AUSTRALIA part-1 QUEENSLAND

Ce premier carnet de notre vie Australienne se consacrera à notre arrivée et nos péripéties dans l'Etat du QUEENSLAND !!!
Mai 2019
1000 jours
Dernière étape postée il y a 12 jours
1
1
Publié le 11 mai 2019

L'Australie… j'en rêvais enfant depuis que je visionnais en boucle Bernard et Bianca au pays des Kangourou. Amoureux des animaux en tous genre il me fallait un jour y poser mes pieds afin de partir a la recherche du moindre lézard de cette île continent 12 fois plus grande que la France. Un terrain de jeux trop grand pour un enfant… mais les années se sont écoulés et l'enfant a grandit… devenant un ad… un grand enfant ^^

Depuis mon premier passage au VietNam ou j'ai choppé un virus, celui du voyage, je me suis mis en tête de réaliser cet autre rêve qui me poursuit depuis mon enfance… l'AUSTRALIE ! Mais il aura fallut 5ans pour que ce rêve ce concrétise. L'Australie est un pays qui se mérite, et c'est aussi un pays riche dans lequel on ne peu pas se lancer a l'aveugle avec 3 sous en poche sous peine de rentrer prématurément au bercail. Ainsi donc j'avais prévu de m'y rendre une fois une somme confortable mise de côté.

Et les années sont passé, le voyage a été programmé puis repoussé de nombreuses fois. Rupture, projet non compatible, manque de fond, et puis la date limite, l'ultimatum a pointé son nez… la trentaine. Hé oui mon plan était de m'y rendre avec un WORKING HOLLYDAY VISA (WHV) ou PVT en français (Permis vacances travail) qui permet si on en fait la demande de pouvoir rester un an sur le territoire en pouvant y travailler (ce qui permet de financer son trip dans un pays ou tout est cher).

J'ai donc fais ma demande de visa au 10éme mois de ma 30éme année, qui a était accepté le 1er Mai 2018 me laissant jusqu'au 1er Mai 2019 pour rentrer sur le territoire. Mon premier plan était de partir en Janvier, mais ma rencontre avec Marina a repoussé a nouveau le départ, voulant me suivre on a décidé de faire quelques petits voyages ensemble afin de vérifier notre compatibilité H24 ensemble et aussi si elle choppé ce fameux virus ^^ On a donc mit les voiles sur l'Egypte puis la Guadeloupe… et rien a faire pour l'en décrocher elle m'a donc accompagné pour cette nouvelle aventure insensé à l'autre bout du monde !

Le départ à donc était programmé au 27 Avril, départ pour Londre, nuit sur place puis vol le lendemain en direction de Kuala Lumpur puis arrivé à BRISBANE le 29 au soir !!! Nous avons donc fêté notre départ avec les copains comme il se doit !

Mais ce qu'on a pas dit en réalité… c'est que c'était un "faux départ". Suite a de récente information, on a apprit que le WHV serait prochainement accessible aux français jusqu'à leur 35ans et donc pour moi la bonne nouvelle c'est que je pourrais le renouveler pour une 2nd année, et ne me sentant alors plus obligé de profiter de ma seule année la bas de bout en bout j'ai pu lors envisager de revenir garder mon poste d'été chez Transgironde… ainsi donc on ne part que pour 50jours, le temps de faire notre paperasse, trouver un van, l'amménager et faire un petit road trip avant de revenir bosser l'été à Lacanau et de repartir mi Septembre pour de bon ^^

Ainsi donc les aurevoirs étaient moins violent pour les loulous XD

Bon sinon a J-5 du départ nos derniers amis ont quittés la maison et on a pu s'attaquer a nos préparatifs… ou pas il fallait nettoyer de fond en comble… a J-4 on s'est dit qu'on allait peu être s'y mettre a nos paquetage… et puis bah il y avait une soirée ciné ou il passait Avengers infinity war et endgame a la suite en avant première du coup on est allé sur Bordeaux… J-3 on était encore décalé de la nuit blanche au ciné… J-2 on a emmené le Bibou (mon chat) chez Jonathan qui nous le garde et on est allé chez les grands parents… Bref je m'y suis attelé a J-1... D'ailleur voila l'état du sac quelques heures avant le vol ^^

JOUR J !!!

Nous y voila, le départ tant attendu, étonnamment je ne me sens pas si excité, c'et un jour comme un autre… l'habitude des départs peut être. Mais de partir enfin vers cette aventure que je planifie depuis si longtemps me laisse songeur, je repense à toute ces années ou j'en parlais, toute les personnes avec qui j'en ai parlé, avec qui je devais y allé… et quand je me retourne je la vois elle, mon petit Possum d'amour… c'est elle qui a finalement pris la place a mes côté pour ce voyage que 6mois plus tôt j'aurais pensé faire seul au final, mais non elle est bien la, elle l'avait dit, elle le fait…

Nous partons donc vers de nouveaux horizons, aurevoir Lacanau… enfin temporairement… direction Brisbane !!!!!! C'est Magalie qui nous y emmène, elle en profite pour squatter la voiture lors de nos absence ^^

OU PAS !

Parce qu'une bonne aventure ne se fait pas sans embuche on va en avoir une bonne a vous raconter… a notre arrivé à l'aéroport de Mérignac la gentille madame a l'enregistrement des bagages de British Airways nous apprend qu'elle ne peut nous enregistrer car nos billets ne sont pas validé par l'agence de réservation en ligne… elle se démène alors pour que l'on puisse les joindre tandis qu'elle s'occupe de retarder la fermeture des enregistrements… on a 15minutes... sauf que essayé de joindre une agence en ligne par téléphone… le temps que l'appel soit relayé jusqu'au fond du bangladesh 10min passe a coup de "Ne quittez pas" et de jingle ou boite vocal a la con… puis la personne que vous finissez par avoir ne cherchera pas a régler votre problème mais vous expliquer que vous êtes le problème…

D'aprés elle j'ai réservé un autre vol (ce qui est vrai de base le départ était a 20h le soir), et que ce vol a ensuite était annulé et remplacé par un plus tôt. Ce a quoi je lui rétorque que je suis au courant d'où ma présence a cette heure ci dans l'aéroport a tenté de lui faire valider nos billets pour que la dame qui retarde le vol puisse nous faire embarquer (car British Airways ne peut accéder a nos dossier sans la validation de la personne qui encaisse notre argent, l'agence en ligne dans ce cas). Elle me dit alors "oui mais vous n'avez pas validé ce nouveau vol donc je ne peu rien faire pour vous"... et la pensant avoir affaire a un idiot elle pensait que j'allais renoncer, sauf que pas de chance j'ai le fameux mail sous les yeux, et en dessous des nouveaux horaires il y a effectivement 3 boutons genre "contester et être rembourser" "me proposer autre chose" et le fameux "confirmer" sous lequel est écrit noir sur blanc "DANS LE CAS OU NOUS SERIONS SANS REPONSE DE VOTRE PART SOUS 48H CES NOUVEAUX HORAIRES SONT AUTOMATIQUEMENT VALIDES EN VOTRE NOM" je le lui lis en lui disant qu'on ne peu pas faire plus clair, le billet devrait avoir était validé directement par leur soins et donc c'est eux qui sont dans l'erreur ! Malgrés cela la nana te répète a trois reprise que c'est toi qui n'a pas validé, OH les oreilles c'et comme le cul ça se lave de temps a autre !

BREF ON A PAS PRIT L'AVION !

J'ai alors rappelé et expliqué mon cas a une autre femme qui a de suite compris que leur agence était dans l'erreur (BRAVOFLY filiale de LASTMINUTE au passage pour leur faire bonne presse), cette derniére a cherché a nous mettre sur un autre vol pour Londre mais aprés 2h elle me rappelle pour me dire que cela ne servirait a rien car Malaysia Airlines refuse de nous embarquer le lendemain vu qu'on a raté le premier vol... étrange, je pense que Malaysia airline refuse surtout de prendre deux passager pour 400e alors que les billets sont 4fois plus cher a l'heure actuel mais bon Lastminute trop sympa te plante au beau milieu de l'aéroport en te "remboursant intégralement les billets car c'est la moindre des choses qu'ils puissent faire pour nous"... heuuuu ouai enfin ça c'est normal mais la seule chose qu'ils font actuellement c'est nous mettre dans une merde absolue…

Car évidement les vols pour Brisbane de derniére minutes bah ils sont pas dans mes moyens…


Résultat gros stressssssss ! L'ennuie c'est que nous aurions pu partir d'ici une semaine… mais le hic c'est que mon Visa était valable que pour 4jours encore et il faut minimum 2 pour y être donc pas trop de marge de manœuvre…

Mais bon il faut se rendre a l'évidence on ne partira pas aujourd'hui… on appel donc Jonathan a la rescousse pour venir nous récupérer et pouvoir nous poser et trouver une solution alternative en étant posé sur un pc. Mais la il y a un second problème… comment payer ces billets. J'ai retiré bcp de fond la veille afin d'avoir du liquide a l'arrivé donc ma carte bloqué, et celle de Marina ayant un plafond de merde impossible de payer avec. Il faut donc contacter les parents, ceux de Marina sont en ballade et les miens pas chez eux… du coup panique car on a trouvé une seule solution viable niveau timing et prix et il ne reste que 2 billets… Finalement on aura les codes des parents de Marina a temps pour acheter nos nouveaux billets… au lieu des 980 pour 2 on en aura pour 1750 bouuuuuuuuu. Mais bon on va pas laissé Lastminute s'en sortir comme ça, on a prévu de leur demander des indemnité pour les soucis occasionné et je les lacherais pas avant qu'ils ne remboursent au minimum la différence de prix des billets et la nuit d'hotel a Londre perdu.

Nous partons donc Lundi a 6h du matin… on a gagné un peu de repis, ayant une faim de loup on se laisse convaincre par Jonathan de se faire un McDo… ce que l'on regrette 5min plus tard, même sa voiture n'a pas aimé vu qu'elle démarrait plus… allé séance poussepousse la voiture avec du mcdo plein le bide, idéal pour vomir ^^ Jonathan a du partir vers 21h et on est resté a la rue jusqu'à 22h30 que Magalie finisse son taf pour revenir nous chercher avec la tuture. Mais on en a profité pour câliner le Bibou XD

On a donc passé la nuit a Lacanau et fait une bonne grasse mat, retour chez Jonathan le lendemain soir, on dormait chez lui afin qu'il nous dépose à la gare a 5h du mat qui est a 10min de chez lui, Magalie a passé la soirée avec nous et est repartit avec la voiture et cette fois on espère que c'est la bonne ! En tout cas merci bcp les amis pour le dérangement occasionné ^^

Arrivé à la gare… personne aux guichets, donc impossible de retirer nos billets. Mais pas question qu'on rate le train donc je prend le risque de payer une amende mais je veux partiiiiiir ^^ Mais au final rien a craindre on nous appel 15min avant pour venir retirer nos billets au coin information de la gare. Ouf on est en règle, j'ai commencé a croire que ça allé être a nouveau une journée foireuse ^^

3h plus tard nous voila a l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, le temps d'enregistré nos bagages de regarder l'épisode 3 de Game of Thrones sur mon ordi et c'est l'heure d'embarquer ! Direction Hong Kong

Notre escale à Hong Kong ne durant que 6h nous avions prévue de rester à proximité de l'aéroport et de ne pas nous rendre en ville, nous pensions rester sur l'île de Lantau et prendre le téléphérique qui méne au Buddah de 34m, 250t en bronze, le Buddha de Tian Tan… seulement a 7h du mat le téléphérique n'était pas encore en service d'aprés notre taxi il ouvre a 10h... trop tard pour nous donc un petit tour en ville. Mais ne m'étant pas renseigné je ne savais pas trop ou me rendre et sans internet bah on a choisi au pif l'arrêt de Kowlon ou je savais qu'on verrait d'immense building et au vue de la situation on espérait une belle vue sur le reste de la ville sur la rive opposé.

Mais bon avec un temps bien gris on repassera pour la belle vue ^^ On a donc fait notre petit tour du quartier entre building immense, mall géant, on a mangé un bun et on a repris la route de l'aéroport. Ils sont venu, ils ont rien foutu et ils sont repartu.

Et bien entendue… notre avion pour Brisbane avait du retard… 3h15 de retard a l'embarquement plus de 4h a l'arrivé... on aurait pu allé le voir notre Buddha au final grrrrrrr ^^

Enfin voila atterrissage a 3h du matin passé, nous somme alors le 1er mai, dernier jour de validité de mon visa pour entrer sur le territoire… controle passeport… ça passe… Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii on y est enfin !!! Ilona nous attend pour nous emmener chez elle, elle a prit sa journée mais au final on a fait un coma, aprés 30h de voyages et les péripéties fallait s'y attendre ^^ En tout cas l'aventure Australienne va bien avoir lieu !!!

2
2
Publié le 21 mai 2019

Nous voici donc enfin arrivé dans notre nouvelle patrie ^^ Mais qui dit expatriation dit… un minimum d'étapes longues et chiantes niveau paperasse à régler ! Mais avant tout petite présentation de la ou l'on va vivre les premières semaines le temps d'être en règle et de trouver notre Van, hé oui on est pas en Australie pour végéter sur place le but c'est de tracer la route !

Mais bon pour le moment on va se la couler douce chez Ilona et son chéri Taylor à Banyo une banlieue de Brisbane dans l'Etat du Queensland ! Le quartier est plutôt sympa, un lotissement tout propre, beaucoup d'espace vert, le réveille se fait au son des oiseaux (Il y en a partout, le matin leurs chants mélodieux vous sortent de vos rêves et le soir les perroquets vous chante la fin du jour). Il est amusant de voir des espèces comme le cacatoès vous passer au dessus de la tête sachant que chez nous on pairait plus de 6000e pour en avoir un dans son salon ^^

Mais bon les seuls oiseaux appartenant à nos hôtes sont 2 Pigeons aux ailes cassés et 3 cochons d'inde… quoi ce sont pas des piafs ? ils mangent des graines donc c'est des piafs !

A la nuit tombé c'est une toute autre affaire, la nuit est sombre et pleine de terreur ^^

Hé oui nos première rencontre avec la faune sympathique australienne, d'énormes araignées sortie tout droit du seigneur des anneaux ^^ Bon vous allez me demander quesque je vais foutre dehors la nuit… hé bien c'est l'heure ou la faune s'active. Même dans les quartiers résidentiels oui ^^ Quelle faune allez vous me dire… hé bien essayez de deviner… photo mystère !!! Quesque c'est que ces petits yeux brillant dans le noir ???

Hé oui des Possums !!! Il y en a partout la nuit, de plusieurs espèces différentes, en tout cas ça me rassure si Possum (Marina) veut reprendre sa liberté elle aura de la famille ici ^^

Quant à la bestiole qui nous accueille, parlons en tiens. Amis depuis prés de 15 ans, on s'est connue à l'époque du lycée en Guadeloupe… et on aurait jamais imaginé se retrouver 15ans plus tard de l'autre côté du globe sur une île légèrement plus grande ^^

Ouai vous sentez le potentiel d'intelligence hein ? Elle a beau être plus mature aujourd'hui, plus adulte… on ne change jamais réellement, si on évolue il reste toujours en notre moi profond cette étincelle de connerie qui est prête a embraser la planète si elle atteint le réservoir de conneries contenues au fil de notre "prise de maturité" ^^ Mais imaginez vous il y a 15année de cela… à l'époque ou il n'y avait pas de filtre… vous n'y arrivez pas ? Ok je vous met quelques images ^^

En tous cas son aide a était bien précieuse pour se lancer a l'assaut du continent, vivant depuis 3ans ici son anglais devenu courant il a bien était pratique pour les démarches comme la banque ! A la banque, un conseil il est simple d'ouvrir un compte ici mais honnêtement la Westpack permet de le créer en ligne avant le départ et on aurait du le faire pour ne pas perdre trop de temps sur place. Le principal frein étant la banque française qui ne permet pas de virer les sommes qu'on veut en un clic. Ayant un plafond de 3000e par virement on a du s'y reprendre à plusieur reprise ce qui engendre des frais de transfert supplémentaire.

Mais la on a un bon plan… CURRENCYFAIR, une plateforme en ligne basé en Angleterre, donc aucun frai pour un virement en euro dessus (quid du brexit ???) qui te change l'argent dans la monnaie de ton choix a un taux ridiculement bas et avec 4dollars seulement de frai de gestion. Pour vous donner une idée on avait pris 5300e en liquide (dans l'idée d'acheter un van a des européen qui rentrerait et chercherait à vendre pas trop cher et ne pas perdre au change mais au final on l'achète a un local donc payer en Australian dollars et bien plus cher que le budget initiale ^^) ou on a perdu 300e au change dans un bureau type Travellex alors qu'on a viré en tout 7500 par Currency ne perdant qu'une soixantaine d'euros… donc il n'y a pas photos c'est le meilleur plan pour transférer ses fonds.

Le soucie d'argent réglé, enfin presque pour avoir son code PIN et retirer avec sa Westpack il est nécessaire d'avoir un numéro de téléphone local. La encore la démarche prend un peu de temps mais est plutôt simple, une carte SIM se vend 2dollars en station service et il suffit de prendre des recharges si on n'a pas besoin de forfait (on paye déja FREE qui nous donne 25 giga pour le net et appels/sms en illimité vers la France ou en local donc pratique). Ensuite on appel la banque qui affilie ta carte a ton phone number et le tour est joué… mais plus vite fait avec Ilona se faisant passer pour Marina ^^ Le numéro de tél est indispensable dans tout les cas pour travailler et obtenir son TFN (taxe fil number) donc comme ça on est paré…

Reste a trouver le van, pour cela on a pas trop perdu de temps, première visite et direct on a fait affaire. Bon je ne vous cache pas que j'en ai épluché des annonces sur internet, surtout sur le site GUMTREE (c'est genre Le Bon Coin).

