Carnet de voyage

Cape Town

12 étapes
39 commentaires
FINALLY ! Destination --> Cape Town, South Africa. Une ville pleine de richesse, de culture et d'histoire que je me réjouis de découvrir et de partager avec vous :-)
Janvier 2017
25 semaines
Partager ce carnet de voyage

Cape Town

Seule et unique photo retrouvée dans mes archives 

La ville ne m'est pas totalement inconnue. La dernière fois que je l'ai visitée c'était il y a 10 ans (#coupdevieuxàvingtquatreans), lors d'un voyage en famille. Je suis tout de suite tombée sous le charme de cette ville pleine d'histoire, de paysages à couper le souffle et d'habitants chaleureux. Maintenant j'y retourne, mais pour un petit peu plus longtemps.

• • •

Le volontariat

Apprendre une langue en se rendant utile était indispensable pour moi, surtout pour un voyage d'une aussi longue durée. J'ai donc opté pour la formule surf + enfants = apprendre en s'amusant (en plus je fais des rimes; trop forte ...). Alors non je ne sais pas surfer, mais je pratique le snowboard en hiver et le wakeboard en été. Surfer ne devrait pas être si compliqué, si?

Enseignante de profession, je désirais avoir un autre rapport à l'enfant que celui de la maîtresse et de l'élève. Je voulais travailler dans un environnement ouvert et plein d'ondes positives. En lisant ces quelques lignes sur le site internet de l'école, j'ai su que c'était ce qui me fallait:

Make a positive difference by using surfing as a tool to change the lives of Cape Town’s underprivileged children. Spend hours surfing and playing with the kids on one of Cape Town’s famous surfing beaches. - Good Hope Studies

Qu'est-ce que je fais après?

Je vais prendre une semaine de cours de photographie afin de vous en mettre plein la vue!

Encore trois mois!

Il faut quand même que je valide mon sublissime anglais. Je vais donc prendre des cours d'anglais afin de passer un examen qui attestera my very well english.

Passé ces dix-huit semaines, il me reste encore un mois de libre. Je ne sais pas encore ce que j'y ferai, je laisse le hasard faire les choses, à ce qui paraît il les fait bien.

J1

Plus loin, que la nuit et le jour, VOYAAAAGE !

Après 17 heures et 30 minutes de vol et d'escale, je perçois enfin l'océan ! La ville! Le soleil ! La chaleur (...) ! AAAH ! ENFIN !!

Depuis plus d'une semaine je recevais un tas de questions auxquelles j'avais de la peine à répondre ...

ça va, tu es prête?Tu es impatiente d'arriver? Tu stresses pas trop? I'm so excited for you ! Are you excited too?

Je vais certainement vous surprendre mais, l'excitation du voyage est resté interne et je n'ai pas pu le ressentir ou même l'exprimer. Pourquoi? Par respect pour ceux qui restent au froid et qui travaillent dur, je ne voulais pas me mettre à faire la danse de la joie. Et aussi parce que je ne réalise pas ce qui m'arrive.

Même lorsque l'avion a passé devant l'aéroport et que j'ai lu "INTERNATIONAL AIRPORT OF CAPE TOWN" je n'ai pas réalisé que j'étais partie aussi loin pour aussi longtemps...

Alors voilà, j'ai quitté la Suisse, qui a pris environ 30 centimètres de neige entre vendredi et samedi, je reçois des photos de mes amis et famille sous la neige, et moi je fais quoi ? Hein je fais quoi?

+30 cm of snow actually

Je.me.plains. parce qu'ici il fait pas chaud-chaud. Température extérieure de 25°C mais avec du vent. On sort les tongues mais en pantalon et on garde un pull au cas-où parce que la température à l'ombre reste fraîche. Sur ma chaise longue, au soleil, j'en ai oublié qu'on était en plein mois de janvier ...

J'adorerais voir vos têtes en lisant ces quelques lignes ! 

Je termine cette étape en vous présentant King, substitut de Iouki pendant ces prochains mois, roi du plongeon-plateau.


