Nous sommes deux aventuriers à bord d'un bolide nommé Marcel partis à la conquête de l'Europe.

Grèce

Enfin la Grèce! Depuis le temps qu'on s'imagine côtoyer les Dieux grecs au sein des cités antiques, se baigner dans une eau turquoise et arpenter le sentier menant au Mont Olympe! Nous y voilà!
Du 23 juin au 14 juillet 2020
22 jours
23
juin

Après un bel orage, nous partons nous balader dans les gorges de Vikos qui se trouvent dans le Parc National de Vikos-Aoos. En se remémorant ce parc, ne sachant plus comment il s'appelait, Willy nous a fait une petite invention: le parc aux ponts. Tu vas vite comprendre le pourquoi de ce nouveau nom en image!

 Parc de Vikos & ses multiples ponts

Nous avons en effet croisé 5 ponts durant notre petite balade, forcément ça marque les esprits! Ces ponts ont tous été construits à peu près à la même époque (18 ème) et portent le nom du financeur. Ces ponts servaient aux habitants des alentours pour les déplacements quotidiens. Nous avons fait une jolie balade qui permet de voir tous ces beaux édifices et marcher dans le lit de la rivière, à sec à cette époque-ci de l'année.

24
juin

Nous nous attaquons à un monument de la Grèce, très fréquenté des touristes: les monastères des Météores. Nous commençons par vadrouiller dans les alentours. On se perd au milieu de ces immenses formations rocheuses, on grimpe et finalement nous arrivons sur un promontoire qui donne une belle vue d'ensemble. On doit dire que le site est époustouflant et que même sans les monastères le lieu vaut déjà le détour!

En parlant de monastère, nous sommes allés du côté du Grand Météore. Si tu ne connais pas les Météores, ce sont des monastères construits sur ces immenses formations rocheuses. La légende veut que ces rochers sont tombés du ciel et les premiers moines y ont construit de premières habitations rudimentaires autour du 9 ème siècle au sommet de ces formations particulières pour y être plus proches de Dieu. Les monastères tels que nous les voyons aujourd'hui ont été construits au milieu du 14 ème siècle.

Monastère du Grand  Météore & vue sur le Monastère de Varlaam

Le grand météore est vraiment bien entretenu et riche en ornements. Un petit musée regroupant divers objets de la vie quotidienne est situé dans l'ancienne cave du monastère. On doit avouer qu'on attendait un peu plus d'informations sur la vie du monastère et son histoire, notamment la construction et l'organisation d'un bâtiment perché aussi haut! Cela reste néanmoins une belle visite qui donne un superbe point de vue sur le monastère de Varlaam.

26
juin

Notre premier arrêt en quête d'antiquités se trouve à Delphes. Il s'agit de l'un des plus grands sanctuaires de Grèce où se trouve un temple dédié à Apollon. Selon la légende Apollon aurait fondé ce sanctuaire pour y établir un oracle pour guider les humains. C'est ainsi que la Pythie faisait le lien avec Apollon et les humains. Les premières traces de présence humaines retrouvées à Delphes datent du 14 ème siècle avant JC. On retrouve sur le sanctuaire le temple d'Apollon dans lequel se trouvait l'omphalos. L'omphalos, dans la tradition grecque, aurait été envoyé par Zeus pour marquer le centre de la Terre. Pour trouver l'endroit, Zeus aurait envoyé deux aigles venant des confins de l'univers et leur point de rencontre plaça alors le "nombril du monde". L'omphalos est, à Delphes, une pierre ovale ornée.

Temple d'Apollon & Omphalos

On retrouve également sur le sanctuaire le trésor des Athéniens qui est le bâtiment le mieux reconstruit du site. Les trois autres bâtiments les plus impressionnants sont sans doute la tholos, le théâtre qui donne une vue merveilleuse sur les montagnes aux alentours et le stade.

