À propos

Maman solo de 3 ados, je suis passionnée par les voyages, les contacts, la découverte des autres .

Carnet de voyage

Cambodge ne vient pas... nous y partons !

17 étapes
44 commentaires
17 abonnés
Dernière étape postée il y a 58 jours
C'est parti pour 4 semaines d'aventure humaine , d'aventure historique, d'aventure spirituelle, aventure physique... de belles découvertes nous attendent.. alors suivez nous !
Du 10 juillet au 7 août 2019
29 jours
Partager ce carnet de voyage
J-1
J-1
Publié le 9 juillet 2019

Dernier jour de travail, dernier jour pour finir les sacs et ne rien oublier, dernier jour pour manger un croissant , dernier jour pour dormir dans son lit...

Nous partons demain, les sacs sont presque finis ... encore quelques petites choses à ajouter et hop on emballe et on part ...

J1
J1
Publié le 11 juillet 2019

Nous voilà partis ... il y a 24h... 24h de voyage (en heures françaises) et nous sommes arrivés à Bangkok

Petite pause à l aéroport de New Delhi , a peine 1h30 avant de repartir vers Bangkok . Il fait une chaleur étouffante ... la pause clop se transforme en un sauna géant

Quelques heures à Bangkok

Le voyage vers notre première destination - le Cambodge - n est pas terminé , Nous devons prendre un bus à 1h du matin pour nous emmener au Cambodge .

Le point de rencontre pour notre bus est à côté de khaosan Road.


Pour ceux qui ne connaissent pas Bangkok , khaosan road est la rue des bagpackers , des petites échoppes de rue et des cafés bruyants ... la rue de la fête ou les simples passants se transforment en des danseurs jusqu au bout de la nuit (jusqu à 2h en fait!!!)

Il y a une ambiance incroyable.

Nous avons donc profité de ses stands alléchants pour goûter tout un tas de bonnes spécialités : pad thaï, brochettes Sous toutes ces formes (poulet bœuf boulettes ), des beignets de légumes et de poulet.

On a pas testé pour cette fois les huîtres chaudes , les scorpions et autres insectes ... on se réserve pour la suite 😊

Une petite bière avant de partir et profiter un dernier instant de la vie

Voilà il est minuit trente , nous avons rdv devant le macdo de khaosan road pour prendre le bus et ouf tout va bien le responsable arrive ... nous récupérons d autres personnes et nous installons pour la nuit dans le bus ...

Quelques heures de route nous attendent .

J1
J1
Publié le 11 juillet 2019

Mention spéciale à mes 2 grands ados :

Hippolyte a des points d avance au bac de français avec 13(écrit), 13 (oral) et 15 (projet)

Mathurin a réussi son brevet

Bravo à mes chéris

(Nous avons eu mes résultats en arrivant à Bangkok )

J1
J1
Publié le 12 juillet 2019

Notre super bus nous a amené à bon port ... et nous avons bien dormi... il était temps après 24h de vol pas très confortable !

Nous découvrons rapidement Siem Reap en tuk tuk

Et après une bonne sieste le gérant de notre guestHouse nous fait découvrir Angkor et son magnifique sunrise

Demain visite complète des temples ... on démarre la journée à 5h ...


Avant d aller dormir un petit retour sur nos expériences culinaires et autres « arnaques » du jour ... un premier resto ce midi nouilles au poulet ou riz au poulet un peu fades et un peu chers aussi

Mais le clou c était ce soir : de la couenne de porc frite... enfin si c était bien du porc ... ce n était vraiment pas très bon et la « Angkor » nous avons sûrement offert à dîner à tous les autres convives du restaurant - tous des locaux !!!.

Bref c était le 1er jour et nous apprenons de nos erreurs 😊

heureusement magnifiques milkshakes aux fruits (banane, mangue, fruit du dragon...) pour nous consoler !