J2àJ9
J2àJ9

Vous vous demandez sûrement ce que j'ai bien pu faire entre mon deuxième jour et le neuvième jour ... Hé bien, ma première semaine au Cap a été calme et reposante et pleine de microbes. Je ne sais pas si j'avais pris la grippe dans mes bagages ou si c'est le welcome pack mais j'ai été malade durant toute ma première semaine. Outre me moucher et cracher mes poumons, j'ai caressé et brossé un cheval pour la première fois de ma vie (oui je ne l'avais jamais fait auparavant), plongé UN orteil dans l'océan, participé à un rendez-vous de slack-lineurs et autres artists, emmené le chien au parc des toutous, pris des légers coups de soleil, ... En bref j'ai pas fait grand chose à part prendre du temps pour m'acclimater et passer du temps avec Fredo et Keira, ma famille d'accueil pour ces six mois à venir. Voici en images ce que j'ai pu voir cette première semaine.

"Mais il fait pas tellement beau pour un mois d'été ! "

La météo à Cape Town et ses environs ressemble étrangement à l'Angleterre, on peut avoir les quatre saisons en une journée. Bien que la plupart du temps il fasse beau, nous avons eu le droit à la pluie à Muizenberg aujourd'hui (24.01.16). Ce qui est bien car nous sommes à J-100 de ne plus avoir d'eau AT ALL(pour envoyer de l'eau au Cap, envoie WATER au 103333).

Mon bureau 

SURFPOP

Depuis hier, 23 janvier, j'ai commencé le projet de volontariat. L'association s'appelle Surfpop et est managée par Bongi - Daniel - et a à son actif 9 enfants âgés de 6 à 16 ans. Les sessions de surf se passent à Muizenberg au Sud du Cap mais les enfants viennent d'un township aux alentours. Comme je l'ai dit précédemment, ce projet a pour but d'occuper les enfants après l'école afin qu'ils n'errent pas dans les rues et soient tentés par la délinquance. Les lundis - mercredis - vendredis sont voués au surf et les mardis et jeudis sont plutôt réservés aux devoirs, théories sur le surf ou autres activités.

L'entrée de la maison à Bongi - La plage qui m'a rendue écrevisse face pile 

Lundi était donc une journée surf. J'ai accompagné Bongi et le deuxième volontaire (Nisse) qui ont profité d'avoir le matin de libre pour aller surfer. Ne sachant point pratiquer cet art - pour le moment - je suis restée sur la plage à sous-estimer le magnifique soleil, if you know what I mean.... L'après-midi, j'ai à peine eu le temps d'enfiler ma combinaison que les enfants étaient déjà à l'eau ! D'après mon thermomètre intérieur, je dirai que l'eau se situe à quelque part entre 20 et 22°. Selon le thermomètre à Bongi, elle serait entre 13 et 15°.... En tout cas elle est supportable avec la combi, c'est déjà ça. Mon job est d'aider les petits to catch the wave en poussant légèrement leur planche lorsque la vague arrive. Puis d'aller les rechercher s'ils sont fatigués ou simplement de gros fainéants.

Mardi matin Bongi m'a emmené en ville visiter le National Museum pour que j'en apprenne plus sur la culture sud-africaine. L'après-midi nous sommes allés dans la salle de classe qui appartient à Bongi afin que les enfants visionnent des vidéos sur différentes techniques de surf.

Après un moment j'ai sorti mon appareil photo et là ... c'est le drame. Il fallait absolument les prendre en photo, mais pas n'importe comment svp ! Gangsta mode : on.

#gangstapose  

Je reviendrai avec les noms des enfants, mais pour le moment voici une photo de la Team, avec trois absents:

J10àJ13

Mercredi 25.01.17

Rendez-vous à 10h avec mon prof de surf, Nobel, à Muizenberg. J'enfile la combinaison, il me dit vaguement comment utiliser une planche de surf, quelques termes spécifiques au surf, comment se relever et hop c'est parti mon kiki ! J'ai réussi du premier coup à monter sur la planche, tenir et même esquissé des petits virages. Merci le snowboard, le wakeboard et le kick-boxing pour m'avoir permis de développer une good balance. Comme j'en suis au début, Nobel m'aide à prendre la vague en poussant ma planche, comme je le fais avec les enfants. Même si l'eau est à 18°C, j'y reste volontiers et l'heure passe incroyablement vite.

L'après-midi, que quatre garçons sur neuf étaient présents. En voyant la mer un peu agitée, les enfants n'ont pas voulu aller surfer. Nous sommes donc allés au aqua-parc local avec eux. L'eau devait avoisiner les 15°C, c'est en bonne princesse que j'ai accepté de les regarder s'amuser, au sec, au soleil. Hors de question d'aller dans une eau aussi froide sans combinaison.

