Partis en couple avec notre petite dernière de 3 ans, nous avons beaucoup aimé la vieille ville de Zadar et l'incontournable Parc national de Plitvice ! Une destination à découvrir...
12 au 16 octobre 2016
5 jours
Partager ce carnet de voyage
J1

Après une demi-journée de voyage éprouvante (nous décollions de Beauvais...), nous foulons enfin le tarmac de l'aéroport de Zadar vers 22h ! Premier réflexe : retirer du cash ! Car oui la Croatie fait partie de l'Union Européenne mais elle a gardé sa monnaie : le kuna (1€ = env 7,40kn). Nous sortons ensuite de l'aéroport pour prendre la navette qui nous ramènera jusqu'au centre ville. Pas d'erreur possible, il n'y a qu'un bus garé juste devant la porte de sortie. Nous montons à bord et achetons nos tickets (25kn par personne soit environ 3,45€). Attention à ne pas trop tarder dans l'aéroport car le chauffeur part au bout de 10 minutes ! Après 20 petites minutes de route, nous voilà devant les remparts de la vieille ville, direction : notre appartement ! Pas simple de faire rouler les valises dans les rues pavées... Rues qui d'ailleurs, sont désertes, nous sommes très surpris et troublés... Une fois les clés remises par notre hôte, nous n'avons qu'une hâte : dormir ! A demain !!

Aéroport de Zadar
Aéroport de Zadar
J2
Notre appartement, situé Ulica Spire Brusine, dans le vieux Zadar
Notre appartement, situé Ulica Spire Brusine, dans le vieux Zadar
1er petit déj en Croatie, face au port
1er petit déj en Croatie, face au port
La rue de notre appartement
La rue de notre appartement

Tout juste réveillée, j'ouvre les volets de l'appartement pour prendre la température de notre rue : chouette, ça bouge, ça vit ! Nous cherchons un petit endroit sympa pour prendre notre petit déjeuner et faire 2/3 courses. Nous nous dirigeons au hasard des ruelles et tombons face au pont qui sépare la vielle ville de la nouvelle. Une fois le pont traversé, le contraste est saisissant : du béton et des immeubles sans charme et encore du béton... Plus nous nous éloignerons des rempares et plus le béton sera omniprésent, nous croiserons même à plusieurs reprises des immeubles portant encore les stigmates de la guerre : troublant...

• • •

Il est bientôt l'heure de déjeuner, nous nous décidons pour un fish burger-frites sur le pouce, pas des plus fameux... Ensuite nous nous laissons tenter par une mini excursion de près d'une heure en semi-sous-marin (nous avons payé 180kn pour 2 adultes (gratuit pour les - de 4 ans), soit environ 23€, un peu excessif pour ce que c'est à mon goût...) ! Malheureusement, le temps commence à tourner et se couvrir et donc le fond marin n'est pas des plus clair mais l'expérience est plutôt sympa et plait beaucoup à notre princesse !

Après une petite sieste pour Mademoiselle, nous continuons l'exploration, vers le front de mer, j'ai hâte de découvrir le fameux Orgue marin et le "Greetings to the Sun" à la tombée du jour. Nous nous installons sur les marches face à la mer, savourant le doux son de l'orgue (Mademoiselle elle, croit reconnaître le son des baleines 😉...), dommage que le soleil ne soit pas de la partie, son coucher aurait été magnifique... Plus la nuit tombe, plus la foule se masse autour du disque solaire qui ne tarde pas à s'illuminer grâce à l'énergie solaire emmagasiné tout au long de la journée. Nous retournerons ensuite vers les rues pavées afin de trouver de quoi dîner, nous nous contenterons de quelques (immenses !) parts de pizzas achetées dans une boutique très joliment décorée...

Une pizzeria, avec une bien jolie déco...
J3


De bon matin, nous allons nous renseigner sur les traversées en ferry pour se rendre sur les différentes îles et notamment pour Preko sur l'île d'Ugljan mais on nous dit que les conditions météorologiques ne sont pas favorables à une traversée pour le moment... Nous partons donc encore une fois nous balader, sous un petit crachin et un vent qui se lève, mais cette fois nous allons découvrir la partie opposée au front de mer, le sud de la vielle ville. Nous croisons sur notre chemin "l'Homme au coquillage" puis arrivons au petit port de la vieille ville. Ensuite nous tombons sur la superbe "Porte de la Mer" et nous nous perdons dans les ruelles jusqu'à tomber sur la "Place des 5 puits". Nous continuons la balade dans le petit parc attenant...

"L'homme au coquillage"
Petit port de la vielle ville
Place des 5 puits
Un chat croate <3 (que j'aurais bien ramené dans ma valise...)
Port de la nouvelle ville

Dans l'après-midi, nous nous rendons dans une agence pour booker un excursion pour le parc national des Lacs de Plitvice, rendez-vous pris pour le lendemain à 8h ! Nous profitons ensuite de la douceur pour prendre un petit goûter gourmand tout en écrivant des cartes pour nos proches... Avant de rentrer, nous faisons un tour à la petite aire de jeux pour enfants située face à la mer dont Mademoiselle raffole !!

Miam !
J4

8h tapantes, nous voilà à notre point de rdv situé à 5 minutes de marche à peine de notre appartement où nous attendent Magdalena, notre adorable guide et d'autres touristes avec qui nous partirons en excursion (des allemands, des belges, des américains et des français, nous étions tout juste une petite douzaine). Nous avons payé 150€ pour 2 adultes (gratuit pour Mademoiselle) pour le trajet en mini-bus confortable, les entrées du parc et 2 repas compris, ce qui au final nous revenait à peine quelques euros de plus que si nous avions choisi de nous rendre à Plitvice par nos propres moyens, mais l'organisation et les anecdotes et conseils en plus 😉. Nous avons roulé pendant 2 bonnes heures vers le nord, le climat change rapidement. Magdalena nous expliquera que Zadar bénéficie d'un climat méditerranéen et la région de Plitvice, d'un climat plutôt continental, ce qui se confirme au fur et à mesure des kilomètres parcourus, le ciel devient de plus en plus menaçant... Nous arrivons peu après 10h, à la descente du mini-bus un petit déjeuner nous attendait. 10h30 nous voilà devant l'entrée n°2 du parc, où un petit panneau nous indique que le porte-bébé est fortement recommandé pour les bébés/bambins (la bonne blague !), ce qui ne m'empêchera pas de croiser à plusieurs reprises des asiatiques bien embêtés à porter leur poussette avec un minuscule petit bébé dedans...

On the road...
L'envers du décor, mi-octobre, le parc est bondé...

Nous voilà donc partis pour plusieurs heures de marche et dès le début, nous en prenons plein la vue, l'eau est parfois translucide, parfois turquoise, magnifique ! Nous prenons tout d'abord un bateau qui nous mène de l'autre côté de la rive, très vite nous apercevons les premières cascades. Parfois le soleil nous offre quelques rayons furtifs qui illuminent littéralement les eaux, le spectacle est superbe !

Après 3 heures de marche, que honnêtement nous n'avons pas vu passer, nous reprenons un bateau pour une traversée de 20 minutes, le temps tourne carrément à l'orage, il commence à bien pleuvoir et nous avons très froid... Nous arrivons justement à un point de restauration pour faire une pause et nous permettre d'enfiler nos supers capes de pluie en plastique transparent, d'une classe inégalable mais au moins, nous et surtout Mademoiselle, qui est portée dans mon dos, sommes au sec ! Il nous reste maintenant à peine 1h de parcours encore, mais la pluie est de plus en plus forte, notre guide nous propose soit, de marcher 10 minutes et retrouver le mini-bus pour rentrer, soit de continuer malgré la pluie pour atteindre la fameuse grande cascade de 76 mètres de haut ! A l'unanimité, nous décidons de continuer...

Nous voilà arrivés à la fin de notre parcours, un peu plus de 4 heures de marche et près de 10 kilomètres parcourus, nous sommes vidés, mais le spectacle en valait la peine ! La pluie commence à se calmer, mais le tonnerre gronde et le brouillard fait son apparition, le décor n'en devient que plus mystique...

De retour au mini-bus, Magdalena nous annonce que nous allons nous arrêter dans 20 minutes dans un restaurant pour le déjeuner (huuum il est 15h déjà, nous sommes affamés !). Elle nous explique ensuite que ce restaurateur possède une petite réserve d'animaux qu'ils a recueilli et soigné et que nous aurons la chance de pouvoir approcher des ours bruns...

Nous arrivons au restaurant, dont la décoration est très... spéciale... Il y a des animaux empaillés partout dans l'entrée, Mademoiselle ne s'arrêtera plus de câliner un chat qui ressemble au notre, fou rire... Le déjeuner est sans surprise, pas bon ! Nous sortons ensuite pour allez voir les animaux, mais à ma plus grande déception, ils sont dans des enclos boueux attenant au restaurant et ne semblent pas très heureux... Ca ressemble malheureusement à un attrape-touriste 😦...

Le fameux chat tigré, nouvel ami de Mademoiselle

Nous voici de retour à Zadar, après un trajet compliqué par la météo... A peine arrivés à notre appartement que nous apercevons une éclaircie ! Vite, nous ressortons pour tenter de voir le coucher du soleil ! Nous arriverons malheureusement trop tard, mais le ciel rosé reste un beau spectacle ! Nous continuerons la soirée au restaurant, encore une déception, l'homme qui prend notre commande n'a pas l'air de bien comprendre ce que l'on lui demande et en effet, il ne me ramène pas du tout ce que j'avais commandé (en plus de la pizza pas cuite...), tant pis... Bref, on laissera plus de la moitié et irons nous coucher tellement nous sommes épuisés de notre journée.

By night...
J5

Dimanche matin, grand soleil ! Nous en profitons pour flaner une dernière fois dans les ruelles, acheter des petits souvenirs dont les typiques petits sachets en tissu de lavande et prendre un dernier bol d'air frais au bord de la mer. Nous nous posons pour déjeuner, décidément, la plupart de nos repas ici ne nous laisserons pas de beaux souvenirs, le choix est restreint (peut-être parce que nous mangeons exclusivement végétarien...) et la qualité est rarement au rendez-vous...

Après le déjeuner, il est temps de prendre la navette (située face au grand port) qui nous mènera à l'aéroport. L'attente est agréable, l'aéroport est minuscule et le personnel adorable... Nous profitons d'un goûter sur la terrasse située face au tarmac, Mademoiselle adorera voir atterrir notre avion en direct 😉 ! Voilà notre petit trip qui touche à sa fin, de belles découvertes, la Croatie est une destination abordable et agréable que je conseille plutôt hors saison.

Mademoiselle tente de nous attendrir au duty free ;)...
Le tarmac de l'aéroport de Zadar
Terrasse avec vue directe sur le tarmac
Les nombreuses îles croates
Quelque part au-dessus du massif montagneux suisse

Comme Travelissima, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.