Par Woofie
C'est Manu qui m'a proposé il y a quelques semaines d'aller randonner dans les Cinque Terre, sur la côte ligure, au sud de Gènes. Nous voilà donc partis pour quatre jours sur les sentiers...
Mai 2018
6 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Il y a tout juste un an que j'ai appris l'existence, grâce au magazine Géo, de cette petite portion de la côte ligure connue sous le non de Cinque Terre - soit "Cinq terres" en français, pour cinq villages posés sur la côte escarpée au sud du grand port de Gènes, capitale de la Ligurie.

Nous arrivons en train à Levanto en fin d'après-midi depuis Pise - je ne peux que vous inviter par ailleurs à jeter un œil à mon carnet consacré à cette magnifique petite ville de Toscane, qui recèle bien d'autres trésors que sa tour mondialement connue - via La Spezia.

Cette randonnée est une double première : il s'agit de notre premier périple à l'étranger, après cinq randonnées dans l'hexagone; et de notre premier parcours "en étoile", c'est à dire que chaque soir nous reviendrons à notre hôtel à Levanto.

Le rendez-vous avec le groupe étant fixé en début de soirée nous avons un peu de temps pour découvrir Levanto, petite station balnéaire qui compte quelques belles villas qui dominent la promenade du front de mer :

Levanto

Après avoir fait connaissance avec Mylène, notre guide, et le groupe, nous prenons notre premier repas à l'hôtel. Puis avec Manu nous nous offrons une balade digestive - le dîner était très copieux, avec notamment en entrée...un plat de pâtes - sur le front de mer et dans le vieux Levanto. Sympa.

Cabines de plage
Cabines de plage
Parking pour barques
Parking pour barques
Levanto by night

Votre circuit individuel en Italie, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Chaque matin, nous prendrons le train qui dessert les cinq villages des Cinque Terre qui sont, du nord au sud : Monterosso-al-mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Avant 1870 et la construction de la voie ferrée reliant Gènes - au nord - à La Spézia - au sud - les cinq villages étaient complètement isolés et ne pouvaient être atteints par voie de terre qu'à pied ou à dos de mule. Un siècle plus tard, en 1970, c'est cette fois la route qui parvint jusqu'aux villages.

Le train circule la plupart du temps dans des tunnels creusés à flanc de montagne. Levanto se trouve au Nord des Cinque Terre et nous passons donc Monterosso-al-mare et Vernazza pour descendre à Corniglia - prononcez en omettant le "g" soit "Cornilia". Le trajet ne dure que quelques minutes. La gare est en contrebas du village, ce qui nous permet de faire immédiatement connaissance avec les beaux sentiers côtiers.


Au loin : Manarola
Au loin : Manarola
Perché sur la crète : San Bernardino
Perché sur la crète : San Bernardino
San Bernardino
San Bernardino

Corniglia a une spécificité : c'est le seul des cinq fameux villages qui ne compte pas de port. Il est en effet situé sur un promontoire dominant la Méditerrannée - à 100 m d'altitude - et cerné par des vignobles en terrasse.

Chapelle des flagellants
Vue depuis Corniglia
Corniglia

L'église San Pietro date du XIVème siècle.

Eglise San Pietro - Corniglia

Après la visite de Corniglia nous prenons la direction de Manarola. Le sentier côtier ménage de superbes vues...

Corniglia
Corniglia
Chouette jardin
Au loin : Corniglia
Au loin : Corniglia

L'arrivée sur Manarola est spectaculaire :

Manarola

Mais le plus beau reste à venir : Manarola côté port.

Manarola

Nous flânons bien sûr dans le village...Comme à Naples ou Pise vous remarquerez que le clocher n'est pas solidaire de l'église, qui n'est pas toute jeune car elle date de 1338.

Cimetière
Eglise San Lorenzo
Manarola

Il existe deux sentiers qui relient Manarola à Riomaggiore, notre étape finale de la journée. Malheureusement le premier est fermé suite à un éboulement qui en a emporté une portion. Le second, plus haut sur la côte, n'est quant à lui plus accessible aux randonneurs; il traverse en effet des propriétés privées et, face à l'afflux toujours plus massif de touristes, certains propriétaires ont dit "stop !!" et n'autorisent plus le passage sur leur terrain. C'est bien dommage pour nous mais comme je les comprends !! Nous empruntons donc le train pour gagner Riomaggiore alors que...l'orage menace...

