11 étapes
12 commentaires
1
Nous voilà de retour dans les petites Antilles ! Le programme est varié, ascension de la montagne pelée, rando, snorkeling, plages paradisiaques, villages, jardins et bien sûr dégustation du rhum !
Du 17 au 29 mars 2022
13 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Anse Noire, un escalier de 136 marches pour descendre dans ce petit coin de paradis, une petite crique comme on les aime. de ce côté du sable noir.

Anse Noire

Anse Dufour, juste à côté ( sable blanc )

Un très bon spot pour voir les tortues, elles viennent manger à quelques mètres de la plage !

Snorkeling à Anse Dufour 


• • •

Après on a pris la direction du logement, on voulait profiter du jacuzzi et commencer le Myatlas !

 Notre logement à Saint Joseph
2



 Vue sur le rocher du diamant et le morne Larcher ( la rando du jour )
Le rocher du diamant 

Deux possibilités pour monter. On a choisi de partir de l'allée Morne-Larcher, il faut de bonnes chaussures, de l'eau et du courage. La montée est raide de ce côté. Du haut de ce volcan éteint ( 450 m d'altitude ) un panorama fantastique sur la grande Anse du diamant et le rocher du même nom.

C'est aussi la plus grande réserve de bois d'inde de la Martinique.


 Après l'effort, la récompense....

Partir au levé du jour pour la chaleur et éviter cette randonnée par temps de pluie, ca glisse !

Panorama du haut 

Le mémorial de l'anse Caffard.

Le 8 avril 1830, un navire fait naufrage au large du diamant. Il s'agissait d'un bateau négrier en provenance du golfe de guinée. 46 corps furent repêchés et 86 captifs sauvés

La couleur blanche est la couleur traditionnelle des sépultures dans la caraïbe. Le monument est orienté au cap 110°, d'où venait ce navire mystérieux.

 en mémoire des victimes inconnues de la traite.
A l'ouest de Saint Luce : Anse gros raisin, petites plages paradisiaques ou l'eau est calme.

Anse figuier : plage aménagée de carbets, eaux calmes et plage bien protégée. Endroit idéal pour partir avec son masque débusquer de magnifiques poissons colorés

 snorkeling à Anse Figuier

arrêtez vous au bord des routes pour acheter fruits, coco, petits plats cuisinés, on se régale !

3

Lieu de mémoire classé monument historique. Le plus, 5 chais de vieillissement où mûrissent de vieux rhums !

Homère Clément racheta l'habitation en 1887, l'un des premiers médecins de couleur, il fut également maire du François et député de Martinique.

Aujourd'hui le rhum Clément est connu dans le monde entier.

Faut prévoir environ de 2h, entre la visite et la dégustation incluse.

La maison d'habitation du XVIII s restaurée et meublée d'époque. 
Photo de gauche, la case des présidents et celle de droite c'est l'entrée principale de l'habitation.

La case des présidents abrita le sommet franco-américain entre Bush et Mitterrand après la guerre du golfe de 1991.

La maison principale, l'art de vivre créole, entièrement restaurée, meubles d'époque, très jolie.

Le parc ( 16 ha ) palmier royal, tamarinier, palmier élata, grand rameau, arbre du voyageur, figuier maudit, un pur bonheur pour les amoureux des jardins comme nous !

palmier royal
 Le figuier maudit, l'envahisseur ! Il se développe en colonisant arbres et constructions avec ses racines imposantes
 Les différents chais où sont détaillés les processus de vieillissement
 Le point de vue sur l'océan atlantique ( alt 198 m ) Les 8 îlets, Anonyme, Frégate, Lapin, Lavigne, Long, Pelé, Oscar et Thierry.
Monsieur le Pélican qui vient prendre la pause devant nous ! 
4

Toute l'extrémité de la presqu'île de la Caravelle est une réserve naturelle, la mer qui s'écrase sur la barrière de corail, les falaises déchiquetées nous a fait pensé au Finistère, c'est assez surprenant de voir ce type de paysage ici.

