Carnet de voyage

Destination la Guadeloupe

10 étapes
22 commentaires
Destination, les caraïbes. Plus précisément la Guadeloupe, avec ses plages, sa faune terrestre et marine, ses senteurs exotiques. Sans oublier « la vieille dame »son volcan la Soufrière
Mars 2019
11 jours
Partager ce carnet de voyage
1

On a choisi de commencer notre voyage par la découverte de Basse Terre, on loge pendant 6 nuits à Vieux habitants dans un joli petit f2 créole en pleine nature, chez Patricia (petit f2 créole sur Airbnb). Très agréable séjour dans un endroit calme avec Patricia charmante et toujours souriante et qui prépare à merveille un petit punch maison.

Ce matin on a prit la direction de la maison de la forêt ( entre le col des mamelles et la cascades aux écrevisses). C'est le point de départ du sentier de découverte de la forêt tropicale. C'était un peu boueux mais très joli, une balade d'une heure en pleine nature.

Après on est allé voir la cascade aux écrevisses ( les ouassous) ; c'est une petite cascade d'une dizaine de mètres beaucoup fréquentée et sans grand intérêt.

les mamelles





Première baignade dans l'eau chaude des caraïbes à la plage du petit Malendure.

Il suffit de nager à droite des catamarans qui sont toujours au mouillage à cet endroit pour voir les tortues. Elles broutent dans les herbiers, difficile de ne pas les voir !!

Après on a continué la côte direction la plage de Petite Anse ou on a pu voir les premiers iguanes (dans les arbres).



Les premiers colibris devant notre logement

2

Au sud de la Guadeloupe, l'archipel des Saintes.

On a choisi Terre de Haut au départ des Trois rivières.

Le canal des Saintes est réputé pour être difficile pour ceux qui n'ont pas le pied marin, on confirme !! des vagues de 2 mètres ... ça bougeait bien !

La plus belle baie du monde. 

La ville.

Sur l'île on peut louer une voiturette électrique, scooter ou vélo. Nous on a choisi de marcher ( ceux qui nous connaissent vont nous retrouver). Cela permet de profiter pleinement du paysage.

L'accès à la mer se fait par de minuscules ruelles, jalonnées de cabanes de pêche, les fameuses Saintoises.

Oiseaux et autres bestioles

joli crabe bleu 

Le fort Napoléon.

Situé à 114 mètres d'altitude, le fort surplombe la baie, tout autour des cactus géants, des iguanes (d'environ 1,5 mètres de long ) et une superbe vue, ça vaut la peine de monter même s'il fait chaud.

Contrairement aux apparences ce fort ne joue plus de rôle militaire, c'est un musée représentant l'histoire des Saintes et la bataille de 1782 ayant opposé les Français aux Anglais.

La plage

Eaux calmes et peu profondes 
3

Ce matin on a prit la direction de Deshaies, on avait rendez-vous avec Sheltone Whale Project pour une sortie de 4 heures en mer.

Ils observent les cétacés en Guadeloupe et étudies le chant des baleines.

On a eu la chance de pouvoir observer 2 familles de dauphins ( fraser et tachetés), c'était magique on ne savait plus ou donner de la tête ! ils sautaient de tous les côtés du bateau.

Le jardin botanique de Deshaies.

Magnifique jardin sur un domaine de 7 hectares ayant appartenu à Coluche. Beaucoup de plantes, d'arbres gigantesques, orchidées, cactus mais aussi des flamants roses, perroquets, colibris, sucriers.

Colibri Madère 
Flamants roses, le trembleur et un ara en liberté en plein nettoyage de plumes 
palmiers, fromagers, ... les arbres sont gigantesques 
Les orchidées sont magnifiques 
4

On se gare sur le parking des bains jaunes à 7h30 ( depuis le séisme de 2004, on ne peut plus se garer à la savane à mulets) et nous voilà partit pour l'ascension du volcan.

On choisit de monter par le chemin des dames.

