Carnet de voyage

Le nord de l'Espagne

6 étapes
11 commentaires
On vous invite à découvrir notre Road Trip de 8 jours, de la Costa Brava jusqu'au désert de Bardenas et retour par Barcelone. Que de paysages différents proches de la France.
Du 15 au 24 mars 2024
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Gérone,

On la surnomme « la Florence catalane », d'ailleurs une irrésistible atmosphère de dolce vita règne ici.

Cette coquette ville de 100 000 habitants contraste singulièrement avec la métropole catalane, balades dans les ruelles médiévales du centre, tapas en terrasse et visite de monuments des siècles passés.

Beaucoup de musées ( musée des arts, musée d'histoire, musée archéologique, musée du cinéma, ...) les bains arabes, de belles promenades et le fameux chemin de ronde des remparts.

C'est ici que l’équipe de Game of Thrones a posé ses caméras pour la sixième saison de la cultissime série, le début de la « marche de la honte » du personnage de Margaery sur l’escalier imposant de la cathédrale Sainte-Marie (qui sera détruite par Cersei à la fin de la saison).

 La cathédrale, mélange des styles ! façade baroque et tour romane.
 l intérieur de la cathédrale avec sa nef monumentale, l'une des plus large au monde

Le quartier juif

Un enchevêtrement de ruelles qui date du moyen âge. C’est un des quartiers juifs anciens les mieux conservés au monde, en tout cas, le plus beau de toute la Catalogne.

Entre les XIIIe et XIVe siècles, le call connut sa véritable période de splendeur. La majorité de la société juive de Gérone était composée d’artisans, de tailleurs, de cordonniers, de matelassiers, de fabricants de cordes et de libraires


La cathédrale sur un autre plan 


Une boutique de souvenirs, le « Magic Call » et ses chandeliers à sept branches, ou la librairie Sefarad et ses milliers d’ouvrages spécialisés, font revivre l’âme du quartier juif de Gérone.

 Le chemin de ronde des remparts offre une belle vue sur la vielle ville
 de belles places

Gérone se distingue également par les spectaculaires maisons de l'Onyar, dont les façades aux vives couleurs surplombent la rivière et constituent l'image la plus évocatrice de la ville.

L'une d'elles, la Casa Masó, peut être visitée. Parmi les ponts qui enjambent l'Onyar, citons celui de Gómez, léger et aérien, et celui de Palanques Vermelles (1827), construit par la maison Eiffel.

Le pont Eiffel 
 La rivière Onyar

Les jolies maisons colorées qui bordent l'Onyar.

Un ancien rituel de provenance incertaine, qui est flagrant aux yeux de tout visiteur de la capitale de Gérone. C’est une sculpture gothique du XIIe siècle. Un couplet traduit du catalan dit "celui qui n’aime pas Gérone, n’a pas embrasser le derrière de la lionne". Il suffit d’aller sur le parvis de la collégiale de Saint-Feliu, et localiser la petite statue de la lionne juché sur une colonne et déposer un gros baiser sur le derrière de l’animal !

 La lionne de Gérone
 Belles et nombreuses ruelles



A environ 3/4 d'heures au nord de Gérone, le village perché de Castellfollit de la Roca

Ce petit village s'élève sur une spectaculaire falaise basaltique de 50 mètres de hauteur et d'un kilomètre de long, coupée par le fleuve Fluvià.

Les étroites ruelles du village débouchent sur l'ancienne église de Sant Salvador à l'extrémité de la falaise où se trouve un point de vue d'où l'on jouit d'une vue privilégiée sur les alentours.C'est l'une des portes d'entrée au Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa.


Demain, on poursuit notre route direction le nord ouest, on quitte la Catalogne pour L'Aragon

2

Capitale de l’Aragon depuis le XIIe s, Saragosse est la 5e ville d’Espagne. Son passé lui confère le titre de « ville des 4 cultures » puisqu’elle fut tour à tour occupée par les Ibères, les Romains, les musulmans et les chrétiens. Aujourd’hui encore, les styles d’architecture s’y mélangent dans une étrange harmonie de styles.

