Carnet de voyage

Colourful New Zealand

19 étapes
2 commentaires
12 abonnés
Dernière étape postée il y a 2130 jours
C'est parti pour un an autour de la Nouvelle-Zélande ! Allons aiguiser cette curiosité et faire chauffer ces guibolles !
Du 24 novembre 2017 au 24 novembre 2018
366 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 8 février 2018

Auckland

Première impression de la Nouvelle-Zélande avec Auckland. Beaucoup de voyageurs n'aiment pas cette ville et cherchent à s'en échapper au plus vite. Moi, j'y suis restée une semaine. Pas une semaine de trop à mon goût. Malgré son titre de capitale économique et son côté très industriel, Auckland regorge de petits coins agréables si on prend le temps de les explorer...

Auckland Centre 
Vue du Mont Eden 
 Parnell et ses petites ruelles
• • •

Waiheke Island

Petit "break" de deux jours sur la Waiheke Island, à 30-40min en ferry d'Auckland. Avec ses nombreux vignobles, plages, chemins de randonnées,... il y a tout pour passer un bon week-end !

Balades et découvertes 
Dégustation de vins 
 Camping et premières rencontres
2
2
Publié le 8 février 2018

Après multiples tergiversations par rapport au choix de transport, j'ai décidé d'acheter un Pass Everywhere avec la compagnie de bus STRAY. La voiture, seule, me coûtera trop cher. Le bus est une bonne base pour aller un peu partout en NZ et pour rencontrer des gens. Puis s'il le faut, je peux encore faire du STOP ! Alors, c'est parti...!

Itinéraire du bus STRAY 

Paihia

Le voyage commence par la Bay of Islands, la partie tout au Nord de la Nouvelle-Zélande. On s'arrête à Paihia pour deux nuits. Endroit plutôt relax ! De là, on prend un bateau vers Russell, le petit village historique sur la péninsule d'en face.

Russell
• • •

Cape Reinga

Le deuxième jour, on part en day trip vers Cape Reinga, le point le plus au Nord de la Nouvelle-Zélande ! Là où l'Océan Pacifique et la Mer Tasman se rencontrent.

On s'arrête en chemin pour enlacer des Kauri Trees...

Kauri Tree 

Les Kauri Trees forment les plus gros troncs de Nouvelle-Zélande. Les enlacer porterait chance...

Prochain arrêt, le phare du Cape Reinga pour y voir la rencontre entre la mer et l'océan.

Cape Reinga 

On continue ensuite au milieu de dunes de sable. On y surfera avec des planches prévues pour ça ! En repartant, notre bus s'enfonce au milieu de ces dunes... Il nous faudra tirer pour le sortir de là ! Cela arrive souvent parait-il... Ça fait sûrement partie de l'animation !

...
 Ninety Mile Beach
• • •

Retour à Paihia

Une jolie balade avant de reprendre la route pour Auckland et les Coromandel.

Haruru Falls Walk 
3
3
Publié le 9 février 2018

Encore un air de vacances à Hahei, dans les Coromandel, où on s'arrête pour deux nuits.

Hahei Holiday Resort

Passage obligé à Hot Water Beach où le principe est de creuser son trou dans le sable et s'y installer bien au chaud dans l'eau... Plus on creuse, plus ça chauffe !!

Hot Water Beach 

Le lendemain, je pars en balade vers Cathedral Cove, coin bien connu des Coromandel.

Cathedral Cove 
4
4
Publié le 31 mars 2018

On prend ensuite la route vers Raglan ! Ville de surfeurs par excellence. On commence d'ailleurs par une leçon de surf en arrivant et je tombe sous le charme de l'endroit et du sport. Je décide de rester une semaine afin de chercher du boulot. Après quelques jours, je reçois un appel d'un restaurant qui recherche quelqu'un pour la plonge ! Je commence dans une semaine ! Du coup, je profite de cette semaine libre pour reprendre le bus et aller découvrir Hobbiton et Rotorua avant de revenir pour le 22 décembre !

