A la recherche des aurores boréales
Du 17 au 29 mars 2018
12 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Paris - Bergen où nous arrivons vers 17H.

En arrivant sur la Norvège, le ciel était dégagé et nous avons pu avoir de belles vues sur les reliefs rabotés, enneigés et entaillés par les vallées. Les lacs étaient gelés. C'était superbe. Bergen est entouré de montagnes. Il y avait de la neige sur les hauteurs. Apparemment c'est rare au niveau de Bergen.

La côte norvégienne vue d'avion 

Nous faisons un petit tour de la ville de Bergen avant de rejoindre notre bateau, le MS RICHARD WITH du nom du fondateur de l'express côtier. Nous dînons à bord avant de quitter Bergen à 22H30.

Un petit aperçu de Bergen en fin de soirée

Suite à notre voyage de 3 mois en 2017 en camping-car en Norvège, nous avions envie de faire une croisière à bord d'un bateau Hurtigruten. La côte est vraiment très découpée avec de très nombreuses îles. Il est donc intéressant de la voir côté mer. Cette croisière réalisée en mars permet également de voir la Norvège en période hivernale avec en plus la possibilité de voir des aurores boréales !

L'express côtier va de Bergen à Kirkenes sur 6 jours en faisant des escales dans différents ports. Avant d'être un bateau de croisière c'est un moyen de transport de marchandises mais c'est également un moyen pour les Norvégiens d'aller d'un port à l'autre.

Le MS Richard With  comme nous le découvrirons le lendemain
Bergen de nuit 

Le ciel étant dégagé, l'appareil photo a détecté en soirée une aurore boréale alors que nous sommes encore en dessous du cercle polaire !

En quittant Bergen, nous avons la surprise de voir notre première aurore boréale !

Pendant la nuit, nous avons fait une courte escale à Florø.

2

Escale à Måløy tôt ce matin puis à Torvik avant de rejoindre Ålesund où nous faisons une escale de 3 heures. Nous avons le temps de visiter la ville.

Sur le trajet allant à Ålesund 
Le quai Hurtigruten à Ålesund 

Ålesund a brûlé à 90% en 1904 du 21 au 24 janvier suite à des vents violents allant dans tous les sens. Les villes de Norvège ont souvent subi d'importants incendies mais les vents changeants à Ålesund ont amplifié l'importance de l'incendie. Elle a donc été reconstruite complètement dans le style "art déco". Certaines maisons d'angle ont des petites tourelles. Certaines façades comportent des stucs aux motifs variés et très colorés.

Ålesund 

Nous avons monté un escalier de 428 marches pour arriver à un point de vue d'où nous avions une vue panoramique sur Ålesund et ses nombreuses îles reliées par un pont ou un tunnel.

Vue panoramique sur Ålesund 

De retour au bateau, nous avons repris la mer toujours en longeant de superbes paysages. En soirée, la mer était particulièrement agitée.

En remontant vers le Nord 
3

Aujourd'hui, nous avons une grande escale de 6H à Trondheim. Dès 8H du matin, nous partons donc visité Trondheim que nous voyons entre les averses de neige et un beau soleil. C'est une autre ambiance que celle que nous avions en Juin.

L'ancien port de Trondheim 
Trondheim sous la neige 
L'Eglise de Trondheim 

Puis nous redescendons le fjord vers la côte. En effet, Trondheim se situe à l'intérieur des terres sur le bord du Trondheimfjorden.

Trondheilfjorden 
Phare "Kjeungskjaer" 

Sur le bateau, nous avons quelques conférences et aujourd'hui, nous avons eu une information sur les vikings (suédois, norvégiens et Danois). Ceux venant de la région de la suède sont plutôt allés vers la Russie, ceux du Danemark vers la France et l'Espagne et ceux de Norvège vers l'Islande et l'Amérique.

De retour sur la mer, il y a beaucoup de houle. Il y a de belles vues sur les reliefs enneigés quand le soleil gagne du terrain sur les averses.

Il y a de nombreux phares sur ces côtes découpées 

Parfois, nous passons dans des goulets étroits entre les îles. Nous apprécions car la mer y est moins agitée.