Plusieurs monuments inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre de « l’Art mudéjar d’Aragon ». Longtemps considérée comme la belle inconnue d’Espagne, Saragosse est aujourd’hui une très agréable étape pour entrer en Aragon.

 La basilique
  • Basílica Nuestra Señora del Pilar: cette immense et imposante basilique abrite le pilier de la Vierge. C’est l’un des plus importants lieux de pèlerinage marial. L’intérieur comprend 3 nefs, des œuvres remarquables et quelques fresques de coupole exécutées par Francisco Bayeu ou Francisco de Goya.
• • •
  • Palacio de la Aljaferia: imposant palais arabe datant du règne des taifas, il fut réaménagé par les rois d’Aragon. Siège de l’Inquisition dès 1485, ce sont les Rois catholiques qui l’ont réaménagé et embelli en 1492. Véritable réplique d’un palais maure, son intérêt artistique réside principalement dans le travail des stucs des fenêtres, des portes (aux arches polylobées), des plafonds ouvragés et des escaliers. Au rez-de-chaussée, on passe dans un beau patio de style andalou planté d’orangers. Plus loin, on peut voir un vestige de mosquée.


Le palais arabe 
  • La Seo (Catedral de San Salvador) Cette cathédrale est bâtie sur la grande mosquée de l’ancienne ville musulmane. Ses extérieurs sont superbes. Elle réunit des styles très différents, du roman au néoclassique en passant par le mudéjar (l’abside, une chapelle et la tour-lanterne, d’ailleurs classées au Patrimoine de l’Unesco comme partie de « l’architecture mudéjare d’Aragon ») et le baroque. Mais l’ensemble est plutôt gothique.
La cathédrale  à droite 

Une étape d'une journée nous a paru suffisante pour la découverte, demain on reprend la voiture direction Tudela à environ 1 heure.

3

Les Bardenas Reales se situent à cheval sur deux régions du nord de l’Espagne, l’Aragon et la Navarre, il s’agit d’un ancien territoire royal. Ce désert est un parc naturel de 42 000 ha en partie occupé par une zone militaire. Il est divisé en 3 zones ;

  • El Plano, ce plateau situé au nord et à l’ouest est réservé aux cultures,
  • La Negra, au sud, regroupe des reliefs recouverts de pins et de végétation basse et
  • La Blanca. C'est la partie centrale la plus touchée par l’érosion et donc la plus impressionnante.

Nous avons commencé notre découverte par la zone blanche. Avant de pénétrer dans ce fascinant désert, nous vous recommandons de faire un petit passage par le centre d'information et d'accueil. Il se situe dans la Finca de los Aguilares, à 7 km d'Arguedas.

Le parc ouvre à 8h00 et la sortie doit s'effectuer une heure avant la tombée de la nuit

La faune et la flore du site sont plus caractéristiques de la nature du continent africain que du nord de la Péninsule Ibérique, autrefois paradis des crocodiles et autres tortues.

Aujourd’hui, les buissons, les brousses, les marais salants et les terrains de sparte abritent aigles, vautours, hiboux, renards, chats sauvages, genettes, amphibiens et autres reptiles. Imaginez une oasis au milieu du désert... mais à l'envers !

De beaux décors de western, de vastes étendues de steppes, des canyons labyrinthiques et cheminées de fée.

De nombreux films et séries y ont d'ailleurs été tournés, notamment la sixième saison de "Game of Thrones" ou encore le bond "Le monde ne suffit pas".

De magnifiques formations rocheuses spectaculaires, comme la cheminée Castil de Tierra ou Blanca Alta.

 la cheminée Castil de Tierra 

Faites un zoom sur le panneau expliquant l'évolution et l'avenir de ce symbole des Bardenas Reales.

C'est très fragile et l'action de l'homme n'arrange rien bien au contraire !

La route est très praticable en voiture

Les plantations de céréales et de riz offrent un paysage verdoyant sur la partie haute de cette région.

• • •

Alfaro est réputée pour accueillir chaque année, de décembre à août, la plus grande colonie de cigognes blanches au monde.

