Carnet de voyage

La Corse en famille

Par
15 étapes
1 commentaire
Par Xindi
En septembre 2022, nous partons deux semaines en famille découvrir la Corse du Nord au Sud (avec un petit schtroumpf de 18 mois).
Du 9 au 24 septembre 2022
16 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Ce matin du 9 septembre 2022, nous avons pris l’avion direction Figari à 6h à l’aéroport d’Entzheim (67). Nous avons opté pour la compagnie low cost Volotea pour environ 1h30 de vol. Petit Schtroumpf a dormi pendant tout le voyage 😀.

Arrivés en Corse à 7h30, nous avons récupéré notre voiture de location au comptoir Hertz de l’aéroport.

A bord de notre DS3 Crossback et bien chargés, nous nous sommes dirigés vers le port de Porto-Vecchio à la recherche d’un restaurant-café. C’est au Lodge que nous nous sommes arrêtés pour déguster un copieux petit-déjeuner composé d’une boisson chaude, d’un jus de fruits, de tartines et de mini-viennoiseries (le tout pour 8,50€).

Un parking est disponible à seulement quelques mètres (gratuit pendant 3h).

• • •

Vers 10h, nous sommes partis à la découverte du centre-ville de Porto Vecchio. Le centre n’est pas très grand mais très joli à parcourir avec sa porte génoise, sa citadelle et son église Saint Jean-Baptiste.

Comptez 2€ pour monter au sommet de la citadelle et avoir un magnifique point de vue sur Porto-Vecchio, son port et ses marais salants.

• • •

Vers 12h, nous avons pris la route vers la baie de Santa Giulia. Nous nous sommes arrêtés sur un des parkings et sommes descendus à pied vers la baie. Le lieu est exceptionnel !

Pour le déjeuner, notre choix s'est porté sur le Bar de la plage, tout de même un tantinet cher pour ce que c'est.

Comptez 19-28€ pour un plat et 6€ le thé glacé maison.

• • •

En attendant de pouvoir récupérer les clés de notre location, nous sommes allés faire quelques courses au Spar de Porto-Vecchio.

• • •

Vers 16h, après une journée bien remplie, nous avons récupéré les clés de notre mini-villa au sein de la résidence Les Hameaux de Santa Giulia (***). Excellente situation géographique mais accueil et personnel froid et peu agréable. On se console tout de même très rapidement avec la vue 😍.

Nous avons payé 1140€ pour 7 nuits. Le lit bébé est à 15€ par semaine.

 Vue depuis la terrasse de la mini-villa
• • •

Le programme de la soirée sera cuisine et dodo assez tôt, la journée ayant été riche en émotions pour nous et pour Petit schtroumpf.

2

Ce matin-là, nous sommes partis tranquillement au lac d'Ospedale et à la cascade Piscia di Gallo à 36 km/50 mn en voiture de la résidence.

Une fois le lac passé (à votre gauche) ainsi que le barrage du même nom, vous trouverez, à quelques kilomètres sur votre droite, le parking qui permet d'accéder au sentier de randonnée.

Le parking est très pratique mais payant. Il vous en coûtera 5€.

Le chemin est très bien indiqué (flèches jaunes) et commence au niveau du panneau, derrière le bistrot. C'était assez sportif par endroits avec un porte-bébé. Toutefois, dans l'ensemble, la randonnée reste assez facile (150 m de dénivelé, 1h30 A/R sans pause).

La cascade est uniquement visible d'en haut. Si vous le souhaitez, vous pouvez descendre. Toutefois, le chemin est beaucoup moins facile d'accès voire glissant par endroits. Pour le retour, il vous faudra rebrousser chemin.

• • •

Pour le déjeuner, nous avons opté pour le bistrot à l'entrée (ou l'arrivée) du sentier de randonnée. Même s'il profite de sa situation géographique pour proposer des prix assez onéreux, les plats étaient bons et il y avait une chaise haute pour Petit schtroumpf. Par contre, envahis par les guêpes, nous n'avons jamais déjeuné aussi rapidement. Dommage...

Le restaurant ne prend pas la carte bancaire en raison de l'absence de réseau.

• • •

Après le déjeuner, nous avions prévu de nous aventurer d'avantage dans l'Alta Rocca pour nous rendre au plateau de Coscione. Il se situe à 47 km/1h40 mn en voiture de la cascade. Plusieurs chemins de randonnée sont proposés sur le plateau et il est possible d'y croiser des animaux en liberté.

