Le Costa Rica en famille

Le Costa Rica de la côte Caraïbe à la côte Pacifique. Entre jungle, tyrolienne, pirogue, baignade, ponts suspendus, oiseaux ou paresseux; 2 semaines qui s'annoncent riches en nature et découvertes:)
Avril 2022
2 semaines
1

8h départ de Barcelone, escale 2h à Madrid puis direction San José avec 11h30 de vol avec Iberia.

8h de décalage horaire (en moins). Ici on parle espagnol, on dépense des Colones, on aime la nature et on utilise le slogan "Pura Vida" un peu partout.

A notre arrivée il fait déjà 30°C, et San José est à 1 000m d'altitude... Nous sommes accueillis par Natalia qui nous explique qu'ils sont 5 millions de Costariciens dans le pays et que 3 millions vivent à San José.

Nos envies de faire un tour dans la capitale attendront. Le temps de rejoindre notre hôtel "Autentico" la nuit arrive... On se contentera d'un 1er repas typique costaricien. Puis d'un gros dodo. Demain l'aventure commence!!

😊
2

Aujourd'hui nous quittons la capitale pour nous rendre dans un des parcs naturels du Costa Rica, au Nord-Est, sur la côte caribéenne : Tortuguero. L'accès est réglementé et on ne peut s'y rendre qu'avec l'organisation de l'hôtel.

A 6h un bus vient nous chercher. Bus aux couleurs de la nature. Nous traversons le pays en empruntant des routes s'enfonçant dans la jungle, des champs XXL de bananiers, et nous voyons des eucalyptus arc-en-ciel. Le bus va trop vite pour que ma photo soit nette, c'est donc une photo empruntée. Arbre magnifique.

Eucalyptus arc-en-ciel

Nous arrivons à 11h30 à un embarcadère (en ayant fait une pause petit déjeuner en chemin).

A 11h45 nous prenons un bateaue pendant 1h30 pour rejoindre la parc de Tortuguero, accessible uniquement en bateau ou en avion. Dépaysement total! Et l'impression d'être arrivé dans un lieu très isolé.

Nous voyons déjà beaucoup d'animaux: araignée, crocodile, loutre, tortues, et beaucoup d'oiseaux.

Crocodile
Faune
• • •

Côte avec la Mer des Caraïbes. Cette plage est réputée pour être le lieu de pontes de milliers de tortues en saison (de juillet à octobre).

Visite du village coloré de Tortuguero.

Installation à notre hôtel. La piscine en forme de tortue est bien en accord avec le milieu naturel où elle se trouve. On est content de s'y détendre en fin de journée.

Nous avons pris le package 3j/2n au Pachira Lodge. C'est l'hôtel qui s'occupe de tout, de la prise en charge en bus à San José, aux excursions que nous allons faire sur site, à la pension complète et au retour, jusqu'à la prise en charge de la voiture de location. Très bon hôtel, bien situé, au charme costaricien. D'ordinaire nous n'aimons pas ce genre de formule, mais nous y étions obligés pour visiter Tortuguero. Au final ce sera une bonne expérience, bien organisée, faite avec peu de monde, et restant non étouffante pour un lieu touristique du Costa Rica.

3

Une journée en immersion à Tortuguero, où nous étions invités chez Dame Nature.

Caïman, Toucan, Héron (bleu, tigré), Iguane, Serpent, Araignée, Basilic émeraude, Singe araignée, Singe hurleur, Papillon, Morpho, Chauve Souris, Montezuma, Paresseux... La jungle est bien remplie, et sans notre guide on n'en aurait pas vu la moitié!!


La journée a commencé très tôt avec un réveil naturel à 4h : le cri des singes hurleurs... Bruits donnant des frissons au début, surtout quand les fenêtres n'ont pas de vitre, juste des moustiquaires. Tom se réveille en nous demandant qui fait un tel bruit. Les 3 grands, dans la chambre d'à côté sont contents d'entendre un jaguar... Mais ce sont bien des singes hurleurs qui vacarment. On s'habitue au bruit.

Départ à 6h en pirogue avec notre guide Fernando pour entrer dans la jungle par des canaux naturels.

Quelques oiseaux observés. Un Onoré du Mexique tigré au départ de l'embarcadère, l'Aigrette bleue (jeune elle est blanche). Et les Montezumas à la dernière photo (corps noir, queue jaune) dans leur arbre nid. Ils vivent en communauté.

