Petit weekend à Dubrovnik

Ma curiosité m'a cette fois-ci emmenée à Dubrovnik, petite merveille croate au bord de l'Adriatique.
Avril 2022
2 jours
3

Ayant découvert le nord de la Croatie (Pula et Zadar) il y a quelques années en y passant également quelques jours, je me disais que c'était le moment de découvrir Dubrovnik. Dubrovnik est tout aussi connue pour sa vieille ville entourée de murailles du 16ème siècle que pour avoir été le lieu de tournages de différentes scènes de "Games of Thrones".

Je vous avoue que personnellement c'est la première raison qui m'a attirée.

Bonne visite et surtout ... bon amusement ! 😎

Une visite incontournable à faire dès le début de votre séjour afin d'avoir une idée de la ville et de ses bâtiments principaux. Essayez de la faire de préférence à l'ouverture (vers 08h30) afin d'éviter les horde de touristes qui arrivent en bus vers 10h00. Vous profiterez également ainsi des belles couleurs du matin. Il vous faudra compter environ 2h pour effectuer le tour de la ville (+/- 2km) à votre aise... dépendamment évidemment du nombre d'arrêts photos 😉.

Ces remparts, symbole incontesté de Dubrovnik, la protège depuis sa construction au 13ème siècle. Ils furent achevés vers le 15ème siècle avec 16 bastions, un grand fossé, 4 forteresses et 120 canons. C'est l'une des seules villes au monde qui a conservé des murs de cette ampleur en parfait état. D'ailleurs ce n'est pas pour rien que le centre historique de Dubrovnik a été déclaré patrimoine mondial de l'humanité en 1970 par l'UNESCO.

Leur dernière attaque remonte à la guerre d'indépendance de la Croatie en 1991 où les serbes et les monténégrins assiégèrent la ville.

Franchement, c'est une très jolie promenade. En été, n'oubliez pas votre chapeau et votre crème solaire car les coins d'ombre sont très rares.

Il s'agit tout simplement de la rue princiale de la vieille ville, qui relie la porte de Pile au Vieux Port. Toutes les autres petites rues d'ailleurs mènent à Stradum. Selon les commentaires sur internet, elle aurait été choisie comme toile de fond pour la célèbre "Marche de la Honte" dans Games of Throne, où 500 figurants furent nécessaires pour tourner cette scène! Cette rue comprend de nombreuses petites boutiques de souvenirs, bureaux de change, terrasses,...

Porte de Pile
Porte de Pile
Porte de Pile
Porte de Pile
Saint Blaise, patron de la ville, tenant une maquette de la ville dans ses mains
Saint Blaise, patron de la ville, tenant une maquette de la ville dans ses mains

...et le charme des ruelles aux alentours

Ce magnifique monastère est situé juste à l'entrée, à gauche de la Porte de Pile. Les moines avaient établi dans son enceinte une importante pharmacie, la 3ème plus ancienne au monde ainsi qu'une immense bibliothèque reprenant de nombreux ouvrages historiques et livres de médecine. MAIS la plus belle partie du monastère est la cour intérieure (cloitre) de style gothique comprenant 120 colonnes et chapiteaux décorés de motifs végétaux et animaux.

Cette magnifique fontaine octogonale assez imposante se trouve à l'entrée de la vieille ville, du côté de la porte de Pile. Chaque côté est décoré avec des masques différents et des bouches depuis lesquelles sort l'eau. Une mini version a été également construite à côté du Palais du Recteur. Elle est devenue le principal point de rencontre de la vieille ville. De plus, l'eau de la fontaine est potable 😉

 La grande fontaine d'Onofrio

La Place de la Loge est la place la plus importante de la vieille ville. C'est là qu'on trouve le Palais du Recteur, le Palais Sponza, la cathédrale, l'hôtel de ville, l'église Saint Blaise, la colonne d'Orlando (symbole de la liberté et de l'indépendace de Raguse / en travaux) et la petite fontaine d'Onofrio.

Eglise Saint Blaise

Eglise Saint Blaise
Intérieur de l'Eglise Saint Blaise


Toutes les heures, Maro et Baro, les deux petits bonhommes verts se chargent de faire sonner les cloches. Le clocher montre l'heure en chiffres romains et possède également un beau cadran solaire.

La petite soeur de la grande fontaine située près de la porte de Pile.

Situé à gauche de la Tour de l'Horloge, le Palais de Sponza, par sa façade fait penser au palais vénitien. Il a été utilisé comme école, armurerie, banque, lieu de rencontres des marchands,... Il est le seul bâtiment ayant résisté au tremblement de terre de 1667. Le palais abrite aujourd'hui les archives historiques de la ville (fermé au public). Dans la salle gauche en entrant, vous trouverez un mémorial en honneur à ceux qui sont tombés lors du siège de Dubrovnik en 1991. La cour quant à elle accueille de temps en temps des expositions temporaires.

