Carnet de voyage

Virée à Angers.

2 étapes
1 commentaire
1
Par Woofie
Cette virée en terre angevine a pour but principal la visite de châteaux méconnus mais qui valent le détour : le Rivau, Brissac, Angers, et le Plessis-Bourré.
Juin 2016
2 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous partons de bon matin sous la grisaille de ce début juin complètement pourri. Notre première étape est le château du Rivau.

Le château du Rivau est une forteresse bâtie dans les années 1450, après la guerre de Cent Ans. Il fut par la suite largement transformé à la Renaissance pour en faire un agréable lieu de vie.

La visite débute par la cour des communs où a été aménagé un joli potager.

Au fond : les écuries
Au fond : les écuries
Cour des communs

Le château, qui menaçait ruine à la fin des années 1980, a été parfaitement restauré par les actuels propriétaires qui en ont fait l'acquisition en 1992. Il est tout simplement superbe !!

Château du Rivau

A l'extérieur comme à l'intérieur c'est un petit bijou !! Et comme vous pouvez le voir en observant attentivement la collection de trophées ci-dessous...les propriétaires ne manquent pas d'humour !!

Château du Rivau

Nous terminons par les jardins - labellisés "Jardin remarquable" - qui sont très agréables. Malheureusement nous ne pouvons guère en profiter car une bruine tenace gâche la balade.

Ouvre d'art plébiscitée par Woofie
Les jardins

Quel bel endroit que ce château du Rivau !!! Je ne peux que vous inviter à le découvrir à votre tour et j'espère bien avoir l'occasion d'y retourner un de ces jours, par une belle journée ensoleillée, afin notamment de profiter de ses superbes jardins.

La seconde étape de la journée est Candes-Saint-Martin, qui figure en bonne place dans la liste des plus beaux villages de France. Nous commençons par y déjeuner dans le petit bar-restaurant sans charme du village. La cuisine est simple et les portions un peu chiches - Ben, affamé, ira jusqu'à accepter mon petit fagot de haricots verts qui accompagne la maigre tranche de rôti de veau !! C'est tout dire !!

Puis nous flânons dans ce beau village, fondé par Saint-Martin, évêque de Tours, qui y est mort en 397. Un agréable chemin nous conduit sur les hauteurs du petit bourg ; de là nous avons une belle vue sur la confluence de la Loire et de son affluent, la Vienne. Malheureusement le temps est toujours à la grisaille.

Confluence de la Loire et de la Vienne
Candes-Saint-Martin

Après cette belle étape nous prenons la direction du château de Brissac, massif et imposant. A noter que ses sept étages en font rien moins que le plus haut château de France !!

Reconstruit dans les années 145O sur la base d'un premier château fort datant du XIème siècle, des travaux d'ampleur furent engagés au XVIIème siècle pour le transformer en demeure d'agrément. Mais ceux-ci durent s'interrompre, faute de moyens financiers, et ne furent jamais achevés ; ce qui explique que les deux tours rondes de la forteresse médiévale encadrent toujours une façade de style renaissance.

Château de Brissac

La visite, guidée, est vraiment sympa. Le guide est clair et nous livre une foule d'informations et d'anecdotes sur le château dont nous visitons les plus belles pièces - il en compte environ 200 !! - dont une magnifique galerie, des cuisines impressionnantes et même... un magnifique théâtre inauguré en 1890.

Le théâtre
Château de Brissac

La visite est d'autant plus sympathique qu'elle se termine dans le cellier du château par... une dégustation des vins du domaine, qui compte 26 ha de vigne et produit essentiellement des vins rosés. Le "souvenir" à ramener chez moi est tout trouvé ! Le châtelain est ma foi bien malin !!

Le château trône par ailleurs dans un vaste parc qui doit être très agréable par une belle journée de printemps, mais le crachin puis la pluie nous empêchent, tout comme ce matin au Rivau, d'y flâner tranquillement. C'est bien dommage.

Parc

Nous arrivons donc en début de soirée soirée à Angers.. Malheureusement le temps ne s'améliore pas et n'est propice ni à la flânerie - les rues sont d'ailleurs désertes - ni à faire de belles photos. Nous décidons donc très vite de nous réfugier au sec dans un bar.

Maison d'Adam
Théâtre
Cathédrale Saint-Maurice
Angers

Puis après un repas non pas angevin, mais... asiatique, nous terminons la journée par une courte balade nocturne.

Théâtre
Château
Eglise Saint-Laud
Palais du Tau
2

La journée commence par la visite d'Angers... sous la grisaille d'une nouvelle journée pourrie.

Musée David

Nous visitons l'église Saint-Martin, qui est très ancienne car bâtie au Xème siècle, au temps des derniers rois carolingiens !!

Eglise Saint-Martin

Puis nous nous dirigeons vers le château d'Angers qui domine la Maine.

Le château d'Angers est une impressionnante forteresse du XIIIème siècle qui trône au cœur de la cité - une enceinte de 800 m de long ponctuée de 17 tours massives.

Logis du gouverneur
Chapelle et logis royal
Oratoire
Château d'Angers

La cour du château abrite un jardin très agréable et même quelques pieds de vigne.

Jardin du château d'Angers

Depuis le chemin de ronde on a bien évidemment une superbe vue sur Angers et ses toits d'ardoise.

Cathédrale Saint-Maurice

Le château abrite l'impressionnante tenture de L'Apocalypse, une représentation de l'Apocalypse selon Jean de Patmos réalisée à la fin du XIVème siècle. Cette œuvre est la plus impressionnante tapisserie médiévale subsistant au monde - 100 m de long par 6 m de hauteur !! Elle est, comme vous pouvez le voir, très bien mise en valeur dans la galerie qui lui est dédiée.

Tenture de l'Apocalypse

Après la visite nous nous octroyons une petite pause dans la cour du château devant une bonne bière artisanale ; et une fois encore la pluie se met à tomber avant même que nous n'ayons terminé notre verre, nous contraignant à nous abriter sous un arbre.

Puis nous visitons bien entendu la cathédrale Saint-Maurice, dont la construction débuta au début du XIIème siècle pour s'achever en 1523 avec l'édification de la tour sud.

cathédrale Saint-Maurice

La seconde étape de la journée est le château du Plessis-Bourré, situé à une quinzaine de kilomètres au nord d'Angers. Il fut bâti par Jean Bourré, grand argentier et confident du roi Louis XI. A noter que le château n'a subi que très peu de modifications depuis sa construction, qui dura de 1468 à 1473. Il est dans un état impeccable.

La visite est guidée, sympa et intéressante car la château est richement décoré et meublé, mais vous n'en verrez rien car il est interdit d'y prendre des photos.

Château du Plessis-Bourré

Une belle visite qui clôt cette bonne virée en terre angevine, malgré l'absence du soleil qui n'aura même pas daigné faire une petite apparition. J'espère qu'il n'en sera pas de même lors de notre seconde virée dans la région, prévue très prochainement pour y découvrir d'autres merveilles.