Détente absolue aux îles Fidji avant de découvrir l'Australie :) Voyagez avec nous par ce blog!
Du 14 au 24 octobre 2023
11 jours
Partager ce carnet de voyage
1



Pour situer un peu nos destinations dans le Monde,

voici deux cartes d'Océanie :

On se rend compte que les îles Fidji ne sont pas si loin que ça de l'Australie. Bien sûr tout est relatif, à être au bout du monde, on s'est dit qu'on pouvait aller encore un peu plus loin.

2

Octobre 2023 - 27h de vol : Toulouse - Amsterdam - Singapour - Sydney - Nadi (Fiji) -

Avec Air France - KLM - Qantas et Fiji Airlines

Âges des enfants : 16 - 15 - 12 - 9 ans.

L'avantage d'être à 6 c'est qu'on remplie une rangée dans l'avion! Photos des hublots de gauche et de droite au coucher de soleil sur Amsterdam.

Vol de 2 heures


Escale à SINGAPOUR

Après un peu plus de 12h de vol nous voilà à Singapour - pays, ville, île, tout à la fois. C'est la 3ème fois que nous y venons. L'escale n'est pas très longue mais assez pour montrer aux enfants la plus grande cascade intérieure du Monde, juste à côté de l'aéroport. Il faut sortir et passer les douanes. Très contrôlées.

 Jewel




JEWEL . Nous descendons jusqu'au sous-sol pour voir jusqu'où les prouesses architecturales humaines vont! C'est bluffant, et aspirant.


🎂 🎂


ESCALE À SYDNEY

7h de vol pour rejoindre Sydney avec la compagnie australienne Qantas dans un A380. Quelle heure est-il quand le petit-déjeuner arrive? 7h de Sydney, mais 4h de Singapour, ou 22h30 de chez nous 🙃.


Aujourd'hui Sydney ne sera qu'une escale, nous prenons encore un avion pour rejoindre les îles Fidji. On en est à 21h d'avion et 14h d'escales. Tout le monde garde le sourire, mais la fatigue s'installe.

3

3h20 de vol plus tard, et un beau coucher de soleil de plus nous voilà aux îles Fidji. Vol effectué avec Fiji Airways, musiques et couleurs locales à bord, on y est déjà!

Accueillis avec des musiciens à l'aéroport, la Polynésie est très chaleureuse et nous détend immédiatement. Nous sommes partis samedi midi de la maison, nous arrivons ici il est déjà lundi soir. Le trajet est très long mais se fait très bien, avec de belles escales.


Un taxi-bus pour rejoindre l'hôtel Tokatoka. Ici on entend "BULA" un peu partout, une façon de dire "bonjour", "bienvenue", "comment ça va?". On se familiarise très vite avec.

Et pour merci c'est "Vinaka". "Fidji" en anglais s'écrit "Fiji".

Une belle première soirée. On ne s'attarde pas, et on va tous au lit.

4

Une bonne nuit réparatrice qui a fait du bien après les 2 dernières nuits passées en vol. Réveil tout de même très tôt, le jetlag est bien là. 10h en + de décalage horaire avec la France. En gros quand on dîne vous déjeunez!

Notre chambre
Celle des ados

Nous choisissons l'archipel des Mamanucas pour la suite de notre voyage.

Ici on roule à gauche, et on porte des fleurs de frangipanier sur les oreilles (homme et femme) aux odeurs délicieuses. La Polynésie dans toute sa splendeur.

On croise une voie ferrée au milieu de la végétation, j'ai adoré.

On monte dans le bateau-bus qui va nous amener sur notre île.

Beachcomber Island Resort.

On aperçoit des îlots au loin... lequel sera le notre? On arrive à notre île où seulement un hôtel s'y trouve. Accueillis chaleureusement en musique sur la plage aux sons polynésiens des Fidji. Top!

Beachcomber Island 

Cocktail fruité de bienvenue. Nous avons 2 bungalows sur la plage. Ici ils appellent ça des "Bure", et en bon aveyronnais nous avons le Bure n°12. Les enfants ont le n°13. Les allées sont en sable, tout l'hôtel d'ailleurs. Nos bungalows sur la plage sont parfaits pour de belles vacances zen.

On devrait arriver à se détendre.

Programme assez simple. Baignade, sieste et tour de l'île.

Coucher de soleil aux couleurs des îles. De quoi vous souhaiter une belle journée ou soirée.

🌅
5

Les Fidji c'est aussi l'esprit fidjien, que l'on retrouve dans les bâtiments, la déco les paroles, la gentillesse... on aime beaucoup.