Des centaines d'oiseaux viennent nicher et se reproduire dans cette ville, notamment sur l'église San Miguel.

 L église San Miguel

Avec sa multitude de tourelles et d’alcôves, les volatiles s'y savent à l'abri de tout prédateur.

Actuellement, il y aurait plus de 500 cigognes à Alfaro.

Selon la croyance locale, ce n'est pas un hasard si, dans cette ville qui accueille la plus grande colonie de cigognes, on compte aussi le plus fort taux de naissance de jumeaux de toute l'Espagne !

Demain, on continue notre découverte de ce parc, avec d'autres prises de vue spectaculaires et une invitation aux voyages pour certains, et oui nous ne sommes qu'à 2h de route de la France 😉

4

Olite et son château des rois de Navarre ( à 42 km au sud de Pampelune et 50 km au nord de Tudela )

Imaginez un village aux rues pavées, la noblesse des grandes demeures, les galeries médiévales et de splendides églises. Imaginez ses habitants bavarder, les commerçants vanter leurs marchandises et les laboureurs travailler les champs et les vignes au-delà des murailles.

Imaginez un beau château dominant la ville, d’impressionnantes tours, des pièces luxueuses et les jardins verdoyants que l’on pouvait cultiver.

Et maintenant arrêtez d’imaginer, car ce que l’on vous a dit n’est pas une chimère, on la trouvé dans la zone centrale de la Navarre 😂

 Beaucoup de marches, mais quelle vue !
Nous étions seuls à le visiter, royal 👌

Le château palais d'Olite fut soumis à diverses transformations, mais les plus importantes se produisirent au temps du roi Charles III de Navarre.

L'ancien devenu trop petit, un palais neuf fut ainsi construit entre 1402 et 1424.

Puis il se détériora progressivement. Le pire advint en 1813, durant la guerre d'indépendance lorsque qu'il fut incendié volontairement de crainte de voir les troupes napoléoniennes s'en emparer !

Le palais est déclaré monument national en 1925. L'état actuel de l'édifice est le fruit d'une restauration commencée dans les années 1940. L'objectif des travaux est de retrouver la structure originale du palais.

Par contre la très riche décoration intérieure ainsi les jardins extérieurs sont à jamais perdus.

Le palais royal d'Olite se compose de trois ensembles bâtis : le palais originel , les édifices de culte et le palais nouveau.
L'Église de Santa María la Real à gauche, jouxtant le château, est un exemple très délicat du gothique en Navarre
• • •


Arguedas et ses maisons troglodytes ( appelées "Cuevas")

Ce sont des habitats creusés dans la roche et aménagés de manière à ce qu’ils soient aussi fonctionnels et confortables qu’une maison conventionnelle.

Les « cuevas » proches des Bardenas n’ont guère plus d’un siècle et demi pour les plus anciennes. En Navarre et en Aragon, elles furent habitées jusque dans les années 1960. Dans certains villages, elles pouvaient former de véritables quartiers peuplés par plusieurs dizaines de familles ! Ces grottes pouvaient aussi servir d’écuries, de remises, de commerces, etc.


La plus petite qui ne comportait qu’une seule pièce, à la plus vaste qui pouvait contenir plus d’une dizaine de pièces ! Elles étaient autrefois creusées à la main avec des outils rudimentaires, mais leur conception s’avérait étonnement ingénieuse.

Ca coutait moins cher que de bâtir une maison conventionnelle, ensuite il était aisé de l’agrandir lorsque le besoin s’en faisait sentir. Autre détail important, la température intérieure restait stable (entre 18 et 22°c) durant toute l’année, les "cuevas" étaient donc chaudes en hiver et fraiches en été.

Demain, on retourne en Catalogne, un peu plus de 4h de voiture on va à Sant Cugat del Vallès près de Barcelone.

5

Le parc Guell

Joyau de l'architecture moderniste conçu par l'architecte Antoni Gaudí, c'est une attraction emblématique que nous n'avions pas pu visiter lors de notre escapade en 2016. Niché sur la colline de El Carmel en 1900, il ouvre officiellement au public en 1926, période ou Barcelone devient une ville contemporaine et cosmopolite. En 1969 le parc est reconnu par l’État espagnol comme monument d’intérêt culturel, et il est classé au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1984.