J2
J2
Publié le 13 juillet 2019

Ce matin lever à 4h30 pour le visite des temples d Angkor ..

il y avait un monde fou à Angkor Wat pour le lever de soleil . Notre guide - qui est aussi notre hôte - nous propose de gravir en haut d une montagne où il y a un temple et une magnifique vue ...

Puis démarre la visite des temples ... pardon je n ai pas retenu tous les noms !!! Il y a beaucoup de temples , très espacés les uns des autres ... nous ne reverrons pas le Tuk tuk ...

Ta prohm - malheureusement très abîmé  

Ce premier temple est très détruit par les racines des arbres qui ont envahi les temples . Les murs tombent les uns après les autres ...

East Mebon  
Neak pean  

Il s agit ici de la représentation des 4 éléments chacun a un des pôles ... et nous avons vu la tondeuse locale - à la main avec une hachette !

Preah Khan 

Un scorpion mort ... et toujours des pierres . C est joli mais un peu lassant pour être honnête .

Les temples dans l enceinte de Angkor Thom  

Nous commençons à avoir vraiment très très chaud et mal au pied ... heureusement les singes arrivent pour notre plus grand bonheur

Faut pas trop s approcher avec les petits .. maman veille 
J2
J2
Publié le 13 juillet 2019

Nous avons gardé les 2 plus grands et connus pour la fin

Le magnifique et étonnant Bayon et ses visages sculptés dans la pierre

Et le plus grand et le plus majestueux : Angkor Wat

Les singes se réfugient dans le temple où il fait plus frais que dehors ...

J2
J2
Publié le 14 juillet 2019

Petit tour au marché de Psar Leu, le marché des cambodgiens ... des viandes à même les étalages, tout un tas de légumes frais , des poissons encore vivants... nous achetons des fruits du dragon, du riz à la banane cuit dans des feuilles de bananier - trop bon, un mélange de riz gluant des haricots noirs et de la noix de coco cuit dans une tige de bambou - on en raffole !! , des nouilles sautées trop bonnes mais très pimentées - non non il ne fait pas déjà chaud dehors , à l’intérieur nous frôlons les 70 degrés 🤣


Nous terminons la soirée au marché de nuit de Siem Reap : festif ... pas autant que khaosan mais c est sympa

Ils ont testés le fish massage et pour moi massage du dos et des pieds - le pied !!!

Ils ont goûtés l araignée , le scorpion et le lézard ... résultat : le lézard c est bon , le reste pas terrible. J ai testé que le lézard - ça se mange !

☹️Bon je n arrive pas à mettre les 2 vidéos

Voici les liens https://youtu.be/s_D7eQ5CzUU

https://youtu.be/MagItPmeXhw

J3
après-midi
J3
après-midi
Publié le 15 juillet 2019

Bamboo train

C est l attraction de la ville ! Plutôt sympathique pour voir la campagne et les rizières aux alentours de Battambang .

Après il ne faut pas se mentir, on est ultra mal assis pendant presque 1h .

Simple plateforme en bambou de 2m40 sur 4m, avec un petit moteur ... évidemment nous faisons quelques kms (6 je crois) et nous faisons demi-tour après s être arrêté dans une « gare » spécialement conçue pour les touristes : 3 magasins de fringues et babioles en tout genre !!

La ligne et les bambous train sont très utilisés par les locaux pour transporter voyageurs et marchandises des campagnes .

Bref c était rigolo, la suite de l après midi l était beaucoup moins ...

Phnom sampheou and the killing cave

Phnom Sampheou est une Montagne située à 13km au sud de Battambang .

Il s agit d un ancien centre religieux célèbre pour ses temples bouddhistes , l endroit est un haut mur de pèlerinage bouddhiste .

Les temples

Les péchés Bouddhistes

Il s agit ici de la représentation des « péchés » bouddhistes . Merci à notre guide Sakho qui a pris le temps de nous les expliquer 1 par 1 .

