Carnet de voyage

12 * CHILE

72 étapes
48 commentaires
31 abonnés
Dernière étape postée il y a 919 jours
Le temps vaut de l'or. -- Proverbe Chilien
Du 16 octobre au 25 décembre 2019
71 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 11 septembre 2018

LE CHILI 🇨🇱

* Capitale : SANTIAGO

* Superficie : 748 800 km2

* Devise : le peso chilien - 1€ = 755€CH 💰

* Langue : Espagnol

* Décalage horaire : GTM -3H 🕔

Santiago 

* Itinéraire : Arrivée - ARICA

Arrivés au CHILI, nous commençons par ARICA - IQUIQUE - PICA - CHUQUICAMATA - ANTOFAGASTA - COPIAPO - CONCON - VALPARAISO pour arriver à SANTIAGO.

Ensuite, nous continuons vers MAIPO - PICHILEMU - SANTA CRUZ - CURICO - TALCA puis CONCEPCION.

Nous descendons vers le sud du pays en passant par TEMUCO - VILLARRICA - PUCON - HUERQUEHUA - FRUTILLAR - CASTRO - QUELLON - CHAITEN - VILLA O'HIGGINS - PUERTO NATALES - PORVENIR jusqu'en ARGENTINE 🇦🇷

J1
J1

Après avoir fait notre sortie du territoire Bolivien nous avons procédé à notre entrée au Chili !!!

Nous avons rempli plusieurs formulaires... pour nous et le véhicule. Ensuite nous avons eu le droit à une fouille du véhicule avec chien 🐶 !! Il faut savoir qu’à la frontière du Chili, aucun fruit et légume provenant d’ailleurs passe la frontière !!! Alors nous avons du leur donner nos 2 patates 🥔 et oignons qui restaient !!! Et bien sûr notre réserve de bois. Mais les douaniers ont été hyper sympa. Après cette fouille d’une quinzaine de minutes nous avons de nouveau remplis un formulaire et obtenu notre autorisation pour Boxy ! Ouf 😅 !!! Nous avons donc pu franchir la frontière !!

Passage de frontière  

En franchissant la frontière nous sommes surtout entrés dans le parc national de Lauca, de 1380km2 entre 3000m et 6300m d’altitude.

Notre premier arrêt fut pour admirer le Lago Chungara et le volcan Parinacota, dont le sommet est couvert de neige ❄️.

Lago chungura et volcan Parinacota  

Notre deuxième arrêt fut pour voir la laguna Cotacotani.

Laguna Cotacotani

Nous avons continué notre route vers Arica en empruntant la Ruta 11 dans la vallée de Lluta. Boxy a eu beaucoup de mal à certains moments, le voyant moteur s’était encore une fois allumé à cause de l’altitude. La route était ponctuée de descentes et de montées où nous n’avancions qu’à 30km/h 😆.

Nous avons pu admirer de haut la vallée et nous sommes arrivés à Arica, 4000m d’altitude plus bas en fin d’après midi.

Vallée de Lluta 

Nous avons cherché un camping pour y passer nos deux prochaines nuits. Après une petite douche 🚿 froide nous avons décidé d’aller nous balader dans le centre-ville. Nous avons parcouru la rue piétonne du 21 de Mayo.

Paseo 21 de Mayo 

Distance parcourue : 194km

Temps de parcours : 4h

Vitesse moyenne : 48,5km/h

J2
J2
Publié le 23 octobre 2019

Aujourd’hui nous avons décidé d’aller visiter un peu plus la ville d’Arica. Après le petit déjeuner nous sommes montés en voiture jusqu’au Morro de Arica. De là haut, nous avions une vue magnifique sur Arica et l’océan pacifique !!

Vue du cerro d’Arica 

Ensuite nous sommes descendus dans le centre ville. Nous nous sommes baladés dans les rues en passant devant la catedrale de San Marcos. Cette église fut commandée par le président péruvien José Balata à Gustave Eiffel. Ses différents éléments furent expédiés par la mer et assemblés sur site.

Catedral San Marcos 
Plaza Vicuña Mackena 
J3àJ4

18/10/19 - Tournée des plages d’Arica

Ce matin nous sommes partis du camping vers 10h40 et malgré le manque de soleil, nous avons décidé de nous faire la tournée des plages avant de quitter Arica.

Nous avons commencé par la Playa Las Machas, le repaire des surfeurs 🏄‍♂️. Puis nous avons continué vers la Playa chinchorro, ces deux plages sont au nord de la ville.

Playa Las Machas 

En passant dans le centre, nous avons fait un bref passage à la conaf. C’est l’organisation qui gère l’ensemble des parc nationaux du pays. On nous avait dit qu’il existait un abonnement annuel mais apparement celui-ci a disparu.

Nous avons repris notre tour des plages par la Playa El Laucho, suivie de la Playa La Lisera. Et pour terminer, nous sommes passés devant la Playa Arenillas Negrita.

Playa El Laucho 
Playa La Lisera 
Playa Arenillas Negrita

Nous avons ensuite pris la route en direction de Iquique. Le paysage est assez incroyable et monotone. La route traverse le désert, parmis des villes fantômes et des vestiges d’entreprises minières.

Vue sur le désert  

Nous avons décidé de faire un petit détour pour aller voir El Gigante de Atacama. Il s’agit d’un geoglyphe précolombien de 86m de long, sur le flanc du cerro Unita. Bon ... on ne va pas vous mentir, ça ne casse pas trois pattes à un canard 🦆 ! On n’a franchement pas été impressionnés.

El gigante de Atacama  

Nous sommes donc remontés en voiture pour enfin arriver à Iquique. Nous sommes allés nous reposer dans un camping au bord d’une falaise qui surplombe la mer 🌊.

Vue du camping  

Distance parcourue : 327km

Temps de parcours : 4h

Vitesse moyenne : 81km/h

• • •

Aujourd’hui nous souhaitons un joyeux anniversaire à Jean Claude 😘

• • •

19/10/19 - Jour de repos

Aujourd’hui nous avons décidé de nous reposer un peu et de surtout ne rien faire de notre journée. En réalité on a surtout passer un peu de temps à faire nos lessives. On a même laver tous nos rideaux !! Avec toute la poussière qu’on s’était prise, ça leur a fait du bien. Enfin voilà ... une journée de repos

J5
J5
Publié le 23 octobre 2019

Ce matin nous avons pris le petit déjeuner et nous sommes partis pour visiter Iquique. Nous sommes partis à pied pour récupérer un bus juste en bas de notre rue. 20 minutes plus tard nous étions arrivés dans le centre ville.

Nous sommes descendus du bus à la Plaza Prat. Cette place est super jolie, avec la torre del reloj, le Casino Español et le teatro municipal.

Plaza Prat 

Nous avons ensuite continué notre visite par le marché artisanal et nous avons marché dans la rue piétonne du Paseo Baquedano, jusqu’à la mer 🌊!!!

Paseo Baquedano 

Nous avons marché le long de la mer jusqu’au gouvernement maritime. Nous sommes ensuite repartis en direction de la place principale pour manger un morceau.

Vue sur la mer 
Rue d’Iquique 

Nous avons finalement atterri dans un petit restaurant au bord de la mer qui faisait des empanadas à tomber par terre. On s’est régalés !!

Nous sommes sortis du restaurant vers 15h et on est allés manger une glace 🍦. Comme si on n’avait pas déjà le ventre pleins ! 😂

On a choppé un bus et nous sommes rentrés au camping. Nous avons vraiment trouvé cette ville jolie, encerclée par la mer et les dunes de sables.

J6

Ce matin nous sommes partis du camping vers 10h30, nous avons fait le pleins et nous avons pris la route en direction de Humberstone. C’est une ancienne ville minière, désormais fantôme, dans laquelle nous avons pu nous balader pour y découvrir ses bâtiments, restaurés ou non. Cette ville vivait de l’exploitation du nitrate, présent en grande quantité dans ce désert.

Entrée de la ville d’Humberstone 

Elle possédait son théâtre, son école, sa piscine, sa bibliothèque, etc. Elle fut abandonné en 1960 et classée à l’UNESCO en 2005. Nous nous sommes baladés dans cet étrange décors pendant plus 1h30.

Visite de la ville 
Visite de l’usine  

Nous avons ensuite repris la route en direction de Pica. L’oasis de Pica est connu pour ses citrons et ses nombreux fruits. Arrivés dans le village, nous avons décidés d’aller nous prélasser un peu dans la piscine d’eau douce de Cocha Resbaladero. L’eau était vraiment magnifique, la piscine a été creusée dans la roche. Nous y avons passé un bon moment de détente puis nous en avons profité pour prendre une douche 🧼👍🏻😜.

 Cocha Resbaladero

Nous avons passés le reste de la journée à boire du jus de fruit 🍈 frais, nous nous sommes baladés dans le village, puis nous avons décidé d’aller passer la nuit dans un camping Conaf en dehors de la ville. Les campings gérés par la conaf sont très bien aménagés et surtout beaucoup moins chers que les autres !!

Village de Pica 


Distance parcourue : 178km

Temps de parcours : 2h30

Vitesse moyenne : 71km/h

• • •

Aujourd’hui nous souhaitons un joyeux anniversaire à Fanny, qui sera d’ailleurs bientôt parmi nous au Chili 🇨🇱

J7
J7

Nous avons passé une nuit bien tranquille dans notre camping. On a pris le petit dej, une petite vaisselle rapide et on est partis sur les coups de 11h. On est désolés, on a totalement zappé de prendre une photo.

Nous avons fait la route en direction de Antofagasta. Le paysage est toujours le même ! De la montagne, du sable, et encore du sable ...

Nous sommes arrivés à Antofagasta en début d’après midi. Mais le centre-ville était bloqué par des manifestations. On a donc décidé d’aller directement au camping ⛺️. Il était un peu excentré de la ville, nous étions donc au calme, avec vue sur mer.

On espère que demain les manifestations se seront calmées.


Distance parcourue : 444km

Temps de parcours : 4h30

Vitesse moyenne : 99km/h

J8
J8

Nous nous sommes levés sous le soleil, mais c’est fou, ici il y a toujours une brume au bord de la mer. Nous avons pris le petit déjeuner puis quand nous nous apprêtions à partir pour visiter le centre-ville et faire quelques courses, le dueño nous a informé que toute la ville allait être bloquée à partir de 14h.

Ça a un peu chamboulé nos plans, alors on a commencé par faire des courses et en début d’après nous avons essayé de rentrer en ville. Mais très vite nous avons été bloqués par les manifestants. On n’a pas eu envie de forcer le passage, alors on a fait demi tour et nous sommes rentrés au camping ! tampis pour la visite de Antofagasta... on s’est contentés de la vue sur mer !!!

J9

Nous sommes partis de Antofagasta à 11h et nous avons pris la route en direction du parque national Pan de Azucar.

Sur la route 

Sur la route nous avons croisé la mano en la arena, ça nous a rappelé celle que nous avions vu à Punta del Este en Uruguay.

Mano en la arena 

Aujourd’hui nous avons décidé d’aller visiter le parc Pan de Azucar. Les plages de sables blanc s’y enchaînent, dans des petites criques isolées. Le paysage était sublime. Nous nous sommes arrêtés manger à la caleta Pan de Azucar. Et nous avons eu la bonne surprise de voir un petit renard se rapprocher de nous tout doucement ... on en a bien profité pour l’admirer !!!

El zorro 🦊

C’était vraiment un chouette moment, même si le temps s’est énormément couvert ! Après avoir touché l’eau on a décidé de continuer notre route jusqu’à Bahía Inglesa.

Caleta Pan de Azucar  

Nous avons parcourus les nombreuses plages du parc.

Parque Pan de Azucar  

Sur la route nous sommes passés par la ville de Chañaral, où l’eau était magnifique

Chañaral  

Nous sommes arrivés dans le petit village de Bahia Inglesa, aux allures de station balnéaire. Nous avons déposé Boxy au camping et nous sommes allés faire un tour dans le village. Bon... forcément a cette saison, tout est fermé, et en plus, avec le couvre feu, à 20h tout doit être fermé.

Bahia Inglesa  
• • •

Aujourd’hui, nous souhaitons un Joyeux anniversaire à Anne Gaëlle 😘

• • •


Distance parcourue : 498km

Temps de parcours : 5h30

Vitesse moyenne : 90km/h

J10
J10
Publié le 28 octobre 2019

Ce matin nous avons pris notre temps. Le ciel est toujours couvert. Hier on hésitait à rester une nuit de plus ici, mais finalement, on a préféré partir pour aller découvrir Punta de Chorros.

