Calabria...me voilà !

Une semaine à la découverte de cette région du sud de l'Italie encore très mal connue: villages fortifiés perchés, mer limpide, superbe nature,... et très peu de touristes !
Juin 2019
7 jours
20
juin

Après les Pouilles l'année dernière, j'avais envie de découvrir la pointe de la botte, l’extrémité sud de l’Italie, baignée par les splendides eaux de la Mer Ionienne et la Mer Tyrrhénienne et séparée de la Sicile par le détroit de Messine. Longtemps resté à l’écart de l’Italie moderne, le Sud italien met aujourd’hui en valeur l’héritage culturel de premier ordre que lui ont légué Grecs et Romains, avec par exemple les cités de Locri ou Crotone, qui furent parmi les plus grandes puissances de l’Antiquité (malheureusement ils ne restent que quelques vestiges visibles). Ses paysages côtiers, entre mer et montagne, ses plages rocheuses et ses ports de pêches nichés au creux des falaises, ses villages fortifiés perchés composent des tableaux magnifiques, entre bleu de la mer et vert des plantations d’agrumes et des champs d’oliviers.

Au départ de la Belgique, Ryanair propose un vol de Charleroi vers Lamezia Terme (petit aéroport en plein centre de la région).

Vue spectaculaire sur le Vésuve 

Location de voiture effectuée via BSP Auto (excellent choix pour l'Italie avec possibilité de rachat de franchise - toujours utile dans un pays où les routes sont étroites et le code de la route parfois inexistant).

Ma Porsche italienne pour 1 semaine 😀

Voici une idée de mon itinéraire 

Fattoria Il Laghetto B&B(Lamezia): petit établissement de 4 chambres (spacieuses et propres) - 15 min de l'aéroport - petite piscine intérieure - parking [petit hic: assez difficile à trouver mais en persévérant on y arrive 😀]

21
juin

Me voici donc en route vers le sud...

Pizzo

Ce petit village tranquille est principalement célèbre pour son église, la Chiesa di Piedigrotta, entièrement taillée dans le tuffeau situé à côté de la plage. La côte à partir de Pizzo vers Tropea s'appelle la "côte des Dieux", grâce à la beauté éblouissante de ses plages de sable blanc, ses eaux d'un bleu transparent et le vert éclatant de ses arbres et plantes. Pizzo est aussi connu pour son fameux dessert artisanal: le Tartufo de Pizzo.

Tropea

Tropea est un ancien village de pêcheurs devenu l'une des stations balnéaires les plus courues de la côte tyrrhénienne (Saint-Tropez de la Calabre). La ville est un dédale de places et de jolies petites ruelles pavées et bordées de vieilles bâtisses. A divers points, des escaliers descendent vers les plages situées en contrebas. Par temps clair, on peut facilement voir l’île volcanique de Stromboli depuis la promenade du front de mer. Le site le plus célèbre de Tropea est le grand éperon rocheux qui s’avance dans la mer à quelques centaines de mètres de la ville. Au sommet se trouve le monastère de Santa Maria dell’Isola, construit au 7ème siècle.

Capo Sperone (Palmi): super établissement avec vue panoramique sur la mer - chambres spacieuses avec grande terrasse - superbe piscine - restaurant [hic: prisé pour les mariages!]

22
juin

Scilla

Le site du village de Scilla est spectaculaire. De part et d'autre du mythique rocher de Scylla (monstre marin qui dévora les compagnons d'Ulysse) dominé par l'imposant Castello Ruffo, la ville se divise en deux: d'un côté la station balnéaire de Marina Grande, de l'autre l'ancien village de pêcheurs de Chianalea.

Castello Ruffo

Reggio de Calabria

En plein milieu du détroit de Messine, Reggio di Calabria arbore une luxueuse promenade le long des flots, le "lungomare", avec vue sur la Sicile en arrière-plan (3km de séparation!). Reconstruite après le tremblement de terre de 1908, la cité aux racines grecques, romaines et byzantines conserve les fameux Guerriers de Riace dans son Musée archéologique (que j'ai raté par manque de temps je dois bien l'avouer).

Site archéologique de Locri

Un peu d'histoire: fondée par des colons grecs entre 744 et 670 avant J.-C., Locri Epizefiri fut la rivale de Crotone, dont elle triompha vers le milieu du VIe siècle. Alliée d'Hannibal, elle perdit de son importance après la deuxième guerre punique. Bénéficiant de l'appui des tyrans de Syracuse, elle devint néanmoins un grand centre qui se distingua par des institutions originales, très différentes de celles de ses rivales. On pense au matriarcat, à la prostitution sacrée et aux lois de Zaleucos, qui fut le premier législateur de la Magna Grecia. Avec la conquête romaine, la colonie entama son déclin et fut ensuite détruite par les Sarrasins au VIIe siècle.

Le parc archéologique est immense mais je dois être franche, il ne reste quasi rien comme vestiges et il faut donc une fameuse imagination pour recréer la ville de l'époque. De plus, le site parait être à l'abandon, ce qui est triste car je suis sûre qu'il y a du potentiel.

Agriturismo La Valle Incantata (Gerace): petit établissement charmant à quelques minutes de Gerace - route sinueuse - chambre spacieuse - pleine nature - belle piscine - parking - possibilité de manger sur place (plats typiques de la région).