En soirée, nous avons pu voir une aurore boréale mais notre prise de vue n'est pas très au point. Il faut dire que le bateau est toujours en mouvement... La couleur de l'aurore boréale sur la photo est verte avec parfois un liseré rose mais ce n'est pas ce que nous voyons avec nos yeux. En fait, l’œil voit comme un nuage blanchâtre mais ce nuage est très lumineux et très changeant tant en intensité qu'en forme. Avec un peu d'habitude, on le différencie bien. Lorsque l'aurore est intense, la couleur blanchâtre a une légère teinte verte.

Une aurore boréale avec un ciel un peu nuageux
4

Pendant la nuit, nous avons fait plusieurs escales et vers 7H40 nous avons passé le cercle polaire. A cette occasion, il y a eu une petite cérémonie - pour ceux qui le souhaitaient, Neptune les baptisait de quelques glaçons dans le cou !

Sur la route du Cercle polaire 
Passage du Cercle Polaire 

La couverture nuageuse relativement légère nous a permis de profiter du beau paysage et des sommets enneigés.

En allant vers Ørnes 

A l'escale d'Ørnes, la visibilité était encore bonne.

Ørnes 

Lors de l'escale de Bodø à 14H30, le ciel s'est assombri et c'est sous la neige que nous partons vers le centre ville de Bodø. Nous avions prévu de faire le musée du Norland mais il était fermé pour cause de travaux. Nous avons donc uniquement visité l'église. Elle n'est pas très belle extérieurement mais à l'intérieur elle est très agréable avec ses deux beaux vitraux colorés. La ville en elle-même manque complètement d'intérêt, nous revenons rapidement vers le bateau.

Bodø 

En fin d'après midi, nous avons fait une courte escale à Stamsund sur les Lofoten puis une autre à Svolvær mais il neige beaucoup et la visibilité est médiocre, la nuit tombe vite. Normalement, il était prévu un arrêt pour voir le Trollfjord et éventuellement une aurore boréale. Malheureusement il neige, le ciel est bas donc nous poursuivons notre route. Nous croisons chaque jour un bateau Hurtigruten.

Svolvær 
5

Réveil au moment de l'escale d'Harstad vers 7H. Un petit tour sur le pont pour voir le temps et le paysage. C'est l'occasion de voir un autre bateau Hurtigruten sur le chemin du retour.

Le MS Nordkapp
Harstad 

Le ciel est bas et la visibilité sera très moyenne tout au long de la journée. Il y a de nombreuses averses de neige. Tout est blanc. Nous faisons une escale à Finnsnes, porte d'entrée de l'île de Senja.

En remontant vers Tromsø 

A notre escale à Tromsø, nous avons visité le musée polaire. C'est un petit musée sympathique et intéressant sur la chasse au Svalbard (rennes sauvage d'une constitution différente des rennes de Norvège, renard polaire, ours polaire, phoque, morse). Ce musée relate également la vie d'Amundsen et d'une femme chasseur Wanny Woldstad.

Tromsø 
Amundsen
Musée polaire 

Nous avons essayé de nous promener dans les rues mais il y avait de fortes averses de neiges si bien que la visibilité était parfois quasiment nulle de l'autre côté du fjord.

Cathédrale arctique
Tromsø 

Alors que la journée a été très grise, nous aurons la surprise d'entendre le capitaine annoncer une aurore boréale ! Il est 20H, c'est juste le début du repas. Aussitôt, le restaurant s'est vidé et il y avait foule sur le pont.

Aurore boréale  au nord de Tromsø
6

A Hammerfest à 7 heure du matin, le soleil était au rendez-vous mais très vite nous replongeons dans les brumes.

En quittant Hammerfest  

Nous sommes en pays Sami. C'est l'occasion pour notre guide française de nous parler des samis. Le terme sami veut dire "enfant du soleil", le terme sapmi c'est le territoire des samis. Ils sont les seuls autorisés à élever des rennes. En été, les troupeaux de rennes rejoignent le Cap Nord et les côtes du nord de la Norvège pour éviter les moustiques qui colonisent l'intérieur des terres. Le renne est adapté au climat nordique avec une peau dont les poils tubulaires les isolent du froid.

