Vin et terroir, stage d’œnologie, route des vins, rencontres atypiques et détours dans le bassin d'Arcachon
19 au 21 mai 2018
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Saint-Hippolyte

Stage d’œnologie

Pour mes 30 ans, mon chéri m'a offert un cours d’œnologie dans un "grand" château du Saint-Emilion. En ce week-end de Pentecôte, ma belle-famille et moi partons faire la route des Vins dans le bordelais, et cela commence par mon cadeau !

• • •

Mon stage d’œnologie se déroule dans un cadre somptueux car c'est au Château de Ferrand que nous avons rendez-vous. Le cours commence à 10h et nous arrivons un peu à l'avance. Le gérant nous reçoit en attendant notre guide-sommelier. Le cours est privé et dure 2h pendant lesquelles nous pourrons poser toutes nos questions et demander des conseils.

Le Château de Ferrand se trouve au œur de son domaine, dans le lieu-dit de Saint-Hippolyte sous la juridiction de Saint-Emilion. Le Château de Ferrand est reconnu Grand Cru Classé. Depuis 2009, d'importants travaux ont été engagés afin de développer l’œnotourisme. C'est dans ce cadre que le Château propose des stages particuliers avec un sommelier diplômé.

Château de Ferrand
La boutique

Le cours commence par la visite de la propriété. Nous découvrons un domaine riche de 300 ans d'histoire. Nous débutons par la vigne et les trois cépages cultivés : du Merlots, du Cabernet franc et du Cabernet sauvignon, sur une superficie de 42 hectares (un des plus grands domaines du Saint-Emilion). Le domaine profite d'une position avantageuse lui conférant un climat exceptionnel puisqu'il se situe au point culminant du Saint-Emilion.

Visite du domaine

Notre guide nous offre quelques anecdotes ; le château (actuellement en restauration), a été construit en 1702 sur l'exemple de Versailles, dans l'espoir d'attirer Louis XIV. Le domaine du Château Ferrand n'a connu à ce jour que deux familles de propriétaires. D'abord la famille d'Elie de Bétoulaud et ses héritiers, puis récemment dans les années 1970, et plus connue, la famille du Baron Bich (inventeur du stylo Bic) en détient la propriété.

Rénovation du Château

Puis, notre guide nous invite dans les caves du château où il nous explique les étapes par lesquelles passent le vin. Les cuves de vins sont en béton et ressemble à de gros blocs ; loin de l'image que j'en avais ! Puis nous passons au chai, où des centaines de barils en chêne attendent-là, et enfin le stockage des bouteilles.

Cuves
Tonnelier

Nous entrons enfin dans le vif du sujet dans ce que je considère comme la plus belle pièce : le chai. Le guide nous propose un petit jeu pour nous échauffer : reconnaître 8 odeurs, juste à l'odorat. A notre grand étonnement nous nous en sortons pas si mal ; nous obtenons la moyenne !! Puis nous passons à la dégustation de plusieurs vins rouges.

Chai

Quelques astuces que j'ai apprises :

- Pour évaluer l'âge d'un vin : posez votre verre de vin sur une surface blanche, avec la lumière qui le transperce, analysez la couleur de sa robe. Plus la robe est claire, plus le vin est vieux.

- Pour apprécier les arômes, aérez le vin de votre verre en le faisant tourner (de manière à ce que le vin colle à la paroi du verre). Le geste doit être vif dans de petits mouvements circulaires. Si vous n'êtes pas à l'aise, comme moi, vous pouvez le faire en faisant glisser le verre sur la table tout en dessinant des petits cercles. Au moment de sentir le vin, vous aurez ainsi tous les arômes qui remontent.

- Mais ne pas trop aérer un vieux vin au risque de perdre les arômes !

- Pour goûter un vin, ou le déguster, buvez une gorgée normale (ni trop petite, ni trop grande). Emmenez-là au fond du palais et de la bouche sans l'avaler pour que les papilles s’imprègnent des goûts. Puis inspirer de l'air pour ventiler le vin dans votre bouche et faire ressortir les arômes. Enfin avalez (si vous êtes au restaurant) ou recrachez dans le crachoir en dégustation.

- La première dégustation est toujours plus tannique que les suivantes (effet de bouche sèche).

Cours d’œnologie

Ce n'est pas parce que c'est un vin de garde qu'il faut absolument le garder longtemps. Si on les aime plus jeunes autant les consommer. Car un vin ne se bonifie pas avec le temps. Il évolue avec l'âge. C'est notre palais qui détient la vérité.

