de contrebande.


Et la surprise du jour, totalement improbable, on entend toquer sur la vitre d'un bar, les Calastreng qui font une croisière Saint Petersbourg Moscou


🤗

31

C'est le début des nuits blanches, il ne fait plus vraiment nuit. De 1h à 4h, certains ponts sont levés pour permettre aux bateaux de passer du fleuve Néva à la Baltique.

Les jardins du palais de Catherine, aussi appelé palais Pouchkine, sont très agréables, surtout que le temps était beau, chaud, et même orageux. Du soleil jusqu'à 15h et orages après, nous étions alors dans le palais. Soleil en sortant. Overdose de dorures, à voir quand même, très beaux parquets (housses chaussures obligatoires). Nous avons préféré les jardins très bien fleuris, les bosquets, les petits et grands pavillons. Un écureuil très familier a même grimpé sur ma jambe, j'espère qu'il ne cherchait pas des noisettes😥 🤣...

😙Bon, pour les ponts levés des nuits blanches, c'est pas nous, dommage . On était garés à 4 km du centre ville, le métro fermé à minuit, taxi hypothétique et de toute façon Monique ne voulait pas sortir le soir. Ce sont nos amis les Calastreng rencontrés totalement par hasard qui nous ont envoyé leurs photos...😙

Demain, le palais du Peterhof, puis 4h de route pour revenir en Estonie.

32

Second palais, encore plus de dorures si c'était possible. Spectaculaire, impressionnant mais too much, finalement on préfère le médiéval.

On est parti de Russie, 40 minutes à la douane, après 400 km, arrêt à Turku, charmante ville universitaire, ce qui fait qu'elle est farcie de bars, on y a dîné

Ville universitaire de Turku

33

Aujourd'hui, nous avons parcouru 4 pays, Estonie, Lettonie, Lituanie Pologne. L'objectif initial était d'arriver à Varsovie demain midi car on avait 925 km à faire et au vu de la carte environ 100 km d'autoroutes seulement... tout le reste, 2 voies et farci de camions. Finalement, en ne dépassant jamais trop longtemps 20 kmh au delà des limitations, on est ce soir à Varsovie. Autant les baltes respectent les limitations, aucun ne m'a dépassé, ils ont du me prendre pour un barjot, autant les Polonais s'en fichent, route limitée à 100 et roulant à 135, je me faisais allègrement dépasser.

Vous n'échapperez pas aux photos, on a fait un arrêt impromptu près d'une église qui nous a tapé dans l'oeil

On a gagné une heure, on est repassés à l'heure française.

34

Pour Varsovie, c'est bizarre de différencier nouvelle et vieille ville, car tout a été rasé par les Allemands lors de la dernière guerre. Sur les 1,3 millions d'habitants, il n'en restait que très peu à la fin du conflit.

Tout a donc été reconstruit à l'identique, de belles et agréables avenues piétonnes, des bars et restos, de nombreux parcs, une manifestation de médecins, et bien sûr Chopin omniprésent.

L'après midi, après une balade dans le parc Lazienski, nous allons vers le très soviétique palais de la culture et des sciences, et juste à côté (on le revoit sur une photo de la coupole en verre), l'incroyable centre commercial Zloty Tarasy et quelques immeubles modernes à côté.

35

Comme je disais hier, tout a été reconstruit après la guerre, mais çà ne se voit pas, tout a l'air vraiment d'époque. Temps estival depuis hier, 28 degrés, nous avons sorti tee shirt chemisier et short... quartier très agréable, tout piétonnier, beaucoup de maisons colorées et décorées, des jolies places, de nombreuses églises remplies ce dimanche, presque toutes de style empire baroque, une seule en briques a retenu notre attention. On a l'air de toujours beaucoup manger, mais le soir, c'est soupe et c'est tout...

Varsovie que nous croyions banale nous a beaucoup plu, ville animée, beaucoup de parcs, faite pour les piétons. Cerise sur le gâteau, ville pas chère du tout.

Ce week-end, c'était la fête des enfants, nombreuses animations dans les parcs pour les petits et les grands enfants

Relaxation casque aux oreilles 

Demain, direction Cracovie, nous commencerons par la mine de sel.

