× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
petit tour de 10 jours en Ecosse
Du 28 juin au 7 juillet 2017
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Tout le road-trip s'est fait avec notre voiture, donc après avoir traversé la France, la Manche en ferry, puis toute l'Angleterre, on arrive en début d'après-midi à Edimbourg. On part en tram, direction le centre ville, en passant devant le Murrayfield stadium, stade de l'équipe de rugby de la ville.

Premier passage en ville, direction le Carlton Hill d'où on a une magnifique vue sur l'ensemble de la ville et au loin, la mer. Malheureusement, le vent y souffle assez fort... On peut même y apercevoir le château de la reine où elle séjournée quand elle vient en Ecosse.

Deuxième passage incontournable de la ville, le château. Il se trouve sur les hauteurs de la ville, construit sur un rocher volcanique. Il est pratique d'acheter les billets pour la visite, en avance sur internet, ça permet d'éviter une partie de la foule. Dans certains guides, on parle d'1h30 à 2h de visite, mais personnellement on y a passé au moins 4h, si ce n'est un peu plus... Il est vraiment intéressant à visiter, possibilité de voir les joyaux de la couronne, et surtout à ne pas louper le "one o'clock gun", le tir de canon depuis le château, tous les jours à 13h tapante (sauf le dimanche). le cérémonial pour le tir est intéressant à voir aussi, et celui qui s'en charge est très sympathique.

château d'Edimbourg
intérieur du château
"One o'clock gun" coup de canon tiré tous les jours à 13h

Pour en finir avec Edimbourg, visite de la vieille ville

2

Sur la route de Ballater, il y a énormément de choses à voir. N'ayant qu'une journée, il faut sélectionner le principal. Point positif, on a eu juste du vent, et quelques gouttes d'eau par-ci par-là.

La première étape de ce trajet, Stirling. Ville chargée d'histoire, liée à William Wallace personnage important qui s'est battu face aux anglais dans les guerres d'indépendance de l'Ecosse, une tour à son honneur s'y trouve. C'est une charmante ville, avec sur les hauteurs un château magnifique très bien entretenu.

château de Stirling
monument à William Wallace, vu depuis le château de Stirling
on a eu la chance de faire la rencontre avec les vaches Highland

Ensuite, direction la ville de Perth, pour voir le palais de Scone, ancien lieu de résidence des rois d'Ecosse et de couronnement. Par choix, nous avons décider de ne visiter que les jardins du palais, où se déroulait un concours de balle-trappe pendant le week-end. On y a passé tout de même pas mal de temps à faire le tour du jardin qui est immense, de magnifiques fleurs... et la présence de plusieurs paon en toute liberté. Presque en face du palais se trouve une petite chapelle et la réplique de la pierre de la destinée (la vraie est visible au château d'Edimbourg). C'est sur cette pierre qu'étaient couronnés les rois d'Ecosse. Si vous avez faim pendant la visite, passez par la boutique pour rejoindre un petit coin charmant pour manger. Repas très bon avec légumes cultivés dans le parc du palais.

On reprend ensuite la route, en faisant des pauses sur la route pour prendre quelques photos de paysages. On fini même par arriver à une station de ski et ses télésièges.

Arrivée à Braemar, toute petite ville où se trouve un château. N'étant pas tout à fait le genre de château qu'on aime, on fait juste une petite photo de l'extérieur. En plus il y avait les préparatifs d'un évènement.

Après être passé à Balmoral pour le château, que nous n'avons finalement pas visiter (et oui fallait calculer en fonction de notre argent...), on se dirige vers Ballater. Il se trouve que là aussi, il s'agit d'une toute petite qui a tout de même son charme.

3

Quel plaisir de commencer la journée avec un ciel bleu magnifique et soleil éclatant. Encore une grosse journée de route pour rejoindre notre prochaine étape, à savoir la ville d'Inverness.

