Il n'est pas besoin de beaucoup s'éloigner de la France pour découvrir les Pyrénées espagnoles. Il suffit juste de passer un col au niveau de la frontière.
Juillet 2016
5 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

La découverte des Pyrénées espagnoles s'est faîte sur plusieurs années. A chaque fois, nous sommes passés de la France à l'Espagne avec comme fil conducteur "les Pyrénées".

En 2016, nous sommes passés du Pays basque et du Béarn en France à La Navarre et à l'Aragon en Espagne.

En 2014, Nous avions passé plusieurs jours en Catalogne.

Si nous remontons encore dans le temps, en 2012, nous avions randonné en Aragon dans le parc national d'Ordesa y Monte Perdido et ses environs.

Et pourquoi pas remonter en janvier 2008 pour avoir une autre vue des paysages sous la neige.

Créez votre road trip sur mesure en Espagne, sans frais d'agence !

Des circuits personnalisables directement inspirés des blogs MyAtlas
Itinéraire détaillé jour par jour, voyage individuel en toute liberté
Réservation en direct des hébergements, vols et locations de voiture
2

En 2016, nous avons visité Bera, Lesaka, Etxalar et Sunbilla dans la vallée de la Bidasoa

Bera
Bera
Lesaka
Lesaka
Etxalar
Etxalar
Sunbilla
Sunbilla
Sunbilla
Sunbilla
Villages de montagne 

Visite du Parc naturel de Senorio de Bertiz . C'est à l'origine un domaine qui propose plusieurs sentiers. Le circuit de 9km passe par de beaux sentiers en forêt.

Parc naturel de Senorio de Bertiz 

Nuit sur une aire sympathique au dessous du col d’Otxondo au dessus de la vallée de Baztan. C'est le domaine des "pottoks", petits chevaux locaux

Visite d’Amaiurn dans la vallée de Baztan. L'entrée du village est originale avec son porche

Amaiur 

En montant vers le col d’Izpegui, nous faisons une pause au village d’Erratzu puis nous allons à pied jusqu'au petit village de Gorostapolo pour voir la cascade de Xorroxin soit 5 km de marche. L'accès finale à la cascade est difficile.

Erratzu 
le sentier qui mène à la cascade de Xorroxin est plutôt sympathique dans sa première partie  !
 Le col d’Izpegui 

Après la découverte de la région de St Jean de Pied de Port en France, nous partons pour Roncevaux dans la vallée de l'Urrobi, un affluent de la Nive. Le hameau de Roncevalles est essentiellement habité par des religieux qui accueillent les pèlerins après le passage des Pyrénées sur les chemins de Compostelle.

Roncesvalles 

A partir de cette vallée, nous rejoignons Ochagavia en passant par la vallée d'Irati.

Après Ochagavia, une petite route passe la "Sierra Abodi" au "Paso de Tapla" avant de redescendre vers un parking situé à 4km du lac Arabia ! Nous découvrons la cascade del Cubo où il fait bon se baigner... Puis nous rejoignons "l'embalse de Arabia" par une belle piste forestière soit une marche de 10 km AR.

Sierra Abodi
Cascade del Cubo
Embalse de Arabia

En remontant la vallée de Salazar, nous arrivons au "Puerto de Larrau" dominé par le Pic d'Orhy.

Puerto de Larrau  et le Pic d'Orhy

Du col de la Pierre St Martin, nous descendons la belle Vallée de Roncal.

Roncal
La vallée de Roncal 

Plus au sud, nous découvrons la "Foz de Arbayun". C'est un beau site. A partir du village d'Usun, une petite balade permet d'aller jusqu'à l’hermitagne de San Pedro de Usun. C'est une zone de baignade avec une belle vue sur les gorges.

photo prise en avril 2009
Le belvédère de la  "Foz de Arbayun" à différents moments
Usun
Les Gorges d'Arbayun vues d'Usun 

Un peu plus loin se trouve la "Foz de Lumbier". Il y a possibilité de faire un circuit qui passe au dessus des falaises et retour par les gorges (6km – 170m). Sur le plateau, la flore attire les papillons et les insectes.

Catananche bleue
Azurite
Sur le plateau 
Dans les gorges de Lumbier
Photos  de la "Hoz de Lumbier"  prises en avril 2009 

Nous poursuivons plus au sud et visitons Sanguesa sur le rio Aragon (château – église – palais…) le site de Javier et le monastère de Leyre . Nous passons la nuit sur le bord du lac de Yesa à partir de la route qui va à Jaca. Nous sommes dans la province d'Aragon.