Jeudi 26.01.17

En ce magnifique jeudi matin, je pars un peu à la bourre mais j'arrive tout de même quatre minutes avant le départ annoncé de mon train. Sauf que je ne suis pas en Suisse, et qu'ici le train arrive quand il arrive et part une fois qu'il a chargé le peuple. Qu'il soit en avance ou pas. Ce matin, mon train était aussi en avance de quatre minutes. Je n'ai pu que le regarder partir sous mes yeux. Heureusement Bongi n'avait pas prévu une grande activité pour cette matinée. Il m'a emmenée sur une plage "cachée" où il devait y avoir dix personnes tout au plus. Cette fois, j'ai pu tremper mes pieds et mes chevilles, mais je n'ai pas eu le courage de plonger mon corps dans cette eau qui est tout de même glaciale sans combinaison pour moi.

c'est pas beeeauuuuu ! 

L'après-midi nous sommes allés chercher les garçons comme d'habitude. Sur le chemin du retour, la voiture a commencé à surchauffer, nous avons dû la laisser à la station d'essence la plus proche. No surf today ... C'est déçus que les enfants sont rentrés avec un taxi dans un sens, et nous dans l'autre. Afin de ne pas terminer cette journée sur une note négative, nous avons décider d'aller boire une bière. Ou deux.

On dirait pas une tortue au gros nez qui va manger un truc ? 

Vendredi 27.01.17

Je n'ai pas grand chose à dire en ce vendredi. Si ce n'est : AIE MES MUSCLES (pas la peine de rajouter un commentaire du genre, "ah bon parce que tu as des muscles?" J'en vois venir certains ...) !!! Que ce soit pour prendre la vague ou pour revenir, je devais ramer. Après deux allers-retours (donc environ dix minutes) mes bras me disaient pourquoi tu nous fais ça? On dormait bien! Les pauvres ... L'océan était pollué en ce vendredi matin, papiers, plastiques et même oiseau mort se trouvaient dans l'eau. Comme la plupart des gens, je déteste ne pas voir où je mets les pieds, c'était donc des conditions parfaites pour me forcer à ramer. A la fin de la leçon, je suis allée me poser au café afin de récupérer un peu d'énergie. Bongi m'y a rejoint mais malheureusement la voiture était toujours hors service et nous avons dû annuler la session de surf. Ce fût donc un chill friday !

Des bisous

PS: nous n'avons plus que 37% d'eau en réserve, dont 10% qui sont inutilisables. La danse de la pluie est la bienvenue! Même s'il a plut aujourd'hui, cela n'a pas empêché la ville et ses environ d'être en restriction d'eau niveau 3+++. Oups ...

vue d'ensemble de ma salle de classe et de mon bureau 
J14àJ22
J14àJ22

Il s'est passé tellement de choses en une semaine que je n'ai pas eu le temps de rédiger et maintenant je ne sais plus par quoi commencer.

Tout d'abord, de nouvelles volontaires sont arrivées : Seraina - Noemi - Jackie - Steffie. Les trois premières sont suisses-allemand et la dernière vient de Hollande.

Bongi's angels (Jackie missing) 

Lundi - mercredi - vendredi...

... c'est surf pour tout le monde ! Pour nous le matin et pour les enfants l'après-midi. Je dois dire que je me débrouille plutôt bien ! Après avoir impressionné mon coach je m'impressionne moi-même. Comme je progresse rapidement, j'ai le privilège d'avoir accès à une planche de surf plus petite, et de me sentir débutante, again. Bon je ne vais pas vous mentir, les garçons sont toujours plus forts que moi, qu'ils aient 7 ans ou 15 ans ...

Vendredi de jolies créatures transparentes et bleues sont venues nous dire bonjour. Ici ils appellent ça blue bottles. C'est une sorte de méduse bleue, qui enroule ses tentacules autour de toi et te pique de toute son âme. Les enfants s'amusent à éclater les blue bottles échouées sur la plage, ça fait un bruit de sac plastique qu'on casse. Mais dans l'océan c'est une autre histoire, ça fait hyper mal. Je réconfortais un enfant qui venait de se faire piquer en lui disant t'inquiète pas, la douleur va passer, ça va aller quand soudain ma cheville gauche est prise d'une vive douleur. Serrer les dents, sourire, ne pas montrer qu'on a envie d'hurler et montrer l'exemple.