Nous faisons une autre escale à Havøysund avant de passer le détroit entre le continent et l'île de Mageroya où se trouve le Cap Nord.

Nous croisons le Ms Polarlys
Havøysund 
Détroit de  Mageroya 

Nous arrivons vers 15H30 à Honningsvåg. A cette escale, il y a possibilité d'aller au Cap nord ou d'aller voir des villages de pêcheurs mais nous avons préféré marcher dans Honningsvåg. Nous avons donc fait une promenade très sympathique de 1H30 sur des routes enneigées. C'était très agréable car même sur la route la neige est propre. Sur le port, nous avons visité le petit musée du Cap nord qui présente les activités de pêche avec une exposition sur la 2ème guerre mondiale. Honningsvåg a été complètement détruite en 1945 à l'exception de l'église par les Allemands qui pratiquaient la politique de la terre brûlée lors de leur départ. Les Norvégiens et les samis ont été particulièrement impactés par cette guerre.

Rocher aux Cormorans
Honningsvåg  

Puis nous reprenons la mer en direction de Kirkenes en passant au nord de la Norvège dans la mer de Barents. La mer y est agitée et pendant la nuit, nous avons été réveillé par le roulis.

Déneigement du pont
Sur la mer de Barents  
Port de Kjøllefjord  en soirée

En soirée, nous avons à nouveau vu une aurore boréale mais l'intensité était moins importante que celle de la veille. Pour observer une aurore, il faut être patient. Elle peut apparaître puis quasiment s'estomper pour réapparaître un peu plus intensément avec un nouvel aspect.

Une aurore boréale au clair de lune 
7

Le relief n'est pas très élevé en allant vers Kirkenes. Par contre la mer a été agitée pendant la nuit. Nous faisons une courte escale à Vadsø avant de nous engagé dans le Bøkfjorden pour rejoindre Kirkenes.

Le Bøkfjorden 

Nous arrivons vers 9H30 à Kirkenes. Nous prenons un bus qui nous emmène à environ 10 km du port dans une petite station bien agréable. Nous visitons un hôtel de glace. La durée de vie de cet hôtel va de novembre à avril.

Kirkenes 
Hôtel de glace vu de l'extérieur 

Il y a de belles sculptures en glace dans les parois de la première salle en forme d'igloo. Il y a des tables et des bancs en glace et nous avons bu un petit verre de jus de cranberry (canneberge).

Décoration de la salle  de réception

Puis nous prenons un couloir qui dessert une vingtaine de chambres. C'est une ambiance un peu glacial et nous apprécions une petite pause au chaud où l'on nous a offert une boisson chaude.

Une décoration pour chaque chambre 

En sortant, nous allons voir quelques rennes. A cette saison ils ont un beau pelage. Puis nous allons voir les chiens de traîneau. Nous avons eu une belle matinée ensoleillée malgré une petite averse de neige !

Nous sommes au plus loin de notre croisière. Nous prenons maintenant le chemin du retour. Peu à peu, la mer devient agitée à très agitée. Nous sommes à nouveau dans la mer de Barents. Nous ne faisons pas l'escale de Vardø et nous avons eu l'interdiction d'aller sur les ponts dans l'après midi ! Heureusement, le repas s'est déroulé le temps d'une escale à l'abri du vent. Mais dès que nous avons quitté le port, le roulis est devenu important. Il a été violent pendant la nuit.

Vardø

Il y a eu en soirée une belle aurore boréale mais l'observation s'est déroulée sur une mer trop agitée

Aurore boréale  vue sur une mer très agitée
8

La mer est plus calme ce matin. Après cette nuit agitée, nous arrivons à Honningsvåg vers 7H30 avec 2 heures de retard. Il neige à notre arrivée mais c'est avec le soleil que nous quittons le port .