Sanguesa  
Château de Javier
Javier 
Monastère de Leyre
Monastère de Leyre 
3

En juillet 2016, nous suivons la belle Vallée d’Anso et après Biniez, nous passons dans les "Foz de Biniez". Un peu avant Anso, nous rejoignons la vallée d'Echo.

Le village et les gorges de Biniez

La vallée d'Echo est la haute vallée de l’Aragon. Après Sireza, nous prenons une route étroite qui traverse des falaises impressionnantes « la boca del infierno ». Puis nous suivons une piste sur 8km jusqu’à un parking où nous commençons une randonnée pour « la vallée d’Aguas Tortas » (9km – 300m). Nous sommes dans la haute vallée de l’Aragon qui serpente sous de hauts sommets. A gauche, c’est le Port de l’escale vers la France et il est possible de rejoindre le lac d’Estanes.

La haute vallée d’Aguas Tortas 
Mérendère des Pyrénées
Chardon bleu
Joubarbes
Joubarbes
Millepertuis
Pavot jaune des Pyrénées
Dans les prairies, la flore est abondante. 

En juillet 2012, nous passons la frontière espagnole au col du Pourtalet.

Au Corral de las Mulas, nous montons vers "los Ibones de Anayet". C'est un ensemble de petits lacs glaciaires situés au pied de Pic d'Anayet. La montée est assez longue, parfois pénible mais nos efforts sont récompensés par un beau paysage et une superbe vue sur le Pic du Midi d'Ossau se reflétant dans le lac. (600m 6H)

Le Pic du Midi d'Ossau vu du lac d'Anayet 

Les roches rouges grenat donnent une couleur surprenante au lac.

Pic et lac d'Anayet 
Pic et lac d'Anayet  -  Pic du Midi d'Ossau

En descendant vers Biescas, nous faisons une autre randonnée à partir de Sandenies vers l'Embalse de Tramacastilla, l'Embalse d’Escarra et les crêtes deTermañones. C'est une superbe balade avec de belles vues sur la sierra de Tela, le Pic du Midi d’Ossau, le Balaïtous, le Vignemale et la Sierra Tendera (600m 7H).

Les crêtes de Temañones 
Embalse de Tramacastilla 
Embalse d'Escarra 

Nous rejoignons Torla, porte d'entrée du "Parc national de Ordesa y Monte Perdido" où nous allons faire plusieurs randonnées. Nous nous installons sur un parking payant pour 3 nuits.

Nous partons à pied jusqu'à La Pradera d’Ordesa (300m 5H). Nous longeons le rio Ara puis le rio Arazas sur un sentier sympathique pour arriver à une zone de prairie boisée .

Torla 
Grande astrance
Lis des Pyrénées
Sur le sentier de la Pradera 
La Pradera 

Les deux jours suivants, nous prenons une navette jusqu’au parking de la Pradera pour faire :

- Le cirque de Cotatuero (450m 7H30) : nous montons dans le cirque de Cotatuero jusqu'à la grande cascade puis nous suivons le sentier de «Los Canarellos » . Le sentier au pied des falaises est facile mais vertigineux. Nous descendons dans la vallée de Arazas où se trouvent plusieurs cascades (el Estrecho, la Cueva...)

Le cirque de Cotatuero
Ramonde des Pyrénées
La Pradera
Le cirque de Cotatuero  

- Le cirque de Soaso par le sentier des chasseurs. Après une montée raide de 600m au dessus de la Pradera, nous suivons un sentier en balcon avec des beaux points de vue : le Taillon, la Brèche de Roland, le casque de Marbore… et le Monte Perdido en fin de parcours. Nous longeons de belles falaises et arrivons au fond du cirque de Soaso au niveau de la cascade. Nous redescendons par la vallée en suivant le rio Arazas et ses cascades en escalier « las gradas Soaso ». Très belle journée ensoleillée pour faire cette superbe et longue randonnée (650m 10H).

Edelweis
Le cirque de Soaso par le sentier des chasseurs  
"Las gradas Soaso" - les cascades en escalier

Nous quittons Torla pour Fanlo situé en bordure du parc. Du village de Buisán, nous partons pour le Pic de Comiello (600m 6H) avec une vue sur les sommets et notamment le Monte Perdido.