Dénivelé : 500 mètres

Durée : environ 4 _ 5 heures aller retour.

Lorsqu'on est arrivé le sommet était bouché, du vent de la pluie. Après ça s'est dégagé, on a pu admirer en descendant les Saintes, la vue était magnifique.

On conseille d'arriver tôt pour 2 raisons, la première est pour se garer et la seconde pour éviter le monde. Il s'agit de l'endroit en Guadeloupe le plus visité !

Et pour le retour, la baignade dans le bassin des bains jaunes et plutôt agréable ( eau soufrée à 30 degrés, comment ne pas résister !

5

Ce matin direction le port de Sainte Rose.

On a réservé une balade avec un guide de Tam Tam Pagaie pour découvrir la mangrove. Comme on n'était pas nombreux ( 2 couples) notre guide (max) nous propose également la découverte des îlets. Quel bonheur de passer entre les palétuviers en toute tranquillité ( et en V.I.P) au cœur de cet écosystème si fragile.

Une nouvelle expérience très enrichissante, cette végétation est une niche écologique pour les oiseaux, pour la reproduction des crustacés, mollusques et poissons.

Ensuite on a prit la direction des îlets, et après l'exploration des fonds avec masque et tuba, notre ptit punch nous attendait pour nous donner des forces pour le retour. Encore une très belle journée grâce à notre guide Max !

La plage de Cluny

Paysage de carte postale. Une petite pause bien méritée après le sport du matin. Hier c'était les jambes (avec l'ascension du volcan) aujourd'hui c'est les bras, on va revenir en pleine forme !

C'est ici que les tortues viennent pondre à partir du mois de mars.

Les animaux du jour

C'est pratiquement systématique, on se gare et qui voilà, un nouvel ami ( assez craintif )…. plutôt sympa !

6

C'est la rivière salée qui sépare les deux ailes du papillon. C'est sur cette partie de l'île qu'on peut voir les images des cartes postales de la Guadeloupe, plages de sable blanc bordées de cocotiers, mer turquoise.

Par contre c'est aussi le côté stations balnéaires qui attire beaucoup de touristes.

Le climat est plus sec mais il y a de superbes coins de nature sauvage, des falaises, des campagnes agricoles. On choisi de séjourner 4 nuits à Maudette / beaumanoir ( 5 minutes de Sainte Anne).


Photo de l'allée Dumanoir à Capesterre-Belle-Eau.

Une allée de 400 palmiers royaux centenaires.

La pointe des châteaux.

On dépose nos valises à notre logement, on rechausse nos baskets... et nous voilà partit pour l'extrême Est de l'île. Une balade d'une petite heure aller retour qui mène à la croix. Un joli point de vue sur une étonnante pointe calcaire qui s'avance vers la mer et au loin l'île la désirade.

La journée se finira les pieds dans l'eau turquoise de Sainte Anne !

La pointe des châteaux 
de jolis rouleaux 
7

Direction le port de pêche de Saint François, on a rendez-vous à 7h30 avec Nicard de Poul'do pour une excursion à la journée sur l'île de Petite Terre. ( repas et boissons à volonté !)

C'est à 11 miles (20 km) de Saint François, c'est géré par l'ONF. Elle est réputée pour la richesse de ses fonds marins.

C'est une réserve naturelle, un sanctuaire pour la faune et la flore, crabes, iguanes, oiseaux marins.

On a passé notre journée dans l'eau,

Certes on a prit de belles couleurs mais on a aussi prit de très belles photos ! Beaucoup de tortues, requins citrons, raies, des poissons de toutes les couleurs. Quelle merveille !!

photo de droite : raie et tortue sur la même photo !!! 

Petite balade jusqu'au phare, magnifique panorama, agrémenté par les souffleurs, geysers d'eau et beaucoup d'iguanes.

Les petits sucriers à la recherche de sucre, comme leur nom l'indique, sur les bouteilles de ptits punch...