Malheureusement, Petit schtroumpf ne l'entendait pas de cette oreille. Nous avons donc préféré rentrer à la résidence. Je vous mets tout de même une petite photo trouvée sur Internet 😉.

• • •

Fin d'après-midi à la plage de Santa Giulia et dîner à la résidence.

3

Après la randonnée de la veille, ce dimanche 11 septembre est placé sous le signe de la détente et du divertissement. Pendant que Petit schtroumpf s'amusait dans le sable, certains se sont amusés à faire du jet ski au départ de la plage de Santa Giulia.

D'ailleurs, cette plage est très bien pour les petits : bénéficiant de peu de courant, l'eau est également peu profonde pendant un long moment comme en témoignent les photos 😀.

• • •

Déjeuner et dîner à la résidence. Au menu : côte de bœuf au barbecue.

4

Ce matin du 12 septembre, nous nous sommes rendu à Bonifacio à 24km/26mn de la résidence. Nous nous sommes garés sur la parking SPMB qui est payant (12€ la journée 😲) mais il semblerait qu'il y ait un parking gratuit que nous n'avons jamais trouvé.

Nous avons opté pour la découverte des îles Lavezzi avec la société SPMB. Les départs ont lieu toutes les heures de 9h30 à 15h30 (30 mn de traversée) et les retours toutes les heures de 12h30 à 18h30 (1h de traversée). Au retour, vous aurez droit à une visite commentée des grottes marines, de la vieille ville perchée sur ses falaises calcaires, de l’escalier du Roy d’Aragon et des calanques de Fazzio.

L'aller/retour en bateau aux îles Lavezzi + visite 1h au retour vous en coûtera 39€ par adulte. La société ne prend pas de réservation.

Cette formule est très pratique pour découvrir les îles Lavezzi, ses belles plages, quelques grottes mais également pour avoir un point de vue sur Bonifacio et l'escalier du Roy d'Aragon depuis la mer.

Nous avons juste regretté le manque de sympathie du personnel SPMB à quai...

Il est fortement recommandé de prévoir un pique-nique pour le déjeuner.

Sur certaines criques comme la plage d'Achiarina, les poissons vous tourneront autour sans avoir besoin de mettre la tête sous l'eau (idéal pour Petit schtroumpf 😀) et vous pourrez faire du snorkeling.

• • •

Avec Petit schtroumpf, nous ne pouvions pas rester en plein soleil toute la journée, nous avons donc repris le bateau, en début d'après-midi, direction le centre de Bonifacio.

Pour ce faire, nous avons opté pour le petit train à 6€ A/R par personne. En route pour la découverte de la Citadelle, l’église Sainte-Marie-Majeure, la chapelle Saint Jean-Baptiste, le cimetière marin et l'escalier du Roy d'Aragon (payant).

• • •

Retour en fin d'après-midi et dîner à la résidence.

5

Après une matinée tranquille à la résidence, nous avons choisi d'aller déjeuner au restaurant Palm Beach situé sur la plage de Palombaggia. Le restaurant nous avait été chaudement recommandé et nous n'avons pas été déçu. Le parking du restaurant est payant mais déductible de l'addition au restaurant. Il est vivement recommandé de réserver.

Nous avons déjeuné sur la terrasse les pieds dans l'eau.

Comptez tout de même 20/30€ pour un plat et 10/15€ pour un dessert.

• • •

Après le déjeuner, nous avons passé une partie de l'après-midi sur la plage de Palombaggia à nous promener. Il est possible d'aller jusqu'à la plage de Tamaricciu. Mais ce jour-là, il y avait beaucoup de vent : nous ne sommes donc pas restés très longtemps.

Certains diront qu'il s'agit d'une des plus belles plages de Corse mais, personnellement, j'ai une préférence pour la plage de Santa Giulia.

 Plage de Palombaggia
6

Ce matin-là, nous sommes partis à la découverte de la forêt de Bavella en commençant par le site archéologique de Cucuruzzu-Capula à 52 km/1h10 en voiture.

Une magnifique balade d'1h30/2h permet de découvrir les deux sites, Cucuruzzu et Capula, grâce à un sentier aménagé. On y trouve le « Casteddu de Cucuruzzu », habitat fortifié datant de l’âge du bronze et « le Casteddu de Capula », fortification médiévale édifiée au Xème siècle par le Comte Bianco.

