9 étapes
5 commentaires
Pour cette deuxième visite de l'île, on a choisi de chausser les chaussures de rando pour les vues magnifiques qu'offre l'île, de profiter de la baignade et de découvrir de jolis villages authentiques
Du 17 au 27 août 2020
11 jours
Partager ce carnet de voyage
1

A 5 km d'Alcudia, le cap des Pinar : c'est une jolie zone naturelle protégée qui permet quelques belles randonnées !

On a choisit de grimper jusqu'à Penya del Migdia ( le rocher du midi ) 6 km aller retour / 3H30 . Le départ se fait à Victoria, il faut prendre la route forestière puis un sentier à flan de montagne avec de jolies vues sur la côte et la Péninsule de Formentor en face.

Départ de la rando 
Le sommet que l'on doit atteindre se trouve droit devant !

Le cap des Pinar

 On peut s'aider d'une chaîne pour les âmes sensibles....
Chèvres dorées sauvages 
Arrivée au sommet, panorama splendide.

Après l'effort, la pause baignade bien méritée !

 Température de l'eau aujourd'hui : 27 °C un vrai régal !

A 5 km la ville d'Alcudia, une petite ville bien mignonne, murailles de pierre dorée et jolies ruelles.

2

On a trouvé une jolie balade sur le guide du routard : La côte de Cala Estreta à Auberca.

Il faut descendre en voiture jusqu'à la calanque Estreta, (route un peu chaotique pour descendre, mais c'est possible avec une voiture normale, sans toucher le bas de caisse) et partir sur le sentier des carabiniers pour découvrir l'une des côtes les plus sauvages de Majorque. Le sentier longe la côte, on a choisit de profiter de la baignade dans la petite Cala Matzoc.

 Départ de la Cala Estreta.
 Le sentier des Carabiniers.
La tour de guet d'Aubarca. 
Pause à l'ombre, il fait chaud !! 

La cala Matzoc : personne juste quelques marcheurs et un bateau !

Notre plage droit devant 
Pause bien méritée, dans une eau à 27° .... 
 Sur la route, de beaux panoramas.
3

Un promontoire rocheux présentant un impressionnant trou de 18 mètres de diamètre. On s'est garé en haut, à Son Marroig, descendu 300 mètres de dénivelé ( 6 km aller retour). Faut prévoir de bonnes chaussures et de l'eau, aujourd'hui il faisait 37 °degrés.... mais ça vaut le coup ! De superbes points de vue tout au long du chemin.

 Vue d'en haut.
Le début de la balade. Faut passer la barrière après la propriété et descendre au milieu des oliviers, moutons, ânes, ...

De superbes points de vue, le chemin ne présente pas de difficulté mais il faut tout de même être bien chaussés et avoir de l'eau.

On en a vu descendre avec de petites chaussures et petites jupettes, on pense qu'ils ont dû avoir du mal à remonter !!

On s'approche ... 
 La calanque

Beaucoup de bateaux au mouillage.

mais peu de monde dans l'eau !! 

Le petit village de Valldemossa.

Connu grâce aux 2 tourtereaux George Sand et Frédéric Chopin ( un petit clin d'œil à nos copines Laurence et Sandrine ) qui s'y sont installés en 1838.

 Valldemossa
4


La route qui descend vers Sa Calobra est très belle, 12 Km tout en lacet.

 Direction Sa Calobra
 Vue plongeante sur les sinuosités.

Arrivée à Sa Colobra, direction Le torrent de Pareis. Un chemin très facile avec des tunnels taillés dans la roche conduit à l'embouchure du torrent de Pareis.

 Tunnels
 Il faut arriver tôt pour faire cette photo !
 L'eau descendante a longtemps formé un lac séparé de la mer par une barrière rocheuse jusqu'à ce que l'érosion creuse une trouée
 bêtes sauvages qui viennent chercher quelques feuilles de figuiers à manger.
 La grande cuvette terminale du torrent  est colonisée par les sédiments, et ses flans sont creusés de cavités.
 Une brèche étroite  échancre la falaise faisant communiquer la cuvette et la mer et donnant au site son incomparable grandeur

La descente du torrent est mythique mais aussi difficile, elle fait 6 km pour 640m de dénivelé. Il faut compter 6h, avoir une très bonne condition physique, de bonnes chaussures et une très grosse réserve d'eau.

