Par Woofie
Premières vacances avec Cécile et Hugo. Destination : Murol en Auvergne où Cécile a réservé un bungalow au camping "Les fougères".
Août 2015
13 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Au programme de ces vacances auvergnates qui commencent sous un ciel menaçant : balades, visites, marchés locaux et bonnes bouffes !!

Nous découvrons ainsi aujourd'hui le lac Chambon, tout proche de notre camping.

Ciel menaçant sur le lac Chambon 

Dans l'après midi nous poussons jusqu'à Besse, où un orage nous contraint très vite à nous réfugier dans un café. Ça commence "fort" !!!

Ciel d'orage sur Besse
2

Cet après-midi nous mettons le cap sur Egliseneuve-d'Entraigues, petit village près duquel se trouvent les casacades d'Entraigues. La première est facile à trouver : il n'y a qu'à suivre le chemin qui commence près du parking. Elle est cette année le cadre d'une installation artistique : "Les rameurs perpétuels" - une sorte de pirogue dont les rames sont actionnées par une roue à aube alimentée par un petit aqueduc amenant l'eau de la cascade !!! Cette ingénieuse installation est une des 11 oeuvres de l'évènement "Horizons - Arts nature en Sancy" dont c'est la neuvième édition. Les œuvres sont toutes installées dans des endroits remarquables et viennent pimenter les balades. Une bonne idée ma foi.

La seconde cascade est, quant à elle, beaucoup moins aisée à dénicher. Sans le flair d'Hugo nous serions sans doute repartis sans la voir, alors qu'elle se trouve également tout près du parking. Avouez que c'eut été bien dommage.

Cascades d'Entraigues
3

Belle journée ensoleillée, donc aujourd'hui c'est farniente sur les bords du lac Chambon.

4

Aujourd'hui nous profitons du grand beau temps pour aller faire du canoé sur l'Allier. Après le déjeuner nous nous rendons donc à Coudes.

Pont suspendu de Coudes 

A cette période de l'année ce sont les basses eaux. La descente est donc tranquille. Il faut même faire attention car le niveau de l'eau est parfois si bas que pierres et bans de sable affleurent. On finit d'ailleurs complètement échoué sur le fond caillouteux suite à une manoeuvre douteuse de captain' Hugo, qui a pris avec autorité - de l'arrière - le commandement de notre embarcation - et cela dès notre embarquement. Nous devons donc nous extirper du canoé afin de le tirer et ainsi retrouver un peu de profondeur. Et... quand on est pieds nus sur de méchants cailloux, tirer un canoé échoué lourd comme un âne mort, c'est pas de la tarte croyez moi !!! Ça ne va d'ailleurs pas sans créer quelques dissenssions dans notre équipage entre captain' Hugo et mouss' Cécile !!! Enfin nous arrivons finalement sain et sauf au port - je veux dire au terme de cette jolie descente sur l'Allier.

Sur l'Allier
Les canoés multicolores

Le soir, après le dîner, nous allons à Murol car un groupe local joue sur la place de l'église, avec en arrière plan le chateau illuminé sur son promontoire rocheux. Il y a du monde et le groupe est sympa. Parfait pour bien terminer cette belle journée.

Chateau de Murol by night
5

La journée commence par une balade matinale à Saint-Nectaire.

Woofie et son nouvel ami
Clocher de l'église de Saint-Nectaire
Eglise de Saint-Nectaire

Puis l'après-midi c'est farniente sur les bords du lac Chambon.

6

Ce matin au lever changement de "décor" : il tombe des trombes d'eau sur le camping !!! On se dit que ça va se calmer, qu'il ne peut pas pleuvoir si fort bien longtemps. Benh non !!! Toute la matinée il tombe des cordes !!! Nous sommes donc cantonnés au bungalow pour une matinée lecture.