La killing cave

Cependant cette montagne a été également un lieu de massacre par les khmers rouges qui ont tué plus de 10 000 personnes. Les prisonniers étaient jetés vivants depuis un trou en haut de la cave .

La grotte, vidée de ses ossements , est aujourd’hui un lieu de recueillement.

Puis nous redescendons les quelques 600 marches pour nous installer à quelques centaines de mètres .

Des tables, des chaises, beaucoup de touristes,... il est obligatoire de prendre une boisson pour s asseoir et attendre ...


The Batcave...

nous nous trouvons face à la grotte aux chauve-souris ... il semblerait - mai nous ne les avons pas comptées - qu il y en ait plus d 1 million .. le ballet des chauves souris commencent et effectivement elles sont nombreuses .

Puis nous grimpons à nouveau quelques mètres sur une petite colline derrière pour voir le coucher du soleil et le ballet des chauves souris ... magnifique vue , c était magique

Dîner somptueux chez Nary Kitchen : rouleaux de printemps ultra frais ultra bons, salade de mangues - une tuerie, curry , soupes, bois les... et les desserts : tapioca à la banane et au lait de coco et petits beignets de bananes ... bref un festin pour une vingtaine de $...

J4
matin
J4
matin
Publié le 16 juillet 2019

Notre nouvel ami Sakho nous a promené toute la matinée dans son vieux Tuk tuk - que même on a cru qu on y arriverait pas ... et même je crois que c est le pire tuk tuk jamais pris !!!

C était chouette il nous a promené dans toute la ville et ses environs ...

L’artisanat local

De la fabrication des galettes de riz aux forgerons, en passant par la fabrication de la pâte de poisson et du traditionnel « saké » ou vin de riz aux saveurs improbables : banane , serpent .et quand même le saké nature ..

nous avons testé les 3 bien sur ... même celui où il y avait des serpents !!! Et nous avons eu droit à un cours sur la fabrication avec un charmant vieux monsieur qui nous parlait en français .

La pâte de poisson ...

je ne peux malheureusement vous faire vivre l odeur du lieu ... de grandes jarres remplies de poisson ... et une odeur horrible

La photo en haut à droite est la fameuse pâte qu ils mangent soit directement avec du sucre et du sel soit mis dans la soupe ...  

Le marché local

Sokha nous a fait gouté a absolument tous les stands le tout en 30mn chrono ... on ne sait même plus réellement ce que l on a goûté tellement il y en avait : flan de courge, beignets en tout genre avec on sait pas trop quoi dedans , papaye salée, cornichon qui avait le goût de concombre, un truc cuit dans une feuille de bananier , des cacahouètes qui n’ont pas le même goût que chez nous , une pomme de terre cuite qui semblait avoir été sucrée (il m a assuré que non ) ... bref un peu trop vite c était dommage nous n avons pas eu le temps d apprécier mais c était chouette quand même .

La ferme aux crocodiles

Un bébé crocodile coûte 5$ - 1 mois et un crocodile de 10 ans coûte 400 $.

Les cambodgiens ne mangent pas le crocodile , il est vendu surtout aux chinois et aux vietnamiens qui eux les mangent et en font des sacs . « Dixit Sokha »

La pagode (temple bouddhiste) Wat samrong Knong et le musée de la torture

Cette pagode est immense et on dirait presque une ville dans la ville .

Il y a une école primaire que nous avons pu visiter , les enfants travaillaient et nous n avons pas voulu les déranger ...

Le musée de la torture

Tout autour du monument sont graves les scenes de tortures et de la vie sous les khmers rouges

J5
J5

Chris de l association Camborea nous a emmené ce matin visiter le jardin communautaire , l école en construction et le puits .

Encore un immense merci à Chris pour cette visite . Nous savons maintenant tout sur son activité et nous le remercions pour son énergie , sa bienveillance et son dévouement envers ces villages défavorisés .