Les mosaïques colorées et les sculptures de Gaudi ainsi que les fameux bancs en trencadís.

  • La salle hypostyle : située en dessous de la place principale présente une prouesse architecturale. Les 86 colonnes inclinées et les plafonds voûtés créent une atmosphère unique, et témoignent de l’ingéniosité de l’architecte.
 la grande salamandre et les reptiles. 

De nombreuses perruches en liberté dans le parc 😊

• • •

Casa Batlló

Sa façade mythique est une véritable prouesse architecturale. Elle est constituée de fer forgée, de verre de céramique et de pierre. Ici s'exprime tout l'onirisme de l'art de Gaudi.

Le bâtiment est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

A gauche la casa Battlo et à droite la casa Amantler

Ses balcons en forme de masques vénitiens et ses détails marins évoquant l'élément aquatique

Façade de la casa Battlo




départ rapide au premier képi







Partir sur les traces d’architectes magnifiquement allumés 😉

Palau de la Música catalana, le palais de la musique.

C'est un chef-d'œuvre du modernisme, déclaré Patrimoine de l'humanité par l'Unesco en 1997. Un délire architectural du début du XXe siècle bâti entre 1905 et 1908 par Lluís Domènech i Montaner.

Barri Gotic

C'est le cœur historique de la ville, dessiné par les Grecs puis les Romains. Ce quartier est plein de charme, des ruelles médiévales, petites places, ...

La Boquería.

C'est un marché couvert donnant sur la Rambla. Sous sa structure de fer et de verre Art nouveau, il abrite de très pittoresques étals.

• • •

La Sagrada Familia

C'est sans conteste l'un des édifices les plus impressionnants d' Espagne ! sa construction a débuté en 1882 sous la direction de l'architecte Antoni Gaudí. La basilique demeure inachevée à ce jour, mais une partie est déjà inscrite au patrimoine mondial de l' Unesco  : la façade de la nativité et la crypte.

Sa restauration devrait se terminer en 2026 ...

Ci dessous la photo de gauche prise en 2016 et à droite celle d'aujourd'hui, on vous laisse trouver les évolutions du chantier sur 8 ans 😉

A gauche en 2016, à droite celle de 2024 

Trois façades sculptées, chacune racontant une partie de l'histoire sacrée : la façade de la Nativité (façade principale), la façade de la Passion et la façade de la Gloire.

Près la façade de la Passion, il y a un carré magique à 16 chiffres, ou chaque somme obtenue, que ce soit en vertical, en horizontal ou en diagonal, est de 33 : l’âge du Christ quand il fut crucifié

L'architecture intérieure, avec ses 5 nefs longitudinales et ses 3 nefs transversales, évoque une forêt mystique 

Nous sommes très heureux d'être revenus sur nos Traces 8 ans après, pour les visites n'oubliez pas de réserver à l'avance, même mi-mars il y a beaucoup de touristes à Barcelone !

Demain on reprend la voiture direction l'escala avec de nombreux arrêts de prévu.

6

Direction le nord de L'Espagne, avec de nombreux arrêts, notamment la ville de Tossa de Mar

Un lacis de charmantes ruelles pentues derrière des remparts (fin XIIe s) classés monument historique, de belles tours, le chemin de ronde et la vue plongeante sur la petite crique d’Es Codolar.

C’est le tournage en 1950 de Pandora (la première grosse production tournée en Espagne), où Ava Gardner tient le 1er rôle, qui transforme ce village en une station balnéaire en vogue.

 La statue d'Ava Gardner
Les glycines sont déjà en fleurs

De beaux panoramas et de belles routes pour les motards !

Demain c'est le retour, nous sommes très heureux de cette escapade printanière, peu de monde, de belles découvertes et une météo propice à la visite, c'était parfait.

Les prochaines ( prévues au mois de mai) nous emmèneront sur l'île portugaise de Madère 😉

Buenas noches nos vemos pronto para nuevas aventuras 😍 😍