36

Cette ancienne mine de sel est toute proche de Cracovie. Elle est exploitée depuis le 10eme siècle et ses galeries ont été creusées dès le 13eme. Sur les 300 km de galeries, on n'en visite que 3 km. Chapelles, échafaudages gigantesques, grandes salles éclairées de lustres en cristal, statues, lac souterrain, scènes de la vie minière. Les bas reliefs, scènes de la Bible, les chapelles ont été faits dans les siècles derniers (dès 1700) par les mineurs eux-mêmes pour servir de lieu de prière et conjurer les accidents.

Cela dit, c'est somptueux mais un peu gâché par le côté commercial, visite guidée obligatoire et plusieurs arrêts obligés dans des salles aménagées en magasins. Dommage !

Aujourd'hui, très chaud, on a dépassé les 30 degrés, dans la mine un agréable 17...

37

Nous commençons par prendre un café dans l'Antre de Michalik, café resto musée, tellement original que nous y sommes revenus manger..

Puis la place centrale, un endroit magnifique, l'hôtel de Ville et ses arcades (avec petits commerces dessous, genre marché de Noë), la cathédrale Notre Dame.. Une procession d'une confrérie, le soir en rentrant et buvant un pot, concert privé de violon pour quelques zlotys.

L'après midi, après s'être restaurés à l'Antre de Michalik, direction la colline de Wawel, son parc, sa cathédrale, son château.

Au final, la grand place, le café Michalik, Wawel, très bien, mais c'est tout. Rues piétonnes commerçantes agréables mais sans âme, aucune belle maison colorées ou décorées comme on l'imaginerait. On nous avait dit que Cracovie était beaucoup plus beau que Varsovie, pas d'accord ! La vieille ville de Varsovie est beaucoup plus belle. Gdansk est loin devant à notre point de vue.

38

🙄Aujourd'hui, on a encore cuit à Cracovie (jeu de mot à ne pas faire demain, on sera à Auschwitz) 30 degrés, alors qu'apparemment il faisait 15 à Toulouse et pluie..🙄

Journée des synagogues, la Remu'h est minuscule, la vieille synagogue guère plus grande, la haute synagogue de taille importante, la synagogue Isaac est moyenne. Ce qui les caractérise est leur dénuement presque total. Çà me rappelle les temples protestants où l'on utilisait souvent un simple garage de maison, ce qui était le cas pour nous aux Minimes. Kippa et châle obligatoire.

Mise à part car très différente, la Tempel orthodoxe, extérieur très banal intérieur très décoré. Les juifs orthodoxes suivent le Halakha, transmission orale de la parole de Moïse.

Nous nous dirigeons ensuite vers l'église et couvent catholique des Paulins, très joli site avec un parc magnifique. La crypte est aussi très belle.

En fin d'après midi, nous reprenons la route pour la banlieue de Cracovie vers le tertre de Kosciuszko. Ce site n'est pas militaire et a été construit pour symboliser la liberté de la Pologne.

Puis direction Auschwitz, Oswiecim en polonais, je n'ai jamais compris pourquoi on change le nom d'origine des sites. Par exemple, Cracovie, c'est Krakow, Varsovie, Warsaw. Çà ne facilite pas la lecture des panneaux !

39

La visite du Camp le matin se fait avec une guide allemande, c'est le seul horaire qui nous convenait. Et çà mettait dans l'ambiance même si elle parlait avec une grande douceur. Le camp est en très bon état, pas comme Dachau que les Américains ont eu la curieuse idée de raser. Visite très impressionnante.

L'après midi, une navette nous dépose à Birkenau tout proche. Appelé aussi Auschwitz 2, ce camp est gigantesque, au moins 10 fois plus grand qu'Auschwitz 1, les nazis ont vite été débordés. La plupart des blocs sont détruits, par manque d'entretien probablement, les fours crématoires ont été dynamités par les SS. Une délégation de militaires israéliens était présente par hasard. Comme ce Camp est immense, il est encore plus impressionnant.

Cette visite fait encore plus réfléchir sur les nationalistes et souverainistes de tout poil, d'extrême droite ou gauche qui encouragent les mauvais penchants de l'être humain à rejeter l'Autre ou celui ou celle qui pense différemment. On oublie vite...

Puis nous prenons la route vers Wroclaw. Sur une aire d'une rare autoroute, c'est la fête car difficile à trouver, WC, eau à disposition, douches ! On est repartis récurés, et même linge lavés.

Arrivés à Wroclaw, arrêt surprise devant une église incroyable, les photos ne lui rendent pas justice, elle est somptueuse.

