Un petit tour des marchés de Noël en Alsace en un week-end !
Du 15 au 18 décembre 2017
4 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Ma belle-famille me flattait les marchés de Noël alsaciens chaque année en cette période de l'année. J'ai fini par succomber et à vouloir y aller. Nous voilà partis à 3 couples pour un week-end féérique.

Pour limiter les coûts de transport nous voyageons à l’aller (et à l'aller seulement) avec une compagnie aérienne lowcost : c'est à dire un seul maudit bagage cabine. Le réflex et le mini sac-main doivent impérativement rentrer dans la valise... la sacoche de mon appareil photo et le reflex occupent à eux seuls un quart de la valise...

Avec mon compagnon, nous nous organisons, car il nous faut de la place pour les souvenirs et autres emplettes ! Je me connais si bien... lui aussi d'ailleurs ! D'autant plus que nous serons six dans la voiture, nous devons vraiment optimiser !!

Dans sa valise, nous y mettons nos vêtements et un sac à dos vide. Le reflex dans sa sacoche et se sera mon bagage cabine ! J'enfile mes "après-ski de ville" dès Toulouse. Ce que j'ai aux pieds, n'est pas dans la valise et j'anticipe le froid "nordique". A l'aller, nous voyagerons léger (mais à l'aller seulement).

Nous arrivons à Strasbourg le vendredi soir par avion, afin de consacrer tout notre samedi à la visite de quelques villages alsaciens. Le soir-même nous récupérons notre voiture de location, une 7 places (dont le confort laisse à désirer d'autant plus qu'il faut se plier stricto sensu pour accéder à la place dans le coffre...)

2
Ribeauvillé

Le samedi matin nous nous levons vers 9h ; à 10h nous devons décoller de l'hôtel. Il paraît que les marchés de Noël ouvrent à 11h. En route !

Notre première escale est un village typique d'Alsace du nom de Ribeauvillé. Point de marché de Noël dans celui-là... mais la surprise n'en est pas moins magnifique ! J'ai été fascinée et conquise par les décorations sur les façades de la Grand'Rue. Et les façades traditionnelles sont d'une merveille !

La Grand'Rue de Ribeauvillé 
Château de Saint-Ulrich en arrière-plan

Gros gros coup de cœur pour la boutique Ribeau Fleurs !! A voir sans compter !

Devanture de la boutique Ribeau Fleurs (Noël 2018)


Aux fenêtres

L'heure tourne. 13h arrive vite et mes orteils sont engourdis par le froid malgré mes après-ski, mon collant épais et ma paire de chaussettes... Et pourtant j'aurais bien continué à déambuler dans Ribeauvillé.

3
Riquewihr 

Sur les coups des 13h30 nous quittons Ribeauvillé, direction Riquewihr et son marché de Noël, place Fernand Zeyer. Des cars et des voitures sont garés partout autour du village comme pour l'assiéger ! Riquewihr semble plein de promesses, il paraîtrait même qu'il y aurait une surprise selon les dires de mon beau-père. J'ai hâte !

Le marché de Noël de Riquewhir se tient Place Fernand Zeyer.

Le froid est encore au rendez-vous. Qui l'eut cru que ma première dépense en Alsace sur les marchés de Noël serait une paire de semelles isolantes du froid en laine de mouton ?! Mais oh combien utiles ! Je pense sincèrement qu'elles ont sauvé mon week-end, le froid me mordant le bout de mes pieds !

Alors que mon compagnon s'offre un magnifique marque-page !

Tu crains le froid... ou tu ne le crains pas !

Marché de noël de Riquewihr 

Après avoir fait le tour du marché, nous remontons la rue du Général de Gaulle ; des façades magnifiques mises en valeur par les décorations de Noël traditionnelles... et un vrai petit oiseau y trouvant refuge !

Rue du Général de Gaulle, Riquewihr


Riquewhir est noir de monde et la faim commence à se faire sentir. Les restaurants et autres points chauds ont été pris d'assaut.

Nous trouvons finalement de la place pour nous restaurer à La Dime. Au menu de notre tablée : flammekueche pour tout le monde !

Aux fenêtres 

Arrive enfin le moment de la surprise ! Faisant angle avec une autre rue, se trouve la boutique de Noël du village. Elle semble petite depuis l'extérieur, mais il n'en est rien avec son étage et son sous-sol. L'affluence du magasin, en cette période de fêtes, est contrôlée à l'entrée. Nous faisons la queue et nous patientons à peine 10 minutes.