Pic de Comiello et le rio de Guampe 

Nous poursuivons la route en direction des gorges d'Anisclo. Le ciel est bas.

Canyon d'Añisclo 

Nous décidons de voir le canyon d'Añisclo d'en haut. Nous prenons la direction de Puertolas au dessus d’Escalona puis nous suivons une piste jusqu'au "collado de la Plana canal". Le ciel est bas et brumeux.

Sur la piste qui mène au col 

De là, nous faisons une randonnée sur les crêtes de Sestrales jusqu'à la plus haute des crêtes sans une grande visibilité. Par moment, on aperçoit un superbe paysage. Nous redescendons, les brumes s’allègent. Nous longeons le canyon d’Anisclo vers le Monte Perdido qui se dégage peu à peu en soirée. C’est fantastique. (700m 10H)

En montant vers la "Sestrales Alto" 
Les crêtes de Sestrales  en redescendant
Le Monte Perdido et la canyon d'Añisclo
Gentiane des champs
Saxifrage longifolia
Aster

Le lendemain, les gorges sont un peu mieux dégagées

Canyon d'Añisclo 

Nous poursuivons notre route vers Ainsa que nous visitons. C'est une belle ville avec une enceinte fortifiée et une grande place à arcades.

Ainsa 

En remontant vers Bielsa, nous partons à la découverte de la Vallée de Pinata située à l'est du Monte Perdito. Nous faisons en matinée une sortie 4X4 jusqu’à la "Estiva" à 2100 m en passant par Espierba. A cette altitude, le paysage est grandiose mais la visibilité sur le Monte Perdido reste limitée par les nuages.

La vallée de Pinata  

Dans l'après midi, au fond de la vallée de Pinata nous suivons le sentier des cascades jusqu’au « llano de la Larri », superbe plateau entouré de sommets. Le site est très agréable (270m 4H).

Le cirque de Pineta 
En suivant le sentier des Cascades 
Llano de la Larri  
Vallée de Pinata  en soirée
4

A plusieurs reprises, nous avons fait de belles randonnées dans les Pyrénées catalanes. C’est une région qui nous plait beaucoup. En 2014, nous y sommes retournés en juillet et en septembre en faisant certaines randonnées deux fois. C’est intéressant de voir un même paysage à deux périodes différentes.

Après le tunnel de Vielha en direction de Pont de Suer, nous avons fait 3 randonnées

En juin 2014, à partir du refuge Icona (1km après le tunnel) , nous partons pour une randonnée vers l'Estany de Besiberri situé au pied du massif du Besiberri (650m - 7H).

Lac & massif  du Besiberri 
Belle vue sur le lac et le massif de la Maladeta 
Gentiane printanière
Lac Besiberri 

A partir du refuge de Conangles en septembre 2014, nous partons pour une randonnée dans la sympathique vallée de la Noguera de Ribagorçana où nous découvrons une première cascade. L’accès à la 2ème cascade est plus délicat (10km AR).

Carline
Vallée de la Noguera de Ribagorçana 

Le lendemain, nous remontons le vallon de Conanglespar le GR que nous quittons pour l'Estany Redon. Après un petit col au dessus du lac, il y a un beau point de vue sur le lac Redon et sur l’Estany de Ruis. C'est un superbe paysage. Nous descendons au niveau du lac mais le ciel se couvre. nous retournons par le GR (650m 7H30).

Lac Redon 
Estany  de Ruis 

La Vallée de Boí est une belle vallée que nous remontons un peu avant Pont de Suer. L'architecture de la vallée est remarquable notamment ses églises romanes.

Boí
Taull
Eril la Vall
Eglises de  Boí , de Taull et d'Eril la Vall

C'est également une porte d'accès au "Parc National "Aiguestortes I Estany Sant Maurici" et aux nombreuses randonnées possibles.

En juillet 2014, nous avons pris un taxi à Boí pour aller sur le plateau de sant Esperit et partir en randonnée vers l'Estany Llong puis remonter vers les lacs de Corticelleset poursuivre vers les lacs Delhui.C'était un superbe circuit (650m 8H).