J'ai trouvé une annonce pour un Mercedes Sprinter, année 2005, 253 000km, 13 000 dollars, avec en prime le gaz et un panneau solaire déja installé… il paraissait fiable et bien entretenue… c'est lui on en était certain. On a donc prit rdv avec son proprio pour le visiter. Le jour J le gars n'était pas chez lui et ne répondait pas au tél, il faut dire que c'était un très vieux monsieur répondant au nom de "REX" et sa messagerie disait clairement "je n'écoute pas les messages inutile de m'en laisser réessayer plus tard". On venait de faire 1h30 de route depuis Brisbane pour lui rendre visite dans la région de Noosa, a Doonan exactement. On a fait le tour du van garé sur la propriété qui nous a parut en bon état, on est donc allé visiter le coin en attendant qu'il rentre et réponde a son tél. Et puis on avait sacrément faim, direction Noosa beach.

Noosa, une belle plage a touriste, Lilo nous emmène prendre a manger a Noosh (excellent burger au passage) et on se goinfre face a la mer ! Rex s'est décidé a répondre on lui donne donc rdv 30min plus tard chez lui.

On ouvre toute les portières, on inspecte les moindres recoins, c'est bon on l'adopte… on négocie le prix a 12 000 aud ce qui reviens a 7500e. On reviendra le chercher d'ici 10j le temps qu'on réunisse les fonds (ce qui a était relativement chiant comme on le racontait plus haut) et que Rex lui fasse passer le contrôle technique et répare deux trois truc genre une vitre qui s'ouvre plus et polir les phares. Nous laissons donc le van impatient de l'aménager a notre sauce et de partir en Road Trip.

3
3
Publié le 23 juin 2019

Brisbane… capitale de l'Etat du Queensland, 3éme ville d'Australie avec ses 2 300 000 habitants elle arrive derriére Melbourne et Sydney. Elle doit son nom au gouverneur T.Brisbane qui était en poste dans les années 1820. Le centre ville actuel est situé a 30km de son emplacement originel depuis qu'on y déplaça la colonie pénitentiaire et les premiers colons libre s'y installèrent dés 1842 une fois ce centre fermé.

La ville servit de QG au général MacArthur commandant des forces navales américaine durant la guerre du Pacific contre le Japon lors de la WW2. Mais aujourd'hui c'est un véritable sentiment de paix qui semble l'habiter.

La ville est parsemé de parcs, de grands arbres viennent faire oublier que l'on est en ville, la promenade le long du fleuve ou nous avons bien parcouru 10km est vraiment très agréable et bien amménagé. Même la faune aviaire semble se sentir chez elle !

Le centre ville voit s'érigé de nombreuses tours mais sans que cela soit oppressant du fait du fleuve qui le traverse. Nous ferons halte dans un restaurant afin de reprendre des forces avant la suite de la ballade et savourons au passage notre première vrai biére Australienne dont je n'ai pas retenu le nom mais réellement délicieuse !

Nos pas nous mènent au jardin botanique, un parc vraiment agréable a parcourir, ou les Ibis parcourent le gazon goulument à la recherche de la moindre bestiole a dévorer ! Et c'est pour nous l'occasion d'observer notre… nos premiers KOOKABURRA ce célèbre oiseau, appelé aussi Martin pêcheur géant, dont le cri ressemble a s'y méprendre avec un rire humain.

Nous quittons le jardin et continuons notre petit périple le long de la berge passant devant de vieux bâtiments et vestiges d'une époque révolue.

Heu… je ne commenterais pas la derniére photo ^^ nous empruntons une superbe allée recouverte de bougainvilliers en fleurs, c'est la que débute les Southbank parklands, si vous souhaitez trouver une piscine ressemblant à un lagon, une mini jungle tropicale et un palais népalais en bois dans une ville hé bien vous avez les trois ici ^^

Le lagon piscine qui sert de point de baignade aux habitants est la version Australienne de "Paris plage" … beaucoup plus attrayant ! 0n aurait évidemment plus qu'adoré s'y jetter mais en réalité les nuits sont très fraiche c'est l'hiver ici aprés tout et je pense que je n'y mettrais pas plus d'un orteil connaissant ma frilosité ^^

Notre marche dans Brisbane prend fin devant un petit temple en bois sculpté aux scènes un peu olé olé qu'Ilona tenait a nous faire voir ^^

2nd partie de la découverte de Brisbane on s'écarte du centre ville direction les Wetlands… ce sont des zones humides que l'on appellerait "mangrove" chez nous.

Ilona y emmène se promener et dresser les chiens dont elle a la charge, c'est un lieux paisible, peu fréquenté si ce n'est par les oiseaux (peu nombreux à notre passage et à l'heure ou nous y étions)

Nous y sommes retournés pour une partie de pêche, du moins les autres, je suis devenu réticent à l'idée de planter un morceau de ferraille dans la joue d'une créature innocente si jamais elle est trop petite pour être mangé et qu'on la relâche je m'en voudrais de la faire souffrir inutilement… bon ok j'ai aussi peur des hameçons depuis que mon frangin a réussi à me transpercer le doigt avec étant môme !

Ilona a tentè d'apprendre à Marina la technique à adopter pour envoyer son leurre à bonne distance… c'était assé amusant à observer. Malgré une bonne heure et demie de tentatives il n'y aura pas de poiscaï au menu de ce soir, Taylor étant le seul à avoir fait mouche mais sur une prise trop petite AAAAAAAAAH IL VA SOUFFRIR POUR RIEN JE LE SAVAIS !

Bref nous nous envolons vers de nouvelles aventures… à savoir le Mont Cootah d'où l'on a une vue imprenable sur la ville et qui attire pas mal de monde en soirée pour admirer la ville s'allumer au fur et à mesure que la nuit arrive. Mais avant ça petite balade sur le mont… qui descend bien quand on part du sommet… et tout ce qui est descendu doit être remonté…

La prochaine fois on se contentera peut être de profiter de la vue sans se faire soufrir les mollets ^^

Et comme il fait nuit on va vous emmener faire un tour dans Brisbane by night !!! En vrai ces photos on était prise a la toute fin de notre trip mais bon on centralise tout Brisbane ici c'est mieux ^^

On a galéré a trouver ou se garer vue que les parkings souterrain était trop bas pour T-Rex (le van) mais on a finit par y arrivé, et on a commencer notre balade nocturne la ou celle en journée c'était arrété 1 mois plus tôt au niveau du temple népalais de South bank Parklands, magnifique éclairé de nuit par ailleurs.

Nos pas nous on fait traverser la rivière pour aller nous perdre dans le centre ville sur l'autre rive, le quartier avec South Bank déborde d'énergie à la nuit tombé, énormément de restaurant et de bar, des artistes de rue, bref on a était surpris de voir autant de monde aprés un mois a vadrouiller je peu vous dire que le reste du Queensland semble inhabité ^^ Nous avons pu admirer le City Hall en compagnie de statue de Kangourou éclairé en orange, érigé en 1920 dans un style corinthien qui se démarque des buildings environnant (il a accueillit le tout premier concert australien des Rolling Stones en 1965 pour la petite anecdote inutile). En face l'Albert Street Uniting Church est elle aussi amusante a observer au pied de ses immenses voisines.

Marcher ça ouvre l'appétit, mais nous résistons a dépenser une fortune dans un des innombrables resto qui nous font de l'œil… mais au détour d'une ruelle je tombe chez les cousins Viet (je suis en partit Viet pour ceux qui débarquerait) du coup ni une ni deux on commande un délicieux Phô (soupe Vietnamienne) qui nous plombe le bidou bien comme il faut.

Sur le retour à Banyo nous marquons un dernier stop dans un autre lieux qui bouge apparemment pas mal la nuit au vue de ses innombrables bars, boite et restaurant à Fortitude Valley.

Cet article sur Brisbane touche à sa fin ! Je pense que Brisbane a beaucoup de choses à offrir encore mais nous gardons ça pour une prochaine fois !

Allé en Bonus j'ai trouvé une représentation de mon alter ego marvel sur un mur de la ville  ^^
4
4
Publié le 11 juillet 2019


Toujours sans Van le jour ou on l'a visité nous avons pu tester les transports en commun locaux pour nous rendre à Gold Coast ! A commencer par le train pas si excessivement cher puis le bus… excessivement cher lui !

a

Nous étions allé la bas avant tout pour récupérer un nouveau camescope pour le voyage le miens étant en fin de vie... vous aurez donc bientôt droit à des vidéo du voyage mais pour Gold Coast on le garde pour la fin du voyage vu qu'on est retourné dans la région à la fin je ferais le montage à ce moment la ^^ Enfin bref nous voila arrivé exactement a BURLEIGH HEADS NATIONAL PARK… la petite portion à l'extrême sud qui se situe sur un morne est classé parc National… c'est sympa de protéger des petites enclaves de natures un peu partout comme ça mais bon quand j'entend parc national j'imagine de vaste étendue de terre recouverte de végétation. Ici le sentier qui le traverse fait à peine 2km, seulement ça grimpe donc c'est pas non plus reposant ^^

Aprés avoir rencontré un Koala, je les imaginé moins coloré et nudiste mais bon pourquoi pas, on entre dans le parc et la premier choc… pourquoi j'ai pas emmené mon maillot de bain bordel a c** !

Ensuite c'est la grimpette, comme a mon habitude je suis à l'affut du moindre bruit provenant des fourrés afin de découvrir une créature étrange… la première sera un genre de pintade a tête rouge et jaune… et a quoi reconnait t'on des gens fraichement débarqué… ils s'extasient devant et les prennes en photo… car la l'Australian BrushTurkey est extrêmement présente dans le Queensland c'est genre le pigeon invasif du coin, y'en a partout… du coup aprés 2semaines en Australie on était genre "put** encore une saleté de Turkey"...

La seconde bébéte était un tantinet plus interessante, un espèce d'Iguane, on en trouve pas mal aussi, mais c'est dans ce park qu'on les observera le plus. A notre second passage on est tombé sur un autre lézard. Un Tiliqua si je ne me trompe pas ces lézards on une langue bleue mais il pas voulu la tirer devant moi pour que je vérifie. Quand on était la bas il y avait une affaire en cour d'une chinoise prise à la douane ayant voulu faire passer plus de 300 lézards a langue bleue en contrebande, la moitié était déja mort…

En fin bref continuons l'ascension pour vous mener au point de vu du parc… sur le Pacifique !!!

Alors c'est l'hiver en ce moment en Australie mais l'hiver est plutôt cool à Brisbane je trouve 27° grand soleil ^^

Ce point de vue est parfait pour observer les baleines, mais en Mai a notre arrivé c'était le tout début de saison et aucune à l'horizon et à notre passage en Juin on les a aperçu de loin… on ne distinguait surtout que leur énorme splash !

On retentera à notre retour en Septembre on sera en pleine saison et on ira sans doute faire une excursion d'observation… En attendant on se contentera de cette observation furtive ^^

A la sortie de la pointe du National park on débarque directement au royaume de surf, Le point break du coin est très courue et l'ambiance chill and surf on est en plein dedans. Au loin on observe les tours étincelante de Gold Coast, entre nous 13km de plage qu'on décide de parcourir à pied...

C'est chouette la plage mais je peu vous garantir que je ne referais plus de rando si longue avant longtemps, c'est un peu monotone a force ^^ Mais on était en forme aprés les 17 ou 18 bornes de la journée.

Arrivé aux niveaux des premiers immense building on a pu bénéficier de l'ombre des tours ! C'était bienvenue aprés le cramage sous le soleil ^^

Arrivé au centre de la ville au lieu dit "surfers paradise" pas vraiment de surfeurs, mais beaucoup de mouette avec un moine bouddhiste en pleine communion avec l'océan ^^

Le marché de nuit commencé a s'installer, beaucoup de gens était déja présent on sentait l'effervescence des soirées pointé son nez mais on est pas resté voir de nos yeux par crainte de se mettre a consommer des bières hors de prix ^^ Non on a joué la carte économique est on s'est rentré à la gare pour chopper un train pour Brisbane ! Marina à essayé de trouver un chapeau mais pas encore de coup de coeur… Dommage j'aimais bien le look léopard violet ça lui allait bien avec son t-shirt et son visage tout écrevisse ^^

Notre second passage en début de séjour à Gold Coast on la fait avec Ilona un samedi pour aller voir Taylor durant ses courses (il est jockey). On a donc pu découvrir cet univers étrange et bourgeois. Pas ma tasse de thé, je suis pas trop pour les jeux d'argent et paris sur des animaux mais bon chacun son truc hein ^^

Ce qui était amusant c'est de voir toute les vieilles rombiére sapé avec des robe et des chapeau farfelus que tu ne vois habituellement que dans les défilé de mode ou sur la reine d'Angleterre, dommage que je n'en ai pas photographié ^^ Mais bon on y trouve aussi des gens étrange déguisés de manière ridicule comme ce mec en rouge avec un boulet au pied ou l'autre en filet transparent qui buvait un verre avec une bite en latex scotché a son verre… pourquoi pas qui suis je pour juger ^^ C'est bien de voir qu'ils n'ont pas de tabou ^^ Mais cette ambiance bourgeoise autour des chevaux n'est clairement pas mon univers, on a tenté le rodéo chez les bouseux en mode cowboy c'était déja plus fun je trouve ^^ Mais ce sera pour une prochaine histoire !

Voila donc pour notre petite découverte de la Gold Coast ! En fin de séjour nous y repasserons le temps d'un minigolf et de visiter le parc national de Springbrook a 50KM dans les terres mais il faudra patienter avent de le découvrir car c'était lors de nos derniers jours de voyage !

LA VIDEO GOLD COAST POUR FINIR !!!






5
5
Publié le 22 juillet 2019

Bon avant de vous présenter l'aménagement du Van et notre premier road trip Australien, nous allons faire une petite halte au Lone Pine Koala Sanctuary. Un parc animalier ou l'on va pouvoir se familiariser avec la faune locale avant de partir à sa recherche en pleine nature. Mais bon je vous avoue aprés plus de 15j sur place ça me démangé de voir les animaux, on a donc craqué pour ce parc qui est principalement un sanctuaire ou réside des dizaines de koalas.

La faune Australienne est vraiment très varié mais elle est surtout pour les 80% de ses espèces endémique ! On ne la retrouve donc nul par ailleur et cela la rend extrêmement vulnérable.

ppa

Nous vous présentons donc sans plus tarder la star du coin, animal emblématique du continent… le KOALA !!! Le plus mignon des marsupiaux (mammifère a poche dans laquelle ils accueillent leurs petits aprés la naissance)

N'est-il pas trop Choukinou ce petit marsupial ressemblant à un petit ours en peluche… et ceux malgré son air fonsdé dû à sa surconsommation de feuille d'Eukalyptus ^^ On a même eu droit a un tout petit bébé agrippé à sa moman ! On aurait pu aussi se prendre en photo avec un dans les bras mais bon 25dollars supplémentaires sachant que l'entrée coûte déja 39 ça ira ^^ Et puis ce n'est pas super sain ce systéme de se prendre a tour de rôle en se passant l'animal comme un ballon de rugby de main en main avec en fasse la file indienne de dizaines de touristes venus faire pareil… non vraiment il y a 5ans je pense que j'aurais craqué mais la honnêtement j'ai révisé mon attrait pour ce genre de pratique anti-naturelle provoquant du stress chez l'animal quoi qu'on en dise. Mais bon ne voyons pas tout du côté négatif, ce genre d'attraction aide a faire conaitre l'animal et les problématiques que rencontre l'espèce et de sensibiliser les gens à sa sauvegarde mais nous en reparlerons plus longuement quand nous partirons à leur rencontre dans la nature.

Le 2nd animal emblématique que l'on a vu c'est l'Ornithorynque. Un genre de croisé entre un canard et un castor ^^ Je n'en avais encore jamais vu et ce fut une rencontre intéressante, nous l'avons observé dans une salle obscure derrière une vitre ou nous pouvions le voir évoluer gentiment dans son bassin, pas de photo de lui car trop rapide et tout est flou… L'Ornythorinque (avec l'échidné) est un mammifère monotrème c'est à dire qui est ovipare, il ne met donc pas bas mais pond des œufs… so Strange !

Passons à présent a ce beau toutou doré, le fameux Dingo. En voix d'extinction car la race se mélange aux chiens communs, le Dingo pure ne se trouve plus que dans les régions isolées et bien souvent des îles. Il est le plus grand prédateur carnivore du continent, on lui donnerait bien un câlin mais mieux vaut s'abstenir car on n'aimerait pas finir en casse-croute pour une meute de dingo affamé ^^

Un autre animal emblématique, le diable de Tasmanie ! Taz est malheureusement en voix de disparition sur son île (la Tasmanie) qui est son dernier refuge naturel et ou sa population s'est vue réduite de moitié ces dernières années a cause d'une maladie s'apparentant à une sorte de cancer qui décime l'espèce.

Aprés le diable place aux lézards, varans, iguanes locaux… on ne s'attarde pas dessus il ne fait aucun doute qu'on en croisera au cours de nos vadrouilles.