Coucher de soleil au Inspiration Point
 Manu Bay
5
5
Publié le 31 mars 2018

J'en rêvais, j'y suis, le Village des Hobbits ou La Comté dans Le Seigneur des Anneaux ! C'est mignon et plein de poésie. Une petite déception de ne pas pouvoir y passer plus de temps. La visite est guidée et rapide !!! Pas le temps de flaner entre les maisons et se projeter dans la vie d'un Hobbit... Mais bon, il est bon d'y être quand même !

6
6
Publié le 31 mars 2018

Direction Rotorua, ville réputée pour sa culture maorie et son activité géothermique et volcanique ! Il y a tellement de choses à faire et à voir ici. Rafting, VTT, randonnées, visite de villages Maori, baignade dans les sources d'eau chaude, découverte des parcs géothermiques,...

Je choisis le rafting et le sledging sur la Kaituna River, ainsi que la culture maorie pour cette fois ! J'y repasserai ensuite après Raglan pour faire le reste !

Tamaki Village : Représentation de Village Maori et démonstration du hangi qu'on nous servira pour le repas

Le hangi est une façon traditionnelle maorie de cuire la nourriture dans le sol, sur des pierres chaudes.

7
7
Publié le 11 février 2018

De retour à Raglan, je commence le boulot dès le lendemain ! Je me réjouissais d'avoir trouvé un travail mais après trois jours, j'ai décidé d'arrêter car ça ne me convenait pas du tout... L'ambiance dans l'équipe, le stress, le boulot en soi, c'était pas pour moi... Le fait que Noël approchait n'aidait sûrement pas non plus... Alors j'ai cherché un autre boulot, en vain. Juste quelques heures de nettoyage dans un B&B pour aider ici et là (merci Safia !). Mais malgré tout, j'ai adoré Raglan.

The Beach 
Whale Bay 

Ici, on marche pieds nus, on traine sur les plages, on surf, on fait du skate,... Ouais, un peu hippie tout ça ! Mais Raglan est aussi connu pour son bon café et ses petits bistrots, le jeu Backgammon apprécié par les locaux, ses pubs animés où sortir le week-end, ses charmantes boutiques artisanales, son quai où on se régale de fish&chips,... Bref. La vie est belle à Raglan.

Les petits coins de Raglan 
 Sound Splash Festival

En tout, j'y serai restée six semaines. Un véritable coup de coeur pour cette ville. Aussi pour les belles rencontres dont mes "colocataires" de Lazy stayz (nom de l'auberge où on logeait) avec qui les soirées étaient toujours, soit bien lazy comme on les aime, soit bien animées ! Merci les gars.

La famille Lazy Stayz 
The Wharf
 Mont Karioi
 Canyoning
8

Quelques jours avant de quitter Raglan, on s'accorde un petit weekend balade/baignade/camping entre copines de Raglan, aux Karangahake Gorge, dans le Sud des Coromandel !

9
9
Publié le 7 avril 2018

Mon aventure à Raglan se termine et je reprends le bus en direction du Sud ! Je m'arrête à nouveau à Rotorua pour les quelques activités que je voulais faire.

Visite de Wai-O-Tapu Geothermal Park et son activité géothermique et volcanique.

Wai-O-Tapu Geothermal Park

L'éruption du geyser (première photo) est produite par l'introduction d'un produit (surfactant) dans l'ouverture. Je ne sais pas ce qui était le plus impressionnant : Regarder le geyser en action ou admirer la foule le prendre en photo...! Même si j'en faisais partie...

Baignade dans des "hot pools" (sources d'eau chaude) et une journée VTT dans la Whakarewarewa Forest, avec une fille rencontrée le matin même au petit-déjeuner et un couple de kiwis rencontrés dans la forêt ! Ils nous ont même invitées à venir voir leur maison qui donnait vue sur le lac Tarawera !

La team ! 
 Lake Tarawera
10
10
Publié le 7 avril 2018

Il nous reste quelques arrêts avec le bus avant d'arriver à Wellington et y prendre le ferry pour le Sud. Je les regroupe ici car ces arrêts seront brefs pour moi puisque mon objectif est d'arriver assez tôt sur l'île du Sud afin de profiter de l'été là-bas. L'île du Sud est réputée pour être plus froide que l'île du Nord alors je me dis que je pourrai remonter plus tard pour découvrir le reste.