La commune se situe à 2km au nord des temples d Angkor , soit environ une vingtaine de km de Siem Reap . Sa proximité avec les sites d Angkor - site protégé - rend les choses encore plus compliquées car soumises à diverses autorisations . C est aussi dans cette commune que la pauvreté est la plus importante.

Pourquoi avoir créé l école et le jardin sur ce village ?

Tout d abord l épouse de Chris est originaire de ce village.

Ensuite au milieu du terrain, il existe un lieu hors du commun : un arbre de plus de 1000 ans , lieu de croyance , entourée d arbres et de végétations. Au pied de cet arbre sont déposés les cendres des défunts de la commune.

Chris a très à cœur de protéger ces croyances et cet arbre , afin de préserver la culture locale.

Le jardin communautaire

Il s agit pour Chris de faire de la permaculture - cad un mode d actions qui prend en considération la biodiversité de chaque eco système. C est une agriculture biologique .

L objectif premier de ce jardin est de rendre les locaux indépendants en leur proposant de créer dans leur propre jardin un petit carré de terre cultivable et qu ils puissent se nourrir .

Autre objectif décrit par Chris : » les locaux ne meurent pas de faim ici mais se nourrissent mal et souffrent de malnutrition. Il est important de leur apprendre à mieux se nourrir ».

Cependant pour offrir un jardin à chaque famille, Cela nécessite plusieurs choses : des graines non hybrides qu ils puissent replanter ou en tirer des graines chaque année ou à chaque plantation, et une appropriation du jardin et du travail que cela requiert.

Une des principales difficultés rencontrées est de trouver des graines non hybrides , adaptées au sol de la région - extrêmement sec.

L’association a aujourd’hui un employé à plein temps pour s’occuper du jardin . Grâce aux dons ils disposent aujourd’hui d’une grande quantité de graines qu’il faut tester , les aider à se renforcer et à être plus rentable et plus résistante.

Lorsque l on plante et replante une même graine celle ci se renforce ...

Le jardin communautaire existe aujourd’hui grâce aussi à des bénévoles et surtout à l énergie de Chris.


L'école

Camborea a acheté le terrain sur lequel l école est en construction. Ce bout de terrain est attenant au lieu de culte.

L école fait environ 150m2 au sol. Une grande classe est prévue ainsi qu’une plus petite. La grande salle sera ouverte aux enfants , tandis que la petite salle devrait servir pour des cours pour les parents.

Une immense terrasse couverte est également prévue pour que les enfants puissent jouer pendant la saison des pluies .

L’ecole n’est pas encore terminée mais Chris l espère finie pour la rentrée des classes mi octobre .

Vos dons vont permettre de financer le mobilier de cette école .

Encore un immense merci à nos généreux donateurs 😘

Le 42eme puits

Chris nous a ensuite emmené dans le village où il nous a fait la surprise d avoir commencé les travaux du 42eme puit financé par vous .

4 familles vont bénéficier de ce nouveau puits construit au centre du « village » .

Nous avons vu les ouvriers à l’œuvre et croyez moi sous cette chaleur ce n est pas une mince affaire ...

Encore un immense merci à Chris pour son investissement et nous lui avons promis de l aider avec d autres collectes .

J5
après-midi
J5
après-midi
Publié le 16 juillet 2019

Cet après midi nous avons déambulé dans la ville de Siem Reap

Et surtout nous avons découvert notre nouvelle cantine : Lilypop Restaurant , pas chère et trop bonne . A ne pas manquer !

Quelques plats ... histoire de vous donner envie ...

J6
J6
Publié le 18 juillet 2019

Nous avons décidé d aller voir le musée des mines... bon notre tuk tuk - un nouveau chauffeur - ne connaît pas trop le chemin et nous passons 1h30 sur des chemins de terre transbahutés ... je vous laisse imaginer ...

