10 étapes
2 commentaires
3
Juin 2021
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après une longue et très calme traversée en ferry, nous arrivons en Suède depuis l'Allemagne, de Lübeck, précisément. Nous étions presque seuls sur cet énorme ferry, nous avons croisé seulement quelques camionneurs tout au long de la traversée. Nous sommes début juin et peu de gens voyagent à ce moment là par temps de covid. Notre arrivée en Suède est impressionnante. Le ferry passe sous le pont Øresundsbron qui mesure presque 8km et qui relie Copenhague à Malmö.

Malmö est une très belle ville de taille moyenne. La ville semble très agréable à vivre, de plus nous avons énormément de chance, le soleil est rayonnant. Nous avons presque trop chaud en Suède.



 Nous commençons à profiter de la vie en camping-car!
 Nos aires de camping et sur la route.
2

Très vite après Malmö, nous filons à Göteborg pour retrouver une parente de ma famille au Chili ( une cousine, d'une cousine, d'une cousine...) qui nous attend. Elle habite habite en Suède depuis très longtemps.



A Göteborg, nous profitons pour faire une belle randonnée autour d'un immense lac, le Delsjön. Le temps n'était pas trop au rendez-vous, mais il était plutôt agréable pour faire cette belle balade dans la nature comme nous les aimons.

3

Klädesholmen est situé au sud de l'île de Tjiörn. Nous nous sentons vraiment en Suède et nulle part ailleurs. C'est le début de la magnifique côte du Bohuslän, premier gros coup de cœur de la Suède, mais il y en aura biens autres. Le bois et les couleurs des maisons rendent les villes extrêmement accueillantes et chaleureuses.



• • •

Mollösund

• • •

Lysekil



Lysekil à l'air d'une belle et sympathique ville à vivre, du moins l'été 
4

Toujours sur cette belle côte Bohuslän, Smögen, la carte postale ! Smögen est une autre petite ville typique de la Suède. C'est peut-être ici que nous avons croisé le plus de touristes.



Juste féerique!!! 
5

Ce lac est gigantesque et son château tiré d'un conte de fée. Nous étions certainement dans un des plus beaux camping de Suède mais aussi l'endroit où nous avons eu le plus de moustiques.

C'est ici aussi où nous avons sorti le paddle. Seb et les filles en ont fait sur ce magnifique lac, mais la chute était interdite car la température de l'eau était glaciale.


Sur la route, un très beau spot où nous nous posons pour la nuit . Magnifique coucher de soleil après un fort orage et de la grêle sur notre camping car.

Un super spot où nous avons dormi avec un coucher de soleil spectaculaire!!! 
6

Stockholm est une ville magnifique qui mélange harmonieusement patrimoine et modernité. La nature et l'eau sont très présentes, ce qui rajoute particulièrement du charme à cette belle ville composée de 14 îles et de nombreux ponts. La ville est calme et silencieuse, on s'y sent particulièrement bien. A aucun moment nous ne sentons du stress comme c'est le cas dans de nombreuses capitales ailleurs. Nous comprenons aussi pourquoi le port du masque n'est pas obligatoire dans ce pays. Il faut vraiment vouloir se coller aux gens, car vraiment il y a de la place de partout, on ne rencontre pas de proximité avec les autres, même dans le métro.

 Mairie de Stockholm
• • •

Le Vasa Museet

Lors de sa mise à l'eau, le 10 août 1628 le navire Vasa chavire et coule. Après 333 ans passés au fond de la mer, dans le port de Stockholm, le Vasa est retrouvé. Aujourd’hui, le Vasa est le navire du 17ème siècle le mieux conservé au monde, magnifiquement orné de centaines de sculptures ciselées et constitué à 98 % de ses pièces d’origine.

Le musée Vasa est en forme de bateau. 
• • •

Le Moderna Museet

Nous avons tous les quatre particulièrement aimé ce musée très varié et qui présente de belles expositions. Nous avons vu de très belles œuvres.

• • •

Le métro de Stockholm, un véritable musée aux profondeurs de la ville!

 C'est presqu'une sortie en soi de prendre le métro!
7

En Suède, tous les spots pour dormir sont incroyables. Nous avons réussi à dormir au bord de l'eau toutes les nuits et à chaque fois dans un cadre assez exceptionnelle! Nous alternons camping sauvage et vrai camping de temps en temps pour nous ravitailler en eau et électricité. Le seul bémol reste toujours la problématique des moustiques, bien présents en Suède.