Faisons un tour du côté des oiseaux… du moins un, le plus maousse que l'on peu trouver en Australie, le célèbre Casoar ! Le moins que l'on puisse dire c'est que c'est vraiment un étrange animal. Son corps ressemble a une grosse perruque de poil rêche, une face et un cou bleu d'où pendent deux caroncules rouge et surmonté d'un "casque" ainsi que des pattes se terminant par de gros doigts. Bien évidemment lui aussi est en voix de disparition, On en compterait plus que quelques centaines à l'état sauvage dans le nord est au sein des régions tropicales humides du Queensland ainsi qu'en Indonésie et Nouvelle Guinée. Evidemment ce gros poulet ne vole pas mais évitez de vous moquer car avec son look préhistorique et sa griffe de 12cm il pourrait vous tuer d'un coup de patte, il est considéré comme l'oiseau le plus dangereux au monde.

Laissons Mr Poulet géant tranquille et allons découvrir deux nouvelles espèces parmi les plus étonnante. La premiére l'Echidné, un genre de Hérissons avec un long nez (ressemblant au Nifleur du film "les animaux fantastiques"). Comme l'Ornithorynque monsieur pond des œufs, la nature est vraiment étonnante il n'y a pas à dire !

Le 2nd est un gros marsupiale à la dégaine fort sympathique qu'on aimerait caresser comme un bon gros toutou… le WOMBAT ! Il peu pesé jusqu'à 40kilos et creuse d'immense galeries souterraine et peu atteindre les 40km/h tout de même ^^ Sacré loulou !

Nous quittons les enclos des animaux pour nous enfermé dans un vaste parc ou nous pouvons déambuler au beau milieu des Kangourou… le plus emblématique de tous les animaux Australiens… sauf que ça c'est pas un Kangourou… l'arnaque c'est Mr Meu ! Bon l'Emeu est un autre oiseau symbolique qui figure avec le Kangoo sur l'emblème du pays mais il est moche et nous on veut voir les Gourou ^^

Les voila, on a pu les approcher de prêt et les nourrir avec des granulé convenant à leur alimentation vendue à l'entrée, 4 espèces des côtoies dans cette zone, du grand Roux au Wallaby de Bennet ! Peu farouche on peu les approcher et les caresser tout en prenant gare a ne pas les laisser nous attraper avec leur pattes qui sont munis de sacré griffes et pourrait infligé de sérieuse blessure si l'animal paniquait.

Mon préféré c'était ce grand Kangourou Gris, il était vraiment très beau !

C'est aussi très amusant de les observer en mode farniente, avachi sur le sol a mater les alentours d'un air nonchalant, j'ai décidé de faire pareil pour essayer de m'intégrer à leur crew… ils s'en battaient les roubignoles.

Allé je vous met quelques photos de ces moments de tendresses avec le plus iconique le Roux, ils étaient peu nombreux dans le parc et c'est nous qu'il a choisit de venir voir pour une séance photos ^^… bon ok c'est peut être nous qui lui avons un peu forcé la main XD

Donc voila la photo parfaite avec le Gourou Australien dans toute sa splendeur, pas sur de pouvoir faire la même avec des animaux sauvages, en tout cas ce fut une journée vraiment excellente dans ce parc, il ne nous reste plus qu'a finir l'aménagement du Van pour partir à la chasse en milieu naturel de tout ces animaux !!!

Et une belle vidéo humoristique pour vous présenter tout ce petit monde si vous avez eu la flemme comme moi de lire l'article ^^

6
6
Publié le 6 août 2019

Aprés 15j passé ici, le coup de fil de REX tant attendue nous fait dire que le Van est fin prét pour de nouvelles aventures. Nous retournons donc à Doonan le récupérer en faisant un dernier stop à la Westpack pour retirer les dernier 2000dollars nécessaire à la transaction… de voir cette liasse de 12 000 dollars si durement économiser qui va disparaitre en quelque secondes… ouch !

Mais bon il était temps, car on a encore du pain sur la planche pour aménager ça convenablement et prendre la route et je ne tiens plus en place tellement il me tarde !

Mais revenons sur le choix du véhicule… c'est l'étape la plus importante du trip Australien pour ceux qui compte parcourir le pays sur les routes, il faut réfléchir a ce qu'on veut en faire et il faut bien peser le pour et le contre de chaque option.

J'étais vraiment tiraillé entre l'envie de prendre un véhicule 4 roues motrice qui nous permettrait d'aller ou l'on veut, sur les plages, emprunter les traces inaccessible à un véhicule classique. Mais il y a peu de Van 4X4 en vente et souvent hors de notre budget de 8000e max. Les 4X4 classique ça il y en a, mais vivre dans un espace réduit et devoir déplier la tente chaque soir ou vivre sur un matelas collé au plafond… ça irait pour un road trip d'un mois mais pour y vivre 2ans... bonjour l'angoisse claustrophobique, non merci.

On est donc revenu sur les Van, étant à la période ou de nombreux Backpackers s'en vont il y a du choix, seulement beaucoup des véhicule ont plus de 350 000km au compteur, et on ne sait pas si le mec qui souvent est limité niveau tune aura pris soin du véhicule en le révisant régulièrement ni comment il a conduis avec, donc pas trop envie de tenter le diable avec un truc qui a connue trois générations de voyageurs et fait 4fois le tour de l'Australie. Bref un vrai casse tête.

On a alors eu l'idée d'en acheter un vide et de l'aménager nous même ce qui nous aurait permis d'avoir un van avec moins de kilomètre et bien moins cher. Mais n'étant pas monsieur bricolage je me suis dis que sa me prendrais 1mois a l'aménager et la partie électrique et gaz je ne m'y serais même pas aventuré…

Bref pas évident de faire un choix, les critères étaient donc, un véhicule a moins de 8000e, avec moins de 250 000 bornes, ou l'on peu se lever à l'intérieur (genre Van PopTop comme ils appels ça ici) si possible avec une seconde batterie déja installé. Bref plus on multiplie les critère moins on a de chance de trouver son bonheur ^^ Et c'est la que j'ai eu l'idée de chercher du côté des utilitaires… en générale ce sont des véhicules robuste qui s'ils sont bien entretenu sont increvable mais souvent ils ont servit d'engin de chantier et les mecs en ont pas vraiment prit soin. Mais la chance nous a sourit.

Et on a donc acheter "T'REX" comme on la baptisé a un vieux monsieur Australien fort sympathique, Rex (oui d'où le surnom du véhicule ^^ mais aussi parce qu'avec on va chasser les bêtes a travers le continent muahahahah)


Bref passons aux choses sérieuse, le Van comprend déja de bons aménagements de base comme le Gaz (et gazinière 3 plaques), un évier (Container de 100l d'eau pratique). Il a aussi un panneau Solaire permettant de faire tourner un frigo, qu'il va falloir acheter. De nombreux rangements et deux matelas une place… bref la base est déja la si on souhaite partir mais je compte bien me faire le parfait nid douillet et étant perfectionniste sur ces choses la je ne ferais pas les choses à moitié, aprés tout on va y vivre 2 ans ^^


Nous payons donc Rex qui compte les liasses une a une, on lui conseille de cacher ça sous son matelas ^^ Pendant ce temps on remplit la paperasse destiné au changement de propriétaire du véhicule. Une fois cela fait on rentre sur Banyo pour le grand nettoyage de printemps (même si ici c'est l'hiver). La nuit étant déja la le grand ménage attendra le lendemain...

Oui oui oui je sais le gros cliché c'est la nana qui nettoie… mais franchement elle aime bien alors dsl de pas me battre pour prendre ça place ^^ Moi pendant ce temps je m'affaire a tout autre chose, je prend les mesures et imagines des aménagement qui pourrait nous fournir un max de rangements…

Aprés les mesures je m'attaque à une modélisation sur logiciel afin de mieux se projeter… et je vous l'ai dis je suis perfectionniste donc je vais dans le détail… comme imaginer me servir du four pour y mettre un des cochon d'inde d'Ilona...

Evidemment vous vous en douter. Aucun de ces plans ne servira car on fera tout autre chose ^^ Mais avant de découvrir quoi nous allons allé nous coucher car la journée à était longue.

Les premiers incidents technique apparaissent, primo le siège conducteur dont j'ai bloqué le dossier en mode transat… pas pratique pour conduire, nous voila donc a tout déboulonner pour tenter de réparer le mécanisme qui a lâché, en observant celui passager on finit par comprendre d'où vient le hic, oui sous la tonne de poussière on a réussis malgrés tout ^^ Ce petit détail réglé nous pouvons nous attaquer à la suite ! Mais on va pas mentire on a surtout avancer dans le nettoyage et pas grand chose d'autre, il faut dire qu'il n'avait jamais était nettoyé ^^

Pour ma part j'ai surtout prospecter pour trouver ce dont nous avions besoin sur Gumtree, ainsi le lendemain nous devions récupérer un minifrigo de camping qui neuf sont vraiment hors de prix (429 dollars en magasin on l'aura eu pour 120), un GPS et une cabine de douche avec douche solaire (que l'on bazardera très vite car on préférera branché le tuyau d'arrosage au robinet et avoir une bonne pression).

Nous somme donc allé chercher tout ceci au cour de la même journée ou nous avons profiter de visiter le sanctuaire des Koalas de Lone Pine qui se situait prés de notre stop pour le GPS. Et dans les quartiers alentours nous avons fait une superbe découverte… les gens amoncellent devant chez eux les encombrants dont ils veulent se débarrasser car de temps a autre la ville fait sa tournée débarrassage, du coup on peu en profiter pour farfouiner dedans au cas ou certaines choses serait encore utile ! Et autant vous dire qu'on s'en ai donné a coeur joie de tourner dans les quartiers jusqu'à la nuit tombé ! C'était comme faire des courses en mode gratuit ^^

On a donc récupérer 2 coussin de canapé en plume super moelleux qui nous serviront d'oreillé, 2 chaises pliables, un panier qui servira a ranger les produits d'entretient, une corbeille pour officier en tant que poubelle, Marina a trouvé des chaussures a sa taille toute neuve et la pièce maitresse de nos trouvaille, un bureau… on pensait en récupérer les planches pour en faire un des meubles imaginé dans mes plans mais au final on le garde tel quel et on l'améliore car il se trouve qu'on a réussis a le faire rentré pile poil et qu'il occupe la largeur entre un des lits et le fauteuil conducteur… si ça c'est pas un signe du destin !!!!

Notre dimanche a donc était la journée, améliorons ce meuble pour en faire THE MEUBLE ! Direction donc Bunnings ! BUGS BUNNINGS ! ok c'est nul…

Bunnings c'est genre Le roi Merlin c'est the place to be pour la matériel de construction, nous faisons donc nos emplettes (planche de bois, vis, outils, rivets, petites mousses, crochets, loquet…). Première fois de ma vie que je vais dans ce genre de magasin, ceux qui me connaissent savent que j'ai un gros poil dans la main, non pas que je ne saurais pas faire des choses manuels… juste que ça ne ma jamais intéressé. Mais la le fait de faire mon van… l'interet est de suite présent et l'envie de faire quelque chose de propre fait que je vais me lancer… comme on dit c'est en menuisant qu'on devient menuisier !

Objectif fixé est de pouvoir partir le lendemain… mais on se rend vite compte que c'est illusoire, aprés 45min pour réussir a fixer un loquet sur un tiroir on se dit qu'on est pas au bout de nos peines. On décide donc de s'accorder un jour supplémentaire, sachant que le lendemain en plus c'est le final de la série Game of thrones on ne sera pas très assidue c'est certain ^^

La nuit est sombre et pleine de terreur… mais on s'en fou on est dans la maison au chaud ^^

Lundi arrive donc 5éme jour depuis l'achat du Van. Le matin on a rendez vous avec un Chinois qui fait des réparation au black qu'Ilona nous a conseillé. Le nouveau soucie rencontré depuis plusieurs jours concerne la fermeture centralisé du véhicule, les boutons ne fonctionne pas bien, la fermeture manuelle déconne, bref comment partir si on peu pas fermer derriére nous. Le chinois adorable a bien du rire devant la simplicité du problème… changer les piles de la clef… hé oui on avait beau avoir démonter la porte huilé les mécanisme et compagnie ça ne servait à rien… en faite le systéme de fermeture centrale sur ces vans est merdique et ne fonctionne bien qu'avec la clef… il fallait le savoir… Je fais donc remarquer au chinois que Mercedes et la mécanique allemande c'est extra mais que le seul truc qui bug c'est l'électronique qui est sans doute chinoise elle ! Heureusement le mec me trouve très funny et rigole bien à ma boutade, de plus il est content de voir que certains français font l'effort de parler anglais ce ne semble pas être le cas de la majorité de nos concitoyens expatriés ici en PVT.


Vient alors le moment de se mettre devant Game of Thrones… 2h de stop en pleine journée (hé oui quand il passe a 21h aux USA il est 11h du mat ici) ça nous freine dans notre élan… on est donc plus très efficace. Surtout que j'ai choppé la crève et Marina entre dans sa période rouge… donc happy !

L'aprés midi on avance sur le meuble, la porte découpé et fixé (bon ok la version made by Marina n'est pas un modèle linéaire de régularité mais tant que ça ferme), étagère construite, loquet tiroir en place, la tablette sur rail coulissant a était retiré, on est pret à allé acheter le matos nécessaire, direction K-Mart (sorte de Gifi) pour le matos et Coles pour le stock de nourriture… on y a passé 3 bonne heure, on est revenue 4 fois a K-mart ce qui faisait bien rire l'agente de caisse. Mais il faut dire qu'on les a dévalisés ^^

On passe donc la nuit a ranger tout cela dans notre nouvelle demeure… mais on sait qu'on ne partira pas le lendemain car on a encore trop de chose a régler.

On est donc Mardi… 2nd jour de retard sur le planning originel… mais le dernier si on régle le principal point noir nuisant a notre départ… l'alimentation du frigo. En effet le soucie du solaire dans le van c'est que les bornes d'alimentation sont des prises anderson… et ces saleté anglaise ne comporte jamais le raccord que tu souhaite il faut donc acheter un second plug Anderson, coupé le câble dont on a besoin pour le séparer de l'embout inutile genre celui de l'allume cigar puis caler le fil + et le - dans la prise Anderson que l'on emboite dans celle relié à la batterie des panneaux solaire et la… ça ne marche pas… Hé oui déja que je ne suis pas menuisier vous imaginez bien qu'électricien c'est encore plus le bowdel !!! Mais c'est alors que je fais remuer mes méninges pour me rappeler de mes cours de 4éme de techno… les cours à la con sur les circuits électrique… et c'est la que vient l'étincelle de génie… étincelle comme celle qui s'est produite lorsque j'ai voulu tester le courant dans la borne avec deux bout de métal créant un arc électrique qui avait du griller le circuit… qui dit grillé, dit fusible grillé…

on cherche donc dans tout le Bazard de câble qui est raccordé aux plugs Anderson et on change ce petit FDP de fusible et la TADAM comme par magie le frigo s'allume et mon branchement est donc correct !!! Un événement insignifiant pour l'humanité mais un grand moment de victoire pour moi qui n'aurait pas a payer un électricien pour réparer ça !

Plus tard durant le road trip cet épisode nous causera un autre soucie, aprés 4 jours sans soleil ben la batterie du panneau solaire elle était vide… donc le frigo bah il faisait plus de froid… et comme j'avais dégommé le câble qui s'alimentait sur l'allume cigare il a fallut en racheter… et combien ça coute un câble allume cigare comme celui la… foutu prise Anderson !

Sinon j'ai passé plusieurs heures a optimiser le meubles pour y fixer tout un tas de choses, et surtout eu l'idée de me monter un plan de travail qui me serait très utiles pour cuisiner… Et sous ce plan de travail je cole plein de petite mousse que j'affectionne tant afin de le poser par dessus la gazinière et ne pas abimer la vitre et ainsi quand c'est rentré me faire une surface ou je peu me poser ! Optimisation level 10 !!!! J'ai aussi rattraper la porte du placard de Marina car bon mon côté un peu trop perfectionniste ne pouvait supporté cet "a peu pret" disgracieux visuellement ^^ Mais il n'empêche que ma chérie elle ma bcp aidé et qu'elle est de base plus manuelle que moi… c'est juste que c'est à la portugaise… le gros est la mais pour la finesse faut repasser derriére XD

On a donc finit et on est fin prêt pour le départ ! On colle donc les lettres "T-REX" sur la portière du van afin de le baptiser officiellement ! Il ne restera plus qu'a ranger toute nos affaires et fringues dans les tiroirs !

En vérité il restait une super étape importante, faire en sorte de convertir l'espace lit pour la nuit en un grand lit pour pouvoir faire des câlins mais bon on était trop pressé de partir cette étape a attendu notre retour, la voici donc.