Les enfants se sont ouverts à nous, nous pouvons désormais les aider, parler, rigoler avec eux et même prendre des leçons de danse (ça, c'est pas gagné...). Ils sont vraiment attachants, je pense qu'en juillet j'en ramène un ou cinq. Ou je reste ici.

Mardi - jeudi ...

... C'est les jours de touristes ainsi que homeworks'day pour les boys.

Mardi nous sommes allés à Clifton's beach, la plage des cartes postales du Cap afin de bronzer un peu, ou de rougir c'est selon. Pour y accéder nous avons emprunté une route nommée Chapman's Peak afin d'y admirer la vue. Franchement c'est assez bof bof, trop bleu à mon goût.

Il n'y a pas grand chose à dire sur ce jour, si ce n'est que j'ai réussi à me baigner jusqu'aux genoux dans une eau à environ 15°C = freezing cold.

Clifton's beach 

Steffie est arrivée mercredi, ce qui nous a permis d'aller voir les PINGUINS du Cap ! Direction Simon's Town, avec seulement quelques heures de sommeil dans les pattes(here they don't wait the Thursday or the Friday to party. The only day off is on Sunday. But hey, I'm not used to it so I go out once or twice a week only, and I choose my days very carefully).

mais sinon ça va votre lieu d'habitation les pingouins? Anyone wants to complain? 

Je vais vous passer les quelques trois-cents photos que j'ai faites de ces adorables créatures mais en voici quand même quelques unes.

Dimanche

Dimanche devait être journée shopping (pas de repos pour les guerriers!) mais il faisait tellement beau que nous avons décidé d'aller visiter Robben Island. Cette île m'avait beaucoup marqué à l'époque, même si je ne comprenais pas bien - voire pas du tout - l'anglais. C'est un lieu où on ressent l'histoire, les émotions y sont très fortes et tout le monde présent semble touché par ce qui s'est passé. A l'exception de personnes qui se prennent en selfie devant la cellule de Nelson Mandela, ou encore celle qui est sur Facebook pendant qu'un ancien prisonnier nous raconte son histoire. Ces personnes, j'avais envie de les secouer et de les utiliser comme punching ball lors d'un prochain entraînement.


Et voilà, une nouvelle semaine qui recommence !

J23àJ28
J23àJ28

Comme l'a si bien dit mon frère, #brebisfougueuse :

Eeeh mais c'est un jour spécial aujourd'hui : cela fait un mois jour pour jour que....la chambre de Noémie est rangée et propre !

Me voilà partie depuis déjà un mois et j'ai l'impression que ça ne fait que deux semaines !!! Tant de choses se sont passées en si peu de temps ... Nous avons décidé d'entamer une semaine detox ou chill pour la semaine 5 car nous avons trop donné en cette semaine 4 et cela s'est ressenti sur nos humeurs et nos petits corps affaiblis.

Avant de vous parler de ma semaine, je vous présente les boys en images. Surfpop (si tu possèdes Facebook, tu peux cliquer sur le lien et en voir un peu plus) est donc composé de neuf garçons provenant du Township de Masiphumelele. Bien que ce soit parfois compliqué de rentrer en communication avec eux, ils s'habituent gentiment à ma/notre présence et ne réclament pas sans arrêt Bongi lorsque nous sommes dans l'eau pour les aider. Chacune de leur personnalité est attachante et je trouve qu'elles ressortent assez bien sur ces portraits.

Ayanda dit Ace : parfait gentleman très timide et toujours prêt à aider et à régler les conflits en douceur.

Khazimla dit Khazi: un aventurier. Il n'a pas peur d'aller dans les grosses vagues, de jouer avec et de les surfer. C'est un garçon adorable, souriant, as long as he doesn't get an attitude (sorry, my english prend le dessus parfois, je ne sais plus comment parler la France).

Lukhanyo : frère de Lukholo. Il a un très fort tempérament et se pose souvent en tant que leader. Par contre, s'il n'a pas sa planche de surf pour aller dans l'eau, il ne va tout simplement pas surfer. On a tous essayer de lui parler, mais autant vous dire qu'un mur serait plus réceptif...

Lukholo: petite teigne qui pique des crises si ça ne va pas comme il veut. Il aime être devant et derrière la caméra. Souvent il pose avec les mains qui prient, lorsque je lui ai demandé ce que cela signifiait il m'a répondu "because I love God".