Quelques photos zen 😍 :

Après la balade matinale (ça ne se voit peut être pas sur les photos, mais en fait il est très tôt et on attend 7h45 pour aller au p'tit déj) et comme on se lève tous très tôt, entre 5h et 6h à nous 6, on profite du matin qui a en + un superbe éclairage. Petit déjeuner pris en musiques locales, chantées en canon, ça met de bonne humeur dès le matin.

Matinée snorkelling aujourd'hui.

Poissons à gogo.

Retour toujours aussi beau, toujours aussi bleu.

Beach. Wonderful.

Nos 2 bungalows, notre plage.
Notre oiseau baptisé Coco
Notre entrée 😍

A 14h, visite de la nurserie de tortues. Protégées ici, et remises à l'eau au bout de 5 ans. Les tortues prises en photo ici ont 5 mois.

Je vous laisse apprécier la station météo locale.

🥥

Il y a même une petite église dans cette petite île. Nous y entrons.


Détente et jeux 🤙 avant la sortie pêche




Ça donne quoi? ... 🐟🐡🐠

De beaux poissons, colorés.



On rentre à la nuit tombée. La fatigue se fait ensuite très vite sentir. Certains ne peuvent attendre la fin du repas pour s'endormir...

😳
6

Petit déjeuner musical. On s'habitue facilement. On profite du réseau à ce moment là, présent uniquement ici sur l'île.

On profite de ce qui s'offre à nous : la magnifique plage.

Un peu de snorkelling pour varier les plaisirs...

Un petit coucou quand un bateau passe 😉. Bula!

... puis bronzette. Nous gardons les lycras car ici les UV sont extrêmes (c'est l'alerte que me donne la météo quand je la consulte).

On n'hésite pas a prendre un petit cocktail pour se rafraîchir 🍹🍸. Préparé avec des fruits frais, par le barman habillé des couleurs locales.

Une partie de mini-golf sur ce petit bout d'île. Parfait! Agréable à l'ombre.

Une partie de beach-volley avec le personnel de l'hôtel.

...ou balançoire. Petit dernier est gâté ici, étant le seul enfant de -12 ans sur l'île. Les 'Mamas' lui font de beaux sourires et lui gardent le délicieux brownie du petit déjeuner pour le goûter.

Et pour vous dire bonsoir, le traditionnel coucher de soleil. Ou devrais-je dire le traditionnel superbe coucher de soleil.

--> et puis celui-là aura une connotation plus forte pour nous. En effet, lorsque le soleil a passé la ligne d'horizon, dans le creux de l'île d'en face, nous avons vu le rayon vert!!! Incroyable probabilité de le voir 2 fois cette année (également en Sardaigne en août). Il n'est pas sur mes photos. Je profitais de l'instant. Happy!

7

Après cette parenthèse idyllique sur cette île paradisiaque, il est temps d'aller vers d'autres contrées. Nous avions prévus les premiers jours ici pour digérer le voyage et le décalage horaire. C'est chose faite, ... il faut dire que le lieu se prêtait à nous aider à la tâche. Nous avons un bateau-bus à 11h. Nous avons le temps de profiter encore, le réveil étant toujours vers les 6h.

Chanson du petit-déjeuner. On adopte à 100%. Assiette du petit-déjeuner... il faut vraiment que je sois aux Fidji pour manger des haricots-coco, surtout dès le matin.

Chanson du petit déjeuner

Ah les hamacs... on s'y glisse facilement dedans ici.

Photo carte postale aux couleurs éclatantes :

• • •

Bon allez, après avoir profité une dernière fois de nos Bure, avec vue exceptionnelle, les valises sont prêtes à repartir. Une dernière boisson en attendant notre boat.

Alors ne soyez pas effrayés des photos qui suivent, même si nous nous l'avons été sur le moment. Les bateaux se suivent les uns après les autres pour déposer des quantités de touristes sur cette petite île. On ne comprend pas trop ce qui se passe, nous qui venons de vivre quasi seuls au monde ici ces derniers jours... C'est vendredi, alors apparemment l'ambiance change pour le week-end. On est finalement bien contents de partir!

