Carnet de voyage

Espagne

22 étapes
5 commentaires
4 abonnés
Dernière étape postée il y a 9 jours
Pour la première étape de notre tour d'Europe, nous avons choisi le soleil, la chaleur, ..., le sud quoi! De la Costa Brava à la pointe sud, cette étape promet de nous en mettre plein les yeux!
Janvier 2019
60 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 1er février 2019

Et le vent souffle aussi sur les côtes Espagnoles! Mais nous sommes quand même accueillis par le soleil pour notre première étape catalane: Cadaqués. Cette petite ville lovée au fond d'une crique, nous dévoile ses maisons blanches aux volets colorés. Nous n'avons d'ailleurs pas été les seuls à arpenter ses jolies ruelles, de célèbres artistes dont Dalì sont venus s'inspirer dans ce petit havre de paix. En parlant de Dalì, sa maison transformée en musée se visite à Portlligat (à une crique près de Cadaqués, nous ne l'avons pas fait car beaucoup de musées sont fermés à cette saison mais apparemment elle vaut le coup!).

Pour le repas ou pour les gourmands, nous recommandons un petit restaurant végan le Coco qui vient d'ouvrir. La cuisine est vraiment très bonne, tous les produits sont frais et le pain ... trop bon!

Le camì de ronda permet de se promener à partir de Cadaqués en suivant la côte pour découvrir plusieurs criques toutes aussi belles les unes que les autres.

2

Après une pause à Rosas (juste une pause technique pour recharger Marcel en eau, faire quelques courses, lessive, etc. car cette ville n'est pas vraiment charmante, donc on ne fera pas plus de commentaire!), nous voici de nouveau sur la route direction Peralada! Nous avons été agréablement surpris par cette petite ville très accueillante pour les camping cars! Nous te laissons découvrir en photos le petit centre historique.

Il y a également un château avec un grand parc mais fermé en cette saison. Cependant nous avons pu observer les résidentes du parc, des cigognes, qui nous ont fait leur show pendant notre pause repas!

3
3
Publié le 11 février 2019

Quelle belle surprise en arrivant au parking à Gérone! Le sosie de Marcel! Un couple d'Italiens, Marco et Martina, ont parcouru les routes dans leur Hymer (un peu plus jeune que notre Marcel) depuis l'Italie jusqu'en Espagne en passant par la France. Nous avons fait le tour des deux camping cars, pas mal discuté en franco-italiano-hispano-anglais. Une très belle rencontre! Qui sait, nous les recroiserons peut être lors de notre passage en Italie?

Marco, Martina & le sosie de Marcel

Les quelques jours passés à Gérone nous ont permis de découvrir le très beau centre ville. Les maisons colorées au bord de l'Onyar, les ruelles pavées et la cathédrale valent le détour!

Le temps de prendre quelques clichés sportifs (petite dédicace aux volleyeurs qui nous lisent 😉 ) puis en route pour rejoindre Marcel.

Skateurs et volleyeurs profitants du beau temps 

On te laisse sur ce beau ciel capturé en fin de journée avant de partir vers une autre destination!

4
4
Publié le 11 février 2019

Direction la côte pour une petite virée du côté de Palau-Sator, joli village médiéval repéré . Une petite pause repas au soleil à côté de l'église, un petit tour dans le village et hop en selle sur nos vélos direction Pals!

Le village de Pals est vraiment de toute beauté! Très calme en cette saison, nous avons pu profiter des ruelles pavées, des belles bâtisses en pierre sans croiser beaucoup de touristes. Nous avons beaucoup aimé le contraste des pierres et de la verdure environnante (des cactus, des palmiers et des fleurs même en cette saison! On aime le climat méditerranéen!)

Prochaine étape, direction la côte pour rejoindre Palamos!

5
5
Publié le 15 février 2019

Alors là, nous avons dégoté un spot magnifique pour garer Marcel, à côté d'une petite crique bordée de maisons de pécheurs et à une dizaine de minutes de Palamós. Parfait!

Un sentier permet d'admirer la côte, ses falaises et ses eaux d'un très beau bleu. On en dit pas plus, les photos parlent d'elles-même 😉

Petite curiosité sur le sentier, la Barraca d'en Dali (comme ils disent en catalan) relié au fameux peintre du même nom. Pour l'histoire, on ne sait pas trop, mais cette cabane magique en plein milieu de la forêt nous laisse imaginer le peintre cherchant calme et inspiration dans ce petit coin de paradis!