Retour au port vers 16h

Et comme on a beaucoup nagé, une petite glace bien méritée, à côté de Poul'do, glaces chez SO. On conseille ses glaces maison, on a dégusté Gingembre / curcuma, coco, patate douce et tamarin, Que du bonheur et quelle journée.

8

Falaises calcaires et sols très secs. Ici pas d'hôtels, que des petites structures qui rendent le séjour plus authentique. Ce bout du monde est l'un des plus sauvages des Antilles.

Beaucoup de points de vue pour arriver à la pointe de la Grande Vigie, de magnifiques panoramas, des chemins rocailleux permettent de s'approcher de la falaise d'une hauteur de 90 mètres.

Pointe de la grande vigie 

Le lagon de la Porte d'Enfer et le trou de Madame Coco.

Une belle route aux paysages désertiques permet d'arriver jusqu'au Lagon de la Porte d'Enfer (Photos 2 et 3 ci-dessous).

Cette région est sauvage, peu de touristes, le charme authentique des territoires inoccupés.

Sur la première photo, le trou de Madame Coco. Un nom évocateur de légendes a été donné à cette falaise.

Une belle curiosité géologique à ne pas rater.

le trou de Madame Coco et le lagon de la Porte d'Enfer 

Le cimetière de Morne à l'eau.

Un cimetière de réputation internationale en plein bourg. Il est bâti à flan de colline, des tombes en damier noir et blanc.

Cimetière de Morne-à-l'eau 

Le Lambis.

On n'a pas de valise en soute, donc à priori impossible de le ramener puisque c'est interdit en cabine.

La seule solution : la Poste !

Et oui, je ne peux pas revenir sans mon coquillage, il va donc voyager sans nous, il arrivera dans quelques jours à la maison.

Pour ce qui est du coquillage ; ce n'était pas une bonne idée, le colis est arrivé ( 4 jours après son expédition ) mais sans le coquillage ! saisi par les douanes ??...

Donc pour ceux qui veulent en ramener un, la seule solution c'est la valise en soute....

Concernant le punch, c'est réglé on a fini la bouteille ce soir...

Le Lambis 
9

La côte sud de Grande Terre est la plus touristique, belles plages, criques, lagons et activités balnéaires.

Le gosier tient son nom de l'oiseau de mer ( Le Pélican ).

L'îlet du gosier. Il y des navettes au départ de l'anse Tabarin, les plus courageux font la traversée à la nage !

l’îlet du gosier 
Menu du jour : lambis accompagné de riz, un régal ! 

On a fait une très belle balade le long du littoral. Le départ se fait de Saint Felix, une magnifique plage de sable blanc, des pêcheurs, des surfeurs, des promeneurs, un site exemplaire en matière d'environnement naturel.

Paysages idylliques 

Après on a prit la direction de la plage de Bois Jolan ( vers Sainte Anne). Un très longue plage ombragée, des palmiers, du sable blanc, une merveille. Aujourd'hui c'est dimanche, beaucoup de Guadeloupéen en famille. De la musique, c'est la fête, le plaisir de partager de bons moments en famille.

10

Cette partie est plus urbanisée, de jolis marchés très colorés. Le marché aux fleurs, de la Darse, Saint Antoine.

Au marché de la Darse, on peut acheter son poisson frais, ses épices sous les halles


Au loin l'église Saint Pierre et Saint Paul 

La plage de Babin.

Changement de décor, dans l'eau de la boue !!

C'est cette boue qui attire beaucoup de baigneurs ; on lui attribue des vertus contre les rhumatismes, les arthroses et maladies de la peau.

Cette plage n'est pas loin de l'aéroport ( 20 minutes ), un joli endroit pour patienter en attendant le retour en métropole.... et oui toutes les bonnes choses ont une fin !

Plage de Babin 

On espère vous avoir fait voyager avec nos photos, nous rentrons retrouver notre famille.

Merci à tous pour vos commentaires.

Nous garderons un excellent souvenir de cette destination Guadeloupe.