Carmelo et moi décidons de partir de Lille pour visiter Roubaix, ensuite nous suivrons la côte jusqu'à Nantes. Puis, nous envisageons d'aller vers le Morvan... Laissons-nous bercer par l'aventure.
Juin 2021
31 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Le départ de Nîmes.

TGV à 9.32. Nous sommes un peu stressés à cause des vélos qui sont emballés dans un carton.

Toni nous accompagne à la gare TGV de Nîmes pont du Gard. Un grand merci à lui. Il nous a aidés à transporter ces gros colis dans le hall de la gare.

Voie B. L'ascenseur est suffisamment grand pour mettre deux vélos.

Le contrôleur de tickets : "je ne sais pas si le contrôleur du train vous laissera monter avec ces cartons". Et nous : "..."

"De toutes façons, je bloquerai la porte " me dit Carmelo un moment après.

Le train 🚆 arrive à l'heure et nous mettons nos deux colis dans le hall du train. Attachés par des sangles... Aucun problème jusque là.

Le contrôleur du train : "Je suppose que ces bagages sont à vous...Et bla bla bla... Moi aussi, je fais du vélo du vtt....et voilà la conversation qui prend un tournant sur la Grande Traversée du Massif Central (GTMC). Elle est superbe, ça passe partout..." Oh oh, intéressant, pour les vttistes, non ? Je dis ça.....

😳🤫🚴‍♂️

Nous arrivons sous un ciel gris..."C'est le Nord "!

Arrivée à la gare ; remontage des vélos sur le quai à la sortie du train.

GPS en route et départ pour l'hôtel. Jusque là, tout va bien. Arrivée à l'hôtel, ça se complique. Le montant de la réservation est bien retiré, le récépissé est bien sur ma messagerie...l'hôtel n'a rien sur son fichier. Il a téléphoné à Booking.com lastminute... Bref, il n'a pas encore la solution. Quoiqu'il en soit, il nous a donné une chambre.

Là, nous sommes bientôt devant une bière 🍺 et un bol de frites 🍟


2

Super bonne nuit à l'hôtel RBX. Pluie fine au lever. Mince on n'a même pas pris notre pantalon de pluie. (Il fait 30 degrés à Nîmes et on a du mal à imaginerqu'il fait beaucoup moins beau ailleurs.

Visite de :

- la villa Cavrois à Roubaix : http://www.villa-cavrois.fr/ ,

- du vélodrome, (où nous avons pu voir un cycliste s'entraîner),

- du parc Barbieux avec des arbres splendides

- la Piscine, un monument à visiter : https://www.roubaix-lapiscine.com/.

Nous avons circulé à vélo, parfois sous la pluie et effectué environ 35 km sans s'en rendre compte.

Nous sommes heureux de rentrer à l'hôtel après toutes ces visites ; nous avons besoin de nous réchauffer.

Un visiteur, à la Piscine, qui nous a vus en tenue de cycliste, nous a parlé de ses voyages à vélo avec sa femme. Il habite à Blain (44), un pays que je connais bien.

Demain, nous quitterons Roubaix, une ville qui a bénéficié d'un passé riche ; ça se voit par ses vieilles maisons en brique, ses entreprises désaffectées.



la villa Cavrois
la villa Cavrois
le parc Barbieux
le parc Barbieux
photo
photo
Le vélodrome couvert
Le vélodrome couvert
Le vélodrome où les cyclistes arrivent dans la course Paris-Roubaix
Le vélodrome où les cyclistes arrivent dans la course Paris-Roubaix
La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix
3

de Roubaix à Le Ryvel à côté de Steenvoorde - Étape de 77 km.

Le soleil nous a accompagnés aujourd'hui.

Nous avons suivi le canal de Roubaix, celui de la Deule, la Lys.

A un moment, sur une voie verte coupée à plusieurs endroits par des rails, je suis tombée car la roue arrière s'est prise dans un rail.

Rien de grave, surtout que j'avais mis les jambières qui m'ont bien protégée.

Passage à Armentières. Pui passage en Belgique. Là, nous avons quitté la rivière et c'est devenu vallonné.

Le Mont Noir 159 m.

Quelques blockhaus restent encore dans les champs.

Beaucoup de champs de pommes de terre, blé, orge, et du houblon.

Parfois du vent de face sur les petites routes flamandes.

Lorsque nous arrivons à Steenvoorde nous avions repéré un camping, hélas il est privé. Je ne savais pas que cela existait. Une résidente nous indique un camping à 5 km. Je le localise et nous y allons.

4

De Steenvoorde à Bray-Dunes - 55 km

En passant par Bergues !!! Nous sommes chez les Ch'tis. Nous avons fait une pause pour voir le beffroi, la place, les fortifications. Très belle ville.