Aprés mainte réflexion a vouloir faire un lit peigne ou bien mettre un canapé-lit on a décidé de faire au plus simple, rajouter une planche au centre reliant celle déja installé que l'on glisserait la nuit sous un des matelas afin d'accéder aux tiroirs la journée. Pour cela il nous fallait créer une sorte de marche dans laquelle s'encocherait la planche afin que le tout soit uniformément plat pour dormir. On est donc allé à "Bugs" BUNNINGS racheter une planche de 1.5cm d'épaisseur puis louer une défonceuse à Kennards pour 35dollars les 4h... mais on n'a pas choisi la bonne fraise et on y est repassé 30min plus tard, on a finit par trouver notre bonheur et j'ai pu faire le job…

Elle est pas jolie cette petite marche ^^ Bon l'opération a tout de même prit 3heure le temps de faire le rénurage des deux côté, de couper la planche aux bonnes dimensions, de poncer tout ça et surtout… de nettoyer ce foutoir car comme vous allé voir la défonceuse… ça défonce:

Mais nous voila fin prêt… du moins il reste à faire faire un matelas sur mesure pour bien combler l'espace restant, les mesures sont prises mais on le fera faire à notre retour chez CLARK RUBBER qui semble faire du sure mesure aprés cela les apprentie bricolo pourrons réellement dormir en mode étoile de mer ! Mais d'ici la on évitera déja de se ramasser a chaque fois qu'on se retourne sur nos matelas ^^


Et voici la vidéo de cette derniére semaine plutôt amusante dans l'ensemble de l'aménagement de notre T-Rex !!!! A très vite pour le début de notre Road Trip !!!

7

Pour notre premier Road Trip, ne disposant que de 25 jours nous décidons de mettre le cap au nord et de revenir. La côte Est est très riche en activités à faire et lieux a découvrir, nous allons donc devoir faire des choix. Le premier que nous prenons et de nous diriger au plus vite vers le nord et de nous consacrer avant tout à la zone au dessus de Townsville ou nous aurons le moins de chance de revenir durant nos périples Australien futur. Nous souhaitons mettre l'accent avant tout sur les parcs nationaux et la recherche d'animaux dans leur environnement naturel. La côte Est est également le paradis des surfeurs et le meilleur endroit pour partir visiter la grande barrière de corail et s'adonner à la plongée ou au snorkeling. Mais de un on ne surf pas, de 2 c'est l'hiver, le temps est nuageux et pas trop enchanteur pour nous rendre à la plage ou de 3 c'est la fin de la saison des méduses mais y'en a quand même encore donc je préfére évité de prendre le risque ^^ Et c'est sans compter que nous avons fais la mer rouge en Egypte et la Guadeloupe ou nous avons bien profiter des fonds marins donc devoir payer une sortie snorkeling a 100e la journée euuuuuu non merci ça ira je vais garder mon argent et je ferais ça quand nous irons en Asie ou c'est gratuit depuis le bord de la plage ! Nous partons donc avec comme plan arriver au plus vite au nord a Cairns et redescendre tranquille en nous arrêtant la ou ça nous chante.

Le parcour n'est donc pas dans un ordre géographique logique puisque nous avons fait un stop dans certaines zones à l'allé puis un 2nd au retour mais néanmoins je préfére vous le raconter dans l'ordre ou nous l'avons vécu. Ainsi donc nous voila partit le mercredi 22 Mai de Banyo a Brisbane. Notre premier objectif était de monter le plus haut possible vers Bundaberg a 370km... mais aprés 130km nous avons finalement envie de profiter du soleil et nous arrêtons à Noosa, vers la ou nous avions acheté le van. Faire la Sunshine coast n'était pas vraiment dans le plan de base étant donné sa proximité avec Brisbane mais bon elle porte bien son nom en cette magnifique journée ensoleillé et puis il semblerait qu'une trentaine de Koalas sauvages résiderait dans le parc national de Noosa Heads on pourrait donc le rayé de notre liste d'animaux a observer dans leur milieu naturel ^^

A l'entrée du parc une petite statue est érigé à la mémoire d'un pauvre Koala tué par un chien ce qui explique que nos amis les chiens soit rarement acceptés dans les parcs nationaux… alors qu'un humain va se dire que les koalas c'est trop chouquinou, le chien va se dire "chouette une balle poilu a martyriser". Quoi qu'il en soit les Koalas de Noosa on depuis 1939, 3000ha protégé ou se cacher des vilains toutous.


La côte à Noosa Heads est magnifique, elle se constitue d'une sucession de crique et de plages plus ou moins grande.


La chance nous a sourit car nous avons pu observer un aigle d'Osprey planer au dessus des flots a une allure incroyable. Nous l'avons recroisé sur le chemin retour perché sur une branche a l'affut.

Et concernant le résident de la forêt qui nous a attiré nous avons finit par le trouver… mais il fallait avoir l'œil… bonne chance a vous pour trouver Mister Koala sur la photo suivante ^^

Bon ok je vous aide en zoomant ^^

En zoomant beaucoup ! Et le voila notre premier koala en pleine nature… bon ok il est a 15m de haut on la pas vraiment bien vu si ce n'est grace a la caméra mais bon on aura plus de chance sur Magnetic Island quelques semaines plus tard et en attendant ben c'est déja mieux que rien !

On termine notre excursion à Noosa Heads en contemplant un jolie couché de soleil sur la plage et ensuite retour au van ! (Nous reviendrons à Noosa lors de notre retour en Septembre la vidéo sera donc a ce moment la dans l'article SUNSHINE COAST)

La nuit étant déja tombé on a dormis dans la première aire gratuite sur la route pour ne pas risquer de taper un animal sauvage durant la nuit surtout que nous n'avons pas de pare buffle sur T Rex ^^

Pour notre seconde journée nous décidons de rattraper le temps perdu la veille et de monter un peu plus haut, nous passons donc la majeur partie de la journée à rouler et avalons quelques 550 bornes supplémentaires. Seule la tombée de la nuit nous stoppera dans notre lancé et nous trouverons une air de camping gratuite aux alentours de la "ville" de Yaamba.


N'ayant pas pris de douche… hé oui la véritable vie de bushmen c'est aussi sentir la crasse de wombat, mais étant encore un minimum attaché à notre hygiène nous cherchons sur nos applis ou l'on pourrait prendre une douche. L'appli Just In time recense les douches gratuite mais bon elle n'est pas forcément à jour comme on l'apprendra à nos dépends durant la suite du voyage. Mais pour cette fois ci elle visera juste, du moins on a raté l'embranchement d'une indiqué a 15km et on a du en parcourir 150 jusqu'à la suivante situé dans une aire de camping proche des wetlands de St Lawrence. C'est la que nous croiserons nos premiers Kangourou sauvage ^^

Aprés une ballade très agréable au milieu des insectes et des oiseaux peuplant les marais nous reprenons la route !

8

La halte à St Lawrence nous ayant permis d'être a nouveau frai et propre comme un sous neuf nous voila pret a avaler des kilomètre jusqu'à notre prochaine destination… 220km de plus jusqu'au Platypus Bush camp au coeur du parc national d'Eungella.

Situé dans un écrin de verdure, le camp sommaire se situe au beau milieu de la jungle, l'ambiance est très roots, le proprio Wazza est un vieux Bushmen excentrique et à l'humour un tantinet indélicat… il nous demande d'où l'on vient et nous dit "arf des grenouille, j'ai déja 3 non 4 grenouilles sur le camp", avant de me traiter de juif car c'est moi qui garde l'argent et ne veut pas payer de croisière hors de prix dans les Whitesundays dont il nous vend les mérite ^^

Autre personnage intriguant du camp, le Cacatoes à huppe jaune de Wazza allias "Rocky" !!! Je vous invite a regarder la vidéo pour voir comment il pette les plomb face a son reflet le Rocky ^^

Les alentours du camp son un véritable enchantement et havre de paix, un bassin invite a se rafraichir le temps d'une baignade… et rafraichir est le bon mot elle était glacial ! Et un second bassin en amont est un point d'observation des Platypus… Le Platypus c'est le nom anglais de l'Ornythorinque pour ceux qui n'aurait pas suivit.

Mais malgrés 2h a scruter la surface nous n'en verrons pas l'ombre d'un seul… Par contre la big araignée dans les toilettes ça on ne l'a pas loupé ^^

Au petit matin je vais me poster à nouveau au bassin des platypus… 1h30 aprs tjr rien, je me demande alors si ce n'est pas un coup de pub mensonger pour attirer les couillons… mais ma patience portera ses fruits, le furtif et craintif animal fait une apparition… il reste 10s à la surface de l'eau, le temps que je dégaine l'appareil monsieur plonge et vous n'aurez donc de lui que son plouf mais qui est la preuve que je ne l'ai pas rêvé ^^ Je pensais le revoir aprés un mmt mais non il ne remontera pas…

Nous quittons le camp aprés le petit déjeuner, et aprés une "embuscade" tenue par un couple franco marocain, évidemment on a beau vouloir éviter nos compatriotes on arrive difficilement a ne pas être tenté de communiquer avec les personnes utilisant la langue de Molière à la moindre occasion. En générale les échanges débute toujours par comparé qui à la plus grosse… j'entend par la qui à la plus grosse aventure à raconter et dans quel véhicule il l'a réalisé et sur combien de temps, dans quel sens voyage t'il etc... etc... en tout cas ils étaient fort sympathique. Nous les abandonnons malgrés tout car l'heure avance et nous avons quelques visites au programme de la journée.

Le premier stop se situe quelques centaines de mètre en amont de la rivière. Il s'agit de la marche "Wheel of fire" de 4.5km dans la section Finch Hatton Gorge du parc. "Whell of fire" la roue de feu en français fait référence a une fleur que l'on trouve dans la région a certaine période de l'année… pas en hiver malheureusement. Il existe une bifurcation vers les cascades d'Araluen mais elle était fermé lors de notre passage.

Cette petite marche était fort sympathique, il n'y avait pas un chat, enfin nous avons était doublé par le couple franco canadien… c'est pas qu'on marche lentement c'est juste que je m'arréte souvent observer la nature...

Et les bêtes bien évidement...


Arrivé au bout de la track, un panneau avertit des réels dangers du coin en répertoriant les décés… tous des mec de moins de 30ans, j'en ai 32 ouf ! Il faut donc être prudent si on veut pas rallonger la liste ^^ J'aurais bien piqué une tête dans le bassin mais le souvenir glacial de la veille ma refroidit plus que les avertissement de mort ^^

Aprés cette petite marche nous mettons le cape sur une autre section du park… la Broken river section situé en altitude à une quarantaine de kilomètre de la. Et le moins qu'on puisse dire c'est que ça grimpé pas mal !

Un premier stop pour allé observer la vallée depuis un view point. Le climat est légèrement beaucoup plus frai dans les nuages que la moiteur ressentit en bas, la veste n'est donc pas de trop !

Nous arrivons ensuite sur la zone de la broken river réputé pour être le best spot a Platypus… beaucoup d'élément dans l'aménagement sont la pour le rappeler… la section Broken River ne fait que 500m au long desquels se situe 4 point d'observation pour les platypus…

Seulement les bestioles comme on nous le rabache sont surtout présente en fin de journée et au levé du soleil… hors il est a peine 14h30 quand nous arrivons… nous nous contenterons sans doute que des nombreuses tortues bel et bien présente elles !

Mais en réalité je vous ai menti… les Ornithorynques étaient la et en masse, 4 dans le grand bassin dont j'ai mis la photo plus haut puis 2 dans un autre… et ils n'ont pas fait qu'une apparition furtive cette fois, nous les avons longuement observé, peut être 1h a les voirs plonger puis remonter faire la Boué immobile à la surface avant de replonger fouiller la vase à la recherche de nourriture…

Vraiment cet animal est des plus étonnant qu'il m'est été donné de voir. Comme si un castor avait bai...é un Canard et que leur rejetons avait prit des deux… bien qu'appartenant aux mammifère la bestiole pond des œufs… BREF C'est du n'importe quoi mais c'est trop mignon !


Nous retrouvons une nouvelle fois le couple franco marocain, décidément ils nous suivent partout, aucune originalité dans leur parcours du jour ^^ Nous les quittons sur le parking aprés qu'ils nous ai donné un bon plan afin d'observer les tree Kangaroo quand nous serions dans les Tablelands c'est une espèce de Kangourou arboricole plutot rare et en danger de disparition. Mais ce sera une autre histoire. La notre en a finit avec le parc national d'Eungella. Nous nous tations a passer la nuit dans la montagne mais étant donné que l'objectif d'observation des Platypus est atteint nous décidons de rouler et regagner la côte pour nous avancer.

Voila pour ce parc national fort sympathique, je vous laisse en vidéo !

9
9
Publié le 29 août 2019

Aprés avoir quitté le parc national d'Eungella nous voila en route pour avaler à nouveau de nombreux kilomètres mais sur la route nous faisons halte dans la petite ville de Bowen pour y prendre une douche… Bowen est une région ou l'on cultive la mangue et cela se comprend dés notre arrivée ou outre les champs de manguiers c'est une mangue géante qui nous met la puce à l'oreille ^^

Une tortue et un genre de crabe soldat étrange dont je me demande ce qu'on fumé les artistes responsable de cette derniére œuvre complète les étrangetés marquant l'entrée de la ville.

La douche dans un coles express indiqué sur notre appli s'avère ne plus existé… nous voila donc pret a inaugurer la tente cabine de douche, on relie le jet a un robinet sur une air de repos et tadam nous voila pret a prendre notre première douche a l'arrache et a l'eau froide ^^

Une fois propre nous allons faire un tour dans la ville elle même, nous somme a 1 130km de Brisbanne. Bowen est une ville d'a peine 7500 âmes qui a l'air endormit… comme toute les villes d'Australie que nous visiterons d'ailleurs.

Elle est connue pour avoir abrité le tournage du film AUSTRALIA de Baz Lurhman avec Nicole Kidman et Hugh Jackman c'est la que fut reconstitué la ville de Darwin pour les besoins du film. On y reconnaitra d'ailleurs certains des bâtiment emblématique du film.

Les alentours de la ville son connue pour posséder de magnifiques plages mais nous n'y ferons pas halte pour ce voyage faute de temps et au vue d'une météo nuageuse. Cependant nous somme allé nous balader sur la plage centrale de la ville à marée basse...

Et c'est la que nous avons croiser le chemins de milliers de petit crabes bleues… connue sous le pseudo de Crabe soldat on comprend alors mieux la signification de la statue prés de la big Mango ^^


C'est de véritables armées de ces petits crabes bleues qui fuit devant nous s'enterrant dans le sable humide si l'on approche de trop jusqu'au dernier ^^

Ouai Marina a trouvé un intru parmi la horde bleue, un petit crabe tout mou se camouflant en caillou… la nature n'aura de cesse de nous étonner !

Nous quittons le centre ville pour nous perdre en suivant la côte jusqu'à ce qu'un panneau mette fin a nos pérégrinations. Le coin et la vue étant sublime nous décidons d'y faire halte afin de nous remplir la pense .

Y'a pire comme endroit pour cuisiner non ?

J'en profite pour réaliser mon premier vol de drone sur le territoire Australien.

Aprés une petite ballade sur la plage il est temps de reprendre la route et de tracer 260 kilomètres supplémentaire jusqu'à notre air de repos à Balgal beach, nous pensions dormir sur Townsville et partir a la recherche des Koalas de Magnetic Island mais au vue du temps nous avons préféré continuer au nord, et la seule air de repos gratuite de Townsville étant un parking dans une ZAC surbondé nous étions heureux de ne pas nous stopper en ville et de nous perdre à nouveau dans la nature.

A Balgal Beach la rivière rencontre la mer, mais arrivant à la tombée de la nuit nous n'en avons pas profiter, nous avons avant tout installé le van pour la nuit, et la pluie est arrivé… et avec elle les grenouilles ! un bon gros paquet de grenouilles et crapaud en tout genre !

Parmi les autres découvertes nocturnes un jolie papillon jaune et gris, des Gobi, et BIPBIP !!! C'est comme ça que j'appel l'Oedicnème bridé ce drole d'oiseau qu'on a croisé la premiére fois dans des buissons au Lone pine koala, la journée il reste immobile pour se faire discret, mais à la nuit tombé il se ballade un peu partout dans les lotissements… et il court vite ce petit couillon !


Autre oiseau qui se laisse photographier et approcher sans crainte… un magnifique Kookabura bleue ! Il y en a pas mal a Balgal Beach et ils se feront un plaisir de vous servir de rèveil matin à l'approche du levée du soleil…

Mais ma rencontre la plus sympa de la nuit reste celle des grenouilles arboricoles, habituellement très difficile à repérer dans la végétation du fait de leur couleur, je dois vous avouer que la on a triché pour les avoirs… elles avaient investit les toilettes publics ^^


Au petit matin, le temps est encore grisâtre, le soleil tente de percer au travers des nuages, l'océan reste mouvementé mais une ballade des plus agréable sur la plage est la bienvenue aprés nos expéditions nocturnes qui angoisse un peu madame pas encore très a l'aise quand elle perd ses repères.

Comme toujours nous observons de magnifiques oiseaux et leur chant est toujours une source d'émerveillement qui nous accompagne perpétuellement durant ce voyage. Cela nous manque vraiment en france.

On vous quitte ici pour cette fois, rendez vous au Paluma range national Park dans la prochaine étape !!!

10

Nous quittons Balgal Beach et nos amis les grenouilles afin de nous enfoncer dans le parc national de Paluma range ! Il y a une trentaine de kilomètres jusqu'à notre premier arret de la journée, Little Crystal Creek ! Mais on met un moment a l'atteindre au travers d'une route de montagne sinueuse et sous la pluie qui décide de ne pas nous lacher ! Mais il en faudra plus pour freiner notre motivation d'aventurier et notre soif insatiable de découverte ^^

C'est donc affublé de nos impers en mode Capote que l'on part a la découverte de ce petit coin fort sympathique ou une rivière s'écoule en cascades sous un pont de pierre tout choukinou !