Malheureusement, le temps était couvert ce jour-là. Dans le cas contraire, nous aurions pu apercevoir les Aiguilles de Bavella au loin.

L'entrée du site est à 4€ par personne. Nous n'avons pas pris l'audioguide, un fascicule étant remis à l'entrée.

• • •

Pour le déjeuner, nous avons opté pour le restaurant U Spuntinu situé à quelques kilomètres du site. Depuis la terrasse et malgré le ciel chargé en nuages, nous avons pu brièvement apercevoir les célèbres Aiguilles de Bavella au loin 😀 : un jour de grand soleil, le lieu doit être magique. Les plats sont assez simples mais bons.

• • •

Après le déjeuner, nous avions prévu de faire le sentier du trou de la Bombe à 24 km/38 mn. Toutefois, le ciel devenant de plus en plus menaçant et Petit Schtroumpf ayant froid, nous avons décidé de rebrousser chemin.

Vous trouverez des informations sur cette randonnée sur le blog Randonnées pour petits et grands.

• • •

Le soleil étant au rendez-vous à Porto-Vecchio, nous avons fini la journée à la plage.

7

Ce matin-là était placé sous le signe de la détente. Nous sommes donc allés faire un tour à la piscine à débordement de la résidence qui était quasi-déserte.

• • •

Dans l'après-midi, nous nous sommes rendus au ranch Villata situé à Zonza. Pendant que certains d'entre nous faisaient une promenade à cheval en fin d'après-midi, nous avons attendu leur passage avec Petit Schtroumpf sur la plage de Saint-Cyprien.

Le personnel du ranch était très sympathique et la promenade très appréciée.

• • •

Fin d'après-midi et dîner à la résidence.

8

Ce jour-là devait être le jour de départ de Petit Schtroumpf et sa maman de Figari et la suite de notre road trip vers Ajaccio. Toutefois, Volotea ne l'entendait pas de cette oreille... En effet, l'avion n'a jamais atterri à Figari.

Nous sommes donc repartis à 5 direction Ajaccio. Avec Petit Schtroumpf, il n'était donc pas possible de s'arrêter aux bains de Caldane sur le trajet.

Les bains de Caldane sont une source thermale aux eaux sulfureuses à 37 degrés située à Sainte-Lucie-de-Tallano. Comptez 5€ par personne pour accéder aux bains aux vertus thérapeutiques.

• • •

Sur le chemin, nous avons tout de même pu apercevoir le lion de Roccapina, une petite merveille de la nature qui se situe à mi-chemin entre Bonifacio et Sartène. En définitive, nous avons profité de magnifiques paysages tout le long du trajet jusqu'à Ajaccio.

• • •

Nous sommes arrivés à l'hôtel Stella di Mare d'Ajaccio en fin d'après-midi. Je recommande vivement cet hôtel notamment pour sa situation géographique en bord de mer et sa vue sur les îles Sanguinaires à droite 😀. Heureusement, il restait une chambre de disponible (la dernière !) pour Petit Schtroumpf et sa maman.

Nous en avions pour 347€ par chambre pour 2 nuits.

• • •

Le soir, nous avons décidé de dîner au restaurant de l'hôtel que je recommande vivement. Nous avons également essayé de trouver un vol pour le lendemain nos deux passagers clandestins mais au départ d'Ajaccio cette fois-ci.

9

Vers 10h, c'est le grand départ pour Petit Schtroumpf et sa maman avec la compagnie Easyjet. Nous sommes tous soulagés : ils ont pu partir sans encombre ce matin-là.

De notre côté, nous sommes partis à la découverte d'Ajaccio. Journée du patrimoine oblige, les sites étaient gratuits 😀. Nous en avons donc profité pour visiter de nombreux monuments tels que la chapelle impériale et la crypte de la famille Bonaparte, la citadelle ainsi que plusieurs églises.

• • •

Nous avons également visité le musée national de la Maison Bonaparte et son jardinet. Le musée est, dans l'ensemble, assez petit et Bonaparte y a, finalement, très peu vécu. Toutefois, nous avons apprécié découvrir la maison natale de l'empereur.