40

Temps moins chaud aujourd'hui, 23, c'est bien plus agréable. Autant le dire de suite, Wroclaw est une ville magnifique. Le Rynek (place du marché et de l'hôtel de ville), je devrais dire les places car il en a 3 reliés par de courtes et larges rues sont somptueuses. La chasse aux krasmaks (lutins en bronze) a été fructueuse mais on ne les a pas tous trouvés, il y en a 280.

Des îles, des canaux, des jolis petits ponts, des parcs, la cathédrale Saint Jean difficile à prendre en photo entière car très enclavée dans les maisons ...une œuvre métallique, une jolie rue étroite semi couverte.

A midi, un petit invité surprise sur la table, il attendait et a obtenu un bout de crêpe.

L'après midi, nous sommes allés voir le "panorama de Raclawice" une rotonde a été créée spécialement pour lui. C'est une œuvre circulaire réalisée en 1894 de 114 m sur 15 m de hauteur qui retrace la bataille de Raclawice en 1794 dont les Polonais sont très fiers. Moins nombreux et moins armés que les russes, ils leur ont mis la pâtée. Mais ils ont perdu la guerre, donc ont attendu pour leur indépendance. Photos difficiles, voyez sur internet pour mieux voir. Le bas de la fresque est en matériaux réels, le tout très réaliste.

Puis un bateau à aube, un parc d'exposition avec un jardin japonais et la gigantesque halle du Centenaire. Rien d'inoubliable.

Demain, route vers Prague, 2 arrêts églises prévus en chemin.

La Pologne nous a beaucoup plu, 1 Gdansk car mêlant très habilement ancien et moderne, 2 tout proche Wroclaw, 3 Varsovie, 4 Cracovie. Cerise sur le gâteau, vie pas chère, au resto facile de manger à deux pour moins de 20 euros avec bière et café, on n'a jamais dépassé 40 euros si chicos..

41

En chemin vers Prague, et en faisant un détour qui valait la peine, nous visitons 2 églises, on doit vous gaver avec ce sujet, mais on les apprécie en général. nous visitons donc 2 églises luthériennes de la Paix, classées au patrimoine de l'Unesco, la troisième, à Glagow a disparu. Dans la très catholique Pologne, en 1650, l'autorisation de construire ces églises a été subordonnée à plusieurs conditions : pas de briques ni pierres, seul le bois était permis (espoir qu'elles brûlent ?). Pas de clocher permis non plus. Les petits clochers ont été rajoutés après coup.

Ces deux églises en bois comportent de nombreuses peintures, l'église de Swidnica est richement décorée.

L'église de Jawor, distante de 30 km, rectangulaire, plus simple, les peintures plus jolies est notre préférée, en plus elle est moins touristique, donc quasi vide.

Puis nous reprenons la route vers Prague. Après 4 h de route, nous y sommes, parking loin du centre mais à 300 m d'une station de métro et d'un grand magasin.

42

Aujourd'hui, lever tôt pour être au château à l'ouverture, grosse affluence assurée.

Le château est en réalité une ville dans la ville, un palais (habitation du Président), la cathédrale, une photo amusante ou pour éviter de se tordre le cou il y a un miroir pour contempler le plafond, la ruelle d'or, avec ses maisons minuscules (Kafka y a vécu), l'église Saint Georges, très belle, la relève de la garde.

L'après midi, après un bon goulasch, l'église Loreta, aux plafonds étonnants

Puis la colline de Pétrin, avec un funiculaire que nous n'avons pas pris (pas encore trop tamalous), la tour comme Eiffel, faite en 1891, le très beau et étendu Monastère de Strakov et sa somptueuse bibliothèque.

Puis shopping dans le quartier de Smichov, nous sommes restés aujourd'hui de ce côté de la rivière Vitava

43

Retour d'une chaleur collante, va-t-on finir notre voyage sans se prendre une rincée ? Ici retour d'une super 4G et c'est aussi le pays du cash, la carte bancaire est souvent refusée ou alors on nous fait la gueule si on insiste. L'évasion fiscale doit être un sport national.

Très belle place de l'hôtel de ville avec son horloge, le mouvement toutes les heures des apôtres n'a rien d'extraordinaire mais il a été conçu il y a 600 ans.

De belles maisons, des ruelles, l'ensemble est très agréable mais Wroclaw fait aussi bien sans être connu.

Une intéressante chapelle luthérienne, qui rappelle la vie de Jean Hus brûlé pour hérésie, il était précurseur du protestantisme.

L'après midi, direction les synagogues, on a juste vu les extérieurs car fermées pour cause de lundi de Pentecôte.