13 km plus loin, parcouru en une bonne demi heure, nous atteignons le lieu dit de Paluma. La vitre côté conducteur de T-Rex notre van décide qu'il est temps pour elle de se cacher en tombant a l'intérieur de la portière alors qu'il pleut au taquet… Nous nous servons d'une bâche de manière temporaire pour éviter la noyade dans le véhicule et partons à la recherche d'un endroit abrité pour réparer ça… pas facile de rouler en van quand votre vision est obstrué par une bâche verte je peu vous l'assurer !!!

Nous trouvons refuge sous un énorme arbre ce qui nous donne la possibilité de descendre sans trop se faire trempé et de démonter cette fichue portière… nous arriverons à remettre en place la vitre tant bien que mal mais impossible de la faire fonctionner à nouveau sans qu'elle coince… on a donc passer le reste du voyage a la faire coulisser manuellement et on pense réparer ça a notre retour en septembre .

L'imprévue causé par T-Rex passé nous partons sur des sentiers au milieu de la foret tropicale qui offre une fantastique diversité d'arbres et de plantes !


Arrivé au bout de notre 3éme sentier nous décidons qu'il est temps pour nous d'en finir avec ces conneries, si la pluie était relativement faible quand nous avons entamé la derniére trace elle s'est intensifié drastiquement une fois atteint la Cloudy creek, ou nous n'avons pas vu grand chose du fait de ces même cloudy ^^

Comme toujours les observations de bébêtes m'ont grandement amusé, que ce soit celle d'araignées géantes bien dègueux, de petites fourmis verte ou d'un bébé sangsue qui a donné des sueurs froide a Marina qui bien évidement ne voulait pas l'approcher de peur de se faire pomper le sang jusqu'à la derniére goutte ^^

Nous reprenons notre route pour descendre loin de cette contré pluvieuse pour nous rendre à notre troisième étape se situant dans un autre endroit du park a environ trente kilomètres.

Il s'agit de Big Crystal Creek, si le lieux était magnifiques sous la grisaille je n'ose qu'imaginer sa beauté lors d'une journée ensoleillé.

Marina décide que c'est l'endroit rév pour une petite baignade mais la fraicheur de l'eau aura raison de sa témérité ^^ Quand a moi j'en profite pour faire un petit vol avec mon drone afin de capturer quelques images vue du ciel des lieux !

Enfin nous avalons encore 30km pour nous rendre dans la partie nord du parc afin de nous rendre aux Jurama Falls.

La grimpette est dur aprés nos déja nombreuses marches de la journée mais la vue en vaut largement l'effort !

Un peu en contrebat de la piste menant au sommet une bifurcation nous emmène aux Boulders, ces énormes roche qui entoure le lit de la rivière formant un décor de toute beauté.

C'est sur cette derniére étape que nous finissons nos activité diurnes de découverte afin de nous installer dans le camping du parc national sans avoir réservé mais bien entendu il n'y avait personne pour nous le faire remarquer et personnes tout court… on a donc fait comme chez nous et mis a sécher toute nos affaires comme de vrai manouches ^^

A la nuit tombé il n'y avait pas une seule lumière aux alentours et autant dire que c'est vraiment grisant surtout un soir ou le ciel étant couvert nous n'avions pas non plus la lumière des étoiles… Totalement ALONE IN THE DARK !!! Alors comme vous vous en doutez… on est partit à la recherche de bêtes sauvages.

Nous en avons vu furtivement plusieurs mais trop rapidement enfouie dans la végétation pour avoir le temps de les photographier, mise à part des Wallaby en grand nombre dont les bonds nous faisait sursauté chaque fois que l'un deux nous fuyait. Notre objectif était de voir un Possum rayé, une espèce en voie de disparition présente dans le parc mais nous n'avons pas eu de succès de ce côté la.

Au réveil nous voulions ne pas nous attarder dans le coin mais un arbre était tombé en travers de la route nous obligeant a patienter au moins deux heures à la demande d'un ranger passé nous avertir. Du moins c'est ce qu'on a compris dans son baragouinage incompréhensible du fait de son accent du bush bien comme il faut. On est donc retourné se balader aux Boulders en remontant le plus possible le lit de la rivière en direction des Jurama Falls.

Et grand bien nous en prit nous avons pu découvrir de nouveaux endroits très photogénique !


Au bout de 2 heures comme convenue nous somme repartis et effectivement un très gros arbres venait d'être débité en tronçons au bord de la route et il ne fait aucun doute qu'il nous aurait bien surpris si le ranger ne nous avait pas avertit ^^

On termine ici pour le Parc National de Paluma ou je pense que nous aurions passé sans hésité une journée complète de plus si le temps avait été plus clément. On vous abandonne avec la vidéo consacré à la zone, Paluma et Balgal Beach. A très vite pour la suite des aventures !!!

11

En route pour de nouvelles destinations. A 80km de Jurama Falls c'est une autre chute qui nous attend… mais encore faut il parvenir a slalomer entre les nombreuses vaches qui ont décidé que dormir sur la route était un droit fondamentale de leur vie de bovin… c'était drole les premiére mais au bout de 50vaches qui te bloque la route tu perd patience et lache de petit "VACHIER" (vache chier… vachier… ok je sors)

Quoi qu'il en soit on a réussis a toute les éviter et on a commencé l'ascension d'une nouvelle montagne, l'occasion de se faire un stop bouffe avec une magnifique vue des alentours, de croiser nos premiers panneaux mettant en garde contre les Casoar et de voir notre premier serpent… sur la route et sans doute mort mais je ne l'ai pas touché pour vérifier ^^

Et notre destination aprés de nombreux kilomètres de monté… WALLAMAN FALLS !!! Et la aucun mot ne pourrait décrire la beauté du spectacle qui nous attendait donc sans plus attendre… photo !

Nous somme dans le parc national de Girringun face a la plus haute chute d'eau d'Australie: 268m

Afin de ne pas nous contenter de juste l'observer 5min et repartir nous entamons la descente de 2km menant a ses pieds !!! Et autant vous prévenir, ce n'est pas long mais sa descend sévère et tout ce qui est descendue… doit être remonté ^^

Mais la descente est superbe nous laissant l'occasion de croiser une flore magnifique, une vue superbe, et de rencontrer un couple de français qui nous a devancé car fuyant la vue d'un serpent ^^

Une fois en bas la vue est tout aussi sublime que d'en haut voir plus avec les arcs en ciel formés par les embruns ! Petit regret de ne pas avoir de batterie dans le drone pour faire un vol au dessus mais bon on a eu une bonne surprise pour nous récompenser… qui s'est mis en tête de traverser devant le van… un Echidné ! Je l'ai récupérer pour l'emmener dans les brousailles et éviter qu'on lui roule dessus aujourd'hui… bon ok c'est aussi une bonne excuse pour profiter d'une séance photo avec ce petit animal singulier !

L'Echidné est un animal monotrème, le seul avec l'Ornithorynque c'est a dire qu'ils sont des mammifère mais ovipare… et oui ce petit bonhomme pond des œufs ^^ La faune Australienne est vraiment d'une richesse incroyable ! Enfin bref apparement il n'était pas seul dans le coin car nous en croiserons 2 autre ce soir la.

Nous avons au vue de l'heure décidé de rester dormir dans le parc national et de garder la joyeuse descente dans le noir pour le lendemain matin. Cela nous a permis de profiter des environs de la chute au couché du soleil sans quasiment personnes. Et de ne pas payer le camping vue que ça se faisait par internet comme tous les parcs nationaux du Queensland et que bien évidemment… pas de réseau.

La nuit a était l'occasion de partir pour une nouvelle expédition nocturne à la recherches de bêtes. Un gros rat marsupial, quelques insectes et des wallaby. Une riche faune se ballade comme toujours si l'on sait ou regarder.

La rencontre la plus amusante fut celle d'une petite sourie qui a décidé d'élire domicile pour la nuit dans le van. On a bien passer 30min a l'observer se faufiler sur le pot d'échappement et tomber en mode ninja au sol pour venir chiper des bout de crackers et les emmener dans la jante de la roue arriére afin de s'en délecter… a notre départ à 4h la chipie était encore sur le van car on la vue s'enfuir au démarrage du moteur.

La descente de nuit a 4h n'était pas vraiment une partie de plaisir mais cela nous a permis d'arriver à l'aurore aux Tyto Wetlands. 110 hectares de zone humides réhabilité et protégé aux portes de la ville d'Ingham.

En se baladant dans ses sentiers au petit jour on y croise littéralement des centaines de wallaby qui fuit a notre vue se réfugier dans les hautes herbes.


L'endroit accueille au fil de l'année ou de manière continue pas moins de 240 espèces d'oiseaux. Un vrai paradis pour les ornithologue. S'il est difficile de les photographier sans zoom les lieux reste eux très photogénique et l'ambiance sonore créé par cette multitude de volatiles en est renversante.

Une fois quitté les Wetlands nous faisons une halte dans une laverie d'Ingham, il est temps de recharger les nombreuses batteries et laver le linge !

Une foie tout cela opérationnel nous prenons la direction de Mission Beach, la zone alentours traversé par une route touristique est réputé pour être le lieux d'observation du célèbre Casoar… c'est la région d'Australie et du monde ou sa concentration est la plus élevé… et malgrés cela il reste très dur a apercevoir, nous espérons avoir la chance avec nous...

Mais a part une multitude de panneaux… on fait chou blanc. Nous tentons alors notre chance sur des sentiers au sein du Djiru National Park… pas le moindre en vue… cela n'a pas dérangé Marina, pas très fan de se balader en pleine jungle a la recherche d'un oiseau capable de vous tuer. Mais ils étaient bien présent comme en atteste les nombreux amoncèlement de ces restes de repas sur le sol… oui son caca ^^ Il faut savoir qu'il joue un rôle écologique important car se nourrit de plus des fruits de 200 plantes et permet donc de disséminer les graines sur de longue distance.

Mais bon à part du caca et un bruit très important dans des fougéres mais dont on n'a pu voir l'auteur nous ne rencontrerons pas l'animal a l'état sauvage… pour se consoler un jolie papillon nous a collé toute la ballade… on l'a appelé No, PapiNo (nom de famille de Marina) mais en vrai le petit lou était en fin de vie et ne volé plus très bien… RIP petit No ! Ta mémoire survivra a travers nous !

Bon la chance ne nous aura pas sourie dans notre recherche du Casoar pour cette fois, nous tenterons de le croiser plus tard vers Cap Tribulation ou des video Youtube le montre accostant des touristes sur la plage… en attendant il n'était pas non plus sur la looooooongue plage de Mission Beach avec laquelle on vous laisse pour cette étape !

12
12
Publié le 13 septembre 2019

Aprés avoir quitté Mission Beach et notre infructueuse chasse au Casoar nous décidons d'emprunter une route s'éloignant des côtes aux alentours d'Innisfail afin de rejoindre Cairns par les terres et la région d'Atherton Tablelands. Cette région de hauts plateaux est extrêmement verte et d'une beauté sans nom.

Le seul regret que j'ai de cette décision est la vitesse ou nous avons passé la zone, elle aurait mérité quelques jours pour s'y consacrer pleinement tant elle a à offrir mais au vue de notre objectif nous n'avions que 2jours et il a fallut faire des choix.

Sur la route nous croisons des panneaux avertissant de la possible traversé des Tree Kangaroo… cette espèce de Kangourou peu connue vivant principalement perché dans les arbres. On s'est alors rappelé le couple franco marocain rencontré a Eungella qui nous avait parlé d'une fabrique de thé ou l'on pouvait en observer… et effectivement a une trentaine de kilomètre de nous se trouvait cette fabrique… NERADA TEA

Nous y avons donc fait halte, l'occasion pour Marina de se ravitailler en thé local au packaging à l'effigie de la faune local… on en a donc prit aussi pour ramener en souvenirs à la famille ^^

Et c'est en allant observer dans les arbres entourant la boutique que nous pouvons croiser ces fameux Tree Kangaroo. De son nom français le DENDROLAGUE, on lui préférera Kangourou arboricole c'est plus chouette. Ils en existent plusieurs sous espèce surtout en Nouvelle Guinée et 2 présente en Australie, toute en voie d'extinction. Celui que nous observerons est la plus commune des deux espèce le Lumholtz.

Apparement il y en a de nombreux dans les arbres de Nerada, ce qui est rare car cet animal n'aime pas partager son territoire mais au vue de l'abondance de leurs arbres favori peut être on il signé une entente cordiale pour les partager… nous n'en verrons qu'un contrairement au Français qui en avait vu 4 mais c'est déja une chance il est vraiment extrêmement dur a observer dans la nature. Un deuxième animal en boule est observé mais difficile de dire à qu'elle espèce il appartient. Un mec semblait dire qu'il s'agissait d'une femelle ou d'un jeune…

Ayant un peu de temps avant le couché du soleil nous rebroussons chemin pour nous rendre à la Milla Milla Falls, une chute d'eau en rideau sympathique mais qui ne casse pas des briques aprés la Wallaman Falls ^^


Nous regagnons ensuite une air de repos gratuite non loin de la ville d'Atherton. Nos compatriotes français mitoyens de notre van nous ferons exécré notre mentalité sans gène que l'on affiche ou que l'on passe. Et comprendre la mauvaise réputation que l'on peu avoir la bas. Ils ont décidé de se la collé sévère, ils ont donc passé la nuit music techno a fond a picoler plus que de raison sur la table de picknik collé à notre van au milieu de l'air de repos au mépris des autres personnes cherchant le calme aprés une longue journée de route. Je ne dis pas qu'ils n'ont pas le droit de s'amuser mais un minimum de correction et de respect c'est trop demandé ? Sa leur aurait écorché la gueule de venir prévenir et de s'excuser de la gène occasionner et de proposer a la limite aux gens de venir boire un coup avec eux. Enfin bref il faut bien que jeunesse se passe mais franchement on ne voyage pas tous pour les mêmes raisons…

Voila c'était mon coup de gueule du jour ^^ En parlant de jour le voila qui se pointe !

On quitte donc avec plaisir notre stationnement de la nuit aprés un coup d'œil écœuré sur le carnage laissé par nos compatriotes… c'était un agent d'entretiens qui nettoyé leur merde… inadmisible… enfin bref il est encore super tôt et ayant du temps devant nous avant l'ouverture a 9h du musée de Crystal a Artherton nous faisons un petit détour a 15km pour admirer le Curtain Fig Tree.

Ce figuier maudit est un des plus grands de la région, avec un second ils sont l'une des attraction naturel immanquable pour un passage dans la coin. Et ce fut sans doute l'une de nos plus belles expériences de notre séjour, au dela de la majestuosité de l'arbre en lui même c'est le bruit de la nature ambiante qui était magique (surtout aprés une nuit de musique électro et de cri de soiffar) .

2nd étape du jour, les Crystal Caves à Artherton.

Alors oui désolé pour ceux qui pensait qu'il s'agissait de grottes naturel il n'en est rien, nous somme ici dans une galerie mise en scène de manière originale, regroupant la collection d'un homme fada de minéralogie.


Le mec à l'origine de cette immense collection René a construit ce lieux pour partager sa passion, il y a regrouper sur 300m2 les plus belles pièces de sa collection de cristaux et fossiles.

Le lieux est vraiment bien agencé on se sent comme un enfant dans la cavernes des nains de blanche neige qui pioche des cristaux au début du film ^^ Chaque angle nous emmène dans un univers de Pierre en tous genre haute en couleur. Le plus magique étant celle phosphorescente.

Il y a même une structure faisant tourné des boules de roches tel un planétarium… envoutant, une telle structure n'existant nul part ailleur et spécialement inventé par René pour son musée.

Et le clou du spectacle… c'est la plus grande Améthyste du monde (du moins d'aprés la pub du musée)… elle pourrait servir de cercueil du haut de ses 3m27 et ses 2 tonnes et demi… Elle fut découverte en Uruguay et a était ramené a Crystal Caves en 2007

Nous quittons ce monde minéral féérique en se retenant d'acheter des pierres en souvenirs bien que la tentation fut grande pour Marina… mais on a besoin de notre argent pour étancher la soif de T-Rex ^^

Sur la route nous nous arrêtons afin de vous présenter une autre merveille de la nature… les termitières géantes !!! Certaine pouvant mesurer plusieurs mètres de hauts elles sont vraiment très impressionnante

Notre route nous méne au village de Kuranda, mais avant d'y faire halte nous allons faire un petit tour aux chutes Barron…

Un petit sentier aménagé nous méne a une vue des chutes… dont le débit était ridiculement bas a cette saison. Mais si l'on vient à la bonne alors voila a quoi s'attendre…

Ce n'est pas la même chose ^^ Mais bon ce sera pas pour cette fois. Nous nous contenterons d'observer la nature toujours aussi luxuriante et magnifiques dans cette région !


Notre derniére étapes avant de quitter les Tablelands KURANDA ! Un magnifique village bien touristique comme il faut. En effet situé a quelques dizaines de kilomètre de Cairns il attire les foules mais il mérite réellement une visite, ses rue bordés d'immense arbres, le village est très bien agencé dans la nature et non le contraire ce qui donne une atmosphère unique et en fait l'un des villages les plus sympathique que l'on ai pue visiter. Les allées sont bordés de commerces en tout genre, vente d'artisanat aborigène, vente d'opale (extrait dans la région), galerie d'art, restaurants, boutiques souvenirs…

Nous avons aussi l'occasion d'observer de magnifiques papillons Ulysse d'un bleue éclatant !