• • •

Les îles Sanguinaires a constitué l'apogée de cette journée. Le lieu est sublime, d'autant plus au coucher du soleil. Il est possible de marcher jusqu'à la tour de la première île. En redescendant, nous avons bu un verre à la brasserie i Sanguinari aux pieds des îles.

Nous avions une vue imprenable sur les îles depuis la terrasse du restaurant. D'ailleurs, ce dernier est bien noté sur Google si vous souhaitez vous y arrêter pour déjeuner ou dîner.

• • •

Nous avons préféré nous reposer à l'hôtel et dîner au restaurant de ce dernier.

10

Le réveil de ce matin-là fût compliqué... Nous devions être à 9h à la marina de Porto soit à 2 heures de route (90 km) de l'hôtel d'Ajaccio. Mais cela en valait le détour. La route jusqu'à Porto (la D81), à elle-seule, nous a rapidement convaincus que nous ne nous étions pas levés aux aurores pour rien. Et cela s'est confirmé avec la merveilleuse promenade en mer proposée par la compagnie Alpana.

Nous avions opté pour le circuit n°1 - Le grand tour du Golfe avec au programme les calanques de Piana et la réserve naturelle de Scandola en 3h30. Un petit arrêt snorkeling est prévu pendant la balade.

Comptez 70€ par personne pour le grand tour. De plus petits circuits sont également proposés.

Vous pouvez vous garer gratuitement sur le parking du restaurant Gina et accéder à la marina par une petite passerelle (5mn à pied).

• • •

Pour le déjeuner, nous avons fait au plus simple (et nous n'avons été déçus) en déjeunant au restaurant Gina. Les plats sont délicieux, la décoration très atypique et cosy. A priori, il y avait un minigolf accessible gratuitement pour les enfants. Je recommande vivement !

Comptez entre 15 et 25 € le plat et entre 7 et 12 € pour le dessert.

• • •

Une fois rassasiés, nous avons tranquillement pris la direction de Calvi, lieu de notre troisième hébergement. Nous avons opté pour un appartement de 80 m2 en rez-de-jardin avec vue sur la mer au sein de la Calvi Résidence.

Le lieu était très spacieux et très bien situé et l'accueil très sympathique. Nous avons juste regretté que la piscine soit dans la résidence voisine (partenaire) à 5 mn à pied.

Le prix de l'appartement pour 5 nuits était de 805€.

Nous avons fait également quelques courses et sommes partis, à pied, à la découverte des environs après une petite sieste bien méritée.

11

Arrivés la veille, nous avons choisi ce matin du 19 septembre pour partir explorer le centre de Calvi, son église, sa citadelle, son port et son marché (très petit). D'ailleurs, il est très facile de rejoindre le centre depuis la résidence : la promenade de quelques kilomètres est très sympathique et longe la mer sur une bonne partie.

• • •

En fin d'après-midi et surtout après une petite sieste, nous sommes partis faire une partie de la randonnée qui débute au pied de la résidence et qui longe le littoral (le sentier du littoral). Il est possible d'aller jusqu'au phare (en face sur la photo : eh oui !) mais comptez bien plusieurs dizaines de kilomètres pour y aller. Le jour déclinant rapidement, nous avons rebroussé chemin après quelques kilomètres. La vue est magnifique !

12

Ce matin-là, nous sommes partis explorer la ville d'Ile-Rousse. Nous avons garé la voiture sur le parking Fornole (gratuit) et avons marché jusqu'à la tour de la Pietra. Malheureusement, le phare n'était pas accessible au public pour cause de travaux mais ce n'était pas le plus important tant la vue y était superbe.

• • •

Après plusieurs photos, nous sommes redescendu vers le port de la Marinella et sa statut de sirène. Nous avons longé le littoral vers la place Pascal Paoli (promenade de la Marinella).

• • •

C'est sur la place Pascal Paoli que nous nous sommes arrêtés pour déjeuner au restaurant U Balaninu : encore une très bonne adresse.

• • •

Nos estomacs bien remplis, nous avons profité de la plage avant de repartir pour Calvi.

13

Après la petite escapade tranquille de la veille, nous avons pris la route pour le centre de la Corse à savoir Corte et la Vallée de la Restonica. En partant de la résidence de Calvi, il nous a fallu 1h30 ou 90 km en voiture. Les paysages sont beaucoup plus montagneux dans cette partie-là de la Corse et il y fait un peu plus frais.