Nous avons continué vers Dunkerque par ke bois des forts (http://www.ville-tcv.fr/vivez-votre-ville/cadre-de-vie/bois-des-forts) et avons longé la plage jusqu'à Bray-Dunes, pratiquement à la frontière belge.

Trop tentant la glace à l'italienne !

Puis camping avec plein de mobilhomes collés les uns aux autres. Hier, c'était tellement mieux...


lin
5

de Bray-les-Dunes à Grand-Fort Philippe - Étape de 71 km

Pluie dans la nuit et matinée plutôt chaude.

Une dame curieuse nous interpelle et nous questionne sur notre voyage.

Visite du musée de Dunkerque sur l'opération "Dynamo". Le rapatriement des soldats anglais et français suite à l'invasion allemande.

Juste après notre pique-nique, quelques gouttes de pluie nous incitent à aller au decathlon de Dunkerque. (nous avons oublié nos pantalons de pluie). Nous en avons trouvés. Ce magasin est très bien achalandé.

Maintenant que nous sommes protégés, nous n'avons pas eu de pluie.

Départ pour retrouver la trace du GPS.

Gravelines et sa citadelle, avec l'aide qui se jette dans la mer.

Accueil très sympathique au camping.

Nous mangeons même avec le soleil.



onagre
Dunkerque
l'achat des pantalons de pluie
Gravelines
6

de Grand-Fort Philippe à La Capelle de Boulogne - Étape de 60 km.

Ce matin, pluie au réveil sous la tente. Qui a été courte. Déjeuner sous le barnum.

Départ dans les marais de l'Oye, réserve naturelle où toutefois du sable a été prélevé pour la construction du tunnel sous la Manche et la vente à la Belgique. Résultat : l'été il faut ajouter de l'eau pour les animaux qui y vivent.

C'est à la maison de la réserve ornithologique que nous l'avons appris.

Tous les canaux que nous suivons servent à écouler l'eau vers la mer afin de gagner du terrain sur la mer.

Pluie dans la matinée, soleil, pluie.

Nous avons quitté le plat pays pour un paysage vallonné.

Nous avons mangé à l'abri dans la grotte au cas où la pluie nous surprendrait.

Arrivée au camping ; il est municipal ; il n'y a personne à l'accueil. Ce qui est étonnant c'est qu'il est rempli d'énormes caravanes habitées uniquement par des Anglais.

Nous avons posé la tente et un moment après, un Anglais est venu nous expliquer qu'il avait réservé tout le camping pour eux. On pouvait, bien sûr, s'y mettre, seulement il est fort possible que le soir, ils écoutent de la musique.

Aussi, nous conseille-t-il d'aller dans un petit coin green un peu plus loin.

Ce que nous avons fait.

La douche y est chaude, c'est l'essentiel pour nous.


sous le barnum
l'omelette du matin
les marais de l'Oye
gesse à larges feuilles ou pois de senteur
millepertuis
crépide
7

de La Capelle lès Boulogne à Sainte-Cécile - 45 km

Très mauvaise nuit ; les Anglais sont rentrés au camping à 1.00 du matin et ont mis la musique à fond jusqu'à 6.00 du matin.

l'employé municipal nous a dit qu'ils n'avaient pas réservé le camping. Apparemment, ce seraient des gitans anglais ???

Bref..

Ce n'es pas un lundi au soleil ! Bruine depuis ce matin.

Traversée de Boulogne, pas terrible.

Nous sommes maintenant sur la côte d'Opale.

Hier, nous avons vu beaucoup de cycliste rouler, malgré la pluie.

L'un d'eux nous à même parlé de ses voyages qu'il faisait avant. Maintenant, il se contente de rouler par chez lui. Il a 75 ans !

Ici, les gens sortent bras nus, sous la pluie.

Pas beaucoup de photos aujourd'hui ; ça ne valait pas le coup.

Cet après-midi, nous arrivons tôt au camping en bord de mer, sous le soleil.

Il est très calme. Ouf.


Notre camping
au loin, Le Touquet
8

de La Capelle lès Boulogne à Sainte-Cécile - 45 km

Très mauvaise nuit ; les Anges ont rentrés au camping à 1.00 du matin et ont mis la musique à fond jusqu'à.6.00 du matin.

l'employé municipal nous a dit qu'ils n'avaient pas réservé le camping. Apparemment, ce se seraient des gitans anglais ???

Bref..

Ce n'es pas un lundi au soleil ! Bruine depuis ce matin.

Traversée de Boulogne, pas terrible.

Nous sommes maintenant sur la côte d'Opale.

Hier, nous avons vu beaucoup de cycliste rouler, malgré la pluie.

L'un d'eux nous à même parlé de ses voyages qu'il faisait avant. Maintenant, il se contente de rouler par chez lui. Il a 75 ans !

Ici, les gens sortent bras nous, sous la pluie.

Pas beaucoup de photos aujourd'hui ; ça ne valait pas le coup.

Cet après-midi nous arrivons tôt au camping en bord de mer, sous le soleil.

Il est très calme. Ouf.


Notre camping
au loin, Le Touquet
9

à Sainte-Cécile.

Depuis hier soir, pluie.

Après le resto où nous sommes allés à vélo, nous avons pris une bonne averse pourrentrerau campement. Arrivés mouillés à la tente.

Cette nuit, le vent s'est levé ; des rafales à 140 km/h.

La tente a résisté.

Impossible de repartir à vélo à cause du vent et de la pluie. Nous avons opté pour la chambre d'hôtes en front de mer.

Pliage très succinct de la tente ( Impossible de la plier, ke vent souffle), remballage des sacs et nous sommes allés nous mettre à l'abri.

Les gens d'ici nous disent : "c'est le Nord !"

Profitons de ce temps pour essayer de réparer la chaîne de mon vélo... oh, mais c'est la roue qui fait du bruit. Nous réparons au mieux en se disant que nous ferons un arrêt dès que nous trouverons un magasin de vélos. Hélas, nous n'avons pas pris notre MacGyver avec nous (il se reconnaîtra).😉

Petite sortie sur la plage. Là, un jeune qui fait du kite, nous demande de l'aider car il ne peut pas ramener sa voile à cause du vent. Carmelo l'a aidé à la poser par terre.

déjeuner sous la tente
vue de la fenêtre
10

Sainte-Cécile - Le Bout des Crocs - 82 km

Tout d'abord, j'ai un anniversaire 🎂 à souhaiter !!! Nanou, j'espère que tu seras gâtée. 🥳😘 .

Ouf, comme nous l'a écrit Bruno, après la pluie vient le beau temps. Et c'est vrai. Dès le lever, j'ai regardé quel temps il faisait. Le vent s'est arrêté depuis hier soir et le ciel s'était bien éclairci. Aujourd'hui le soleil nous accompagne depuis ce matin et, franchement, rouler sous le soleil est bien agréable.

Passage au Touquet "Paris-plage". La baie de l' Autie. Berk.

Nous avons quitté le Pas de Calais pour entrer dans la Somme.

Un cycliste gravel nous a accompagnés un moment ; il va jusqu'à Henday et, ensuite, il prend ses affaires de randonnée pour faire une traversée des Pyrénées...

Nous sommes dans un camping près d'un parc ornithologique ; 10€ pour deux. Seulement, nous avons oublié de demander un jeton pour la douche chaude, ce qui fait que nous l'avons prise froide. C'est l'hormèse !!! (voir le film documentaire"Vivante").




plus jamais ça
Le Touquet
11

Le Bout des Crocs à Rue - 43 km

Beau temps aujourd'hui.

Visite du parc ornithologique toute la matinée ; évidemment, nous avons observé plusieurs espèces d'oiseaux dans cette réserve naturelle. Très chouette.

Hier, on aurait presque cru qu'on était en Alsace : on a vu des cigognes dans les champs. Je comprends mieux pourquoi aujourd'hui. Il y a en plein de nids ici.

A la fin du pique-nique, un homme est venu nous voir ; il avait lu Quintillargues sur nos maillots. "Vous êtes de Sainte-Croix de Quintillargues ? moi je suis de Viols-en-Laval."En fait, il va à un mariage à Lille et en profite pour visiter le coin. (Ca me fait penser à Cricri.)

Nous faisons de la pub pour notre club !!!

Et sur la route, un couple de cyclistes un peu perdu, nous demande la route de la mer à vélo. La femme est un peu inquiète 😟. elle n'a pas encore mangé...On discute un moment.

Puis, arrivés à Saint-Valèry, près d'un canal, nous voyons un loueur de bateaux et de vélos. Il est en train de réparer un vélo et nous lui demandons des renseignements sur l'état de mon vélo.

Résultat : la cassette a pris du sable ainsi que les coupelles. Le seul magasin de vélos est à 15 km en arrière.

Nous rebroussons chemin, "à fond les ballons" pour 15 km.

Du coup, au magasin, je fais tout changer : chaîne, cassette, le pédalier...Je vais repartir à neuf.



Le parc ornithologique
avec les jumelles
photo du parc
12

de Rue à Friaucourt -55 km

Sous le soleil.

Très belle petite ville que Rue. Passage à l'office de tourisme et visite de la superbe chapelle.

Nous avons parcouru toute la baie de Somme. C'est un estuaire grandiose, marécageux, dunaire avec réserve naturelle... A voir.

Nous avons suivi la véloroute maritime jusqu'aux falaises d'Ault.

Carmelo pas en forme depuis ce matin ; il tousse...


mélilot
jarosse
herbe aux coliques
brunelle
Rue
Rue
Rue
13

Il semble que notre voyage s'arrête là, à Friaucourt dans la Somme.

En effet, nous avons pris la route directe pour arriver à Ault. Où nous nous sommes arrêtés à la pharmacie. Carmelo respirait très mal.

Nous pouvons dire merci à la pharmacienne (ce que j'ai fait ce matin) qui nous a indiqué la maison médicale tout près. La doctoresse l'a pris en charge de suite et aux vues de ce que lui a dit Carmelo, a appelé le SMUR. Le docteur du SMUR lui a alors fait un électrocardiogramme qui était bon. La douleur au niveau du diaphragme l'a interpellé et il a appelé l'hôpital et l'y a fait transporter.

En effet, il a été diagnostiqué un décollement de la plèvre à Carmelo...qui est hospitalisé à Abbeville.

Son moral est bon et c'est lui qui m'a informée que notre voyage est fini ici.

Ce matin il a appelé l'assurance de la carte bleue et nous serons rapatriés. Il faut le temps de trouver une solution pour les vélos.

Son moral va bien. Il se dit chouchouté.

Nous avons eu de la chance car il y a tous les organismes sur place.

Carmelo a à peu près bien dormi. Il m'a appelée ce matin en forme.

Il restera en soin jusqu'à mardi.

Voilà toutes les nouvelles que j'ai.

Je suis passée à l'office de tourisme afin de trouver des occupations.

Il y a plein de voies cyclables. Seul hic, il se met à pleuvoir à l'instant.

14

Après une journée à essayer de trouver une solution avec les assurances, j'ai trouvé la mienne. Le maire du village de Friaucourt m'a gracieusement prêté un local dans le camping. Je vais donc y mettre le vélo de Carmelo dedans jusqu'à ce qu'on vienne le chercher.

Les assurances veulent bien s'occuper des personnes, hélas pas des vélos !!!

J'ai donc pris le mien (de vélo) pour aller à Abbeville, par de toutes petites routes et la voie verte le long de la Somme ; je vais pouvoir voir le rescapé... et visiter la ville.

J'attendrai qu'il aille bien jusqu'au rapatriement.

Il y a une solution à chaque problème, il suffit d'être patient.

Finalement, les vélos vont être récupérés par un marchand de cycles d'Abbeville qui soccupera de leur transport jusqu'à Nîmes.

Je dois aller le voir demain.

15

Apres moult entretiens avec l'assurance, on a enfin nos billets de départ.

J'explique : Carmelo ne lit pas ses messages. L'assurance l'a appelé vers 10.00 et a laissé un message. Puis deux, puis trois. 1 13.00, je lui demande de lire ses messages, ce qu'il fait...

Un taxi l'a amené à l'hôtel.

Il rappelle l'assurance et leur donne mon numéro pour plus de sécurité. Son téléphone ne sonne pas.

L'assurance informe que seul, monsieur aura un billet de train...

Dois-je rentrer à vélo ? payer mon billet ? Tout à coup, une lumière s'allume : mais il ne peut porter aucun bagage...

L'assurance rappelle : c'est ok, il y aura un billet pour madame.

Ouf, soulagé.

Un taxi nous prend ce matin à 11.30 pétante ; direction Paris.

De là, Carmelo ne voit toujours pas les billets sur sa messagerie. Il appelle. Pourtant ils ont été envoyés le matin.

"Regarde dans les spams ". Ils y sont.

Trois choses à retenir de cette histoire :

- Prendre une assurance spéciale pour rapatriement des personnes et des biens, si ça existe,

- Savoir se servir du téléphone,

- Être patient.

Notre voyage s'arrête là et c'est très dommage. Le parcours que j'avais tracé était agréable à suivre. Les monuments et sites visités nous ont intéressés.

Le temps n'a pas toujours été de la partie et ça fait partie du voyage à vélo. Nous n'avons pas eu trop chaud cette année et nous n'avons pas pu nous baigner.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont témoigné leur amitié et leur soutien, que ce soit dans ma famille, celle de Carmelo.

Nous attendrons la prochaine aventure ; il faudra attendre le repos imposé à Carmelo.

la partie d'échecs à l'hôpital
la gare d'Abbeville
devant le grand hôtel de la gare
dans le train
à la gare à Nîmes
la villa Cavrois
gare de Lille
au resto
piscine de Roubaix