À propos

Nous c'est Mel & Arnaud, alias Tous Azimuts. À bord de notre fourgon Totoro, nous sillonnons les routes de la France à l'Asie, à la rencontre des beautés du monde & de nous même.

La Crète c'est chouette !

Simplicité de vivre, accueil & convivialité... Mer, montagne, plages, gorges sauvages... Tomates, fleurs & abeilles en plein hiver... Partout des chats, des chèvres & des brebis... ON ADORE !!!
Du 3 au 25 janvier 2023
23 jours
Dernière étape postée il y a 3 heures
1
1
Publié le 25 janvier 2023

3-4 janvier 2023

Après une nuit sur la mer Égée, nous débarquons dans la plus belle des villes crétoises : La Canée.

À l'abri de ses remparts, cette petite cité métissée nous a immédiatement séduits avec son port vénitien multicolore, son patrimoine architectural éclectique et les charmantes ruelles de sa vieille ville.

Longtemps capitale de la Crète, La Canée fut successivement minoenne, romaine, byzantine, ottomane puis grecque dès 1913. Il en résulte aujourd'hui un fabuleux melting pot au sein duquel nous avons eu plaisir à dénicher des pépites laissées par le temps : ruelles cachées, demeures vénitiennes, chantier de fouilles minoennes, fortifications, arsenaux, petite synagogue, échoppes pittoresques, tavernes authentiques et boutiques d'artisans locaux.

Parmi les vestiges de l’architecture ottomane, coup de coeur pour l’église Agios Nikolaos dont le campanile fut surmonté d'un minaret lors de l’occupation turque. Au pied de cet étonnant syncrétisme architectural s'étend une vaste place parsemée de terrasses de cafés offrant un magnifique panorama sur le port et la mer.

Au delà du calme hivernal de son centre historique, La Canée reste une cité vivante et dynamique. Quelle chance de tomber sur le marché hebdomadaire local, et de remplir notre cabas de thym & d'origan de la garrigue, de tomates fraîches, de courgettes et de tant d'autres produits locaux qui, dans l'hexagone, ne sont plus de saison. Et le tout pour quelques dizaines de centimes au kilo !

Nos premières impressions sur le sol crétois sont plus que positives, allons découvrir à-présent les beautés que nous réserve cette île !...

2

5-7 Janvier

Nous voici au nord-est de La Canée, sur la péninsule de Akrotiri, plus précisément sur la plage de Stavros. Pour le clin d'oeil cinéphile, c'est ici même qu'en 1964, Michael Cacoyannis tourna certaines scènes de Zorba le Grec avec Anthony Quinn !

Hormis quelques chats et pêcheurs, nous y sommes seuls et savourons un sentiment de liberté du bout du monde.

De cette plage, au pas de notre porte, commence une grande randonnée d'une journée. Au fil des quelques 17 kilomètres parcourus, nous passons des falaises en bord de mer à une gorge s'engouffrant entre les montagnes jusqu'aux ruines d'un ancien monastère.

La gorge rejoint la superbe petite crique d'Avlaki en forme de fjord. Si nous n'avions pas été au mois de Janvier, nous aurions eu plaisir à plonger en ses eaux claires !

Tout au long de notre marche, les brebis, leurs petits et les chèvres sauvages nous accompagnent !

Au crépuscule, la lune se lève tranquillement au dessus de la montagne, et accompagnera notre petite flambée nocturne.

3
3
Publié le 3 février 2023

7-8 Janvier

Pause déjeuner les pieds dans l'eau, sur l'une des nombreuses terrasses de plage désertées à cette saison
Bivouac au bord du Lac Kournas

09-11 janvier : petite virée citadine à Héraklion

L'occasion de s'offrir une soirée resto et goûter aux spécialités crétoises 

12-13 janvier : Visite de la petite ville portuaire Agios Nikolaos dont le centre s'articule autour du lac Voulismeni, jadis nommé bassin d'Artémis.

 Après une douce nuit bercée par les sons du ressac, réveil sur la plage de Karavostassi.

14 janvier : Tombés sous le charme du minuscule village de pêcheurs Mochlos et de ses nombreux chats !

Sur la partie orientale de la Crète, le golfe de Mirabello est la plus grande baie des îles grecques.
4
4
Publié le 4 février 2023

14-17 janvier

Les prévisions météo dans l'est de l'île étant peu optimistes pour les jours à venir, retour vers l'ouest jusqu'à la plage de Potamos, près de Malia. Réputée pour être le spot festif par excellence de la Crète d'avril à octobre, cette petite station balnéaire est absolument déserte en janvier, tout comme ses plages de sable fin. Le top !

Sur l'une de ses plages, nous tombons sur cette amphore vieille de 350 ans, appelée Koronios. Nous apprenons que les sillons qui la recouvrent de haut en bas ont pour fonction de recevoir de l'eau afin que les fourmis ne puissent pas grimper et voler les graines qu'on y conservait. Plutôt malin, et esthétique de surcroît !

Amphore Koronios 
Paix, contemplation, respiration, méditation ... On a du mal à imaginer les nuits bruyantes et festives des lieux en été ! 

15 janvier

Aujourd'hui, nous pénétrons davantage dans les terres, direction le plateau du Lassíthi, à 900m d'altitude, connu comme la vallée aux 10 000 moulins. Nous qui nous attendions naïvement à tomber sur des centaines de moulins à vent en pierre, quelle déception ! En fait, il s'agit d'éoliennes en métal qui servaient à irriguer les terres, mais aujourd'hui elles ont été remplacées par des moto-pompes.

Tant pis pour les moulins... Profitons d'être là pour aller découvrir la fameuse grotte de Psychro, considérée comme le lieu de naissance de Zeus !

Il faut grimper une centaine de mètres de dénivelé pour accéder à l'entrée de la grotte. Elle est tellement cachée dans la montagne, que l'on ne peut s'empêcher de se demander comment des paysans ont pu la (re)découvrir en 1886.

Fait encore plus incroyable, des poteries retrouvées dans la partie haute du site confirment l'hypothèse que la grotte commença sans doute à être fréquentée au Minoen moyen, à savoir entre 2000-1600 avant J.-C. !

En sortant de la grotte, les nuages nous ont de nouveau rattrapés... Allons voir sur la côte sud si ce n'est pas mieux en empruntant cette magnifique route montagneuse qu'aucune carte n'indique.

Malheureusement, arrivés sur Paralia Arvis il pleut plein temps et retournons finalement sur notre super spot au nord de l'île.

C'est aussi cela voyager en hiver : un éternel jeu de cache cache avec les intempéries !