2

Après le stage d’œnologie, nous partons pour le village de Saint-Emilion. De part et d'autre de la route, des champs de vignes nous entourent.

Les roses pour sentinelles 

Saint-Emilion est une petite cité médiévale inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO pour « l’exemple remarquable d'un paysage viticole historique qui a survécu intact » et « illustre de manière exceptionnelle la culture intensive de la vigne à vin dans une région délimitée avec précision ».

Quand nous arrivons à Saint-Emilion, je suis sous le charme. La vigne est aux portes du petit village. Les habitants aiment aussi à le fleurir. L'omniprésence de la nature jusqu'au cœur de la cité me passionne. Nous nous félicitons d'être hors saison et de pouvoir profiter pleinement de la beauté du village.


La vigne aux portes de la Cité 
De pierres et de verdure 
La vigne dans la Cité
Jardins particuliers
Église troglodyte
La pierre de Saint-Emilion 
Le cloître

Au cœur de la cité, le vin prend toute la place qui lui ait dû ; il est le moteur de l'économie de la région et Saint-Emilion a bâti sa renommée internationale sur lui. Les caves fleurissent dans les rues du centre du village et la tentation est très forte.

L'AOC Saint-Emilion compte quelques 870 vignobles !

Tentation
Le terroir de Saint-Emilion
Combien vaut notre année ? 

Avant de quitter Saint-Emilion, nous entrons dans la Maison du Vin. Après m'être exercée le matin à reconnaître les arômes, je fais presque un sans-faute à la Table des arômes ! Je ne suis pas sûre de réussir à nouveau cet exploit !!

La Maison du vin de Saint-Emilion 

La Maison du Vin de Saint-Emilion est en accès libre et gratuit. Vous pouvez vous y exercer à reconnaître les arômes et faire quelques emplettes si vous n'avez pas encore acheté !

Boutons de fleurs de vigne 
3

Notre samedi a bien été rempli, et nous décidons, en fin d'après-midi de nous rendre à la maison d'hôtes qui nous accueille pour la nuit. Et c'est la surprise totale ! Nous avions lu sur l'annonce "Présence d'animaux" nous nous attendions à une mini-ferme, quelque chose du genre. On était loin, très loin d'imaginer les véritables pensionnaires du Moulin.

Vous avez un côté aventurier ? Vous cherchez de l'atypique ? Vous n'avez pas peur de loger à la bonne franquette ?

Le Moulin de Montfrange rempli ces critères ! Le propriétaire des lieux possède son propre parc animalier, avec visite de la ménagerie si vous le souhaitez.

La nuit 60€/personne (sanitaires privés)

Le repas 20€/personne (copieux, cuisine traditionnelle/maison)

Au Moulin de Montfrange 

Intrigués par les cris dans le jardin de la demeure, le propriétaire nous fait visiter sa ménagerie avec une grosse centaine d'animaux ! Des Wallabies, des perroquets, des singes, des lémuriens, des porcs-épics, des léopards, des tigres... (oui, oui vous avez bien lu, trois léopards et quatre tigres !!) Bien évidement, le propriétaire à toutes les autorisations pour les détenir : échanges avec des zoos et pensionnats pour les animaux retraités du monde du spectacle (TV, cinéma...) ont fourni cette belle ménagerie.

Les pensionnaires du Moulin

Rassurez-vous toute la ménagerie dort la nuit !

4

Le dimanche matin nous partons sur la route des vins dans le Médoc. Nous allons de châteaux en propriétés. Je ne les photographie pas tous tant il y en a. Hélas, nous sommes hors saison, si cela nous a été profitable pour visiter Saint-Emilion la veille, cela l'est moins pour visiter les domaines viticoles. En effet ceux-ci ouvrent leurs portes les week-ends de la belle saison.

Pour faire la route des vins, privilégiez la belle saison, il y aura du monde c'est certain, mais les week-ends, les domaines sont ouverts au public.

• • •

Château Margaux, 33460 Margaux.

La propriété du Château Margaux est immense et s'étend à perte de vue, vers les berges de la Garonne avec un peu plus de 90 hectares de vignes plantées

Château Margaux
Le domaine de Château Margaux

Château Cantenac Brown, Lieux-dit Margaux, 33460 Cantenac

Nous faisons un petit crochet par le sud de Margaux pour voir le magnifique château de Cantenac, mélange de briques et de pierres.

Château Cantenac Brown
5

Château Malescasse, 6 chemin du Moulin Rose, 33460 Lamarque

Nous poursuivons notre route vers le nord, en direction de Saint-Julien-Beychevelle. Dans un champ de vignes, un vieux moulin à vent nous attire. Le paysage est charmeur. Le vignoble du domaine s'étend sur 40 hectares d'un seul tenant ! Nous nous arrêtons pour faire quelques photos.

