21
juil

Pour cette semaine en famille, nous avons posé nos valises à Barcelonnette. À quelques pas du parc national du Mercantour et au coeur des Alpes.

C'est une petite ville très animée, dont l'architecture et les restaurants sont très influencés par le Mexique. Entre le 19 et le 20ème siècle, beaucoup de barcelonnettes (le gentillé de la ville !) ont émigré vers ce pays puis en sont revenus par la suite imprégnés de la culture locale. Nous avons d'ailleurs passé la semaine à l'Azteca Hotel !

Des orages, des nuages et du beau temps, la montagne vue depuis la chambre...

Pour ce premier contact avec la montagne pour les deux filles, nous avons prévu d'alterner randonnées et activités ludiques. L'objectif est de les initier à la marche, sans les écœurer, et si possible leur faire apprécier 😀

Le premier jour, on commence par des jeux avec :

On finit par la crêperie Le Génépy, au centre de Barcelonnette. Il y a de nombreux restaurant dans la ville, et outre Le Génépy, nous avons beaucoup aimé la cuisine de L'Inattendu, pour une expérience plus gastronomique.

22
juil

Première randonnée et premier contact avec la montagne pour les enfants. Nous concevons un itinéraire sur mesure adapté à leur âge. Ça passe par des petits lacs, les affaires de dessin dans le sac à dos, et du chocolat à volonté.

L'idée générale étant que pour qu'elles apprécient la marche, il faut qu'elles s'amusent !

Pour cette première journée, nous allons monter puis descendre 400m de dénivelé. La grande de 6 ans monte avec ses pieds, tandis que la petite de 2 ans est dans le porte-bébé.

Nous partons du col de la Cayolle (2326 m), avec un passage par les lacs de la Petite Cayolle et des Garrets. Nous comptons 4 heures pour le parcours.

Jeter des cailloux dans l'eau, une activité universelle et intemporelle !

Il suffit de trouver une petite ile en forme de coeur au milieu d'un lac de montagne pour émerveiller les enfants 😀

L'activité dessin aboutit à un abécédaire sur la flore de montagne. Et au retour, la mission est accomplie, les petites ont adoré la sortie !

23
juil

Dès le lendemain, nous enchainons sur une deuxième randonnée. La difficulté est comparable à la première : un peu de dénivelé mais un parcours qui reste accessible, le tout sur 4 heures.

Nous partons du Col de Larche (1991 m), à la frontière italienne, en direction du lac de l'Orrenaye.

L'activité de dessin est toujours au programme pour la grande, tandis que la petite a passé la quasi totalité de la sortie à dormir ! Cette fois, nous partons à la chasse aux marmottes, et c'est une famille au grand complet que les enfants ont pu découvrir...

24
juil

Le jeudi, nous avons prévu de nombreuses activités pour les enfants. Même en restant dans un rayon de 20 kilomètres autour de Barcelonnette, le programme est chargé :

  • Le parc animalier de la montagne aux marmottes
  • Le karting de Barcelonnette
  • Le parc accrobranche de Jausiers
  • La plus haute route de France
  • La nuit à la belle étoile

Sur les rives du lac de Serre-Ponçon, on commence par le parc animalier de la montagne aux marmottes, qui montre principalement des animaux de montagne. Ça reste un grand classique pour les enfants.

On ne peut pas passer à côté du lac artificiel de Serre Ponçon sans s'y arrêter pour mettre les pieds dans l'eau. Pour les amateurs, on y trouve toutes sortes d'activités, de la pêche au kayak.

Le lac de Serre-Ponçon

Un saut au karting de Barcelonnette...

Le circuit pour les grands et pour les petits !

Et on finit la journée au parc accrobranche de Jausiers. Avec ses tyroliennes, ses filets et ses passages secrets, il fait l'unanimité. À chaque parcours dans les arbres son niveau de difficulté... et charge à l'enfant de décider s'il se lance ou pas !

Nous terminons la journée par un petit tour en voiture, en direction du Col de la Bonette. Fait remarquable, il s'agit de la plus haute route de France, qui culmine 2 802 mètres d'altitude.

Pour nous, c'est surtout un bon moment passé au dessus des nuages ou à regarder les rayons de soleil qui les transpercent.

Une journée comme celle-ci s'achève nécessairement par une nuit à la belle étoile. Plus exactement un début de nuit 😀 Pendant que la petite dort, la grande dessine des formes avec la lampe torche.

Pour capturer ces effets de lumières avec l'appareil photo, placez-vous en pose longue (par exemple entre 10 et 20 secondes), et avec un trépied (ce que nous n'avions pas, d'où le flou de bougé). Avec la lampe-torche dirigée vers l'objectif, amusez-vous à dessiner les formes de votre choix !

Au bout d'une heure, il est temps de rentrer. La petite continue à dormir et la grande s'est lassée de regarder les étoiles et la station spatiale internationale dans le ciel.

25
juil

Nous repartons à l'assaut de la montagne pour une dernière randonnée, ou plutôt une dernière randodo, puisqu'une nouvelle fois la petite passera la plupart du temps à dormir à l'aise dans le porte-bébé.

Nous partons depuis la route la plus haute de France, et l'arrivée est fixée au lac des Terres Pleines, 500 mètres plus haut. Ce parcours est un peu plus difficile, mais les paysages sont très agréables et faune et flore omniprésents.

La chasse aux papillons n'a de chasse que le nom, car c'est un échec sur toute la ligne. Les fleurs ne sont quant à elles pas assez véloces pour fuir les envies de bouquet.

Le parcours est un peu plus difficile que les journées précédentes. La montée vers le lac est assez escarpée, mais l'effort est vite oublié une fois sur place !

Trouvez l'intrus parmi les moutons...

Nous redescendons ensuite dans la vallée.

Encore une nuit à l'hôtel, et nous remonterons vers Paris... La semaine a été très agréable, et les enfants reviennent à la maison avec l'envie de retourner en montagne !