L'île de beauté, la Corse

Un joyau de la Méditerranée
Mai 2024
7 jours
1

Appelée Kallisté (la beauté à l'état pur) par les grecs, elle est un défilé de fabuleux paysages entre mer montagne. Beaucoup de sites sont inscrits à l'inventaire national du patrimoine, ce qui permet de garder une île authentique et magnifique.

Notre circuit :

Je comprends l'envie de nous faire découvrir un maximum de cette île si belle, mais j'aurais apprécié avoir au moins 5 à 6 jours de plus. Les superbes plages font parties du fleuron de l'île, nous en avons eu un aperçu très furtif, aucune possibilité de s'y poser un peu, quelle frustration ! La proposition de faire deux circuits plutôt qu'un aurait pu me convenir.

Ses avantages :

  • la prise en charge à proximité de mon domicile
  • le même autocar du début à la fin
  • prendre le bateau, plutôt que l'avion pour minimiser l'empreinte carbone

Ses désagréments :

  • Le circuit bien trop dense, nous avons fait un tour de Corse en un temps record
  • Pas de véritable temps de repos

Ceci étant dit, nous en avons eu plein les yeux, le point positif c'est que je suis revenue avec l'envie d'y retourner.

Tout le mérite en revient, tout d'abord à Claude notre excellent chauffeur. Grâce à lui, nous avons pu découvrir de superbes paysages notamment en montagne, malgré les routes si étroites et sinueuses.

Mais aussi à Marie-Antoinette, notre guide, la plus corse des corses. Sans relâche elle a su nous transmettre sa passion et sa grande connaissance de son île.

• • •

Bastia, préfecture de la Haute-Corse.

Après un petit déjeuner, pris en sortant du bateau, une visite de Bastia s'impose.

La place Saint-Nicolas

Le monument aux morts, une statue immortalisant le geste d’une mère corse qui donne son troisième fils à la Mère patrie.

La statue sculptée par Lorenzo Bartolini, représente l'empereur Napoléon 1er, vêtu d'une toge et portant une couronne de lauriers tel Auguste.

Dans le Kiosque une exposition éphémère de Richard Orlinski artiste français, contemporain.


L'église Saint-Jean Baptiste classée monument historique en 2000

Le vieux port
2

Les romains l'appelaient le promontoire sacré, de nombreuses tours génoises jalonnent le contour. C'est aussi le côté le plus sauvage de l'île. Une impression que la montagne se jette furieusement dans la mer.

Pino, village atypique accroché à la montagne. Il fût classé l'un des plus beau village de France en 2022

Une tour génoise, la tour d'Albo sur la commune d'Ogliastro.

3

2 nuits dans un hôtel sur la presqu'île de la Pietra, adresse à retenir. Calme, reposant, un accueil chaleureux, les repas gourmands et surtout bien situé.

 Promenade tranquille à proximité de l'hôtel, jolie vue depuis le phare

Balade en petit train pour la visite d'Ile Rousse

4

Découverte de petits villages typiques

Pigna 

Sant'Antonino, un village à l'architecture médiévale corse

Une balade dans le village 

Vues depuis le village

Plaisir des yeux

5

Sa citadelle, datant du XV siècle, Une empreinte génoise, que l'on retrouve dans de nombreuses villes du contour de l'île.

Une stèle en mémoire de la naissance de Christophe Colomb dans cette ville. Cependant, il y a débat sur ce fait, aucune trace de sa naissance en ces lieux.

L'église de Sainte-Marie

6


L'Asco 

Le village de Morosaglia situé au centre-Nord de l'île verra naître Pascal Paoli (1725), homme politique, philosophe et général corse. Il devint chef de la nation corse indépendante en1755. Il dotera l'île d'une constitution républicaine et démocratique. Celle-ci instaure la séparation des pouvoirs et le vote des femmes. Elle est encore considérée comme la première constitution démocratique au monde. Elle a d'ailleurs inspiré la constitution américaine, de nombreux passages sont identiques. Nous visiterons le musée dédié à l'enfant du pays.

7

Le village est dominé par le mont San Petrone.

Son église baroque, la plus connue en Corse, Saint Jean- Baptiste. Sa tour isolée (campanile) avec le clocher.

8

Porto-Vecchio, ville portuaire réputée pour ses magnifiques plages (un furtif aperçu de quelques unes)

L'église Saint Jean-Baptiste

La vieille ville et la citadelle

9

Notre hôtel, le SantaTeresa, situé dans la ville haute, une ancienne gendarmerie, agencé avec élégance. Je le recommande à 100%.

Aux alentours de l'hôtel

En se promenant dans les allées on y trouve la tombe de Marie-José Nat 

Le soir en allant au restaurant

Le petit +, une mini croisière, pour apprécier les falaises et découvrir les grottes

La Sardaigne nous tend les bras, elle n'est qu'à 12 km en bateau, 50 mn de traversée

10
La plus grande commune de corse, elle domine le golfe du Valinco
11

Un paysage minéral formé par l'érosion du granit avec ses découpes surréalistes, classé sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco

Piana, perché à plus de 430 m d'altitude, coté ouest de l'île. Il fait partie des plus beaux villages de France.


Son église dédiée à l'Assomption de style baroque

12

Une mini croisière

petite halte Girolata
13

Ville natale de Napoléon 1er, mais aussi Tino Rossi, plus proche de nous Alisée qui y a ouvert avec son compagnon une école de danse

Place d'Austerlitz le monument commémoratif

La cathédrale baroque Notre-Dame, datant du XVIe siècle

14

Capitale historique et culturelle, la ville se situe au centre de la Corse

Par la forêt et le col de Vizzanova

Viaduc ferroviaire attribué à Gustave Eiffel sur le Vecchio

Arrêt en forêt pour laisser passer le train

15

Il n'est pas rare de rencontrer nos amies les bêtes en toute liberté.

16

Bien que trop dense, (nous sommes rentrés exténués et avions du mal à ne pas décrocher sur les explications, pourtant fort intéressantes de notre guide) le circuit fût envoutant.

Nos repas très copieux et dans l'ensemble toujours choisis pour nous faire découvrir les spécialités de la Corse.

Les hébergements : l'hôtel Pietra à l'île Rousse et l'hôtel Santa Teresa à Bonifacio furent un excellent choix, dommage d'avoir terminé le séjour avec un hôtel passable sur Ajaccio.

Avvèdeci, à prestu