Carnet de voyage

Tour d'Europe 2018

2 étapes
3 commentaires
4 abonnés
Dernière étape postée il y a 1319 jours
Deux champions du monde ont décider de traverser l'Europe.
1
1
Publié le 9 octobre 2018

Je profite du temps dans le TGV Hyères-Paris pour rédiger les premières lignes de ce carnet de voyage.

Nous avons décidé avec Kévin, de partir en escapade, dans un tour d'Europe qui se promet haletant et riche en émotions. Ce voyage inédit, dans les méandres de l'Europe de l'Est mérite une réelle trace écrite, afin de vous faire partager les meilleurs adresses de comptoirs et autre établissements. Ce carnet de voyage est réservé à un public averti, capable de supporter une certaine vision de l'espèce humaine.

Une petite présentation de moi-même par moi-même : Valentin 24 ans, diplômé du meilleur master de France en Finance, joueur de poker (de 25 centimes à 2€), et ancien pro Fifa . Aime un peu trop son chat, et le FOOOT. L'objectif de son voyage est naturellement la découverte culturelle et artistique que propose ces différentes capitales.

Partenaire du crime : Kévin 25 ans, expatrié à Dublin dans une multinationale. Avec une espérance de vie inférieur à 30 ans, ce tour d'Europe est pour lui l'occasion de goûter aux différents types d'alcools. Son expertise en gestion de budget, permettra à ce voyage de bien se dérouler et d'arriver à son terme.

Mais quelles sont les étapes que ces aventuriés vont parcourir ?

  • Bruxelles
  • Berlin
  • Varsovie
  • Budapest
  • Bucarest
  • Belgrade
  • Zagreb
  • Rijeka
  • Ljubljana
  • Vienne
  • Brastilava
  • Prague


2
2
Publié le 13 octobre 2018

9h45 La France arrive toute la Belgique est en stress. Venu ici pour casser la démarche, l’objectif a été réalisé avec succès.

Au menu du jour, Palais Royal, Grand Place, Manneken-Pis, sa femme, et le curieux Atomium (ici avec notre ami Roméo Elvis).

Nous avons eu l’honneur de gouter les frittes belges une fois, accompagnées d’une agréable sauce maison. Le Délirium Café, et ses centaines de bières différentes, a été un lieu très important de notre voyage Bruxellois.

Anais, Bruno et Antoine, des amis de Kévin, nous ont rejoint dans la soirée pour enflammer la ville des presque champions du monde.

Spécialité du bar, le shooter d’Absinthe accompagné d’un sucre flambé. A ne pas refaire chez vous, sauf si vous voulez bruler la baraque. Le serveur a passé sa soirée à étendre les flammes.

Le match Belgique Suisse se déroulant, le même soir, la suite de la soirée fut accompagnée de chants à la gloire de nos meilleurs ennemi Suisse. Se nourrissant du seum Belge, cette première soirée rentrera dans les annales de l’Interrail

La suite ?

Direction Berlin, arrivé prévu ce soir dans les alentours de 20H


(reste de photo à venir)