Planell d'Aiguestortes 
Estany Llong 
Estanys de Corticelles 
Estanys de Delhui 

-------------------------

En janvier 2008, nous étions allés dans la vallée de Boí. Nous souhaitions prendre un taxi pour aller jusqu'au plateau de sant Esperit mais ce jour là il y avait du verglas et les taxis ne sortaient pas. Nous sommes donc allés jusqu'à l'Estany Llong à pied à partir de la route soit 700 m de dénivelé et 8 heures de marche. Nous longeons l'Estany Llebreta et arrivons enfin à l'Estany Llong. Ce très beau site en été présente un tout autre aspect sous la neige. C’est une autre ambiance. Le paysage est vraiment superbe.

Eglise de Taull - Estany Llebreta 
Estany Llong 

---------------------------

En 2014, en remontant encore la vallée de Boí, on arrive au barrage de Cavallers, point de départ pour les Estanys de Travesany : Nègre, très beau lac encaissé, Xic, suite de petits lacquets, Travesani, Clot, Mangades,Mongeset Tumeneia.

En juillet, au niveau du lac Negre, nous sommes partis en sens inverse du circuit sans trouver le sentier qui mène aux lacs de Tumeneia, le contournement du lac Travesani de ce côté est difficile. Finalement, nous arrivons aux lacs Mangades et des Monges. Il y a de nombreux névés. Retour vers le lac Travesani et le refuge et traversée du déversoir que nous avions voulu éviter à l'aller à cause du niveau de l'eau.

En septembre, nous sommes partis dans l'autre sens et nous avons réussi à aller jusqu'aux lacs de Tumeneia. Le paysage était bien différent sans la neige. En juillet, l'éclairage était plus lumineux, en septembre le ciel était gris.

Refuge Ventosa I Calvell au dessus du lac Negre
L'estany Negre  et le refuge Ventosa I Calvell 
Vue sur le massif du Besiberri
Estanys Xic  et le pic de  Comalesbienes - Le massif du Besiberri
En juillet, vue du côté Est
En septembre, vue du côté Ouest
Estany Travesani  - vues côté Ouest et côté Est
Estany Mangades 
Estany Clot
Les Aiguilles de Travesani  en montant  vers le lac de Mangades  puis le lac de Monges
Estany de Monges
Estany des Monges et vues sur les Aiguilles de Travesani 
Estanys de Tumeneia
Sur le chemin en montant, une marmotte
Gentiane champêtre
Aconit napel
Chardon bleu
En descendant  vers le lac  de cavallers 

C'est une très belle randonnée longue et pas toujours facile (700m 10H).

En juillet, après une nuit dans la vallée de Boí, nous partons vers Pont de Suert, Tremp, Ager et Corça où nous stationnons sur le petit parking de l’hermitage de Pertusa pour faire une randonnée au "Congost du Mont-Rebei". L'accès au parking n'est pas facile. Le ciel bleu se couvre rapidement avec de la pluie en soirée. Le sentier est très agréable avec un paysage remarquable et des falaises vertigineuses . Il y de très beaux points de vue tout du long du parcours dommage que le ciel soit si nuageux.

Guêpier d'Europe
Congost du Mont-Rebei

En septembre, nous repartons pour le Congost du Mont Ribei mais cette fois à l'autre bout à partir de Puente de Montanana où le parking est plus accessible. Le temps est très mitigé mais le ciel se dégage au cours de la randonnée. Le sentier est superbe sous le soleil. (600m 8H30 - 16 à 18 km)

Congost du Mont-Rebei  sous le soleil

En juillet, nous rejoignons Espot en passant par La Pobla de Segur et les gorges de Collegats. C'est une autre porte d'entrée du "Parc National "Aiguestortes I Estany Sant Maurici".

A Espot, nous prenons un taxi jusqu’au lac de Sant Maurici qui domine les Encantats. Nous suivons le GR11 qui passe par la Cascade de Ratera, l'Estany de Ratera, l'estany de Obagues de Ratera et l'estany du Port de Raterasitué au pied du Tuc de Ratera. Puis nous surplombons les Estanys d'Amitges comprenant 3 lacs au pied des Aiguilles d'Amitges. Nous rejoignons le refuge d'Amitges et redescendons vers le lac de sant Maurici. Très beau circuit (600m 8H)

Lac maurici et les Encantats
Les encantats 
Estany de Ratera
Estany de Obagues de Ratera
Estany de Obagues de Ratera
Estany de Obagues de Ratera
Estany del Port de Ratera
Estanys de Ratera, de Obagues de Ratera et  du Port de Ratera
Estanys et les aiguilles d'Amitges
Une belle rencontre avec des dains sur le chemin du retour  

--------------------

En janvier 2008, nous avions pris le taxi pour aller jusqu'à l'Estany San Maurici et nous avions monté jusqu'au refuge des Amitges en longeant l'Estany San Maurici, puis l'Estany Ratera. Au niveau du refuge, nous avions fait un petit tour à l’Estany Gran Amitges et à celui « dels Barbs » avant de redescendre soit 500m de dénivelé pour 5H30 de marche en raquette.

