La Jordanie

La Jordanie, un pays très accueillant
Septembre 2023
7 jours
1

La Jordanie est un pays du Moyen Orient entouré par la Syrie, l'Irak , l'Arabie saoudite et Israël. Contrairement à certains de ses voisins, c'est un pays tranquille que l'on peut visiter sereinement. Les habitants y sont très accueillants. La religion majoritaire est musulmane à 92 %, les 8 % restants sont catholiques orthodoxes. Les femmes peuvent travailler, étudier, conduire, ce n'est semble-il pas encore la majorité. Beaucoup de voitures électriques. Les villes sont propres, c'est moins évident lorsqu'on s'en éloigne, les sacs plastiques jonchent le sol.

Le paysage est souvent aride, mais les sites à visiter sont magnifiques, ils témoignent de leur histoire de l'époque nabatéenne, romaine.

Les ressources du pays : le tourisme en est la première. D'importantes mines de potassium, de phosphate, de sel, de gaz naturel, de gisements de schistes bitumeux et d'uranium. L'agriculture, les terres cultivables ne représentent que 6% de la superficie du pays, la majorité du territoire étant désertique. On y trouve cependant des olives et huiles d'olives, des tomates, des dattes, des bananes…

2

A l'époque romaine elle s'appelait Philadelphia. Visite de la citadelle au sommet de la colline de Jabal al-Qal'a. Les vestiges de la ville antique (le temple d'hercule, le palais d'Omeyade, un théâtre gréco-romain, le musée archéologique..)

 Théâtre gréco-romain dans la ville basse

En taxi depuis l'hôtel pour une visite nocturne de la vieille ville. Une escapade bien agréable.

3

Nous en avons visité chaque jour. Ce sont des constructions qui datent des VIIᵉ et VIIIᵉ siècles, soit entre 660 et 750, pendant le règne de la dynastie omeyyade.

La forteresse du Qasr Kharanah.

Qasr Amra, un petit château d'architecture islamique, bâti au début du 8ème siècle. Un site du patrimoine mondial de l'Unesco

De très belles peintures murales remarquablement conservées 

Le fort romano-médiéval de basalte noir d'Azraq, la forteresse bleue

4

Elle fût fondée par les grecs au IIème siècle avant JC, elle connût son apogée sous l'époque romaine.

La ville moderne entoure le site. On y découvre l'arc de triomphe construit par l'empereur romain Hadrien, l'hippodrome, les théâtres, les temples de Zeus et Artémis, le temple de Dionysos, les emplacements des boutiques le long de l'avenue, les fontaines…

Le site enfoui sous le sable après un tremblement de terre, a été redécouvert en 1806, ce qui explique sa remarquable conservation
5

Il domine la région des oliviers

6

Un sommet à 817 m d'altitude situé à l'ouest de la Jordanie, une vue sur la vallée du Jourdain, la mer morte et les collines de Jérusalem.

7
Une fresque créée par les habitants de Madaba 
dans les rues de Madaba 
8

Kerak, son château

9

Décrite comme la 8ème merveille du monde, au milieu des falaises roses, un endroit fascinant. Les Nabatéens ont creusé dans la montagne rose de Sarah. On y accède à travers un couloir creusé dans la roche par le vent, le siq. Fondée vers la fin du VIIIe avant JC par les Edomites, elle est ensuite occupée vers le VIe avant JC par les Nabatéens.

Les communautés locales bédouines "les Bedul", sont intégrées de manière participative à la préservation du site de Pétra et à l'économie du tourisme.

Khazneh, le plus célèbre des monuments

Directement taillé dans la roche 

800 marches plus haut, le monastère

Encore un peu plus haut

10
11

Une vaste plaine d'où surgissent de gigantesques rochers.

Sur les traces de Lawrence d'Arabie, 4 heures de circuit en 4*4 dans le désert jusqu'au coucher du soleil. Diner et nuitée au camp.

Balade en dromadaire au lever du jour 
12

La mer Morte est en réalité un lac salé partagé entre Israël, la Cisjordanie et la Jordanie. Il est le point le plus bas du globe, 422 m en dessous du niveau de la mer. Sa salinité extrêmement élevée permet de flotter facilement, et sa boue noire riche en minéraux est utilisée pour ses bienfaits thérapeutiques.

13

Ancienne ligne de chemin de fer

Elle commence à la frontière avec la Syrie et se termine à la frontière avec l'Arabie Saoudite.

Sur les rives du Jourdain, à la frontière cisjordanienne (Palestine)

Wadi El-Khassar, lieu où le christ aurait été baptisé par Jean-Baptiste. Les chrétiens d'aujourd'hui viennent s'y faire baptiser plusieurs fois.

Iraq Al Amir, son château

Avant de rejoindre l'aéroport d'Amman, une halte pour déjeuner au restaurant local de la fondation women-coopérative, fondée en 1993 par la reine Nour pour la promotion du travail des femmes en Jordanie. Elles y apprennent les techniques d'artisanat (céramiques, tissages…)

Ibrahim, notre sympathique chauffeur  et Mustafa, notre adorable guide
14

Nos hébergements : à Amman, l'agence, ayant eu de mauvais retour sur l'hôtel prévu, nous a renvoyé sur un autre. Le résultat n'a pas été probant. J'ai bien apprécié celui de Pétra, le "Sun set hôtel" situé à 5 mn à pied du site. Dans le désert, le "Rise camp", un peu spartiate mais j' y ai bien dormi. Le dernier à la mer morte le "Ramada Dead Sea" plutôt correct, je ne suis pas adepte des grands complexes, j'ai toutefois apprécié la piscine après les chaudes températures.

Ibrahim : un excellent chauffeur, sympathique. Mustafa : un guide compétent, très cultivé et tellement attachant. Merci à eux de nous avoir fait découvrir leur surprenant pays.

Si vous décidez de voyager en Jordanie, sachez que votre circuit sera essentiellement composé de visites de sites archéologiques, la densité pourrait être difficile à assimiler pour les non avertis. Il est tout à fait possible d'organiser son voyage par ses propres moyens et de prendre le temps, le pays est sûr et les habitants très serviables.

La nourriture très épicée et l'usage de l'eau du robinet, même dans les hôtels, peuvent ne pas convenir à nos intestins d'européens. Nous en avons fait les frais, même en ayant pris les précautions d'usage (utiliser l'eau en bouteille pour se laver les dents, éviter les crudités et les fruits qui ne s'épluchent pas).


Ma'asalama