Le musée de la mine

Ce musée privé a été par MR Aki Ra - dont les parents ont été tues par les khmers rouges quand il avait 5 ans - a posé lui même des mines quand il était dans l armée vietnamienne . Plus tard, il a été employé par le gouvernement pour les neutraliser (plus de 50 000 selon ses dires). Il en resterait entre 3 et 6 millions , sans parler des bombes américaines.

Il a donc créer un musée ainsi qu une école pour les handicapés et orphelins des mines ...

malheureusement les enfants étaient à l école lorsque nous sommes venus ...

Voilà nous quittons Siem Reap pour de nouvelles aventures .

Notre logement à Siem Reap - lovely family guesthouse - était vraiment top avec nos hôtes adorables ...à conseiller !

J6
J6
Publié le 18 juillet 2019


La vie sur le Tonlé Sap

La rivière Tonlé Sap a un système unique au monde : lors de la saison sèche (de novembre à mai), elle coule du lac vers le Mékong et lors de la saison des pluies (de mai à novembre), elle coule du Mékong vers le lac. Cet inversement de régime s’explique par la fonte des neiges himalayennes et la mousson : le surplus d’eau coule vers le lac qui sert ainsi de réservoir. Le lac est une protection naturelle contre les inondations du Mékong.

Il faut dire que la superficie du lac passe de 2 700 km² pour une profondeur de un mètre durant la saison sèche à 16 000 km² pour une profondeur de neuf mètres durant la saison des pluies. Le volume d’eau du lac est donc multiplié par… 70 ! La plupart des villes alentours dont Siem Reap et Battambang se retrouvent alors les pieds dans l’eau pendant plusieurs mois… et quelques villages flottants ou sur pilotis (sur)vivent au gré de la montée des eaux.

Kompong khleang ... la vie près du Tonlé Sap dans un village sur pilotis

Ce village sur pilotis est le plus loin des villages flottants que l’on peut voir autour de Siem Reap et par la même occasion, le moins touristique. C’est aussi le seul à pouvoir se visiter gratuitement pendant la saison sèche : on peut marcher dans les rues de la ville.

Nous sommes seulement au début de la saison des pluies , le village n est donc pas encore inonde par les eaux .

Nous avons trouvé la ville de Kompong Khleang impressionnante. On se retrouve au coeur d’une « forêt de maisons » qui s’élève à dix mètres de hauteur. On se sent tout petit… mais alors vraiment tout petit !

Toutefois, certains magasins sont à ras le sol - comment ils font pendant la saison des pluies lorsque la ville est inondée puisqu’ils n’ont rien en hauteur pour se protéger des eaux .

Nous en tous cas nous sommes arrivés au village sous des trombes d eau !!!

Nous avons pris un bateau jusqu au Tonlé Sap pour voir un vrai village flottant et le coucher de soleil - caché par les nuages !!

Une jolie ballade... et la découverte de la vie près du lac

Nous avons dormi chez l habitant et j ai préparé avec elle ce matin notre petit déjeuner

Des 4h du matin la vie s éveille ici , les hommes partent à la pêche pour la plupart ...

en fait , c est plus bruyant que le périphérique !!!

Nous quittons déjà ce charmant village pour nous rendre plus à l est du Cambodge

J7
J7
Publié le 20 juillet 2019

Le bus

Nous prenons un bus à 8h du matin pour kompong cham ... un bus presque couchette enfin siège couché ...

Il y a 2 étages de couchettes et autant vous dire que les asiatiques n ont pas tout à fait le même gabarit que nous ... le bus s avérera plutôt confortable ...

notre logement a Chiro

Nous avons choisi de loger dans des cabanes à proximité de kompong cham. Cette guesthouse appartient à une ONG OBT « organization for Basic Training ».

Au Cambodge, lorsque les enfants vont à l école publique ils travaillent par demi journée , certains y sont le matin , les autres l après midi . Il y a beaucoup d enfants et pas assez d écoles .

OBT propose aux enfants des demi- journées supplémentaires gratuites où ils peuvent apprendre l anglais, la musique et bien d autres choses encore.

Cette école est financée par des dons et par la guesthouse. Ils proposent également de loger ou dîner dans les familles .

OBT a également un programme de recyclage des plastiques avec une petite « usine » permettant de transformer le plastique en brique ou en diesel . Nous n aurons malheureusement pas le temps de la visiter . Cette ONG tourne grâce à des volontaires et nous allons rencontrer 6 volontaires actuellement actifs qui viennent pour un mois ou 6 mois voir 2 ans.

L actuel « responsable » de la guesthouse François a passé beaucoup de temps à nous expliquer tout le fonctionnement .

Visite de kompong cham

François nous a trouvé un tuk tuk avec un guide qui parle français ... enfin français avec l accent cambodgien 😂

Phnom srei et Phnom pros

2 collines qui se font face : Phnom srei « colline aux femmes » , la plus sauvage et la plus éloignée , domine le paysage -malheureusement la vue est bouchée par les arbres . En face , Phnom Pros « colline aux hommes » avec de jolis pagodes et surtout des singes chapardeurs - l un d eux a même repéré les bananes dans le sac de mat et a gentiment passé sa main dedans pour en voler une !!! Bons fous rires et quelques frayeurs quand même , ils devenaient agressifs ...

Phnom Srei et ses 300 marches ...  

Quelques photos des singes et des pagodes de Phnom Pros

Entre les 2 collines se trouve un jardin bouddhiste avec école des bonzes, leurs logements et des bouddhas géants .

Ce sera également un lieu de massacre - le 2ème apres celui de Battambang - pendant la période khmère- entre 1975 et 1980.

Visite de Cheung Kok , village soutenu par une ONG « amica » qui a aidé ces familles à obtenir un logement et donne du travail aux familles. Nous nous promènerons à travers le village et découvrir le travail artisanal des habitants : élevage de vers à soie, tissage du coton , production de soie .

La pluie nous rattrapera encore une fois et nous écourterons notre visite .

Coucher de soleil sur kompong cham

La chambre des garçons en haut à droite 😀

Une fête foraine locale est organisée juste à côté de notre guesthouse ... nous y ferons un petit tour : au programme musique locale et jeux pour petits . C était sympa d y faire un tour et de voir la vie des locaux .

J8
J8
Publié le 20 juillet 2019

Ce matin départ à 6h pour faire le marché locale avec la famille qui habite en face de OBT.

Nous allons passé la matinée en cuisine avec eux ..pour un faire un curry

Je vous donnerai bien la recette mais ils ont mis trop d ingrédients ... promis j essaye de vous en faire un en rentrant . C était vraiment un chouette moment où nous avons tous mis la main à la patte allant jusqu’à faire le lait de coco après avoir râpée des noix de coco fraîches .

Nous avons partagé le repas avec les volontaires ... un vrai bon moment comme en famille .


Le départ pour le Mondulkiri

Vous pensiez prendre un grand bus , presque confortable et vous vous retrouvez dans une estafette prévue pour 15 personnes et nous sommes 22 (quasiment que des locaux) avec en plus un Chaffaut qui roule comme un dingue ! 5h de route nous attendent , cela risque d être difficile ...

Heureusement peu à peu les locaux quittent notre engin et nous avons plus de place.

Bref nous arriverons en vie dans le Mondulkiri ...

J9
J9
Publié le 23 juillet 2019

Nous sommes au Mondulkiri et nous avons réservé une journée avec Mondulkiri Project .

Il s agit d’une ONG qui travaille pour la fin de l exploitation des éléphants et leur conservation.

Créée en 2013 par Mr Tree, cette ONG a pour première mission de préserver la forêt . Me Tree signe un accord avec les indigènes locaux - les Bunong - pour louer leurs terres en change de quoi il fournira de la nourriture et un accès aux soins.