Ce magnifique palais, situé en face de la cathédrale, combine plusieurs styles artistiques et rappelle les palais de Venise. Depuis sa construction au 13ème siècle, il fut le siège du gouvernement, arsenal, salle d'audience, prison,... Il abrite aujourd'hui le Musée d'Histoire de Dubrovnik. On y trouve de nombreuses peintures religieuses, de portraits, de meubles anciens,...


La cathédrale de Dubrovnik fut construite sur les vestiges d'une ancienne église romane qui fut détruite lors du séisme de 1667. Selon la légende, Richard Cœur de Lion aurait payé la construction de la nouvelle cathédrale pour remercier les habitants de Dubrovnik qui lui avoir sauvé la vie lors d'un naufrage sur l'île voisine de Lokrum. Cette nouvelle cathédrale baroque construite en 1713 devint rapidement le bâtiment religieux le plus important de Dubrovnik. L'élément le plus frappant de la cathédrale est sa coupole. À l'intérieur de la cathédrale de Dubrovnik vous trouverez des peintures d'artistes croates, italiens et flamands. Le tableau le plus important est L'Assomption de Marie de Titien. La partie la plus intéressante de la visite de la cathédrale de Dubrovnik est de voir le trésor de la cathédrale, conservé dans une des chapelles. Il abrite les restes de Saint Blaise, patron de Dubrovnik, l'une des rares reliques a avoir survécu au tremblement de terre de 1667. Les reliques sont un crâne, une jambe et un bras, et sont conservées dans trois coffres plaqués or décorés de pierres précieuses. Le jour de la Saint-Blaise, l'une des fêtes les plus attendues de Dubrovnik, des reliques du saint sont exhibées à travers la ville.


A l'extrémité de la Porte de Pile, vous trouverez le Vieux Port. A voir en fin de journée quand le soleil tombe sur les façades, un vrai petit joyau. C'est de là que partent les bateaux pour les excursions en bateau vers l'ile de Lokrum ou vers celles de Elaphites (je n'en parlerai pas car je n'ai hélas pas pu y aller vu mon temps sur place et les températures encore fraiches pour profiter d'un plouf dans la mer).

Quelques marches d'escaliers "style Place d'Espagne de Rome" en miniature vous amèreront à cette très belle église située sur une petite place en hauteur. Elle est devenue l'un des monuments les plus photographiés de Dubrovnik. Ce temple jésuite passait presque inaperçu parmi les visiteurs de Dubrovnik jusqu'à ce que les producteurs de Game of Thrones le choisissent pour tourner la très célèbre scène de "The Walk of Shame" (la Marche de la Honte). Il ne faut donc pas s'étonner de voir des dizaines de touristes se photographier en haut des escaliers en imitant Cersei.

Entre le Palais Sponza et la Porte Ploče se trouve l'un des plus anciens monuments de Dubrovnik: le monastère dominicain. Il s’intègre d'ailleurs parfaitement dans les murailles de la ville. La plus belle partie du monastère dominicain est la cour intérieure entourée d'arcs, d'orangers et de palmiers et couronnée d'un puits en pierre. Pendant le siège de Dubrovnik lors de la guerre d'indépendance, ce puits était la seule source d'eau potable pour les habitants de la ville fortifiée. Ne râtez pas son petit musée riche en peintures du 15 et 16èmes siècles.

Cette forteresse médiévale, construite au sommet d’un rocher de 37 mètres de haut, est appelée le "Gibraltar de Dubrovnik" par les locaux. Pour l'atteindre, il faudra monter 200 marches, mais la vue sur les murailles de Dubrovnik et la baie de Pile est vraiment magnifique. À l'entrée du Fort, on peut lire l'inscription latine Non bene pro toto libertas venditur auro ("la liberté n'est vendue contre aucune sorte d’or"). À l'intérieur, vous y découvrirez des canons, des pierres qui servaient de munitions et même une petite chapelle.

Depuis 2014, cette forteresse est devenue un véritable centre de pélerinage pour les fans de Game of Thrones, puisque le Fort Saint-Laurent (son nom traduit) a servi de cadre au Donjon Rouge de la série.

Avec l'entrée pour la visite des murailles de Dubrovnik, vous pourrez également accéder au Fort Lovrijenac dans les trois jours qui suivent l'achat de l'entrée.

Vue du fort
Un petit daiquiri mangue pour reprendre des forces

Pour avoir la meilleure vue sur toute la ville de Dubrovnik, ses toits en tuiles, la mer Adriatique, l’île de Lokrum et celles des Elaphites, rien ne vaut le panorama que propose le sommet du mont Srđ. En moins de quatre minutes, le téléphérique de Dubrovnik vous transporte depuis le nord des remparts de la ville jusqu’au Mont Srđ. Les plus courageux emprunteront l'un des 2 sentiers afin de pouvoir profiter des magnifiques panoramas sur la ville. Cela monte pas mal, d’abord sur des petits escaliers puis dans de la caillasse (prévoir facilement 1h30 pour monter). Mais sincèrement les efforts en valent la peine! Arrivé au sommet, vous serez stupéfait par la vue sur Dubrovnik. Pour se reposer un peu avant de redescendre, on peut visiter l’ancien fort impérial converti en musée de la guerre... ou se rafraichir au restaurant panoramique.