Honningsvåg 
Le bateau Trollfjord
De  Honningsvåg à Hammerfest 

A cause de ce retard, nous faisons une escale de seulement d'une heure à Hammerfest vers midi. Juste le temps de se délasser les jambes sur terre ferme et de visiter le club des ours polaires. Et il est temps de remonter à bord.

Hammerfest 

Le temps passe du soleil, aux bancs de brumes, aux averses de neige. Entre Hammerfest et Øksfjord, le relief est plus élevé.

Entre Hammerfest et Øksfjord 

En soirée, nous avons pu voir une belle aurore boréale avant d'arriver à Tromsø.

Tromsø la nuit
9

Grand ciel bleu ce matin lors de l'escale à Harstad dans les Vesteralen. Nous avons de beaux points de vue sur l'île de Grytoya puis nous rejoignons Risøyhamn en remontant vers l'île d'Andoya. Nous croisons un autre express côtier le "MS Lofoten", un des plus anciens bateaux Hurtigruten (1964). Le MS Richard With date de 1993 ! Du bateau , nous avons une belle vue sur la presqu'île et sur l'église médiévale de Trondenes.

Harstad
Le bateau Lofoten
Eglise médiévale de Trondenes
Harstad 


Île de  Grytoya 
De l'île d'Hinnoya à l'île d'Andoya 

Nous passons sous le pont qui relie l'île d'Andoya à celle d'Hinnoya. Risøyhamn est un petit port sur l'île d'Andoya qui expédie de la tourbe, des baies et du sable de corail. Nous assistons au chargement de sacs de tourbe dans l'express côtier.

Le pont de Risøyhamn 

Nous longeons de superbes paysages mais peu à peu les brumes arrivent. Nous faisons une autre escale à Sortland au niveau du pont qui relie Hinnoya à Langoya. Le mauvais temps nous a peu à peu rejoint. En quittant Sortland, nous n'avons plus aucune visibilité sur les sommets que nous voyions en arrivant.

De Risøyhamn à Sortland 
Eglise de Sortland
Sortland 

Nous faisons un autre arrêt à Stokmarknes sur l'île de Langoya où nous visitons rapidement le musée Hurtigruten où se trouve le vieux bateau Finnmarken (1956). Il est beaucoup plus petit que les nouveaux bateaux de l'Hurtigruten. C'est ici que fut fondé la société qui est à l'origine de l'express côtier. Lorsque nous quittons l'escale, le soleil est revenu.

Le Finnmarken 
Stokmarknes 

Nous arrivons ensuite au Raftsundet, le détroit qui sépare les Lofoten des Vesteralen. Le côté Est est ensoleillé, le côté Ouest dans la brume.... Le bateau va jusqu'à l'entrée du Trollfjord mais la visibilité y est très mauvaise. C'est dommage. C'est un fjord très étroit où il y a eu la confrontation en 1880 entre les chalutiers à vapeur et les bateaux à rames. Ces derniers ont bloqué la sortie du fjord et ils ont eu gain de cause.

Le pont qui sépare les Lofoten, des Vesteralen
L'entrée du Trollfjord
Le  Raftsundet

Puis nous repartons en direction de Svolvær où nous faisons une escale de 2 heures. Nous visitons "Magic ice" qui présente différentes structures de glace.

Entrée du port de Svolvaer
Svolvær 
Magic Ice 

Quelle journée ! Que de beaux paysages, pas le temps de se mettre au chaud si l'on veut en profiter. Et il est déjà 20H30 lorsque nous repartons vers Stamsund sur l'île de Vestvagoya dans les Lofoten avant de rejoindre Bodø pendant la nuit. En début de nuit, cette belle journée se poursuit par le spectacle d'une aurore boréale !

Aurore boréale entre Stamsund et Bodø 
10

A notre réveil, nous sommes à Ørnes. Le temps est nuageux mais le ciel se dégage peu à peu. Nous aurons tout au long de la journée du soleil avec quelques averses de neige.

Ørnes 

Le relief se laisse deviner à travers les brumes donnant un paysage fantomatique.

Nous passons le cercle polaire dans la matinée.