La Nature dans toute sa splendeur. Sur la 1ère photo vous pouvez jouer aux explorateurs en trouvant l'Onoré du Mexique tigré 😉.

Sur la photo qui suit, vous allez faire comme nous, essayez de trouver un Basilic Émeraude (réponse photos suivantes, ne trichez pas...) :

Basilic Émeraude

Pas trouvé? ... Nous non plus!! Le guide a un œil bien affûté et nous a indiqué où le trouver :

On poursuit la visite et on en prend plein les yeux. Difficile de prendre tout en photos. Voici un échantillon.

Les caïmans - 2 jeunes sur la 1ère photo cachés dans les herbes. Un adulte à gauche de la 2ème photo, bien camouflé, et le même zoomé sur la 3ème photo.

Caïmans

C'est envoûtant. On se sent tout petits. Et le guide n'a pas eu besoin de dire 2 fois que les mains doivent rester dans la pirogue!!

Des chauves souris accrochées à l'arbre.

Un iguane
Jungle
• • •

La balade en pirogue se termine. On poursuit l'aventure en marchant. On découvre d'autres espèces. Et des fleurs 🌺.

Bec de Perroquet
Cabosses de cacao
Héliconias
Flore dense

Manches longues et chaussures fermées pour la balade + spray anti-moustique. Tout cela fonctionne, aucune piqûre à déclarer (ni de moustiques, ni d'autres choses).

Woody woodpecker
Jungle again

Allez, encore un petit jeu. Un paresseux est caché là dedans... 🧐

🦥

Réponse :

Araignée (la main est en arrière plan), lézard, fourmis (ne pas toucher!!), Serpent liane vert et Iguane.

Serpent liane vert
🦎🕷🐍
• • •

Déjeuner et détente l'après-midi. En compagnie des singes araignée et hurleur.

Toute la famille a passé une belle journée et vous envoie du dépaysement.

4

Nous avons passé 3 jours au Nord-Est du Costa Rica, au cœur d'une réserve naturelle, en pleine jungle. Une super expérience!

Nous faisons le chemin retour comme à l'aller, avec 1h30 de bateau. Nous avons droit à une belle averse, qui nous rafraîchit plus que ce qu'elle nous dérange, il fait déjà chaud. Nous voyons l'ambulance, tipico, et nous croisons la route d'un crocodile, et de beaucoup d'oiseaux. C'est toujours aussi beau.

Nous reprenons un bus pendant 2h et nous récupérons notre voiture de location, ou plutôt notre mini-bus! Nous disons au revoir à nos amis du week-end, des français torréfacteurs (Lucie, Flavien et Flavie).

Voici le lien vers leur site web. Si vous n'avez pas l'occasion de venir boire un bon café au Costa Rica, je vous conseille d'en prendre à leur boutique (sur place ou commande web) et de le déguster chez vous... Quelques minutes de voyage dans une tasse 😉.

Maintenant chacun sa route, chacun son chemin, pour nous direction le Sud de la côte Caraïbe, à Puerto Viejo de Talamanca.

• • •

Notre bungalow à la Costa de Papito 😍. Bungalow au cœur de la nature, tout en bois local, un charme authentique, on adore. Toujours pas de vitre, donc pas de clim. Les ventilateurs et les bruits de la nature environnante pour nous bercer.

On se trouve un petit resto, typique lui aussi, à la musique caribéenne. On change totalement d'ambiance des derniers jours. Ici c'est l'esprit Cool rasta ✌️. Je savoure en apéritif un cocktail "Chocococo frio" à base de cacao, lait de coco et canne à sucre, tout ce que j'aime. Expérience culinaire inédite et délicieuse! On est quand même au pays du café et du chocolat.

Pura Vida!
5

Notre hôtel Costa de Papito est vraiment magnifique et bien intégré dans la nature.

Direction la plage de la mer des Caraïbes. Nous prenons notre mini-bus 12 places!!! Jamais eu aussi gros. On hésite à faire "taxi"... Nous suivons une surfeuse cool, chacun son style.

• • •

Quelques boutiques en passant... stylées et colorées.

Couleurs locales : le sac de courses au supermarché 😍, les rues bondées avec des vélos partout, ou désertes, les panneaux pas de chez nous 🙃, et un bar sur la plage en hauteur, pas de chez nous non plus.