Un petit tour à Palamós nous a permis de découvrir le centre ville et profiter d'une pause (avec un turón, miam!) sur le port.

Il est temps pour nous de rejoindre la capitale catalane: Barcelona!

6
6
Publié le 18 février 2019

Mais avant de visiter l'intrigante Barcelone, petite sortie vélo dans le Parc Naturel de la Serra de Collserola! Petit passage par Tibidabo, sur les hauteurs de Barcelone, où sont juchés le Temple Expiatori del Sagrat Cor ainsi qu'un parc d'attraction.

Après une bonne nuit de repos dans le parc (ils nous a fallu reposer nos jambes après cette expédition vélo!) direction Barcelone! Et beaucoup de belles choses à voir au programme!

Jour 1: Départ de la plaça Espanya jusqu'à l'arc de triomphe en passant par le château Montjuic puis le quartier du Poble Sec. Passage obligé par la rambla et le quartier gothique. La cathédrale de Barcelone dans le quartier gothique recèle d'ailleurs un très beau cloître!

Jour 2: Visite de la Casa Milà puis de la Sagrada Família (on recommande d'ailleurs dans cet ordre car l'audioguide de la casa Milà nous a appris beaucoup de choses sur les techniques utilisées par Gaudi dans toutes ses oeuvres).

Jour 3: Visite et pique nique dans le Park Güell puis balade dans le quartier Exiample.

Après cette escapade urbaine, direction la montagne et l'air frais!

7
7
Publié le 23 février 2019

Après une bonne montée et beaucoup de lacets, nous avons posé Marcel au bord d'une falaise, non loin de la Chapelle Santa Cecilia, pour profiter du beau relief que nous offre le parc naturel de Montserrat.

Une belle randonnée (1200 m de dénivelé quand même!) nous a permis de rejoindre le monastère de Montserrat puis retrouver l'Ermita de Sant Jeroni puis le sommet! Le panorama au sommet nous a bien récompensé après la montée finale (des marches... et encore des marches!)!

Le retour a été plutôt sportif! Nous avons descendu tout droit direction Marcel en passant par une partie d'une voie de via ferrata! Un peu de repos après ces aventures, nous profitons encore un peu des magnifiques paysages que nous offre Montserrat avant de retourner à la ville!

8
8
Publié le 24 février 2019

Grace à son ensemble archéologique, le site de Tarragone est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Tous les sites archéologiques se visitent et relatent l'histoire de Tarraco qui fut la capitale de la Tarraconaise. Au programme un cirque romain, un amphithéâtre, le forum, etc.

Petit bémol: le vieux centre ville dans les remparts est un peu tristounet. Est-ce la saison qui veut ça? Nous nous attendions à plus de commerces ouverts et un peu plus de vie dans le vieux centre. Lorsque les touristes seront de retour, la vieille ville devrait se réanimer un peu!

9
9
Publié le 28 février 2019

Anciennement baptisée Caesaraugusta (nommée d'après son fondateur), Saragosse fut, à l'époque romaine, une ville très riche et influente. On retrouve l'histoire de cet empire et de ces habitants au travers de musées archéologiques romains. Nous avons pu visiter les thermes, le théâtre, le port fluvial et le forum.

Un pass permet de de découvrir les 4 musées à un prix très raisonnable, on le recommande!

Le théâtre romain de Caesaraugusta 

Saragosse est également riche de son histoire du temps de la Taïfa. Le palacio de la Aljafería est un magnifique témoignage de l'époque (dont la rénovation a été complétée en 1998 seulement, après des siècles d'abandon) et reflète la splendeur de la cité à l'époque.

Une visite à faire absolument! Petit plus: la Aljafería est ouverte gratuitement le dimanche matin!


Beaucoup de choses à voir dans cette ville! Un mélange de monuments hérités de différentes époques passées. La Cathédrale Nuestra Señora del Pilar vient compléter cette liste des lieux que nous avons pu apprécier lors de notre passage à Saragosse.


En bref, je crois que tu l'as compris, nous avons beaucoup aimé cette ville qui mélange les époques. Ce que nous avons également beaucoup apprécié c'est la facilité avec laquelle nous avons pu circuler à vélo autant aux abords du centre que dans le centre lui même! Si tu n'as pas ton vélo, tu peux en louer un sur place (comme dans beaucoup de grandes villes) et également des trottinettes électriques!