 Trésor des Athéniens, Tholos, Théâtre & Stade

A côté du sanctuaire se trouve le musée qui expose de nombreux artefacts trouvés sur le site lors des fouilles archéologiques. On trouve de nombreuses statues dont le sphinx des Naxiens (qui est en réalité une sphinge), la colonne des danseuses et l'aurige (conducteur de char) la seule statue en bronze retrouvée sur le sanctuaire.

 Le sphinx des Naxiens, la colonne des danseuses & l'aurige 

Nous avons passé un bon moment dans le sanctuaire qui est un site magnifique. Il y a beaucoup d'informations sur l'histoire du site mais aussi sur l'architecture. Un site incontournable pour nous!

29
juin

En piste pour une randonnée sur des rails de train! Oui c'est sûr dit comme ça, ça n'a pas l'air sensationnel. Mais si je dis que nous allons parcourir les gorges qu'Hercule aurait creusé pour retrouver sa bien aimée Boura, ça sonne mieux non? D'ailleurs le nom des gorges, Vouraïkos, serait tiré du nom de cette même Boura. Nous suivons donc la piste du train à crémaillère qui part de Diakopto pour aller jusqu'à Kalávryta en passant par les gorges de Vouraïkos.

 Gorges de Vouraïkos

Nous avons décidé de suivre les rails à pied aller-retour jusqu'à Portes, endroit où le canyon est le plus étroit et profond. Mais il est tout à fait possible de faire la totalité du chemin en train puis le retour à pied ou bien encore l'aller retour en train. C'est une balade insolite qui offre des points de vues vertigineux à certains endroits sur le canyon. Âmes sensibles au vertige, s'abstenir!

2
juil

Nous quittons la côte nord pour le milieu du Péloponnèse. Nous quittons également les superbes rencontres que nous avons faites là bas: Lara et Jérémy, un couple de Suisses ainsi qu'une famille de Français Moustafa, Candice et leur deux enfants Yoko et Loumi.

C'est du côté de Dimitsàna que nous trouvons un oasis: les gorges du Loussios. Cette fois ci, pas question de rails, nous allons randonner "normalement"! Le trail suit le Loussios de plus ou moins loin entre Dimitsàna et Stemitsàna et donne l'opportunité de voir plusieurs monastères. Nous avons choisit d'aller jusqu'au monastère Moni Agiou Ioannou Prodromou et de faire demi-tour là bas car la balade est déjà assez longue. En chemin nous rencontrons le Monastère de Néa Moni Filosofou (monastère du philosophe) ainsi que l'ancien monastère du philosophe construit à flanc de falaise mais aujourd'hui en ruines.

 Gorges du Loussios & ses monastères

La balade est vraiment sympa et les points de vues sur le Loussios variés. On passe d'une rivière assez calme à des parties de canyon où le courant est très fort. Nous arrivons au Monastère de Prodromou où nous nous faisons accueillir par un moine qui nous offre de l'eau et des loukoums! Le monastère étant encore habité, Willy doit mettre un pantalon et moi une jupe longue (qui m'est prêtée à l'entrée car la randonnée en jupe ce n'est pas encore mon truc!). Le monastère est à même la roche: c'est un dédale de petites pièces et l'on voit la paroi rocheuse ce qui lui donne un aspect très brut. Nous sommes impressionnés par ce monastère troglodyte si haut et si étriqué.

3
juil

Pour rejoindre Sparte depuis Dimitsàna, nous empruntons la superbe route 82. On commence à être un peu dans les montagnes et ça se ressent au niveau de la route: de nombreux lacets qui offrent de beaux points de vue. Nous nous arrêtons sur la route au pied d'un spot d'escalade pour passer la nuit.

Sur la route 82 

Ici les falaises sont truffées de grottes et autres petites cavités, un superbe terrain de jeu pour les grimpeurs que nous rencontrons. Pour certains cela fait un bon moment qu'ils s'amusent sur ce spot! De notre côté nous ne faisons que passer. Nous en profitons quand même pour apprécier les alentours et ces belles formations rocheuses avant de reprendre la route en direction de Sparte.