Cabas

Resto tipico again "Playa 506" avec big cocktail troooooop bon.

Guacamole et bananes plantains

Et idem by night après la playa. Les garçons ont fait des percussions avec les moyens du bord. Le Reggae les a imprégné...

Cette région du Costa Rica est très caribéenne par rapport au reste du pays, avec des couleurs, de la musique forte et du cool lifestyle. On a profité de tout ça, journée farniente, avec toujours les animaux autour de nous : iguanes, perroquets, grenouille, araignées, crabes, coatis... Et avec de délicieuses saveurs aux repas.

6

Quelques infos pour mieux comprendre une telle richesse de la faune et de la flore costaricienne. Le Costa Rica est l'endroit du monde avec la plus grande biodiversité au kilomètre carré. Avec 5% de la biodiversité mondiale en seulement 0,03% des surfaces emergées mondiales (ou 1/10 de la France métropolitaine). Le Costa Rica est à la fois un confetti à la surface de la planète et un monde à lui tout seul. Ce patrimoine remarquable est protégé par une trentaine de parcs nationaux. Il n'y a pas de zoo ici, tenir des animaux en captivité est interdit. La chasse aussi est strictement interdite, toutes les espèces animales sont protégées.

🌺🦎🦥🐍🕷🦥🐢🐒🦦🐸🐊🦀🦋🦟🌸


Nous poursuivons nos aventures en appréciant tout ce qui nous entoure. Le bois est très utilisé pour le mobilier et les constructions. C'est magnifique. Et si en plus il y a un hamac... pas sûre que je continue de vous écrire...

Cabosse de cacao en 1er plan devant notre bungalow
🧘‍♀️
• • •

Nous quittons le sud pour entrer dans les terres. Nous étions proches du Panama et nous avons eu droit à 2 barrages de Police sur la route pour quitter cette région. Sans encombre pour nous, faut dire qu'avec nos smiles on ne fait pas peur 😁.

🌴Nous visitons une production familiale de cœurs de palmiers, avec repas dégustation, dans une végétation bien dense et bien garnie. 🌴Très intéressant et très bon. 🌴Tout le menu était à base de cœurs de palmiers, de l'entrée au dessert! 🌴 Des colibris sont là également, on en voit beaucoup, mais il est très difficile de les photographier. 🐦

🍽
• • •

Maria Lúz nous montre et nous explique les secrets de sa plantation, plantée depuis 28 ans.

• • •

Puis notre hôtel à Puerto Viejo de Sarapiquí. Il pleut toute la fin de journée. Activité piscine, à être mouillés...


Le restaurant de l'hôtel est en pleine nature. Tellement au cœur de la jungle que nous avons pu voir la rainette aux yeux rouges, emblématique du Costa Rica. Tellement contente de les voir et les entendre que j'ai pu faire des photos de dingue, à la nuit tombée, avec des lampes torches 😁😁🐸!! Et tellement absorbée par ce que je vois que j'en oublie (presque) le bruit qu'elles font... Concerto de rainettes 🎵🐸🎶!

Rainettes aux yeux rouges 🐸
7

Journée qui s'annonce délicieuse!

Mais avant on va la rendre un peu plus enrichissante. Nous avons rendez-vous avec un professeur à l'école élémentaire de Sarapiquí. Professeur d'anglais. C'est une activité proposée qui fait partie de leur programme d'action sociale.

Ici l'école est obligatoire dès l'âge de 4 ans. L'école et la cantine sont gratuites pour tous. Les élèves sont en uniformes, aux couleurs de leur drapeau national 🇨🇷 : blanc en haut qui signifie la paix, bleu en bas qui représente le ciel et sa liberté, et du rouge qui représente le sang versé par les Costariciens pour défendre la souveraineté nationale. Aux menus de la cantine il n'y a pas de sel ni de gras afin de leur donner de bonnes habitudes.

Vous ne verrez pas de photos, je n'ai pas eu l'autorisation, ce que je comprends. Par contre il y a une vidéo faite par le professeur d'anglais. En effet, beaucoup d'enfants viennent de familles très pauvres et n'ont accès à rien, connaissent très peu de choses. Le professeur qui nous a accueilli fait des vidéos, les présente aux élèves et les met sur le site de leur école afin de les ouvrir au monde extérieur. Notre visite était donc très enrichissante pour eux aussi. Comme Tom est en élémentaire, il a fait une vidéo avec lui, ... en anglais.