Les Bunong sont une population très pauvre et en pleine croissance. Pour manger , ils coupent le bois dans la forêt et le vendent principalement aux vietnamiens dont la frontière est juste à côté . Il y a 20 ans le Cambodge était composé de 70% de forêt , il b en reste plus que 30 %.

2ème objectif de cette ONG : préserver les éléphants en créant un sanctuaire .

A ce jour il n y a plus que 47 éléphants dans les villages aux alentours de s’en monorime dans le Mondulkiri et environ 250 encore sauvages dans la forêt .


Les éléphants du sanctuaire

Ils ont aujourd’hui 5 éléphants femelles dans le sanctuaire . Ils ont eu un mâle qui malheureusement est décédé au bout de 6 mois.

Le prix d un éléphant est extrêmement cher (entre 400 000 et 600 000 $ pour une femelle et 800 000$ pour un mâle)

Note journée avec les éléphants

On commence par un petit tour de pick-up pour nous emmener jusqu au sanctuaire . Puis une petite marche en descente d une quinzaine de minutes.

Nous arrivons au « gîte » ou notre guide nous explique le projet , la foret au Cambodge et les difficultés qu ils rencontrent. En anglais « asiatique « , donc parfois difficile à comprendre mais très intéressant .

Puis nous partons avec nos grappes de bananes à la rencontre des 5 éléphants : nous verrons les 2 premières éléphants, puis une seule car pas très sociable avec ses congeneres puis les 2 dernières .

A chaque emplacement notre guide les appelé par un petit cri et les éléphants arrivent pour manger des bananes et se laisse caresser . Plutôt magique comme moment , notamment lorsque l on voit les éléphants arrivés au milieu des branchages ou du chemin ...

Nous leur donnons des bananes soit en les tenant du bout des doigts pour qu elle l attrape , soit pour en lui mettant directement dans la bouche .

Nous pouvons les caresser , c est très impressionnant...

Puis nous sommes retournés au gîte pour un déjeuner préparé par des locaux et une petite sieste dans un hamac au milieu de la jungle ... le pied total

Puis nous sommes redescendus vers une cascade ou 2 des éléphants aiment se baigner et se faire brosser . Ici nous sommes à la merci de ces animaux qui viennent ou pas , qui acceptent ou non de se faire brosser et qui partent lorsqu ils en ont envie ... personne pour les contraindre .

Nous avons eu la chance de les voir venir et qu ils restent un peu dans l eau avec nous 😊

Et nous sommes repartis sous des trombes d eau ... alors poncho oblige

J10
J10
Publié le 23 juillet 2019

Notre 10eme et dernier jour au Cambodge ... nous partons pour le Laos , direction les 4000 îles à l extrême sud du Laos .

460 km du mondulkiri soit 11h de transportS...

1 premier mini van puis il nous débarque au bout de 3h et nous fait monter dans un autre ... on suit le mouvement ... puis on nous débarque dans un café à 1h de route de la frontière , nous sommes censés prendre un autre bus qui arrive dans 1h .., enfin 1h cambodgienne car il arrivera presque 3h après !!!

Nous passons la frontière ... évidemment même si on a le visa on nous demande des dollars au bureau de sortie du Cambodge .... je n en ai plus ... ils font la tête mais nous tamponnent nos passeports ... entrée au Laos , j ai des Kip laotien et on doit payer 80 000 kip pour qu ils nous fassent passer !! Pas très envie d attendre encore 2h donc je paye ! En plus un mini van - le 4ème nous attend pour nous emmener au bateau

Enfin nous arrivons au bateau ... encore 30mn et nous y serons .

Arrivée à Don Det avec le coucher de soleil 😊

Pour nous suivre au Laos , je crée une nouvelle page ...https://www.myatlas.com/VoyagesdHimaba/laos-vers-le-7eme-ciel