10
10
Publié le 4 mars 2019

Une belle étape en vue! Un désert de 42000 ha en Navarre, à seulement une bonne heure de Saragosse! On y distingue trois zones: La Blanca, El Plano et La Negra. Ces trois zones diffèrent par leurs flores et leurs géologies.

La Blanca est la zone la plus emblématique des Bardenas. On y retrouve un paysage désertique, des collines caractéristiques colorées, et la fameuse cheminée de fée nommée Castildetierra, ambiance far ouest garanti!

La partie Blanca des Bardenas et son Castildetierra

La Negra est composée majoritairement de plaines arborées alors que El Plano est une terrasse plane agricole. L'ensemble du parc naturel des Bardenas Reales est aussi un lieu de protection des oiseaux. Ne sois donc pas étonné si tu croises un vautour fauve ou ,si tu es chanceux, son cousin le percnoptère!

La Negra 

On peut dire qu'on en aura eu plein les yeux et ... les jambes! Nous avons décidé de parcourir la Blanca et une partie de la Negra en vélo dans la même journée soit 74km!

Les Bardenas peuvent se visiter en voiture (plusieurs pistes peuvent être empruntées en voiture ... ou en Marcel!), à pied, ou à vélo (beaucoup de circuits sont aménagés et permettent de voir une très grande partie des Bardenas).

Ne sois pas étonné si tu croises des rangers ou tout autre véhicule militaire, la réserve des Bardenas accueille une zone militaire (interdite d'accès par ailleurs) dans la zone de La Blanca.

El Plano 

Un petit tour par El Plano (avec Marcel cette fois ci en mode safari sur les pistes des Bardenas!) avant de quitter cet endroit magique!

11

Nous cherchions à faire plusieurs étapes avant de nous rendre à la capitale (il faut ménager Marcel!). C'est en plein Aragon que nous avons trouvé l’accueillant petit village de Grisel, son château et ses magnifiques amandiers (déjà en fleurs!).

Une balade à vélo nous a mené au barrage del Val puis à Los Fayos où nous avons eu la surprise de découvrir plusieurs Cuevas (refuges troglodytes) très bien conservées. Notre sortie nous a ramené à Grisel avant de plonger dans la piscine municipale située à deux pas de l'aire de camping car.

Le barrage del Val et Las Cuevas de Los Fayos 

Sur les conseils de Maria, l’hôtesse de la piscine, nous partons en direction de Tarazona la ville la plus proche de Grisel. Tarazona est une jolie ville dont l'une des curiosités est sa cathédrale composée d'éléments de différents styles et époques.

Une autre curiosité de cette ville est la fête qui a lieu tous les 27 août. Un personnage habillé en arlequin, le Cipotegato, part de la place España et parcourt la ville ... sous une pluie de tomates! C'est ainsi que débute la fête traditionnelle de Tarazona. Une fête qui vaut le détour à mon avis!

12
12
Publié le 13 mars 2019

On se rapproche un peu plus de Madrid! Une petite étape en Castilla y Leon à la Ermita de las Hontanares proche de Riaza. On peut dire que le paysage nous change des Bardenas! Une vue sur la montagne enneigée et la station de ski de la Pinilla.

Une petite randonnée au frais, baignée de belles couleurs, nous rappelle que l'hiver est encore là!

13
13
Publié le 14 mars 2019

Après cette petite halte dans la nature, nous avons décidé de nous arrêter à Ségovie avant d'arriver à la capitale. Et nous n'avons pas été déçus! L’aqueduc et ses 166 arches, dont la renommée n'est plus à faire, vaut bien un passage dans la ville.

Mais l'aqueduc n'est pas le seul à nous avoir enchanté pendant cette visite! L'Alcazar est tout simplement magnifique! On se croirait dans un conte, un vrai château de princesse! Les remparts sont également très bien restaurés et conservés renforçant le charme de la ville. C'est une étape qui, selon nous, est obligatoire si tu as planifié de visiter Madrid (à seulement une heure en voiture mais il y a également beaucoup de bus et de train qui font la navette entre les deux villes).

Bon plan: L'accès de l'Alcazar est gratuit pour les ressortissants européens le mardi de 14h à 16h!