Peu de touristes viennent les rencontrer. Nous sommes ravis d'avoir fait cette démarche. C'est grâce à notre fille qui tenait à visiter une école (et même y passer 1 journée). Moment d'échange très intéressant. Nous avons été très bien accueillis.



Sur l'unique photo de ce moment vous pouvez voir l'école derrière le grillage. Grande école qui a 400 élèves le matin et 300 l'après-midi.



• • •

Nous nous rendons ensuite à Tirimbina pour faire le tour du chocolat au milieu de la forêt, au jolie nom de "Rainforest". Vous l'aurez compris en lisant son nom, c'est sous la pluie que nous faisons la visite! Non, plutôt sous des trombes d'eau!!

--> Au Costa Rica il y a un proverbe qui explique bien son côté verdoyant. Les Ticos, comme se surnomment eux-mêmes les habitants, s’inquiètent peu des prévisions météorologiques. Ils savent qu’ :

A la saison des pluies, succède une saison très humide.

On n'a pas pris les k-way pour rien!

Début de l'aventure par la traversée d'un pont suspendu de 264 m (je rappelle sous des seaux d'eau). L'adrénaline est là 😁!! (1ère photo prise de leur brochure, pour voir le pont d'en bas).

• • •

Le chemin emprunté en suivant est très beau. Nous croisons de jolies "Dandrobates Fraises" - grenouilles rouges, très dangereuses...- on passe loin d'elles ; aussi des fourmis XXL (...idem que les grenouilles rouges).

Les explications sont très intéressantes. En anglais, alors on doit traduire aux enfants. Entre 4 000 et 5 000 fleurs par cacaoyer. 1% seulement sont pollinisées. 50% de celles-ci donneront des cabosses mûres (autant de perte à cause des maladies ou des animaux). Le guide nous explique qu'avoir une plantation de cacaoyer n'est pas rentable au Costa Rica où l'humidité annuelle est énorme et donne beaucoup de maladies à ces arbres. Mais leur chocolat est réputé très fin, et très bon.

Fleur de cacaoyer
Cabosse de cacao
Fève de cacaco enveloppée d'une couche protectrice, délicieuse aussi
Fève de cacao
Le chocolat chaud ici est fait avec de l'eau
Aération du chocolat chaud pour lui donner toute ses saveurs
🤩🍫

Place à la dégustation. Tout le monde participe avec grand plaisir. Mini-tablettes (lait ou 70% noir), coulis de chocolat sur ananas, fèves entières, chocolat chaud nature, aux épices, au poivre, à la maïzena, au piment... ou au rhum. On essaye tout!

Activité plutôt sympa. On participe au jeu final. La 1ère équipe à répondre juste à 3 questions repart avec 1 carte postale. Étant les seuls frenchies on se surprend à remporter la partie au milieu d'anglophones. C'est peut-être grâce à notre passion pour le chocolat 😋! Et tout le monde repart avec des fèves de cacao dans un sac de jute 👌.

Retour, même topo. On n'a jamais été autant trempé.

"Il pleut, il mouille c'est la fête à la grenouille...!!" , elles sont toutes de sorties, et de toutes les couleurs!! Cette jolie verte est la "Dendrobate dorée" (même si elle est verte), suivie d'un Basilic émeraude, bien visible cette fois.

Dendrobate dorée
Basilic émeraude

Après cette belle journée, tous bien trempés, on change à nouveau de région.

8

Nous arrivons dans la région du volcan Arenal, le volcan le plus connu d'Amérique Centrale, du fait de sa forte activité. Sa dernière éruption a durée de 1968 à 2010. Notre Lodge se situe juste en face. Mais à notre arrivée nous ne voyons que du brouillard! Nous profitons des piscines pendant que les affaires sèchent. Étant au pied du volcan, l'une des piscines est alimentée par une source d'eau chaude naturelle à 45°C, et elle est dotée d'un bar dans l'eau... Ambiance jungle 👌🦎.

• • •

C'est quoi tout ce orange, mais qu'est-ce qui se passe...?