Estany de San Maurici
Estany de San Maurici
Estany de Ratera
En montant au refuge 
Au niveau du refuge des Amitges 
Vues sur les Encantats 

---------------------------

En 2014, après avoir fait notre randonnée au refuge des Atmiges, nous reprenons un taxi 4X4, le lendemain, pour aller au refuge Josep Maria Blanc. La piste est chaotique et parfois vertigineuse. Du refuge, nous partons pour une randonnée pour les Estanys de Peguera comprenant l'Estany Negre, lac encaissé dans la roche, l’Estany Tort et le refuge Joseph Maria Blanch, des zones de lacquets et de pozzines, l'Estany de la Coveta, l'Estany de la Llastra et l'Estany del Cap del Port, très beau lac dans une ambiance très minéral.Puis nous descendons vers l'Estany de la Cabana et le barrage de l’Estany Tort, et prenons le sentier agréable jusqu’à Espot (M400m - D1000m – 8H)

Estany Negre 
Anémone souffrée
Estany Tort  
Estany  de la Coveta 
Anémone souffrée
 Estany  de la Llastra 
Estany del Cap del Port 
 Estany de la Cabana
Estany Tort et le refuge Josep Maria Blanch 

C'est vraiment un plaisir de randonner dans ce parc. Nous quittons Espot pour aller au nord du parc en passant le Col de Bonaiga. Nous rejoignons Baños de Tredos pour faire une randonnée dans le cirque de Colomers.

En juillet, nous devons prendre un taxi pour prendre la sentier qui monte au cirque de Colomers. A partir du 15 septembre, il est possible de se stationner au départ de la randonnée.

Gentiane jaune
Ancolie
Arnica
Raiponce orbiculaire
lis St Bruno
Baños de Tredos  dans la vallée d'Aiguamotx

Le cirque de Colomers est un vaste espace occupé par une multitude de lacs de toute taille. Il est coupé en deux par un éperon rocheux dominé par le Tuc de Podo. En juillet, la neige était encore très présente ce qui donne des paysage très différents de ce que l'on a vu en septembre.

Estanh Long 
Estanh de Cabidornats  
Aconit napel
Estanh de Garguilles  et ses environs
Estanh Major de Colomers et son refuge  vu au petit matin et en soirée 
Estanh Mort 
Estanh Garguilles de Sus  et les Aiguilles de Colomers
Le cirque de Colomers 
Vue sur la partie  Ouest du cirque en juillet et en septembre  
Estanh Gelat et le Tuc de Podo 

Nous sommes sur la partie la plus haute de la randonnée et allons découvrir la deuxième partie du cirque. La descente vers le lac Podo est raide et assez difficile. En juillet, le sentier était invisible avec les nombreux névés rendant la descente délicate mais en septembre ce n'était guère plus facile même sans neige.

Estanh de Podo 
Estanh de Podo  et le Tuc de Podo 
Estanh Obago 
Estanhs redon et Long 
Estanh Redon
Estanh Long 

C'est une très belle randonnée que ce soit en juillet ou en septembre (600m - 8H30 à 10H). C'est superbe que ce soit avec les névés ou avec le soleil d’automne.

---------------------

En janvier 2008, nous avions fait une randonnée raquette au Pla Beret à partir de la station de Baqueira (entre le Port de la Bonaiga et Vielha) non loin du cirque de Colomers.

C'est avec un beau ciel bleu que nous partons pour les Estanys de Bassiver et de Rosari mais il fait froid à 1850 m. La neige est dure et nous montons bien malgré la pente raide. Nous devons passer plusieurs ressauts avant d’atteindre le lac Bassiver. Le lac Rosari situé au fond du cirque n'est pas visible sous la neige.

L'Estany Bassiver 
En montant vers l'Estany Rosari 
Au fond du cirque se trouve  l'Estany Rosari