Et voilà c'est parti...
Au lointain l'île de Lokrum

Le quartier de Lapad (nouvelle ville de Dubrovnik) est connu pour son grand nombre de complexes hôteliers, situés sur la côte. Une belle promenade au départ de la plage de Uvala longe la côte pour vous amener à la plage de Copacabana où vous pourrez aussi bien vous baigner, que profiter du soleil, ou boire un verre en terrasse d’un café. Je suis certaine que vous serez sous le charme de son eau transparente avec vue sur la montagne.

Plage de Copacabana

Pour les amoureux de plages, vous trouverez une petite plage juste à la sortie de la vieille ville, après la porte de Polce. Evidemment, elle attire de nombreux touristes vu sa proximité. Besoin de calme? Longez la côte pendant 40 minutes et vous atteindrez celle de Jacob d'où vous jouirez d'un superbe panorama sur la vieille ville.

Plage de Banje
Villa Dubrovnik... et oui on peut toujours rêver
Ile de Lokrum
Plage de Jacob

L'aéroport se situe à environ 20 km de la vieille ville. Une navette (compagnie Platanus) fait la liaison en 25min vers la vieille ville ainsi que vers la gare routière de Dubrovnik. Vous serez déposés près de la porte de Ploce. Par contre pour le retour, attendez la navette au niveau du téléférique. Vérifiez bien les horaires avant. Prix aller/retour: 85kn (+/- 11EUR).

Ne pas oublier que même si la Croatie fait partie de l'Union européenne, elle a conservé sa monnaie: la kuna. Nombreux distributeurs d'argent à l'aéroport ou en ville... et bien entendu possibilité de changer des Euros dans les bureaux de change (vérifiez bien les taux avant 😀 et évitez celui de l'aéroport qui a en général le plus mauvais taux). Ne vous inquiétez pas, on peut presque partout payer avec cartes de crédit donc ne changez pas de gros montants.

Pour les visites, je vous conseille d'acheter la Dubrovnik carden fonction du nombre de jours que vous séjournez: 1, 3 ou 7 jours. Personnellement, j'ai choisi celle de 3 jours (300 kn) afin de ne pas devoir courir dans tous les sens pour tout faire en 1 jour. Elle est vite rentable car rien que le tour des murailles coûte 250kn. Le calcul est donc vite fait. L'Office du Tourisme se trouve juste à la sortie de la porte de Pile sur la petite place. Pour info, elle inclut également 6 trajets vers la nouvelle ville et 2 vers Cavtat.

Logement à Angelus Rooms Dubrovnik (appartement aussi disponnible). Cette petite maison est située dans une petite rue très calme à l'entrée de la vieille ville (près de la porte de Pile). Ma petite chambre proposait tout le confort nécessaire: lit double confortable, salle de bains avec douche et toilette, télévision (pour ceux qui s'ennuient). Par contre, à noter que le petit déjeuner n'est pas possible et qu'il n'y a pas de frigo dans la chambre. Franchement, j'ai beaucoup aimé l'emplacement de ce logement et la gentillesse de la maitresse de maison (toujours disponible). Encore un petit détail qui peut avoir son importance en été, les 2 chambres à l'arrière donne sur un cinéma en plein air (fermé lors de mon séjour). Je ne sais pas si 1) il va rouvrir 2) cela est vraiment dérangeant (ou alors pour les couche-tôt).

Si vous préférez les hôtels, vous devrez vous rendre dans la nouvelle ville, du côté de Lapad (15 min en bus).

Cinéma en plein air
Ruelle juste à côté de l'hébergement

Last but not least, je vous conseille d'emporter une bonne paire de baskets car la ville comprend de très nombreux escaliers, pavés irréguliers, ... et vous me comprendrez probablement mieux si vous décidez d'accéder à pied au sommet du Mont Srd.

Steak de thon
Croquettes de poisson
Macaroni à la Dubrovnik
La logique croate :)

Mon impression finale:

Dubrovnik vaut franchement la peine d'être vue que ce soit pour un petit weekend ou plus longtemps si vous prévoyez de vous prélasser sur ses plages ou vous rendre sur ses îles avoisinantes. Le seul petit bémol est le débit de touristes déposés vers 09h30 aux 2 portes principales. Dubrovnik est devenue, comme Venise, victime de son succès. Donc soyez patients 😀 Personnellement, je vous conseille vraiment de loger dans la vieille ville afin de profiter de son atmosphère au coucher du soleil (quand les hordes de touristes sont rentrés sur leur bateau ou à Lapad).