Et en effet, à peine arrivés à Riomaggiore nous somme contraints de nous abriter un petit quart d'heure, car une averse orageuse vient confirmer nos craintes quant à la météo. Et malheureusement le ciel laiteux qui suite l'ondée n'est pas du tout propice à faire de belles photos de ce magnifique village. C'est tout de même rageant !! Snif !! Snif !!

Riomaggiore

Après cette journée bien remplie nous avons droit comme hier à un solide dîner, avec en entrée une bonne assiettes de pennes.

Pennes au thon et olives

Puis avec Manu nous flânons dans Levanto...A noter que l'église Sant'Andrea fut bâtie en 1126 et agrandie au XVème siècle.

Eglise Sant'Andrea
Petite lumière sur le mur d'une maison
Levanto by night
3

Après les trois villages visités hier restent donc deux autres villages à voir aujourd'hui. Nous prenons donc ce matin le train jusqu'à Vernazza. Malheureusement, comme vous pouvez le voir, le soleil n'a pas fait sa réapparition et la lumière est tout simplement dégueulasse...Dommage pour les photos...Re-snif !!

Vernazza

Et quant au joli petit port...Je vous laisse l'imaginer sous le soleil...

Vernazza

Nous gagnons ensuite le sentier côtier qui doit nous mener au terme de notre étape du jour : Monterosso-al-mare. Les vignes en terrasse sont comme hier bien présentes. Les pentes sont si raides - jusqu'à 50% - que les vignerons utilisent des petits trains à crémaillères appelés "trenini" pour récolter le raisin. Le vignoble des Cinque Terre produit essentiellement un vin blanc sec. On assiste aujourd'hui - nous en serons les témoins lors de cette randonnée - à une remise en état de quelques terrasses laissées à l'abandon depuis une cinquantaine d'années : le vignoble compte désormais moins de 90 ha contre 500 ha dans les années 1960. La faute à un métier très dur que les jeunes ne voulaient plus faire, préférant trouver un travail dans la restauration ou le tourisme à La Spezia.

Vernazza
Manu prend la pose sur un trenino - petit train de vigneron
Vernazza

Le chemin n'est pas difficile, mais nous nous autorisons tout de même une petite pause près d'une église solitaire.

Où finit la mer ? Et où commence le ciel ??...That are the questions.

Puis nous repartons sur le sentier qui offre, tout comme hier, de superbes panoramas.

Vernazza
Quand le ciel se confond avec la mer
Monterosso-al-mare

Nous déjeunons confortablement installés autour d'une grande table sous les arcades du sanctuaire Madonna di Soviore - un des plus anciens de la région, puisqu'il date du XIème siècle. Là encore, comme vous pouvez le voir, le panorama est somptueux...d'autant que le temps s'éclaircit peu à peu. Nous devrions arriver à Monterosso sous le soleil...

Sanctuaire Madonna di Soviore

Nous prenons bien sûr le temps de jeter un œil à l'église du sanctuaire qui est joliment décorée :

Eglise du sanctuaire Madonna di Soviore

Après cette bonne pause nous reprenons notre marche vers Monterosso...

...dont nous parcourrons peu après les charmantes ruelles.

Eglise san Giovanni Battista côté face
Eglise San Giovanni Battista côté pile
Monterosso-al-mare

Puis nous découvrons sur les hauteurs du village la petite église du couvent des capucins...

Eglise du couvent des capucins - Monterosso-al-mare

...et le panorama, notamment la belle plage de Monterosso.

Plage de Monterosso-al-mare

L'après-midi tirant à sa fin, Mylène nous laisse quartier libre. Certains en profitent bien sûr pour se baigner, profitant du beau temps revenu. Pour ma part je préfère me balader et faire quelques photos de cette belle plage.