Ayakha: même le lundi il arrive en souriant, c'est un vrai bonheur ! Vendredi je l'ai porté sur mon dos jusqu'à la plage, et même si j'étais au bout de ma vie il me disait "you're doing good, you're strong girl !" et cela m'encourageait étrangement à le garder sur mon dos.

Mahle: il est très timide et s'efface rapidement. Il a besoin de beaucoup d'attention, sinon il boude...

Sibulele: jeune lover. Il voulait nous faire croire qu'il avait 18ans. Ses projets sont de faire des enfants avec sa copine puis d'entrer à l'université et peut-être avoir un job. Voilà voilà...........

Simpra : le jour de la photo, il voulait SA planche mais Sibulele voulait surfer avec en premier. Pauvre enfant, il devait poser devant l'océan sachant que la planche était attachée autour du pied de Sibulele. Du coup, keskilafé? Il a boudé.

C'est marrant, j'ai l'impression de tenir un journal d'observation de ma classe ! Oups les influences du métier ... Bref les voici ces petits-grands monstres :

seul manque au tableau: Babush que je n'ai encore jamais rencontré et qui devrait arriver ces jours prochains. 

Mais sinon ...

MARDI

Nous devions aller à Cape Point en début de matinée. Manque de bol, il faisait tout gris dans le Sud du pays. Mais pas en ville. Pour ceux qui me connaissent, vous savez sûrement que j'adore me lever le matin.... Je me suis réveillée à 6h30 pour être à 8heures à Muizenberg. Arrivé là-bas, changement de programme, Bongi a décidé de nous emmener en randonnée à la Lion's head. Nous sommes finalement retournés en ville sur le coup des 10h30.

Oui, j'aurais dormir 3h30 de plus. Oh joie bonheur de l'organisation ....

Il est donc approximativement 10h30 lorsque nous entamons notre petite escalade. PIRE HEURE EVER. Déjà qu'en temps normal je râle lorsqu'il faut marcher en montagne, mais alors en plein soleil par 30°C et sans vent (alors qu'il vente sans arrêt, mais non Môônsieur le vent a pris congé pile lorsque nous faisions notre randonnée) je ne vous explique pas ... C'était un mélange de sentiers et d'escalade ... Si vous pensiez être fit et en bonne santé, les muscles revigorés à fond, aller faire une randonnée là-bas, ça casse tout espoir. J'EN POUVAIS PLUS.

Au final, je râle je râle, mais je suis bien contente d'arriver en haut car la vue en vaut la peine.

Sur le chemin du retour, mes jambes ont décidé qu'elles avaient trop travaillé. Impossible de descendre sans qu'elles tremblent et me fassent sentir totalement unfit and unhealthy, merci les copines ...

petite sélection d'images durant la randonnée 

JEUDI

Le soleil étant au rendez-vous, nous avons pu nous rendre au Cap de Bonne-Espérance. Malheureusement pour nous, nous y sommes allés un peu trop tôt pour voir les babouins, autruches et autres spécimens vivant aux alentours. Heureusement pour nous, nous y sommes arrivés avant la vague de touristes insupportables.

pas un pet de vent au sud du Sud

Après avoir atteint ce fameux Cap de Bonne-Espérance, nous nous sommes rendus sur une petite plage à côté afin de 1. s'y baigner 2. faire une photo pour la page de Surfpop 3. travailler les abdos-fessiers.

la petite plage pas trop moche 

Pourquoi diable travailler les abdos-fessiers? Plutôt les fesses je dois dire. Réponse en images:

J'ai totalement sauté l'étape n°1. Si l'eau fait moins de 20°C je ne m'y baigne pas, c'est hors de ma nature (merci maman). Par contre voici le résultat de l'étape n°3 :

Pas maaaaaal ! 