Ce matin nous avons rdv à 5h45 avec 2 guides pour rencontrer les paresseux. Nous sommes bien équipés avec nos 6 parapluies et nos 6 paires de jumelles. Les parapluies nous portent bonheur, pas de pluie à déclarer. Il y a aussi une lunette pour voir au plus près les animaux. Il y a 2 espèces de paresseux au Costa Rica, le 2 doigts et le 3 doigts (et 6 espèces dans le monde, tous en Amérique).

🦥

Les Toucans sont parmi nous aussi.

Recherche, balade et explications pendant 2 heures, en français pour une fois 😀! On reconnaît bien le mâle à sa tâche orangée dans le dos.

On voit en tout 8 paresseux, dans leur milieu naturel. On comprend aussi d'où vient leur nom. Ils dorment 20h/jour. Et les 4 heures d'activités se font très lentement. Ils ne descendent de leur arbre qu'une fois par semaine pour faire leurs besoins... Paresseux vraiment!

👀
• • •

Notre journée se poursuit dans une ferme familiale où Huber et Coco nous montrent leur jardin avec plantes médicinales, fruits, café, cacaoyer, potager.... On goûte à tout, entourés d'animaux.

Entourés d'animaux de toutes sortes... dont le serpent le plus dangereux du Costa Rica : le Fer de Lance. Il est rare de le rencontrer, mais ce matin Hubert en a vu un et est heureux de nous le montrer. Et comme nous sommes "fortunados", il y a même 2 Fers de Lance! Si les garçons étaient ravis, ma fille et moi n'étions pas rassurées du tout. Sur la photo où il soulève les feuilles, il est à la recherche de la grenouille Cristal, transparente. On ne la verra pas, j'avoue avoir insisté pour quitter les lieux rapidement.

Fer de Lance
• • •

Place aux dégustations. Nous fabriquons du jus avec une canne à sucre, agrémentée de gingembre, curcuma, citronnelle, meringua, et autres plantes cueillies.

Rose de porcelaine

Nous cuisinons avec cette famille costaricienne, dans sa maison, un repas typique d'ici. Haydee et Huber ont 4 enfants, 1 fille aînée et 3 garçons. On verra leurs 2 derniers (19 et 24 ans). Nous préparons un pucadillo de banana verdeet destortillas.Un vrai moment de partage. Une vraie dégustation costaricienne aux saveurs excellentes.

😋




A notre retour à l'hôtel un Morpho nous attendait sur la terrasse. Il n'a pas déployé ses ailes, bleues magnifiques à l'intérieur, devant mon objectif.




• • •

Nous sommes dans la région du volcan Arenal et sommes heureux de le voir enfin. La brume restant basse toute la journée. Alors le voici :

Volcan Arenal
• • •


Una Piña Colada y un Caïpirinha de la piscina pour vous souhaiter une belle soirée, ou une bonne journée 😁.

9

Nous avons contourné le volcan Arenal. La distance n'est pas longue, mais les routes tellement mauvaises que nous avons roulé 3h en slalomant entre les trous et en empruntant des ponts étroits...

Nous nous régalons des saveurs costariciennes avec leur traditionnel petit déjeuner le "Gallo Pinto" fait de riz et de haricots rouges, leurs délicieux chocolats chauds, bananes plantain et œufs brouillés. Ils ne mangent jamais de desserts et je suis donc ravie quand enfin un resto nous en propose, 1er depuis le début du séjour (je souffre un peu 😅). Resto très bon, très typique et très bon marché plein centre de Santa Elena.

Les vues sont toujours exceptionnelles et donnent sur la nature.


• • •

Une des activités phares du Costa Rica est de faire des tyroliennes dans la canopée entre cimes des arbres et nuages, au milieu de la jungle. C'est parti!!

Petit dernier étant trop léger pour certaines tyroliennes il doit le faire en binôme. On s'éclate tous les 6. Nous faisons 1h30 de tyrolienne. Les + longues se font même à 3 ensemble. On partage la joie des descentes, on fait 'Waouh' quand nos pieds s'envolent au-dessus des arbres, on frissonne quand la brume arrive sur nous... Une aventure au top!

Le site est grandiose. Et l'alternance du soleil et de la brume rend le lieu mystique.

Que des sourires et de bons moments. Pas de photo dans les airs, je tiens à mon tel. Mais c'était vraiment beau.