Après le déjeuner, vu le temps, nous décidons d'aller nous promener à La Bourboule. Il fait gris et froid mais la pluie s'est arrêtée. Enfin... pas pour longtemps : elle nous rattrappe très vite sur la route. Nous passons le col de la Croix Morand dans la brume et sous un méchant crachin - qui ne s'arrêtera plus. C'est bien galère pour Cécile qui est au volant. C'est donc tout emmitouflés et pas bien réchauffés que nous nous baladons dans La Bourboule. J'en profite pour faire du shopping dans les magasins de sport/ski : une petite veste polaire Columbia - qui me sera très utile d'ici la fin du séjour si ça continue comme ça !!! - et une parka Eider soldée à moitié prix - une super affaire !!!

Eglise Saint-Joseph
La Dordogne
La bourboule 

Du coup, à note retour, nous avons bien mérité une bonne planche de charcuterie locale :

Terrine de sanglier : miam miam !! 
7

Aujourd'hui nous allons nous balader sur les bords du lac Pavin, près de Besse. Petite pause photo sur la route :

Paysage d'Auvergne 

Il faut environ 1 heure pour faire le tour du lac. Le chemin - facile - est très agréable et le lac magnifique.

Sentier du lac
Tout au fond : l'hôtel-restaurant du lac
Les eaux limpides du lac Pavin
Sentier du lac
Lac Pavin 

Avant de repartir, nous prenons un verre peinard en terrasse de l'hôtel-restaurant du lac. On n'est pas bien là ?! Un site incontournable de la région.

Les demoiselles du lac Pavin
Vue depuis la terrasse de l'hôtel-restaurant du lac 

Le lac de Bourdouze ne se trouve pas très loin. Le ciel y est menaçant. Le soleil parvient encore toutefois à percer entre les nuages. La lumière est superbe. Je suis tout excité à l'idée de faire quelques belles photos !!

LA photo des vacances !!!

Après cette séance photo, direction le lac.

Le festival "Horizons - Arts nature en Sancy" a pris ses quartiers au lac de Bourdouze, avec une oeuvre faite en bouteilles de lait en plastique et intitulée "Pappus lactés". Je vous laisse juge mais l'oeuvre est plutôt sympa :

Pappus lactés 

Puis nous continuons notre balade sur les bords du lac avant que Cécile - frigorifiée - n'aille se réchauffer dans la voiture, tandis que je prolonge un peu la séance photo. Eh oui : au mois d'août, il peut faire "frisquette" en Auvergne !!!

Lac de Bourdouze
Lac de Bourdouze
Lac de Bourdouze
Lac de Bourdouze

Sur la route du retour à Murol, nous faisons halte peu après la sortie de Besse pour admirer le panorama. J'en profite bien sûr pour prendre quelques photos : clic-clac c'est dans la boite !!

Quel panorama !!!
Heureuses vaches !!!

La journée se termine - non pas en terrasse - mais... bien au chaud dans le bungalow !!!.....Par un bon aligot !!! Miam miam !!!

Hugo le roi de l'aligot !!!
Plus ça file, meilleur c'est !!
8

La journée débute par une balade matinale à Saint-Nectaire.

Eglise de Saint-Nectaire

Puis cet après midi nous partons découvrir la vallée de Chaudefour, classée réserve naturelle et pas très éloignée de Murol. Sur la route, nous faisons une petite pause panorama :

Puis un nouvel arrêt plus forestier. Bref, nous prenons le temps.

Nous arrivons finalement dans la vallée de Chaudefour. Je n'avais jamais entendu parler de cette réserve naturelle, qui est une pure merveille. De plus son accès se fait par un chemin tout plat qui ne nécessite pas de chaussures de marche. A ne pas rater si un jour vous séjournez dans la région !

Ruisseau

Au bout du chemin, le fond de la vallée est tout simplement grandiose !! On pense de suite à un cirque pyrénéen :

Nous prenons bien sûr le temps de nous promener tranquillement dans cette splendide réserve naturelle ; on est venu pour cela et on profite un maximum.

9

Ce matin nous allons nous balader à Besse.

Jardin médiéval
Maison au jardin médiéval
Girouette du clocher
Besse 

Et comme vous pourrez le voir sur les photos, le temps étant très incertain aujourd'hui, nous optons l'après-midi pour la viste du château de Murol.