Notre premier arrêt est la ville de Dufftown et la distillerie de Glenfiddich. Toute la visite s'est faite en anglais, avec quelques mots en français de la part de notre guide qui était vraiment très sympathique. La visite est très intéressante surtout pour les passionnés de whisky, même si ce n'est pas mon cas. Cette distillerie est la seule qui soit restée familiale, actuellement c'est la 5ème génération qui s'en charge. On a eu droit à une petite vidéo expliquant la fabrication de tonneau qui ne se fait plus là-bas. Il y a tout âge de whisky dans leurs réserves. A la fin de la visite, dégustation de 4 différents whisky...

A 5min à pied de la distillerie, il y a le château de Balvenie, enfin les ruines du château

Sur la route, on traverse rapidement la ville d'Elgin, on passe par de magnifiques paysages, mais ça c'est partout en Ecosse. Quel pays magnifique...

Visite de la ville d'Inverness, capitale des Highlands

4

A Inverness, le passage incontournable à faire et le tour du Loch Ness. Tellement légendaire, immense (47km de long), qu'on ne peut s'empêcher d'espérer secrètement voir Nessie...

Pour faire le tour du Loch à pied, je pense qu'il faut compter beaucoup de temps, nous on l'a fait en voiture. Bon le problème, on a suivi la mauvaise route du coup on s'est quelque peu éloigné du Loch et on s'est retrouvé sur les hauteurs, et donc de nouveau dans la brume...

A l'autre extrémité du Loch, la petite ville de Fort Augustus, où on a fait une petite pause à pied et croisé de nombreux touristes.

Le long du Loch, comme un peu partout ailleurs en Ecosse, les routes ne sont pas très bien aménagées. Il y a des petits parkings mais sans aucun point de vue. Bon, je ne vais pas trop faire ma difficile...

le mystérieux et majestueux Loch Ness

A mi-chemin entre Fort Augustus et Inverness, il y a le château d'Urquhart. Il n'en reste malheureusement que des ruines, mais ça devait être un très beau château.

château d'Urquhart
5

Pour notre 2ème journée à Inverness, on a décidé de partir faire un tour dans les Highlands, à l'ouest d'Inverness.

On est passé par quelques cascades, certaines plus importantes que d'autres. Mais toutes doivent être belles quand il y a un peu plus d'eau.

cascade Victoria
cascade de Rogie
cascade Measach et son pont suspendu

Partout des montagnes, des lochs, bref des paysages de rêves...

Le petit plus en Ecosse, c'est la présence de troupeaux de moutons partout, en toute liberté pour la plupart des troupeaux. N'ayant pas de prédateurs ici, ils vivent paisibles. Et le petit plus, c'est quand ils décident de traverser la route, alors attention à la vitesse... mais ça donne un charme supplémentaire à ce pays.

On fini par arriver au bord de la mer près d'une toute petite ville. Bon ici les plages sont désertiques, en même temps l'eau doit être très froide. Il n'y a que les chiens des touristes qui se régalent de cette plage libre.

A quelques km de cette plage, on arrive à Gairloch, belle petite ville, avec son terrain de golf et la plage juste à côté. On décide d'y faire notre pique-nique, et on se fait vite repérer par les goélands qui tournent autour de nous, au cas où...

6

On y a passé 2 jours, donc pas mal de choses à raconter et à montrer.

en route de l'île de Skye

Avant d'arriver sur l'île, nous sommes passés par le château d'Eilean Donan. Le château le plus connu et le plus visité d'Ecosse. Pour les amateurs de films, on peut le voir dans le film Highlander, Haute voltige, un des James Bond, et bien d'autres encore... Il appartient au clan MacRae depuis des générations, et à l'intérieur du château, il y a des photos de famille même des récentes. Il est plutôt bien entretenu et conservé et très beau à voir.

On est ensuite passé par Kyle of Lochalsh pour prendre le pont qui rejoint l'île de Skye, puis Kyleakin là où se trouve notre hôtel.