3
juil

C'était un des objectifs de Willy en Grèce: visiter Sparte. On doit dire qu'on a été un peu déçus par la ville en elle même, il n'y a pas grand chose à voir. Nous sommes donc allés du côté du site archéologique de l'ancienne ville. C'est un beau site où l'on peut voir l'ancien théâtre et le sanctuaire d'Athéna situé au sommet de l'acropole. On trouve également les ruines d'une basilique byzantine du 10 ème siècle.

Ancien Sparte 

On a un peu expédié la visite car l'ombre sur le site est vraiment succincte et les panneaux d'explication sont tous en plein soleil. Alors tu imagines bien, la Grèce en plein mois de juillet, c'est un peu la fournaise! On ne recommanderait pas forcément de faire un détour pour y aller mais la visite peut faire un arrêt intéressant sur la route.

3
juil

Nous sommes de nouveau au bord de la mer et nous y avons retrouvé les chaleurs cuisantes! Après une matinée à chercher un coin à l'ombre au bord de l'eau et une après-midi à se baigner, nous décidons d'aller faire un tour dans le village haut perché de Monemvassia. Maintenant que les températures sont un peu plus supportables nous pouvons apprécier ce mignon village et ses fortifications.

Village de Monemvassia 

Nous passons de ruelles en ruelles, certaines maisons sont joliment fleuries. Nous nous perdons un peu dans ce dédale de petites rues escarpées. Une très jolie visite, un petit village comme je les aime!

6
juil

Un deuxième village à visiter lors de notre remontée vers la Grèce continentale: Nauplie. Nous nous promenons au hasard des ruelles. Nous croisons beaucoup de restaurants et de boutiques de souvenirs. Nous montons sur les hauteurs de la ville pour retrouver l'église de San Giorgio. Pour finir, nous sommes allés voir du côté de l'ancienne porte de la ville. Depuis cet emplacement nous avons une jolie vue sur la forteresse Palamidi qui surplombe la ville du haut de son rocher.

 Nauplie

Nous avons bien apprécié notre petit arrêt à Nauplie. Son centre est très agréable avec de belles ruelles pavées. Une autre visite pour les amoureux des vieilles pierres: la forteresse de Palamidi qui doit également donner un joli panorama sur la ville et la côte.

8
juil

Nous voici partis pour la capitale grecque: Athènes! Et qui retrouvons nous? Manon et Adam! Mais cette fois-ci nous avons plus ou moins organisé la rencontre avec nos amis voyageurs. Avant l'apéro des retrouvailles, nous partons de notre côté et nous commençons notre visite par l'hypercentre. Nous sommes assez surpris par toute la verdure que nous rencontrons: beaucoup d'arbres même dans les rues les plus étroites, des balcons ultra fleuris, des jardinières ... Tout ce vert apporte un peu de fraîcheur sous la chaleur accablante. Nous avons bien aimé l'esprit désordonnée de certaines parties de la ville, cet esprit bazar très fréquenté avec ses couleurs et ses odeurs.

 Hypercentre d'Athènes

Un incontournable lorsque l'on est de passage à Athènes: son acropole. Nous allons donc, comme de nombreux touristes, visiter le site le plus populaire de Grèce. Et nous ne sommes pas déçus. Il faut dire que le site est constamment en travaux pour reconstruire les bâtiments du site. On te rassure, tout est fait pour que le visiteur ne soit pas incommodé par ces travaux. L'acropole comme son nom l'indique (akros: haut, élevé et polis: ville) est situé sur un haut plateau qui surplombe le reste de la ville. La visite commence par les Propylées qui constituaient l'entrée. Depuis la rampe d'accès on peut alors voir directement le temple d'Athéna Nikè dédié à la déesse victorieuse (Nikè: victoire).