Bien évidemment, les photos sont interdites. Il faut imaginer des espaces exigus, un chemin à suivre et la peur de renverser quelque chose tant il y a des décorations de noël partout et de toutes sortes : des boules à neige, des boîtes à musique, des crèches, des petits sujets, du Disney, des décorations pour le sapin... Je ne savais plus où regarder. J'étais émerveillée, car malgré mes 30 piges, l'ambiance de noël m'a toujours transportée ! J'y ai acheté beaucoup de souvenirs autant pour ma famille que pour nous !

A faire absolument avant de quitter Riquewihr quel que soit la saison : la boutique Féérie de Noël ! (1 rue du Cerf, faisant angle avec la rue du Général de Gaulle).

4
La Petite Venise, Colmar 

Je ne me souviens plus de l'heure qu'il était quand nous avons quitté Riquewhir, mais quand nous sommes arrivés à Colmar, la nuit était tombée ! C'est toujours surprenant de constater que la nuit tombe plus vite à Strasbourg qu'à Toulouse. Le samedi 16 décembre, le soleil s'est couché à 16h30 sur Strasbourg, et à 17h15 sur Toulouse !! J'ai beau le savoir quand je voyage en automne/hiver, ça me surprend toujours !

A peine rentrés dans la ville, nous nous sommes retrouvés coincés dans les bouchons. Pendant que mon compagnon conduisait, j'ai joué les co-pilotes. J'ai dégainé le téléphone et la carte de Maps à la recherche d'un itinéraire bis pour nous sortir de là. Je finis par trouver un chemin dégagé en faisant faire un détour du côté de la gare pour nous rendre non loin de la Petite Venise, un quartier typique alsacien au bord de l'eau.

Après ça, nous trouvons facilement à nous garer et finissons le chemin à pied dans la bonne humeur !

Près de la Cathédrale de Colmar 

Après être allés voir la crèche près de la Cathédrale, nous faisons un petit tour au marché de Noël. Il y a là, des manèges pour enfants aux couleurs des contes d'hiver, des décorations pour le sapin et son foyer, du vin chaud, des jus de pomme chauds, des spécialités culinaires locales... Tout pour faire un bon marché de Noël !

Le marché de Noël de Colmar 

En nous rendant à la Petite Venise, nous faisons un petit tour au Marché Couvert qui, dans mes souvenirs, faisait la part belle aux produits culinaires régionaux.

La Petite Venise est un quartier de Colmar bercé par un canal de la Lauch, au croisement de la rue des Écoles avec le quai de la Poissonnerie. C'est également un point photo incontournable.

La Petite Venise, Colmar

Alors que nous déambulons dans la Petite Venise, des voies d'enfants s'élèvent depuis la Lauch, un attroupement se forme sur les quais : une chorale entonne des chants de Noël.

Le soir nous cherchons un restaurant ; tout avait été réservé à l'avance. Nous quittons la Petite Venise et retournons du côté de la Cathédrale et dans un recoin d'un passage nous trouvons notre bonheur. Côté Cour, 11-13 rue des serruriers.

Colmar de nuit 

La nuit nous dormons dans une chambre d'hôte à Rhinau près de la frontière allemande et a, à peine, 7km de Europa Park. Notre hôte, Joël, nous propose de nous attendre jusqu'à minuit. Nous arrivons avant l'heure. L'accueil est chaleureux et nous finissons la soirée à bavarder avec lui autour d'un verre, avec en fond l'émission des Miss France. Nous parlons de voyages, de la région et de nos expériences respectives avec les chambres d'hôte... et un peu des Miss. Le lendemain le petit-déjeuner est copieux et délicieux : des viennoiseries, du bon pain et des confitures maison.

5
Obernai 

Le deuxième jour, nous commençons par la petite ville d'Obernai. Nous garons la voiture à l'extérieur du centre-ville puis nous poursuivons à pied. La ville dévoile peu à peu des façades toutes plus belles les unes que les autres.

Centre-ville d'Obernai 


Aux fenêtres

Nous faisons le tour de la Place du marché et entrons dans une petite salle où se tient une exposition sur les traditions d'autrefois.