Kyleakin, petit port de pêche et la dernière photo, c'est la vue depuis notre hôtel

On part à l'aventure par une toute petite route où une seule voiture peut passer et les fameux "passing place" qui permettent aux véhicules de se laisser passer les uns les autres. Quand il n'y a pas beaucoup de visibilité, j'avoue que certains roulent un peu vite, mais bon quand on connaît les lieux c'est toujours plus facile. On finit par se trouver à Elgol, tout petit village avec un port de pêche et des vaches en libertés... sur le chemin de retour, on a même eu droit a un troupeau de mouton de nouveau sur la route, et des vaches en plein milieu aussi...

Elgol

Il y a la ville de Broadford non loin de là, je pensais que c'était une grande ville, mais pas du tout, cependant on a trouvé un petit endroit qui sert de très bon repas en bord de mer.

Broadford

Vient ensuite Portree qui s'avère être la plus grande ville de l'île, mais qui en fait n'est pas une très grosse ville. Le petit plus sur l'île de Skye, c'est la présence de très nombreux B&B, donc pas de soucis pour s'y loger, il faut juste réussir à bien chercher.

port de Portree

On est passé par Sligachan pour profiter du point de vue sur Cuillin Hills, massif montagneux magnifique, qui s'avère être un volcan éteint et érodé.

Direction Dunvegan, dans le nord de l'île, pour visiter le château. Celui-ci appartient au clan Macleod, et pareil que pour les autres, les photos à l'intérieur sont interdites et c'est tellement bien surveillé, qu'il ne vaut mieux pas tenter de frauder. Son jardin est magnifique, immense et coloré. Au bout du jardin, il y a la possibilité de faire un tour en bateau à moteur pour admirer des phoques, mais avec un peu de chance ils seront visibles depuis la bordure du château.

En continuant la petite route, on arrive au final à un parking menant à un chemin pour se balader en bord de mer. Plage de galets noirs, troupeau de vache en liberté, vue imprenable sur la mer. Et on a même eu droit de croiser des militaires en entraînement... Là-bas, la sensation de totale liberté, d'être arrivé au bout du monde.

En remontant vers le nord de l'île, on s'arrête au Old Man of Storr. Et c'est parti pour une petite randonnée qui nous a tout de même pris 2 bonnes heures à grimper. Il y a 2 itinéraires possibles, mais nous on a suivi la foule, et au final je crois qu'on a pris le plus simple, sachant que l'autre passait par des éboulements... Mais déjà là, c'était tout de même assez raide à monter, pente raide et assez éprouvante, mais on y est venu à bout. Quelle satisfaction une fois qu'on y ait... Le point de vue est tout simplement à couper le souffle. La descente a été beaucoup plus facile et rapide.

photo en 360°

Après cela, on monte encore un peu plus au nord, pour arriver au Kilt Rock. Il s'agit d'une falaise qui a des motifs faisant penser au kilt que porte les écossais. Juste à côté se trouve la cascade Mealt.

7

Après ces 2 jours passés sur l'île de Skye, il est temps de partir vers un autre lieu tout aussi impressionnant... le Ben Nevis, le plus haut sommet britannique (1344m d'altitude).

Avant de le tenter, il vaut mieux savoir à quoi s'attendre. Si je ne me trompe pas, il y a 2 chemins qui permettent d'atteindre le sommet. Le point important, avoir de très bonnes chaussures de randonnée, sinon les pieds vont souffrir. Moi personnellement, durant la descente les genoux en ont pris un sacré coup.

8

On a passé une après-midi et soirée à Glasgow, donc visite rapide. C'est une ville principalement universitaire, le campus est immense. La circulation y est assez difficile, à première vue, je n'ai pas trouvé la ville très chaleureuse, accueillante.

cathédral de Glasgow
9

Pour finir, un petit bonus avec les fleurs que l'on peut trouver en Ecosse, pays verdoyant et fleuris.

des fougères, partout dans le pays