Génial!!

Et la dernière tyrolienne, pour un peu + d'adrénaline, est longue de 1km! Nous la faisons en 2 équipes de 3.

Top
• • •

Une autre activité réputée du pays est la balade sur les ponts suspendus. Alors c'est parti pour 3km de balade dans la jungle, parsemée de ponts suspendus, aux sons des oiseaux et des singes. Génial aussi 😁.

Coati à nez blanc
Monteverde

La balade est belle. Elle dure 1h30.

Il y a des singes au-dessus de nous pour clore cette belle journée.

10

Nous quittons notre éco-hôtel (un peu tous éco d'ailleurs ici). Les nuages continuent de monter et descendre. Et je vous ai trouvé une location moderne dans la nature :

La route est très variée. Nous empruntons un bout de la transaméricaine avec camions à la chaîne. Et lorsqu'on en sort, on est sur une route de terre...

Vautours
• • •

J'ai photographié un peu tous les panneaux que l'on voit sur le bord des routes depuis le début du séjour. Bien différents de chez nous!! Il ne manque que celui du crocodile qu'on a vu 1 fois mais pas eu le temps de dégainer. Il n'y a pas celui des iguanes, pourtant ce sont ceux que nous avons vu le plus traverser la route (...ou pas).

🚸
• • •

Nous voilà sur la côte Pacifique du Costa Rica. La température est bien remontée. Il faisait 18°C ce matin à Monteverde, il fait 30°C ici et les nuages ont laissé place au grand soleil. Le panneau d'accueil est plutôt sympa 🌞🐒🦥🦜.

Notre destination est Manuel Antonio. Nous prenons le déjeuner dans un restaurant spécial : "El avion". Un ancien avion bombardier recyclé en restaurant au milieu de la jungle. Insolite! Tipico, très bon et avec belle vue.

• • •

On s'installe à l'hôtel, encore et toujours au plus près de la nature à l'Hôtel Plaza Yara.

Y vamos a la playa del Oceano Pacifico. On a traversé le Costa Rica d'Est en Ouest, de la mer des Caraïbes à l'océan Pacifique. Nous y voilà 😁.

Un petit coucher de soleil sympathique pour vous souhaiter une belle soirée, avec 4 smileys pour vous dire Pura Vida!!

 Pura Vida!
11

Ce matin nous allons à une crique, où l'océan est plus calme et plus propice à la baignade qu'hier. L'accès se fait par un chemin où toucans, singes et fleurs exotiques participent à la balade.

La crique est jolie, bordée de jungle, de petits cailloux... et de ticos aimant les touristes... Le bord de plage est fait de l'arbre le plus toxique au monde, le mancenillier, donc si on veut de l'ombre on prend un parasol, moyennant quelques colones. Ce n'est pas pour déplaire à notre fille!

L'après-midi nous retournons à la grande plage d'hier, de l'autre côté cette fois. Les garçons aiment bien les vagues.

C'est très agréable. C'est assez grand pour avoir la sensation d'être seuls. Et nous trouvons un arbre "classique" pour l'ombre, même si sur une branche un iguane fait sa sieste.

Aujourd'hui c'était Pura Vida.

On essaye tout du Costa Rica!!

12

Le Costa Rica compte 25% de son territoire comme Parc National répartis en 27 parcs. Aujourd'hui nous visitons celui de Manuel Antonio, réputé comme étant l'un des plus beaux de la planète.

A l'approche de ce parc nous retrouvons les ticos aimant les touristes... On se fait accoster à la voiture 1km avant l'entrée pour des "faux-parkings", des "faux-billets d'entrées", heureusement tout cela est précisé dans les guides du pays, nous continuons la route, à pas de fourmis, en disant "no-gracias" toutes les minutes. Pas très idyllique comme approche.

Puis ensuite ce sont des guides (des vrais cette fois!), qui proposent leurs services pour visiter le parc, et des ticas qui proposent de l'eau et des souvenirs. Vous l'aurez compris, on a failli faire demi-tour plusieurs fois. Bon on y est, une fois dans le parc c'est calme absolu! Ouf, la pura vida revient, on l'avait un peu perdue...

On croise iguanes, oiseaux, crabes, lézards, paresseux... on arrive à la plus célèbre plage du Costa Rica, la plage Manuel Antonio. On s'y baignera plus tard, on poursuit la balade jusqu'au belvédère.