On a fait le début, d'après le guide il vaut mieux être équipé de cordes pour faire la totalité (parois verticales ) et partir le matin avant 8h.

 Vers la calanque Sa Calobra un peu avant les tunnels

Vue sur le port de Soller

 Une baie en forme de coquillage
Soller et son port.
5

Randonnée dans le parc.

A l'entrée du parc il y a une carte avec toutes les randonnées à faire. L'accès est interdit aux voitures. Depuis 2001 ce parc est classé, son point culminant est à 564 mètres. Ce parc de 1671 ha englobe une zone de collines rocheuses et s'étend jusqu'à la mer.

 Sentiers parsemés de beaux paysages
départ du sentier n°3 ( 13 km )
Mise à part des chèvres sauvages, on n'a pas croisé beaucoup de monde aujourd'hui !
Heureusement en haut c'était un peu nuageux, il fait chaud au mois d'août à Majorque
Beaucoup de figuiers, histoire de redonner des forces aux marcheurs 

Pas de photos, mais après avoir bien marché, on trouve toujours une petite calanque pas très loin pour finir l'après-midi dans l'eau.

Et oui, après l'effort le réconfort ! Elle est tellement bonne ce serait dommage ...

6

Portocolom

Un très joli port de pêche, on l'avait déjà vu lors de notre dernière visite mais c'est avec un grand plaisir que nous sommes revenus. Ambiance calme, les fameux garages à bateaux, ce lieu est vraiment très agréable.

bateaux de plaisance  
 Bateaux de pêche
Garages à bateaux 

Santanyl. Ancienne place forte médiévale, c'est très agréable de flâner dans les ruelles

Plaça Major à droite et son église du XVIII° s. 

Sans oublier la pause baignade dans une nouvelle calanque. On a choisi Le parc naturel de Mondrago : il faut laisser la voiture dans un parking est descendre à la plage S'Amarador. Elle fait partie des plus belles mais un dimanche au mois d'août il y a forcement du monde. Nous n'avions pas prit l'appareil photo mais hors saison se baigner dans une enclave de sable fin et d'eau turquoise ce doit être encore mieux !

7

Sant Elm. Au fond d'un cul de sac, à 7 km d'Andratx, un joli petit village et surtout la possibilité de belles balades le long des sentiers sauvages de la côte avec vue sur l'île de Sa Dragonera.

 Vue sur l'île de Sa  Dragonera, un îlot rocheux de 3,7 km de long sur 700 m ,de large, le prolongement de la serra de Tramuntana
Sentier qui même à la tour 
 Parc naturel classé
 Il y a des liaisons en bateau rapide au départ de Sant Elm
 Pause casse croute
 Beaux panoramas tout le long du sentier

Banyalbufar. Adossé à la sublime serra de Tramuntana, il fait partit des plus beaux villages de l'île.

de belles terrasses avec des arbres fruitiers, orangers, citronniers,  pommiers, ...

Costitx. Notre camp de base ! On loge dans le centre de l'île, position stratégique pour visiter l'ensemble de l'île et le photographe en train de charger les photos pour le carnet de voyage.

Bière et apéro pour bien finir cette belle journée
8

Randonnée au départ de Pollença, environ 5 km, un peu dénivelé puisqu'il faut descendre dans la calanque mais comme toujours pour trouver des endroits paradisiaques il faut chausser les bonnes chaussures et ne pas avoir peur de marcher avec 38 ° !!

 Cala de Boquer
Un peu de dénivelé 
 le meilleur moment, personne à l'horizon !
 Pollença, de belles rues tortueuses qui gravitent autour de la plaça Major.
9

De magnifiques points de vue naturels de l'archipel.

 La péninsule de Formentor

Cala Murta. Un chemin permet d'accéder à cette magnifique calanque isolée. Plage assez caillouteuse mais très abritée. On a trouvé un petit coin dans les rochers avec accès direct à l'eau, un pur bonheur.

 Calanque peu fréquentée.

C'était notre dernière étape, demain nous rentrons.

Nous espérons avoir suscité des envies d'exploration de cette magnifique île. Majorque a beaucoup plus à offrir que les plages et les hôtels. Il suffit de s'en écarter pour découvrir de magnifiques paysages et avoir le privilège de se baigner dans des criques isolées. C'est une destination très accessible, on trouve facilement un aller retour en avion au mois d'août pour moins de 100 euros.

A bientôt pour de nouvelles aventures. Valérie et Lionel.