Mais alors partir d'ici, c'est pas gagné! Heureusement que nous n'étions pas pressés. D'ailleurs ils disent bien que ça ne sert à rien aux Fidji d'être pressé, le temps n'a pas d'importance, du moment que tu arrives. Alors vues les conditions dans lesquelles nous sommes nous ne voyons pas l'intérêt de râler (en bon français). Mais quand on s'est aperçu que nos valises étaient restées sur le sable... il a bien fallu leur dire. Pas de d'problème, un autre bateau va les amener. Nous changeons, en mer, 2 fois de bateau! Nos valises arrivent enfin elles aussi. Mais, il n'y en a que 5 😂. On voit au loin, la valise de notre fille sur la plage! Le bateau veut partir, il y en a qui ont un avion à prendre. On leur explique et un autre bateau va la chercher!! Vraiment, un sketch. On rigole bien. Le départ de 11h vient de se transformer en 11h45 une fois la valise à bord!

2ème bateau
3ème bateau!

Bye bye jolie île du Pacifique.

8

Nous arrivons sur l'île de Viti Levu, la plus grosse île des Fidji. Nous louons une voiture, une Toyota 7 places, puis nous nous rendons à notre location AirBnB, à 1h de route de Nadi, proche de la ville de Sigatoka. Mais avant, voici une photo sympa du "Bula Bus".




On quitte le Port de Denarau. Ici on roule à gauche. Max 80km/h sur toute l'île.



Nous arrivons à notre location. Et nous découvrons un lieu magnifique!

Et dehors, ça donne quoi?

Accès privé direct à la plage, what else??

Et niveau coucher de soleil..., ça donne quoi?

On valide! On se régale d'un bon dîner fidjien sous notre hutte.

9

On cherche à remplir le frigo. Nous y allons en famille, et nous admirons les locaux qui ont des habitudes toutes autres de nous. En famille également, chacun son sac, à pied sur le bord de la route... On nous conseille un SuperMarket. Bon on est loin (très loin) de Carrefour ou Leclerc européen....

En repartant nous trouvons un MegaSuperMarket. Nous sommes plus à l'aise et trouvons des produits "classiques". Nous sommes à Sigatoka, capitale de rugby des Fidji! L'équipe de Rugby nationale est donc sur les paquets de gâteaux ou autres affiches. Je tente le beurre de cacahuète à la coco. Et j'adore le rayon bouteilles d'eau. Le ticket de caisse est lui aussi au couleurs fidjiennes.

• • •

Quelques vues de l'île en la parcourant. Champs de cannes à sucre, on voit aussi des pins!

Les habitations sont sommaires, faites de tôle pour certaines.

On voit très souvent des chevaux attachés au bord de la route ou des vaches aussi. Il y a également beaucoup de vendeuses de fruits et légumes devant leur maison, ou des vendeurs de poissons frais, sur des étals en bord de route.

Les fidjiens aiment beaucoup le tunning. En photos voici quelques spécimens vus, mais il y en a vraiment partout!

On utilise les dollars fidjiens, très colorés.

Je propose à la famille une tenue assortie fidjienne.... flashie ou plus sobre, en voyant les vitrines. Sympa, mais vous vous en doutez les garçons refusent, tous les 4.

Et ces 2 Tiki taille xxl pour clore cette page.

10

Vue du jardin au matin. Ce AirBnB propose 4 villas similaires avec la piscine commune. Nous sommes plutôt chanceux car les 3 autres villas sont en relookage peinture et donc non louées cette semaine. Nous pouvons profiter seuls de ce paradis.

• • •

Bon la suite de notre journée va être un peu moins chanceuse. Nous décidons d'aller faire des activités proches de la grande ville de Nadi, qui est à 1h15 de chez nous. On commence par vouloir visiter un village fidjien, avec repas, spectacle et explications des traditions. Profitez de ces 3 photos vous n'en verrez pas plus. C'est habituellement ouvert du lundi au samedi, mais excepté aujourd'hui, où c'est fermé... Je peux juste prendre ces 4 clichés d'une hutte traditionnelle très très haute.

Il y a d'autres choses à voir sur l'île, on se dirige vers le Jardin du Géant Endormi, the Garden of the Sleeping Giant, un peu après Nadi, 30 minutes environ. Beaucoup de fleurs des îles à voir et à priori une très belle vue. C'est très soigné à notre arrivée. Bon, et bien pareil que précédemment, profitez bien de ces 2 photos, il n'y en aura pas plus. Le jardin est bien ouvert aujourd'hui, l'hôtesse d'accueil est très gentille, mais nous explique que la Carte Bancaire n'est pas accepté, "cash only". Ce n'était indiqué nulle part, on ne pouvait pas le savoir. On n'a pas assez. Retour à la voiture, déçus.

Cela devient compliqué, le trajet devient long, ...pour pas grand chose pour l'instant. J'avais vu que le marché de Nadi fait parti des choses à voir, on est samedi, la chance tourne à nouveau, c'est le jour où il est annoncé le plus beau. A nouveau 30 minutes de voiture pour rejoindre Nadi et nous voilà à ce fameux marché. Coloré, animé, mélangé d'odeurs et bruyant. Dépaysant!

Raisins de mer
Piments et raisins de mer 

Nous continuons notre route jusqu'au Port de Denarau, nous y avons vu l'autre jour des restos sympas. Notre choix se porte sur un aux spécialités locales (au milieu de restos indiens, chinois, italien ou burgers). Un "Summer Cooler" en cocktail ou une bière, suivi de plats locaux comme "Ika Vakalolo", "Garlic Pawn", et Fish&Chips frais pour les enfants. Tout le monde se régale.

Ika Vakalolo : Filet de walu poêlé mijoté à la crème de coco fraîche, tomate et oignon sur lit de verdure.

Garlic pawn : Crevettes nappées de sauce à l'ail et servies dans un plat chaud.

On nous propose du vin d'Aix-en-Provence! On opte pour un vin du coin (d'Australie).

Piscine à notre retour à la villa, puis coucher de soleil.

11

Voie ferrée photogénique.

Aujourd'hui nous allons tenter une expérience locale et originale : The Mud Pool and Hot Spring.

Nous suivons un protocole de bien être.

1- s'étaler de la boue sur tout le corps 🙄

2- sécher en se promenenant dans le jardin

3- se glisser dans une marre, très foncée avec quantité de boue au fond 😳

4- puis se baigner ensuite dans 3 piscines différentes, aux températures différentes, de plus en plus chaudes. Eau de source chaude naturelle.


Si s'enduire de boue est très amusant pour certains de la famille, le programme ne fait pas rêver notre fille. Heureusement il y a également des massages possibles. Elle opte pour ce choix.

Grâce à notre fille nous avons des photos de ce super moment!!

Apres avoir séchée la boue tire la peau. On passe à l'étape 3 maintenant. Nous devons descendre dans cette marre...

Puis nous enchaînons les piscines de rinçage. La dernière est impossible pour nous, beaucoup trop chaude. Après ceci, notre fille profite de son massage. A la place de la boue elle a eu de l'huile de coco...

Pendant son massage nous faisons un temps rafraichissement avec une coconut.

Nous sommes arrivés assez tôt ce matin, nous avons pu bénéficier du lieu en famille. Lorsque les bus de touristes sont arrivés, cela ne ressemblait plus du tout au même endroit, et les bains de boue étaient pleins! Ouf on repart. Tout le monde s'est bien plu et repart la peau douce.


Fin de journée sur notre plage, déserte. On regarde les grosses vagues s'éclater au loin sur la barrière de corail.

On prend le temps d'observer la faune aquatique, oursins, crabes, étoile de mer bleue, coquillages, poissons...

Sunset on the beach.

12

Bula!

Aujourd'hui nous prenons un guide touristique local pour vivre une expérience dans la jungle. Le départ est à 1h30 de route de la villa. J'en profite pour immortaliser des paysages et traditions fidjiens. Les panneaux d'entrée de village, les élèves qui vont à l'école en uniforme : robe pour les filles / sarong pour les garçons, et les bus.

Sur les photos qui suivent : un supermarché où nous avons fait quelques courses, des maisons du village, et l'école.

Nous arrivons à Pacific Harbour. Nous suivons le guide que nous aurons pour la journée. On commence déjà à s'enfoncer dans la végétation, sur une route en terre. La météo est mitigée aujourd'hui, mais pas mauvaise.

C'est parti pour une super journée sur la rivière Navua!

Toute la famille s'équipe de gilets (on ne sait jamais!). Puis on embarque sur une pirogue avec Iladia notre pilote du jour.

On s'enfonce un peu plus dans la jungle. C'est magnifique. Il y a encore des vaches et des chevaux sur le bord.

Puis il y a quelques rapides. Le bateau est trop lourd pour le passer à tous. Iladia propose aux 2 grands ados de rester avec lui. Génial pour eux!!

Nous les rejoignons à pieds, ils ont adoré remonter la rivière dans ce rapide. Petite pause avant de repartir, le temps de faire ce cliché 📷 :

Nous voyons plusieurs cascades.

Arrêt pour une petite balade 👍.

Au bout du chemin, une grande cascade, avec possibilité de s'y baigner.

Une anguille participe au moment, ça se dit "il" en fidjien. Et notre guide s'amuse sur la dernière photo...

Chemin retour vers les embarcations.

Notre piroguier nous explique qu'il fait ce métier depuis qu'il a 15 ans. Il connaît par cœur cette rivière et s'amuse à frôler les rochers. Sensations!

Nous changeons ensuite de mode de transport et testons le radeau en bambou, utilisé longtemps ici.

La balade est belle et silencieuse. Avec cette fois-ci Moïse à la barre, ou plutôt au bambou!

Retour sur la pirogue à moteur pour la fin du trajet. Avec petite baignade improvisée quand la vague est entrée dans la barque. Tout le monde a gardé le smile 🤙.

13

Nous poursuivons notre expérience fidjienne avec la visite d'un village traditionnel. L'arrivée se fait en musique et en costumes fidjiens. Le guerrier nous accueille pour entrer dans sa hutte.

Hutte dans laquelle cuit notre repas, sous la terre. Repas traditionnel polynésien.

RDV dans la grande salle du village pour la suite. C'est très convivial. Beaucoup de bonheur se dégage de ce peuple. Chants, danses, et rituels. Le tout en harmonie et avec les sourires. D'abord la danse des hommes, bien virile. Puis la danse des femmes, délicate et gracieuse. Enfin la cérémonie du Kava, boisson locale très respectée. Elle ne se boit pas juste pour le plaisir. Une cérémonie est organisée et elle ne se boit que pour les grandes occasions (naissance, baptême, mariage, anniversaire,...). Nous ne la goûterons donc pas. Seul un touriste qui est en lune de miel peut. Pour cette cérémonie les hommes sont placés au 1er plan, les femmes derrières.

Quand ce rituel est terminé nous faisons tous ensemble la danse du serpent, de quoi bien serrer les liens et s'amuser!

Pour rassurer ceux qui se sont dit que les femmes passaient au 2nd plan, et bien non. La suite est positive. Pour le repas ce sont d'abord les enfants et les personnes âgées qui se servent, puis les femmes, et enfin les hommes. Nous mangeons les plats qui ont cuit sous terre. Tout est délicieux. Pas de table, ni de chaise, mais quand même des couverts, chouette expérience que de manger par terre, sur des nattes tressées.

Nous allons devant l'école du village, très petite, où seulement 3 élèves étudient actuellement. Ils chantent pour nous.

Moïse, notre guide, nous explique ensuite leur façon de vivre au village. Ils utilisent tout le cocotier, les feuilles, les branches, les noix, l'intérieur à manger + la coque comme bol ou pour fabriquer des boutons de chemise et autres choses utiles. Rien ne se perd. Avec les feuilles ils font des paniers, des chapeaux ou des plats qui servent à cuire sous la terre le poulet ou le poisson enveloppé. Moïse est rapide et précis pour nous montrer tout ça.

Il est temps de rentrer. Quelques photos de la route et des panneaux d'entrée de villages aux jolis noms.

• • •

Petit arrêt à ce joli ponton.

• • •

Qui dit journée fidjienne, dit soirée fidjienne évidemment! Notre hôte nous a renseigné un bon resto local "Flying Finn", qui propose également le transfert à la villa. Comme ça pas de stress pour rentrer la nuit.

On se régale. Les plats sont beaux, originaux, délicieux. Les serveur(ses) très sympathiques nous interrogent sur nos coutumes françaises et nous enseignent les leurs. Losalini nous explique que pour dire "C'était bon" ici ça se dit "Totoka".

14


Vinaka pour tout cet accueil chaleureux que nous avons reçu. Vinaka Vaka Levu pour la beauté des paysages que nous avons vu et les belles expériences que nous avons faites. Il faut venir jusqu'ici, prendre le temps de se familiariser, mais ça en vaut vraiment la peine.


Il est temps de changer de paysages, de changer de pays.

Direction l'AUSTRALIE!!! 😀

Le Monde est vraiment beau 🤩!!


Pour voir l'Australie c'est par ici : 

https://www.myatlas.com/aligotrip/australie

15

🇫🇯🥥🌴🌞👙🩳🐠🐡✈️

Notre 1ère île

4h45 de vol avec Fiji Airways. De Nadi à Sydney. On survole la Nouvelle Calédonie. Avant l'entrée en Australie, en plus des visas demandés il y a quelques mois, il faut remplir les formulaires d'entrée dans le pays. x6... ça m'occupe une partie du vol.

Nous voilà à Sydney. Mais encore une fois juste pour une escale. Nous reprenons un vol, de 2h, direction LA TASMANIE 😃, avec un joli survol de Sydney en partant.

Bye Bye les îles Fidjis, avec plein de beaux souvenirs dans la tête.

Hello l'Australie pour un nouveau superbe voyage.


A suivre par ici : 

https://www.myatlas.com/aligotrip/australie