23
juin

Gerace

Gerace a gardé sa structure médiévale: un cortège d’arcades, de petites places, de palais ornés de fenêtres jumelées, et surtout de nombreuses églises (quatre-vingts au total). La plus remarquable est la cathédrale di Santa Maria Assunta, la plus grande église de Calabre.

Stilo

Stilo, perchée sur les flancs d'une montagne à 400 m d'altitude, accueillit plusieurs ermitages et monastères et est surtout célèbre pour son église byzantine, La Cattolica (église en briques rouges du 10ème siècle, sur plan carré, que couronnent cinq petits dômes cylindriques).

Grand Hotel Paradiso (Catanzaro Lido): grand établissement à 1km de la plage - chambre spacieuse - belle piscine - parking - facilité de restauration sur la plage.

24
juin

Le Castella

Connu principalement pour sa magnifique forteresse aragonaise qui se dresse, sur la mer ionienne, à quelques kilomètres au sud de Crotone, sur une petite île reliée à la côte par une mince bande de terre. Endroit calme malgré quelques gros villages de vacances à la sortie de la ville.

Crotone

La ville de Crotone, glorieuse cité de la Grèce Antique où Pythagore résida pendant près de trente ans, garde de sa grandeur passée quelques vestiges de toute beauté (cf. Capo Colonna). L'ancien centre-ville de Crotone est médiéval et est caractérisé par un dédale de ruelles de charme où se dressent de beaux palais.

Parc archéologique Capo Colonna
Capo Colonna: la seule colonne restante

Tenuta Santa Caterina (Rossano): maison ancienne transformée en B&B - à 5 min de Rossano - chambre très spacieuse - calme - gentillesse des propriétaires - belle piscine - petit déjeuner nickel. Un petit goût de paradis !

25
juin

Rossano

Cette petite ville fut l'une des plus importantes à l'époque byzantine. Bon nombre de petites églises à visiter. Le célèbre Codex Purpureus Rossanensis remonte lui-aussi à cette époque; il s'agit d'un évangéliaire écrit en langue grecque sur un parchemin (VIème siècle). Le texte contient les évangiles de Matthieu et de Marc. Il a été écrit avec de l’encre d’argent et d’or et compte une série de 14 miniatures, illustrant la vie et l’enseignement du Christ. Les superbes miniatures font de ce manuscrit l’un des plus anciens manuscrits miniaturisé du Nouveau Testament. Le manuscrit Purpureus connu dans le monde entier pour la couleur particulière rougeâtre de ses pages est un texte intéressant pour l’aspect artistique, religieux biblique, et historique.

Le Codex
Quand l'ancien rencontre le nouveau...

Monastero del Patire

Une très belle route en lacets monte vers ce monastère à travers bois et champs d'oliviers, avec quelques dégagements sur la mer. Le complexe monastique Santa Maria del Patire est un havre de paix délaissé des cohortes de touristes. Les restes du cloître et de la tour campanile sont d'époque romaine.

Corigliano Calabro

Morano Calabro

Maratea

Une route en lacet mène au sommet du mont Biagio (620m) dominé par une imposante statue du Christ Rédempteur (on se croirait à Rio de Janeiro sauf qu'il ne regarde pas vers la mer). Le panorama sur la côte, entre mer et montagnes y est magnifique.

Hôtel Feretti (Diamente): hôtel en bord de mer - chambre spacieuse (certaines avec un grand balcon vue mer - mais pas la mienne 😀) - belle piscine - copieux petit-déjeuner.

26
juin

Après une petite semaine à vadrouiller dans tous les sens et à stresser dans chaque épingle à cheveux, je métirais un peu de détente, du calme en bord de la mer et surtout d'une superbe piscine pour quelques brasses.

Trevi Village (Amantea): village de vacances situé à 30 km de l'aéroport - chambre simple mais correcte - animation - superbe piscine (avec horaires) - plage de galets.

27
juin

Journée farniente au Trevi Village 😀

• • •

Mon ressenti

Cette région bien que totalement différente de ces voisines et encore méconnue des touristes en est tout autant intéressante à sa façon. Pour les Italiens, la Calabre touristique ce sont les stations balnéaires de la côte Tyrrhénienne s'étend de Tropea à Paola . Mais cette grande région qui forme la pointe du pied italien est aussi une terre d'agritourisme réputée et conserve des sites historiques très intéressants (même si très mal conservés) de la "Grande Grèce" sur la côte ionienne .

Certains paysages, criques, villages m'ont réellement éblouie.... et surtout certains villages où on aurait dit que le temps s'était arrêté.

• • •

Les routes

Malgré un réseau routier de bonne qualité, constitué de nombreux tunnels et ponts gigantesques, la Calabre reste une région très montagneuse où les temps de déplacement peuvent être assez longs. C'est aussi ce qui en fait le charme. Une ligne de chemin de fer en fait le tour complet en longeant la mer. J'admire leur façon de se garer dans les ruelles des villages perchés... ils gèrent (et sans griffes).

• • •

QUELQUES CLICHES INCLASSABLES

Magnifiques couchers de soleil

Repas & boissons

Arrivederci !