Le fameux "Cheval de Dalécarlie"
Nous croisons sur la route des pompiers qui arrosent des jeunes qui jouent au foot, l'image nous interpelle et nous amuse .
• • •

Après cette étape, nous entamons notre route vers la Laponie et nous commençons à croiser nos premiers rennes. Les premières fois, nous sommes tellement contents et surpris, que nous n'hésitons pas faire demi tour sur la route pour pouvoir les revoir encore et encore. Sans savoir que nous allions en revoir tout le long de notre longue route vers la Laponie. Chaque rencontre reste tout de même magique! Nous sommes tous les quatre émerveillés à chaque fois.

Des français croisés sur la route, nous avaient par contre prévenus, que les rennes étaient assez bête comme animal. Je ne sais pas si cela est vrai, mais en tout cas ils ne se poussent pas lorsqu'une voiture arrive derrière eux. Alors il faut faire preuve de diplomatie, rouler tranquillement derrière et attendre qu'ils décident de se pousser de la route. Cela peut prendre longtemps parfois!


 Sur la route, nous faisons de belles rencontres!!!
8

Hökbäck

Sous un magnifique soleil et un cadre exceptionnelle, nous avons fait quelques heures de canoë. La sérénité et le calme, viennent rajouter une pointe de perfection à cette journée idyllique.

En plus du paddle, Seb et les filles s'étaient lancés le défit de s'initier à la pêche, sans vraiment connaître le sujet et la pratique. Pour la deuxième tentative de pêche, c'est une réussite du premier coup!!! Le poisson en question, nous a provoqué beaucoup d'émotions et d'interrogations. Comment le tuer, le couper, le nettoyer et aussi quel était ce poisson? Pouvions nous la manger sans risque? Après un appel à un ami, connaisseur en la matière, nous pouvons dire que c'est un brochet. Nous sommes rassuré d'avoir un bon repas en perspective. Nous mangerons ce magnifique brochet le soir même, un délice!!!

9

La Vildmarksvagen est une route incroyable! Elle nous fait découvrir une multitudes de paysages divers et variés, mais surtout très sauvages. Elle est située tout près de la frontière avec la Norvège. Pour couronner cette merveilleuse nature nous croisons de nombreux troupeaux de rennes. C'est magique!!!

Nous traversons des villages du peuple Samis, encore bien présents en Suède. Les Samis sont un peuple autochtone du nord de la Suède, de la Norvège et de la Finlande, zone appelée Laponie.

10

Après un passage par Jokkmokk, nous avons rouler plus de quatre heures avant d'arriver au Parc National d'Abisko, notre but ultime de cette aventure suédoise. Ce parc est situé à près de 1500km au nord de Stockholm, c'est à dire quelques vingt heures de route. Nous en avons fait beaucoup plus, car bien évidemment, nous n'avons pas pris le chemin le plus direct. Abisko est une pure merveille de la nature et nous avons encore fait de très belles randonnées en pleine nature. Notre seule déception de la Suède, fut de ne pas avoir croiser d'élan. Nous avons pas eu de chance, mais nous quittons la Suède émerveillés par sa grandeur et sa nature riche en lacs, forêts, rivières, cascades.

 La porte de la Laponie

Nous avons emprunté la très célèbre Kungsleden (la Voie Royale), qui est un sentier de trekking d'environ 425 km de longueur, au nord de la Suède et qui traverse le parc d'Abisko. Nous n'avons pas croisé d'ours, heureusement pour moi et malheureusement pour Lily qui espérait tomber dessus, mais nous avons tout de même vu un hibou en pleine nature, ce qui est déjà incroyable!!! ( et bien moins dangereux à mes yeux)

Après cette belle étape, nous sommes déterminés à passer la frontière Norvégienne. Après quelques kilomètre de joie, nos espoirs s'envolent en tombant nez à nez avec un barrage de police quelques dizaines de kilomètres plus loin. Les jeunes policiers nous ont gentiment prier de repasser la frontière vers la Suède. Ils nous conseillent de revenir dans deux jours car peut-être que la frontière va rouvrir. Du coup, nous avons un peu plus de temps, nous sommes partis pour une belle randonnée pour aller voir un lac de montagne. Encore un endroit magique en pleine nature.

 Lac Rissajaure

Deux jours plus tard, effectivement les frontières de la Norvège ouvrent, cependant la Laponie reste en rouge!!! Du coup nous devons revoir nos plans et tenter un autre passage de frontière, au Sud de la Laponie. A nous la Norvège!!!

• • •