Carnet de voyage

10 * PARAGUAY

25 étapes
25 commentaires
27 abonnés
Dernière étape postée il y a 139 jours
Si tu ne sais pas où tu vas, va là où tu ne sais pas. -- Inconnu
Du 30 juillet au 6 septembre 2019
39 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 11 septembre 2018

LE PARAGUAY 🇵🇾

* Capital : ASUNCION

* Superficie : 406 752 km2

* 💰 Devise : Le Guarani - 1€ = 6805,19 PYG

* Langue : Espagnol et Guarani

* Décalage horaire : de GTM -4H 🕔

* Itinéraire : Arrivée - ENCARNACION

Notre trajet consiste à remonter vers le nord du pays TRINIDAD - BELLA VISTA - CIUDAD DEL ESTE - IGUAZU - VILLARRICA - CAACUPE jusqu'à ASUNCION.

Ensuite nous continuons, toujours vers le nord CONCEPTION - PUERTO PINASCO - FUERTE OLIMPO - PUERTO BAHIA NEGRA - FILADELFIA jusqu'en BOLIVIE 🇧🇴

• • •

MAJ 30/07/19 — finalement nous avons passés la frontière à CIUDAD DEL ESTE, pour ensuite faire un aller-retour à ENCARNACION et reprendre l’itinéraire initial

J1àJ2

30/07/19 - Passage de frontière

A 16h26 on a réussi à sortir « officiellement » du Brésil. Mais côté Paraguay c’était le chaos. Un vrai bordel en arrivant à ciudad del este. Encore une fois c’est la responsabilité de chacun de régulariser sa situation. On s’est rendus compte, trop tard, que nous n’avions pas pris la bonne file. On a été obligé de demander à un militaire où aller. Il nous a envoyé au contrôle des camions de marchandises 🤦🏻‍♂️. Mais comme on n’avait pas encore nos passeports tamponné, ça n’allait toujours pas. Heureusement un des douaniers a fini par monter avec nous dans Boxy et nous a guidé au bon endroit. Il a surtout dit à ses collègues de nous laisser stationner là où ce n’était pas autorisé.

Enfin bref, à 17h on avait enfin les papiers ! On a essayé tant bien que mal de sortir de ce bordel... on a retirer de l’argent et on est allés dans un club qui accueil les voyageurs gratuitement.

• • •

31/07/19 - Une journée à Ciudad del Este

On a décidé de ne rien faire aujourd’hui !!! L’entrée au Paraguay hier nous a épuisée et le peu qu’on ai vu de Ciudad del Este ne nous a pas du tout plu. On a même pas eu envie d’aller se balader !

Alors on a chacun vaqué à nos occupations.

J3

Ce matin on a pris le temps de ranger nos affaires et on a pris la route en direction de Encarnacion.

En partant on est tombé sur un monsieur qui vendait des fraises 🍓au bord de la route pour trois fois rien. On a craqué !!!!!!

On a décidé de s’arrêter sur la route pour grignoter un morceau et nous sommes finalement arrivés vers 16h.

On a fait un petit passage dans un supermarché pour faire le pleins de bonne choses et on a cherché un camping. On a trouvé, grâce à l’application IOverlander, un hôtel qui met à disposition son parking avec accès à l’eau, l’électricité et une salle de bain. On était les seuls donc c’était super cool.

J4

On a passés une matinée tranquille à traîner en pleins soleil ☀️.

On s’est mangés une bonne salade 🥗de tomates 🍅et une salade de fruits 🍓.

On est partis visiter la ville en début d’après-midi. Le ciel était un bleu immaculé mais il y avait un vent de dingue. On a commencé par aller voir le sambodrome. A Encarnacion il y a un des meilleurs carnavals du monde. Bien évidemment, il était fermé mais on a pu voir la longue allée où les chars défilent.

Ensuite, nous nous sommes baladés sur la Costanera, jusqu’à la Playa San José.

La côte est vraiment belle, et on y voit même l’Argentine 🇦🇷!!

Nous avons choisi de continuer notre visite par le centre ville. D’ailleurs on a fait un arrêt dans un magasin d’électroménager. On a craqué pour un petit chauffage électrique et même une bouilloire. On ne pourra pas les utiliser quand nous serons sur la batterie auxiliaire, mais on arrive assez facilement à se brancher ici, donc on espère pouvoir les utiliser le plus souvent possible.