Vue du ciel au matin 

De Punta de Chorros il est possible de faire des excursions en bateau jusqu’à 3 îles différentes. L’une des îles abrite les manchots de Humboldt, ainsi que beaucoup d’oiseaux marins, des lions de mer.

Nous sommes arrivés dans ce charmant village en fin de journée. Nous avions vu que les prix des campings y sont totalement excessifs, mais à cette période de l’année on espérait pouvoir négocier un peu. Nous avons tester trois camping différents, le résultat a été le même. Les trois étaient totalement vides et demandaient l’équivalent de 25€, pour une nuit, à 2. Impossible de faire baisser le prix alors on a décidé de passer une nuit à la sauvage. On s’est trouvés petit coin tranquille, et au bord de l’eau.

Spot dodo du jour 


Distance parcourue : 367km

Temps de parcours : 4h

Vitesse moyenne : 91km/h

J11

Nous avons passé une bonne nuit sur notre spot sauvage, mais le temps ce matin était toujours aussi pourri.

Vue au réveil 😭

De plus, a cette saison, aucun bateau ne fait d’excursion pour aller voir les manchots. Tampis pour nous, on espère en voir plus tard.

Sur la route 

Nous sommes donc partis de la côte pour arriver dans la vallée d’Elqui, sous le soleil ☀️.

Arrivée dans la vallée 

Nous nous sommes arrêtés dans le village de Pisco Elqui pour manger un morceau, puis nous avons décidé de visiter la Pisqueria Los Nichos. La visite était très intéressante et la dégustation aussi bien sûre !!

Los Nichos 

Nous avons continué notre visite de la vallée dans le village de Horcon et son marché artisanal. En vérité on en a surtout profité pour boire un jus de fruit à l’ombre d’un parasol ⛱.

Horcon 

Pour cette nuit, nous avons décidé de faire du Camping sauvage avec vue sur la vallée. Rien de plus beau ...

Spot du soir 


Distance parcourue : 207km

Temps de parcours : 2h30

Vitesse moyenne : 82km/h

J12
J12
Publié le 29 octobre 2019


Réveil vers 10h, on a pris un petit dej avec la vue sur la vallée et on est partis de notre camping sauvage pour retourner à Pisco Elqui.

Petit dej 

On est arrivés à 11h30 à la Pisqueria Pisco Mistral, une des plus grande fabrique de Pisco de la Vallée d’Elqui. La prochaine visite était a 12h30, donc on en a profité pour se balader dans le village en attendant. Il n’y a pas grand chose a voir, hormis la place centrale avec son église. On s’est donc assis sur un banc pour patienter jusqu’à l’heure de la visite.

Pisco Elqui 

A 12h30, nous avons commencé la visite. Tout d’abord, nous avons visité le musée avec les machines antiques et autres outils utilisés à une autre époque. Ensuite nous avons été voir les citernes où le raisin fermente pour obtenir le vin doux et sucré qui permet par la suite d’obtenir le Pisco. Puis la salle avec les alambiques.

Pisco Mistral  
Visite du musée 
• • •

Distillation du vin doux en Pisco : Le vin est inséré dans les alambiques et porté à ébullition grâce à la chaleur de la vapeur d’eau. Les vapeurs d’alcool montent et sont ensuite refroidies et liquéfiées dans un condensateur. 3 types d’alcool en ressortent, la tête, le corps et la queue. La tête est un alcool quasiment pure (90 degrés) et la queue est un alcool impure entre 10 et 40 degrés. Les deux ne sont pas utilisés pour la fabrication. Seul le corps (40 à 60 degrés) est utilisé. Il est ensuite placé dans des fûts de 220L et vieillis durant 1 a 10 ans.

• • •
Visite du site de production  

On a fini la visite par la salle ou sont entreposés les fûts avant de passer a la dégustation.

Salle des fûts  

On a bien apprécié le Pisco Mistral Nobel donc on est repartis avec une bouteille !!

Apres ça, nous avons repris la route direction Vicuña. On est allés se poser au camping Alfa Aldea. Vraiment un superbe endroit, au milieu des vignes et des montagnes.

On n’a pas fait grand chose de notre après-midi, douche, rangement, lessive et match pour thomas.

J13
J13
Publié le 29 octobre 2019

Réveil a 10h. Cette nuit vers 1h du matin on a été réveillé par un gros bruit de vaisselle cassée et malheureusement, c’était la notre... Le chien du camping avait très envie de lécher nos assiettes. Et il en a cassé 3 en les faisant tomber.

On a pris le petit-déjeuner et on est partis visiter la ville de Vicuña. C’est la plus grande ville de la vallée d’Elqui. Apres 2km de marche on est arrivés sur la plaza de armas, en passant par pleins de jolies petite rue colorée de jolis grafs.

Street art  
Plaza de Armas 

On a vu l’église, la tour bauer et les commerces locaux. On est allés au musée Gabriella Mistral (une grande femme du coin) mais il était bien sûr fermé le Lundi... on retentera notre chance demain. On a donc été manger un completo (hotdog avec tomate, avocat,mayo) puis on est allés faire quelques courses avant de rentrer au camping. On a profité du beau temps pour se poser au bord de la piscine et thomas a même fait un petit plouf, elle était bien froide 😜

On a fini la journée en s’occupant un peu de publier sur le blog parce que maintenant dès qu’on a 4 jours de retard, on se ferait presque gronder 😁

J14
J14

Ce matin nous avons remballé nos affaires et nous sommes partis en direction de la Serena.

Sur la route

Nous y sommes arrivés vers 13h30 au garage Peugeot dans lequel nous avions prévu de faire un petit entretien pour Boxy. Malheureusement, à cause des manifestations le garage fermait ses portes cet aprèm ! On aura plus qu’à revenir demain matin ! On est allés se manger un sandwich et nous sommes allés dans camping au bord de la plage.

Notre emplacement 

On y a retrouvé des copains qu’on avait rencontrés en Bolivie 🇧🇴 à Tupiza !!!

Distance parcourue : 71 km

Temps de parcours : 1h

Vitesse moyenne : 71 km/h

J15
J15
Publié le 5 novembre 2019

Ce matin on s’est levés tôt pour être à la première heure au garage.

Nous avons donc demandé un devis pour faire changer les différents filtres et pour une vidange. Il leur a fallut presque une heure pour l’obtenir ! On a cru qu’on allait faire un scandale à l’accueil !! Enfin bref, une fois la note bien salée devant nos yeux on a accepté. On n’a pas vraiment le choix et on préfère ne pas attendre d’être à Santiago au vue des manifestations qui ne cessent pas. Il leur a ensuite fallut près d’une demi-heure pour prendre en charge Boxy. On est ressorti de la bien sûr les nerfs !


On a tout de même décidé d’aller visiter la Serena. Elle fut fondée en 1544, ce qui en fait la seconde plus vielle ville du Chili. Du garage nous avons pris un Uber pour aller jusqu’au Parc Pedro de Valdivia. Mais à cause des manifs, il était fermé. On n’a vraiment pas de chance en ce moment.

Nous avons donc continué notre visite jusqu’à la place principale. Nous avons directement remarqué que tous les bâtiments sont barricadés ! Pourtant les manifestants ne sont pas encore là...

Nous avons déambulé dans les rues du centre-ville, malgré la fermeture de tous les commerces et musées, jusqu’à ce que l’on tombe sur le début de la manifestation. Nous avons donc pris la direction du garage.

De retour au garage, Boxy n’était toujours pas prêt, malgré ce qu’on nous avait annoncé. Il leur a fallut une heure de plus ! Pfiou ! Il fallait vraiment rester calme.

Nous avons terminé la journée au camping !

J16
J16

Aujourd’hui nous avons décidé de faire le trajet entre La Serena et Valparaiso. Nous sommes donc partis sur les coups de 10h30.

Sur la route  

On s’est fait une pause dej au bord de la route mais avec une superbe vue sur la mer et le parc d’éolienne.

Nous sommes arrivés à Zapallar en début d’après midi.

Zapallar  

Après une petite balade sur la plage nous sommes allés à Cachagua.

Cachagua  

Aujourd’hui il y a un monde fou parce que pour les chiliens c’est un week-end de 4 jours. Nous avons ensuite continué notre route jusqu’à Maitencillo, puis à Horcon. Il y avait tellement de monde dans ce petit village de pêcheurs que nous n’avons pas réussi à trouver une place.

Maitencillo  

Nous avons continué notre route jusqu’à Concón, qui était toujours aussi blindé puis Vina del Mar. Et là ça a été le summum ! Nous nous sommes arrêtés un moment sur la plage pour réfléchir à la suite des événements pour nous aujourd’hui. Nous avions dans l’idée de rester à Vina del Mar une nuit pour visiter la ville demain, mais au vue de la foule qu’il y avait, on n’avait plus du tout envie.


Vina del Mar 


Alors finalement, après avoir admiré pendant un moment les lions de mer, nous avons pris la décision d’aller jusqu’à Valparaiso, dans un camping à quelques kilomètres.

La traversée de Valparaiso fut épique. Pour rejoindre le camping, nous nous sommes retrouvés dans une rue avec une pente inimaginable !!! A la moitié de la montée nous avons été obligé de faire demi tour. Enfin, pas exactement demi tour, Thomas a descendu la rue en marche arrière et au frein à main 😂

Tout c’était cassé la gueule à l’arrière de Boxy !!

Valparaíso  

Enfin bref, nous avons tout de même réussi à rejoindre le camping pour y passer la nuit.


Distance parcourue : 429km

Temps de parcours : 5h

Vitesse moyenne : 86km/h

J17àJ18

01/11/19 - Jour férié

On ne va pas vous mentir aujourd’hui le temps était pourri et en plus nous sommes un jour férié. Alors notre motivation pour aller jusqu’à Valparaiso est tombée en flèche. Nous avons décidé de ne rien faire du tout. Pas très intéressant pour vous, mais c’est comme ça !! Ça nous a permis de faire nos comptes, rattraper notre éternel retard sur le blog, faire un peu de ménage et prévoir la suite de notre parcours. La routine !!!

• • •

02/11/19 - Visite de Valparaiso

Ce matin le soleil brille dans le ciel. Nous avons bien fait d’attendre une journée avant d’aller visiter Valparaiso. Après le petit déjeuner, nous avons marché jusqu’à l’arrêt de bus, qui en 40minutes à peine nous a amené dans le centre-ville. Nous n’avions pas envie de nous retrouver de nouveau bloqués dans les rues de Valparaiso et encore moins dans une manif !

Valparaiso était un important port marchand qui fut énormément fréquenté grâce à sa localisation stratégique. Aujourd’hui, la ville demeure une escale importante, elle est inscrite au patrimoine de l’humanité et a été élue capitale culturelle en 2003.

Nous avons commencé notre visite par prendre l’un des nombreux funiculaires de la ville, l’ascensor Artilleria. Il nous a permis d’arriver en haut du cerro Artilleria, au pied du Museo Maritimo National et d’avoir une vue imprenable sur le port le long du paseo 21 de Mayo. La vue dégagée sur la mer en faisait un point de défense stratégique.

Ascensor Artillería  
Vue sur le port 
 Museo Maritimo National & Paseo 21 de Mayo

Nous sommes ensuite redescendus à pied jusqu’à la plaza Sotomayor, autour de laquelle se dresse l’édifice de là Comandancia Naval et le Monumento a los Heroes de Iquique.

 Comandancia Naval et le Monumento a los Heroes de Iquique

Nous avons continué notre chemin vers l’ascensor Concepcion pour gravir le cerro Alegre. Mais sur la route nous nous sommes arrêtés acheter les meilleures empanadas de la ville au Delicias Express. Un délice !!!

Delicias express 

Après avoir pris le funiculaire, nous nous sommes baladés sur le Cerró alegre et le Cerró Miraflores. Il y avait tellement de street art qu’on ne savait plus où regarder et quoi prendre en photo !!

Ascensor Concepcion 
Escaletera Apolo 

Nous avons parcouru la Avenida alemania, puis nous sommes ensuite arrivés à la plaza Bismarck, sur le cerro Carcel.

Avenida Alemania 
Vue de la Plaza Bismarck 

De là, nous sommes allés sur le cerro Bellavista. Un quartier plutôt résidentiel, aimé des artistes et des écrivains. Dans ce quartier se trouve le Museo à Cielo Abierto, avec plus d’une vingtaine de peintures murales, il a été créé entre 1969 et 1973 par des étudiants en art.

Cerro Bellavista 
Museo a cielo abierto 

Nous sommes descendus par la Plaza de la victoria et la Plaza Simon bolivar, pour enfin arriver sur la Plaza Aníbal pinto ou nous nous sommes pris une excellente glace chez Emporio la Rosa 🍦.