Nous finissons par une petite galerie de pierre possédant une collection de fossiles dans son sous sol, et une reproduction grandeur nature d'un dinosaure. Mais le plus interessant c'était des fossiles de caca de dino…

Bref c'est sur cette note merdique que nous quittons les hauts plateaux pour rejoindre les plages au nord de Cairns. Une air de repos gratuite nous a attiré à Yorkeys Knob… seulement elle n'existait plus… nous avons quand même pris le temps de nous balader au bord de l'océan ou de nombreuses interdictions de nager mettant en garde contre les crocodiles marins et les méduses était disséminé le long de la plage…

Ce qui n'intimidé en aucun cas les petits locaux qui fonçaient tête baissé dans les vagues ^^


Direction une seconde plage a Trinity Beach a une dizaine de kilomètre afin d'y faire halte pour un petit restau Italien Fratelli On Trinity qui nous a fait du bien (marre des noodles) ON S'EST PT LE BIDE !

On vous quitte donc sur la plage de Trinity à la nuit tombé… on se met en mode digestion ^^

Et vous vous n'avez qu'a vous régaler de cette vidéo ^^

13
13
Publié le 19 septembre 2019

Pour cette étape nous allons vous emmener le plus au nord que nous pourrons allé sur la côte est Australienne avec notre Van, Cape tribulation… pourquoi pas plus haut me demanderez vous ? Hé bien pour la simple raison que c'est la que la piste pour notre T-Rex s'arréte, la suite de la route n'est accessible qu'aux 4X4… ce sera donc pour une autre aventure. Notre chemin jusqu'à ce point à donc débuter sur les plages au nord de Cairns que nous avons quitté aprés avoir garé T-Rex dans un quartier résidentielle faute de freecamp aux alentours.

Sur la route nous ne nous stoppons pas a Port Douglas du fait du mauvais temps, mais prenons le temps d'un arrêt sur la côte ou les gens s'amusent a empiler des cailloux… hé ouai dis comme ça sa ne semble pas très folichons… mais une fois qu'on a un paquet de gens qui ont empilés des cailloux il faut avouer que ça a de la gueule comme lieux. Nous apportons donc notre cailloux a l'édifice nous aussi mais en empilant des pierres de manière a former un petit personnage que nous baptiseront Moïse Gandalf, le seigneur des bergers d'outremer, pourfendeur des eaux et détenteur du meilleur nombre de ricochet avec un galet ! Sur qu'il a eu du succès sur Instagram depuis notre passage !

Même si nous aurions pu passer la journée à empiler de la caillasse nous finissons par reprendre notre route et arrivons incessamment sous peu à la forêt de DAINTREE ! Plusieurs section de cette immense forêt tropical encore vierge sont a découvrir, notre destination du jour c'est la partie la plus au Nord à Cape Tribulation. Pour l'atteindre il faut passer par la petite mafia du Ferry qui fait payer 5Dollars la traversé… un pont non ils connaissent pas… ça leur saboterais leur lucratif business local vous vous en doutez…

La Daintree River est aussi infesté de Crocodiles et beaucoup d'agence local propose des tour en bateau à la rencontre des plus grand reptiles au monde. Il existe deux espèces le FreshWater un crocodile d'eau douce et le Salty, le plus grand et surtout le plus dangereux responsable de nombreux morts qui lui a la particularité d'aimer autant eau douce qu'eau salé… d'où le fait que la plupart des plages du nord Queensland soit totalement interdite à la baignade… les dents de la mer c'est lui !

Il faut 35km de route sinueuse à travers la jungle pour arrivé à Cap Tribulation, nous faisons une halte au Lookout peu de temps aprés le passage de la rivière, le temps est malheureusement couvert et le restera durant tout notre séjour.

Cap tribulation doit son nom à l'explorateur James Cook qui y aurait échoué en 1770. C'est un endroit incroyable ou la jungle rencontre la mer !

Une fois au lieu dit de Cap Tribulation (qui n'est pas un village a proprement parlé mais un regroupement de camping, et petite infrastructure proposant divers tours et attrape touriste mais l'endroit en est pas moins sauvage et peu fréquenté) nous partons arpenter sa plage… ou evidemment on vous intime de ne pas vous baigner a cause des méduses et des crocodiles !

La flore de la forêt est extraordinaire, mais la pluie s'invite à la partie et nous sommes contraint de regagner T-Rex prématurément aprés avoir rencontré en chemin quelques arachnides fort sympathique…

Nous attendons que ça passe et attaquons une nouvelle section d'où l'on peu s'enfoncer dans les profondeurs de la forêt en toute sécurité puisqu'une passerelle de bois nous permet de l'arpenter en toute sécurité et d'admirer la végétation luxuriante sans avoir la crainte de mettre sa tête dans une énorme toile d'une énorme araignée ^^


De retour sur la plage mais celle de Myall celle ci (au Sud de Cap Trib), d'étrange trace faite avec des boulettes de sable laissé par les crabes nous évoque l'art aborigène. Les artistes resteront térés et ne se montreront pas contrairement aux nuages qui eux reviennent en force...



La pluie s'abat alors sur nous de manière trop intense pour qu'on espère remettre le nez dehors sans risque de noyade, on décide alors de se louer un emplacement dans un camping payant n'ayant pas eu l'intelligence de réserver dans celui du parc national sur Noah Beach bien moins cher à l'avance et complet à notre passage… et pas vraiment moyen de dormir dans un lotissement vue qu'il y en a pas ^^ Et puis avec ce temps pourrit on s'est dis qu'une douche chaude et des WC ne serait pas de refus.

Durant une accalmie on en profite pour faire le tour du camping niché dans son écrin de verdure il a vraiment un cachet exceptionnel !

N'ayant pas grand chose à faire de l'aprés midi on se permet une petite folie et on se paye une bonne biére… on a payé la nuit alors allons y consommons, consommons...

De retour au Van un invité surprise me suit… plus intéressé par mes crackers que par mes beaux yeux j'en ai bien peur...

A 17h, Marina est en mode coma dans le van, j'en profite pour partir faire un tour sur la plage la pluie ayant enfin stoppé, mais la nuit étant trop proche pour partir faire une autre ballade. Du moins ensemble, car seul cela ne m'arréte aucunement et je retourne a la lueur de ma torche sur le sentier de 2km de l'aprés midi (a 500m de cap Tribulation a peine) afin de chercher les bêtes nocturnes...

Comme toujours la nuit est sombre et pleine de terreurs. La plupart des insectes que je croise ferait froid dans le dos a la plupart des gens… moi j'aime bien les insectes… Je tombe aussi sur un spécimen de Spider bien fat et bien flippante… j'ai aperçu de nombreuses souris marsupial mais rien de plus gros. J'espére toujours la rencontre avec un Casoar, il s'avére que j'ai entendu le cri de l'un d'entre eux mais il ne s'est pas montré… et à la limite j'ai envie de dire tant mieux, tombé dessus dans le noir complet aurait était une experience des plus flippante.

De retour au camping, Marina s'occupe de faire à manger… et pendant que je me remet de mon expédition nocturne un visiteur se rapproche du Van… et surtout de la poubelle que j'ai laissé dehors… erreur de débutant, ne jamais laissé vos poubelles en extérieur ou les possums se donneront a coeur joie de les foutre en l'air (je parle des veritables possum pas de Marina). Enfin cette fois ci il ne s'agissait pas de Possum mais d'un autre marsupial… le BANDICOOT !

Au petit matin je fais une nouvelle rencontre insectial (je pense que ça ne se dit pas mais bon… on s'est comprit) avec une sauterelle feuille d'un vert saisissant.

Nous partons à la découverte d'un nouveau sentier qui s'avère être fermé lui aussi (car pour la petite histoire un était fermé la veille). Un peu dépité que 2 des 3 principales traces aménagé soit fermé… on se rabat alors sur la découverte de la côte en allant faire un tour sur Noah Beach. L'occasion de faire un petit vol de drone !!!

N'ayant pas d'autre trace a parcourir et ne voulant pas payer des expéditions payante on dit aurevoir à Cap Tribulation prématurément un jour plus tôt que prévu… et toujours pas de trace du Casoar !

Nous retraversons donc la Daintree River et la longeons pour nous rendre au petit village de Daintree (oui Daintree est une rivière, une forêt et un village…). C'est d'ici que parte nombre d'excursion à la recherche des crocos, mais je n'ai pas envie de payer un tour pour voir de gros lézards paresser sur la berge, j'en ai déja trop vu dans ma vie et je pense qu'on en croisera dans nos périples un jour ou l'autre.

Non nous sommes la pour en manger en réalité ^^ Direction le "Big Barramundi Garden" un petit restaurant qui propose des hamburgers au Kangourou et au Crocodile. Que nous avons testé ! J'aime les bêtes et j'aime les manger sans distinction désolé pour nos amis les vegans ^^

Une fois ce petit encas dans le ventre et une petite promenade digestive aux alentours nous reprenons la route pour la derniére destination au sein du parc national de Daintree… MOSSMAN ! La ville en elle même ne présente que peut d'interet mais attire pour visiter les célébres Mossman Gorge. Faisant partie des terres traditionnelles des Kuku Yalanji il n'est plus possible d'y accéder en véhicule, un Parking se situe a 3km et il faut payer une navette… sauf que de 1 j'en ai marre de payer donc je décide d'y allé a pied… mais de 2 il se fait tard et 3km a pied allé retour ça fait 6 sur le bord d'une route juste pour arriv à l'entrée des pistes… et de 3 internet nous avertit que la piste principale comme pour Cap Trib est fermé… donc de 4 on rebrousse chemin… décidément notre visite du Daintree national park est un semi fiasco… La moitié des traces fermés, de la flotte, pas de Casoar… mais bon ce n'est que quelques points négatifs dans un ensemble bien plus positifs ^^

Voila pour cette étape, on finit en vidéo et rdv très vite pour une halte à Cairns !

14
14
Publié le 21 septembre 2019

De retour de nos aventures a Cap Tribulation nous marquons un stop pour passer la soirèe à Cairns. Nous y arrivons dans l'aprés midi, aprés un stop pour mater du kangourou en masse ^^ On ne sais pas trop si c'était un élevage ou quoi mais il y en avait des centaines !

Nous nous dirigeons vers le front de mer de Cairns, comme partout en Australie les waterfront sont très aménagés et promettent de charmantes balades. Bien que le temps soit toujours à la grisaille le fond de l'air est bon et nous parcourons quelques kilomètres allé retour le long de la berge.

Au centre un lagon artificielle nous fait de l'œil… il aurait fait soleil pour sur qu'on se serait jeté dedans. En tout cas c'est chouette ça permet aux habitants de se baigner en toute sécurité… l'eau aux alentours étant infesté de méduses, crocodiles marins et requins ^^

Quoi qu'il en soit la ville est super agréable et nous y serions bien resté une journée entiére mais bon le timing de notre retour en France nous obligé a n'y faire qu'une halte. La ville ne compte que 150 000 âmes et est un point de départ pour allé explorer la grande barrière de corail mais bon c'est cher et c'est l'hiver donc pas vraiment un stop des plus prioritaire vue notre situation.

Nous avons donc profité au mieux du temps impartit. Mais ce qu'on a préféré c'est à la tombé de la nuit. Je ne suis pas un grand fan des villes mais une fois éclairé de nuit c'est un autre monde qui s'offre a vous et la c'est le gros kiff...

Nous faisons une halte au Night Market afin de nous restaurer… si la ville semblait endormit, le night market est le bon endroit pour prendre un bain de foule… et au passage dépenser des sous a acheter un tas de trucs inutiles ^^ Mais on en a aussi profiter pour manger Viêt… un bon Pho (soupe de bœuf vietnamienne) et un café sua da (café glacé avec du lait concentré)… mmm il est toujours bon de retrouver ses origines ^^ Grosse envie de retourner au Viêtnam un de ces jours d'ailleurs… mais le temps de cette soirée on se s'y serait presque crut. Il y a une concentration d'Asiatique dans cette ville… tout les commerces semble tenue par un asiat. Même la crêperie a l'apparence française avait des serveurs asiatique ^^

Une fois le ventre plein et le porte feuille vide notre petite marche digestive nous a mené sur une allé vraiment agréable pleine d'éclairage et de projections de jeux de lumière au sol.

Et on s'est motivé pour un bain de nuit dans le lagoon ^^ Bah oui on ne repassera peut être plus jamais de notre vie à Cairns alors autant en profiter !

Même notre copain Bipbip il aimait se trempé les pattes !

Aprés une bonne douche chaude (merci les douches de ville gratuite) on a repris la route… de nuit et sous la pluie… pour une quarantaine de kilomètre… je vous dis pas la peur de prendre un kangoo… en plus T-Rex n'a pas de pare-buffle donc on a était extrêmement prudent mais bien flippé. Vous n'imaginez pas le nombre de bestioles morte aux bords des routes… Australia is a long and bloody road c'est même écrit sur les magnets qu'on a acheté au night market ...

Enfin on est arrivé à bon port, l'air de repos de Babinda Boulders… mais ça ce sera pour la prochaine étape ! Et d'ici la petite vidéo !!!

15
15
Publié le 3 octobre 2019

Nous avions fais la route de nuit pour arriver à l'air de repos de Babinda… du coup nous ignorions ce qui nous attendais au réveil...

Oui oui, on a eu la surprise de se réveiller dans un petit coin de paradis ^^

La tentation de se jetter dans cette magnifique eau était forte… mais la fraicheur matinale a eu raison de cette tentation au profit d'une ballade !

Cette zone appartenant au Wooroonooran National Park porte le nom de la ville situé a 7km, Babinda et des gros rochers en granit longent la rivière… BABINDA BOULDERS ! Plus de 20 personnes ont perdus la vie dans ses eaux tumultueuses il est donc déconseillé de s'y aventuré en dehors des partit calme.

Nous serions bien resté pour une journée chill and swim mais bon pas le temps de trainasser, le planing est trop chargé avant le départ et il nous faut reprendre la route. Sur le passage Babinda est comme toute les petite villes du nord Queensland… endormi ! A se demander si des gens y vivent véritablement dans ce pays ^^

Nous continuons notre route pour la 2nd destination au sein de ce parc national en passant au pied du Mont Bartle Frere qui est le plus haut sommet du Queensland du haut de ses 1 622m... mais aujourd'hui il se cache dans les nuages...

Ce second stop est l'occasion d'une nouvelle ballade dans la jungle humide de Josephine Falls, réputé pour ses bassins et ses roches toboggan… mais le fond de l'air étant encore frai et l'eau glacé je passe mon tour cette fois également.

Aprés ces 2 ballades magnifiques le ventre commence a faire parler de lui, ça tombe bien nous longeons des bananerais et il y a partout en Australie des petits kioske ou l'on se sert sois même et paye dans une petite boite en fer ce que l'on prend… j'imagine que certains idiots sont pret a voler la nourriture sans scrupule mais nous ne somme pas de ceux la… bon ok j'y ai pensé très fortement mais ma conscience ma rappelé le sens du bien en ce monde… ma conscience s'appel Marina pour ceux qui se demande...

40KM plus loin nous faisons halte à Etty Bay afin de nous restaurer de manière plus sérieuse… des panneaux avertissant la récente traversé de Casoar dans le coin m'intéresse au plus haut point… va t'on enfin en croiser un a l'état sauvage ????

Hé bien oui... et non… enfin oui mais pas l'adulte a casque et tronche de stchtroumpf, non on a droit a un poussin… bon ok il est balèze le poussin on va dire un ados !

Ce petit Casoar nous a déboulé dessus en sortant de la jungle à peine on descendait du van, quelle chance ! Bon il a trainer dans la zone et sur la plage un moment ce qui ne rassurait pas trop Marina au vu de son interet pour la cuisine que l'on préparait… vous le verrez par vous même dans la vidéo.

Aprés mangé, bb casoar s'en tant repartit nous avons fais une ballade le long de la plage.

Pas de nouvelle observation de Casoar, papa et maman n'était pas dans la zone… à moins qu'il ne soit le descendant d'une grosse chenille et d'un Kookabaru ? Qui sait !

Nous retournons faire un tour sur les sentiers et plage de Mission Beach à 50km plus au sud d'Etty Bay, autre lieux réputé pour les observation mais a nouveau on fait chou blanc. On se contentera de cette déja merveilleuse rencontre avec Casoar Jr et d'une immense statue d'un adulte croisé devant un shop.

Au vue de l'heure il est temps pour nous de se mettre en quête d'une air de dodo. On la trouvera a 35km de la a TULLY ! Ou nous ferons halte pour ravitailler le frigo qui commence a se faire vide.

Tully est au coeur d'une région agricole ou l'on cultive la canne a sucre principalement et ou il n'y a rien a voir de spéciale (ville endormi vous avez dit ?) hormis la fameuse Golden Gumboot qui est la pour témoigner de la hauteur des eaux en 1950... elles avaient atteintes les 7m90... ce qui fait qu'on est pas étonné d'apprendre que Tully est le bourg le plus arrosé d'Australie !

Aprés une bonne nuit de repos nous nous apprêtons a partir pour une nouvelle journée d'aventures, mais avant tout un petit peu de force… Ouai je sais des FrootLoops Licorne ne risque pas vraiment de me donner de l'énergie et plus me pourrir l'organisme mais bon que voulez vous cette focking société de consommation aura ma peau a moi aussi ^^

Avant de quitter le coin on pars faire un petit tour sur la côte à 20km à Tully Heads… rien de bien exceptionnelle mais j'aime bien les ballades matinales dans des coins dépourvu de touristes ou il règne un calme absolue ! Suite à cette halte 216km nous sépare de notre prochaine destination… TOWNSVILLE ! Mais ce sera pour la prochaine étape ^^

Pour patienter petite vidéo de nos stop entre Cairns et Townsville !