Nous avons particulièrement apprécié la vue sur la citadelle, nichée en haut d'une colline.

Sans programme précis, nous avons arpenté le centre-ville de Corte qui est très charmant et assez petit. Nous n'avions, malheureusement, pas le temps de visiter la citadelle et le musée de la Corse dans la mesure où nous souhaitions faire la randonnée vers le lac Mélo dans l'après-midi.

• • •

En redescendant de la citadelle, nous nous sommes arrêtés au restaurant italien A Casuccia pour le déjeuner. La vue sur la montagne y est superbe et les plats savoureux. Je vous recommande le burger corse.

• • •

Après le déjeuner, nous nous sommes rendus dans la Vallée de la Restonica. Les routes y sont particulièrement sinueuses. Attention : A plusieurs reprises, nous avons dû nous arrêter sur le côté ou reculer pour laisser passer des voitures. Et c'est beaucoup moins drôle, au retour, côté ravin, à flanc de montagne.

Le parking payant (quelques euros) se situe près du restaurant Restonica, qui marque le début de la randonnée. Mais nous ne sommes pas tous allés jusqu'au lac. En effet, la route devient très glissante vers la fin et se termine par une échelle avec des cordes. Cela ne nous a pas empêché d'apprécier le paysage.

• • •

Au final, le retour était beaucoup moins stressant dans la mesure où nous sommes partis en fin d'après-midi, comme tout le monde et où plus aucune voiture ne montait.

Pour le dîner, nous avons commandé une pizza auprès d'un partenaire de la résidence.

14

Ce matin-là vers 11h, nous avons choisi de faire une excursion en 4x4 dans le Désert des Agriates avec la société Saleccia Off Road. Et nous n'avons pas été déçus ! En effet, les plages de Lotu et Saleccia, les plus belles plages de Corse, sont très difficiles d'accès, la route n'étant pas goudronnée.

Nous avons opté pour le tour 2 pour 40€ par personne à savoir : Départ en 4x4 vers la plage du Lotu - 1h15 de randonnée autonome le long du littoral - Retour en 4x4 depuis la plage de Saleccia. N'oubliez pas de réserver une semaine avant.

• • •

Pour le déjeuner, il est possible d'apporter son pique-nique. Nous avons préféré déjeuner à la paillotte La Cabane du Lotu, idéalement située en bord de plage. Les plats sont délicieux et il est fortement conseillé de réserver.

• • •

Après le déjeuner, nous avons donc effectué la randonnée le long du littoral vers la plage de Saleccia et nous avons préféré nous baigner là-bas. Il est bien sûr possible de se baigner à tout moment mais attention à l'heure de retour.

15

Pour ce dernier jour, nous avons décidé de partir à la découverte de Bastia, l'avion n'étant qu'à 21h. Nous rendons donc les clés de l'appartement à Calvi et roulons vers notre prochaine destination.

Après réflexion, je pense que Bastia est la ville que nous avons le moins apprécié de notre séjour : peut-être la grisaille et le goût de la fin des vacances en sont-ils pour quelque chose 😉.

Arrivés à Bastia, nous avons garé la voiture au parking payant Gaudin et sommes, dans un premier temps, remontés vers la place Saint-Nicolas.

• • •

C'est sur la place Saint-Nicolas que nous avons choisi de déjeuner et plus précisément à la Brasserie de la Place. L'accueil est familiale et conviviale et les burgers étaient délicieux. Tout est fait maison, il y avait donc un peu d'attente. Mais nous sommes encore un peu en vacances après tout 😀.

• • •

Dans l'après-midi, nous avons continué notre découverte de Bastia avec :

  • l'Oratoire Saint Roch ;
  • la place du Marché ;
  • l'Eglise Saint Jean-Baptiste ;
  • le vieux port ;
  • le jardin Romieu et ses escaliers ;
  • la citadelle et la poudrière ;
  • la belle promenade piétonne en bord de mer sur l'Aldilonda.
• • •

Enfin, vers 18/19h, nous avons tranquillement pris la route vers l'aéroport de Bastia. Le temps de rendre la voiture de location, manger sur le pouce, ce sont des souvenirs plein la tête que nous avons embarqué à bord de l'avion direction Strasbourg. A notre grand soulagement, nous n'avons pas rencontré de souci avec la compagnie Volotea ce jour-là. A bientôt 😉