On a poursuivi notre visite par la place principale et nous sommes retournés dans notre « camping ».

Pour se réchauffer un peu Thomas a fait un feu 🔥et Sara a testé notre nouveau chauffage !! Le test a été concluant, le van se réchauffe très vite lorsque le chauffage est en marche. Mais, lorsqu’on l’éteint, la chaleur se dissipe vite ...

J5
J5

Ce matin on s’est réveillés sans forcer à 10h30. On a sacrément bien dormis.

On a commencé notre journée ensoleillée par un bon jus 🥤de fraise 🍓maison ! Un vrai régal !!

On a pris le temps de ranger un peu le van, c’est fou comme on peut mettre le bordel en une journée dans un si petit espace.

On est passés en ville pour se faire une tournée des banques. Après 4 essais, on n’a pas réussis à en trouver une sans frais :(

On a décidé de manger dans un restau qui fait des sandwiches 🥪sur mesures ! On a pu choisir tous les ingrédients que l’on souhaitait. Un vrai régal.

On a pris la route en direction de Trinidad. Un petit village avec des ruines de missions jésuites.

On s’est promenés pendant un moment permis les ruines, sous le soleil ☀️.

Ensuite, nous avons repris la route en direction du parc Manantial. On a décidé d’y passer la nuit. Il y avait un espace de camping plutôt bien aménagé, avec douche chaude, toilettes et même le wifi 👌😉.

Le seul soucis c’est que passé 17h30, il fait déjà nuit et la température baisse beaucoup trop rapidement !!! Pour y remédier, Thomas à dégainer son barbecue préféré, pour faire un beau feu de joie 🔥!!!

J6

Ce matin, nous nous somme levés tranquillement sous un beau soleil. On n’a pas manqué notre petit déjeuner et on a surtout profité du beau temps pour prendre une bonne douche 🚿bien chaude !

Ensuite, le propriétaire nous a gentiment proposé d’embarquer à bord de son énorme camion pour faire la visite de son domaine, avec un groupe d’enfant venu pour la journée.

On a donc parcourus les nombreux hectares de la propriété, à bord du camion. Nous sommes passés dans la forêt 🌳et même à travers le Rio. La balade a durée une bonne heure et demi, c’était chouette.

Nos amies les vaches  

Nous avons passé l’après-midi à profiter du soleil et à vous écrire 👍🏻😂.

Dès la tombée du jour, Thomas a encore une fois été obligé d’allumer un feu 🔥. C’est fou à quel point les températures baissent vite. Au moins avec un feu, nous pouvons passer une partie de la soirée dehors et pas renfermés dans Boxy.

J7
J7
Publié le 17 août 2019

Aujourd’hui nous avons décidé d’aller visiter la deuxième mission jésuite du coin.

Nous sommes donc partis dans la matinée, pour visiter les ruines de la mission Jesus de Tavarangue. Encore une fois nous avons eu une chance de dingue ! Le ciel était d’un bleu magnifique ! On vous laisse juger vous même, au travers des photos.

Sur le chemin du retour, nous avons croisé un vieux monsieur qui faisait du stop au bord de la route, mais surtout en plein cagnard. Forcément on l’a pris avec nous ! Nous l’avons déposé dans un village sur notre route. Le trajet fût folklorique, ici l’espagnol est la langue principale mais la plupart des gens parlent le guarani, qui est d’ailleurs enseigné à l’école. Le souci c’est que cette langue n’a vraiment rien à voir avec l’espagnol donc c’était compliqué de se comprendre.

Ensuite nous sommes allés faire quelques courses pour rentrer se faire à manger. Et vous nous connaissez... on a bien mangé 😉

Nous avons passé l’après-midi à profité du soleil ☀️et notre soirée au coin du feu 🔥.

J8

Aujourd’hui nous avons décidé de prendre la route en direction du Parque San Rafael. C’est une réserve naturelle avec une lagune. Mais c’est aussi un Parque accessible après 30km de piste 😅. Au moment de partir, on ne savait pas vraiment ce qui nous attendait...