 Propylées & Temple d'Athéna Nikè

On accède alors au sommet de l'acropole où se dresse l'une des pièces maîtresses: le Parthénon. Cet imposant édifice a été construit pour abriter la statue d'Athéna et servait à la fois de temple où les Athéniens venaient déposer des offrandes et de trésor permettant de protéger le trésor de la cité.

Parthénon 

En face du Parthénon se trouve l'Érechthéion, temple qui abritait d'anciennes reliques. On remarque sur le côté le portique aux statues représentant de jeunes filles: ce sont les Caryatides.

Érechthéion 

La visite permet ensuite de descendre jusqu'à l’Odéon d’Hérode Atticus qui pouvait accueillir jusqu'à 5000 spectateurs puis au Théâtre de Dionysos qui, quant à lui, offrait 17000 places.

Odéon d’Hérode Atticus & Théâtre de Dionysos 

Une étape incontournable de la Grèce, Athènes tient ses promesses. Nous avons aimé ce centre vivant et verdoyant, les petites ruelles où tout se vend depuis les antiquités jusqu'aux souvenirs. L'acropole est un site monumental qui nous a beaucoup impressionné. On peut compléter la visite avec le musée de l'acropole pour en apprendre encore plus sur ce site qui recèle encore plein de mystères.

11
juil

Un autre incontournable de notre passage en Grèce: le Mont Olympe. Nous sommes heureux de trouver un peu de fraîcheur dans les hauteurs du parc national du mont Olympe. Nous nous attaquons au mont Skala qui culmine à 2866 mètres. Juste à côté se trouve le Mytikas, le sommet le plus élevé de Grèce (2918 mètres) et surtout le plus emblématique puisque, dans la mythologie grecque, c'est la demeure des Dieux. Nous partons de Priona où nous avons parqué Marcel. Il nous faudra 2000 mètres d'ascension pour venir à bout du Skala. Cette longue ascension offre des superbes paysages. Au début nous parcourons une belle forêt, puis la végétation se raréfie jusqu'à ce que le chemin ne soit qu'un pierrier.

 Ascension du Mont Skala & vue sur le Mytikas

Beaucoup de monde suit le sentier que nous empruntons. Nous rencontrons un jeune Grec au sommet qui nous explique que beaucoup de Grecs viennent le weekend et passent une nuit au refuge pour faire l'ascension en 2 étapes. Le Mytikas est accessible depuis le Skala mais il est recommandé de mettre un casque voire même de s'équiper d'un baudrier et de longes à cause des chutes de pierres et de la difficulté du terrain. Après nos 2000 mètres dans les jambes, nous n'étions vraiment pas assez frais pour aller jusqu'au Mytikas. En piste donc pour la descente!

12
juil

Avant de partir du Parc National du Mont Olympe, nous nous dirigeons vers le Monastère de Dionysos et surtout sa grotte. Nous commençons par la petite promenade qui mène à la grotte: on passe une belle rivière puis nous suivons un sentier dans la forêt. La grotte abrite une source et une petite église blanche et bleue. Nous profitons du calme de l'endroit et gouttons la bonne eau de cette source sacrée.

 Grotte & Monastère de Dionysos

Sur le retour, nous nous arrêtons au monastère. Le lieu est très mignon, nous avons bien aimé la moumoute orange sur les bancs qui contraste bien avec l'endroit! Un petit tour dans l'église qui n'est pas sensationnelle avant de reprendre la route.

14
juil

Voilà un nouveau carnet qui se termine. Notre séjour en Grèce aura été varié et chaud! Nous avons aimé ce mélange de cités antiques, de nature verdoyante, de baignades dans des eaux claires et turquoises. Je pense que les éloges sur ce beau pays ne sont plus à faire car beaucoup de touristes viennent le visiter. De la Grèce continentale au Péloponnèse, nous avons passé de magnifiques moments et fait des rencontres tout aussi magnifiques! Nous partons maintenant pour un détour un peu improvisé (enfin plus improvisé que d'habitude!): la Macédoine du Nord.