Des singes vivent au-dessus de nous. Le chemin est magnifique. Mais, quand au bout d'une heure d'escaliers, sous 30°C, avec une humidité ambiante lourde, qui fait que nous dégoulinons de sueur avec le simple fait de marcher.... nous arrivons au fameux belvédère, inaccessible car les barrières sont cassées... allez expliquer ça à mon ado de 15 ans qu'il ne reste plus qu'à finir la boucle 😠 , elle qui aurait volontiers attendue à la plage!

Pause baignade bien méritée. Nous sommes trempés avant même d'aller dans l'eau!

La pause sera de courte durée, un orage gronde non loin. Inutile que je précise que c'est la journée 😤... On sait qu'il faut 1h pour sortir du parc de là où on est, alors on emprunte un chemin au milieu de la forêt pour sortir. Et ce chemin sera la pépite de notre journée 😀. On croise une maman paresseux qui descend de son arbre, lentement, avec son bébé accroché. La scène est magnifique, surtout après avoir fait une matinée spéciale paresseux l'autre jour à Arenal, où on nous a dit que ce genre de scène est rare à observer. Je filme tout, (on a l'impression que je filme au ralenti), on est absorbé.

🦥 Tellement mignons 🥰
• • •

On croise aussi la route d'une biche, et des capucins à face blanche. Cette espèce de singe est en voie de disparition. Elle est endémique au Parc de Manuel Antonio. C'est une chance également de les apercevoir. Finalement notre fin d'escapade est happy.

Capucin à face blanche

L'orage nous laisse le temps d'arriver à notre voiture. Puis c'est le déluge. On se dit que finalement notre matinée s'est plutôt bien passée 😅. Des aras macaos (ceux qui sont de toutes les couleurs) et des toucans font le spectacle pendant notre déjeuner.

Quelques boutiques (cherchez l'erreur sur la photo 2 page au-dessus), du repos dans les sièges bambous pendant que l'orage passe, de la piscine sous la pluie...Soirée grillades au resto La Cantina, accompagnée par de la musique latino jouée par un groupe. Un régal. Nous l'avons nommé meilleur resto du Costa Rica.

Cette région du Costa Rica est très différente du reste que l'on a pu voir. Elle est trop touristique à notre goût. On s'est plus senti ici comme un portefeuille que comme 'un amigo', l'inverse du reste du séjour 🙃😁. Mais pour la 1ère fois, on a pu se faire une belle assiette de carne (importée des USA, car les vaches ici sont trop maigres). Une belle soirée en famille.

13

Déjà le retour... On a traversé le pays, vu 2 Océans, rencontré des ticos y ticas très généreux, vécu des expériences inédites et fortes, mangé des plats tipicos (bons et moins bons), observé une quantité fabuleuse d'animaux dans leur état sauvage, marché dans la jungle dense, fait de la pirogue, des tyroliennes au-dessus des arbres.... mais vous savez déjà tout ça. Alors aujourd'hui on rentre, pour vous en raconter plus, car comme à chaque fois ce blog n'est qu'un échantillon de notre voyage.



Nous quittons Manuel Antonio et rejoignons San José après 3 heures de route. Nous voyons enfin le panneau 'iguane'. A croire qu'ils préfèrent l'autoroute!


L'aéroport ne dépayse pas trop avec son immense Rainette aux yeux rouges et ses toucans de bois. La rainette est faite de produits recyclés. Le Costa Rica est très sensible à l'écologie. Tous les hôtels/restaurants que l'on a pu faire sont sensibilisés, des panneaux un peu partout, une façon de vivre la Pura Vida.

• • •

San José by night. Madrid by day. Back home.

Le vol a 4h de retard... Nous manquons notre correspondance à Madrid. Iberia nous offre le déjeuner à l'aéroport, on partira en soirée, un peu plus fatigués. Cela nous laisse le temps de reparler de notre super séjour.

On vous remercie de nous avoir suivi dans nos aventures, de nous laisser des messages qui nous font plaisir à chaque fois.

Pour rester dans l'esprit nature du voyage, je termine avec cette citation vue au Costa Rica, de Sitting Bull, un indien qui a dit un jour :

"Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas."


A bientôt pour de nouvelles aventures!!

Sarah & Cie --> Aligotrip