Le panorama sur ce promontoire rocheux qui domine toute la contrée est juste impressionnant avec ces nuages menaçants !!!

Murol
Ciel menaçant sur l'Auvergne
Ciel menaçant sur l'Auvergne
Panoramas

Le château est très bien conservé.Vous pouvez, si vous le souhaitez, y tester vos talents d'archer.

Hugo concentré !

Il y a également un spectacle de rapaces très sympa et instructif - le couple de dresseurs est très drôle et vous pourrez voir un faucon pélerin plonger à 300 km/h sur un leurre : vraiment impressionnant !!!

Aigle royal
Aigle royal
Spectacle de rapaces 

Pendant la visite le ciel se fait de plus en plus menaçant :

Il est donc temps de visiter l'intérieur du château. Et ça bouchonne dans les escaliers et les couloirs pas bien larges car, comme nous, beaucoup de monde à eu l'idée de la visite au vu de la météo.

Heaumes
Piques et hallebardes

Nous arrivons finalement sur le chemin de ronde, où la vue est encore plus spectaculaires qu'au pied des remparts !!!

Les toits du château

Je ne peux au final que vous conseiller la visite de ce château fort qui ravira petits et grands, amateurs de vieilles pierres comme de somptueux panoramas !!! Un incontournable de la région !!!

10

Matinée tranquille pour moi à me balader à pied dans les environs de Murol. Les chemins forestiers sont très sympas. Après un bon raidillon je parviens notamment au sommet du volcan du Tartaret d'où le panorama sur le lac Chambon est juste splendide !!! A 15 mn du camping, c'eut été vraiment dommage de rater ça !!! Pendant ce temps Cécile, la pauvre, est de corvée de lessive.

Au détour d'un sentier : une belle vue sur le château de Murol
Au sommet du Tartaret
Le lac Chambon
Panorama - Sommet du Tartaret
Café désaffecté - Murol
Balade matinale dans les environs de Murol 

Après le déjeuner, comme le ciel menace - pour changer !!! - nous décidons de visiter le site troglodyte de Jonas qui se trouve près de Saint-Pierre-Colamine.

 Ciel d'orage sur le camping "Les fougères"

Sur la route, nous faisons un arrêt pour voir les cascades de Chiloza, où le festival "Horizons", dont je vous ai déjà parlé précédemment, expose une de ses oeuvres - des tubes de plastique transparent censés refléter les rayons du soleil... quand il y en a !!! Vraiment sans intérêt !! Car même par beau temps, les quelques malheureux tubes qui pendouillent misérablement aux branches des sapins ne doivent pas refléter grand chose ! Le site est quant à lui très agréable mais la balade sera malheureusement de courte durée : très vite nous sommes contraints de nous abriter sous les arbres car il se met à tomber des cordes !!! Nous devons attendre 5 - 10 mn que la pluie diminue d'intensité avant de pouvoir regagner la voiture, bien mouillés.

Cascades de Chiloza 

Nous reprenons alors la route vers le village troglodyte sur des routes de plus en plus étroites. Le site - un village médiéval creusé dans la roche, avec son logis seigneurial et sa chapelle - vaut le détour. On s'y promène librement et on profite également d'un beau panorama.

Big bisou !!!
Chapelle troglodyte
Site du village troglodyte de Jonas
11

Aujourd'hui programme diversifié. Nous commençons par nous rendre au lac de Gayme situé sur la commune de Picherande. En effet s'y trouve une oeuvre du festival "Horizons", à savoir une jolie cabane flottante qui s'égaye librement sur le lac au gré du vent. Sympa.

Oeuvre : "Walden raft" - Lac de Gayme
Randonneuse rayonnante

Nous faisons ensuite halte au lac Chauvet...

Lac Chauvet

... puis à la chapelle de Vassivière, perdue au milieu de nulle part avec son auberge des pélerins et sa chapeloune, qui abrite une source dont l'eau aurait des propriétés miraculeuses.