Nous n'avons pas hésité à goûter la spécialité sucrée de la ville, le ponche, un petit gâteau à la cannelle recouvert de massepain. Un délice à goûter absolument si tu es dans les parages!

14
14
Publié le 19 mars 2019

En arrivant de la Puerta del Sol, nous avons décidé de commencer notre tour de la ville par un passage par le très beau parc Retiro (où nous avons croisé des arbres marshmallows!). Un très bel espace où joggeurs, familles et touristes se croisent pour profiter de ce poumon vert dans la ville. Nous sommes ensuite partis en quête de trottinettes électriques pour continuer la visite en mode 2 roues! Depuis le parc nous sommes passés par une des curiosités de la ville: l'Iglesia Patolica. Cette église n'a rien de conventionnel! La religion qu'elle abrite a pour dieu... un canard en plastique jaune, le Paticano! Une satire de l'artiste Leo Bassi mais surtout un lieu totalement inattendu et loufoque!

Nous avons continué notre route par le Barrio de la Latina avant d'arriver sur la Plaza Mayor. Nous en avons profité pour déguster (sur les conseils de Coco!) des chocolate con churros à la Chocolaterìa San Ginés, et nous n'avons pas été déçus! Une adresse à retenir!

Plaza Mayor 

Après cette pause gourmande, nous avons continué à pied jusqu'à la Cathédrale de la Almudena puis le Palacio Real.

La Almudena & Le Palacio Real 

Avant d'arriver sur la Plaza de España, un petit détour par le Templo de Debod, temple égyptien du II ème siècle avant J.C., qui fut offert à l'Espagne et installé à Madrid en 1972. Notre tour nous a mené au quartier Malasaña où nous avons pu flâner parmi les étales de brocanteurs et chercher la perle rare dans les nombreuses friperies. Avant de partir, un passage par la gare Atocha qui possède une très belle verrière mais surtout un jardin tropical intérieur!



Templo de Debod & son parc - Jardin tropical de la Gare Atocha

Je pense qu'on ne peut pas décrire la capitale sans parler de l'ambiance. Madrid est une ville très vivante, cosmopolite et attachante. De jour comme de nuit, il y a du monde partout! Il n'est vraiment pas difficile de trouver un petit bar sympa pour déguster une bière et quelques tapas et profiter ainsi de l'ambiance madrilène!

15

Que de richesses dans cette ville! Elle tire son surnom de ville des trois cultures de son caractère accueillant et de sa grande tolérance car trois communautés (chrétienne, juive et musulmane) y ont cohabité. Mosquées, synagogues, cathédrales et autres constructions témoignent de cette cohabitation et font de Tolède une ville incroyablement riche par sa culture et étonnante par la diversité des monuments qu'elle abrite.

La cathédrale de San Juan de los Reyes témoigne de l'influence chrétienne et la visite vaut vraiment le coup! Dans cette cathédrale se cache un très beau cloître vert avec un oranger.

Pour le côté juif de la ville, nous avons pu visiter la synagogue Santa Marìa la Blanca: avec ses arches blanches en fer à cheval et ses dorures, Santa Marìa la Blanca est un magnifique patrimoine de la présence juive au cœur de Tolède.

La ville est un véritable musée à ciel ouvert. Le mieux est de se perdre dans les petites rues du centre historique car il regorge de beaux monuments. Tu auras le loisir de découvrir des couvents (certains proposent d'ailleurs des pâtisseries locales faites artisanalement), l'Alcázar, la Mezquita del Cristo de la Luz (qui témoigne de l'influence islamique dans la ville) et beaucoup d'églises et autres édifices renforçant la richesse culturelle de la ville.

Un pass, la pulsera turìstica, à 10 € permet de découvrir de façon illimitée 7 des merveilles de Tolède.

Nous avons vraiment adoré flâner dans la ville, fouler ses petites ruelles pavées mais aussi faire quelques boutiques où tu peux trouver de nombreuses épées, couteaux et articles en cuir ce qui apporte à la ville un côté médiéval amusant!

16

En route pour Cordoue! Mais comme à notre habitude, nous aimons alterner les visites en ville avec des moments un peu plus "nature"! C'est sur les traces de Don Quijote (Don Quichotte pour nous francophones 😀 ) que nous trouvons les fameux moulins à vent! Là où nous avons posé Marcel, à Puerto Làpice, nous en avons trouvé trois extrêmement bien conservés.

