Pour préparer un long voyage comme nous allons le faire, il y a plusieurs étapes à passer...
Septembre 2020
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1

Les étapes concrètent pour préparer un grand voyage, sont connues par la plupart des gens :

  • Démissionner de son travail
  • Résilier le bail de l'appartement
  • Résilier les différents contrats
  • Acheter le matériel adéquat
  • Faire une assurance voyage
  • Sortir ses papiers du pays

Mais dans ces différentes étapes, celles qui ont été marquantes et qui ont apporté le plus gros changement dans nos vies, étaient notre démission et la remise de notre appartement.

En effet, un voyage de la sorte ne signifie pas seulement aller vers l'inconnu, la nouveauté, mais également quitter le connu, ce à quoi nous sommes attachés. Et ça, c'est un changement challengeant.

Nous nous attachons tous, d'une manière ou d'une autre, à des biens matériaux, à une situation ou à un contexte connu. Cela nous amène des repères et une sécurité. Première étape, quitter le travail, cela signifiait pour nous quitter un revenu, mais également une stabilité, un rythme dans lequel nous étions habitué à vivre. Puis la deuxième, quitter notre appartement, cela signifiait quitter un lieu, mais également un repère. Et en quittant notre logement, nous avons également du trier, donner, jeter la plupart de nos affaires afin de garder le minimum, qui s'est réduit à 9 cartons stockés dans le grenier de nos parents en attendant notre retour. Pour procéder à ce débarras et afin que nos affaires puissent avoir une seconde vie, notre appartement s'est transformé en magasin de second main.

2

Lorsque que nous avons décidé de partir voyager, le mot COVID 19 ne faisait pas encore parti de notre vocabulaire. Ça faisait un moment que l'idée nous trottait dans la tête, mais nos premières démarches ont commencé en début d'année 2020. Nous avons listé une série de pays que nous souhaitions visiter, le sens dans lequel nous voulions les voir, sans temps défini. L'avantage de cette organisation était de nous laisser une flexibilité concernant nos destinations et le temps passé dans chaque pays.

Une fois la COVID 19 apparue, nous avons gardé une attitude positive et avions espoir que toute cette folie soit fini d'ici notre départ. Force est de constater que ce ne fut pas le cas. Les mois passait avec des perspectives d'améliorations relativement faible pour notre voyage que nous imaginions commencer en direction de l'Asie. Au vu de la situation toujours en évolution, nous avons décidé de fixer notre première destination au dernier moment.

Deux semaines avant notre départ, nous avions isolé deux destinations possibles:

  • La Grèce
  • Le Brésil

Si notre envie d'exotisme nous poussait à aller au Brésil, d'un autre côté, la Grèce nous semblait moins dépaysant pour commencer un voyage de ce type. Deux billets aller simple pour la Grèce en poche, nous étions prêt à nous lancer dans l'aventure.

Finalement, c'est dans cette ambiance que nous partons. Cette période est en effet particulière pour tous. Sans grande certitude pour la suite, il est difficile de prévoir / fixer des projets. Nous quittons la Suisse sans pouvoir prévoir un itinéraire ou un programme. Nous avançons les yeux fermés, mais heureux et confiants de ce qui s'offrira à nous.

Advienne que pourra !