Plage de Monterosso-al-mare

Nous regagnons ensuite par le train Levanto tout proche où pourtant...l'orage menace!! Ce qui ne m'empêche pas de boire une Moretti, une bière italienne bien sûr, sur la terrasse de notre hôtel. Bernard, fort agréable compagnon à l'heure de l'apéro, m'accompagne. Il a tellement bourlingué sur les plus improbables sentiers aux quatre coins de la planète qu'il a tout un tas d'aventures à raconter !!

Ciel menaçant sur Levanto!!

Enfin la journée s'achève comme à l'accoutumée désormais par une balade digestive dans Levanto.

Levanto by night
4

La destination finale de la journée est Portovenere. Nous prenons donc le train jusqu'à...

...Riomaggiore, le village le plus méridional des Cinque Terre d'où nous entamerons notre marche quotidienne. La journée s'annonce bien remplie a priori car nous n'avons pas le temps de nous attarder. Le soleil est bien présent ce matin contrairement à avant-hier, et j'aurais apprécié une séance photo de "rattrapage" dans ce si beau village. Tant pis...

Riomaggiore

Et c'est parti pour une belle journée entre mer et vignes...

Riomaggiore
Village perché

En chemin : un sanctuaire - en l'occurrence dédié à la Signora di Montenero.

Sanctuaire Signora di Montenero

Il fait un temps superbe, le sentier est très agréable et ménage de beaux panoramas. C'est le top !!

Au détour du sentier, une surprise : bien loin de la Bretagne un menhir se dresse!!

Menhir du diable

Après une courte pause nous reprenons notre marche.

Drôle de tronc

Après cette belle matinée il est temps de casser la croute près du village de Campiglia, où là encore le clocher n'est pas attenant à l'église.

Eglise de Campiglia
Campiglia
Café italien
Randonneurs heureux
Randonneur peinard
Manu à la cool
Randonneuses relax
Pause  pique-nique

Bon allez quoi !!! C'est bien beau tout ça mais il reste quelques bornes pour rejoindre Portovenere !!!

Arrêt de bus à l'italienne
La Spezia

Le sentier traverse une zone où s'épanouit une herbe endémique qui a beaucoup d'allure...

Woofie y était bien !!

...avant de reprendre un tour plus "classique".

Sauterelle
La Spezia
Gros bloc de marbre

Et finalement nous voilà en vue de Portovenere.

L'église San Pietro sur son rocher

Nous flânons ensuite dans la petite ville et poussons tout naturellement jusqu'à l'église San Pietro, bâtie en 1198, qui trône sur son rocher.

Eglise San Pietro
Eglise San Pietro
Portovenere

Le port est charmant et animé...La lumière est toutefois encore trop "dure" en cette fin d'après-midi pour en tirer le meilleur profit photographique.

Portovenere - Le port

Ce soir nous ne prenons pas le train pour rentrer à Levanto mais...le bateau. Avec ce temps splendide c'est le top !! Nous allons ainsi profiter de la vue sur les villages des Cinque Terre depuis la mer. Chouette !!!

L'église San Pietro sur son rocher
Portovenere depuis le bateau

Eh bien finalement je l'ai ma photo de Riomaggiore sous le soleil !!!

Riomaggiore

C'est ensuite Manarola qui s'offre à nous...

Manarola

...puis Corniglia...

Corniglia

...Vernazza...

Vernazza

...et enfin Monterosso-al-mare.

Monterosso-al-mare

Nous arrivons finalement au bercail, à Levanto.

Levanto

La soirée est désormais des plus classique : une bière en terrasse de l'hôtel, suivi d'un très copieux dîner et pour finir la balade digestive sur le bord de mer.

Levanto by night
5

Aujourd'hui l'objectif du jour est Portofino, le Saint-Trop' italien. Nous prenons donc le train comme à l'habitude. Profitant des quelques minutes d'attente sur le quai, Mylène s'improvise coach et voilà notre fine équipe s'échauffant en rythme, sous l'œil amusé des locaux !!

Coach Mylène
Tou Tou You Tou!! Tou Tou You Tou!!

Nous descendons du train à Santa Margherita Ligure, une bien jolie station balnéaire.

Santa Margherita Ligure

Puis nous retrouvons le sentier côtier.

Santa Margherita Ligure
Petite pause

Nous pique-niquons confortablement installés sur le site de l'abbaye de San Fruttuoso de Capodimonte, nichée au fond d'une petite crique...envahie de jeunes ados en voyage scolaire. Pour le calme et la sérénité il faudra revenir un autre jour !! La fondation de l'abbaye remonte au XIème siècle, mais le bâtiment dont la façade donne sur la mer date du XIIIème siècle et la tour de défense du XVIème. A noter qu'aucune route ne dessert l'abbaye qu'on ne peut atteindre qu'en suivant le sentier que nous avons emprunté ou...en bateau.

Pique-nique tout confort
Pique-nique tout confort
Façade du XIIIème siècle
Site de l'abbaye de San Fruttuoso de Capodimonte

Après cette longue pause nous reprenons notre marche vers Portofino.

Passe-vallée
Villa "cossue"

Enfin nous atteignons le Saint-Trop' italien :

Eglise San Giorgio
Portofino

Le port est vraiment sympa. Il fait bon s'y poser en terrasse devant une bonne bière...si on en a les moyens bien évidemment !!

Salute !!
Portofino - côté port

Après le train et le bateau nous empruntons ce soir un nouveau moyen de transport pour rallier la gare de San Margherita Ligure : le bus. Le notre est conduit par une femme qui connaît son métier car c'est avec assurance qu'elle emprunte les étroites routes locales tout justes assez larges pour que deux bus se croisent!!! Je ne cesse de me dire tout le long tu trajet que pour rien au monde je n'exercerais ce métier !!

Mylène ayant pris de la marge nous avons donc le temps de flâner dans les rues animées et sur le bord de mer de San Margherita Ligure avant de prendre le train pour Levanto.

San Margherita Ligure

Dans le train :

Manu et Bernard

Ce soir le repas se conclut dans la bonne humeur par un verre de sciacchettra offert par l'hôtel. Le sciacchettra est un vin liquoreux à la belle robe dorée servi dans la région lors des grandes occasions. Il est élaboré à partir de trois cépages différents récoltés sur les terrasses des Cinque Terre et sa production est tout à fait confidentielle. Gérard et Aline, nos spécialistes ès-pinard venus du Bordelais, qui chaque soir nous font partager leur connaissance et leur amour du vin, ne sont, ma foi, pas plus conquis que cela. On aura beau dire, on aura beau faire, mais question pinard, on reste, nous Français, les "number one" !!! Non mais !!! Ils croyaient nous impressionner les ritals ou quoi ?!

C'est la dernière soirée alors pas question d'en rester là !! Tout le groupe se retrouve ensuite dans un bar de Levanto pour trinquer !!! Chaude ambiance !!!

6

Ce matin nous ne prenons pas le train mais entamons notre dernière randonnée sur la côte depuis Levanto, direction plein nord.

Eh benh ça grimpe!!
Bonassola
Bonassola

Nous découvrons en chemin la jolie station balnéaire de Bonassola...

Bonassola

...et sa petite église richement décorée...

Allez savoir pourquoi mais si j'en avais...je lui confierais pas mes gosses!!
Eglise Santa Catarina - Bonassola

...ainsi que sa jolie plage.

Plage de Bonassola

Puis vient le temps du dernier pique-nique pris sous le porche de la petite chapelle Madonna della punta qui domine la mer, accrochée à sa pointe rocheuse.

Le dernier pique-nique

Au retour en début d'après-midi nous empruntons un ancien tunnel ferroviaire reconverti en piste cyclable et chemin piétonnier...Pas banal ma foi !!!

Enfin nous retrouvons pour la dernière fois Levanto et sa jolie plage. La boucle est bouclée. Le moment de remercier notre guide-coach Mylène et de se quitter est venu; chacun va prendre le chemin du retour.

Levanto

Les magnifiques villages et sentiers, les terrasses plantées de vignes, le bleu de la mer et du ciel, la petite bière du soir sirotée avec Bernard sur la terrasse de notre kitchissime hôtel, les "cours d'œnologie" dispensés avec passion par Gérard et Aline.....Un séjour qui, à n'en pas douter, restera gravé dans ma mémoire!!!