Carnet de voyage

Ooty Trip

Dernière étape postée il y a 1032 jours
Petit séjour d'un week-end dans les montagnes à Ooty !
Février 2020
2 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 8 février 2020

Nous avons pris le bus près de la station de métro Egmore. Bus très grand et nous étions que très peu dedans. À la fin du trajet les routes sinueuses et montagnardes peuvent cependant donner un peu le mal des transports !

Au premier arrêt à Koyembedu, nous sortons du bus afin de chercher à manger. Nous trouvons juste à côté de l'arrêt un vendeur de street food. Nous prenons alors des idiyappam ( galette de nouilles de riz) servi avec de la sauce, puis une omelette ainsi que du poulet fris avec de la cannelle c'était super bon ! Tout ça pour seulement 140 Rps ! 😀

Arrivés à Ooty, température 13°C aie aie aie ça change des 30°C de Chennai! 😄 Il faut prévoir un pull et un pantalon. Nous sommes les seuls en short se promenant dans les rues. Beaucoup de restaurants ne sont pas ouverts, il est pourtant 8h30 mais nous dénichons un hôtel/restaurant pour petit-déjeuner.

Nous prenons des idlys (petit pain à base de pâte de riz, de lentilles blanches et de graines de fenouil), vadas (beignet de lentille) et un Masala Dosa accompagnés de sauce et le tout avec du thé pour se réchauffer.

Photo non contractuelle
2
2
Publié le 8 février 2020

Après le petit-déjeuner nous nous dirigeons vers la gare routière. Nous passons par un petit marché très séduisant, vendant des fruits et légumes, des chaussures, des vêtements et toutes sortes de choses diverses et variées.

Ensuite nous cherchons pendant 2h des loueurs de scooter ou vélo cependant nous apprenons plus tard cette pratique est interdite à Ooty : on ne peut que se déplacer en taxi, rickshaw ou à pied!


Nous mangeons finalement dans un restaurant en bord de route, des plats traditionnels du sud de l'inde et terminons le repas avec des graines de fenouil enrobées de sucre à vertus digestive (pratique que l'on retrouve dans chaque restaurant d'inde).

Graines de fenouil nature dans un bol puis enrobées de sucre 
3
3
Publié le 10 février 2020

L'après-midi nous commençons notre visite de la ville en nous dirigeant vers le jardin botanique d'Ooty (10 Rps / pers). C'est tout simplement un vaste jardin constitué de parcs, de serres, de fleurs et d'arbres, tout ceci avec un relief montagneux. On y trouve entre autres des variétés de plantes du monde entier ainsi que des arbres fossilisés ! 😀

4
4
Publié le 10 février 2020

Nous nous rendons maintenant à la Benchmark Tea Factory ( en rickshaw évidemment) qui est une usine de production de thé et de chocolat ! 😛

Nous commençons la visite en goûtant une cuillère de chocolat liquide très somptueux.

Nous entrons ensuite dans le début de la visite de l'usine à thé, où nous lisons plusieurs panneaux décrivant le processus de fabrication de la feuille à la tasse.

il fait très chaud et humide dans l'usine ! 

Pour la petite histoire : le thé a été découvert en Chine par Shen Nung en 2737 av JC. Il est dit qu'un jour, se reposant sous un arbre à thé sauvage, Shen Nung, qui faisait toujours bouillir son eau, sentit une brise qui fit tomber quelques feuilles de l'arbre dans son eau bouillante. Lorsqu'il but le mélange, qu'il trouva délicieux et rafraîchissant, il "découvra" les propriétés bénéfiques de la feuille de thé.

Nous dégustons ensuite deux thés; le premier est un thé au chocolat ( à gauche) ressemblant légèrement à un chocolat chaud en bouche. Le deuxième est un Masala thé (à droite) c'est-à-dire un thé avec plusieurs épices dedans, très surprenant de saveurs en bouche.

Nous marchons ensuite vers la deuxième usine à thé où cette fois-ci nous sommes plus proches des machines mais le concept général est le même bien entendu. A la fin de la visite, nous dégustons un thé à la cardamone.

Enfin, nous terminons en explorant un magnifique Tea Garden dans la pente de la montagne ! 😀 Les plantations sont d'un vert splendide, et l'on peut même apercevoir des agriculteurs couper les feuilles de thé à la serpe pour les mettre dans leur panier porté sur le dos !

5
5
Publié le 10 février 2020

Levé à 9h afin d'être à 10h30 devant le guichet pour avoir des places pour le seul "toy" train direct pour Mettupayalam : le Nilgiri Moutain Railway ! L'ouverture de la vente des tickets ne se fait malheureusement qu'une heure avant le départ du train soit à 13h. Une fois les billets en poche nous nous apprenons à apprécier 3 heures et 35 minutes dans la jungle de la montagne.

Le train datant de 1899, le wagon est très simple, très petit : il n'y pas beaucoup de place pour les jambes ! 😥

Le trajet se décompose en 2 parties. D'une part le train grimpe jusqu'à 2500 mètres d'altitude puis redescend, tout ça à l'aide du locomotive installée en début de convoi. Nous zigzagons à travers les petits villages et les plantations de thé : c'est à ne pas rater ! 😀

Arrivé à Coonoor, la voie est équipée d'une crémaillère, nous changeons alors de locomotive ( toujours installée à l'avant pour réguler la vitesse dans la descente) mais cette fois-ci à vapeur et avec un look plus ancien. Nous apprécions alors la vue de l'époustouflante faune et flore de la montagne accompagnée de ses cascades d'eau !

Arrivés à Mettupalayam, nous visitons un tout petit musée du Nilgiri Train présentant notamment le fonctionnement du système de crémaillère de la voie.

Cependant le seul intérêt de la ville est d'être le terminus (ou point de départ) du train miniature. Ainsi nous prenons juste un joli dîner servi sur une feuille de bananier en guise d'assiette. Comme dessert nous dégustons un Horlicks qui est une boisson chaude au lait malté sucré (à droite) avant de reprendre le bus direction Chennai ! 😀