Nous avons plutôt aimé nous balader dans ces rues colorées mais cela nous a fait tout de même bizarre de découvrir qu’un bon nombre des œuvres murales puissent être aujourd’hui recouvertes par des tags politiques... aujourd’hui la ville doit avoir une autre allures qu’avant les nombreuses manifestations qui ont détruit les façades des bâtiments.

• • •

🎉 On souhaite un joyeux anniversaire à Barbara !! 🎁

J19àJ20
J19àJ20

03/11/19 - Arrivée a Isla Negra

Aujourd’hui le temps est couvert !!! Nous avons donc décidé de partir de notre campement pour aller en direction de Isla Negra.

Arrivés sur le place le temps n’est pas meilleur et il fait plutôt froid 🥶. Nous avons été obligé de faire un feu 🔥pour survivre !!!

Distance parcourue : 82km

Temps de parcours : 1h

Vitesse moyenne : 82km/h

• • •

04/11/19 - Balade sur la plage

On a sacrément traîné au lit ce matin !! En même temps les nuages ont du mal à laisser le soleil sortir.

Nous avons profité d’une éclaircie pour aller se balader le long de la plage. La mer est magnifique avec toutes ses nuances de bleus et les vagues sont énormes !

Ca nous a fait du bien de nous balader au bord de l’eau, mais très frustrant de ne pas pouvoir s’y baigner ...

Ce soir nous avons eu un petit séisme, rien de très important mais on a quand même été vérifier si un tsunami n’était pas annoncé. Heureusement pour nous, rien à signaler. De plus, les manifestations ont reprises aujourd’hui, ce soir nous avons eu le droit à un feu de joie sur la route juste devant le camping.

• • •

Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Lucas 😘😘😘

J21
J21

Aujourd’hui le soleil est définitivement de retour. Nous en avons donc profité pour aller visiter l’une des trois maisons de Pablo Neruda.

Notre copain du jour & les restes de feu d’hier  

Nous sommes passés par la plage à pied. La couleur de l’eau était toujours aussi belle que la veille.

L’océan  

Un audio guide est compris dans le prix de l’entrée pour la visite de la maison. Et en plus, nous avons eu le droit à la version en Français.

Cette magnifique maison a l’architecture originale est en bord de mer, avec une vue imprenable sur l’océan Pacifique.

La maison est devenu un musée avec l’énorme collection d'objets collectionnés par Pablo tout au long de sa vie. On y trouve des figures de proue, instruments de navigation, coquillages, mappemondes, etc. Ainsi que de nombreux objets ramenés de voyages.

Pablo Neruda et sa troisième femme Mathilde Urrutia sont enterrés au bout du jardin face à l’océan.

La visite fut super intéressante, on voyage de pièce en pièce avec des explications sur l’agencement des pièces et sur les pièces de ses collections.

On a beaucoup aimé la visite !!

J22
J22

Aujourd’hui nous sommes partis de Isla Negra pour aller vers Santiago. Mais on a vite constaté que c’était toujours autant le bordel. Tous les bâtiments sont barricadés. Nous avons tout de même été faire un tour dans les magasins. Surtout qu’à Santiago il y a un décathlon !!! Alors vous vous imaginez bien qu’on a sauté sur l’occasion !! On en a profité pour acheter des petites choses basiques, comme des chaussettes et des t-shirts, mais aussi une troisième chaise, pour l’arrivée de Fanny parmi nous !! Et des bâtons de marche !!! Ensuite, nous avons enfin trouvé le graal ! Comme vous le savez déjà Fanny va nous rejoindre pour deux semaines, puis ce sera au tour d’Aurelie de nous rejoindre pour 2 mois ! Alors pour plus de confort on a acheté un matelas en mousse pour qu’elles soient au top sous la tente !! 🏕

Une fois nos achats terminés nous avons décidé de nous excentrer pour passer la nuit et les deux jours à venir. Les manifestations de Santiago sont de nouveau assez violentes ! Nous avons trouvés un petit camping dans la vallée de San José de Maipo.

Distance parcourue : 189 km

Temps de parcours : 4h

Vitesse moyenne : 47,5 km/h

J23
J23

Nous avons passé une excellente nuit dans ce petit camping et nous avons surtout apprécié de retrouver un peu de chaleur !!!!

Aujourd’hui nous avons fait un peu de ménage et de rangement ! Avec l’arrivée de Fanny nous avons changé un peu notre organisation pour lui libérer un placard !

Thomas en a profité pour bricoler un peu et surtout pour essayer de trouver d’où vient notre problème moteur ! Et oui, une fois de plus le voyant moteur s’est allumé. Mais cette fois ci, il ne s’est pas éteint après un peu de repos. Ça tombe très mal pour nous puisqu’on ne peut pas se permettre d’attendre plusieurs jours dans un garage !

Enfin bref, on va tenter une réparation rapide demain matin dans un garage de Santiago.

J24
J24

Nous nous sommes levés tôt ce matin pour être le plus tôt possible au garage. Arrivés sur place nous avons été super bien accueillis et immédiatement pris en charge. Ça change de d’habitude ! Pour une fois qu’on n’est pas obligés de négocier pour qu’ils interviennent rapidement.

Au garage  

Ils étaient quand même 5 ou 6 sur Boxy. Malheureusement ils n’ont rien trouvés, nous avons eu deux solutions : soit le ramener lundi prochain pour un diagnostic plus approfondi, soit supprimer le voyant mais tout en sachant qu’il pourrait revenir à tout moment !!

Après quelques minutes de réflexions, nous avons choisi la deuxième option !!!

Nous n’avons plus qu’à croiser les doigts, pour que Boxy tienne jusqu’à Puerto Montt dans deux semaines 🤞🏻. Après cette mauvaise nouvelle nous avons été faire quelques courses puis nous avons choisi de nous poser dans une station service proche de l’aéroport pour y passer la nuit.

Distance parcourue : 75 km

Temps de parcours : 1h30

Vitesse moyenne : 50 km/h

J25
J25

Aujourd’hui c’est le grand jour !!

Nous sommes allés chercher Fanny vers 11h à l’aéroport de Santiago. Le voyage en avion s’est très bien passé et on a récupérer son sacs sans encombre et surtout avec saucisson et fois gras !!

Nous avons directement pris la route en direction de Pichilemu.

Nous nous sommes installés dans un camping presque vide puis nous sommes allés nous balader à pied jusqu’au centre-ville. Pour une fois il y avait un peu de monde en ville mais pas l’ombre d’une manifestation. D’ailleurs, nous avons remarqué qu’ici, les manifestants n’ont pas tout détruits.

Balade sur la plage 

Pichilemu est un joli village de surfeurs 🏄‍♂️, qui bravent toute l’année les vagues 🌊 gelées au bord des plages de sable noir !!!

Pichilemu 

Nous nous sommes donc baladés dans les petites rues de ce village. Et on a même craqué pour un bon jus de fruit. L’occasion pour Fanny de goûter des fruits locaux !

Nous avons passés notre première soirée à trois autour d’un verre de vin 🍷.

Distance parcourue : 208km

Temps de parcours : 3h

Vitesse moyenne : 70km/h

J26
J26

Ce matin nous avons pris le petit déjeuner sous le soleil et nous sommes partis sur les coups de 10h30. Nous avons décidé d’aller à Punta de lobos, dans l’espoir de voir des lions de mer ...

Punta de Lobos 

mais rien ! Pas un seul à l’horizon, cependant, l’eau était magnifique !!!

Sans Lobos  

Nous avons repris la route en direction du Parque Laguna Torca. Sur la route, nous avons fait un arrêt aux Salinas de Boyeruca.

 Salinas de Boyeruca

De là nous avions une dure montée pour récupérer une piste de 11km. Ce ne fut pas de tout repos mais nous avons tout de même réussi à trouver l’entrée du Parque Laguna Torca.

Nous avons déjeuné dans le camping puis emprunté le Sendero qui passe à travers la forêt jusqu’à la plage et le petit village de Llico. Au total une balade de 9km à travers la forêt et dans le sable.

 Parque Laguna Torca

Le soir nous avons fait un feu 🔥 et oui, il fait frais la nuit 🌙


Distance parcourue : 54km

Temps de parcours : 1h

Vitesse moyenne : 54km/h

J27
J27
Publié le 25 novembre 2019

Ce matin nous avons replié la tente après avoir pris le petit déjeuner puis nous sommes partis un peu avant 11h en direction de Curicó. Sur la route nous avons fait plusieurs arrêts pour admirer les différentes lagunes.

Nous avons commencé par la laguna Torca. Malheureusement le temps est plutôt couvert, la vue était donc beaucoup moins jolie !

Laguna Torca 

Ensuite nous avons continué jusqu’à la laguna Vichuquén, mais la vue était toujours couverte.

Laguna Vichuquén  

Nous avons repris la route et nous sommes arrivés à Curicó. Nous avons décidé d’aller se garer sur le cerro Carlos Condell pour se faire à manger, mais aussi pour profiter de la vue.

Point de vue sur Curicó  

Après manger nous avons fait un petit tour dans le centre-ville, mais comme à chaque fois tout est barricadé et il n’y avait pas foule.

Curicó  

Nous avons décidé de reprendre la route et d’aller dormir dans un joli camping, juste avant l’entrée du Parque Nacional Siete Tazas, au bord du Rio Claro.

Distance parcourue : 196km

Temps de parcours : 3h30

Vitesse moyenne : 56km/h

J28

Ce matin nous avons pu profiter du petit déjeuner au soleil avant de ranger tout notre bazar.

Au bord du Rio Claro  

Nous sommes partis vers 9h30 pour voir la Velo de la Novia. Ensuite nous sommes allés aux Sieste tazas vers 10h30. Mais comme il n’y avait pas assez de soleil ☀️ a cette heure ci nous avons décidé de commencer par le trek.

Vélo de la novia 

Nous avons donc fait les 7km du Sendero Chiquillanes. Un sentier plutôt agréable qui passe dans la forêt, avec différents points de vues sur les montagnes et les volcans.

Siete tazas 
Sendero chiquillanes  

Nous nous sommes arrêtés vers 13h pour manger nos sandwiches, puis nous avons terminés le sentier vers 13h40. En tout, nous avons mis 3h pour faire ce sentier.

Siete tazas 

Nous sommes ensuite retournés à l’entrée des Siete tazas et des cascades de 14h a 16h. La vue était magnifique !! Il s’agit de 7 bassins de roche basaltiques qui se remplissent d’eau pour au final, se déverser en une magnifique cascade.

Cascade siete tazas 

Une fois les nombreuses marches descendues, nous sommes arrivés en bas de la cascade. Thomas et Fanny en ont profité pour faire un petit plouf dans cette eau glaciale 💦.

Après ce petit bain froid, nous sommes de nouveau passés à la velo de la novia pour l’admirer sous une autre lumière.

Vélo de la novia 

Nous avons repris la route en direction du parc Altos de Lircay. Mais pas n’importe quelle route ! C’était une piste, limite à travers champs !! Nous avons mis pas mal de temps. Mais nous sommes arrivés un peu trop tard, le parc était fermé et malheureusement le camping était aussi fermé temporairement.

On a cherché un peu mais dans ce minuscule village rien n’était ouvert. Alors on a tenté notre chance chez des locaux. Nous avons sonné à une porte où il était indiqué qu’il y avait des cabanes à louer. Et là, une gentille dame nous a proposé de dormir dans son jardin. Elle nous a même ouvert une cabane pour que l’on puisse profiter de la salle de bain.

En échange elle nous a demandé une toute petite participation financière. On a vraiment eu de la chance 🍀.

Distance parcourue : 58km

Temps de parcours : 2h30

Vitesse moyenne : 23km/h

J29
J29
Publié le 30 novembre 2019

Ce matin on s’est motivés pour aller faire les 15km de trek de Altos de Lircay. Nous avons donc rangé nos affaires et remercié notre hôte de nous avoir accepté cette nuit, dans son jardin !

Nous avons pris la route jusqu’au parc Altos de Lircay. Arrivés sur place, nous avons été obligés de laisser le van juste à l’entrée. Il a fallut faire 3km de marche en montée et en pleins soleil, pour enfin arriver jusqu’au centre d’information.

On était déjà rincés. Et là, le garde forestier nous annonce que le trek ne fait pas 15km mais 29km 😢. Mais le pire c’est que ce n’était pas du tout possible en une seule journée. Il aurait fallut qu’on prévoit de dormir sous la tente et qu’on ai des provisions. Après un long moment de réflexion et de concertation, on a finalement décidé que ça ne serait pas pour nous.

Altos de Lircay 

Alors on a fait demi tour et on a redescendus nos 3km jusqu’au van.

Nous nous sommes mis en route vers Talca pour continuer notre journée. Nous avons visité le centre ville, fais quelques courses puis nous sommes aller visiter le vignoble Balduzzi !! Et oui, on ne pouvait pas passer dans la région du Maule, sans visiter un vignoble !

Talca  

Après une heure de visite à travers le vignoble, les chaînes de mise en bouteille et autre, nous sommes passés à la dégustation de 4 vins 🍷. On est repartis un peu pompette 🥴 !!

Vignoble Balduzzi  

Nous avons repris la route en direction de Temuco mais nous nous sommes arrêtés à mi chemin à la cascade de Laja pour dormir 💤.

Salto Laja 

Distance parcourue : 296km

Temps de parcours : 3h30

Vitesse moyenne : 84km/h

J30
J30

Nous avons commencé la journée par un bon petit déjeuner puis par un petit tour à pied à la Salto Laja. Quand nous sommes arrivés hier, il faisait déjà trop sombre ...

Salto del Laja 

A 11h, nous étions prêts pour partir en direction de Temuco. Tout allait bien jusqu’à ce qu’on se retrouve bloqués vers 12h30 sur la Ruta 5. Au bout d’une demi heure nous avons décidé de sortir de l’autoroute pour aller manger un morceau. Heureusement nous étions justement au niveau d’une sortie. Nous avons installé notre table en face d’un joli viaduc pour manger.

Pause dej 

Vers 15h, on s’est décidés à retourner dans le blocage, avec un espoir de pouvoir reprendre la route. 15 minutes plus tard ça s’est débloqué pour finalement s’arrêter 2 minutes après.

Bouchons  

On a fait ce qu’on a pu pour patienter le plus possible, mais autant de temps sur la route sans rouler ça fait craquer 😡. A 16h50 les policiers nous ont évacué de l’autoroute. L’un d’eux nous a gentiment indiqué une autre route, qui nous faisait faire un énorme détour, pour arriver à destination. On était tellement soûlés d’avoir attendu pour rien qu’on a pris ce nouvel itinéraire.

La route n’a pas été facile, surtout les derniers kilomètres pour accéder au seul et unique camping ouvert dans le parc Conguillo. Nous sommes arrivés 19h30, totalement épuisés de n’avoir rien fait de notre journée.

Parque Conguillo 

Distance parcourue : 280km

Temps de parcours : 4h

Vitesse moyenne : 70km/h

J31

Nous avons eu beau prier tous les dieux du monde pour que la pluie 🌧 cesse enfin mais il n’en était rien ! Nous avons tenté 3 réveils dans la matinée. Le premier à 7h, mais la pluie 🌧 était toujours présente, le deuxième à 8h, toujours la même histoire, et la dernière tentative à 9h... un échec !

On s’est fait une petite grasse mat et à 11h nous sommes passés en mode canapé dans le van, pour que Fanny puisse se mettre au chaud.

Après un bon gros petit déjeuner, nous avons fait passer le temps comme on pouvait ... Jeux, musique, lecture, etc.

Vers 18h30 il s’est arrêté de pleuvoir, on en a donc profité pour faire notre sortie du jour.

Nous avons passé la fin de journée et la soirée au chaud dans le van en espérant que le temps serait meilleur demain matin !

J32

Ce matin, Réveil a 7h30 ! Enfin la pluie s’est arrêtée dans la nuit !!! Nous avons donc pris le petit dej et repliés nos affaire pour filer faire le Sendero sierra nevada.

Lago Conguillio  

C’est un sentier de 10km qui part de 1080m d’altitude, pour arriver à 1650m d’altitude. Nous avons commencé le sentier à 10h pour le terminer vers 14h45.

Sendero sierra nevada 

Nous sommes passés par la Laguna Arcoiris, puis la Laguna Verde.

La montée était assez physique, surtout que nous avons fait une bonne partie dans la neige !! C’était vraiment magnifique et on a surkiffé cette balade.

Nous avons presque été les seuls à terminer le sentier jusqu’au bout, avec de la neige jusqu’au genou.

On s’est fait notre pic nique avec une vue sublime sur la montagne puis nous sommes redescendus.

Nous sommes ensuite allés voir la Laguna Arcoiris

Pour terminer cette belle journée sous le soleil ☀️ nous avons choisi de faire le sentier de la Cascada Truful Truful. Un petit sentier de 1,2km qui a dû nous prendre 30min.

Truful Truful  

Nous sommes remonter en voiture pour prendre la route en direction de Pucón. On était à peine partis que sur la route nous avons croisé un petit resto. Alors on s’est fait une pause empanadas et jus de fruits pour reprendre des forces.

Distance parcourue : 150km

Temps de parcours : 2h30

Vitesse moyenne : 60km/h

J33
J33
Publié le 17 décembre 2019

Ce matin nous avons décidé d’aller prendre un petit déjeuner dans un café. Et on ne va pas se mentir, on s’est fait plaisir !!!!!! On a tellement mangé qu’on a eu du mal à lever nos culs pour aller se balader. Mais on a fini par y arriver !

Avant / Après  
Pucón  

Nous avons fait le tour de la ville puis nous sommes allés en direction de Caburgua. Sur la route nous nous sommes arrêtés à la cascade de los ojos de Caburgua, puis nous avons continué jusqu’au Lago de Caburgua.

Ojos de Caburga  
Caburga  

Nous avons terminé la journée dans un petit camping en pleine nature avant d’aller profiter de la soirée dans les thermes de Los Pozones à Huife. On a donc profité de 4 bassins d’eau chaude entre 28 et 45 degrés de 20h à 23h. Un vrai bon moment de détente dans une eau presque trop chaude à certains moments, malgré une température extérieure proche des 10 degrés.

Les thermes de Pozones 

Distance parcourue : 34km

Temps de parcours : 30min

Vitesse moyenne : 68km/h

J34
J34

Ce matin nous sommes partis du camping vers 9h20 pour aller faire le trek du Parque Huerquehue.

Nous avons commencé le sentier Los Lagos à 10h15. C’est un sentier de 20km aller-retour qui nous a pris 8h et qui passe par plusieurs lagune. Bon il faut dire que ce jour là Sara n’était pas du tout en forme, elle nous a donc sacrément ralenti. Et il faut aussi savoir qu’on a encore rencontré beaucoup de neige sur la fin de l’aller, on a donc perdu plusieurs fois le sentier.

Nous sommes passés tout d’abord par un premier mirador qui nous a offert une vue sur les montagnes enneigées 🏔. Puis nous sommes allés à la cascade Nido de aguilar, pour ensuite passer par un deuxième mirador.

Nous avons continué notre route jusqu’aux différentes lagunes et lacs : Lago Chico, Lago toro,Laguna Huerquehue, Laguna de los patos, Lago Verde.

Une fois la rando terminée, nous avons repris la route en direction de Osorno, mais nous nous sommes arrêtés à mi chemin pour dormir dans un camping ⛺️.

Nous sommes arrivés au camping vers 21h30. On était contents d’être enfin arrivés mais la poisse nous a rattrapée. Au moment de faire à manger on n’avait plus de gaz !!! C’était le désespoir mais on avait des soupes chinoises ! On avait juste à faire bouillir de l’eau ! On a sorti la bouilloire et là, .... 😡 Plus de bouilloire ! Elle a choisi de nous lâcher au bon moment !! Nous avons été obligé de grignoter froid 🥶


Distance parcourue : 165km

Temps de parcours : 3h

Vitesse moyenne : 55km/h

J35
J35
Publié le 17 décembre 2019

Ce matin nous sommes partis du camping vers 11h, limite sous la pluie. L’objectif de la journée était de visiter les petites villes qui bordent le Lago Llanquihue.

Nous avons donc commencé par Puerto Octay et nous y sommes arrivés sous la pluie 🌧

Puerto Octay

Nous sommes ensuite allés visiter Frutillar.

Frutillar  

Nous avons fait une petite pause goûter dans un café pour éviter les gouttes.

Ce sont des petites villes avec une forte communauté Allemande, arrivés après la seconde guerre mondiale ... du coup ça se voit énormément au niveau de l’architecture mais aussi dans nos assiettes.

Nous sommes arrivés en fin de journée à Ensenada. Nous avons choisi un chouette camping avec une superbe vue sur le volcan Osorno et sur le volcan Calbuco.

Distance parcourue : 246km

Temps de parcours : 3h

Vitesse moyenne : 82km/h

J35


Vue au réveil  

Aujourd’hui nous avons décidé d’aller visiter le Parque Vicente Perez Rosales. Nous avons choisi de faire le paseo de la desolacion.

Paso Desolación  

Nous avons débuté le sentier vers 10h30 pour le finir 4h plus tard. Nous sommes montés jusqu’au mirador La Picada à 611m d’altitude. Du mirador nous avions une jolie vue sur les nombreux volcan et sur le Lago de Todos los Santos.

Pour terminer cette rando, nous avons choisi de redescendre en passant par le bord du lac et de le longer jusqu’au parking.

En repartant nous avons eu la chance de croiser un petit renard 🦊 !!

Nous sommes retournés dans le même camping que la veille. Mais il avait entre temps été investi par une bande de jeune qui a fait la fête toute la nuit 🌙 !!

J37
J37

La nuit a été un peu difficile ! Les jeunes ont fait la fête jusqu’à 4h du matin ce qui ne nous a pas aidé à dormir. Heureusement aujourd’hui nous n’avions pas prévu de faire de la marche.

Vue sur volcan 

Nous avons pris le petit déjeuner et rangé nos affaire avant de prendre la route pour aller visiter Puerto Varas. Nous avons visité la ville pendant un petit moment puis nous avons repris la route pour découvrir Puerto Montt.

Nous nous sommes garés sur un parking payant et nous avons commencé notre visite à pied. On a très vite été déçus. Comme pour presque toutes villes du Chili ! Tous les bâtiments sont tagués, vitres cassées et barricadés. Du coup la visite devient à chaque fois moins sympathique. Nous sommes allés manger dans presque l’un des seuls endroits ouverts : le centre commercial. Après ça nous nous sommes baladés le long du paséo Costanera au bord de l’eau. Nous avons atterri au marché artisanal de Angelmo, avec ses toute petites cabanes colorées.

Une fois notre visite terminée, nous nous sommes mis à la recherche d’un camping. Le premier ne nous a absolument pas plu alors nous sommes repartis vers un autre. Il était un peu mieux au niveau de la place mais juste derrière d’une usine de poisson. Ça sentait très fort !!!!


Pour notre dernière soirée avec Fanny nous voulions aller boire un verre 🥃 dans le centre ville. Au moment de partir la petite dame du camping nous l’a fortement déconseillé mais on voulait voir par nous mêmes. Et une fois dans le uber on nous a répété la même chose et surtout expliqué qu’à cette heure ci il y avait une manif en cours et qu’elle n’était pas des plus pacifique. Du coup on a changé nos plans et nous sommes allés dans un resto bar un peu plus excentré. On a passé une super soirée au pisco sour🍸.

Distance parcourue : 70km

Temps de parcours : 1h

Vitesse moyenne : 70km/h

J38
J38
Publié le 22 décembre 2019

Aujourd’hui est un bien triste jour puisque c’est aujourd’hui que Fanny repart en France 🇫🇷!!

Nous avons donc pris un dernier petit déjeuner tous les trois ensemble puis nous avons fait la route jusqu’à l’aéroport.

Après les aurevoirs a l’aéroport nous sommes allés directement au garage Peugeot. Et oui nous avons toujours un problème moteur !!!! Malheureusement le garage n’avait pas de place pour nous prendre Boxy aujourd’hui. Il faudra donc que nous revenions lundi prochain 😖😢.

Nous nous sommes donc mis en quête de trouver un nouveau camping pour y passer tout le week-end, avant de retourner au garage, mais surtout avant l’arrivée d’Aurelie.

Nous en avons trouvé un bien tranquille, a quelques kilomètres de Puerto Montt et qui, cette fois, ne sent pas le poisson !!!

Distance parcourue : 16km

Temps de parcours : 30min

Vitesse moyenne : 32km/h

• • •

Aujourd’hui nous souhaitons un joyeux anniversaire à la mamie de Thomas. On te fais pleins de bisous Evelyne

J39àJ41

Nous avons passé un week-end tranquille en attendant l’arrivée d’Aurélie qui est mardi.

Samedi nous sommes allés faire un tour dans le centre ville de Puerto Montt et nous sommes tombés sur le festival des art de rue. Nous avons été surpris de voir autant de familles dans les rues de la ville alors qu’hier, les manifestations ont mal tourné.

• • •

Dimanche, c’était jour de ménage ! Nous en avons profité pour faire toutes les lessives possible et pour lessiver le van à fond avant l’arrivée d’Aurelie.

• • •

Lundi nous avions rdv au garage à la première heure. Nous l’avons laissé toute la journée pour que le garage puisse réaliser le diagnostic et trouver d’où vient notre problème moteur. Pendant ce temps nous sommes allés traîner dans le centre commercial du centre-ville parce que dehors il pleuvait des cordes !! La journée fut vraiment longue pour nous ! Sara en a profité pour vous raconter nos aventures et Thomas a réussi à trouver une PlayStation pour passer un peu le temps.

Nous sommes retournés au garage en fin de journée et nous a annoncé le diagnostic : changement de la vanne EGR ! Bon forcément on s’y attendait donc ce n’était pas vraiment une surprise, mais le prix 😣... on nous a aussi conseillé de changer les amortisseurs ! Bah voyons !!!

Après discussions et négociations nous avons accepté le changement de la vanne EGR. Seul problème, la pièce n’est pas dispo, il faut en faire venir une de Santiago ! Et avec les manifestations et autres la réparation ne pourra avoir lieu que vendredi !!!! 4 jours d’attente !!! Avec l’arrivée d’Aurelie demain, il va falloir qu’on revoit tout notre planning.

• • •

Le 25 Novembre , Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Cathy, la mémé de Thomas

J42
J42
Publié le 23 décembre 2019

Aujourd’hui, réveil de bonne heure et de bonne humeur, mais sous la pluie !! Nous avons foncé faire le pleins de courses avant de foncer à l’aéroport pour récupérer Aurelie.

Les retrouvailles ont été heureuses et nous avons vite mis Aurélie dans le bain en la faisant directement monter dans Boxy.

Nous avons foncé pour prendre le bateau à 17h. Nous avons fait la traversée entre Pargua et Chacao sur l’île Chiloe en 25 min pour 7km a peu près.

Arrivés sur l’île nous sommes allés jusqu’à la ville de Ancud pour y passer notre première nuit avec Aurélie.

Distance parcourue : 115km

Temps de parcours : 1h30

Vitesse moyenne : 77km/h

J43
J43

Aujourd’hui nous avons commencé la journée par visiter Ancud. Nous nous sommes arrêtés à un premier mirador puis nous sommes allés jusqu’au fort San Antonio.

Fort San Antonio 

Ensuite nous sommes allés nous balader sur la Plaza de armas et dans les rues de la ville.

Ancud 

Vers midi nous avons repris la route pour aller manger dans le petit village de Quemchi.

Quemchi 

Après avoir mangé nous nous sommes dirigés vers Castro. Nous nous sommes baladés dans le centre-ville et nous avons découvert la Iglesia San Francisco.

Castro

Nous avons décidé de dormir dans un petit camping juste à l’entrée du parc national de chiloe.

Après avoir passé toute la journée sous la pluie on n’en pouvait plus, nous avons donc passé Boxy en canapé pour pouvoir y passer la soirée.

Distance parcourue : 131km

Temps de parcours : 2h

Vitesse moyenne : 66km/h

J44
J44

Ce matin nous avions décidé d’aller visiter le parc national chiloe mais le destin en a décidé autrement.

Nous avons rangés nos affaires, démonté la tente sous la pluie, et au moment de partir ... Impossible de sortir. Nous nous sommes embourbés en essayant de remonter vers la sortie.

On s’est équipés pour sortir sous la pluie et on a commencé à essayer de rétablir le terrain pour pouvoir rouler dessus.

Le propriétaire est sorti nous aider, nous avons utilisé des filets de pêche, des cailloux, ... pour reboucher les trous avec de la terre ... et on a essayé une deuxième tentative !! Un nouvel échec ! Cette fois ci la femme du patron est sortie pour nous aider à pousser. Mais à chaque fois c’était un nouvel échec. Nous étions trempés. La fille du patron a essayé en nous tirant avec son 4x4. Mais ça n’a toujours pas fonctionné.

Au bout 1h30 a essayer de pousser sous la pluie nous avons envisagé une autre option. Nous avons fait le tour du terrain pour aller sortir par l’autre côté !!! Eurêka !!! Nous avons enfin réussi !!! La journée d’anniversaire d’Aurelie commençait bien ...

Après cette folle aventure, nous avons voulu aller visiter le parc de chiloe, mais une fois arrivés sur place on s’est rendus compte que tout était gorgé d’eau et il pleuvait toujours trop.

Nous avons repris la route et nous sommes arrivés à Castro à 14h pour manger enfin !!!!! Une vraie galère cette journée.

Après manger, nous sommes retournés vers Ancud pour prendre le bateau de 17h15 pour retourner dormir à Puerto Varas, afin être proche du garage pour le rdv de demain matin.

Nous voulions retourner dans un des campings que nous avions déjà testé, mais à cause des fortes pluies il était totalement inondé. Heureusement nous sommes allés dans un autre tout proche, qui nous a même proposé de mettre la tente sur une dalle de béton et abritée de la pluie !!

Journée galère, Joyeuses 30 bougies Aurelie 😜🎉😘

Distance parcourue : 146km

Temps de parcours : 3h30

Vitesse moyenne : 42km/h

J45
J45
Publié le 8 janvier 2020

Aujourd’hui nous avions rendez-vous au garage à 9h. On avait prévu de se lever vers 7h pour avoir le temps de tout ranger avant d’aller au garage mais apparement Sara avait juste oublié un petit détail : mettre un réveil ⏰ ! Heureusement Aurelie s’était réveillée et avait déjà rangé ses affaires quand Sara et Tom ont émergés à 8h, heure à laquelle on devait initialement partir.

Finalement nous avons tout de même eu un peu de chance, il n’y avait beaucoup de monde sur la route, donc nous sommes arrivés à l’heure au garage. Nous avons pris un taxi qui nous a déposé en pleins centre-ville, mais toujours sous la pluie.

Nous avons fait passer le temps en parcourant le centre commercial et surtout en commençant par un petit dej au Dunkinn donuts 🍩 🤤

Nous avons réussi a profiter d’une petite éclaircie pour aller faire un tour en ville. Mais elle n’avait pas changé, tout est barricadé et en plus les deux banques dans lesquelles nous pouvions retirer un peu d’argent étaient hors service...

Nous avons fini par prendre un uber pour retourner au garage, retrouver notre Boxy tout neuf.

Nous avons décidé d’aller passer la nuit dans un camping où nous avions déjà été, dans l’espoir que le ciel se dégage enfin pour qu’Aurélie puisse voir les Volcán.

Distance parcourue : 91km

Temps de parcours : 1h30

Vitesse moyenne : 61km/h

J46

Nous avons à peine pris la route que le p***** de voyant de m**** est réapparu. Au final, les réparations que nous avons payées au garage n’ont servies à rien !!!

Nous avons pris la décision de tout de même continuer notre route !

Quand nous sommes arrivés à Hornopiren pour acheter nos billets de bateau, on nous a informer qu’il n’y avait plus de place pour celui de demain matin. Nous avions donc deux solutions : s’inscrire sur la liste d’attente ou prendre celui du lendemain à minuit, et plus cher. Vous vous doutez bien qu’on a voulu tenter notre chance, on s’est mis sur liste d’attente.

Nous sommes ensuite allés nous installer dans un camping pour passer la nuit, en croisant les doigts pour demain !!

Distance parcourue : 170km

Temps de parcours : 4h30

Vitesse moyenne : 38km/h

J47
J47

Ce matin on s’est réveillés à 9h, sans grand espoir de pouvoir prendre le bateau. Mais on était tout de même prêt à embarquer au port à 9h45.

Bien évidement il fallait attendre que tous les véhicules déjà enregistrés montent à bord et prier pour que tous ne soit pas arrivés à temps. On avait quand même le numéro 6 de la liste d’attente ...

On a pris le petit déjeuner sous le soleil en regardant les voitures s’entasser dans le bateau avec de l’espoir. A 10h15, les véhicules de la liste d’attentes ont commencé à défiler. Et devinez quoi ? On est montés à bord. On n’y croyait plus mais nous avons réussi !!

Nous avons quitté le quai à 10h30 et nous sommes allés nous installer dans la salle voyageur pour patienter.

Après 3h30 de traversée et 75km plus tard, nous sommes arrivés à Rampa Leptepu.

De là, nous avions un petit bout de route à faire, de 10km, jusqu’au Rampa Fiordo Largo pour prendre le deuxième bateau. La copie conforme du premier. Une fois tous les véhicules montés sur le deuxième bateau nous sommes repartis.

Cette fois-ci nous avons profité du soleil ☀️. Nous sommes restés sur le pont à contempler le paysage, pendant les 45 minutes sur 8km de traversée. Nous sommes donc arrivés à Caleta Gonzalo sur les coups de 16h. Nous avons emprunté la piste jusqu’au premier camping ouvert.

Comme il faisait toujours beau et que demain la pluie doit faire son retour nous avons décidé de faire le Sendero de las cascadas Escondidas du parque Pumalín.

Nous avons donc crapahuter pendant 1h20 sur 4,5 km pour voir les deux cascades.

De retour au camping, la douche a été glaciale ! Nous avons passé la soirée emmitouflés dans nos plaids pour survivre à la température.

Distance parcourue : 24km

Temps de parcours : 30min

Vitesse moyenne : 48km/h

J48
J48

Ce matin le ciel était redevenu tout gris. Nous étions à peine levés quand il s’est remis à pleuvoir. Du coup, on a modifié un peu notre programme. On a décidé de zapper deux petites rando et de faire uniquement celle qui menait au Lago negro.

Lago Negro 

Le sentier était très court et facile, même si ça glissait un peu. Nous avons donc fait les 800m aller sous la pluie. Et quand nous sommes arrivés au lac on n’y voyait pas grand chose ... on a été un peu déçu ... mais avec ce temps c’est difficile de profiter de quoi que ce soit.

Du coup, ça nous a conforté dans l’idée de ne pas gravir le volcan Chaiten parce que dans tous les cas on n’y verra rien. Nous avons donc repris la route pour aller dans la ville de Chaiten. Nous avons été un peu surpris que la ville soit si petite ...

Chaiten 

Mais nous avons été chanceux puisque le ciel s’est découvert quelques instants. Nous nous sommes baladés dans les rues refaites suite à l’éruption volcanique de 2008. Nous avons fait quelques courses et nous nous sommes mis à la recherche d’un camping. A Chaiten les campings sont plus adaptés aux tentes qu’aux véhicules. Du coup nous avons décidé de reprendre la route pour aller passer la nuit dans un camping dans le parc Pumalin. Juste au début du sentier que nous souhaitons faire demain.

Apéro !! 

Distance parcourue : 75km

Temps de parcours : 1h30

Vitesse moyenne : 50km/h

J49

Ce matin nous nous sommes réveillés à 8h pour prendre le petit déjeuner, ranger nos affaire et débuter le trek du jour.

Il s’agit de 26km de marche aller-retour, avec un dénivelé d’environs 320m, pour arriver jusqu’au glacier du Volcan

Nous avons commencé le sentier à 9h45. Les premiers kilomètres ont été vraiment difficiles avec plusieurs montées et descentes sur un chemin mi terre mi cailloux.

Nous sommes ensuite arrivés dans une immense vallée formée par les anciennes coulées de lave du volcan. Au début le sentier était parfaitement bien indiqué mais au fur et à mesure les balises du sentiers avaient disparu. On s’est donc retrouvés à devoir travers plusieurs petits cours d’eau (dû à la fonte des neige) ! Forcément il y a eu des chutes dans l’eau et nos chaussures n’ont pas survécu.

Nous avons continué notre chemin jusqu’à atteindre le glacier. La vue était vraiment impressionnante !

Nous avons fait demi tour et cette fois-ci nous avons fait attention à bien suivre les balises. Mais en core une fois nous avons été obligé de traverser des cours d’eau. Nos chaussures avaient un peu séché alors on a traversé pieds nus 🦶 !! Ce n’était pas évident car au bout de 2 minutes on ne sentait plus nos pieds !! Mais nous y sommes tout même arrivés.

Nous avons terminés cet interminable sentier à 17h45. Après ces 8h de randonnée nous étions crevés !!

Nous avons repris la route en direction de Queulat pour finalement nous arrêter dormir dans un camping sur la route.

Distance parcourue : 121km

Temps de parcours : 1h30

Vitesse moyenne : 81km/h


J50

Ce matin nous nous sommes réveillés à 8h30. Nous avons pris le petit déjeuner au soleil et après une vaisselle, nous voilà repartis en direction du parque Queulat. Les stations essences se faisant de plus en plus rares et de plus en plus chères on a préféré faire le pleins avant d’être en galère.

Nous sommes arrivés à l’entrée du parc aux alentours de midi. Nous avons donc décidé de manger un morceau dans un petit resto super mignon.

Nous avons commencé notre rando du jour à 13h30. C’était un sentier de 6km aller-retour, avec plus de 300m de dénivelé positif. Pas si facile que ça ...

Une fois arrivés en haut, nous avons eu une vue magnifique sur ce fameux glacier suspendu.

Nous sommes redescendu a 16h30.

Après cette jolie balade nous avons pris la route pour aller à Coyhaique.

Distance parcourue : 177km

Temps de parcours : 3h30

Vitesse moyenne : 51km/h

J51
J51

Ce matin nous nous sommes levés pour être à l’heure à l’initiation au maté 🧉 de 9h30. Le patron nous a gentiment proposé d’y participer et gratuitement.

Nous avons donc passé une bonne heure à suivre assidûment les instructions pour la préparation de la boisson et toutes les traditions qui y sont associées. C’était vraiment un chouette cours.

Mais l’heure était venue pour nous de partir en direction de Coyhaique. La route n’était pas en superbe état mais toujours mieux que certaines portions auxquelles nous avons eu le droit depuis notre départ de Puerto Montt.

Sur la route 

Arrivés à Coyhaique nous avons filé déposer nos fringues à la laverie puis nous sommes allés manger un morceau dans le centre ville.

Nous avons fait une courte visite du centre ville mais comme depuis le début, tout est fermé. Nous avons tout de même réussi à retirer de l’argent et à recharger notre forfait internet.

Coyhaique  

Nous avons profité d’un passage express à la Conaf pour vérifier les diverses infos trouvées sur internet concernant les deux réserves du coin, mais il faut dire que dans le coin les infos ne sont jamais précises.

Avant de filer nous installer dans un camping au nord de la ville nous sommes allés faire un dernier gros pleins de courses.

Camping du jour  

Distance parcourue : 39km

Temps de parcours : 45min

Vitesse moyenne : 52km/h

J52
J52

Ce matin nous nous sommes réveillés à 8h30 pour pouvoir faire notre rando de 12km dans le parc national de Coyhaique.

Nous avons débuté le sentier à 11h. Nous avons choisi de commencer par le Sendero 7 : La piedras.

La première montée était assez intense mais elle valait la peine puisqu’arrivés en haut, nous avons eu une vue sur toute la vallée et les montagnes !!

Nous avons ensuite continué sur le Sendero 4 : Los Carboneros pour passer le long des trois lagunes avant de retourner au parking.

Après cette belle rando nos avons repris la route pour aller dans la ville de Cerro Castillo. Juste avant d’arriver dans le village nous avons eu la chance de pouvoir admirer cette magnifique montagne sur un fond bleu.

Nous sommes allés passer la nuit dans un camping avec vue sur la montagne.

Distance parcourue : 100km

Temps de parcours : 2h

Vitesse moyenne : 50km/h

J54

Ce matin le coq 🐓 du camping nous a réveillé beaucoup trop tôt. En plus, le temps était couvert ... ça ne nous a pas enchanté !

Nous avons pris notre petit déjeuner puis nous avons décidé de reprendre la route à 11h30 pour aller jusqu’à Rio Tranquilo. Sur la route, nous sommes passés par les miradors de Rio Ibáñez et Confluencia.

Nous avons fait un arrêt picnic sur la route avec vue sur le Rio d’un bleu vert incroyable.

Nous sommes arrivés à Puerto Rio Tranquilo dans l’après-midi. Nous nous sommes installés dans un camping qui ressemblait plutôt à un jardin de particulier, mais avec une douche chaude et de l’électricité.

Nous sommes allés faire le tour du village et nous renseigner sur les activités possibles. Nous étions surtout ici pour gravir le glacier exploradores et visiter les cathédrales de marbres sur le Lago Général. Après un bref tour des différentes agences, nous avons réservé un tour en bateau sur le lac pour demain. Par contre pour le glacier ce fut le grand désespoir ! Aucun départ n’est prévu pour demain et pour les 4 jours qui suivent les départs sont annulés à cause des conditions météorologiques !

Nous avons continué notre petit tour du village à la recherche d’œuf pour pouvoir faire du poulet pané ce soir.


Distance parcourue : 120km

Temps de parcours : 2h30

Vitesse moyenne : 48km/h

J54àJ55

08/12/19 - Capillas de marmol

Ce matin nous nous sommes réveillés à 7h45 pour avoir le temps de prendre le petit déjeuner avant d’embarquer sur le bateau pour 2h30 de balade sur le Lago général carrera et surtout pour voir les capillas de marmol.

Nous avons passé une superbe matinée sur le bateau. Nous avons pu admirer les énormes caves de marbres qui se sont créées aux fils des années et des différents événements climatiques.

Nous avons eu le droit à un temps magnifique. Les photos parlent d’elles-mêmes, pas besoin de vous faire de long discours !

Encore quelques petites dernières, c’était trop dur de faire le tri.

Nous sommes rentrés déjeuner au camping, nous avons remballé nos affaires pour reprendre la route jusqu’à Puerto Guadal.

Nous y sommes arrivés à 15h, après 1h30 de route. Le tour du village a été rapide, tellement il était petit.

Nous avons ensuite pris la direction de Lago Bertrand pour finalement arriver dans un camping à Cochrane. Nous étions à peine installés que deux familles de français ont débarqué, dont une que nous avions déjà croisé en Bolivie à Tupiza. Forcément, nous en avons profité pour prendre l’apéro !

Distance parcourue : 132km

Temps de parcours : 2h30

Vitesse moyenne : 53km/h

• • •

J55 - 09/12/19 - Journée sous la pluie

Aujourd’hui la journée a été un peu longue ... il a plu presque toute la journée.

Nous avons tout de même réussi à profité d’une éclaircie pour aller faire un tour dans le village. Nous sommes passés par l’office de tourisme qui nous a renseignée sur les randonnées possible dans le parc Patagonia. Puis nous avons marché jusqu’au mirador de la ville.

Le reste de notre journée à été calme, manger, siester, ranger, Netflix, etc.


Publié le 31 janvier 2020

On avait oublié de vous mettre une petite vidéo 😉

J56àJ57
J56àJ57

10/12/19 - Parque Patagonia Tamango

Ce matin nous nous sommes réveillés à 8h30 pour débuter notre rando du jour à 11h. Nous étions à peine arrivés, que nous nous sommes fait surprendre par une invasion de mouches qui piquent. Ça nous a forcé à faire le sentier au pas de course.

Et nous n’avons malheureusement pas vu les fameux huemules, les cerfs du Sud andins 🦌 qui vivent uniquement dans la cordillère des Andes.

Nous avons débuté notre randonnée par le Sendero Las Águilas sur 3,2km.

Puis nous avons bifurqué sur le Sendero Los Huemules pendant 890m.

Ensuite, nous avons emprunté le Sendero Los Nirres sur 2,8km.

Pour terminer, nous avons pris le Sendero Carpinteros, pour redescendre au parking sur les 2,7km restants.

Au total, nous avons fait une bonne balade de plus de 9km, en a peut près 2h30.

• • •

J57 - 11/12/19 - Objectif courses

Aujourd’hui notre seul objectif de la journée était de faire des courses en vue de notre longue traversée en bateau et de notre arrivée au parc de Torres del Paine.

A l’office de tourisme on nous avait dit qu’il y avait un marché dans un nouvel endroit. Nous y sommes donc allés mais nous avons vite été déçus. Certe le nouveau bâtiment était très sympathique mais il y avait seulement un stand d’ouvert avec 2 carottes 🥕 qui se battaient en duel.

Le marché, vide 

Nous nous sommes donc résignés à aller faire des courses dans deux petites supérettes du village.

J58
J58

Aujourd’hui nous avons repris la route après ces quelques jours passés à Cochrane. Nous sommes partis sur les coups de midi pour arriver 2h30 plus tard à Caleta Tortel.

Caleta Tortel  

C’est un joli petit village accessible par une seul et unique route. Pour le visiter il faut emprunter les nombreuses passerelles.

Nous nous sommes garées et nous avons commencé notre balade à pied jusqu’à un petit restaurant avec une belle vue sur la baie. On a super bien mangé puis nous avons continué notre balade.

Nous sommes repartis pour aller à Puerto Yungay. Mais à part un port il n’y avait rien d’autre. Nous avons donc décidé de passer une nuit à la sauvage en attendant le lendemain matin pour pouvoir prendre la navette gratuite, qui nous emmènera à Villa O’Higgins.

Distance parcourue : 167km

Temps de parcours : 3h30

Vitesse moyenne : 48km/h

J59

Ce matin le réveil à 9h n’était pas très heureux. Il a fallut que l’on use de stratagèmes pour démonter la tente sous la pluie sans qu’elle ne soit totalement trempée.

Nous sommes ensuite allés attendre le bateau navette gratuit de 10h pour rejoindre le bout de terre qui même au village de Villa O’Higgins.

Bateau navette 

La traversée a duré environs 45 minutes pour faire les 8km entre ces deux morceaux de terre. Ensuite, nous avons fait les 100km de piste qui mène jusqu’au village.

Villa O’Higgins  

Encore une fois la visite fut brève. Nous sommes allés acheté du pain dans la fameuse boulangerie du village puis nous sommes allés manger un morceau dans un des restaurants ouverts.

Pour terminer notre visite nous avons fait les derniers 8km jusqu’au bout de la Carretera Austral !! Ça y est, c’est officiel nous avons achevés les 1247km de pistes de la Carretera Austral. C’est le bout du bout de la Carretera Austral !!

Fin del camino 

Nous sommes repartis en direction du port de Rio Bravo pour reprendre le bateau et là ... le voyant moteur a disparu ! Et oui, vous vous souvenez de notre voyant moteur, qui nous suit maintenant depuis la Bolivie, même si on a bien essayé de le faire disparaître à Puerto Montt. Enfin bref, d’un seul coup il a disparu ... affaire à suivre.

Retour a Puerto Yungay 

Nous avons eu le dernier bateau, celui de 19h, pour retourner à Puerto Yungay. On est partis presque une heure en retard. On n’a pas bien compris pourquoi mais apparement il y avait un bus bloqué quelque part et un des 4x4 du bateau a dû aller l’aider. Heureusement nous n’étions pas pressés. Une fois à Puerto Yungay nous sommes retournés dormir exactement au même endroit que la veille.

Distance parcourue : 200km

Temps de parcours : 4h

Vitesse moyenne : 50km/h

J60àJ62

14/12/19 - Embarquement sur le Crux Australis

Après une nuit bien humide à Puerto Yungay, on est retournés au port pour attendre l’embarquement sur le bateau. On était un peu en avance, même très très très en avance. Heureusement la cafétéria du port était ouverte. On a mangé une bonne empanada de carne et on a joué aux cartes en attendant de pouvoir embarquer. A 16h, on a fait grimper Boxy sur le bateau mais il fallait attendre 18h pour que les passagers puissent embarquer. Donc on est retournés attendre à la cafétéria..! Elle nous a quand même sauvé aujourd’hui puisqu’il a plu presque toute la journée.

2h plus tard, on est montés sur le bateau et on a patienté jusqu’à 20h, heure du départ.

Tous les passagers avaient un siège attitré, mais les nôtres n’étaient pas super. On a réussi à trouver un salon au niveau inférieur presque vide. Alors on a pris les meilleurs sièges 😜

A 21h on a eu le droit a notre premier repas à bord. Plutôt correct, mais il ne faut pas avoir trop d’appétit. On se croirait un peu en prison avec ces plateaux métalliques où ils te servent directement dedans, une mini louche.

On n’a pas pu profiter du paysage avant la nuit a cause de cette pluie incessante.

A 23h, on est arrivés à Caleta Tortel, notre première escale. On n’est pas descendus parce qu’il faisait nuit, il pleuvait et qu’on avait déjà visité ce village 2 jours plus tôt. Après avoir récupéré quelques passagers et charger/décharger des marchandises, on est repartis.

Aurelie et Sara ce sont endormis sur leur siège mais Thomas est allé dormir dans le van.

• • •

15/12/19 - Il pleut, il mouille...

Après une nuit plutôt correcte, on s’est réveillés à 8h45 pour être sûrs de ne pas louper le petit-déjeuner qui est servi à 9h.

On est ensuite montés sur le pont pour profiter du paysage. On était un peu déçu que ce soit autant nuageux et pluvieux mais c’était quand même très beau. On a même eu la chance de voir des dauphins et des otaries.

A 12h30 on est arrivés a Puerto Éden, un petit village où tout est construit sur pilotis. Ce village est un des seuls qui existe au milieu des Fjords Chilien, a 270km de bateau de Puerto Yungay. On a eu 1h d’escale afin de visiter le village.

Puerto Edén 

Forcément il pleuvait toujours, nous avons fait le tour des passerelles et des différents miradors, puis nous sommes retournés sur le bateau une heure plus tard.

A ce moment là, beaucoup de monde est monté dans le bateau, nous qui avions beaucoup de place dans notre salon, on était désormais complet.

Apres être repartis, on a eu le droit au repas du midi. Mais comme il y avait plus de monde, c’était un gros bordel. Le réfectoire peut accueillir à peine 25 personnes et nous étions environs 170 personnes à bord.

On a passé l’après-midi à étudier la suite du programme, à profiter du paysage et des dauphins. Nous avons même eu le droit à quelques éclaircies.

Le repas du soir a été servi a 19h puis on a eu 2 films, en espagnol bien sûr ! Nous sommes allés nous coucher vers minuit, Sara et Thomas ont dormis dans le van et Aurélie est restée dans son siège.

• • •

16/12/19 - Bienvenido a Puerto Natales

Nous nous sommes réveillés à 9h pour avoir notre petit-déjeuner, les quantités étaient toujours autant minimes.

Nous avons eu toujours autant de nuages et de pluies qui nous bloquent la vue du paysage... plus que 7h avant l’arrivée, on commence a en avoir marre. Nous avons fait passer le temps avec un film, puis le repas du midi, et un peu de rangement dans le van. Nous avons encore un peu profité de ce paysage inédit malgré le temps.

Nous sommes enfin arrivés à Puerto Natales à 17h, après 45h de trajet.

A peine débarqué nous avons filé au camping que nous avions repéré et on s’est empresséS de déposer nos affaires à la laverie.

La pluie a fait son apparition, nous avons mangé dans le van puis on s’est couchés.

On se rapproche du bout du monde...

J63

Ce matin nous nous sommes levés tranquillement. Nous avons débuté la visite de Puerto Natales sous la pluie.

Ça ne nous a pas vraiment plu... Nous sommes allés déjeuner au restaurant La Mesita Grande et on s’est régalés !

Nous avons décidé de profiter du reste de cette journée pluvieuse pour faire un gros pleins de courses. Mais ce fut un peu compliqué. Nous ne savons toujours pas si nous pourrons faire le trek du W de 5 jours, ou si nous serons obligés de faire que les 2 jours, étant donné que nous n’avons pas pu réserver les différents campings. On est partis du principe qu’on ferait les 5 jours donc on a acheté de quoi faire des sandwiches pour 5 jours. On peut vous dire que ça en fait de la tranche de jambons et de pain de mie !!! Enfin bref, on a aussi fait nos derniers achats techniques, une recharge de gaz pour le réchaud par exemple.

Après ces derniers achats nous avons filé vers le Parque Torres del Paine.

Notre premier objectif a été de se renseigner dès l’entrée du parc si il allait être possible pour nous de faire les 5 jours de trek sans avoir réservé les campings. Et là, tous nos espoirs se sont partis en fumée. On nous a confirmé qu’on ne nous laissera pas monter sans réservations. Tampis, on fera seulement les deux jours. Au moins on verra le principal.

Lago Pehoe 

Il faut quand même vous dire que dès l’entrée du parc on a été un peu déçu de voir que c’est réellement une usine à touristes... mais on n’a pas vraiment le choix. Nous avons choisi de passer notre première nuit dans le parc au camping du Lago Pehoe.

Copain du soir 

Distance parcourue : 100km

Temps de parcours : 2h

Vitesse moyenne : 50km/h

J64
J64
Publié le 22 janvier 2020

Ce matin c’est le grand jour tant attendu ! Nous n’avons même pas pris le temps de prendre notre petit déjeuner. Nous avons directement été au port pour prendre le bateau qui nous a emmené du côté de Paine Grande en traversant le Lago Pehoe. Nous avons pris le premier bateau à 9h, la traversée a durée une petite demi-heure.

Traversée  

Nous sommes donc arrivés sous la pluie, après un petit détour au toilettes nous avons enfin commencé notre trek du jour. Nous avons parcourus les 12km aller sous la pluie 🌧 ! La pluie ne nous a même pas démotivé parce que, plus nous avancions, plus nous découvrions un paysage magnifique.

A l’aller  

Nous avons commencé à apercevoir des icebergs sur le lac, puis au loin nous avons vu le glacier Grey. Nous avons décidé de faire une pause dej dans le refuge Grey pour nous réchauffer et sécher un peu. Après cette courte pause nous sommes allés au plus près du glacier pour pouvoir l’admirer.

Glacier Grey 
Séance photo 

Nous avons fait demi tour et nous sommes retournés à Paine Grande pour pouvoir reprendre le bateau. Il ne fallait pas trop traîner en route puisque le dernier bateau était à 18h35. Le retour à été un peu long même si au moins cette fois-ci, il ne pleuvait plus.

Au retour 

Nous sommes arrivés à tant pour pouvoir prendre le bateau, mais pas sans mal pour Sara, qui avait un gros mal de genou. Nous avons donc fait 27km au total en 6h15 pour un dénivelé positif de 370m.

Nous sommes arrivés sur le parking une demi heure plus tard et la ... nous n’étions pas au bout de notre peine. Boxy ne démarrait plus !!! Haaaa 😨!!! Apparement la batterie moteur est à plat.

Heureusement un campingcar était garé sur le même parking que nous et il avait des pinces. Grâce à notre batterie auxiliaire nous avons pu faire redémarrer la batterie moteur. Nous avons enfin pu repartir, à la recherche d’un camping juste à la sortie du parc. Malheureusement le camping que nous avions repéré n’était pas du tout adapté. Nous avons fait demi tour et nous sommes allés dormir au camping Torre central. Après une bonne soupe, et une douche chaude, tout le monde au lit pour être en forme demain matin.

Bestiole du jour 
• • •

Aujourd’hui nous souhaitons un Joyeux Anniversaire à Poupette 😍

Distance parcourue : 36km

Temps de parcours : 1h

Vitesse moyenne : 36km/h

J65

Aujourd’hui le réveil a piqué un peu. Les courbatures de la veille se sont fait ressentir et le genou de Sara n’est toujours pas en grande forme.

Nous avons pris notre petit dej, Thomas a démarré Boxy avec la batterie auxiliaire et nous sommes allés au point de départ du trek de Torres del Paine.

Et c’est parti pour 19km aller retour, avec un dénivelé positif de 750m à l’aller.

Le trajet jusqu’au réfugio Chileno s’est plutôt bien passé. La montée était raisonnable, la vue sur la vallée était magnifique et le sentier assez large pour le monde présent. Enfin, ... certains passages étaient tout de même pénibles à cause des nombreux cailloux présents et de la foule qui doit se suivre à la queue leu leu. Ça n’a pas été une partie de plaisir et nous avons été plus ou moins obligé de se séparer un peu pour que chacun puisse monter à son rythme. Une fois arrivés au refugio Chileno, une avons fait une pause pour se reposer, mais une courte pause, pour ne pas avoir le temps de se refroidir.

Nous avons ensuite attaqué la deuxième partie de la rando. Il nous restait 4,4km avec 470m de dénivelé positif. La montée fut longue et douloureuse, surtout les derniers kilomètres, tous entassés les uns derrière les autres.

Arrivés au sommet, on va dire que la vue n’était pas optimale. Les fameuses Torres tant attendues, étaient partiellement cachées par les nuages.

Nous sommes descendus doucement, avec une nouvelle fois un arrêt pipi et repos au refugio Chileno.

Une fois de retour au parking, après 6h de marche, il a fallut, une fois de plus, redémarrer Boxy a l’aide de pinces, mais notre batterie auxiliaire était à plat. Nous avons donc dû demander de l’aide. Une fois le van démarré, nous sommes retournés à Puerto Natales. Pour se récompenser de ces deux jours de marche intense, on s’est offert un super repas au restaurant.

Distance parcourue : 123km

Temps de parcours : 2h

Vitesse moyenne : 62km/h

J66àJ67
J66àJ67

20/12/19 - Arrivée à Punta Arenas

Ce matin, les jambes lourdes de la veille, nous avons pris la route en direction de Punta Arenas. Il nous a fallut 3h pour arriver. Notre premier objectif a été de trouver une nouvelle batterie moteur. Heureusement nous avions mis notre batterie à charger pendant la nuit, sinon nous n’aurions pas pu démarrer ce matin. Après avoir fait deux magasins différents, on nous a orienté vers la zone franche de la ville pour en trouver une moins chère. Nous avons finalement réussi à trouver exactement la même que celle que nous avions.

Nous avons donc décidé de nous balader dans les magasins de cette zone franche. Aurélie a d’ailleurs trouvé un superbe kway de marque pour pas cher. Le sien avait été beaucoup trop défaillant après avoir passé plusieurs heures à marcher sous la pluie sur le chemin du glacier Grey.

Après ces petits achats, nous sommes allés au port afin de connaître et de réserver le bateau qui nous emmènera jusqu’à Porvenir, en terre de feu. Nous avons réservé un billet pour le 22 décembre en fin d’après midi.

Nous nous sommes ensuite mis en quête de trouver un camping. Nous avons finalement atterris dans le jardin d’un hôtel qui nous a gentiment accueilli. Aurélie a même eu la possibilité de dormir dans un vrai lit pour le même prix. Ça nous a évité de planter la tente sous la pluie une fois de plus !

Distance parcourue : 246km

Temps de parcours : 3h

Vitesse moyenne : 82km/h


• • •

21/12/19 - Visite de Punta Arenas

Aujourd’hui nous avons décidé, après le petit déjeuner, d’aller visiter la ville de Punta Arenas.

Vue sur mer  

Nous sommes allés dans le centre ville à pied, en longeant le bord de mer. Avant tout, il fallait absolument que l’on retire de l’argent. Malheureusement, à cause des manifestations la plupart des banques sont fermées, dont celle où nous n’avons pas de frais. Nous avons donc été obligés de passer par l’office de tourisme pour se renseigner. Nous avons finalement réussi à trouver un distributeur dans une galerie commerciale.

Plaza Muñoz  Gamero & Museo

Une fois notre argent en poche, nous sommes allés en direction du musée de la ville, en passant par la Plaza Muñoz Gamero, mais encore une fois, il était fermé à cause des dégâts subis lors des manifestations.

Nous avons marché dans les rues du centre ville mais l’oxygène est vite devenu irrespirable. Les vapeurs de lacrymogène étaient toujours présentes. Après quelques achats dans les boutiques de souvenir nous sommes finalement rentrés.

Street art 
J68
J68

Aujourd’hui nous avions décidé d’aller visiter le Fort de Bulnes. Malheureusement il pleuvait mais ça ne nous a pas arrêtés. Nous avons tout d’abord longé la côte puis nous sommes entrés sur le site du fort.

Nous avons commencé par visiter le musée, qui retrace l’histoire de la découverte des îles par Magellan.

Ensuite nous avons visité le Fort, construit presque intégralement en bois.

Nous avons marché le long de l’eau sur la rive du détroit de Magellan, puis nous sommes retournés à Punta Arenas pour prendre le bateau.

Le départ était prévu à 16h mais au moment d’embarquer le départ a été annulé a cause des mauvaises conditions climatiques. Le départ a été reporté au lendemain matin. Nous sommes donc retournés dans le jardin de l’hôtel pour y passer une dernière nuit.

J69
J69
Publié le 23 janvier 2020

Ce matin nous nous sommes levés tôt pour être sûr de ne pas louper le bateau. Au moins, ce matin, le bateau était confirmé. Nous sommes partis du quai à 9h.

La traversée a durée 2h pour 40km, nous sommes donc arrivés en fin de matinée à Porvenir en terre de feu chilienne. Il s’agit de la région la moins peuplée du Chili dont Porvenir en est la ville la plus importante. Nous nous sommes rapidement baladés dans ce petit village aux maisons couvertes de tôles.

Nous n’avons pas êtes conquis alors nous avons continué notre route jusqu’à la colonie de manchot rois 🐧. Mais nous sommes lundi, et le lundi c’est fermé.

Pour patienter jusqu’au lendemain, nous nous sommes trouvés un super petit refuge gratuit au bord de la route.

On n’aurait pas pu espérer mieux. Il y avait une pièce avec un poêle à bois, une table et des bancs, ainsi qu’une petite mezzanine où nous avons pu y poser le matelas d’Aurélie. En plus de ça, il y avait des toilettes sèches ! Ça nous a fait du bien d’avoir un abris pour échapper au vent et à la pluie, mais surtout pour pouvoir nous réchauffer.

Distance parcourue : 102km

Temps de parcours : 2h

Vitesse moyenne : 51km/h

J70

La nuit a été plutôt bonne, malgré les puissantes raffales de vent qui faisaient bouger le van. Aujourd’hui on était, plus que près, pour aller visiter la réserve des pingouins rois 🐧👑 !!!

Nous avons donc libéré le refuge et nous sommes partis à l’entrée de la réserve.

On ne va pas vous cacher à quel point on était tous excités. A peine arrivés à l’entrée, on a voulu savoir si on allait enfin pouvoir les voir. Et la, on nous a annoncé qu’ils étaient bien là !

Entrée du parc 

Nous avons eu le droit à une petite explication à propos du mode de vie des pingouins puis nous avons pu nous aventurer dans le parc pour nous rapprocher au plus près d’eux.

Informations 

A chaque point de vue, il y avait un petit abris ajouré à différents endroits qui permettait d’observer les pingouins à l’abris du vent.

Premier mirador 

Il faut savoir que le pingouin Roi est le deuxième plus grand qui existe sur la terre. C’est un oiseau migrateur, qui se déplace sur ses grandes pâtes en gardant les ailes ouvertes pour maintenir son équilibre. Il peut vivre jusqu’à 25 ans et pèse entre 10 et 12 kg.

Le groupe des plus âgés 

Nous sommes arrivés à un premier mirador avec un groupe de pingouins. C’était le groupe des plus vieux avec les femelles en train de couver leurs œufs.On était tellement émerveillés de pouvoir les voir de si près. Nous sommes restés un long moment à les contempler.


  Encore et encore des pingouins 

Ensuite nous nous sommes dirigés vers un deuxième groupe de pingouins, les plus jeunes. Ils étaient beaucoup moins nombreux puisque certains étaient déjà partis à l’eau pour aller pêcher.

Deuxième groupe de pingouins  

Nous avons même assisté au déplacement d’un troisième petit groupe. Il faut vraiment les voir se déplacer, c’est tellement drôle et mignon à la fois !

Vue de loin 

On est restés a les observer pendant plus de 2h sans se lasser.

[ Pour voir nos vidéos rdv isur notre Instagram 😉]

Il a ensuite fallu qu’on décidé où nous allions passer notre réveillons de Noël 🎄 ! Là meilleure option pour nous était de retourner dans notre refuge et de nous y installer comme des rois.

Pour notre festin de Noël nous avons eu : du saumon fumé austral, du foie gras, ramené de France par Aurélie, nous avons fait un genre de boulettes de poulet, pomme de terre grillées, et nous avons bu du vins rouge et blanc du Chili et nous avons même fait peter des bulles 🍾 mais rien à voir avec notre cher champagne 🥂 ! Il faut avouer que les repas de familles, sans fin, où nous finissons tous le ventre beaucoup trop pleins et tous alcoolisés, nous manque ...

• • •

Nous vous souhaitons un Joyeux Noël à tous !!! Passez de bonnes fêtes 🎉 et profitez de la famille pour nous ! C’était notre deuxième Noel sans vous et c’est toujours aussi dur ...

Pleins de bisous 😘 on vous aime.

• • •

On en profite aussi pour souhaiter un Joyeux Anniversaire à Sten

J71

Après ce festin du réveillon de Noël, nous nous sommes fait une petite grasse matinée pour évacuer l’alcool absorbé la veille. Nous avons rangé nos affaires et nous nous sommes mis en route pour aller à Ushuaia. Notre première étape a été de passer la frontière entre le Chili 🇨🇱 et l’Argentine 🇦🇷. Le passage de frontière a été très facile. Le passage en Argentine est très simple puisqu’il n’y a pas vraiment de contrôle du véhicule. Nous avons donc fait notre sortie du Chili, puis l’entrée en Argentine. Rien de plus simple pour nous, qui n’en sommes plus à notre première frontière.


Pour continuer à nous suivre, rendez-vous sur notre carnet de voyage en Argentine 🇦🇷👉🏻https://www.myatlas.com/TometSara/13-argentina


Distance parcourue : 61km

Temps de parcours : 45min

Vitesse moyenne : 81km/h

J72
J72
Publié le 28 janvier 2020

Arrivés à la frontière du Chili, c’est toujours la même histoire. Il ne faut pas être en possession de tout ce qui est animal ou végétal. En gros, les fruits, légumes, et viande crue ne passent pas la frontière. La douane Chilienne est très exigeante pour éviter au maximum la prolifération d’une certaine mouche qui mord. On l’a croisé sur la route et en effet elle n’est pas sympa du tout.

Une fois avoir donné notre dernière patate le douanier a terminé de fouiller le van et nous avons repris la route en direction de l’Argentine. Sur la route se trouve le parc national Pâli Aike. Nous avons donc décidé de nous y arrêter pour pouvoir le visiter demain.

Mais avant cela il a fallut que nous prenions encore un bateau à Bahía Azul.

La ville de Bahia Azul est située à 165km de la frontière. De là, nous avons eu de la chance car un bateau navette arrivait tout juste. Nous avons donc embarqué pour 20 minutes de traversée jusqu’à Punta Delgada.

Sur la route nous avons eu la malchance de nous prendre un bon cailloux dans le pare-brise. On a eu droit à un joli impact 😢

Puis, il nous restait 53km jusqu’à l’entrée du parc. Nous sommes arrivés juste à la fermeture. Mais le garde forestier nous a autorisé à camper sur le parking du parc et il nous a laissé les toilettes ouvertes pour la nuit. C’était parfait pour nous.

Distance parcourue : 218km

Temps de parcours : 3h

Vitesse moyenne : 72km/h

J73

Ce matin nous nous sommes enfin aventurés dans le Parque Pali Aike.

Nous avons commencé par aller voir le lac Ana.

Puis nous avons marché pour faire la boucle jusqu’à la cueva de Pâli Aike.

Pour terminer notre balade dans le parc, nous sommes allés voir la Morada del diablo.

Après cette jolie visite dans le parc, nous voilà encore une fois en direction de la frontière. Oui on sait, on va vous perdre a force. Mais c’est pas notre faute promis ! C’est à cause du découpage étrange de la terre à cet endroit. Le passage en douane a été rapide dans ce sens.


Venez nous suivre ! Promis vous n’allez pas perdre la tête, après cette dernière frontière nous serons pour un bon moment en Argentine 🇦🇷👉🏻https://www.myatlas.com/TometSara/13-argentina

Distance parcourue : 54km

Temps de parcours : 1h

Vitesse moyenne : 54km/h

J74
J74

Une fois la frontière Argentine passée, on est passés du côté Chili. On a eu le droit à un contrôle des fruits et des légumes, mais heureusement on avait prévu le coup !!

Au moins ça a été beaucoup plus rapide de ce côté là.

Une fois nos visa validés, nous avons repris la route pour Ensenada. Et pour une fois, nous avons eu la chance d’avoir un ciel totalement dégagé et ensoleillé sur le volcan Osorno.

Nous avons eu une petite place au camping d’ensenada et nous avons filé sur la plage pour terminer notre journée. Nous avons pu régler notre problème de bouteille de gaz, en l’échangeant dans une station service, contre une pleine.

Distance parcourue : 149km

Temps de parcours : 2h

Vitesse moyenne : 75km/h

J75

Après cette belle nuit au bord du lac et avec vue sur le Volcan Osorno, nous sommes allés à Puerto Varas pour nous rapprocher de Puerto Montt. Nous voulions retourner dans un des campings que nous avions déjà fait, mais avec le week-end qui approche, il était déjà complet.

Heureusement juste à côté, nous en avons trouvé un autre. En plus, il est aussi au bord du lac, alors on pourra faire bronzette.

Après avoir planté la tente, nous avons fait un aller-retour jusqu’à Puerto Montt pour faire des courses et pour qu’Aurelie puisse faire ses derniers achats.

• • •

Aujourd’hui nous souhaitons un joyeux Anniversaire à Alice !! 😘

• • •

Distance parcourue : 37km

Temps de parcours : 30min

Vitesse moyenne : 75km/h

J76
J76
Publié le 9 février 2020

Aujourd’hui nous avons dédié la journée au vidage du van. Et oui en deux mois avec Aurélie on a totalement mélangé toutes nos affaires. Alors on a tout vidé !! C’était aussi l’occasion pour nous de reprendre des photos.

En même temps ça nous a permis de donner à Aurélie quelques affaires qu’on voulait ramener en France.

Ça nous a pris un bon moment et on a pu faire un grand ménage.

Aurélie a finalement réussi à boucler son sac ! Et nous sommes allés profiter de la plage au bord du lac.

Une dernière petite baignade pour Aurélie et on a profité de notre dernière soirée à 3.

J77àJ78

Ça y est ! C’est le jour du grand départ pour Aurélie. Après avoir passé 2 mois en notre compagnie, et surtout à nous supporter, nous avons emmené Aurélie à l’aéroport de Puerto Montt. Et nous avons finalement été obligé de la laisser partir !

Ça nous a fait bizarre de nous retrouver à 2 ! Mais c’est comme ça !!

On est donc retournés au camping, on a changé d’emplacement et on a commencé à réfléchir à la suite de notre aventure.

Nous avons rendez-vous avec le garage pour Boxy lundi à Puerto Montt et après il faut que l’on se prépare à mettre en vente Boxy mais aussi qu’on soit à Buenos Aires sans faute le 15 Février pour accueillir Yannick et Anne Gaëlle.

Alors on cogite sur la suite et on s’organise.

J79
J79
Publié le 9 février 2020

Aujourd’hui nous avons enfin pu ramener Boxy au garage. Souvenez vous, on avait fait réparer Boxy ici il y a maintenant deux mois. Nous avions un problème moteur depuis des mois, ils nous avaient fait un diagnostic et il en était ressorti qu’il fallait changer la vanne EGR ! Ça nous avait coûté un bras mais on l’avait fait. Et le lendemain des réparations, le jour de notre grand départ sur la Carretera austral le voyant était réapparu. On avait fait le choix de continuer notre route.

Enfin bref, c’est notre grand retour au garage pour un nouveau diagnostic !

Nous pendant ce temps on a cherché des occupations. On a fait quelques courses et on a surtout trouvé le temps long !

Nous étions de retour au garage à 17h pour avoir enfin le fin mot de l’histoire. Allez !!! C’est l’heure de vérité !!! Alors notre problème moteur vient finalement d’une pièce qui s’est détachée dans le turbo.

Il est temps pour nous de faire changer les suspensions avants. Alors nous allons donc attendre jusqu’à mercredi, ou jeudi que les suspensions arrivent de Santiago et on a décidé de retourner à Ensenada pour y passer la semaine.

Distance parcourue : 37km

Temps de parcours : 30min

Vitesse moyenne : 75km/h

J80àJ83

28/01 au 30/01 - 3 jours d’attente

Pendant ces 3 jours d’attente nous étions au camping d’Ensenada et nous avons passé le temps comme on pouvait.

Nous avons surtout organisé la suite de notre voyage et en particulier les 2 semaines à venir avant qu’Anne Gaëlle et Yannick arrivent enfin !! 😃

• • •

Nous souhaitons un Joyeux Anniversaire à Nico. Pleins de bisous 😘

• • •

31/01/20 - Fin des réparations pour Boxy

Aujourd’hui c’est normalement 🤞🏻la dernière fois que nous amènerons Boxy au garage. Nous avions rdv à 10h30 et on peut vous dire qu’on était bien en avance.

On a déposé Boxy et un taxi nous a emmené dans le centre ville. On est direct allés se prendre un petit déjeuner au Dunkin donut 🍩. Ensuite nous avons fait un petit tour à la banque pour faire un dernier retrait. La journée fut longue, surtout qu’il pleuvait !

Heureusement qu’à midi Sara a pu manger ses sushis.

Nous avons enfin pu récupérer Boxy sur les coups de 18h. Ça y est, il est comme neuf ! Des suspensions avant toutes neuves, la révision faite et plus aucun problème moteur a l’horizon ouf 😅.

Et il a même eu le droit à un nettoyage !

J84

Aujourd’hui notre seul objectif est de quitter au plus vite le Chili. Il faut vous dire qu’on commence à en avoir plus que marre des Chiliens ... en plus c’est les vacances scolaires depuis bien trop longtemps, on n’en peut plus de tout ce monde partout.

Nous avons mis 2h pour arriver au poste de douane de la frontière chilienne. Et la, un monde de dingue. Il a fallut que nous fassions la queue pendant 1h15 et sous la pluie pour réussir à valider notre sortie du territoire !

Adieu Chile !

Continuez à nous suivre, c’est bientôt fini 🙃

• • •

https://www.myatlas.com/TometSara/13-argentina

Distance parcourue : 149km

Temps de parcours : 2h

Vitesse moyenne : 75km/h