Taupo

Passage par les Huka Falls et puis pause midi à Taupo.

Sur la route, on s'arrête ensuite pour une photo des Mount Ngauruhoe et Mount Ruapehu, tous deux situés dans le Tongariro National Park.

Pour les connaisseurs, Mt Ngauruhoe représente la Montagne du Destin dans Le Seigneur des Anneaux ! Et le Tongariro National Park en général a été utilisé pour filmer le Mordor.

Mt Ngauruhoe et Mt Ruapehu
• • •

Whanganui National Park

Deux jours de pluie passés au Blue Duck Station, au milieu de nul part, dans le Parc National Whanganui. Les activités n'y manquent pas mais avec ce temps, j'ai préféré passer mon tour et lire toute la journée, près du feu, avec un petit café... Ah ! après ces journées à courir partout pour visiter ceci ou cela, quel bonheur de se poser et ne rien faire ! Pas de réseau, pas d'Internet et on a même eu une panne d'électricité qui nous a obligés à cuisiner en partie sur le feu...

• • •

Raetihi

Aujourd'hui, une bonne partie du bus réalise l'ascension du Tongariro Alpine Crossing mais vu le temps, la vue au sommet est compromise alors je ne la fais pas aujourd'hui et y reviendrai une autre fois. Je réalise, à la place, la Taranaki Falls Walk au Mt Ruapehu. Une jolie petite rando de 5,3 km !

• • •

Wellington

C'est d'ici que nous prendrons notre ferry demain matin à 8h ! Nous avons une soirée à passer dans la capitale. Pas le temps de faire grand chose à part voir un peu la ville. Je me balade alors seule dans les rues et je m'arrête devant la salle de spectacle Opera House où une affiche montre que The Stranglers jouent ce soir. Je me dis que ça peut être top d'aller les voir ! Je ne connaissais que leur morceau Golden Brown que j'adore. La place est à 91$. Outch. J'attends alors à l'entrée en espérant que quelqu'un revende sa place moins cher. Sans succès... Je décide quand même d'acheter un ticket car ce soir, je me sens un peu dans le blues et ça me ferait du bien ! Au moment de payer, quelqu'un derrière moi m'arrête et me dit qu'il a une place gratuite à me donner ! J'en reviens pas ! Quelle chance ! Et c'était en plus une VIP alors la soirée fut vachement bonne !

En route pour le Sud ! 
11

Marlborough Sounds

4 février, nous accostons à Picton ! De là, on remonte dans le bus et on traverse la région de Marlborough, connue pour ses vignobles. Dégustation de vins oblige !

• • •

Motueka

On reprend ensuite la route et je descends à Motueka. L'idée était d'y chercher du boulot mais après une semaine passée dans la ville, je me rends compte que l'endroit ne me plait pas tant que ça... malgré un café sympa et un bord de mer attirant !

Motueka beach
• • •

Takaka

Je fais aussi un saut dans ce petit village de la région de Golden Bay, à une heure de route. Takaka possède un spot de grimpe assez connu que je découvre grâce à des locaux qui m'ont gentiment accueillie dans leur groupe. C'est plutôt ici que j'aimerais bien travailler !

Paines Ford 
• • •

Avant de partir sur Takaka à long terme, je réalise l'Abel Tasman Coast Track. Une des neuf Great Walk de Nouvelle-Zélande.

Il y a neuf grandes randonnées reconnues comme étant les plus belles de Nouvelle-Zélande. Elles sont appelées les Great Walks. Elles sont aussi bien balisées et fort fréquentées du coup.

12
Abel Tasman Coast Track 

Randonnée de 60km qui longe la côte de la Mer Tasman. On peut aussi choisir de faire seulement une partie de la rando car elle est facilement accessible partout en voiture ou bateau taxi.

Je décide de marcher la partie allant de Whariwharangi Bay à Anchorage. La fin jusqu'au village de Marahau est réputée souvent bondée et moins intéressante...

Un bateau taxi m'amène à Totaranui, d'où je marche ensuite jusqu'à Whariwharangi Bay (via Gibbs Hill car le sentier côtier est momentanément fermé). Le lendemain, je commence vraiment la randonnée et rejoins Anchorage en deux jours. Environ 48km de marche pour les trois jours, en mode camping.

Split Apple Rock
La vue de Gibbs Hill 
Whariwharangi Bay 
Awaroa Bay
 Onetahuti Bay

Le quatrième jour, je passe une journée kayak entre Onetahuti et Anchorage.

Beaucoup de plages et de paysages qui se ressemblent au final mais la balade n'en était pas moins plaisante pour autant !

13
13
Publié le 23 mai 2018

Takaka et sa réputation hippie et alternative ! Nous y voilà ! Ici encore, des gens qui marchent pieds nus... Mais Takaka ne se résume pas à ça.

C'est un petit village de caractère situé au centre de la région de Golden Bay et aux portes du Parc National Abel Tasman. On y trouve un large choix de bars et cafés, un petit cinéma atypique, des galeries d'art, de jolies petites boutiques artisanales et une scène musicale et artistique riche en général.

Avec sa situation idéale, Takaka offre aussi de belles balades en vélo ou à pied et de nombreuses plages où pêcher, flâner ou se baigner. Bref, un autre petit paradis.

 Wharariki Beach

J'ai eu la chance, après trois jours sur place, d'être embauchée au supermarché Freshchoice pour cinq semaines ! Pendant ce temps, je logerai au Barefoot Backpackers où je fais quelques unes de mes plus belles rencontres du voyage.

Team Freshchoice
Barefoot Backpackers 

A Takaka, il y a aussi un spot connu des grimpeurs. Ce sont les rochers de Paines Ford et le camping Hangdog, situé juste côté. Après avoir terminé le boulot, j'ai voulu m'y installer neuf jours. C'est une autre belle bande de joyeux lurons que je rencontre là ! L'escalade, elle, est exigeante, technique et souvent sur des plats ! Très intéressant pour une remise en bras !

Hangdog 
Paines Ford 

Et voilà, après deux mois à Takaka, il est temps de partir... Avec Ben, rencontré à Barefoot, on part rejoindre la côte ouest via le Heaphy Track, une autre Great Walk ! Le reste de nos affaires sera transporté à Westport par un des conducteurs du bus STRAY qui se trouve être le fils de la propriétaire de Barefoot ! Sacrée coïncidence et quelle chance ! C'est là que nous arriverons dans quatre jours. Go !

14
14
Publié le 24 mai 2018
Heaphy Track 

Quatre jours de randonnée, 78,4km. Le Heaphy Track est la Great Walk qui offre les plus grands contrastes au niveau des paysages. Le sentier passe à travers le Parc National Kahurangi qui abrite des forêts (qu'on croirait enchantées), collines, marais, plages et mer en arrivant sur la côte ouest. On n'est jamais blasés ! Vraiment une très belle randonnée. La pluie ne nous a pas épargnés les premier et dernier jours, ce qui a rendu certaines vues invisibles mais ce qui a aussi donné un aspect mystique à l'endroit... Et ces couleurs d'automne !!

On termine la rando le 17 avril aux alentours de 13h30, en arrivant au Kohaihai carpark. De là, nous faisons du stop en direction de Westport !

15

Je passe une nuit à Westport où je récupère mes affaires et puis reprends déjà le bus le lendemain pour démarrer la descente de la côte ouest !

The west coast 

Punakaiki

Pancake Rocks

Hokitika

Surnommé The Cool Little Town, Hokitika est un charmant petit village connu pour ses nombreux artistes sculpteurs de pounamu (jade de NZ ou greenstone). Il est d'ailleurs parfois possible d'en trouver sur la plage d'Hokitika si on cherche bien ! En trois jours, j'ai certainement passé au minimum 5h à chercher sur cette plage... Je n'ai rien trouvé...

Fox Glacier

Fox Glacier est maintenant gravé comme mon arrêt de l'extrême ! J'y fais mon baptême de saut en parachute et mon dieu, qu'est-ce que j'aimerais y retourner !

Après le saut et les émotions encore bien fraîches, on part voir le Lake Matheson avant de reprendre la route vers Wanaka.

 Lake Matheson
 Lake Hawea

Wanaka

Ici, je croise par hasard Emma, rencontrée à Takaka quelques semaines plus tôt ! On décide de faire la rando Rocky Mountain Diamond Lake ensemble.

Une chose est dingue en Nouvelle-Zélande, c'est qu'on finit toujours par recroiser des gens rencontrés même des mois plus tôt ! Du coup, c'est jamais la peine de faire des adieux si la personne continue son voyage dans le pays. On dira simplement : "See you around !"

Rocky Mountain Diamond Lake Loop 

Je reste ici trois jours seulement. Je dépose quelques CV's en espérant être engagée pour la saison d'hiver qui commence en juin. On est fin avril et il est apparemment beaucoup trop tôt pour postuler... Du coup, je file vers le Parc National de Fiordland pour y faire quelques randonnées avant de revenir ici fin mai !

Sur la route, encore dans Wanaka, le bus nous dépose au pied du Mt Iron pour ceux qui voudraient marcher jusqu'au sommet et avoir une vue sur la ville avant de partir.

Mt Iron Loop et vue sur Wanaka

Queenstown

Arrêt pour la soirée et la nuit à Queenstown avant de partir sur Te Anau, dans la région des Fiords, le lendemain.

16
16
Publié le 29 mai 2018

Le Parc National de Fiordland est le plus grand de Nouvelle-Zélande et il détient quelques-unes de ses plus belles merveilles !

Te Anau

C'est à Te Anau, porte d'entrée des fjords, que je fais arrêt. C'est une petite ville très touristique grâce à sa situation avantageuse qui en fait un passage obligé pour atteindre les fjords. Je reste ici quelques jours pour m'informer sur les Great Walks de la région et en particulier le Milford Track par lequel je souhaiterais commencer. J'attends le 1er mai pour m'y lancer car nous serons alors hors saison de randonnée et le prix des refuges descend de $70 à $15 la nuit ! Ce qui n'est pas négligeable malgré les installations réduites dans ceux-ci (pas d'électricité, gaz, papier toilette,...).

Lake Te Anau 

J'ai deux jours devant moi avant de commencer. Je prends donc le bus pour faire la route mythique de Milford qui amène au Milford Sound et ses célèbres croisières.

La route mythique de Milford

La route en elle-même est magnifique et m'a laissée bouche bée. On a eu la chance d'avoir un temps superbe, ce qui est rare pour la région et nous a permis de profiter pleinement du paysage.

Le seul désavantage à avoir eu du soleil depuis plusieurs jours, c'est que les chutes d'eau sont bien moins impressionnantes
Kea, unique perroquet alpin du monde (et l'impact humain...)

Milford Sound

J'effectue l'excursion en bateau du Milford sound. C'est l'attraction naturelle la plus prisée des touristes en Nouvelle-Zélande... C'est superbe, évidemment. Mais je ne sais pas si c'est justement ce côté touristique ou les nombreuses photos en format poster que j'ai pu voir au préalable, mais je n'ai pas été subjuguée par l'endroit... Ce n'était pas beaucoup plus "réel" de le voir de mes propres yeux. Tout aussi figé et parfait... Peut-être était-ce dû à la position du soleil qui nous éblouissait ? Celui-ci volant le côté dramatique et mystique des fjords qui, selon moi, leur est caractéristique. Ou peut-être étais-je juste blasée par toute cette splendeur omniprésente... J'espère que non...

Toujours est-il que la route de Milford m'a plus impressionnée... et m'a parue plus vraie ? Et ce, malgré le soleil. Paradoxal...

Milford Sound Cruise 

On passe une nuit à Gunn's Camp, pas loin de là et puis retour à Te Anau le lendemain avant de partir sur le Milford Track le jour encore suivant !

17
17
Publié le 27 août 2018
Milford Track 

Nous y voilà ! Le Milford Track ou la rando réputée comme étant "the finest walk in the world" ou "la meilleure randonnée au monde"...! 53,5km à travers des vallées formées par d'anciens glaciers, des forêts tropicales, lacs, cascades, un col de montagne. Une superbe balade, y'a pas de doute ! On la réalise en trois jours, avec Emma, rencontrée à Takaka. Encore une fois, la météo nous gâte avec un grand soleil peu caractéristique de l'endroit et qui persiste depuis des jours... Les chutes d'eau et rivières en pâtissent... mais pour la vue et le paysage... on va pas s'en plaindre !

Pour se rendre au début de la rando, on doit prendre une navette à 7h et ensuite un bateau. En tout, environ 4h de trajet...

Sur le bateau... On est une dizaine à s'y rendre.
Premier jour dans la vallée... 
 Deuxième jour à travers le Mackinnon Pass (1154m)
Troisième jour, redescente dans la vallée 

Un bateau nous récupère à la fin de la rando et nous dépose dans la région de Milford Sound, pas loin du port avec les départs des Milford Cruise. Emma prend une navette payante vers Te Anau et moi, je remonte dans le bus STRAY que j'avais prévenu à l'avance de mon arrivée ! Celui-ci part en direction de Gunn's Camp pour une nuit avant de revenir sur Te Anau le lendemain matin. J'y retrouverai mes affaires et Emma pour un café en terrasse !

18
18
Publié le 28 août 2018

Autour de ce café, Emma et moi parlons de nos futures envies mais aussi, de l'hiver qui approche. Nous cherchons toutes deux l'endroit idéal pour se poser et travailler pendant cette saison. Emma pense à Dunedin, une ville d'étudiants animée, à l'influence architecturale écossaise, sur la côte sud-est de la Nouvelle-Zélande... On y part ensemble le lendemain afin de tâter le terrain ! On y passe cinq jours à sillonner son centre et alentours !

Péninsule d'Otago 

La Péninsule d'Otago est réputée pour la présence de pingouins, otaries, albatros et autres oiseaux en tout genre que nous étions venues observer... mais seules les otaries et quelques oiseaux ont bien voulu se montrer ce jour-là...

Baldwin Street or the steepest street in the world ! 
Dunedin University 
Tunnel Beach 

Verdict : la ville regorge de très beaux coins et est, en effet, animée mais c'est une grande ville et sans voiture, il est difficile d'en profiter pleinement. Emma a une voiture. Elle y restera, charmée par l'endroit, et moi, je continue mon chemin en quête d'aventures avant de trouver l'endroit "idéal" !

19
19
Publié le 4 septembre 2018
Kepler Track 

Te Anau, me revoilà ! Avant de vraiment commencer la recherche de boulot et me poser pour quelques mois, j'essaie d'effectuer un max de randonnées dans cette région tant que nous sommes hors-saison (prix bas !) et que la neige n'a pas encore trop touché les montagnes...

Le Kepler Track est une autre Great Walk facilement accessible à pied du centre de Te Anau ! C'est une boucle de 60km (70km si on compte l'aller-retour de Te Anau) qui passe à travers des forêts de hêtres moussues, marécages, immenses chaînes de montagnes, vallées sculptées par les glaciers, lac et rivières,... Bref, encore une merveille du coin !

Le premier jour, je marche avec Baptiste, rencontré à Raglan quatre mois plus tôt, et son ami belge, Nico ! Ils ont le projet de réaliser la rando en deux jours ! Moi, je prends mon temps et la réalise en quatre jours...

Arrivée au Luxmore Hut et coucher de soleil
 Les deux zigotos n'ont pas pu s'empêcher d'emmener un MONOPOLY avec eux...! La soirée était toute tracée !

Baptiste et Nico partent à l'aube pour leur grosse journée et je continue mon chemin seule...

Passage par les montagnes 
Gel en arrivant et en partant au matin du Iris Burn
 Passage dans la forêt enchantée...

Retour à Te Anau en longeant le lac...

Lake Te Anau