un marché africain
Février 2017
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1

nous prendrons pour ce trajet des moto taxis : je trouve que c'est, en Afrique, le mode de déplacement le plus sympa pour les petites distances.

A petite vitesse, le vent nous fait oublier la chaleur, et, le nez dans le vent, les paysages défilent tranquillement.

attente des clients 
2

arrivées au marché, nous abandonnons nos jeunes conducteurs, qui vont rejoindre des amis, et nous partons découvrir le marché de cette petite ville agréable qu'est Sokone.

Nous traversons les "garages" à ânes et chevaux, bœufs, qui, attelés à de solides charettes dont on aperçoit les brancards, ont permis aux paysans d'apporter u marché leurs productions

arrivée des marchandises (cette photo ci est empruntée au web)

on trouve de tout sur le marché : du pain, des fruits et des légumes, de la viande et du poisson, du charbon de bois, de la paille, des produits épiciers du genre bouillon-cub, tomate concentrée, beaucoup de "bricolos" en toutes petites quantités, des gâteaux vendus par deux aux barrettes à cheveux et élastiques de couleur. Des perches de bois, du ciment ...

à coté du marche des vivres, vêtements, épicerie, bricolage et travaux btp, on trouve aussi un marché aux bestiaux

questionnant un des éleveurs, sur ses animaux (mon grand père était berger, ça marque), je m'entends, encore une fois, répondre "tu as un projet ?" (projet "humanitaire" s'entend, n'importe lequel)... fatiguant.

lors d'un moment semblable, au grand marché aux bestiaux de Fada N'Gourma, au Burkina Faso, jamais je n'ai entendu cette question, et j'ai pu échanger avec ces agriculteurs.

bon, non je n'ai pas de projet : je visite, je m'informe, au besoin je partage des vécus "paysans" différents. Tant pis ! mais j'aime bien ces réunions d'animaux témoins de l’activité de la zone

3

et voila, une bien jolie balade.

nous retrouvons nos moto-taxis, et de nouveau cheveux au vent, diection notre campement à Toubakouta

4

"Keur Thierry" et "Keur Youssou " : nous nous partagerons entre ces deux campements-frères : nous dormirons dans l'un et prendrons nos repas dans l'autre.

sympathiques, confortables, ils seront un home agréable pour ce séjour au sud du Sine Saloum


la brebis "Ginette" : petite, elle s'est fait écrasée par une voiture et blessée à une patte par le propriétaire du campement : ce...



c'est chez keur youssou que je mangerais des huitres de paletuviers : cuites, à l'aperitif !

Comme beatrice, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.