Le moulin de Malescasse
Le domaine du Château de Malescasse 
6

Château Lafite-Rothschild, 33250 Pauillac

La propriété Lafite-Rothschild est à peine visible depuis la route. Le domaine est entouré d'un joli parc arboré au gazon tondu au centimètre près. Des cabanes à canards sont disposées çà et là au bord de la marre pour le plus grand confort de nos amis palmipèdes.

Le Château Lafite-Rothschild n'est ouvert que sur rendez-vous hors saison des vendanges (d'août à octobre).

La propriété du Le Château Lafite-Rothschild 

Château Pichon Baron, D2, 33250 Pauillac

C'est le seul domaine que nous avons vu le lundi. Le château de cette propriété se remarque par son architecture d'inspiration Renaissance (construit en 1851) et est d'une beauté épurée.

La propriété du Château Pichon Baron 
7

Château Cos d'Estournel, Cos S, 33180 Saint-Estèphe

Le Château de Cos d'Estournel est le château le plus atypique qu'il m'est été donné de voir sur la route des vins du Médoc. D'architecture d'inspiration orientale et indienne, la propriété dénote avec le paysage.

Château de Cos d'Estournel  
Porte style orientale du Château de Cos d'Estournel 

Château Lafon-Rochet, Blanquet Ouest, 33180 Saint-Estèphe

A Saint-Estèphe, les propriétaires aiment que leur château sorte de l'ordinaire ! Le domaine de Lafon-Rochet est haut en couleur : le château en jaune, l'atelier en rouge.

Château Lafon-Rochet
8

Nous finissons l'après-midi du dimanche au bord de l'embouchure où la Garonne et l'Océan se rencontre. Ma belle-famille m'amène à la Pointe de Grave, puis nous redescendons tranquillement à Soulac-sur-Mer.

La Pointe de Grave
Soulac-sur-Mer

A Soulac-sur-Mer, nous rencontrons les vestiges d'autres époques : entre les blockhaus de la Seconde Guerre Mondiale et le rêve brisé du Signal. Cette résidence des années 60 construite sur la dune de Soulac (et évacuée en 2014) n'est plus que l'ombre d'elle-même.

Vestiges

Le soir nous repartons dans les terres pour nous rendre à la maison d'hôtes à Saint-Seurin-de-Cadourne. Les deux propriétaires (deux amies) font également table d'hôtes. Le repas qu'elles nous servent est fin, avec une présentation très soignée.

Notre maison d'hôtes à Saint-Seurin-de-Cadourne

Le Théâtre, 4 rue de la Fontaine, 33180 Saint-Seurin-de-Cadourne. La mùaison d'hôtes propose des prestations de qualité et un accueil très professionnel et chaleureux. Le lieu respire la quiétude.

Nuit (avec petit-déjeuner) : 85€/pers.

Repas : 27€/pers.

9

Le lundi matin, nous repartons pour Toulouse en faisant un crochet par le Bassin d'Arcachon pour éviter Bordeaux et ses bouchons. Nous remontons l'embouchure de la Garonne quelques kilomètres avant de descendre dans les Landes. Puis nous faisons une petite escale à Arcachon.

Cabane de pêcher sur l'embouchure de la Garonne
Pique-nique à Gujan-Mestras 
L'art d'Arcachon 
Belles villas d'Arcachon 

Arcachon :

Hors-saison, ou si vous n'êtes pas un(e) accros de la plage, vous pouvez vous promener dans la ville (le long des grands boulevards et dans la "ville d'hiver") où se côtoient des architectures atypiques : chalets suisses, manoirs gothiques, pavillons mauresques ou encore maisons néocoloniales.

• • •

Il est 16h. Il est temps pour nous de mettre fin à notre week-end dans le bordelais et de rentrer sur Toulouse. Nous aurons poussé jusqu'au bout ! Un week-end entre vignes et bords de plages sous un soleil printanier magnifique.

10

Pour une meilleure lisibilité du carnet, j'ai regroupé quelques châteaux sur la même étape, toujours en essayant de respecter leur Terroir.

Pour une virée sur la route des vins réussie, pensez à prendre rendez-vous dans quelques châteaux pour les visiter et déguster quelques vins.

Sachez à la haute saison (l'été), la plupart des châteaux font portes ouvertes les week-ends.

Quelques chiffres :

- Près de 900 km parcourus en 3 jours et en voiture

- 566 clichés pris