Le trajet sur piste s’est dans l’ensemble bien passé. On avait l’impression d’être seuls au monde 🌍, perdus dans les champs. Nous sommes arrivés au camping du parc après 2h15 de route.

Nous étions les seuls. Nous n’avons pas pu nous brancher à l’électricité, mais comme notre batterie auxiliaire est chargée à fond on espère pouvoir tenir plus de 24h.

J9

Après notre petit dej nous avons préparé notre pic nique pour notre randonnée du jour. Nous sommes allés faire les trois sentiers du parc.

Nous avons commencé par Le Sendero Chachi (en vert), qui fait 6,7km.

Sur la boucle de ce sentier nous avons emprunté Le Sendero Tuká Pakova, qui lui aussi fait une boucle de 1,1km.

Pour finir, nous avons rejoins Le Sendero Urutaú (en jaune) de 1,9km autour de la lagune. Un bon 10km pour cette balade, qui était vraiment sympathique.

On a terminé notre journée par un joli coucher de soleil. Et forcément un petit feu 🔥pour nous réchauffer

J10

Ce matin le ciel était plutôt gris. On a sentit la pluie arriver.

On est partis un peu après 10h30. Il fallait absolument partir avant la pluie, sinon la route allait devenir très glissante.

Cette fois ci, nous n’avions que 10km de piste avant de retrouver la route principale. Ceci dit, elle n’était vraiment pas en bon état. Le paysage était vraiment étrange, c’est très plat, il y a des champs à perte de vue et les villes que l’on traverses sont minuscules et sans commodité.

Vers 12h30, on a enfin pu observer un changement de paysage. Des montagnes commençaient à se former au loin.

Nous sommes arrivés au camping, au pied du cerró Tres Kandú en début d’après-midi. C’était un genre de campement avec des sanitaires et on a même réussi à avoir l’électricité.

Comme il faisait bien chaud, Sara en a profité pour faire un peu de ménage. A cause de la piste, on avait une couche de poussière rouge jusque sur le plan de travail. Et le sol ça faisait un moment qu’on ne l’avait pas lavé à fond 🧽.

J11
J11

Ce matin, le réveil a sonné à 8h pour grimper le Cerro. Mais après avoir passé la tête dehors, on a vite abandonné à cause de la pluie 🌧. Ça ne vaut pas le coup de grimper pour risquer de se blesser et surtout pas pour ne rien voir une fois arrivé en haut.

Alors, on fait la grasse matinée !!

En plus, cette nuit Sara a encore gonflée. Pourtant cette fois elle n’a rien mangé à part un peu de beurre sur les mouillettes pour son œuf à la coque d’hier soir ... pas de quoi en faire un fromage quand même 🤦🏼‍♀️ heureusement on a toujours les médicaments que la pharmacie lui avait donné en Argentine.

Le brouillard était tellement épais qu’on ne voyait même plus la montagne qu’on devait gravir aujourd’hui. On n’a pas pris de risque on est resté au chaud dans le van toute la journée.

Alors on a passé le temps comme on pouvait ... La vie des poules 🐔nous a passionnée. On leur a même donné à manger 🙃

A cause des fortes pluies, on a découvert une fuite au niveau du lanterneau. Il va falloir qu’on surveille ça de près.

Le soir, un énorme orage 🌩a éclaté, le tonnerre ⚡️résonnait dans la montagne 🏔

J12
J12

Ce matin, on a voulu retenter l’ascension. On avait mis le réveil à 8h. Mais le ciel était toujours couvert. La montagne 🏔était trop dans le brouillard pour que l’on puisse escalader sans risque. En plus il a plu toute la nuit, le sentier devait être trempé.

Nous sommes partis à 11h15, et on a fait une pause à villarica pour faire le pleins de course. Cette ville est un peu étrange et chaotique, il n’y avait pas un seul restaurant.

Nous sommes enfin arrivés à quelques kilomètres du village de La Colmena, sur un immense terrain aménagé pour les voyageurs, par un couple de français et leurs deux enfants, appelé Tranquilo. On pense y rester quelques jours !!

J13àJ24

Ces quelques jours on été reposants !!!

On vous propose quelques photos en vrac !

Nos journée ce sont résumées à quelques activités, mais rien d’épuisant, rassurez vous !!!

Courses au village, Jouer avec les enfants, Boire du vin, Grillade au soleil ☀️

Beaucoup de vent 💨 et de soleil ☀️, Partages de voyage, Rattrapage du retard du blog,

Se la couler douce, Jouer avec les chiens 🐕Dolie et Diego, Faire des lessives, Réparer le lanterneau, Cuisiner, ...

J25
J25
Publié le 25 août 2019

Aujourd’hui nous avons décidé d’aller voir le Salto Cristal. On a pris un bon petit déjeuner et nous avons pris la route en direction de la cascade. Quand on vous dit la route, en réalité c’est surtout 19km de piste. A travers champs, comme d’habitude, dans la poussière et sous le soleil ☀️. L’endroit est très peu indiqué donc nous avons fait confiance à maps.me. Quelques kilomètres avant d’arriver on remarque un panneau à une intersection indiquant un nouvel accès à la cascade. Mais après 2 km plus rien. On décide finalement de faire demi tour pour aller à l’endroit indiqué par maps.me. Nous arrivons donc dans un camping vide, même abandonné... on s’est garé à l’ombre et on a cherché le sentier jusqu’à Salto Cristal. Par chance il était encore indiqué. On a choisi de commencer par le sentier qui mène en haut de la cascade.

Puis, nous avons emprunté celui qui mène en bas de la cascade. Après quelques minutes nous nous sommes vite rendus compte qu’il y avait un problème.

On pouvait voir un ancien escalier en bois totalement démoli. On a eu beaucoup de mal à descendre jusqu’en bas. On a même faillit rebrousser chemin quand Thomas a chuté, après avoir glissé et s’être raccroché à une liane, qui a fini pas céder !! On a évité le drame tout de même, quelques mètres plus loin il aurait chuté de plusieurs mètres. Mais rassurez-vous, il y a eu plus de peur que de mal ! Seulement quelques égratignures superficielles sur là jambe gauche.

On a fini par réussir à descendre jusqu’en bas et découvrir cet endroit magique. La cascade tombe dans un genre de bassin en pierre. L’eau était magnifique et bien sur, nous étions seuls !!

La remontée fut tout aussi périlleuse, mais sans blessures.

Nous avons repris la piste pour rentrer à Tranquilo.

• • •

Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Marjie 😘. Tu nous manques !!!

J26

Ce matin, après un bon petit déjeuner nous avons décidé d’aller visiter le Parque Ybycui.

Nous nous sommes mis en route en vers 10h30 pour arriver 1h30 plus tard, après 20km de piste. Et cette fois-ci, elle était vraiment difficile. On avait un peu peur de rester ensablé, mais tout s’est bien passé.

Sur la route 

La taxe d’entrée au parc est de 20 000 Guarani par personne et 35 000 Guarani pour le stationnement de Boxy.

Après une petite discussion avec le garde qui avait très envie de nous parler de son pays mais aussi de foot ⚽️, nous avons commencé par visiter la Rosada. Un musée y retrace l’histoire de cette ancienne usine de métallurgie, construite en 1854 et détruite pendant la guerre de la Triple Alliance.

Museo 

Ensuite on s’est fait une petite pause, à l’ombre dans Boxy, pour manger un morceau. Puis nous avons attaqué la visite du parc, via les 3 sentiers.

Nous avons commencé par le Sendero al Salto Guarani. Un sentier de 1,2km qui mène au Salto Guarani.

Ensuite nous sommes allés voir le Salto Mina, puis nous avons emprunté le sentier d’un kilomètre qui forme une boucle.

Sur la route nous avons fait un détour pour aller voir le Salto Escondido 2km plus loin.

Cette fois ci il ne nous est rien arrivé en chemin. On a terminé notre journée avec 10km de marche au compteur, presque seul au milieu de la forêt et de magnifiques cascades.

Pour le retour à Tranquilo on a préféré passer par la route goudronnée. Deux fois plus longue, mais sans prise de tête.

Le soir, nous avons fait notre dernier apéro avec toute la clic ! Et oui, demain on reprend la route !

J27
J27

Aujourd’hui c’est notre grand retour sur la route. Après deux semaines de pause à Tranquilo, bien entouré, il était temps pour nous de repartir. Après avoir fait nos adieux à tout le monde, nous avons repris la route à 13h.

On s’est arrêtés, une première fois, dans un petit bled sur la route pour acheter des empanadas. Puis une seconde fois à Yaguaron pour admirer l’église franciscaine de la Buenaventura. Datant du XVIIIeme siècle, elle est doté d’un clocher indépendant en bois et est intégralement sculptée et peinte à l’intérieur.

Après ce cours arrêt, nous avons continué en direction de Asunción ! La fin du trajet sous la pluie a été très lent. Les paraguayens ne savent pas du tout conduire. Un vrai calvaire pour essayer de ne pas se faire rentrer dedans.

Enfin bref nous sommes arrivés à Asuncion, nous nous sommes installés sur le parking sécurisé d’un hôtel avec accès aux sanitaires, à l’électricité et même à la piscine.

Distance parcourue : 137km

Temps de parcours : 2h30

Vitesse moyenne : 55km/h

J28
J28

Nous avons passé une nuit quelque peu mouvementée. Il faisait une chaleur de dingue mais 5 minutes à peine après avoir ouvert la fenêtre on s’est retrouvé envahi par les moustiques 🦟et pour finir un énorme orage à éclaté. Piouuufff une dure nuit 🌙.

Ce matin on est partis vers 11h30 pour faire des courses. Mais finalement une pause au mac do s’est imposée. Ça fait déjà un mois qu’on n’a pas mangé un gros burger 🍟hahaha.

Une fois avoir remplit Boxy à bloc de courses, on est partis faire la tournée des garages pour trouver de nouveaux pneus.

Après avoir fait au moins 5 garages différents on a enfin réussi à trouver 4 pneus dans notre budget et surtout des vrais pneus adaptés à Boxy. A chaque fois ils voulaient nous « adapter » des pneus.

Mais on a réussi notre mission et en plus ils nous les ont installés directement. On a pu rentrer au camping avec nos nouveaux pneus 😃😇

Il a plu toute la journée et à Asunción, quand il pleut ce sont des torrents qui dévalent dans les rues !!

J29
J29

Ce matin nous avons eu la joie de trouver un de nos quatre nouveaux pneus, totalement à plat !!! Quelle bonne nouvelle !!!

Nous avons donc été obligé de mettre la roue de secours pour retourner au garage. Heureusement que nous étions toujours à Asunción.

Au moins ça nous a fait un prétexte pour tester notre roue de secours. Et on a pu s’apercevoir que notre clé n’était vraiment pas pratique. On a été obligé d’en emprunter une autre à nos voisins de camping pour pouvoir dévisser ces fameux boulons, si bien vissés à la machine il n’y a même pas 24h.

Une fois la roue changée, on a filé au garage. Heureusement ils nous ont directement pris en charge. Apparement c’était un problème lié à une valve défaillante.

Une fois tout rentré dans l’ordre, Ouf ouf 😅, on est rentrés manger dans notre campement.

On a profité de l’après-midi pour prendre une bonne douche 🚿 Et pour se baigner dans la piscine, un peu trop froide.

J30

Le réveil a été difficile. Sara a encore la lèvre toute gonflée, ainsi que les mains. Pourtant elle n’a rien manger qui puisse déclencher son allergie. Peut être qu’on se trompe depuis le début ...

Enfin bref, on a pris le petit déjeuner et on est partis sur les coups de midi en Uber. Il fait beaucoup trop chaud 🥵pour prendre un bus ultra bondé et en plus le Uber nous a seulement coûté 3€70.

On a commencé la visite par la Plaza Uruguaya.

Plaza Uruguaya  

Ensuite nous avons visité le Museo ferrocaril. C’était la toute première station ferroviaire qui reliait Asunción à Encarnacion. On a pu y admirer l’un des premiers trains à l’avoir emprunté et différents objets de l’époque.

 Museo ferrocaril

Nous sommes ensuite passés par les 4 places : Plaza Juan E. O’Leary, Plaza de la democracia, Plaza de la libertad et la Plaza de los héroes. Sur cette dernière, a été bâti le Pantéon de los heroes dans lequel repose la dépouille de Francisco Solano López et celle d’autres personnalité. Deux gardes veillent à l’entrée.

Les 4 Plazas
 Pantéon de los heroes

Nous avons continué en passant devant la Catedral Metropolitana de Nuestra Señora de la Asunción. Puis, nous sommes allés au Cabildo de Asunción. Il s’agit du bâtiment qui accueillait à l’époque, le conseil municipal. Aujourd’hui c’est un centre culturel qui accueille des manifestations et des expositions.

 Catedral Metropolitana de Nuestra Señora de la Asunción
 Cabildo de Asunción

Nous avons continué à déambuler dans les rues du centre-ville jusqu’à un petit restaurant où nous avons fait une pause dej.

Nous avons poursuivi notre visite dans la Casa de la Independencia, un bâtiment de 1772, dans lequel a été signé la déclaration d’indépendance du Paraguay en 1811.

Casa de la Independencia 

Pour terminer notre visite du Centro, nous avons admiré le Palacio de López. Cet immense palais est le siège du gouvernement.

Palacio de Lopez 

Avant de prendre notre Uber pour le retour, nous avons traversé le Parque bicentenario, jusqu’à la Bahia de Asunción.

De retour à notre campement, nous nous sommes reposés à la piscine, mais c’est toujours difficile de se baigner tellement l’eau est gelée 🥶, pourtant il fait plus de 25 degré ici.

J31
J31
Publié le 2 septembre 2019

Apres une nuit compliqué a cause de la chaleur ambiante et des moustiques, on s’est réveillés et on a décidé d’aller voir le cimetière de la Recolleta d’Asuncion. Mais comme on a traîné avant de partir, il était déjà l’heure de manger. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas mangé une pizza donc on a décidé de se faire un Domino’s Pizza. On avait aussi oublié que leurs pizzas ne sont pas superbes. Mais quand même meilleure que celles qu’on a pu manger dans les pizzerias sud-américaine.

On a donc ensuite été visiter le cimetière où plusieurs personnes célèbres Paraguayennes sont enterrées dans des mausolées. On est rentrés 5 minutes mais on a vite fait demi-tour vu qu’on est tous les 2 pas très fan de ce genre de lieu.

On est ensuite allés voir le siege de la CONMEBOL, l’équivalent de l’UEFA en Europe. On a pu visiter gratuitement le musée, le gardien l’a ouvert juste pour nous. Et franchement, ça valait le coup !

Dans la première salle, était retracée l’histoire de la copa libertadores, avec les vainqueurs de chaque années depuis sa création.

Il y avait ensuite une deuxième salle pour les différentes nation faisant partie de la CONMEBOL, avec les victoires en coupe du monde et copa America.

Puis une troisième salle avec une chronologie des étapes importantes du football Sud-américain.

En repartant, on a eu la chance de voir 2 bus sortir. Comme il y avait un match a Asuncion de copa libertadores, on suppose qu’il s’agissait, soit de l’équipe paraguayenne de Cerro Porteño, soit de l’equipe visiteur, River Plate, équipe d’Argentine.

Sur la route du retour , on a eu l’impression de se retrouver dans le bordel du periph parisien le soir d’un match du PSG au parc...

1h30 pour 14km... Ce fut long 😂

Une fois rentrés, on a chillé au bord de la piscine avant de se faire a manger et de se coucher dans une chaleur difficilement soutenable !!

J32àJ34
J32àJ34

J32 - 30/08/19 - Journée repos

Notre journée a été consacrée au repos. On a voulu profiter au maximum du beau temps parce qu’ils annoncent de la pluie 🌧 pour les prochains jours.

Ça tombait plutôt bien puisqu’aujourd’hui c’était jour de match pour Thomas. Pour une fois il a pu regarder son match en entier et sans bug internet 😂.

Une vrai bonne journée glandage, baignade et apéro.

J33 - 31/08/19 - Jour de pluie ☔️

Comme c’était prévu, nous nous sommes réveillés sous la pluie 🌧ce matin. On a donc décidé d’occuper notre journée comme on pouvait, et en restant à l’abris des goutes d’eau 💦.

On a déposé nos habits à la laverie du coin puis on a filé faire un peu de Shopping pour Sara. Le résultat n’a pas été à la hauteur de nos espérances. C’est vrai qu’il y a beaucoup plus de choix que dans les autres pays mais c’est plutôt cher.


J34 - 01/09/19 - Dimanche de préparatifs

Aujourd’hui, nous avons passé la journée à anticiper les prochains jours. Nous avons commencé par aller faire des courses le matin. On ne devrait pas croiser sur notre route de gros supermarché avant un moment.

Les courses ont été fructueuses puisque nous avons craqué pour quelques tranches de saumon fumé. Miam 😋🤤

Nous nous sommes empressés de les manger à midi, sur un toast.

Ensuite nous nous sommes attelés à la préparation de la poursuite de notre voyage 🧳🧭. Sans oublier, de télécharger la suite de nos séries en cours sur netflix.

Pour finir notre journée nous sommes allés au restaurant de l’hôtel. Un vrai régal !

J35
J35
Publié le 5 septembre 2019

On a commencé la matinée par une dernière douche 🚿avant de partir. On vous le répète, une bonne douche, qui plus est chaude, ça n’a pas de prix ici.

Ensuite on a rangé nos affaires et on est passés chercher nos fringues toutes propres, à la laverie.

On a abandonné l’idée de faire nettoyer Boxy. On risque de prendre encore des routes de terres, ça serait donc inutile de le laver maintenant

Et op ! On a repris la route !

La route était plutôt en bonne état ! Ça change !!!

Sauf les derniers km 

10km avant d’arriver nous avons eu le droit à un petit contrôle routier. « Todo perfecto »

Nous sommes arrivés à la Laguna Blanca en fin de journée.

• • •

😘 Bonne rentrée à tous !!! 😉

J36
J36

Le réveil ne fut pas très agréable ce matin. C’était vraiment dommage parce que le cadre était très paisible mais les bruits de la tronçonneuse ont chassé ce calme ambiant.

Nous avons repris la route sur les coups de 14h en direction de Concepcion.

De nouveau nous nous sommes fait contrôler sur la route mais très rapidement. Juste le temps de sortir les passeports et de dire que nous sommes français, qu’on nous laissait déjà repartir.

Et une heure plus tard c’était reparti ! On s’est refait contrôler. Cette fois le militaire a voulu voir notre maison roulante. Il a eu du mal à nous lâcher. Il voulait absolument discuter du van avec Thomas.

Nous sommes arrivés à Concepción en fin de journée. Nous avons un peu tourné en rond pour trouver un spot pour dormir ce soir ... mais rien ne nous a plu. Nous sommes passés devant La Maria Auxiliadora, une énorme statue de la vierge Marie, qui domine l’avenue principale. Nous avons assisté à un joli coucher de soleil sur le Rio Paraguay, puis nous avons vue l’obélisque, le théâtre et la mairie de la ville.

Concepción  

Après réflexion, nous avons préféré reprendre la route plutôt que de rester à Concepción. La route fut ... chaotique. Nous avons roulé jusqu’à Pozo Colorado et on a choisi de dormir dans une station service, parmi les camions 🚛. Au moins on ne se fait jamais embêter.

Distance parcourue : 384km

Temps de parcours : 5h

Vitesse moyenne : 76km/h

J37
J37
• • •

Le Chaco représente 60% de la superficie du pays mais il regroupe seulement 3% de la population. Il se divise en deux zones, le Chaco humide et le Chaco aride.

Le Chaco humide est constitué de savanes de palmiers 🌴inondées. Le Chaco aride, quant à lui, est une immense forêt épineuse et aride. Il est traversé par La Ruta Trans-Chaco jusqu’en Bolivie 🇧🇴, une route plus ou moins en bon état.

Les principales agglomérations sont peuplées de colonies mennonites. Les trois principales colonies mennonites, sont réputées pour leur réussite économique, grâce à leurs coopératives mais aussi pour leurs capacités à survivre dans « l’enfer vert ».

La plus ancienne est celle basée à Loma Plata : la colonie Menno, fondée en 1927 par les premiers colons. La colonie Fernheim, créée en 1903 par des réfugiés d’originaires de l’union soviétique est basée à Filadelfia. La troisième colonie présente dans le Chaco est celle de Neuland, fondée en 1947 par des Allemand d’origine Ukrainienne.

Historiquement, l’arrivée des mennonites au Paraguay serait due à l’installation de mennonites Canadiens. Ils furent invités à s’installer au Paraguay pour pouvoir exercer leur culte librement, avoir une gestion autonome des communautés, et avoir la possibilité de parler allemand. Mais à leur arrivée sur ce territoire, qu’ils pensaient fécond et luxuriant une grande partie de la population succomba à la maladie, à la faim et à la soif en tentant de s’y implanter.

• • •

Nous nous sommes réveillés ⏰à 9h30 pour enfin prendre cette fameuse route du Trans-Chaco à 10h30. Après un Check de la pression des pneus, on s’est rendus compte qu’il y en avait un qui avait perdu beaucoup plus en pression que les autres ... il avait un problème avec la valve. Il fallait absolument qu’on la change, heureusement ici il y a des « garages » à tous les coins de rue. Un gentil monsieur nous a donc changé tout ça pour à peine 4€50 !!

Nous sommes finalement repartis à 11h30 en direction de Loma Plata.

Nous avons fait une heure de pause sur la route pour manger et nous sommes arrivés à Loma Plata à 14h30. Cette ville est le centre administratif de la colonie de Menno. C’est la plus ancienne et plus traditionnelle communauté mennonite du Chaco.

Distance parcourue : 176km

Temps de parcours : 3h

Vitesse moyenne : 58km/h

Après ce bref passage à Loma Plata, nous avons continué notre route jusqu’à Filadelfia. Encore une ville mennonite où est basée la colonie de Fernheim. On nous avait dit qu’il fallait absolument aller dans le supermarché de la coopérative pour comprendre. Et en effet nous avons été surpris 😮il y avait un nombre impressionnant d’articles différents, surprenant pour une ville si retranchée.

Nous avons pu dormir dans le jardin du musée de la ville, avec accès à l’électricité et surtout à une salle de bain !

Nous avons passé une partie de la soirée au bar de l’hôtel juste en face du musée. Et l’autre partie de notre soirée à cuisiner. On veut passer la frontière avec la Bolivie 🇧🇴 demain, mais nous avons encore beaucoup trop de légumes. Alors on s’est fait un Atelier cuisine. Le but étant de faire cuire tous les légumes pour pouvoir passer la douane.

Caïpi et mozza sticks

Distance parcourue : 23km

Temps de parcours : 30min

Vitesse moyenne : 46km/h

J38àJ39

J38 - 05/09/19 - Arrivée à la frontière

Nous avons pris la direction de la frontière vers 12h30. Et on peut dire que la route principale était vraiment merdique.

Nous sommes arrivés 1h plus tard à Mariscal Estigarribia. Nous sommes allés au poste de douane pour être sûr des formalités à remplir. Sur internet on avait eu deux sons de cloche différents concernant l’endroit où nous devions déclarer notre sortie du territoire. Et finalement on pourra le faire directement à la frontière. Nous avons profité de cette pause pour manger un morceau puis nous sommes repartis vers 15h.

A notre plus grand étonnement, la route était interminable mais propre !! Elle a été refaite il n’y a pas longtemps !!!

Nous sommes arrivées à 17h30 à la frontière. Mais nous avons décidé de passer la nuit dans la minuscule station-service côté Paraguay. En plus, le propriétaire a bien voulu que nous branchions Boxy pour avoir de l’électricité. Le spot idéal après avoir fait autant de km !!

Distance parcourue : 330km

Temps de parcours : 5h

Vitesse moyenne : 66km/h

• • •

J39 - 06/09/19 - Arrivée en Bolivie 🇧🇴

On s’est réveillés tranquillement ce matin. L’objectif de la journée était de passer la frontière Bolivienne et on n’a pas eu de mal à le faire avant midi puisqu’on était déjà sur place.

Arrivés au poste de douane nous avons procédé à la sortie du territoire pour nous et pour Boxy. Ensuite nous sommes allés au bureau de douane Bolivien 🇧🇴, qui est dans le même bâtiment que celle du Paraguay 🇵🇾.

• • •

Pour continuer à nous suivre, venez vous abonner à notre nouveau carnet de voyage 🧭: https://www.myatlas.com/TometSara/11-bolivia