Le passage du Cercle Polaire 
Un peu après avoir passé le cercle polaire 

En début d'après midi, nous arrivons à Sandnessjøen pour une courte escale. En partant, nous avons une très belle vue sur la chaîne de montagne "Les sept sœurs". Cette montagne spectaculaire avec ses sept sommets a fait l'objet d'une légende. Il s'agit de sept sœurs trolls qui se sont enfuis de chez leur père, le roi Brønnøy pour aller se baigner nues dans le fjord. Elles sont alors poursuivies par un troll qui cherche une épouse. Prises dans l'action, elles oublièrent que le soleil change les trolls en pierre et au lever du jour, les sœurs et leur poursuivant furent pétrifiés.

Le pont d'accès à Sandnessjøen et la chaîne de montagne  "De Sju Sostre"  

En continuant vers le sud, le ciel devient sombre

Une petite visite rapide de Brønnøysund et nous repartons. Le ciel est menaçant et il neige lorsque nous passons sous le pont.

Au loin, le rocher de Torghatten
Brønnøysund 

Un petit détour un peu plus au sud de Brønnøysund permet d'avoir un superbe point de vue sur le Torghatten (le rocher percé) et ses nombreuses îles. Ce rocher fait également l'objet d'une légende. Il s'agit de l'histoire d'un cavalier troll qui voulait tuer la princesse Lekamoya avec une flèche car elle refusait d'être son épouse. Son père arrêta la flèche avec son chapeau qui se pétrifia....

Torghatten et ses îles 

Nous poursuivons notre descente vers le sud. Nous nous éloignons du cercle polaire mais en soirée, nous avons eu une petite aurore boréale. Plus on s'éloigne du cercle polaire, plus les aurores boréales perdent en intensité.

Dernière aurore boréale du voyage 
11

Ce matin de très bonne heure, nous avons fait une escale de 3H30 à Trondheim mais nous ne sommes pas descendus. Il fait très froid mais nous avons eu un beau ciel bleu toute la journée. Nous repartons vers Kristiansund. Le relief du Trondheimsfjord n'est pas très élevé mais passé l'embouchure du fjord nous retrouvons un paysage plus accidenté.

En descendant vers le sud 

Nous faisons une courte escale à Kristiansund. Le port est au cœur de la ville. Il faut dire que c'est une ville qui s'étale sur plusieurs îles.

Kristiansund 

Tout au long des côtes découpées, il y a de nombreux phares et certains ont un certain charme.

Au sud de Kristiansund, nous avons pu voir quelques ponts de la route de l'Atlantique. Apparemment nous avons eu de la chance car c'est souvent brumeux.

La route de l'Atlantique 

Nous passons ensuite non loin de Bud, un petit port niché au pied de la montagne.

Bud 

Avec cette grande journée de soleil nous pouvons voir un coucher de soleil. Le paysage se colore. C'est à ce moment que nous croisons un autre bateau Hurtigruten, le Ms Polarlys.

MS Polarlys
Sous les couleurs chaudes du coucher de soleil 

Il fait quasiment nuit lorsque nous faisons une escale à Molde. C'est dommage car c'est de cette ville que nous pouvons voir un grand nombre de sommets.

12
12
Bergen

Bergen

C'est aujourd'hui que nous quittons le bateau. Le soleil est au rendez-vous. Nous faisons une dernière escale à Florø.

Nous passons un détroit dans une zone où il y a 1700 îles et nous arrivons au niveau de l'estuaire du Sognefjord. C'est le plus grand fjord d'Europe et du monde si l'on considère que le plus grand fjord situé au Groenland n'est pas dégagé totalement de ses glaces.

L'embouchure du Sognefjord

Nous arrivons à Bergen vers 14H30. Le temps de déposer nos bagages à l'hôtel et nous partons visiter Bergen.

Arrivée dans le port de Bergen 

Nous profitons du beau temps pour prendre le féniculaire et avoir ainsi une vue panoramique sur la ville. Il y a encore de la neige en haut.

Vues du  belvédère 

En redescendant, visite du Bryggen et des quartiers où se trouvent de belles maisons en bois.

Bryggen 
Bergen  
Bryggen au soleil couchant 

Retour à l'hôtel pour dîner.