16
16
Publié le 8 octobre 2019

Durant notre descente vers Townsville on fait une petite virée dans un parc national dont je n'ai pas retenue le nom, tjr avec le mince espoir de croiser un casoar adulte je l'avoue mais rien que des Kangourou ^^ Puis nous arrivons au point de vue sur Hinchinbrook island ! Magnifique et en plus le soleil semble repointé le bout de son nez ce qui fait un bien fou aprés une semaine de grisaille.

Dernier stop de la journée a une air de repos proche de Balgal beach ou l'on pourrait aussi dormir gratuit mais bon c'est pas notre destination, dommage le coin est plein de charme.

Non nous notre destination c'est TOWNSVILLE !!!

En vrai ce n'est pas notre destination finale nous sommes la pour prendre le ferry qui nous ménera sur Magnetic Island ! On est donc arrivée en fin d'après midi afin de chercher des renseignements sur la traversée. On a trouvé ça auprès de la compagnie Fantasea. La guichetière nous a invité à booké par internet pour économiser 10dollars... sur les 180 que nous a couté la traversée c'est toujours ça de prit.

Une fois booké nous avons le temps pour allé admirer le couché du soleil depuis la colline de granite rouge de 300m de haut surplombant la ville "Caste Hill". Beaucoup d'habitant s'y rende pour la grimpette de fin de journée… on a pas le temps on grimpera a bord de T-Rex en prenant garde a ne pas écraser de joggeurs. Nous arrivons à temps pour admirer le panorama de la ville avec au loin notre destination du lendemain MAGNETIC ISLAND !

Le couché de soleil tiens ces promesses, le ciel s'embrase malgrés la couverture nuageuse et nous donne l'occasion d'une superbe photo digne d'une carte postale !

Pour dormir la seule air autorisé étant un parking en pleine ZAC nous préférons nous éloigner d'une trentaine de kilomètre en direction d'un parc national dans une section répondant au doux nom d'Alligator Creek… apparement un Freshwater crocodile y serait repéré réguliérement… nous arrivons de nuit je ne m'aventurerais pas a vérifier si il est dans le coin ^^ Par contre nous sommes accueillit par un Podarge appelé communément le FROGMOUTH. Si à première vue il ressemblait à une chouette en s'approchant ce n'était plus du tout le cas !

Au réveil une armada de Turkey nous agresse à la recherche de quelques chose à ce mettre sous le bec. Je pars faire un tour sur le sentier menant à la creek… pas de croco…

Sur le retour vers la ville la signalisation nous avertit que de récente signalisation de chevaux sauvages ont étaient faite dans la zone et effectivement quelques centaines de mètres plus loin voila une petite famille d'équidé qui nous déboule devant le van !

Une fois à Townsville on a embarqué pour Magnetic Island mais cette aventure vous sera conté dans la prochaine étape ici nous allons resté sur le "continent" !

Nous voila donc la nuit au retour de Maggie (c'est comme ça que les locaux appel Magnetic Island)

Une fois débarqué du Ferry nous décidons de faire un petit tour de la ville. L'esplanade en front de mer appelé THE STRAND est le lieux de villégiature des habitants mais apparement ils sont pas trop pour les longues soirée nocturnes, nous n'y croisons que peu de monde. Cette longue esplanade piétonne de 2,2km est jalonné de parcs, d'airs de jeux, piscines, plages avec cocotiers, bbq, cafés… bref ils savent y faire ces Australiens en matières d'espace de vie sympa !

Comme partout en Australie la faune est toujours omniprésente, on croisera de grosse roussette (chauve souris) frugivore, des mouettes et une famille de Possum dont un peu farouche… je dis rien vous n'aurez qu'a regarder la vidéo ^^

Nos pas nous méne dans la ville ou nous tombons sur des œuvres de Street art sympathique dont un énoooorme Possum accroché a une canalisation.

Etant très fatigué de nos 3jours d'aventures sur Maggie nous décidons cette fois de dormir sur la ZAC et de ne pas rouler à nouveau jusqu'à Alligator Creek. Aprés un bon dodo réparateur et un bon Cappuccino dans nos tasse kangourou et koala made in Australia (enfin china)

C'est donc repartit pour une journée de découverte de la ville !!!! Il faut savoir que c'est la 2nd ville du Queensland avec 180 000 habitants. Elle s'étend donc pas mal mais c'est dans son centre vill en bord de mer que ce concentre les points d'Intérêts.

Et parmi ces points un parcours à la recherche des œuvres de Street Art, de grande fresque murales parfois vraiment sublime !

Mes préférés sont celles d'un artiste belge connue sous le pseudonyme de ROA qui réalise d'immense fresque animalière en noir et blanc. Le Possum vue la veille c'est de lui. On trouve deux autre œuvres de taille dans Townsville. La première représente un genre d'immense lézard sur 3 étages !

Et la derniére et aussi la plus imposante sur un Parking, une tortue posé sur le dos d'un crocodile.

Une fois notre chasse aux trésors de street art nous avions envie e visiter un musée, nous nous garons le long de The Strand dans une section que nous pension f=gratuite mais l'amende retrouvé à notre retour nous a fait dire que nous avions tort…

En ce qui concerne la visite nous avons jeté notre dévolue sur le Museum of Tropical Queensland. Maquettes détaillés et expo interactive en font un très bon musée pour petit et grand passionné de science et d'histoire.

La principale exposition relate les (més)aventures du HMS PANDORA qui aprés avoir servit l'armée britannique durant la guerre d'indépendance des Etats Unis d'Amérique est surtout connue comme le vaisseau affrété à la poursuite et la capture des révoltés du Bounty. Bien que menant leur mission a bien en retrouvant 14 des mutins il fera naufrage sur la route du retour coutant la vie a 31 marins et 4 des prisonniers. 3 des survivants seront exécutés… survivre a un naufrage pour être pendu… dommage. 9 des révoltés du Bounty ne seront pas retrouvés, ils ont fondés une colonie sur l'île de Pitcairn ou ils ont sabordés le Bounty sachant qu'ils ne seraient pas retrouvés ici l'île ne figurant pas au bon emplacement sur les cartes maritimes de l'époque. En 1808 seul un des mutins était encore en vie à la redécouverte de l'île les autres étant mort de manière violente, les habitants de Pitcairn sont tous ses descendants.

Outre cette expo sur les Bounty une chouette collection de Scaphandre nous replonge dans cette époque pas si éloigné ou des mecs plongés totalement inconscient des risques, dans ces armures de métal ou l'on pompé pour leur envoyé de l'air...

De grands espaces consacrés à la nature avec présentation des espèces et écosystèmes locaux.

Et une galerie de jeux et test scientifiques, d'agilité, de forces et de logique ou nous nous sommes amuss comme les grands gamins que nous somme ^^

Aprés la découverte de notre petite amende nous avons repris la route, avec son lot de surprises comme cette maisons dont le jardin est recouvert de nains de jardins… NAINporte quoi !

On vous laisse avec une petite vidéo et dans la prochaine étape nous reviendrons sur nos 3jours à Magnetic Island à la rencontre de l'animal le plus chou de la planète… le KOALA !!!


17
17
Publié le 17 octobre 2019

Aujourd'hui est une grande premiére pour T-REX... nous l'emmenons voguer sur l'océan ^^ Direction Magnetic Island qui porte ce nom car ames Cook en s'y approchant aurait perdu le nord de sa boussole !

"Maggie" comme on l'appel affectueusement fait 52km2 dont plus de la moitié classé en parc national, des sentiers rocheux de promenade sillonnant des foret d'eucalyptus ou somnole de doux Koalas, des plages bordés d'eau turquoise, des points de vue de rêve… difficile de ne pas tomber amoureux de cette île !!!

N'ayant pas le droit de stationner gratuitement nous avons réservé 2 nuits au seul caravan park de l'île au sein du Bungalow Bay Koala village à Horseshoe Bay. Emplacement sans électricité pour économiser la traversé nous ayant déja couté un bras ^^ Le complexe possède un mini zoo ou 3 visites journalière permettent de découvrir les bêtes mais cela ne nous intéresse guère nous préférons tenter notre chance dans la nature, en plus il fait soleil, une des première vrai journée ensoleillé de notre trip ^^ Direction donc les sentiers de l'île en commençant par la plus connue "LES FORTS"

Cette promenade tiens sont nom du fait que durant la 2nd guerre mondiale Townsville servait de base d'approvisionnement pour le Pacific et on a donc érigé des forts de défense contre une hypothétique attaque navale. Aujourd'hui ils sont encore debout et nous donne une vue imprenable sur les alentours. Toute cette marche de 3km n'est qu'une succession de points de vue sublimes !

Mais c'est aussi la zone la plus réputé pour l'observation des Koalas. Maggie possède la plus grande colonie mondiale de Koalas sauvage !!!

Il faut savoir que cette adorable boule de poils est malheureusement en train de disparaitre. On en compterait entre 50 et 100 000 contre des centaines de milliers il y a a peine quelques décennies. Outre le soucie de la perte de son habitat du fait du réchauffement et des incendies, mais aussi du développement de l'urbanisation c'est la chlamydia qui fait des ravages chez l'espèce. Triste.

En tout nous verrons 5 Koalas, en générale on les repère grâce aux gens qui les ont repérés avant mais en m'enfonçant dans la forêt d'eucalyptus j'en ai trouvé un par moi même puis Marina aussi juste au dessus du chemin en boule en train de dormir ! Bref la ballade des forts est un temps fort de notre voyage ^^

De retour des forts nous retournons garer T-Rex au camping et partons nous balader dans les lotissements alentours, point de Koalas mais des dizaines de Kangourous qui sorte à la tombé du jour et des dizaines d' Eolophus roseicapilla… ou Cacatoès Rosalbin en français… la france à ses pigeons, l'Australie ses perroquets ^^ On a foncé dedans les faire s'envoler c'était bien marrant !

Pour finir cette première journée sur Maggie direction la plage d'Horeshoe Bay pour admirer le couché de soleil !

La nuit au Koala Village ce passe trankilou, ayant du courant dans la cuisine partagé nous en profitons pour brancher notre mini four et se faire des croque monsieur bien chaud et gratiné ! Et les animaux nocturnes commence a se dandiner au milieu du camp ^^

Le 2nd jour le beau temps n'est pas au rendez vous, une couverture nuageuse réapparut, le vent provoque une petite houle qui rend l'eau trouble, mes espoirs de snorkeling s'envolent… en même temps c'est encore la saison des méduses donc pas forcément le bon mmt pour faire trempette.

Ce sera donc trempette, nous allons donc arpenter les chemins de l'île, en commençant par la pointe Sud de PicNic Bay ou se trouve l'ancien débarcadère dont le ponton est la pour en témoigner. A présent tout ce passe dans la baie voisine de Nelly du coup PicNic Bay semble somnoler comme un Koala !

Nous arpentons ensuite les petites traces côtière et montagneuse entre Picnic et Nelly Bay ! Nous ne pouvons allé plus loin que PicNicBay avec le Van étant donné que la route longeant la côte ouest jusqu'à West Point est uniquement empruntable par les 4X4.

Cap par la suite à BREMMER POINT, a l'extrémité de cette pointe séparant Geoffrey et Alma Bay on trouve une colonie de Pétrogales que l'on appel communément les Wallaby des rochers. Ce genre spécifique de mammifère ne dépasse pas les 60cm ce qui en fait un des plus mignon petit marsupial Australien !

Des panneaux informe les visiteurs de ne pas les nourrir autrement qu'avec certain type d'aliments certain n'étant pas bon pour eux. Ne pas les nourrir du tout serait peut être plus judicieux mais ce groupe est habitué depuis des décennies a l'être… nous ressortons les granulé a Kangourou du Lone Pine Koala Sanctuary et ne résistons pas...

Nous quittons Bremmer Point et les Wallaby pour de nouvelles aventures !!!

Cette fois nous jetons notre dévolue sur la marche reliant le parking des forts a Radical Bay ,accessible qu'en 4X4 ou en BMdoublepied pour nous. Nous faisons un premier détour par Arthur Bay.

Un peu de grimpette pour découvrir les alentours et le point de vue sur la crique dans un décors de roche sublime.

Puis direction Florence Bay… avec un autre détour entre celle ci et Arthur Bay nous offrant un nouveau point de vue depuis un fort. En chemin nous croisons un petit Echidné timide et des restes d'ossement… il semble appartenir a un Pokémon osselait…

A Florence Bay nos jambes n'en peuvent plus, on sait qu'il va falloir retourner jusqu'au van et que vue la descente a l'allé le retour ne sera pas cadeau… on n'ira donc pas jusqu'à Radical Bay cette fois ci.

Un petit vol de drone pour vous partager la beauté des lieux depuis le ciel !

De retour au Parking bien qu'exténuer j'ai trop envie de retourner tenté de voir les Koalas et mon enthousiasme contagieux finit de convaincre les jambes de Marina…

Et autant vous dire qu'on a pas regretté car le moment que nous avons vécu est dans le top 5 des meilleurs rencontre animale sauvage de ma vie !!!

Hé oui un de ces petit ourson en peluche a décidé de changer d'arbre juste devant nos yeux. Il est alors descendue tranquilou a marqué le stop en bas se demandant qui on était avant de venir se planter devant ma caméra.

Il a passé ensuite son chemin pour grimper a 1m50 dans un nouvel arbre, nous permettant de faire des photos avec lui (sans payé 50balles dans un parc haha) et il s'est même approché de moi pour faire un bisou d'Eskimo… quand on la refait en vidéo par contre il a tenté de me chopper la gueule en mode Wolverine !

Voila un moment de communion intense avec la nature comme je les affectionne… on l'a partagé avec un autre couple de français présent sur les lieux (pratique pour avoir des photographes attitré) que nous accompagnons un moment sur la trace avant de redescendre ne voulant pas attaquer à nouveau la partie qui grimpe sévère. En redescendant nous indiquons l'emplacement de la boule de poil a un autre couple. A ce moment le Koala avait grimpé plus haut dans les arbres mais le jeune couple était en extase n'en n'ayant jamais vu un d'aussi pret… nous nous sommes retenue de leur montrer nos photos ^^

Nous concluons une journée de manière mémorable et allons faire ce que nos jambes rêve depuis la mi journée… nous allonger dormir !!!

3éme et dernier jour sur Maggie. Notre Ferry ne partant qu'a 17h nous avions une troisième journée à profiter. La baignade étant exclue nous avons donc repris nos basquet et en avant Guingamp.

Notre route du jour, longer Horeshoe Bay par l'intérieur des terres. Nous traversons ainsi des bois ou vole papillons et libellule au dessus d'un point d'eau hors des sentiers.

Finalement nous débouchons sur des pistes sans doute emprunter par les rando à cheval et récupérons la plage sans en avoir atteint le bout… faut dire qu'elles est grande cette plage.


Nous décidons de rebrousser chemin, non pas à cause de la distance mais parcequ'on se fait littéralement emmerder par les mouches ! Le fléau Australien ce sont ces salopris qui te vole dans les yeux et les oreilles… elles ont de quoi te faire péter un câble…

Nous avons encore un peu de temps devant nous nous allons donc refaire un tour voir les Wallaby des roches puis nous poser à PicNic Bay manger.

Notre derniére marche au dessus de Rocky Bay nous offre l'occasion d'un dernier vol de drone… on vous dis aurevoir sur cette photo superbe.

Vous pouvez retrouver cette aventure sur Maggie a travers notre vidéo ci dessous ! A très vite pour la suite des aventures !!!

18
18
Publié le 23 octobre 2019


Ayant vue qu'un Rodéo avait lieu à Bowen nous avions bloqué un weekend ou nous devions impérativement être de retour à Bowen, seulement le Rodéo s'appelait pas Bowen rodéo mais Bowen River Rodéo... a 140km dans les terres a travers des routes non revêtue… enjoy

Nous voila donc arrivé aprés quelques heures de routes supplémentaire au beau milieu du bush… et c'est la au milieu de nul part que ce tiens ce Rodéo sur trois jours. Nous sommes arrivé Samedi en fin de matinée pour le reste du weekend afin de dècouvrir le monde très étrange du Rodéo ^^

Il faut dire ce qui est… âme sensible s'abstenir. Si on a une image romanesque et romantique du Lone cowboy partant dans le soleil couchant… elle sera quelques peu démolie quand on verra comment il gagnait sa croute… en torturant des animaux !!!

L'épreuve la moins cruel reste celle ou les cowboy doivent guider une vache juste avec leur chevaux autour de trois repére en un minimum de temps. Certe la vache doit être un peu en mode panique mais au moins elle ne se fait pas malmener comme celles que je vous présenterais en suivant.


Les épreuves de capture au lasso sont impressionnante. Il existe l'épreuve solo le CALF ROPING ou le cowboy doit capturer un veau puis le ficeler le plus vite possible. Celle ci est sans doute la plus dur a regarder car le petit veau est stressé au possible et la violence du choc quand le lasso le stop net dans sa course est terrible. A mon avis ces pauvres loulous morfle sévère.

La seconde est le TEAM ROPING, ici un premier Cowboy doit enserrer les cornes de la bêtes avec son lasso et le second l'immobiliser en attrapant une de ses pattes arriére… en gros il faut l'écarteler… enjoy !

