Carnet de voyage

Rouler et flotter

3 étapes
1 commentaire
Malgré un départ retardé pour attendre un colis qui n'arrive finalement pas, nous voilà quand-même sur la route pour quelques jours. Direction Roanne, à la visite de la péniche des parents de Minou.
Du 27 au 29 juin 2020
3 jours
Partager ce carnet de voyage
27
juin

Ce matin les préparatifs prennent du temps. On a pas grand chose à faire mais on fait trainer parce que notre colis avec toutes les lampes pour Big Woop est en route et on a pas de numéro de suivit pour savoir s'il arrive aujourd'hui ou non...

Bon en début d'après-midi toujours pas de nouvelles donc on décolle. Le but de ce weekend est de rejoindre les parents de Minou sur leur péniche dans le port de Roanne. On décide évidemment de passer par les petites routes en longeant un maximum la Loire. On fait un premier arrêt à Retournac pour manger puisque l'on a quand-même préféré manger sur la route plutôt qu'avant de partir malgré l'heure.

Repas de midi à Retournac et petite photo pour la gazette de mamie !  

On continue notre route, on passe dans la Loire et là c'est la foire aux souvenirs... Chambles, le château d'Essalois, Saint-Just-Saint-Rambert, Veauche, Saint-Cyprien, Crintilleux... Tant de noms avec un sacré goût de passé. J'appréhendais beaucoup de faire ce trajet, mais finalement ça a beau avoir un côté difficile ça fait aussi remonter de beaux souvenirs. Je regrette de ne pas en avoir plus de souvenirs. Dans ma tête tout est lointain et flou. Je traverse tout ces noms avec la gorge serrée, mais j'apprécie ce moment plus que ce que je pensais.

On continue jusqu'à Balbigny où l'on trouve un petit coin agréable en bord de Loire pour passer la nuit. On fait la petite balade signalisée entre Loire et étangs avant de profiter d'une petite soirée au calme. En cette fin de journée l'orage nous tourne autour sans venir mis rafraîchir, ça n'aurait pourtant pas été de refus !

Bon et ben on devrait pas être trop mal ici !  
28
juin

Ce matin petite balade avec les animaux pendant que minou fini de se réveiller. On reprend le chemin d'hier qui longe la Loire, puis on revient en faisant demi-tour pour éviter le petit bout de route. Au retour c'est le moment d'un petit porridge et jus d'orange ! Mikado reste en liberté, on essaye parce qu'elle semble bien réceptive aujourd'hui. Et effectivement elle reste bien dans le coin, sort peu et quand c'est le cas elle ne s'éloigne absolument pas. A la moindre frayeur, retour en courant dans le camping-car !

 Une petite balade matinale et un peu de liberté 

On profite un peu du calme de cette matinée avant de partir direction le port de Roanne. On passe par les petites routes des monts du Forez et on est vraiment agréablement surpris par les paysages ! On apprécie beaucoup ce trajet à travers monts et chevaux ! Après un petit arrêt boulangerie pour apporter le dessert, on arrive au port de Roanne. Commence alors la dure recherche d'un place à l'ombre parce que les toun's et Mi ne sont pas bienvenues sur le bateau et vont donc devoir nous attendre dans Big Woop. On fini par trouver derrière la caserne, à l'opposé total du bateau. On ouvre tout ce qu'il faut pour faire des courants d'air, on met tous les rideaux isolants et le truma vent à fond pour une ventilation bien efficace. On rejoint la maman de Minou qui sur le chemin a repéré une autre place à l'ombre bien plus près du bateau. On garde la place pendant que Minou retourne chercher le camping-car, et nous voilà enfin installés ! Ici elles seront bien, on est proche du bateau pour venir les voir régulièrement et surtout on a un visuel sur le camping-car depuis le bateau pour surveiller l'ombre.

Nous voilà donc prêts pour la visite de l'Eau-vergnat ! C'est un charmant petit bateau avec beaucoup de place à bord. Une terrasse à l'arrière, une terrasse sur le toit, de quoi s'allonger à l'avant, et un grand salon intérieur. Sous la proue se cachent 3 chambres, une petite salle de douche et un WC séparé. Là où j'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à apprécier le bateau, c'est que toute l'eau usée est directement rejetée dans le port/canal/fleuve sans aucune filtration ni épuration. Produit vaisselle, produit de douche, de ménage... tout part à l'eau... Dur dur à accepter !

Photo du début de soirée, le ciel s'était couvert 
Visite du bateau  

Après la visite, apéro et repas sur la terrasse arrière dans le port. Il fait chaud, j'ai du mal à ne pas m'inquiéter pour les toun's, mais je vois que le camping-car est bien à l'ombre. On profite quand-même bien de ce moment et avant le dessert je vais contrôler si tout va. Effectivement tout va bien et il ne fait pas chaud dans le camping-car. Petite sortie, un peu de jeu, et je les laisse de nouveau pour aller prendre le dessert. A l'intérieur cette fois car la pluie menace un peu. Il faut ensuite réparer un problème électrique qui empêche le klaxon de fonctionner.

Une fois la solution trouvée on part pour une visite de Roanne à pied, mes toun's peuvent venir prendre un peu l'air aussi. Mikado suit aussi, un peu dans le sac un peu en laisse dans les rues piétonnes ! On s'arrête en terrasse boire un coup, le temps a complètement tourné. Il pleut, le vent s'est levé et il ne fait plus très chaud !

A la fin de la balade, retour au camping-car pour la gamelle des toun's et une petite douche rapide pour moi. On passe ensuite la soirée sur le bateau, à l'intérieur cette fois car le fraîcheur est de la partie. On ne rentre pas de bonne heure, mais on décide quand-même de se trouver un spot plus sympa pour la nuit. Rester sur un parking en pleine ville c'est pas trop mon truc ! On trouve un coin sur Park4night à une dizaine de minute près de Saint-Germain-Lespinasse. Ca à l'air sympa, mais on n'en est pas surs puisqu'il fait nuit noire ! En tous cas on s'installe rapidement et je profite du calme pour rester dehors avec les toun's et Mi, puis traditionnelle partie de jeu sur la capucine avec Mikado avant de s'endormir.

 Soirée disco on the boat !
29
juin

Ce matin on est bien content de se réveiller au calme au milieu de la nature plutôt qu'au milieu d'un parking en ville ! On a vraiment bien fait de venir jusqu'ici hier soir. Je peux aussi en profiter un maximum dehors avec les Toun's, Chaskie peut jouer, Yunka peut se rouler dans l'herbe, et Mikado après la sortie pipi en laisse peut rester en liberté pour le deuxième matin de suite ! Pour le moment le ciel est couvert et il fait frais, ce qui me rassure pour le reste de la journée.

 Alors, on était pas bien là ?!

Il est déjà temps de retourner à Roanne, et à présent le ciel est totalement dégagé et la température commence à monter. La recherche d'une place totalement à l'ombre pour la journée entière n'est pas facile. Je décide de rester au camping-car avec les toun's mais finalement on trouve une place, entre la caserne des pompiers et une rangée de gros arbres bien touffus. On installe tout comme à notre habitude et on s'en va, pas sans crainte pour ma part.

Nous voilà embarqués et prêts à quitter le port. Il nous faut attendre qu'une grosse péniche de 40 mètres de long passe l'écluse avant que l'on puisse s'y engager. Le capitaine de la péniche tente depuis 20 minutes de contacter notre bateau pour lui dire de passer, mais Philipp n'a pas allumé sa radio !


On attend de quitter le port 

Le passage de l'écluse ne se déroule pas sans perte : celle d'un pare battage ! Nous voilà donc à présent sur le canal parallèle à la Loire entre Roanne et Digoin. On passe devant le camping-car bien camouflé dans son ombre ! On longe d'abord la route, ce n'est pas très agréable, puis nous voilà enfin sur le canal uniquement entouré d'arbre et d'une voie verte. A 5km/h on a le temps de profiter des paysages qui ne sont malgré tout pas très variés, et de regarder tous les marcheurs/coureurs/rollers/cyclistes qui nous dépassent sur la voie verte !

 Au calme !

On s'arrête après une bonne heure de navigation à l'ombre en s'amarrant aux arbres pour le repas de midi. On reste là un bon moment avant de continuer le canal jusqu'à la prochaine écluse devant laquelle on fait demi-tour pour rentrer au port.

 Pause casse-croûte !

Nous voilà de retour à l'écluse, avec Minou on descend ici sans aller jusqu'au port puisque Big Woop est garé tout prêt. On va vite libérer tout le monde, il ne fait absolument pas chaud à l'intérieur, il fait même plus frais que dehors ! Elles sont quand-même bien contente de pouvoir aller se dégourdir au bord du canal ! Une bonne partie de jeu et de baignade qui fait du bien à tout le monde ! On les laisse de nouveau pour un court moment dans le camping-car, le temps de retourner au bateau pour boire un petit jus de fruit et dire au revoir à tout le monde.

Il est temps pour nous de reprendre la route et retrouver une plus grande variété de paysages ! On passe par le barrage de Villerest, les paysages son vraiment super jolis ! On se laisse surprendre au détour d'un méandre par le Château de la Roche, une magnifique architecture en parfait état posé au milieu de la Loire. On continue à longer le fleuve pour profiter de la nature jusqu'à Balbigny où l'on rejoint la nationale direction Feurs, Montrond-les-Bains, puis Veauche. Je tenais à repasser dans le village de mon enfance pour le retour, on fait donc un détour par le centre, la cité Saint-Laurent, le lotissement des primevères, on revoit ma maison... C'est beaucoup d'émotions. On continue le voyage dans le passé par Andrézieux-Bouthéon et Saint-Just-Saint-Rambert puis on rejoint de nouveau les gorges de la Loire. On remonte à Chambles où l'on s'arrête pour grignoter un bout avec la vue sur le Château d'Essaloi. Je tiens à revenir dans quelques temps passer un weekend dans tout ce secteur pour redécouvrir les lieux qui ont marqué mon enfance et les faire découvrir à Minou.

On reprend la route jusqu'au Pertuiset, la nuit nous a rattrapée. On décide donc de rejoindre la deux fois deux voies pour ne pas rentrer trop tard, Minou travaillant demain.