Traditions d'autrefois

Enfin nous finissons par déambuler dans le marché de Noël, toujours place du Marché au pied du beffroi. Nous y retrouvons surtout des spécialités locales culinaires, quelques stands de décorations et un magnifique carrousel qui va à merveille dans ce décor figé d'une autre époque.

On dirait presque un décor de cinéma, mais il s'agit bien du centre-ville d'Obernai avec sa mairie aux allures des palais de la Renaissance, son beffroi du XVIème siècle et ses habitations colorées à colombage.

Marché de Noël, Obernai

Nous avons passé la matinée à Obernai, bu du vin et du jus de pomme chaud pour nous requinquer. Puis nous sommes partis pour Strasbourg notre prochaine et dernière étape.

6
Rue du maroquin, Strasbourg 

Strasbourg... une ville que j'ai visité en 2014 avec deux amies. J'adore cette ville ! Je reviens une deuxième fois, et j'en suis repartie encore avec l'envie d'y revenir. Il y a des villes, des coins du monde dans lequels, on ne sait pourquoi, quelque chose se passe et en les quittant, on ne veut qu'une chose : y revenir ! Strasbourg, je reviendrai !

Strasbourg, Capitale française de Noël, n'a pas volé son titre ! Nous y avons vu tant de marchés de noël, que presque chaque quartier possède le sien ! Nous n'avons pas pu tous les faire en une après-midi.

Nous arrivons sur les coups des 14h à Strasbourg et nous commençons directement par le marché emblématique de la ville en cette période : le marché de Noël de la Place Broglie. C'est le marché historique ! Au début du XXème siècle les strasbourgeois y achetaient leur sapin et quelques décorations et friandises de Noël.

Place Broglie et ses sapins 
Les décorations de Noël traditionnelles 

Si vous ne deviez faire qu'un seul marché de Noël à Strasbourg, je vous conseille sans hésitation celui de la Place Broglie, avec une multitude de stands pour les décorations de noël. Vous trouverez sans aucun doute votre bonheur... Et juste pour le plaisir des yeux !

Puis, nous nous sommes dirigés vers la Cathédrale Notre-Dame. Dans l'ensemble, les rues de Strasbourg sont nettement moins décorées que dans les petits villages que nous avions visités durant ce week-end. Il faut s'approcher d'un marché de Noël ou d'un centre d'intérêts pour que les rues soient illuminées.

Place de la Cathédrale 
Marché de Noël au pied de la Cathédrale 

Nous en profitons également pour admirer un des chefs d’œuvre de l'architecture gothique : la Cathédrale Notre-Dame. Elle est toujours aussi majestueuse que dans mes souvenirs !

La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg 
Son horloge 
Et sa crèche 

La Cathédrale vaut vraiment le détour, avec sa brique rouge et son architecture ciselée comme de la broderie, elle s'érige majestueusement au cœur de son quartier historique. L'édifice renferme également un trésor de la Renaissance : son horloge astronomique !

Nous poursuivons notre déambulation et traversons la rue du maroquin, richement ornée pour les fêtes !

Rue du maroquin

Enfin, nous arrivons au quartier traditionnel alsacien : La Petite France avec ses façades à colombage et sur la place, son marché de Noël.

La Petite France 

C'est toujours un vrai plaisir de se promener dans la Petite France au milieu de ses habitations traditionnelles ! Son marché de Noël est facile à trouver ; il se tient sur la place Benjamin Zix.

Alors que la nuit tombe rapidement, nous prenons la direction de la place Kléber pour y découvrir l'immense arbre de Noël de Strasbourg.

Le sapin de Noël de la Place Kléber 

Infatigables ou insatiables, nous poursuivons notre visite de Strasbourg de nuit et découvrons un petit coin, le Carré d'or, richement décoré et illuminé.

Énorme coup de cœur pour le Carré d'or ! Tout petit quartier de quelques rues qui fait tourner la tête!

Carré d'or

Le Carré d'or est à proximité de la Cathédrale. Quelques rues incontournables : la rue des Orfèvres, rue du Chaudron, et la rue du Sanglier.

Nous le visitons même deux fois ! Puis la fatigue et le froid nous gagnent, il temps de dire au revoir à la féérie de Noël et de "se rentrer" au chaud.

Strasbourg à Noël