Ces trois là ne sont pas les seuls car on compte une quarantaine de moulins dans la région. Non loin de Puerto Làpice, à Consegrua, tu pourras observer 12 moulins situés sur une colline à côté du castillo de la Muela.

A une quarantaine de minutes de Puerto Làpice (c'est à dire à peu près une heure en Marcel!), nous avons rejoint le parc national de Las Tablas de Daimiel, une zone humide protégée en plein Castilla la Mancha.

Une petite parenthèse qui nous aura permis de visiter un ancien moulin à eau et observer quelques oiseaux!

17
17
Publié le 28 mars 2019

Après une courte pause au Parc Naturel del Valle de Alcudia y Sierra Madrona, nous sommes d'attaque pour visiter Cordoue!

Nous avons pu découvrir les jolies ruelles du quartier juif avec ses innombrables cours intérieures fleuries, ses nombreuses boutiques et restaurants. Non loin de là se trouve la superbe mosquée de Cordoue.

Notre balade nous a mené jusqu'à l'Acàzar. Nous avons été bluffés par la beauté des jardins et des bassins au sein de ses remparts. Après la visite des anciens bains, le clou du spectacle: nous avons pu monter en haut de la tour pour pouvoir observer les jardins de haut!

Pour finir notre tour de Cordoue, nous avons rejoint le pont romain qui nous a offert son beau reflet dans le Guadalquivir. Quelques derniers clichés dans le quartier juif avant de finir cette journée sur quelques tapas!

18
18
Publié le 29 mars 2019

Petite pause à Frailes, un charmant petit village bordé d'oliviers, pour faire une balade dans la campagne andalouse et profiter de belles vues sur la Sierra Nevada.

De nombreux petits châteaux sur la route donneraient envie de s'arrêter pour tous les visiter! Mais Grenade et la Sierra Nevada nous appellent...

19

Un beau programme en vue mais pas celui initialement prévu! Nous avons fait un arrêt à Grenade espérant visiter la ville mais surtout les célèbres palais et jardins de l'Alhambra! Après avoir essayé (sans succès!) de prendre les billets pour l'Alhambra la veille sur le site (un peu au dernier moment on l'avoue!), nous avons tenté notre chance directement sur place, avec autant de succès! Heureusement pour nous, nous avons pu en avoir 5 jours plus tard. Donc en attendant nous avons fait un tour dans les environs. Et il y en a des choses à voir dans les alentours de Grenade!

Un petit passage par la côte s'impose! C'est sur une plage très tranquille du côté d'Adra (loin des serres sous plastiques qui envahissent la côte dans cette région et gâchent malheureusement le paysage) que nous avons rencontré Cédric et Aléna un couple de français, Looping le gros molosse absolument adorable et leur bolide l'Hybride.

Sur cette plage, une très jolie curiosité: une dame a décoré sa maison avec plein de coquillages et objets trouvés sur la plage (nous supposons).

Après le farniente au soleil, les pieds dans l'eau, direction la montagne! La Sierra Nevada nous offre ses petites routes escarpées en direction de Puerto de La Ragua. La transition est dure: nous nous retrouvons à faire une randonnée à 2000 m d'altitude ... sous la neige! Mais pour adoucir le choc, nous avons partagé cette randonnée avec Liz, une allemande rencontrée à Puerto de La Ragua qui voyage dans son camion aménagé.

Rencontre avec quelques bouquetins sur le chemin! 

S'il y en a un qui n'a pas aimé le froid, c'est Marcel! Et il nous l'a fait payé! Nous avons dû le pousser pour arriver (après une heure d'efforts!) à le faire redémarrer! Quelle princesse ce Marcel!

Nous devons avouer que nous avons été aussi contents de retrouver un peu de chaleur et de soleil du côté de la Sierra de Huétor, dernière étape avant de rejoindre de nouveau Grenade.

La Sierra de Huétor est un endroit très paisible! Beaucoup de randonnées à faire et de très jolies vues sur la Sierra Nevada (beaucoup moins froide vue d'ici!). Nous avons opté pour un sentier le long d'un ancien aqueduc perché dans la montagne puis direction une très jolie cascade non loin du village du Prado Negro.

A notre retour, nous avons le plaisir de rencontrer Filip et Eliska, un couple de tchèques et leur camping car Frankie. Nous les laissons à leur balade et partons pour Grenade!

20
20
Publié le 4 avril 2019

Enfin Grenade! Depuis le temps que nous avions envie de visiter cette ville, ses palais et ses jardins!

Pense à réserver bien à l'avance tes billets pour l'Alhambra. A certaines périodes il faut réserver des semaines, voire des mois à l'avance!

Avec nos tickets, nous avons pu accéder au palais Generalife ainsi qu'à ses jardins. Entre fontaines, bassins, fleurs et arbres variés, les cours intérieures et les autres espaces extérieurs sont pensés comme des lieux de détente et de discrétion. Nous avons même emprunté un escalier-aqueduc: les rambardes ont été creusées pour permettre à l'eau de s'écouler et sur chaque palier se trouve une fontaine pour rafraîchir les promeneurs qui l'empruntent!

Palais et jardins du Generalife 

Nous avons continué notre visite par l'Alcazaba, la forteresse mauresque de l'Alhambra, et la Torre de la Vela en haut de laquelle nous avons eu droit à une très belle vue sur tout Grenade mais aussi (encore et toujours!) sur la Sierra Nevada!

La partie la plus riche en terme d'architecture (et celle qu'il ne faut pas louper lorsqu'on prend les billets): les palais Nasrides. Le détail des mosaïques et la finesse des sculptures qui ornent les murs et portes du palais sont tout simplement exceptionnels!

Nous avons fini notre visite sur los Jardines del Partal et los Jardines del Paraiso qui abritent le jardin botanique de l'Alhambra.

Nous nous sommes ensuite perdus dans les petites rues de Grenade, flânant parmi les nombreuses petites boutiques vendant articles en cuirs, tapis, etc, nous faisant penser un peu au Maroc.

Un dernier petit tour de nuit au Mirador San Nicolas nous aura permis de profiter d'une jolie vue sur l'Alhambra toute éclairée!

21
21
Publié le 7 avril 2019

Après une journée farniente en compagnie de Filip et Eliska (avec baignade!) sur une petite plage secrète non loin de la Torre de Maro, nous tentons d'accéder la Cascade de Maro sans succès (elle ne doit être accessible que par la mer visiblement).

Cela ne nous démotive pas pour autant car nous partons direction Frigiliana réputé pour être un des plus beaux villages d'Andalousie.

Ce village paisible dans les montagnes tient ses promesses: de jolies ruelles, des maisons blanches aux volets bleus typique de l'Andalousie, tout est là pour nous dépayser!

Après une petite pause pour déguster des chocolate con churros (pas aussi bons qu'à Madrid, on doit le reconnaître 😉) en terrasse, nous voici de retour sur la côte!

22
22
Publié le 9 avril 2019

Le Torcal de Antequera est un site géologique absolument exceptionnel! Le temps, le vent et l'eau ont créé ces formations rocheuses uniques! Sur le site, tu as la possibilité d'emprunter 3 sentiers:

Le sentier vert (Ruta Verde): Au départ du centre des visiteurs, c'est une petite boucle de 1.5 km accessible à tous.

Le sentier jaune (Ruta Amarilla): Elle prend le même départ que la Ruta Verde mais permet d'aller plus loin dans le parc (boucle de 3 km).

Le sentier orange (Ruta de subida al Torcal): Le départ se fait sur un parking plus bas et permet d'arriver jusqu'au centre des visiteurs (3.5 km aller).

Nous avons d'abord opté pour la Ruta Amarilla qui offre un très beau tour dans le parc et nous amène au cœur des ces impressionnantes formations karstiques. Nous avons même rencontré sur notre chemin des bouquetins pas vraiment farouches!

La deuxième journée nous avons choisi de partir du parking le plus bas pour emprunter la Subida al Torcal. Nous recommandons vraiment ce sentier qui permet d'avoir une autre vue sur le Torcal: les formations sont différentes mais tout aussi belles! Nous avons ensuite suivi la Ruta de las Ammonites qui permet de découvrir de nombreux fossiles d'ammonites datant de plusieurs millions d'années.

La Ruta de las Ammonites n'est plus du tout balisée mais peut être réalisée en présence d'un guide (on te met le lien ici).

Pour le retour, nous avons repris la Subida al Torcal pour redescendre rejoindre Marcel. Sur notre route, nous avons recroisé nos amis les bouquetins bien trop occupés à brouter ou se prélasser pour ce soucier de nous!

Votre circuit individuel en Espagne, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires