Carnet de voyage

3 * COLOMBIA

44 étapes
64 commentaires
30 abonnés
Dernière étape postée il y a 4 jours
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. -- Gabriel Garcia Marquez
Du 4 décembre 2018 au 17 janvier 2019
45 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 7 septembre 2018

LA COLOMBIE 🇨🇴

* Capitale : BOGOTA

* Superficie : 1 141 748 km2

* Devise 💰 : Le Peso Colombien - 1€ = 3 600COP

* Langue : Espagnol

* Décalage horaire : GTM -5H 🕔

* Itinéraire : Arrivée - IPIALES

Nous commencons à remonter le pays en passant par PASTO - POPAYAN pour arriver à CALI

Ensuite nous continuons notre route vers SAN CIPRIANO - ARMENIA - BOGOTA - ZIPAQUIRA - TUNJA - MANIZALES - JARDIN pour enfin arriver à MEDELLIN.

Puis nous allons jusqu'à CARTHAGENE en visitant SANTA FE - TURBO - SANTA CRUZ DE MOMPOX - BARRANQUILLA - PALOMINO, pour terminer avec la ISLA DE SAN ANDRES.

J1
J1
Publié le 7 décembre 2018

Après le passage de la frontière et nos visas validés, à 10h50 on est enfin dans le taxi 🚕 collectif (2$). En arrivant au terminal d’Ipiales, la première ville de Colombie 🇨🇴 on s’est pris un truc à manger et on a pris un bus 🚌, enfin plutôt un mini bus, en direction de Pasto à 12h20 (20000COP). On est arrivés à Pasto vers 14h30 et on a pris une chambre à l’hostal Kalidad. Puis on a visité un peu la ville. On est passés par la plaza del Carnaval puis le parque Nariño.

Plaza del Carnaval & Parque Nariño  

On s’est arrêtés manger un cupcake 🧁 au Caffeto et on a continué notre chemin par la avenida de los estudiantes.


Le soir on est allés manger au Figo, un risotto pour Sara et une délicieuse pizza 🍕 pour Thomas.

Restaurant Figo 
J2
J2
Publié le 7 décembre 2018

Réveil encore une fois compliqué ... beaucoup trop de bruit dans l’hôtel dès 7h du mat.

Nous avons pris un colectivo à 11h, pour aller voir la laguna de la Cocha (10 000COP). Après 45 minutes on arrive dans un petit village magnifique avec pleins de petits « chalets » sur pilotis, avec des couleurs différentes et des ponts qui enjambe la lagune.

Laguna de la Cocha 

On est rentrés à Pasto et on a fait un petit détour par le terminal terrestre pour avoir les horaires des bus pour aller à Popayan demain. On s’est trouvé un petit « fast-food » pour manger rapidement parce qu’il était déjà 14h.

Dans l’après midi on est aller manger un cupcake 🧁 au Caffeto.

Rue de Pasto 

Le soir on a pris un taxi 🚕 pour aller manger au AvLîlâh ! Soupe de lentilles et wrap !

J3
J3
Publié le 7 décembre 2018

Encore une fois réveillés à 6h du mat a cause du personnel de l’hôtel ! On aurait vraiment du changer d’hôtel hier pour avoir une chance de pouvoir dormir. Le gérant de l’hôtel nous dis qu’il est possible de dormir que entre minuit et 6h ! Du grand n’importe quoi ! 🤦🏻‍♂️ On réussi tout de même à se rendormir un peu et on décolle vers 9h30. En arrivant au terminal on se dit que la journée a vraiment mal commencée mais apparement ce n’est pas fini. Le bus que l’on doit prendre n’arrive qu’à 11h. On patiente gentiment sauf qu’à 12h, toujours pas de bus 🚌 !!!! On a misé sur la mauvaise compagnie !!!! Après 3h d’attente on a enfin un bus. Mais pas du tout celui pour lequel on avait payé !

On s’est arrêtés à 14h25 sur la route pour pouvoir manger dans un genre de restaurant et on est repartis 40 minutes plus tard.

Sur la route 

On est enfin arrivés à Popayan à 19h. On a fait les 250km qui nous séparaient de Popayán en 6h30 🤨🥺😤. On a pris une chambre au Coffee Break Hostal et on est sorti faire un tour.

Coffee Break Hostel 

On a découvert El parque Caldas et ses illuminations de noel.

El parque Caldas 

Ensuite, on est allés au Tequila’s pour manger tacos 🌮 et quesadillas ! Un chouette petit restaurant tenu, par un mexicain et une colombienne.

J4
J4
Publié le 10 décembre 2018

Réveil vers 9h30 après une nuit un peu plus reposante que les 2 dernières. On est partis vers 10h30 pour faire le tour de la ville. On a commencé par aller à El Morro de Tulcan, qui offre un super point de vue sur la ville de Popayan.

Vue sur Popayán depuis El Morro de Tulcan  

On est ensuite passés par le marché pour rejoindre et traverser El Puente del Humilladero. Ensuite, on s’est baladés dans le centre ville pour contempler les différentes églises et l’architecture de la vieille ville.

L’entree du marché  
 El Puente del Humilladero
Teatro Guillermo Valencia 
Plaza Caldas & La Torre del Reloj
Iglesia San José  
Iglesia San Francisco 
Iglesia La Hermita 

On a ensuite mangé au restaurant Mora de Castilla. On a pu testé de la nourriture typique de cette région, qu’une Colombienne (qui a passé plusieurs années en France pour ses études) nous a gentiment conseillée et on a franchement pas été déçus :

  • Carantanta con Hogao (feuille de maïs très croustillante que l’on trempe dans une sauce tomate et oignon)
  • Empanaditas de Tipian (mini empanadas de pomme de terre que l’on trempe dans une sauce au cacahuète)
  • Lulada (Jus de fruit typique de cette région avec du naranguille ou Lulo et du citron)
  • Jus de mangue (mais ça on connaît ^^)

Une superbe découverte!!

 Carantanta con Hoga / Luloda / Jus de mangue 🥭 (à gauche)    —   Empanaditas de Tipian (à droite)

On est ensuite rentrés à notre hôtel pour se reposer et rattraper notre retard sur le blog. On est ressorti à 18h pour faire des courses puis on est allés dans le centre ville pour manger.

On a cherché pendant 30min un restaurant que l’on voulait essayer et qui était recommandé par le Lonely Planet mais impossible de le trouver (il a sûrement changer d’adresse entre temps) donc on s’est rabattu sur le restaurante Italiano. Sara à mangé des cannelloni poulet et champignon et Thomas une milanesa de pollo.

C’était une soirée un peu spéciale parce que le 7 décembre c’est El Día de las Velitas. C’est la soirée de célébration de l’immaculée Conception de la Vierge Marie, où les colombiens allument énormément de lanternes et bougies 🕯 dans les rues, les centres commerciaux et les lieux publics.

 El Día de las Velitas devant la iglesia La ermita 

Il y avait aussi une grande parade avec fanfare. On a eu l’impression que toute la ville était présente pour faire la fête et profiter des nombreuses illuminations de Noël qui ont été installées.

J5
J5
Publié le 13 décembre 2018

Réveil à 9h30 après avoir encore passé une nuit compliquée, à cause de nos voisins qui sont rentrés à 1h du matin et qui on mis la télé assez fort jusqu’à 5h...

Bref, on a préparé nos affaires et c’est parti pour le terminal terrestre de Popayan. On a pris un bus qui partait à 11h (a peine 10min d’attente la chance!!) et nous sommes arrivés à 14h à Cali.

On a pris un taxi pour se rendre au Blue Fox Hostel en espérant qu’ils aient une chambre libre pour nous (toujours plus complexe le samedi). Malheureusement pas de chambre de dispo. On est donc allés au Mango tree 🥭, 500m plus loins. On a réussi à avoir une chambre avec salle de bain privative.

Comme on avait pas mangé on est allés au Cubanette pour prendre deux sandwiches 🥪 et on est retournés à l’auberge pour se prélasser un peu au bord de la piscine.

Le soir on a découvert le parque San Antonio et ses illuminations bien sur !

Parque San Antonio 

On est ensuite allés manger à Zea Maiz. Deux arepas avec un jus fraise 🍓 / mangue 🥭 et un jus de la casa (avec fleur de Jamaïque).

Zea Maiz 

Avant de rentrer à l’auberge, on s’est baladés dans les rues de Cali et on a découvert pleins de street art.

Dans les rues de Cali 

Quand on est rentrés à l’auberge, on a profité de la « discoteca » ! Ambiance plutôt sympa avec vue sur la piscine !

La musique s’est arrêtée vers 3h du mat, donc un a bien traîné avant d’aller se coucher.

J6
J6
Publié le 13 décembre 2018

On s’est réveillés tranquillement vers 10h et on a profité de la piscine et du soleil ☀!

Vue sur la piscine  

Vers midi on est allés faire quelques courses pour se faire à manger le soir.

Toujours du street art  

En début d’après midi, enfin vers 15h, on est allés manger chez Corinne. On s’est pris tous les deux un bagel 🥯 succulent, et avec du CAMEMBERT 🧀 !! On a même craqué pour un dessert chacun et deux donuts 🍩 à emporter !!!

Nos desserts Chez Corinne  

On est retournés à l’auberge pour se prélasser, encore, au bord de la piscine 😃.

En début de soirée on s’est fait à manger. Quel bonheur de manger des courgettes avec croque monsieur et salade de fruits frais.

On a passé une bonne partie de la soirée à jouer aux cartes et au dodo 💤

Piscine de nuit  
J7
J7
Publié le 13 décembre 2018

Réveil et petit déjeuner tardif ! On a mangé nos délicieux donuts 🍩 (achetés la veille) + yaourt + salade de fruit ! 😋

On a décidé de retourner faire quelques courses et de passer par le marché. Un sacré bordel organisé ! Il faut le voir pour le croire ! (Par contre, on est désolés, on a totalement zappé d’immortaliser le moment).

On est rentrés à l’auberge se faire à manger et honnêtement on a pas été très vaillants pour visiter plus Cali l’après midi ! Ça faisait tellement du bien de profiter du soleil ☀ sur un transat au bord d’une piscine !!!

Une après midi TRÈS chargée  

Le soir on est allés se chercher un sandwich 🥪.

On ne se lasse pas de l’auberge ... 
J8
J8
Publié le 13 décembre 2018

C’est le jour du départ de Cali. On est partis de l’auberge en taxi 🚖 et on est arrivés au terminal de Cali à 10h30. On a pris un bus à 11h, enfin plutôt 11h20, en direction de Armenia. Avec les travaux 🚧 sur la route on est arrivés à Armenia a 14h45 et on a directement pris un autre bus pour aller à Salento. Le bus nous a déposés vers 16h devant l’hôtel Hilltop, où nous avons pris une chambre pour deux nuits.

Hilltop hostel 

On est vite ressorti avant qu’il fasse nuit pour découvrir la ville. L’ambiance est vraiment agréable et le village est magnifique. Toutes les maisons sont peintes de pleins de couleurs différentes.

Rues de Salento 

On a zigzagué dans les rues et les petites boutiques, puis on a acheté de quoi faire des sandwiches pour demain midi.

On est rentrés un peu de poser à l’auberge et on est ressortis pour aller manger à El patio de mi casa et voir les décorations de nuit 🌙.

El Patio de mi Casa 
Salento la nuit 
J9

On s’est levés à 8h pour se préparer pour notre trek du jour. On a pris le petit déjeuner à l’auberge. 😋🥞

On a rejoins la place centrale pour prendre le pickup de 9h30 jusqu’à la Vallée de Cocora (16000cop aller-retour).

Pickup 🚙

On est arrivés au pied de la vallée, 35 minutes plus tard et on a commencé à marcher. Arrivés au petit poste de contrôle il faut payer 💰 3000cop chacun et c’est parti pour la randonnée.

Entrée de la vallée de Cocora 

On a choisi de monter jusqu’à la finca la montaña (flèche rouge) et de redescendre par « presque » le même chemin (flèche bleue).

Plan de la vallée de Cocora 

On est d’abord passés par el bosque del palmas 🌴 puis au premier mirador et ensuite le second.

El bosque del palmas  


1er mirador 
2ème mirador 

On a continué par monter jusqu’à la finca la montaña et on s’est arrêtés boire un coup. On a même eu la chance de voir un petit colibris 🐦.

Finca la Montaña 

A midi, on a décidé de redescendre ! On a pris le même chemin, jusqu’au premier mirador où il y a une bifurcation pour descendre par un chemin parallèle.

Sur le chemin du retour 

Arrivés en bas, on a pris une jeep à 13h30 pour retourner sur la place principale de Salento. On a mangé notre pique-nique 🧺 , préparé avec amour la veille, sur un banc et on a repris une jeep pour aller à la finca de Don Elias.

On a commencé la visite vers 15h30. C’était vraiment super sympas et très familial. On a pu se balader dans la plantation de café et découvrir les différentes techniques de séchage et de torréfaction des grains de café. Après la visite et les explications on a eu le droit à une tasse de café ☕ et on a même eu l’honneur de rencontrer le fameux Don Elias en personne !!!

Finca Don Elias 

On a repris la jeep pour rentrer à Salento et on est rentrés à l’auberge se reposer.

Le soir on est allés manger dans un fast-food au centre ville.

J10
J10
Publié le 20 décembre 2018

Départ de l’auberge à 8h30 pour réussir à attraper la navette jusqu’à Armenia, qui est sensée passer toutes les 20 minutes, sur la place principale. Le plan c’était de faire : Salento - Armenia - Neiva - Villavieja.

La première qu’on a vu passer était à 9h15 ! On commençait déjà à se dire qu’elle ne passerait jamais !! (9400cop). Notre joie fut de courte durée quand on est retombés sur les mêmes travaux 🚧 qu’à l’aller : 30 minutes d’attente.

On est arrivés à Armenia à 10h45 et on a attendu le bus pour Ibagué jusqu’à 11h30, il devait normalement partir à 11h ! 🤨

On avait prévu de prendre celui pour Neiva, mais avec tous ces retards on l’a loupé et le prochain était que dans l’aprem. On a préféré aller jusqu’à Ibagué ou apparement il y avait plus de bus qui partent pour Neiva.

On est donc arrivés à Ibagué après 3h20 de route pour seulement 90km. La bonne nouvelle c’est qu’en arrivant on a trouvé un mini bus qui partait à 15h15 pour Neiva et on y est arrivés 4h plus tard. Trop tard pour aller jusqu’à Villavieja.

Photos floues prises du bus  

On était plutôt crevés de tous ces bus, on a enfin trouvé un hôtel à 20h. Bon, faut quand même qu’on vous dise qu’on a eu des doutes sur la vraie destination de cet hôtel... Le catalogue sur la table de nuit, pour les godemichets, nous a mis la puce à l’oreille.

J11

La nuit a été reposante mais il a quand même fait une chaleur de dingue, malgré le ventilateur dans la chambre. On était donc levés à 7h pour enfin aller dans ce fameux désert 🏜 . On a pris un mix entre un mini bus et un van, le plus pourri qu’on ait jamais vu vers 8h15.

On est arrivés à 10h15 à l’auberge Casa de Marquez, en pleins dessert et avec piscine et perroquet 🦜.

Casa de Marquez 

10h30 c’est parti, enfin presque on fait une pause Coca-Cola au bout de quelques mètres tellement on avait chaud 🥵.

Pause coca a l’entrée du désert rouge  

On a commencé à marcher dans le désert rouge de Tatacoa et on a découvert ce magnifique paysage. Et des biquettes 🐐.

Désert rouge 🌵

On a fini la visite vers 12h et on est allé manger un almuerzo (assiette énorme de riz, pâtes, salades et poulet), impossible à terminer.

On est ensuite retournés à notre hôtel pour se détendre et profiter de la piscine vu la chaleur qu’il faisait (environ 40 degrés).

On est ressorti vers 16h pour se balader vers le désert gris.

Désert gris 

A 18h on est de retour à l’hôtel et cette fois on s’est posés dans la chambre pour se reposer. Vers 19h30 on est ressorti pour manger dans un « fast food » dans le désert (et oui ça existe lol).

On voulait aller à l’observatoire pour contempler les étoiles ✨ , mais les nuages ont envahis le ciel et ça ne valait donc pas le coup. On est allés dans la chambre pour regarder quelques épisodes sur Netflix 📺 (merci Jean-Claude 😉) et on est ressorti vers 23h30 parce que les nuages ☁ avaient disparus. On a pu contempler les étoiles ⭐ comme on ne les avaient jamais vues. Elles brillaient de milles feux 🔥 !!! Impressionnant... on est retournés se coucher vers minuit.

J12
J12
Publié le 20 décembre 2018

Réveil à 7h pour avoir une chance de prendre bus à Neiva à 10h pour aller à Bogota. Malheureusement à 7h30 toujours pas de navette on demande donc à la responsable de l’auberge d’appeler un tuktuk qui est arrivé à 8h. On a mis 25 min pour aller jusqu’à Villavieja pour 15000cop. Et on a attendu la Jeep de 9h pour aller jusqu’à Neiva (16000cop) Bien sûr on est arrivés à 10h15 donc on a loupé le bus de 10h et on a attendu celui de 12h (60000cop) qui, pour une fois, est parti à l’heure.

On est arrivés au terminal de Bogota à 19h. Le temps d’aller dans le centre et de trouver un hôtel on a eu une chambre au explora hostel a 20h15.

On s’est fait un petit mcdo et hop au dodo.

Une bonne journée dans le bus 🚌, comme on les aimes. (Et sans une seule photo)

J13

Réveil vers 9h, mais le temps d’émerger on est sorti à 10h de l’hôtel. On est allés faire un tour dans le quartier de La Candelaria et on s’est arrêtés au Dunkin’Donuts 🍩 pour le petit-déjeuner.

De retour à l’hôtel à 11h (avec quelques donuts en plus pour plus tard), on s’est enfin décidés à prendre nos billets d’avion pour le Guyana pour mi-janvier. Comme il faut absolument faire escale à Miami pour s’y rendre, on s’est dit : pourquoi pas s’y arrêter ?

Donc on a pris un billet de Barranquilla (Nord de la colombie, à côté de Carthagene) à Miami pour le 17 janvier à 3h du matin (pas le choix de l’horaire pour un prix raisonnable mais que ça va être dur) et un vol Miami - Georgetown le 20 janvier à 18h45 avec arrivée à minuit (c’est n’importe quoi mais bon pas le choix).

Ensuite on s’est préparé pour notre après-midi shopping 🛍. Il faut savoir qu’à Bogota il y a un nombre incalculable de centres commerciaux, on avait jamais vu ça.

On a donc pris un bus de ville, Bogota c’est pire que tout au niveau des transports, il y a des bus partout mais tu ne sais pas où ils vont et où ils s’arrêtent. Dans certains on peut payer en cash mais dans d’autres, il faut avoir une carte déjà rechargée sinon tu montes pas... On a finalement réussi à trouver le bon.

On voulait aller au décathlon pour racheter une gourde et pour un pantalon de pluie pour Thomas. Donc direction le centre commercial Plaza claro. Effectivement il y avait bien un décathlon, gigantesque et encore plus bondé de monde qu’en France. Mais c’est bien le seul magasin intéressant du centre commercial, donc on est partis dans un autre, le Salitre Plaza, 500m plus loin. Quelques magasins de fringues intéressant mais bizarrement il n’y avait presque aucun vêtement d’été (sachant que nous sommes au début de l’été ici). Pas non plus de marques connus donc on était un peu déçus. On a décidé d’en faire un autre, on s’est donc dirigés vers le centre commercial multiplaza à environ 2,5km. Au bout de 500m de marche, on se sentait de moins en moins en sécurité donc on a sauté dans un taxi 🚕. On a retrouvé le sourire de Sara quand on a aperçu Bershka, Zara et H&M. Il faut quand même être un peu fou pour se faire la tournée des magasins à 10jours de Noel. Pire que le 1er jour des soldes à Paris, un monde de fou. Et en plus, après avoir fait le tour des magasins, il n’y avait toujours que des doudounes, gros pulls, hauts à manches longues,... Mais ce n’est pas le pire, des fleurs sur tous les vêtements, des rayures, on se croirait au 20eme siècle... Bogota n’est vraiment pas la capitale de la mode!!

Bref, on a quand même acheté quelques trucs mais ce n’était pas la meilleure journée shopping 🛍 de notre vie. On s’est rattrapés sur la bouffe, sushi 🍣 pour Sara (depuis le temps qu’elle en parlait) et quesadillas de pollo pour thomas (haaaa encore du poulet). Vers 20h, on est sorti du centre pour rentrer. Et c’est reparti pour la galère des bus. On a marché 500m jusqu’à un arrêt de bus 🚏 et on a attendu qu’un bus veuille bien s’arrêter. Après 15min d’attente et 10bus qui nous passent sous le nez, on a faillit craquer pour un taxi. Mais là miracle, un bus s’arrête, il va au bon endroit et on peut payer en cash, on y croyait plus !

Multiplaza 🛍

30min plus tard on est descendus, on a marché 10 minutes et on est rentrés à l’hôtel. Autant vous dire qu’on a pas fait long feu, une journée shopping à Bogota équivaut à 7 jours de Trek dans les montagnes ⛰ !!

J14
J14
Publié le 20 décembre 2018

On a commencé la journée par regarder comment on allait se rendre à notre prochaine destination : Medellin. Beaucoup de bus partent de Bogota et la plupart sont de nuit. Mais en colombie 🇨🇴, les compagnies de bus ne proposent aucun service. Pas de sièges semi-cama, pas de bouffe et 10h de trajet annoncé (soit 15h au moins vu qu’ils s’arrêtent tous les km, qu’il y a des travaux 🚧 sur toutes les routes et des camions qu’on ne peut pas doubler et qui avance à 20km/h, sans exagérer). Le pire c’est que les prix sont excessivement chers pour les 430km qui séparent ces 2 villes. On a donc commencé à regarder les vols, et on a trouvé des billets d’avion ✈ pas trop chers avec 1h de trajet. On s’est dit : allé tampis c’est plus cher mais ça vaut le coup ! On a essayé de réserver en ligne une première fois mais au moment de passer au payement, on se retrouve sur la page d’accueil... on a retenté une 2nd, une 3ème fois mais rien à faire. Du coup, on change de tactique et on cherche une agence. On en trouve une pas trop loin et en plus sur le chemin il y avait un restaurant qu’on voulait essayer.

Donc on part de l’hôtel vers 11h30 et on arrive au restaurant vers midi. La taperia, un restaurant Huppé des beaux quartiers, qui sert d’excellentes tapas. On a donc pris 2 plats : calamars panés et des croquetas. Les calamars étaient excellents mais les croquetas étaient vraiment bizarre, elles étaient fourrées de viande de bœuf et d’andouillette (rien qu’à l’odeur Thomas avait envie de vomir 🤢 ). Sara en a mangé 2 sur les 5 et on est partis.

La Taperia 

On a continué notre parcours et on est arrivés à l’agence LATAM. On demande les billets que l’on voulait et là le prix avait augmenté de 20%, parce que l’achat se fait en agence. On demande pourquoi on ne peut pas les prendre en ligne et enfaite c’était juste parce qu’on est pas Colombien. Très bon moyen pour faire raquer les étrangers... Bref, on les a quand même pris. 😅😇

Après ça on s’est dirigés vers la plus haute tour de Bogota, en passant devant le Museo National, puis devant le parque de la independencia et on est arrivés à la tour Colpatria (48 étages soit environ 120m, ridicule à côté de la tour eiffel mais bon).

Museo national  & La Torre Colpatria & El parque de La Independencia 

On rentre et là on nous annonce que la visite du dernier étage n’est ouverte au public que le week-end, on est lundi donc c’est foutu...

On repart et on décide de parcourir entièrement la rue piétonne, Carrera 7, qui n’est franchement pas glorieuse. Il y a beaucoup de monde, mais le sol est dans un sale état, les bâtiments sont moches, tagués et délabrés. Franchement pas top.

On est arrivés au Museo del Oro et on se laisse tenter par une visite. Mais comme Bogota ne nous réussi vraiment pas, le musée était fermée le lundi.

Donc on continue, et on arrive dans le centre historique avec de très beaux bâtiments (enfin...). La place centrale de Bogota, la Plaza Simon Bolivar est entourée de beaux bâtiments anciens : le palais de justice, La catedral de Bogota, le palacio Lievano, le palacio Cardenalicio et le capitolio Nacional.

 Iglesia de Nuestra Senora de Las Nieves
Iglesia de San Francisco  
Plaza Simon Bolivar 

On a ensuite continué dans la rue et on est passé devant l’église San Ignacio, le colegio San Bartolomé et on est arrivés sur la Plaza Núñez.

Iglesia  San Ignacio & colegio San Bartolomé

Autour de cette place, on a pu voir le congrès, le ministère de la culture et la Casa de Nariño, où vit le président de la république de Colombie.

On a continué à visiter ce quartier qui est vraiment très joli et on est tombés sur la iglesia San Augustin et le ministerio de la hacienda.

Iglesia San Augustin 

On a entendu le bruit d’une fanfare et on s’est donc dirigés vers le batallón de la guardia presidencial, où on a pu entendre l’hymne national et quelques chansonnettes en présence des différents généraux de l’armée colombienne, les ministres et même le président !! On est restés admirer le spectacle une bonne demi heure, puis on a continué la visite.

On est passés devant le musée Botero, le musée de Bogota et les églises de la Nustra señora del Carmen et de la Candelaria.

Iglesia de la Nustra señora del Carmen

On est ensuite rentrés à l’hôtel vers 17h et ressorti à 19h pour aller acheter des parts de pizzas 🍕 avant d’aller au lit vers 20h tellement cette ville nous épuise.

Rues de Bogota 
J15
J15
Publié le 24 décembre 2018

Réveil vers 10h, on est allés essayer la boulangerie française juste devant l’hôtel. Et le résultat était pas mal du tout, un pain au chocolat pour Thomas et un croissant aux amandes pour Sara, la gourmande. Vers 11h30, on est partis direction du « Cerro Monserrate », une des nombreuses montagnes autours de Bogota et qui offre le meilleur panorama sur la ville. On est montés en Funiculaire à 12h30 (20000cop/pers aller-retour).

Montée en Funiculaire  

On a fait le tour du « faux mini village » perché et on a craqué pour des souvenirs : un porte-clés café colombien au couleur du drapeau, un shooter et un porte monnaie 😃. On a pu admirer la vue sur Bogota et son nuage ☁ de pollution.

Monserrate  

On est redescendu vers 13h45 et on a été manger dans un petit super marché, hot-dog pour Thomas et Wrap poulet pour Sara vers 14h30.

Puis, on s’est dirigés vers le Museo histórico de la Policía, qui est situé dans l’ancien bâtiment du siège de la police Nationale de Bogota. Bien sûr, on a du attendre 45min car la visite était à 16h. Une visite gratuite et guidée par un policier, en espagnol bien sûr. On y a appris pleins de choses intéressantes sur la policière colombienne mais aussi sur les différentes opérations marquantes dont les arrestations de narco trafiquants, de terroristes et de criminels en tous genres.

Bien sûr il y avait beaucoup d’objets appartenants à Pablo Escobar (l’affiche de recherche, des armes, des vêtements, des objets et même sa Harley Davidson).

Pablo Escobar 

On a ensuite appris qu’en 1886 la police de Bogota avait été totalement remanié par ... un français du nom de Jean Marie Marcellin GILIBERT et du président de la police de Bogota.

 Jean Marie Marcellin GILIBERT

On a ensuite eu droit à des antiquités montrant la police à l’époque des Incas. Puis on s’est rendus dans une salle où était exposées les différentes armes utilisées, aux cours des années, par la police de Bogota. Avec un hommage au créateur de ces armes.

Époque des Incas 
Armes et leurs créateurs  

1h de visite très intéressante!

Vers 17h on s’est dirigés vers le 2ème musée de la journée « Le Museo del Oro ». On y a vu pleins d’objets en Or de toutes les époques. En Colombie il y a beaucoup de mines d’or dans les montagnes. On a visité pendant 1h30 puis on est rentrés à l’hôtel vers 18h30.

Museo del Oro ⭐

On est ressorti vers 19h30 pour manger un mcdo et après dodo.

J16
J16
Publié le 24 décembre 2018

Réveil à 9h30 pour finir de préparer nos sacs. Un petit saut à la boulangerie, on est partis de l’hôtel en navette à 11h15 et on est arrivés à l’aéroport de Bogota à 12h.

Enregistrement des bagages et direction la sala de comida pour se restaurer. A 14h55 décollage 🛫 (toujours à l’heure, prévu à 14h30...)

Atterrissage à 15h30...

Arrivée à Medellin 

A 16h, on a pris un bus de l’aéroport pour aller jusqu’au Terminal portal Norte de Medellin (9500cop/pers). Ensuite, on a pris le Métro de Caribe à El poblado (2400cop/pers) en 15min.

A 400m du métro, on a trouvé notre hostel : Albaka. On a été faire des courses et on s’est fait a manger : courgettes, patates 🥔 , oignons, poulet, hum un régal. On a même acheté une baguette avec un petit bout de bleu 🧀 qui était franchement pas mauvais. En désert on s’est fait une salade de fruits : ananas, tomate de arbol, granadilla et lulo. Trop bon ces fruits exotiques !

Après manger on s’est posés sur la terrasse et on a essayé de dormir malgré les bruits.

J17
J17

Réveillés à 7h a cause du boucan que font tous les gens dans l’hôtel, la nuit a été très courte et compliquée. C’est vrai qu’il fait chaud la nuit donc tout le monde laisse tout ouvert.

On a petit-déjeuner, rangé nos affaires et on est partis pour changer d’hôtel. On est arrivés à l’hostel InMedellin dans le quartier huppé de la florida à 5 minutes à pied du quartier branché des restaurants, bars et discothèques où sortent les riches medelliniens. On est arrivés vers 9h, mais on ne pouvait pas prendre la chambre avant 15h. Donc on a déposé nos sacs et on est allés visiter le centre ville de Medellin.

On a décidé d’aller à pied jusqu’à la station de métro la plus proche, en un petit quart d’heure. On a traversé le quartier d’El Poblado et ses nombreux parcs, une vraie jungle urbaine.

El Poblado 
Street art El Poblado 

On a pris le métro de la station Poblado à la station Alpujara. Il faut dire que le métro a Medellin est plutôt propre, pratique mais blindé.

On a commencé par passer par le palais de justice, la plazoleta Alpujara et l’ancienne station ferrée.

Ensuite, on a continué par El parque de Las Luces 💡

Parque de Las Luces 

On s’est frayés un passage parmi la foule du marché ambulant, puis on est arrivés devant l’ancien palais de justice, abritant désormais un centre commercial. Ironiquement, c’est désormais l’endroit qui concentre la vente de produits de contrefaçons.

Palacio National 

On a découvert la Iglesia de la Veracruz puis on a continué notre visite par la plaza Botero et ses amusantes sculptures.

Palacio de la Cultura  

On est passés devant le palais de la culture et on a rejoins la station de métro San Antonio. On a pris à manger, une sorte de feuilleté au poulet et on est allés jusqu’à l’arrêt Bicentenario, en tramway 🚃.

Bicentenario  

On est allés à La casa de la Memoria qui retrace l’histoire de Medellin. Un endroit très intéressant et ludique.

Casa de la Memoria  

On a passé 2h à visiter cet endroit et on a pris le tramway et le métro pour retourner à la station El Poblado. On est rentrés à pied jusqu’à notre auberge, ça grimpe dur !!!! D’ailleurs, entre le midi et le soir l’ambiance avait totalement changée, les bars, restaurants et autres avaient tous ouverts et monté le son de la musique dans les rues.

Le soir on est allés faire un tour pour voir l’ambiance festive du quartier, on a mangé le meilleur burritos 🌯 de tous les temps et on est rentrés s’effondrer dans notre lit.

J18
J18

On a un peu traîné au lit avant de sortir se balader dans Medellin. On a décider d’aller dans le quartier de Santo Domingo.

En descendant à pied jusqu’à la station de métro El Poblado, on s’est arrêtés sur la plaza El poblado pour manger un subway.

Puis, on a pris le métro et on est allés jusqu’à Acevedo. Ensuite on a pris les œufs !!! Et oui ! Ils ont étés installés pour faciliter l’accès en haut de la colline.

Acevedo 
Vue des œufs  

Arrivés tout en haut, on découvre le quartier de Santo Domingo, un peu défavorisé mais super accueillant.

Santo Domingo 

On s’est mis en route pour aller jusqu’au mirador, pour avoir une vue sur Medellin. On s’est vite rendus compte que Medellin est aussi une ville très polluée, comme à chaque fois, un nuage ☁ marron flotte au dessus de la ville.

Vue sur Medellin  

On est redescendus par les œufs, en récupérant, à pied, la station juste après celle à laquelle on était descendus et on est allés jusqu’à la station Acevedo. Ensuite, on a pris le métro jusqu’à El Poblado. On voulait aller faire un tour du côté du quartier de la communa 13, mais en quelques minutes le temps s’est couvert et il s’est mis à pleuvoir 🌧.

On est passés à pied par les beaux quartiers jusqu’à notre auberge, sous la pluie chaude. On a préparés nos sacs pour partir le lendemain et on est allés manger dans le quartier.

J19
J19

On est partis de l’hôtel à 8h avec toutes nos affaires, direction le terminal norte de Medellin. On a pris un taxi jusqu’à la station poblado puis le métro jusqu’a la station Caribe, à côté du terminal.

On a posé nos gros sacs dans une consigne de la gare routière et on à filé acheter nos places pour le bus de Guatapé à 9h45. Toujours en retard, il est parti à 10h et on est arrivés à Guatapé à 11h50. Le temps n’était pas au rendez-vous donc on a décidé de ne pas monter tout de suite jusqu’à l’attraction principale. Un rocher, dénommé « la piedra del Peñón », de 67m de haut permettant d’avoir une vue magnifique sur le lac, perché à 2100m d’altitude. On s’est baladé dans le village et on a marché jusqu’à un mirador, d’où on avait une belle vue sur le rocher.

Village de Guatapé  
Vue sur La Piedra del Peñón

On s’est ensuite arrêtés pour manger un morceau dans une auberge avec une superbe vue sur le lac.

Pause dej 

En repartant, les nuages étaient partis et il faisait un temps magnifique. Trop de chance !! pour une fois...

Le retour du soleil ☀

On a donc pris un Tuc-tuc qui nous a emmené en bas des 659 marches permettant d’aller jusqu’au sommet (entrée à 18000cop/pers quand même).

En bas de La piedra del Peñón

On est montés en 20 minutes pour contempler ce paysage incroyable et magnifique. Ça valait vraiment le coup !

Vue sur Guatapé  

Vers 15h30 on est redescendus à pied et on a repris un Tuc-tuc pour retourner au village de Guatapé. On avait réservé le bus retour pour 17h, on a donc eu le temps de se balader dans ce charmant village typique mais touristique. Et de manger une bonne glace 🍦 !!

Le bus retour est parti à 17h et on est arrivés au terminal de Medellin à 19h20. Il ne nous restait plus qu’à aller chercher nos billets de bus pour Turbo (réservés la veille, par internet à 66000cop/pers).

Le terminal était réellement blindé de monde, une vraie fourmilière !!

Ensuite, on est allés s’acheter à manger pour ce fameux trajet de 10h minimum, dans un bus pas terrible... On est retournés chercher nos gros sacs à la consigne et on a attendu sagement 21h que le bus parte.

Au final il est partis à 21h25 mais n’était pas si horrible et inconfortable que ça. C’est parti pour 340km en une nuit ... 😖

J20
J20
Publié le 3 janvier 2019

On ne va pas vous le cacher la nuit dans le bus à été un enfer 🔥 ! On s’était dis que finalement le bus n’était pas si inconfortable que ça ... mais on n’avait pas prévu que le chauffeur nous passerait des films avec le son à fond jusqu’à 2h du mat. Puis on a eu le droit à l’écran bleu de la télé qui illuminait tout le bus 🚌 jusqu’à 4h et une radio grésillante beaucoup trop forte jusqu’à 5h. Le tout dans un froid 🥶 glacial, la climatisation devait être bloquée en mode congélation. Et c’était sans compter, les nombreux virages de montagne ⛰ ... Une nuit juste horrible, même pour Sara, qui pourtant s’endort comme un bébé dans le bus.

On est donc arrivés à Turbo vers 7h, en descendant du bus on a bien senti la chaleur et l’humidité nous tomber dessus, on s’est pris une claque de 20 degrés. On a eu la chance de trouver immédiatement les minibus pour aller à Necocli. On est arrivés 45 minutes plus tard et on a marché jusqu’à l’auberge La Mariapolis. On avait réservé deux lits en dortoir, mais on a finalement eu le droit à une chambre privative (en ce moment c’est la folie, on est obligé de tout réserver parce que tous les colombiens sont en vacances). On a déposé nos affaires et on s’est empressés d’aller acheter notre billet de bateau pour pouvoir aller à Capurgana demain matin. (70000cop/pers) Ensuite, on est allés faire des courses pour se faire à manger et on en a profité pour visiter ce petit village de pêcheur. Il était à peine 9h mais le soleil ☀ nous a tué. On est rentrés à l’auberge et on a pris notre premier bain dans la mer 🌊 des Caraïbes ! Elle est chaude, c’est vrai ! On a profité un peu du soleil, puis on est allés faire une bonne sieste avant de manger. Au déjeuner 🍴, a 15h, on s’est fait des pâtes au jambon et une salade de fruit 🥭. On a passé le reste de l’après midi dans l’eau et à préparer nos sacs pour demain. On n’avait pas envie de s’encombrer avec nos deux gros sacs donc on a décidé de prendre moins de choses et de tout faire rentrer dans un seul gros sac à dos.

Le soir, on a mangé les restes du midi et on a écouté le bruit des vagues 🌊 avant de s’endormir.

Vue sur la mer 
La Mariapolis 
J21
J21

Réveil à 6h15 après une bonne nuit paisible. Ça fait tellement du bien de passer une nuit bercés par les vagues 🌊.

Réveil matin 

On a laissé un de nos gros sacs à l’auberge et on est partis pour prendre 🚤 « la lancha ». C’est un peu le bazar, il n’y a pas vraiment de quai. En principe il y a un seul bateau qui part le matin à 8h de Necocli, mais comme on est en haute saison il y en a 3. Donc les premiers arrivés on la chance d’avoir un billet, les autres restent sur le quai jusqu’au lendemain. On avait prévu le coup en réservant notre place la veille, on a donc pu monter dans le 1er bateau. Et la, c’est le début de l’angoisse. La mer est vraiment agitée, les vagues sont assez impressionnantes, et bien sûr Sara n’est pas enchantée. La traversée a été vraiment éprouvante, pendant 1h30, entre le mal de mer et le bateau qui décollait. Mais, on a réussi à arriver à Capurgana entier, et sans vomi 🤮 ! Le même bazar qu’à l’aller pour descendre du bateau et récupérer notre sac, il faut être patient et résister au soleil ☀.

On avait pris une chambre à l’auberge La bohemia, heureusement qu’on avait anticipé, tout était complet. Après avoir fait le tour de l’auberge on est allés faire des courses pour le soir.

La Bohemia 

Vers 11h on a fait le tour du village et on est allés à la plage principale. L’eau est vraiment magnifique mais très agitée et la plage est minuscule. Après un plouf, on a donc décidé de continuer à se balader en longeant la mer.

Playa principale 

On a découvert la piscina de los dioses. Une piscine naturelle entre les rochers avec personne aux alentours. On n’a pas réfléchi longtemps et on a pris possession des lieux 😜 un vrai bonheur.

La Piscina de los Dioses 

Après 1h de trempette on a continué à marcher jusqu’à la Coquerita. Un endroit surprenant, aménagé dans la montagne ⛰ avec des piscines creusées dans la roche, des hamacs, etc. On a bu un jus de maracuya.

Sur la route  
La Coquerita 

Vers 15h on est rentrés au village pour manger un morceau avec vue sur la mer et on est rentrés à l’auberge. Faut quand même qu’on vous dise qu’ici, des tonnes de déchets sont ramenés par la mer.

Belle vue des déchets  

Pour cette soirée de noel, on s’est joins aux personnes de l’auberge pour manger tous ensemble. Chacun a préparé un petit quelque chose à partager pour une crêpe partie 🥞. On a passé une super soirée en compagnie d’Allemands, de Colombiens, de Belges, d’Américains, de Français et de rhum. On a fini par aller se coucher vers 4h30.

J22
J22

Réveillés tranquillement par la chaleur dès 9h30 on a traîné un peu au lit ... on n’a pas beaucoup dormis mais c’est pas trop grave on avait prévu de ne rien faire aujourd’hui !

On s’est bougés vers 11h30 pour aller voir la plage de cailloux juste à côté de l’auberge. Mais on a été un peu déçus, encore une fois c’est surtout une plage de déchets.

Plage des cailloux  

On a vite fait demi tour pour retourner à la piscine de los dioses. Encore une fois il n’y avait personne. On a fait trempette pendant une petite heure et on est allés manger un morceau dans un resto. On a même réussi à avoir un peu de wifi :) pas facile dans des endroits si isolés. On est retournés à l’auberge se prélasser dans les hamacs. En fin de journée on est allés boire un verre avec les Français, Claire & Maël et un Allemand Simon. Une bonne bière 🍻 devant la mer 🌊.

En rentrant à l’auberge on a fait quelques jeux de cartes et on s’est fait à manger des croques monsieur.

On a traîné un peu, toujours en jouant aux cartes et on s’est couchés vers 1h30.

J23

Réveillés par le soleil, dans la chambre, qui tape déjà bien fort à 8h30, on a décidé d’aller voir le village de Sapzurro et la plage de la Miel au Panama 🇵🇦.

On est donc partis de l’auberge vers 10h et on a choisi de passer par le sendero ecológico. (10000cop/pers.) Le chemin traverse la jungle et permet de passer de l’autre côté de la colline.

Vue sur Capurgana  
Vue sur Sapzurro

On a mis 1h20 pour arriver à Sapzurro. Il faisait tellement chaud 🥵 qu’on a dégouliné pendant tout le trajet.

Arrivés à Sapzurro le décors est presque le même qu’à Capurgana, mais avec en plus, de magnifique étendues d’herbe bien verte. De ce côté là, la mer est moins agitée et la plage 🏖 un peu plus grande.

On a pris une boisson fraîche et on est allés s’étendre sur la plage.

Playa Sapzurro 

Vers 12h30 on est allés manger au Doña Triny. Un poulet 🍗 salade 🥗 pour Thomas et pour Sara un poisson 🐟 avec du riz 🍚.

A 13h45 on s’est mis en route pour aller sur la plage de la Miel, au Panama 🇵🇦. On a emprunté le chemin piéton et en une vingtaine de minutes, on est arrivés en haut de la colline à la Frontière « imaginaire ».

Frontière du Panama 🇵🇦

Aucun garde ou quoi que ce soit, on est juste descendu vers la plage et on a dû payer une taxe de passage. (2000cop/pers.)

Vue sur La Miel 

On a marché jusqu’à la playa blanca et on a découvert cette magnifique plage, malgré les bancs de plastique qui flottent à la surface !

Playa de La Miel  

On a quand même profité de la plage pour faire une sieste et on est reparti à 16h dans le sens inverse. On a mis 2h pour rentrer jusqu’à l’auberge.

Ça faisait quand même une bonne randonnée avec un peu de dénivelé à travers la jungle. Et on a eu la chance de croiser pleins d’animaux : serpent 🐍, singe tamarin 🐒, crabe bleu 🦀, lézard multicolore 🦎, pélican, une multitude de papillon 🦋.

Le soir on s’est fait à manger 🍽 patates 🥔, oignons et jambon.

On a un peu joué aux cartes et on est allés se coucher pas trop tard.

J24
J24
Publié le 4 janvier 2019

On s’est réveillés à 8h15 pour aller prendre le bateau à 10h.

On est arrivés à Necocli à 11h30 après une traversée encore bien mouvementée. Mais cette fois ci, on avait réussi à avoir des places à l’arrière de la lancha 🚤. Seul problème, on s’est pris de gros vagues dans la tête pendant presque les 1h30 de traversée.

Une fois sur la terre ferme on a récupéré notre sac et on est retournés prendre une chambre au Mariapolis.

On est ressorti pour faire des courses et on est rentrés manger. A midi 🕛, enfin plutôt à 14h30 Thomas a cuisiné. Il nous a fait des sandwiches 🥪 avec du pain à hot-dogs grillé à la poêle dans du beurre, avec du fromage 🧀 fondu, du jambon et de l’avocat. En dessert on s’est fait une salade de fruits, ananas 🍍 et granadilla. C’est clairement la meilleure salade de fruits de tous les temps 🤪

On a passé l’aprem a rien faire et à se baigner ... de toute façon avec cette chaleur le moindre mouvement nous fait suer !

Couché de soleil ☀

Le soir on a pris l’apéro en regardant le coucher de soleil 🌅 et Sara nous a fait des boulettes de viande avec des pâtes et des oignons ! Bon elle a un peu triché, c’était des boulettes qu’on avait achetées toutes faites le midi.

On a essayé de ne pas se coucher trop tard et on a profité du bruit des vagues pour s’endormir.

J25
J25

Réveil ⏰ forcé à 8h45, pour avoir le temps de faire nos sacs et de manger un morceau avant d’aller prendre le bus pour Rincón del Mar, avec un changement à Monteria. Au moment de partir de l’auberge, comme par hasard, aucun tuk tuk a l’horizon !!! Pas le choix, on s’est mis à marcher. A 9h30 il faisait une chaleur de dingue ! Quand on est arrivés a l’arrêt de bus on dégoulinait ! Le bus qu’on a pris (28000cop/pers) n’en n’était pas à sa première vie, la clim ne fonctionnait plus, mais il est parti à l’heure, 10h30.

On est arrivés à Monteria à 13h30 et on a réussi à trouver un bus (35000cop) qui partait à 14h pour San Onofre. On a juste eu le temps d’acheter le billet, d’acheter une bouteille d’eau fraîche et de monter dans le bus. Oufff, cette fois-ci on a eu le droit à un beau bus avec de la place et la clim 😊. Mais le vrai problème, c’était l’état de la route. On s’est même demandés comment un bus pouvait rouler avec autant de crevasses.

On est arrivés à San Onofre à 17h45. Il fallait absolument qu’on retire de l’argent parce qu’à Rincón del Mar il n’y a pas de distributeur. On a commencé à marcher, marcher, marcher, sans l’ombre d’un distributeur !! On a finalement réussi à trouver un banco de Colombia mais dans cette banque on se prend des frais ! Pas le choix ! Ensuite on a cherché des cigarettes 🚬 pour Thomas, mais encore une fois c’est pas si simple ! Il y a bien des paquets de marque inconnue, mais pas de Marlboro normale. On a lâché l’affaire et on a cherché un tuc-tuc. Encore une fois, rien n’est facile dans cette ville ! Il n’y a que des moto taxi 🏍 mais avec nos gros sacs, impossible de monter dessus, et encore moins de nuit. Finalement on trouve un tuc-tuc qui nous propose un prix exagéré. Après au moins 1h on fini par accepter de monter dans une voiture pour 40000cop. Et c’est parti pour 25 min. Mais ce qu’on avait pas bien compris, c’est que la route est vraiment en mauvais état, alors de nuit 🌙 c’est encore pire...

Enfin bref, on a fini par arriver à Rincon del mar. On avait pris contact avec le gérant de l’auberge Rincon del Francés qui nous avait proposé une chambre dans une autre auberge, parce que la sienne était pleine. Arrivés sur place, apparemment il y a eu un couac avec notre réservation 😖 on nous a donc proposé le dortoir extérieur, qu’on a tout de suite accepté en le voyant ! En face de la mer avec moustiquaire ! Et demain on devrait récupérer une chambre double privative.

On a été manger sur la plage, les pieds dans le sable. Thomas a pris du poulet 🍗 et octopus pour Sara.

On s’est couchés vers 22h30 pour pouvoir profiter de la journée de demain

J26
J26
Publié le 8 janvier 2019

Réveil à 6h30 par la musique à fond dans la rue. L’avantage du dortoir ouvert c’est d’entendre le bruit des vagues. L’inconvénient c’est d’entendre tous les autres bruits 🤦‍♀️. On s’est quand même forcés à dormir encore un peu !!!

Dortoir ouvert du Baracuda 

La première mission de la journée a été de faire des courses et de trouver une laverie.

Pour les courses ça a été simple, il y a un petit magasin à 3 pas de l’auberge. Et on a trouvé tout ce qu’il nous fallait.

Pour ce qui est de la laverie on s’est vite rendu compte que les prix sont les mêmes que ceux pratiqués à l’auberge. Pour faciliter les choses on a choisi de les donner à l’auberge. On avait quand même 7kilos à laver, à 7000cop/kg c’est pas donné.

On a passé la matinée à se baigner, griller au soleil ☀.

En fin de matinée on a fait le tour du village pour visiter un peu. Il n’y a concrètement pas de route. Seulement des chemins en sable et terre. La musique 🎵 est omniprésente dans le village. Voir plusieurs musique en même temps. Une vraie cacophonie !!!

A midi on s’est préparé des fajitas avec purée de haricots rouges, oignons, poivrons 🌶, fromage 🧀, saucisses coupées en rondelles et rissolées. Miam 😋 on s’est régalés.

L’aprem midi à été aussi chargée que la matinée. La vie est dure dans l’eau chaude des Caraïbes et sous un soleil ☀ sans un nuage ☁.

A 17h30 on avait rdv pour faire une sortie en bateau 🚤 à la rencontre du plancton phosphorescent.

On était donc un groupe de 8 à embarquer. On a commencé par se rapprocher de l’île aux oiseaux 🐦.

C’est un tout petit bout d’île au milieu de la mer où des centaines d’oiseaux viennent s’y poser pour passer la nuit. On a donc assister à ces vols d’oiseaux venants de tous les côtés devant un coucher de soleil rouge orangé. Sublime !

Ensuite on s’est remis en route jusqu’à une sorte de lagune d’eau de mer. On a attendu quelques minutes que la nuit tombe définitivement et nous a demander d’aller dans l’eau. Au début on se demandait vraiment ce qu’on foutait là et on pensait pas voir grand chose. On a quand même mis les pieds dans l’eau, et là, la magie a opéré. L’eau s’est mise à briller 🌟 !! Encore mieux qu’un disney avec des paillettes ✨ et des licornes 🦄 . Il y avait autant d’étoiles 💫 dans le ciel que dans l’eau. Un vrai moment de magie, de bonheur, supercalifragilisticexpialidocious 🧚‍♀️

Impossible de capturer ce moment, si ça vous intéresse vous pouvez aller voir à quoi ça ressemble sur Google (plancton bioluminescence).

On a fini par rejoindre la terre et Le soir on s’est fait des croques monsieur !

J27
J27

Ce matin levés 7h. On doit faire nos sacs avec nos affaires encore humide de la veille et partir en excursion en bateau 🚤 pour faire le tour de l’archipel de San Bernardo (60000cop/pers). À 8h on monte donc sur le bateau en compagnie d’une douzaine d’autres personne.

La mer n’est pas trop agitée et d’un bleu exceptionnel.

On arrive au bout d’une bonne demi heure sur La Isla Santa Cruz de la Isolte, apparement la plus petite île et la plus dense. On a dû payer 5000cop/pers de plus chacun pour pouvoir voir « l’aquarium ». Un bassin avec petit requin 🦈 (qui malheureusement tourne en rond)

L’aquarium  

On a repris le bateau et on est arrivés vers 9h40 sur l’île de Múcura. Une petite île extrêmement bondée de touristes qui arrivent par vagues de 30 en bateaux. On a quand même réussi à trouver un bout de plage pour faire trempette.

Isla Múcura 

On a repris le bateau et on est arrivés à 10h50 sur la Isla Grande. On a eu 30 minutes de libres pour faire trempette et on est partis un peu plus à l’ecart pour faire du snorkeling. Puis on est retournés sur l’ile pour manger. C’est une espèce de bordel sans nom. Il y a tellement de monde partout que ça en devient étouffant.

Isla Grande 

On est rentrés a l’auberge vers 15h, on a récupéré nos sacs et on a rejoins des copains rencontrés en Ecuador 🇪🇨, dans une autre auberge, un peu plus loins dans le village. On a donc retrouvé Marie, Salem et Stéphane. On a passé un peu de temps à traîner sur la plage et dans les hamacs

Le soir on s’est fait, encore, des fajitas tous ensemble, avec un bon verre de Rhum.

Couché de soleil 
J28
J28
Publié le 9 janvier 2019

Pour une fois on a eu un peu de répit niveau musique ce matin. Limite une grasse mat, on a pu dormir jusqu’à 9h30 avant d’entendre les premières notes de musique 🎶 venant de la rue. On a rejoins les copains pour le petit-déjeuner essentiellement à base de salade fruits !

Chacun a vaqué à ses occupations pour au final tous terminer à l’eau ! Ils fait toujours beau et chaud ici !!!

Vers 14h30 on est allés faire des courses pour se réapprovisionner pour le déjeuner et la soirée. On a mangé une salade 🥗 concombre 🥒, tomates 🍅, avocat 🥑, thon et en dessert une salade de fruits ananas 🍍 et mandarines 🍊.

Encore un joli coucher de soleil 

Pour cette soirée du nouvel an on a décidé de tous aller manger au resto. On a atterri au CHE, un restaurant, les pieds dans le sable, tenu par un chef français. Au menu, cocktail pour commencer le repas, un bon mojito maracuya ! Ensuite des entrées à partager, humus et guacamole. On a chacun choisi des plats divers et variés et on a fini par un verre de mousseux français !!! On s’est régalé, il nous a juste manqué un dessert pour que tout soit parfait 👍🏻

Après avoir bien mangé et bien bu, on est allés faire un tour dans la fête du village. Tous les habitants ont sorti leurs enceintes dans la rue. On est allés jusqu’à la place principale, musique à fond, alcool qui coule à flot et beaucoup de monde qui danse.

Place principale  

On est rentrés à hôtel pour être plus tranquille et on a attendu la nouvelle année les pieds dans le sable au bord de l’eau sous 28degres. On a bu beaucoup de Ron de Medellin et on est allés se coucher vers 5h15.

Bonne année  
J29
J29
Publié le 9 janvier 2019

Après s’être couchés à 5h30 la musique 🎶 a redémarré de plus belle a 7h30. Oui ça fait seulement 2h de répit, seulement 2h de sommeil paisible. Sara est allée dormir dans un hamac à l’autre bout de l’auberge mais Thomas a résisté dans la chambre.

Là matinée à consisté à essayer de dormir par tous les moyens.

Vers midi, on a lâché l’affaire et on a pris le premier bain de la journée, mais surtout le premier bain de 2019.

Vous l’avez compris, la journée a tourné au ralentis.... et on a eu droit à notre coucher de soleil quotidien.

Le soir on a quand même terminé, les bouteilles et au dodo 🛏

🎂 Un joyeux anniversaire à Orane 😘

On vous souhaites à tous une bonne année 2019. Qu’elle soit remplie de bonheur🌈, d’amour ❤, avec la santé et pleins de voyage 🧳.

J30
J30

Réveil à 9h, on a fini nos sacs et on a demandé à l’auberge de nous appeler une voiture 🚗 pour nous ramener à San Onofre. A 10h30, la voiture est arrivée et nous a déposé à une station-service.

Le taxi 🚖  (À droite) 

On a essayé de prendre un billet dans une première compagnie qui nous a annoncé que tous les bus de la journée étaient complets ! désespoir... mais on ne s’est pas démotivés et on a réussit à attraper un bus qui partais à 11h30 en direction de Carthagene (25k$/pers). Un espèce de bus-camion, vraiment pas confortable et sans clim ni ventil. Heureusement que portes et fenêtres étaient ouvertes.

Arrivés à Carthagene à 14h, on a pris un taxi pour aller du terminal, au centre ville. On a atterri dans le quartier de Getsemani, où nous avions repéré 2 ou 3 hôtels sur Booking, ils étaient complet, mais on s’est dit « on ne sait jamais ». Finalement ils étaient bien tous full, donc on a fait un tour avec nos gros sacs et on en a trouvé un, avec chambre double, pas trop chère. A première vue, il paraissait pas trop mal, étant donné son prix (60000cop). On a donc posé nos affaires et on est allés faire un tour pour manger et faire des courses pour le soir. On est rentrés à l’hôtel vers 17h et on s’est posés pour planifier la suite de notre parcours en Colombie (avec le wifi) et rattraper notre retard sur le blog.

La cuisine commune n’étant vraiment pas terrible, on n’a pas eu le courage de cuisiner, on est allés manger un macdo. Avant d’y aller on est repassés par notre chambre et on s’est aperçu que des bestioles grouillaient au sol, un genre de blatte et de cafard. Et en rentrant à l’hotel, surprise, encore plus de bestioles, partout dans la chambre... on se disait bien que, vu le prix il y avait un truc louche. Impossible de rester là, donc on est allés voir les propriétaires et on leur a demandé de nous rembourser. Ce qu’ils ont fait immédiatement et sans broncher, il devait s’en douter !

Bref, on a réussi à trouver un hôtel plus excentré, mais avec une chambre double de libre. On a repris un taxi et 10min plus tard on était à côté de l’hôtel sauf que, comme un malheur n’arrive jamais seul, impossible de trouver l’auberge. Le taxi nous a fait tourner en rond. Au bout d’un quart d’heure on lui a dit de s’arrêter, on a chercher à pied et on a trouvé !!!

Mais comme on dit : jamais deux sans trois ! la chambre double que l’on avait réservée n’existait pas... coup de chance ils leur restaient 2 lits dans un dortoir de 6. On s’est dit aller ! c’est bon ! en même temps il était déjà 23h... on a économisé des sous, mais cette journée a vraiment été très éprouvante !!


Joyeux anniversaire à Sean 🍾 🎂

J31
J31

Réveil vers 10h, avec une nuit bien reposante dans notre fameux dortoir. On a laissé nos sacs à l’auberge et on est partis visiter le centre historique de Carthagène des Indes, la perle du pacifique vers 11h.

On a commencé par acheter de l’eau car la chaleur était vraiment étouffante (environ 35 degrés, même la nuit). On est arrivés devant le centro de convenciones avant de rejoindre le « parque bicentenario », où on a pu voir des Iguanes, des paresseux et des écureuils. 👌🏼

Centro de conventiones 
 parque Bicentenario

Ensuite, on est passés par la Puerta del Reloj 🕰 pour entrer par les remparts. On s’est dirigés vers la plaza de la aduana puis la iglesia y el convento de San Pedro Claver.

Puerta del Reloj  
 Plaza de la Aduana
 Iglesia y el convento de San Pedro Claver

On est montés sur les remparts de la forteresse pour voir la mer. Puis, on est allés à la plaza Bolívar où on a pu voir le palacio de la inquisición, le museo histórico de Cartagena, le museo de oro et la catedral de Cartagena.

Remparts 
Palacio de la inquisicion et plaza bolivar

On s’est arrêtés manger 🍽 une salade 🥗 tomates 🍅 mozzarella et une pizza 🍕. Puis, on a marché jusqu’à la iglesia Santo Domingo avant de se diriger vers las Bóvedas en marchant sur les remparts de la vielle ville.

Plaza Santo Domingo  
Les remparts  
Las Bovedas 

Enfin, on a été jusqu’à la playa mais on a été un peu déçu. Les gens sont tous entassés les uns sur les autres et la plage est vraiment moche.

Playa Cartagena  

On a fait demi tour et on a trouvé le meilleur glacier de Cartagena ! Après une bonne glace 🍦 on est passé dans le quartier de Getsemani pour admirer le street art et on est rentré à l’hôtel vers 17h30.

Street art Getsemani 

On a récupéré nos affaires et on est allés dans une autre auberge de jeunesse où on avait réussi à réserver une chambre double. Quand on est arrivés, surprise ! Le lit est énorme et pour une fois le ventilateur ne fait pas un boucan d’enfer !!!

Casa Torices Real 
Vue du rooftop 

Le soir Thomas nous a fait à manger, patates sautées 🥔, courgettes et jambon. Sara a eu une grosse migraine donc on a pas traîné.

J32
J32

Réveil vers 10h, on a traîné un peu au lit et on est partis vers 12h30 se balader. On a pris un bus pour aller au centre commercial Mall Plaza El Castillo, afin de manger (un bon mcdo encore) et de faire le tour des magasins. A la différence de Bogota, il n’y avait que des fringues d’été. On est vraiment passé d’un extrême à l’autre, pas un seul pull en vente...

On est ensuite allés visiter le castillo San Felipe de Barajas (entrée à 25000cop/pers, tout de même) vers 14h30.

On a appris beaucoup de choses lors de cette visite sur les différentes batailles menées par les espagnols à Carthagene, avec l’aide des Français et surtout contre les Anglais. Mais aussi sur les méthodes de défense de la ville de Carthagene. La visite nous a permis de prendre de la hauteur et de voir la ville sous un autre angle.

On est ensuite retournés faire un tour dans le quartier historique pour revoir les paresseux dans le parc, faire des courses et on s’est même offert une petite pause dans un restaurant/bar très jolie, las hijas de la tostada, pour boire un petit verre de vin blanc qui n’était vraiment pas mauvais.

On est rentrés à l’hôtel vers 18h30, on a préparé nos sacs et fait à manger.

J33
J33
Publié le 11 janvier 2019

Réveil à 8h30, on fait, encore une fois, nos sacs et on est partis vers 9h30 pour l’agence de minibus Marsol. On a acheté un ticket (44k$/pers) pour le bus qui est parti à 10h15. Il y a environ 4h30 de bus pour rejoindre Santa Marta. On a fait un arrêt à 11h, on a acheté un pan de queso et un coca a des jeunes à la porte du bus. Arrivée à Santa Marta a 14h30. On a pris un taxi direction taganga à 15h (20k$ 🤬 pour 5km...)

On est arrivés à La casa Gypsy, 20 minutes plus tard. Le personnel nous a fait patienter une bonne demi heure de plus car la chambre n’était pas prête, on a pu s’installer que vers 16h15. On est ensuite allés faire un tour pour voir la plage et là... déception. Toujours pas une vraie plage, assez sale et bondée de monde. On a quand même fait un plouf et après on est allés voir le chemin menant à d’autres plages. Malheureusement il était bloqué par la police pour empêcher les gens d’y aller à partir de 17h. On s’est dit qu’on irait demain.On est quand même resté là pour voir le couché du soleil.

On a été faire des courses pour le repas du soir. Comme on avait déjà un peu faim on a craqué pour un deditos de queso (une espèce de baguetine au fromage faite avec de la pâte à beignet) et une boulette de patate avec du poulet à l’intérieur. On est retournés à l’hôtel vers 18h. Heureusement que la chambre, la terrasse, le salon et la cuisine de l’hôtel était cool sinon on aurait passé 3 jours complexes.

On a mangé le deditos et la boulette en apéro sur la terrasse avec 2 cuba libre chacun (Happy Hour 🥂) en jouant aux cartes. Vers 22h on s’est fait des petites fajitas jambon fromage et on est allés se coucher.

🎂 On souhaite un joyeux anniversaire à Vanessa 😘

J34
J34

Réveil vers 9h, on a été prendre le petit déjeuner inclus dans notre réservation et on est partis prendre le bus pour Santa Marta vers 10h30. On est arrivés 20 minutes plus tard au niveau du marché de Santa Marta. On y a fait un tour puis on a commencé la visite du centre historique de la ville.

La cathédrale, la plaza de los novios avec tous ces restaurants et bar, la plaza Simon Bolivar avec le musée de l’or et la mairie, le malecón avec la « plage » et le marché artisanal et on a fini par la calle et plaza San Fransisco.

La cathédrale de Santa Marta 
Plaza de los Novios 
Plaza Simon Bolivar, musée de l’or 
Le Malecon  

Entre temps on est retournés sur la plaza de los novios pour manger un bon burger.

Radio Burger 
Rues de Santa Marta  

On a ensuite repris le bus vers 14h30 et on est retournés à Taganga. On est allés acheter des fruits pour faire une salade puis on a ensuite réessayé de monter sur le chemin des criques vers 16h30 mais les flics bloquaient encore l’accès... du coup on a fait demi tour, on s’est pris une bière au bord de la plage avant de rentrer à l’hôtel. Le soir on a joué aux cartes, on s’est pris une pizza proposé par l’hotel et on s’est inscrit sur Workaway afin de chercher un volontariat pour les 10 jours restant en Colombie.

Sur la route du retour à Taganga  
J35

Réveil à 10h, on a préféré se reposer que d’aller au petit-déjeuner. On s’est levés tranquillement et on s’est préparés pour aller visiter les différentes criques, proches de Taganga. Un chemin sur les falaises permet de les rejoindre l’une après l’autre. On est partis de l’hôtel vers midi et on s’est acheté 2 deditos de queso et 2 empanadas en guise de repas. Vers 12h45, on a commencé à marcher sur ce fameux chemin.

On a rejoins la plage de Genemaka en une dizaine de minutes mais on ne s’est pas arrêtés. 3 minutes plus tard on a rejoins la playita mais on avait toujours pas envie de s’y arrêter vu le monde. On a donc marché 15 minutes de plus et on est arrivé sur la playa Grande. Horriblement bondé de monde, bruyante, sale et où on peut se baigner dans l’huile de moteur des bateaux. On a donc décidé de continuer notre chemin afin de trouver une crique de rêves...


À 10 min de marche de la playa grande, la playa el Angon, petite plage de pêcheurs locaux avec des énormes filets. On s’est posés un peu pour se baigner car on ne pouvait plus avancer avec cette chaleur. On est repartis environ 30min plus tard pour voir les plages suivantes. On est passés par la playa Sisikuaka mais on ne s’est pas arrêtés et on est directement allés à la dernière, la playa Monokuaka.

Sur celle-là on est restés une petite demi heure à se baigner et faire bronzette.

On a mis à peu près 1h pour faire le trajet inverse et rentrer à l’auberge.

Le soir on a commandé un burger dans l’auberge et on a siroté notre cocktail 🍹 en admirant le coucher de soleil.

J36
J36
Publié le 13 janvier 2019

Réveil à 9h pour aller prendre le petit déjeuner, puis on a préparé les sacs et on est partis de l’auberge vers 10h30. On a pris le bus de ville direction Santa Marta et on est descendus sur la place du marché. Quelques rues plus loin, on a trouvé les bus 🚌 qui partent pour Palomino toutes les 15min (10k$/pers). On est arrivés à Palomino à 14h, on a rejoint l’hôtel qu’on avait réservé Le Bikini. Deux lits dans un dortoir avec à peine la place pour poser son sac... un dortoir plutôt étroit pour plus de 12€/pers. C’est vraiment la folie en ce moment, ils augmentent tous leurs prix au double, voir au triple pendant les vacances des colombiens.

Le Bikini 

On est ensuite allés manger dans un superbe restaurant tenu par des français. Un bon gros burger avec de la bonne viande 🥩 et une salade 🥗 pour Sara. Une vraie tuerie, on s’est gavé.

Dans l’aprem, on a décidé d’aller se balader sur la plage et dans le village pour repérer des auberges ou des campings moins chers. On a donc découvert une plage totalement différente de celle de Taganga, ouf 😅. Elle est beaucoup plus grande et tout le monde a de la place, même si il faut dire qu’il y a tout de même beaucoup de monde. La mer 🌊 est toujours plus froide qu’à Rincón et assez agitée. La particularité de Palomino c’est qu’il y a deux rivières qui s’y jettent dans la mer.

Surprise sur la plage 

On a réussi à trouver une cabaña à louer dans une auberge avec camping ⛺, dortoirs et hamac, mais elle était disponible seulement à partir du 10/01. On l’a donc réservé pour 3 nuits. La plupart des auberges n’ont plus de place où nous ont annoncés des prix exorbitants.

Le soir on s’est un mélange courgettes, oignons, poivrons 🌶 avec des saucisses coupées en rondelles. Et toujours notre fidèle salade de fruits🍍.

J37
J37

La nuit fut courte parce qu’à 7h30 on a eu le droit aux bruits des travaux réalisés dans l’auberge, juste devant notre dortoir. Un peu rageant quand même ... on a été prendre le petit-déjeuner à 9h, des toasts beurrés et la salade de fruits. Puis on a fait nos sacs et on est allés dans une autre auberge : El Faro.

Aujourd’hui le temps est mitigé, ça faisait longtemps qu’on avait pas vu le ciel avec autant de nuages ⛅.

On est partis faire des petites courses pour manger le midi et on a surtout acheté des deditos de queso (un genre de pain au fromage en forme de baguette) et des empanadas aux légumes. La journée n’a pas été très mouvementée, on a mangé, dormi dans les hamacs, regardé la défaite du PSG 🔵⚪🔴 et re-mangé. Une journée de détente. Le soir on a voulu aller au manger au Juntos, le restau tenu par deux français, où on avait été le premier midi. Mais ils étaient fermés, victime de leur succès la veille, plus aucun stock. On a quand même vu leur boulangerie ouverte alors on s’est pris 2 parts de gâteau 🍰, tarte maracuya et tarte coco 🥥 choco. On est rentrés boire des cocktails 🍸 à l’auberge et jouer aux cartes.

El Faro 
J38
J38

Encore une nuit en dortoir avec un réveil très tôt par différents bruits : travaux à côté, bruits des autres occupants, etc... mais on a résisté et on s’est levés que vers 9h15. On a été prendre le petit déjeuner compris, mais c’était pas vraiment consistant, 2 petites arepas chacun avec du café et c’est tout..! On a préparé nos sacs et on a changé d’auberge, on a trouvé 3 nuits dans une cabane au Aldea Camping. Un endroit très roots, où l’ambiance est très conviviale et le lieu très naturel et paisible. On s’est donc posés dans des hamacs pour passer le temps avant de pouvoir faire le check in à 13h. Comme on a pas super bien dormi depuis 2 nuits on avait la flemme de bouger et on est donc restés chiller toute l’après midi à l’auberge. On s’est juste fait à manger, des pâtes 🍝 avec boulettes et haricots rouge, plutôt bon. Et on est sorti vers 17h30 pour faire des petites courses et pour voir si le restaurant français serait ouvert le soir. Comme il était bien ouvert, on est repassés à l’auberge mettre au frigo nos achats puis on est allés manger. Burger 🥪 pour thomas et un plats de pâtes avec des crevettes façon Thaï pour Sara accompagné de 2 verres de vins blancs chacun, du gato negro du Chili vraiment très bon !! Après ça on est allés se coucher pour rattraper notre sommeil.

🍰 On souhaite un joyeux anniversaire à Ilona qui fête ses 18 ans !!! 🥂

J39
J39

Réveil à 10h30, ça fait du bien de pouvoir se reposer un peu après les nuits compliquées en dortoir. On est en pleine forme mais nos plans pour la journée tombent à l’eau parce qu’il est trop tard du coup 🤣 pour aller se balader jusqu’à la rivière voisine. 💧

On décide donc de se faire un jus de pastèque, maracuya et lulo avant de se faire des croques monsieur 🥪 pour le repas. On est ensuite restés dans les hamacs pour se renseigner sur notre nouveau projet : l’achat d’un van en amérique du sud. Et bien sûr rattraper notre retard sur le blog.

Dans l’après midi, le propriétaire de l’auberge nous a proposé une mixture maison à étaler sur le corps au niveau des boutons de moustique afin qu’ils nous grattent moins. On a attendu 30 min et on a rincé, franchement agréable !! Un mélange d’argile et d’une plante.

On est allés faire des courses, et surtout acheter une bouteille de vin 🍷 qu’on avait repéré. Le Gato Negro, un vin blanc ou rosé, chilien.

En début de soirée la propriétaire à proposer à Sara de tester le tissu aérien ! Forcément elle ne s’est pas fait prier !!! On s’est pris une petite averse sur la tête. Ce qui n’a pas empêché Sara de continuer.

Le soir, on a ouvert notre bouteille de rosé et on a grignoté nos empanadas et deditos de queso 🧀 .

J40
J40

Réveil vers 10h, on s’est fait un petit déjeuner et on est partis faire une balade sur la plage vers 11h. On a marché pendant 45min et environss 5km pour rejoindre le Rio San Salvador. Une rivière d’eau douce qui se jette dans la mer. Le décors était plutôt sympa et il y avait beaucoup moins de monde que sur la plage principale de Palomino.

On s’est baignés, on a fait bronzette et on a mangé notre picnic préparé la veille. Vers 14h30, on a commencé à faire le chemin inverse. Et comme Sara avait envie de boire le jus d’une noix de coco depuis longtemps, on a trouvé un bâton et on a réussi à en décrocher une, bien verte pour avoir du bon jus 🥥. On a bien mis 30 minutes avant d’arriver à la décrocher 😁. On en a trouvé une autre, plus mûr, bien marron pour pouvoir manger la noix.

On est ensuite rentré à l’auberge et Thomas s’est mis à ouvrir les noix. En 5min, il a récupéré le jus de la noix verte en coupant le haut grâce à son couteau 🔪. Par contre pour la noix marron, ça a pris beaucoup plus de temps. Après 30min d’essais avec le couteau, on a emprunté la machette des proprios de l’auberge et après 30 min de plus, il a enfin réussi à enlever la coque extérieure de la noix. On a fait 2 trous au niveau des yeux noir de la noix, on a récupéré le jus et on a ensuite cassé la coquille pour récupérer la chaire. Un régal pour les papilles de Sara.

Belle noix de coco 🥥

On s’est reposés un peu dans les hamacs et vers 17h Sara a refait du tissus aérien avec 3 autres personnes de l’auberge, dont la gérante. Après ça, une bonne douche et on est partis pour notre restaurant préféré, le Juntos, pour la dernière fois... on s’est encore une fois régalés !!

Le Juntos 

On est ensuite rentrés à l’auberge pour finir notre rosé, jouer aux cartes et discuter avec Kike, le gérant, pendant une bonne heure. Et après dodo.

• • •

Spécial dédicace : Joyeux anniversaire à Yannick, Ya pour les intimes et Papa de Sara 🥰🥂🍾🎊🎉🥳😘 on t’aime fort et on t’attends au Brésil 🇧🇷

J41
J41

Réveil à 10h, on a pris le petit déjeuner et on a préparé nos sacs, car c’était notre dernière nuit dans l’auberge La Aldea. On a donc été faire quelques courses avant de prendre un taxi direction le Maquma camping, à 5km de Palomino.

Lieu très calme et reposant sur une plage désertique avec une forêt de palmier. On est arrivés vers 12h30, on a pris possession de notre tente 3 personnes et on est allés se baigner. On s’est ensuite fait à manger, des croques au barbecue (enfin une poêle sur le bbq) et on est allés se reposer sur la plage.

Camping Maquma  

A cet endroit, il n’y a pas grand chose à faire a part se détendre, profiter du paysage (pas de wifi bien sûr...) et boire un petit verre de rhum. Vers 18h, quand la nuit est tombée, on s’est fait un apéro, jeux de cartes et vers 20h on s’est fait des pâtes jambon fromage oignons sur le gros bbq. Après ça, on est restés regarder les étoiles sur la plage et on est allés se coucher dans notre tente avec un tapis en polystyrène en guise de matelas. Heureusement qu’on avait prévus nos oreillers et nos duvets!

• • •

Spéciale dédicace : Un joyeux anniversaire 🎉🎁🎂🍾🥂à Roxane, ou tata Roxane comme elle adore qu’on l’appelle !!! On pense à toi 😘

J42
J42

La nuit a été difficile, on avait beau être sur le sable, sans matelas le sol était vraiment dur. On a été réveillés par un gros soleil ☀ a 7h30, impossible de rester plus longtemps dans cette chaleur. On s’est chacun installé sur le sable. Thomas a choisi un transat bien à l’ombre et Sara a préféré s’étendre sur sa serviette dans le sable.

Dure matinée 

C’était vraiment agréable, parce qu’à cette heure là, l’air était encore un peu frais. On a vaqué à nos occupations jusqu’à 12h30 et on s’est fait à manger. On n’a pas eu beaucoup de choix donc on s’est fait des croques-monsieur 🥪 jambon fromage 🧀. Dans l’aprem nos activités se sont résumées à : 🏖 se baigner / bronzer / dormir.

A la tombée de la nuit 🌙 on s’est fait quelques petits jeux de cartes et vers 20h on s’est décidés à préparer à manger. On avait prévu pâtes 🍝 boulettes de viandes 🍖 et haricots rouges. On ne sait pas comment on s’est débrouillés, mais on a passé 2h à essayer de faire bouillir de l’eau 😓😱

Un enfer, les joies du barbecue avec du bois humide ! On a quand même réussi à manger, après un acharnement sans relâche. On a traîné un peu sur la plage à regarder les étoiles 🌟 et on est allés regarder une série dans la tente. Mais cette fois-ci on a piqué dans une autre tente, vide, un deuxième matelas isolant. On s’est dit qu’avec une couche en plus ça serait peut être moins dur...

J43
J43

Ce matin on a encore été réveillés à 8h30 par la chaleur de dingue qu’il faisait dans la tente ⛺. On est allés terminer notre nuit dans le sable à l’ombre. On s’est mis à évacuer nos affaires de la tente et on a fait nos sacs vers 9h.

On s’est mangés un petit maracuya et c’est parti ! On a pris le petit sentier qui mène à la route. On a eu de la chance parce qu’à peine arrivés au bord de la route, vers 10h, un bus pour Santa Marta est passé.

On est arrivés 2 heures plus tard, mais on ne s’est pas arrêtés au bon endroit. On a été obligé de prendre un taxi 🚖 pour aller au terminal. On a pris le bus pour Barranquilla vers 13h, juste le temps de s’acheter une boulette de pomme de terre et viande haché chacun, à boire et un paquet de chips qu’on repartait déjà.

On est arrivés à Barranquilla vers 15 heures. Après nos deux nuits passées sur le sol on avait décidé de dormir une dernière fois dans un bon lit. Surtout que la prochaine nuit sera en partie à l’aéroport ou dans l’avion et que les nuits à suivres seront dans un dortoir 🛏 à Miami. On a donc pris une chambre au « Howard Johnson by Wyndham »,rien que ça ! Mais le pire c’est qu’on a bénéficié de la « promo du jour » Booking et qu’on a pas payé plus chère que d’habitude. Quand on est arrivés dans la chambre, on s’est dit que ça valait franchement le coup.

On s’est posés un peu et on a pris une bonne douche bien mérité vu que ça faisait 2 jours... Puis on s’est mis à préparer nos sacs pour l’avion. On est ensuite partis faire un tour en ville pour voir si on trouvait un restaurant sympa et de quoi s’acheter des trucs pour patienter demain. Rien de terrible donc on est rentrés manger dans le restaurant de l’hôtel qui n’était pas si cher. Après on est remontés dans notre chambre, on a regardé 2 épisodes et on a sombré tellement le lit etait grand et douillet !!

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires