× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
Londres est une ville qui me fascine depuis de longues années. En 2013, mes beaux-parents nous proposent, à mon compagnon et moi, de les accompagner dans la Capitale britannique.
Du 18 au 20 mai 2013
3 jours
Partager ce carnet de voyage
J1

Nous atterrissons tôt le matin à l’aéroport de Londres Gatwick, puis nous prenons le train direction Victoria Station et enfin le « centre-ville ». Je me souviens avoir trépigné d’impatience pour déambuler à Londres !


Sans passer par la case « Hôtel » (celui-ci accueillait ses clients l’après-midi), nous voici partis, valise à la main et reflex au poing pour ma part, à la visite de la Ville. Quand j’y repense j’en rigole mais, sur le coup cette valise était un véritable fardeau pour moi… je ne pouvais pas courir partout !!


Ce week-end à Londres était un de mes premiers voyages, je débutais aussi en photographie… Bref je n’étais pas prête !

Renseignez-vous pour mettre en consigne votre valise si votre location vous accepte trop tard ou vous fait libérer les lieux tôt le matin alors qu’il vous reste une journée à profiter ! Ne laissez rien de valeur dans vos bagages laissés en consignes à l’hôtel/auberge… ou à la gare ! Ce que je fais dans la majorité de mes voyages !


Londres en vrac 

Toujours valise à la main (je l’ai maudite) nous nous sommes rendus devant le Palace de Buckigham, avons traversés Green Park, sommes passés devant l’Arc de Wellington puis fini par Hyde Park (à l’époque, ils refaisaient certaines parcelles de pelouse).



Buckigham Palace 


Green Park, L'Arc de Wellington et Hyde Park 

Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel et beaucoup marché, nous décidons de faire une activité « piège à touristes », mais oh combien efficace pour voir la ville rapidement quand on a peu de jours pour la découvrir, j’ai nommé : le Tourbus.

Londres en Tourbus
J2
matin

Notre deuxième journée commence par une bonne grosse heure de file d’attente dans la rue pour visiter le fameux musée de cire de Madame Tussaud (fondé en 1835 par la française Marie Tussaud).


La visite se déroule en trois temps. Après avoir serpenté dans un couloir feutré et joué à superposer nos mains sur les moulures des mains de célébrités, nous entrons dans la première partie du musée, celle pour laquelle on vient : les personnalités… des stars de cinéma et de musique, les politiques et la famille royale, les personnalités historiques et religieuses… et quelques intrus comme E.T. et Shrek !


Je vous épargne nos photos avec ces chères statues, parfois posées parfois délires… il y a de quoi en faire des bien drôles !


Musée de cire de Madame Tussaud (Célébrités) 


Puis nous poursuivons notre visite par un « horror show »… âme sensible s’abstenir. Une ambiance glauque, des têtes décapitées en « veux-tu en voilà », des bourreaux et des scènes de torture… J’ai volontairement écarté mes photos trashs pour ne pas choquer les plus jeunes tant certaines paraissent réalistes, mais aussi pour ne pas trop en divulguer !

Musée de cire de Madame Tussaud (Horror show)


Et enfin nous arrivons dans la dernière partie où nous vivons une expérience 4D ! Une salle de cinéma est cachée dans ces vieux murs. Le film diffusé pour l’occasion était un court-métrage sur les super-héros de Marvel.

J2
après-midi

Après avoir mangé un burger acheté dans la rue, nous partons pour Trafalgar Square. En chemin nous sommes passés devant une université de Londres toute en briques rouges (quand tu es toulousain soit tu aimes la brique, soit tu en fais une overdose… Moi, j’adore !!)


University College London


Nous attaquons la visite du quartier de Westminster par la place mythique de Trafalgar Square. Celle-ci est dominée en son centre par la colonne de Nelson haute de 44m et sur sa terrasse nord par l’imposant bâtiment de la National Gallery, musée d’art dont l’accès à la collection principale est gratuit ! GRATUIT !! Et nous avons accès à des œuvres majeures et de grandes qualités, datées d’entre 1250 et 1900 ! (Il me semble que les photos étaient interdites à l’intérieur.)

Trafalgar Square


Nous repartons en direction du Parlement et de l’abbaye de Westminster où ce jour-là aucun des deux n’étaient ouverts au public…

Lorsque vous organisez votre voyage, pensez, avant de planifier les dates, à vérifier les jours d’ouverture au public du Parlement et de l’abbaye de Westminster, si vous souhaitez les visiter.


Ce sont deux grands emblèmes du pouvoir britannique et de la monarchie. Le premier, le Parlement est l’institution suprême où les lois sont débattues et votées. La seconde, l’Abbaye de Westminster a vu le couronnement de (presque) tous les souverains de la couronne anglaise !

Parlement britannique et l'abbaye de Westminster 


Et puis clap de fin… l’appareil photo s’éteint… Plus de batterie ! Le drame pour moi, car je n’ai pas pu faire les photos que je souhaitais du Parlement au bord de la Tamise.



Ayez toujours une deuxième batterie avec vous !!... ou pensez à vérifier et recharger la batterie de votre appareil photo le cas échéant.

J3
matin

Le troisième jour, nous avons visité le Natural History Museum… Génialissime ! A faire absolument ! Sans doute un des plus beaux musée d’histoire naturelle au monde !


Il m’a conquise et même fascinée.


Nous sommes rentrés par l’une des entrées latérales et avons commencé notre visite par la partie consacrée à la Terre en empruntant l’escalator. Nous avons pu admirer les créations rocheuses de notre planète, toutes plus belles les unes que les autres.

Natural History Museum 

Puis nous sommes arrivés à la partie consacrée au règne animal. Dans les vitrines nous pouvions voir une multitude d’espèces empaillées mais aussi quelques fossiles d’espèces disparues.


Natural History Museum 

Nous arrivons dans le hall central… J’en suis restée bouche-bée… Un de mes plus beaux souvenirs de Londres.


Un diplodocus nous accueille, immense et majestueux. Il nous faudra faire le tour de l’animal pour l’appréhender, l’imaginer, comprendre l’impact de sa grande taille… Et puis on s’aperçoit de l’édifice qui l’abrite, à la taille de cette démesure.


Son architecture est exceptionnelle ; un mélange de styles de plusieurs époques (art roman, néo-classique et même victorien). L’édifice m’a fait penser à une immense cathédrale avec pour saints patrons la Nature et la Science. Les bas-reliefs et autres ornements architecturaux représentent des animaux, des plantes et même des fossiles. De petits singes courent sur de hautes colonnes en briques, des oiseaux s’abritent dans les feuillages. Une rondelle du tronc d’un immense séquoia a remplacé la rosace de vitraux des églises. Un herbier géant a été peint dans les caissons qui ornent la voûte du hall central.


Nous sommes bien dans un temple ! Celui de Darwin, de James Cook et de leurs confrères explorateurs ou naturalistes.

Natural History Museum - Hall central 

Et enfin, nous redescendons de notre nuage et finissons notre visite par les répliques de dinosaures et de mammifères.


Natural History Museum 
• • •

Notre séjour à Londres prend fin ici, il est temps pour nous de rentrer sur Toulouse. Cette ville m’a appris à voyager et montrer tant de merveilles, mais je n’ai pas tout vu. Je sais que je reviendrais à Londres, faire ma photo du Parlement au bord de la Tamise que je n’ai pu faire faute de batterie vide, monter dans le London Eye, visiter le quartier Camden, faire le parc de Harry Potter, et encore plein d’autres choses… et pourquoi pas revenir au Natural History Museum.


Le chiffre : 952 photos