Auberge des pélerins
Chapelle de Vassivière
Chapeloune

Pour terminer la journée nous retournons sur le site des cascades de Chiloza, que nous avons dû quitter précipitament hier suite à une belle averse. Attention : le sentier qui suit la rivière grimpe sec et les pierres sont glissantes ; il faut être bien chaussé. Mais la balade vaut le coup !

Fourmilière
Cascades de Chiloza

Enfin ce soir au menu : saucisse à... la patate !!! Si si ça existe !!! Ils sont trop forts ces charcutiers auvergnats. En l'occurence il s'agit d'une grosse saucisse de cochon classique agrémentée de petits morceaux de pomme de terre. A cuire à l'eau. Fabrication maison par le boucher-charcutier de Murol - au demeurant fort sympathique - qui fut notre pourvoyeur officiel de bonne chère durant notre séjour : charcutaille, araignée de cochon marinée, saucisses de... bœuf et.. .aligot bien sûr !

C'est qui le roi de la saucisse ??...C'est Woofie.
12

Ce matin balade tranquille à Murol, le but étant de voir l'oeuvre qui se trouve dans le parc du Prélong, toujours dans le cadre du festival "Horizons". L'oeuvre en question - des fils parés de bandelettes d'aluminium, tendus du sol au tronc d'un arbre et censés refléter le soleil et qui ne reflètent... rien du tout - est minable. Mais le parc est grand et très agréable. Donc la balade s'avère sympathique. C'est ce qui est vraiment bien dans le concept d'"Horizons" : quand l'oeuvre est sans intérêt ce n'est pas "grave", car elle est toujours installée dans un site remarquable propice à la balade. On ne perd donc jamais son temps.

Avant de rentrer au camping pour réveiller Hugo, nous faisons halte à L'arbalète où nous avons désormais nos habitudes. La terrasse est fort sympathique et l'on y mange très bien, pour un rapport qualité-prix tip-top. Toute l'équipe est super sympa et je ne peux que recommander chaudement cette brasserie où l'on se sent très vite comme chez soi.

La sympathique terrasse de l'arbalète

Pendant le déjeuner, pris sur la terrasse de notre bungalow, nous avons désormais la traditionnelle visite de Piou-Piou, notre copain le rouge-gorge :

Piou-Piou le rouge-gorge 

Après le déjeuner, nous mettons le cap sur le Puy de Sancy et ses 1 885 m d'altitude, soit le point culminant du massif central. Sur place nous empruntons le téléphérique qui dessert le sommet en quelques minutes.

Téléphérique du Sancy 

Il fait beau donc il y a pas mal de monde, mais le site est suffisamment vaste pour qu'on puise en profiter sans être bousculé. Et c'est tant mieux car le lieu est, comme vous pouvez le voir, propice à la contemplation :

De plus le temps est clément, avec de beaux nuages pour faire de belles photos. C'est le top !

Cécile, sujette au vertige, renonce à pousser jusqu'au sommet. Hugo et moi nous y rendons donc sans elle.

Sur le retour nous faisons halte au Mont-Dore, où nous mangeons une très bonne fondue à La vieille étable - un restau' à la déco' style "gros chalet en rondins" ma foi bien accueillant.

13

Eh voilà, c'est déjà le dernier jour des vacances. Alors pas "d'expédition lointaine" au programme ; juste quelques courses en matinée à Saint-Nectaire histoire de ramener quelques spécialités locales à la maison. Et un petit arrêt photo sur le retour :

Le château de Murol sur son promontoire

Un nouveau copain nous rend visite pendand le déjeûner : serait-ce le rejeton de Piou-Piou ?

Jeune rouge-gorge 

Et l'après-midi, c'est farniente sur les bords du lac Chambon sous un beau et chaud soleil. Insuffisant cependant pour que je me baigne dans le le lac - l'eau est beaucoup trop froide pour moi - contrairement à Cécile qui est comme un poisson dans l'eau. Je me contenterais d'un petit tour de pédalo bien tranquille.

Pêcheurs à la ligne
Mouss' Cécile
Captain Hugo
Au lac Chambon