Enfin le STEER WRESTLING… le catch avec une vache, le Cowboy se jette de sa monture en empoignant les corne de la bête afin de la faire basculer au sol… toute ces épreuves sont violente pour les bêtes il n'y a pas a se leurrer.

Mais leur vengeance vient à l'occasion de deux autre épreuves phare des Rodéo, celle que je venait voir… a savoir le Bull Riding et le Bronc Riding...

Le Bull Riding consiste a tenir le plus longtemps sur un Taureau. Ce sont des bêtes élevé pour ce genre de compétition avec un suivit vétérinaire digne d'un athlète. La note est attribué pour moitié au Rider qui doit tenir un minimum de 8 seconde sans se toucher ou toucher la bêtes de sa main libre. L'autre moitié est attribué au Bull en fonction de ses mouvement, changement de trajectoire et de sa force.

Autant vous l'avouer il faut être maso pour faire ce genre de chose quand on voit la bestiole qui pourrait vous écraser comme une brindille. Mais bon ces Cowboy rien ne les arrêtes ils font ça depuis le berceau… véridique il y avait des épreuves avec des pitchoune d'a peine 8ans sur de petite vachette.

La derniére épreuve maitresse est le BRONC RIDING. Le fameux rodéo a dos de cheval. Avec (Saddle Bronc Riding) ou sans selle (bareback Bronc Riding) suivant les épreuves. Et la attention les roubignoles a mon avis les Rider n'auront jamais de descendance… Comme pour les Bulls, il faut tenir 8secondes pour ne pas être disqualifier. Et 8 seconde sur un cheval sauvage autant dire que c'est une éternité.

Une fois le cavalier ayant tenue des soutiens essaye de le faire monter avec eux afin de lui éviter une chute qui peut être fatale. Ensuite ils rattrapent le cheval en furry et le calme. En générale le rider finit au sol parfois en frôlant la catastrophe comme vous le verrez en intro de ma vidéo.

Les journées se passent donc ainsi a regarder du Rodéo (vient de l'espagnole Rodear signifiant encercler) qui est né du travail des cowboys qui a l'origine attrapait le bétail pour le marquer le soigner ou le vendre. La seule épreuve ne mettant pas de petit veau au supplice est le Barrel Race, une course de vitesse a cheval ou les participant doit effectuer un parcour en trèfle autour de trois tonneaux… cette épreuve est exclusivement réservé aux femmes apparement ^^

Le soir les épreuves terminés, tout le petit monde s'en va camper, faire des barbecue ou se cuiter devant un concert de country… nous n'y sommes pas allé pour économiser notre argent… la biére coute cher et n'est pas top.

Le lendemain c'est repartit pour une nouvelle journée similaire à celle de la veille ^^

Alors honnêtement on a passé un bon weekend a découvrir ce milieu, il faut l'avouer c'est spectaculaire, surtout quand les mecs se font ramasser mais il n'en reste pas moins que ces show ne fonctionne que par la violence et la cruauté envers ces pauvre bêtes du coup je ne retournerais plus en voir à l'avenir, je pense que si l'on faisait ce genre de chose a des chats ou des chiens on crierait au scandale ! Quoi qu'il en soit rien n'est tout blanc ou noir comme j'aime le rappeler et chacun doit se faire sa propre opinion.

Une petite vidéo de ce weekend et à très vite pour la suite de notre périple !!!

19
19


Notre route continue, et au levé du soleil, enfin son levé derriére une couverture nuageuse nous voila au Parc National de Cape Hillsborough dans la région de MacKay !

On vient la parceque comme bon nombre de couillon on a vu la photo des Kangourou sur la plage au levé du jour… mais comme toujours on aurait du se méfier du truc trop mis en avant qui annonce le piège à touriste.

Sois disant les Kangourou viennent sur cette plage pour y manger les algues laissé sur la plage a marée basse… mais qu'on doit venir aux premières lueurs afin de les observer avant qu'ils ne s'en retournent dans le bush… ok donc la marée basse c'est que la nuit… mmmm ça met la puce à l'oreille cette histoire… aprés 1h de vadrouille pas le moindre Karoo a ce mettre sous l'objectif et la lumière croit… et alors que j'allais abandonné (ils sont censé se cacher au levé du jour pas apparaitre donc pourquoi persister), mon attention est capté par des flash loiiiiin de l'autre côté de la baie. Les Kangourous sont assurément la bas et quelqu'un de plus malin les a trouvé… On se met alors a marcher au pas de course pour gagner le bout de la plage opposé… mais plus je me repproche plus je comprend… il y a un agglutinement d'au moins 50 personnes qui photographie 4 ou 5 malheureux Kangourous… heuuuu bon ça ira pour moi je n'irais pas la bas… mais en patientant un peu les Karoo commence a se disperser et a s'éloigner du groupe. On a alors la chance d'en avoir 2 que pour nous qui bondisse sur la plage rien que pour notre seul plaisir. Permettant quelques images sympa mais pas aussi extraordinaire que si on avait eu un beau levé de soleil ^^

Mais bon quand même hyper déçu du truc, des panneaux partout t'annonce qu'il ne faut pas nourrir les bêtes, mais pourquoi croyez vous qu'ils sont la et spécifiquement a ce coin de la plage… hé bien l'hotel du coin organise chaque matin des "excursions" pour allé voir ces animaux qui sont évidemment nourrit par le mec qui fait la causette a ces pigeons ! Business is Business

Enfin aprés avoir avalé un petit déj et fait un brin de toilette… merci les lingettes BB ! Nous voila en marche dans les sentiers du Parc Nationale. On profite d'une éclaircie car le temps n'est pas au beau fixe et changeant.



Une fois le tour de la pointe effectué la marée basse étant a son maximum on peut revenir par la plage, tant mieux j'aime éviter au maximum les allé retour par le même chemin. L'eau s'étant retirer nous pouvons même gagner la presqu'île au bout. Mais le temps revire au gris et on ne trainera pas longtemps dans les parages afin de ne pas se prendre une saucée !

Nous aurons tout de même droit a un Kangourou au milieu des rochers sur la plage en train de chercher… quoi ? des algues ? mmmm peut être qui c'est ils le faisaient peut être réellement avant d'être pervertit par le tourisme XD

Aprés le parc National nous avons repris la route et avalé un maximum des 380km nous séparant de notre destination du lendemain la ville de Rockhampton ! Nous nous arrêtons au soleil couchant dans le bush afin de ne pas rouler de nuit.

Au petit matin nous reprenons notre chemin aprés avoir bien nettoyé le pare brise… jusqu'à ce qu'on traverse 10min plus tard une nué d'insectes qui nous la salopé a nouveau… restons Zen ! Mais sérieusement il y a des fois ou on a la quinte… je vous raconte pas l'état d'un pare brise aprés 400 bornes en Australie, sachant que notre réservoir a lave glace est percé on ne le lave qu'a la main...

Enfin bref nous voila arrivé à Rockhampton, nous profitons de la gratuité de son petit zoo pour en faire un tour afin de bien démarrer la journée… enfin bien la continué aprés l'épisode génocidaire du pare brise !

Le petit Zoo présente quelques espèce du pays (koalas, wombat, kangourou), une grande volière ou l'on découvre de multiples espèces d'oiseaux singuliers, on aura l'occasion de voir une coquille d'Œuf du Casoar de couleur verte ! Il y a aussi une famille de Chimpanzé dans un immense enclos. Et NOUS observerons un Dragon d'eau que nous n'avons pas eu la chance de croiser à Cape Tribulation.

Tout comme son gros cousin le Crocodile ! Le zoo abrite des animaux rescapés d'accident ou prélevé a des particuliers qui les détenait illégalement. Pour notre ami le big Saltwater Crocodile du nom de "The Colonel" il s'agit d'un croco qui avait dévoré du bétail, afin de lui éviter la mort par les locaux il fut capturé et transféré dans un parc adéquat mais il était trop violent envers ses congénères on la donc isolé ici au zoo de Rockhampton ! Il faut dire que c'est un beau bébé de 500kilos et 4m50 dont on estime l'âge entre 40 et 60 ans.

Aprés les animaux places aux plantes avec une ballade dans le magnifiques jardin botanique de la ville.



Ce jardin Botanique est plutôt grand et vraiment sympa a parcourir, des tonnes d'oiseaux s'y observent, dont des perruches bleues et jaunes magnifiques mais malheureusement trop craintive pour venir proche de nous se laisser photographier ! Le petit jardin japonais quand à lui bien que rikiki est un petit havre de paix au sein d'un grand havre de paix !


Nous finissons le tour de ce magnifique jardin par le lac remplie d'oiseaux, dont d'énoooormes Pélicans affamés ^^

Passons à présent à la ville en elle même. Ce n'est pas une très grosse ville, Un peu moins de 85 000 habitants. Son emplacement fut choisie en raison de sa position sur la rivière permettant d'en faire un point de ravitaillement pour les expéditions plus dans les terres et comme de nombreuses autre elle vu son développement grandement poussé durant une ruée vers l'or dans les années 1850.

Son nom vient du fait que la colonie d'origine s'installa en aval d'un banc de roche empêchant de naviguer plus en amont ce qui fut intégrer a son nom, Rockhampton était né !

La ballade en bord de rivière est très agréable et permet de longer la vieille ville ou nombre de bâtiment d'époque son encore debout, a y voir l'eau de la Fitzroy Rver s'écouler paisiblement on n'imagine pas que son niveau est pu atteindre 10.11m en 1918... et jusqu'à 9m plus récemment en 2011 ce qui provoqua l'isolation totale de la ville.

Dans les arbres au dessus de nos têtes des centaines de cacatoès blanc jacassait et se séduisait… honnêtement on se demande comment ils peuvent bien se reconnaitre ils sont identiques à nos yeux et leur cris sont aussi agaçant que Yago dans le dessin animé d'Aladdin.


Autoproclamé "capitale du bœuf d'Australie" nous n'avons donc pas pu faire l'impasse sur une bon gros steack avant notre départ doublé d'une bonne pinte de bierre ! Il faut dire que l'économie de la région repose sur ses pâturages, sans eux et la ruée vers l'or étant bien lointaine le coin serait sans doute bien mort. Bien que le tourisme perce petit à petit son trou et permette de nouveaux revenues aux locaux.

Nous avons jeté notre dévolue sur le restaurant jouxtant le Criterion Hotel (un des plus bel édifice de la ville) Son décor très western était en accord avec mon chapeau donc ça collait ^^ Il y avait un autre établissement ou on pouvait assister a du rodéo le mercredi soir je crois mais nous ne restions pas en ville et puis nous venions tout juste de passer 2j a un rodéo donc ça irait pour le mmt les spectacles de torture de petit veau… on préfére les manger ^^

Pour digéré et finir notre journée à Rockhampton on est allé faire un tour à la galerie d'Art gratuite de l ville. Comme toujours je ne sais pas trop quoi penser des œuvres… l'art ne me touche pas vraiment mais il est important de s'intéressait a des choses autre que nos centre d'interet alors de temps en temps une galerie gratuite ne peu pas faire de mal ^^

Aprés cette journée à Rockhampton nous roulons pour nous avancer au plus pret de notre prochaine destination Agnes Water et Town of 1770 que vous découvrirez à la prochaine étape...

...ou pas si vous regarder la vidéo vous allez vous spoiler la prochaine étape en partie vue que les vidéos de Agnes Water Town of 1770 et Rockhampton sont toute au sein de ce montage !

20
20
Publié le 22 novembre 2019

Aujourd'hui nous débutons cette nouvelle étape par un stop a Agnes Water, si le lieu est réputé pour sa plage qui est le spot de surf le plus septentrionale du pays nous n'y avons pas mis les pieds. Non nous on a fait un stop au PaperBark forest walk. Un sentier dans une forêt enchanteresse.

Ceux qui on vu la vidéo de l'étape précédente sont déja au courant mais la marche annoncé de 45min peut se faire bien plus rapidement… 3min25s pour ma part ! Et sans courir juste en marchant ! Alain Mimoun peut être fier de moi la relève du marathon français est la, j'ambitionne de remporter les jeux olympique comme lui à Melbourne en son temps XD

Agnes Water rejoint TOWN OF 1770 par un sentier côtier de 6km mais bon exténué par le Paperbark forest walk on a préféré prendre le van pour s'y rendre.

1770 comme on l'abrège souvent est une petite bourgade touristique d'a peine une centaine d'habitants. Le capitaine Cook mit pied a terre pour la première fois au Queensland en cette année 1770 d'où son nom. La côte y est vraiment superbe.

Entre falaises et Mangroves, 1770 est pleine de charme et s'y on aurait aimé s'y prélasser plus longtemps l'horloge ne nous le permet pas et nous continuons notre route.

240 km plus au Sud de 1770 nous arrivons à la petite ville de Maryborough.

Nos pas nous font traversé le Queen Park. Un très bel endroit pour une promenade calme et divertissante. Une petite cascade, de très beau arbres, et même des pigeons punk et des loriquet était au rendez vous pour ajouter a l'ambiance.

Le haut du parc est dédié à la commémoration des soldats australien, on y trouve des monuments aux morts et une installation très instructive sur les forces de l'Anzac engagé en 1915 dont une statut à taille réel de Duncan Chapman originaire de la ville qui fut le premier a débarquer à Gallipoli le 25 Avril 1915 et mouru l'année suivante dans la Somme.

Maryborough est une des plus anciennes villes du Queensland et son quarter historique est loin d'être dénué de charme, on y trouve pas moins de 13 bâtiments coloniaux de pur style queenslandais restaurés et classés.

C'est aussi la ville natale de l'écrivaine Pamela Lyndon Travers qui créa le célèbre personnage de Mary Poppins. Les rues du centre son parsemés d'éléments qui vous rappellerons ces livres dont une statue une fois de plus à taille réel de Mary Poppins et les feux de signalisation du carrefour eux aussi de la partie ^^


Aprés cette charmante halte nous nous mettons en quête de notre zone de repos pour la nuit, en partant on passe a une station ou trône une immense statue de Ned Kelly (pas a taille réel cette fois) un héros local dont nous aurons l'occasion de reparler le jour ou nous visiterons le Victoria ou il a vécue.

Ici nous vous abandonnons avec le jolie couché de soleil qui nous a accompagné sur notre air de dodo au bord d'un lac pour cette nuit la !!!

Bon allé ok vous avez été sage alors on finit avec une vidéo. Elle regroupe les stops fait à Bowen, Cape Hillsborough et Maryborough !

21
21
Publié le 26 novembre 2019

Quelques 170km plus bas que Maryborough, en s'éloignant de la côte et de Noosa nous arrivons au parc national de Kondalila ou nous faisons notre premier stop de la journée, journée qui est la derniére avant notre retour à Brisbane.

Nous parcourons une forêt des plus agréable mais pour atteindre les chutes il faut descendre… et comme le dis le dictons, Tout ce qui est descendue doit être remonté !

Les chutes sont loin d'être les plus exceptionnels du pays elles ont le mérite de nous apporter un peu de fraicheur afin de nous préparer a la longue remonté ^^

Aprés cette marche bien sympathique mais un peu violente comme mise en bouche nous décidons de nous relaxer dans la bourgade de Montville non loin de la. La petite ville bien qu'orienté vers le tourisme ne manque clairement pas de charme, c'est la plus jolie qu'on est vu avec Kuranda prés de Cairns.

Bon si le côté trop touristique n'est pas ma tasse de thé il faut quand même avouer que c'est un lieu parfait pour en prendre une (tasse de thé)… Mais bon on est trop radin on a manger et bu dans notre van ^^

Nous avons ensuite traverser la région des Glass House Mountains et fait une petite ballade au point de vue mais rien de bien incroyable si ce n'est le plaisir d'évoluer dans la nature sans le moindre être humain dans les parages !

Les Glass House Mountains sont situés dans l'arriére pays de la Sunshine coast. Il s'agit de monts isolés au milieu des vastes pleines se dressant. On en dénombre 11 ! Ils sont les vestiges d'activité volcanique vieille de 26 millions d'années. Le peuple aborigène des Gubi Gubi les considère comme sacré et formant une famille dont le plus haut serait le pére. Nous tenterons l'escalade d'un des deux mornes ouverts au public peu être une prochaine fois le manque de temps nous l'empêchant pour cette fois ci.

Nous finissons ce périple par la station balnéaire de Redcliff a 12km de Brisbanne. Se ballader en bord de mer est toujours agréable mais il faut avouer qu'a part se poser a un restaurant il n'y a pas grand chose à y faire. A par trouver la réponse de "A quoi sert le truc digne d'une série de science fiction des année 60 avec un petit dino quand on regarde dedans au milieu de la rue ????"

Il y a aussi une rue dédié aux Bee Gees. Elle retrace leur histoire en texte photos, statue et vidéo. Si j'ai bien compris ils auraient donné leur premier concert sur le sol Australien a Redcliff.

Et c'est ici que s'achève notre 1er Road trip… sous un ciel bleu qui nous aura beaucoup manqué certains jours ^^

Mais en vrai on est loin d'en avoir finit, je dis ça s'achève pour la simple raison qu'on est de retour à Brisbane mais il nous reste une derniére étape avant de rentrer en France, aprés un weekend de repos nous sommes partit passer 2jours sur la Gold Coast pour nous rendre dans les terres au Springbrook National Park… La prochaine étape sera donc la derniére de nos 2 premiers mois Australien ^^ A très vite pour découvrir ça !!!