On a choisi de faire le grand tour (une dizaine de kilomètres, du dénivelé), prévoir 5h avec les pauses photos et observation de la nature et bien sur de bonnes chaussures.

On conseille de partir au levé du jour, il fait chaud et une grande partie de la balade est en plein soleil.

C'est très bien balisé ( blanc cerclé de bleu ), de magnifiques panoramas jusqu'à la pointe de Caracoli, les ruines du château Dubuc se visitent, de la mangrove, les belles plages de la baie du trésor, la vue au phare, les paysages sont plutôt variés sur cette partie de l'île.

Un Bernard l'Hermite qui a trouvé une belle maison ! Il change régulièrement de coquille en grandissant. 
 La mangrove
A gauche, les traits rouges signalent un danger, ce sont des mancilliers ( arbre toxique ). A droite les palétuviers.
 La côte atlantique
 il fait chaud ( 32°) faut prévoir beaucoup d'eau
 Le phare

Construit au sommet d'un pic basaltique il culmine à 162,55 m au dessus de la mer, ce qui en fait le plus haut phare de France malgré sa taille modeste.

Il a été mis en service en 1862 et n’est plus gardé depuis son automatisation en 1970.

 Vue magnifique avec table d'orientation
 Le sucrier, passereau d'une dizaine de centimètres qui se nourri de la substance sucrée par les nectaires de certains végétaux.

Après une bonne randonnée, les plages de l'anse de Tartane et de l'anse l'étang sont très belles et l'eau calme.

5

Sainte-Anne et la belle plage des Salines

Longue de près de deux kilomètres, la Grande Anse des Salines est assurément la plus connue des plages de Martinique. Il faut dire qu'elle est véritablement magnifique avec son sable blanc très fin et ses cocotiers penchés sur les eaux calmes d'un bleu ciel éclatant. La vue sur le Rocher du Diamant au loin complète la carte postale

Le marché, l'église et le point de vue du Calvaire ( 10 minutes pour monter )

Plages des Salines 


Et pourtant … ce cadre de rêve ne doit pas tout à la nature. Bien sûr, les éléments essentiels étaient déjà là. La courbure, le sable fin, l’eau transparente oscillant entre le vert et le bleu, le rideau d’arbres pays, la vue …

Mais aux yeux des promoteurs du tourisme des années 1950, quand la Martinique commençait à s’ouvrir à ce marché, il manquait quelque chose d’indispensable pour séduire les visiteurs.

Des cocotiers ! Et encore des cocotiers, pour ne pas décevoir leur imaginaire et mieux correspondre au cliché de la plage tropicale parfaite, forcément bordée d’arbres majestueux sous lesquels suspendre son hamac.

Alors au milieu des raisiniers et des mancenilliers moins photogéniques on en planta des centaines.

 A proximité de l'Anse à Prunes, en face de l'îlet Cabrits, frontière entre la mer des Caraïbes et l'atlantique
La plage vue du drone

La savane des pétrifications.

Au bout de la presqu’île de Sainte-Anne, se trouve un lieu qui détonne avec la végétation luxuriante de la Martinique. La Savane des Pétrifications est une zone quasi désertique où la flore se fait rare. Cet endroit tient son nom du bois, voire d'arbres entiers, qui étaient fossilisés sur son sol. Malheureusement, les pillages ont fini par faire disparaître ces vestiges géologiques.

On s'est garé sur le parking de la Grande Anse des Salines, au niveau de la barrière. Le sentier démarre dans le sous-bois bordant l’Anse à Prunes.

La randonnée de la Savane des Pétrifications est une des étapes de la fameuse randonnée de la « Trace des Caps », qui longe le littoral méridional de la Martinique. Le sentier est d’une longueur de 4 km, donc comptez environ 2 heures pour faire l’aller-retour.

On peut aussi emporter son maillot de bain, car la randonnée rejoint la plage de l’Anse Trabaud

6

La cascade du saut gendarme à Fonds Saint Denis.

Immergée au cœur de la forêt tropicale, cette jolie chute d’eau de 10 mètres se jette dans un bassin aménagé dans lequel on peut tremper les pieds.

Petit point Histoire (ou légende) : La cascade tiendrait son nom d’une chute qu’un gendarme aurait fait en ces lieux. Les circonstances restent floues : Il serait tombé soit pendant qu’il faisait de l’escalade, soit lorsque son cheval s'abreuvait.. Chacun y va de son histoire.

cascade du saut gendarme 
route depuis le centre de l'île, véritable poumon vert de la Martinique 
Végétation luxuriante et petit voleur de pain !  Sporophile rougegorge
 Eglise de Fonds Saint Denis

C'est le village le plus fleuri de l'île, l'église en son centre, un véritable havre de paix et d'air pur. Il se situe à 400 m d'altitude là ou commence les premières hauteurs des pitons du Carbet. L'achèvement de la route de la trace qui relie Saint-Pierre à Fort de France, a permit la création de ce bourg en 1850.

• • •

Saint Pierre, avec sa baie superbe se trouve au pied de la montagne pelée.

Les colons arrivent en 1635, le port se développe et la ville devient stratégique pour le commerce. La ville devient riche et est alors considérée comme le "petit Paris".

C'est le 8 mai 1902, qu'elle est rayée de le carte suite à l'éruption volcanique de la montagne pelée, 28000 morts, les habitants périrent asphyxiés ou carbonisés en l'espace de quelques minutes, les bateaux au mouillage (41) furent anéantis, triste histoire de la Martinique. Un seul survivant à cette catastrophe, un certain Cyparis, en prison pour bagarre en état d'ébriété.

A gauche le marché, joli bâtiment métallique de 1924
 Anse Turin a proximité de la route. Beau spot snorkeling entre les bouées jaunes
 Vue de la baie de Saint Pierre
Les ruines de la prison du fameux Cyparis 
Plage paradisiaque au Carbet
 Sable gris au Carbet, la carte postale ! 
7

Les cascades Didier

la randonnée de la cascade Didier est sur un lieu de captation d’eau potable (interdiction de se baigner ). Cette chute d’eau ne s’offre qu’aux personnes qui auront pris la peine de braver les obstacles d’une végétation luxuriante.

Il faut de bonnes chaussures de randonnée et une lampe de poche, car il y a un tunnel à traverser. Les sentiers sont vite glissants et dangereux avec une visibilité réduite.

 L'entrée du tunnel
 La première cascade


 Cette randonnée est devenue avec les années un incontournable des activités à faire pour tous les amoureux de la forêt.
 Petite vidéo avec le drone

Après on a prit la direction du jardin de Balata ( à dix minutes )

LA VISITE INCONTOURNABLE EN MARTINIQUE

Tous les paradis sont des jardins et ce n’est pas un hasard si, au cours de la visite du Jardin de Balata, la magie des lieux procure aux visiteurs des sentiments étonnants. C’est en 1982 que Jean-Philippe Thoze, horticulteur, paysagiste et artiste dans l'âme, revient sur les traces de son enfance dans la maison créole de ses grands-parents. De là, naîtra une passion pour la botanique qui va le mener aux quatre coins du monde. Le jardin, organisé autour de l’Habitation familiale à l’architecture créole typique, est le fruit d’une alchimie parfaite entre un retour aux sources et un artiste atypique.

La rose de porcelaine, plante vivace rhizomateuse 
 ponts suspendus, on survole le jardin sur quelques centaines de mètres
 bambous
 lézard vert des Antilles
 Escargot géant

L'Escargot géant africain, Achatine est un grand escargot d'origine africaine. C'est une espèce envahissante dans beaucoup d'autres régions. L'espèce fait partie des 100 pires espèces envahissantes selon l'UICN.

 chauves souris
 Matoutou mygale arboricole ( elles sont bien cachées, il faut les chercher )

C'est la première fois qu'une araignée est protégée sur le territoire national. La Matoutou falaise de Martinique étant largement commercialisée dans le monde entier, un arrêté a été pris pour la préserver. Ce texte vient d'être publié au Journal officiel.

La Matoutou falaise est velue et bleutée. Pour les amateurs d'araignées, on peut dire qu'elle est très belle. En plus, cette araignée est inoffensive. Elle vit sur les arbres comme le zamana de l'habitation Céron élu en 2016 arbre de l'année. Cette mygale endémique de la Martinique peut mesurer jusqu'à 20 cm. Son nom scientifique, Caribena versicolor date de 1837.

Le colibri


Le colibri, appelé oiseau-mouche est minuscule ( 6 à 11 cm ), son bec adapté au captage du nectar des plantes tropicales mesure 6 à 11 mn et le battement de ses ailes très rapide. Il peut même voler en marche arrière et c'est le champion du stationnaire ! Certaines espèces atteindraient 70 km/h.

On a terminé notre journée dans la mer des caraïbes ( mer à 27 / 28 ° ! et oui ...) à l'ombre d'un cocotier sur la plage Madiana à Schoelcher

8

Direction Grand Rivière, paysage surprenant qui mène à un cul de sac !

Avant d'arriver, on passe sur 2 ponts métalliques, on retrouve le vent de l'atlantique.

 Grand rivière
 Le bourg de grand rivière
Ponts métalliques qui surplombent la rivière Potiche 

Vers Macouba, la distillerie J.M de Fonds Préville

La distillerie JM, toujours en activité, est située sur la commune de Macouba, au nord Atlantique de la Martinique, au pied de la Montagne Pelée. En plein cœur de la forêt tropicale, elle bénéficie ainsi d'un climat humide et des bienfaits de sa terre volcanique, particulièrement favorable à la pousse de la canne à sucre. Aussi, nichée dans une cuvette entre deux rivières, J.M utilise l'eau de source, pure et riche en minéraux pour la production de ses rhums, contribuant à la qualité singulière des rhums J.M.

Le rhum J.M est régulièrement récompensé aux concours internationaux (Paris, Bruxelles, San Francisco) et a remporté de nombreuses médailles ces dernières années. Les rhums vieux sont particulièrement prisés par les amateurs de grands crus, à la recherche de nouvelles sensations olfactives et gustatives.

 La distillerie J.M
Les meilleurs rhums de l'île
Visite de la distillerie, laboratoire ( on sent, on goûte, on analyse. C'est ici la mise au point du Rhum ! ) 


Le rocher du Pain de Sucre qui forme un petit cap escarpé est une spectaculaire particularité géologique de la Martinique. Ce secteur est un site de nidification d’oiseaux marins de haute mer, comme la sterne bridée et la sterne de Dougall

Vue sur le pain de sucre

Arrêt à Anse des raisiniers pour la baignade, c'est une plage très tranquille aux eaux calmes, que du bonheur de finir la journée de cette façon.

9

La capitale.

On a prit le bateau de Anse à l'âne et l'arrivée sur la baie est splendide. Ce lieu a été classé parmi les plus belles baies du monde !

Au Nord, les collines grimpent jusqu’aux contreforts des Pitons du Carbet dont on aperçoit les pentes boisées.

Au sud, le Cap Salomon referme la baie aux Trois-Îlets, laissant deviner les plages des Anses d’Arlet et les myriades de tortues de mer qui y vivent.

La Baie des Flamands tire son nom des Juifs hollandais expulsés du Brésil au 17ième siècle et qui trouvèrent refuge en Martinique.

La bibliothèque Schoelcher 

Elle est classée monument historique, une belle façade en mosaïque jaune et rouge et une toiture métallique joliment ouvragée est un étonnant mélange de style byzantin et d'art nouveau.

Son histoire n'est pas banale: C'est l'architecte Pierre-Henri Picq qui réalise le bâtiment à ... Paris dans le Jardin des Tuileries en 1887. Il est ensuite démonté, acheminé en bateau en Martinique pour être remonté à son emplacement actuel. Retardée par de nombreux contretemps, l'ouverture au public se fait finalement en 1893 - Année de la mort de son mécène. Hélas de nombreux livres, manuscrits et partitions de musique sont alors manquants car détruits dans l'incendie qui ravagea la capitale martiniquaise en 1890. Sur l'ensemble de la collection seuls 1200 ouvrages sont sauvés des flammes... La bibliothèque fermée actuellement au public accueille à ce jour près de 130,000 ouvrages.

La cathédrale Saint-Louis


Elle est située au centre ville de Fort de France. La création d'une église à cet endroit remonte à la fin du XVIIème siècle alors que la ville se développait doucement autour du Fort Royal - Aujourd'hui Fort Saint Louis. Successivement incendiée, endommagée par un raz de marée puis par un tremblement de terre avant d'être dévastée par les flammes dans le grand incendie de Fort de France en 1890 et partiellement détruite par le Cyclone de 1891, la Cathédrale ne prend sa forme actuelle qu'en 1895. L'édifice de style néogothique et byzantin est également l'œuvre de l'architecte Pierre-Henri Picq.

Le grand marché couvert , de belles couleurs, des odeurs d'épices,  une belle ambiance  chaleureuse 
• • •

Direction les Anses d'Arlet

le fameux ponton qui fait face à l'église, la plage est magnifique à cet endroit ( certes, on se répète mais c'est vrai ! ), l'eau cristalline, pleins de poissons multicolores.

 Ponton face à l'église


les achats du jour, papaye, mangues, abricot pays et bananes pomme figue 
10

Premier conseil, surveiller la météo, ça fait 10 jours que l'on attend les bonnes conditions pour monter.

Ce matin réveil à 5h, on voulait partir tôt pour commencer à monter à 7h.

La piste démarre vers le morne rouge au dessus du parking, vers le pylône du relais TV, autant dire qu'il faut de bonnes chaussures et prévoir beaucoup d'eau, la montée ca réchauffe !

 Le début de la randonnée, plutôt facile avec les marches, c'est après que ça devient compliqué.
 vers 8h c'était un peu bouché, on commence à découvrir de sublimes panoramas
Vue sur la côte atlantique 
ciel bleu sur la montagne, c'est merveilleux nous sommes des privilégiés !

Ce volcan est toujours considéré comme actif, il est de type péléen, qui ne prévient pas.

Il a laissé de terrible souvenirs en 1902, en 90 secondes il a tué 28000 personnes.

Une succession de montées très raides 
 Une vue imprenable à 1397m d'altitude, c'est magique
 On voit bien le chemin qui monte raide, on se salie les mains pour monter dans les cailloux, c'est sportif !

On est revenu au parking à 14h, soit 7h avec les pauses photos, casse croute.

Ca fait grosso modo 6h de marche parce qu'on a choisi de faire le tour du cratère, la boucle fait descendre dans la caldera, il faut donc la remonter !!

Le panorama était splendide, ca vaut vraiment la peine de faire cette ascension, difficile mais particulièrement exceptionnelle.

11

Rien de tel pour récupérer de notre randonnée d'hier, on a prit la direction d'une étendue de sable bordée de cocotiers, une mer cristalline et une barrière de corail histoire d'avoir différentes tonalités de bleus !

Anse Michel 
La carte postale du jour
Le plus gros figuier étrangleur du monde  
• • •
Vous constaterez que ce n'est pas toujours simple de rédiger quotidiennement notre Myatlas !!
 Quelquefois on termine tard dans la nuit, ...  hihihi
• • •


 et le final à quelques mètres de la plage

Pour les amoureux de la nature comme nous, c'était une destination paradisiaque, il faut bien 15 jours pour avoir un aperçu de la beauté de cette île.

On est à l'aéroport, on termine notre Myatlas en attendant notre premier vol.

On a commencé par aller voir les tortues dès le premier jour et on termine notre voyage dans l'eau avec les tortues.

On vous conseille de loger au nord de Fort de France, on était à Saint Joseph et les deux extrémités de l'île à 1h de voiture. et en plus cela permet d'éviter les embouteillages du matin et du soir !


Merci à tous de nous avoir suivi et à très bientôt dans les caraïbes, et oui nous avons un nouveau voyage cette année....