Puis nous franchissons le point Saint Charles

vers le quartier Male Strana, une manifestation de gilets jaunes !, Des gros bébés sans figure, des canaux, le mur John Lennon comme symbole de la Paix, il n'est jamais venu à Prague

En fin de journée, arrêt à la maison dansante, immeuble très original avec un beau bar en terrasse.

Pour demain, changement de programme. Nous devons être mercredi en début d'après midi chez notre amie Claire (Vercraene ex Luchez pour ceux qui la connaissent)

Comme il y a 950 km à faire et qu'en 2 jours bien remplis (9h-21h) nous avons rempli notre objectif pour Prague, demain nous prenons la route, arrêt à Nuremberg.

44

Départ 9h de Prague, 3 heures plus tard nous voilà à Nuremberg. Heureux conducteurs Allemands, on ne risque pas de s'assoupir sur autoroute. 150 kmh de croisière, des pointes à 170, dommage que j'ai un panneau solaire que je crains d'arracher, je ne connaîtrais jamais la vitesse de pointe de notre fidèle destrier ! Malgré ces vitesses, on se sent en sécurité, personne ne colle, tout le monde anticipe....

Nuremberg n'était pas prévu au programme, celà aurait été dommage de la manquer, quelle belle ville !!!, Des ruelles, des jolies maisons, des remparts, une rivière, des belles avenues commerçantes, tout le Mitte (centre ville) est piétonnier, peu de touristes, le bonheur !

Par hasard, nous avons vu une proposition de visiter des souterrains, ce fut très intéressant. Creusés au départ pour servir de stockage au frais de fûts de bière, ils serviront lors de la guerre d'abris anti aériens. Cette visite était en réalité le prétexte d'explication de fabrication de bière. Ce breuvage était intéressant car les bactéries ne peuvent s'y développer, donc plus propre que l'eau. Hi hi. Au Moyen-Âge, les habitants en consommaient 5 fois plus que maintenant, y compris les enfants, mais elle était peu alcoolisée.

Et cerise sur le gâteau, un très beau château impérial.

45

Bouh bouh.... après un début d'autoroute prometteur, grosse pluie pendant 2 heures jusqu'à Karlsruhe, énormément de camions, de temps en temps carrément arrêtés par un embouteillage..... après Karlsruhe, mieux mais sans pouvoir lâcher durablement les chevaux. Finalement, c'est à partir de Mulhouse que çà roulait bien.

Nous voilà à Dijon, chez Claire.

46

Promenade dans Dijon ce matin, cette ville est très agréable, beaucoup de zones piétonnes. La petite chouette, emblème de la ville, à caresser...

Visite du musée pour voir en particulier les œuvres d'un peintre local, Yan Pei-Ming, très intéressant.

Vers 16h, nous partons de Dijon, arrêt dodo à 200 km de Rodez, demain maison vers midi....

47

51 jours et 10600 km plus tard, nous sommes arrivés à 11h55. Amélie et Antoine n'ont pas changé la serrure donc on a pu rentrer chez nous. 😅

Bilan, aucun souci mécanique, 8,3 litres de consommation, ce qui est incroyable vu le poids de l'engin, la cadence bien souvent plus élevée que les limitations..merci Waze.

Tout le programme a pu être réalisé, plus quelques bonus car on était souvent en avance sur le planning. Beaucoup de pays ont été tels que prévisibles, la surprise a été la Pologne qui nous a beaucoup plu, on y reviendra pour approfondir.

Juste des minis averses de quelques gouttes, le temps que le petit Jésus s'aperçoive qu'on était là et stoppe tout, encore merci à lui..🤗

Pour la partie vidanges, c'est le point noir, quasiment aucune aire gratuite de camping car et nous ne sommes allés que 2 fois dans un camping. Donc seule solution, consommer encore moins d'eau que d'habitude, on a consommé que 600 litres, donc 6 remplissages, 2 fois aux campings, 2 fois dans des stations services, 1 fois dans un gymnase, 1 fois sur une aire d'autoroute. Pour les WC, supermarchés, gymnase...plus problématique le vidage des eaux usées, de vaisselles et douches, pas vraiment sales, j'ai du 3 fois vider dans des égouts pluviaux, c'est pas bien, je sais, mais pas le choix. La prochaine fois on prendra du savon écolo.

Merci à vous de nous avoir suivi, à d'autres aventures, les vôtres peut être. Bisous, Bernard et Monique.