L'après-midi, nous nous sommes promenés dans les rues de Masiphumelele afin de ramasser des déchets dans l'espoir d'y sensibiliser les enfants. Au départ, j'avais mon appareil photo et ma gopro, mais il a finalement été plus safe de les laisser aux enfants. Voici donc une sélection des photos prises par Lukholo avec mon appareil:

Je pense que l'on n'a même pas ramassé 1% des déchets présents dans cette "ville". Ce fût aussi une expérience pour nous, seuls blancs au milieu de ce township. Les gens étaient tantôt curieux, tantôt effrayés, timides, souriants, fuyants ... Il y a une quantité astronomique d'enfants dans ces rues! Bongi nous a expliqué qu'ici ils font des enfants pour toucher de l'argent du gouvernement et c'est tout. Du coup les enfants sont dans les rues, livrés quasiment à eux-mêmes. Je ne parle bien entendu pas de généralités, il y a beaucoup de famille qui veulent avoir ces enfants. Même si le township n'est pas si craignos que ça, je n'irai pas mettre un ongle d'orteil pendant la nuit. J'espère vraiment que le projet Surfpop peut et va aider ces jeunes à sortir de la misère en leur offrant un meilleur avenir que celui de trainer dans les rues ou adhérer à un gang.

SAMEDI

Avec deux heures-trente de retard, nous sommes partis dans la région de Constantia afin d'y faire une dégustation de vin. C'est un must do en Afrique du Sud, même si tu n'aimes pas le vin comme moi. Il y avait tellement de temps d'attente qu'au final, nous avons laissé tomber la dégustation et avons dégusté à notre manière. Malgré un paysage magnifique, c'était trop blanc et trop riche pour moi. Je ne m'y sentais pas du tout à l'aise. Puis j'ai commencé à ressentir un manque du pays. J'ai quitté la table à laquelle nous avons été placé afin de prendre du temps pour moi-même, loin de la foule que je ne supportais plus.

DIMANCHE

Debout à 9 heures afin d'aller s'empiffrer à Guguletu dans un fameux restaurant/bar au doux nom de M'zolis.

Guguletu est un township situé près de l'aéroport et M'zolis est très réputé pour sa viande (si tu es végétarien passe ton chemin) auprès des locaux, mais aussi des touristes. Il faut donc faire la queue pendant une heure environ afin de commander sa viande, puis rentrer dans le "restaurant" et attendre encore une heure ou deux. Je mets le mot restaurant entre guillemets car cela ressemble plutôt à une cantine sous tente qu'à un véritable restaurant. Qu'importe, je m'y sentais beaucoup mieux. Une fois la panse bien remplie, il est environ 15heures et c'est l'heure d'aller danser sur un son house-africaine, au milieu des touristes et des personnes résidentes dans ce township. HAPPY SUNDAY :-D


Noémie, when you'll be back in Switzerland, you'll be a morning person - Bongi

(je crois qu'il ne sait pas à qui il a affaire)

J29àJ42

Rien de nouveau sous le soleil !

Enfin si, mais non. Une routine s'est installée et je n'avais pas grand chose à raconter, c'est pour ça que j'ai regroupé ces deux dernières semaines afin de faire qu'un seul article.

Semaine 5

Noemi et Seraina sont parties 😥 . Leur séjour était court mais intense!

Le BOSS aka Bongi était malade, toute la semaine. J'ai dû ramener la grippe dans mes bagages et lui l'offrir en cadeau hihi. Il nous a emmené en vadrouille surprise le vendredi voir .... SEAL'S ISLAND ! Si j'étais réincarnée en animal, ce serait soit en koala, soit en phoque. Sauf que les phoques, ça pue ééééénormément. Mise à part ça - et un requin de temps à autre - ils ont quand même la belle vie: bronzer sur un rocher - danser dans l'eau - bronzer sur un rocher - manger - bronzer sur un rocher - etc.

The King of the seals 

L'après-midi, nous étions exceptionnellement en classe. Cela nous a permis de goûter à une spécialité que les enfants adorent : ikota. Alors comment vous dire ... Pain + oeuf + frites + saucisse + sauce ... Rien que de me remémorer ce plat mon estomac se retourne. En image ça donne ça:

En fin d'après-midi, nous sommes tous partis à Long beach afin de surfer. C'est très confiante que je suis arrivée sur la plage avec ma planche. Puis j'ai vu les vagues, devenir plus grandes de minutes en minutes. J'ai aussi vu le monde présent déjà dans l'eau. J'ai donc posé ma planche sur la plage à côté de moi et nous (les filles) avons bu un petit verre de vin pendant que ces messieurs surfaient les vagues. J'en ai profité pour faire quelques clichés, évidemment.

Vous allez me dire "ouaaiiii mais elles sont toutes petites ces vagues!!". C'est vrai que sur ces photos elles paraissent riquiqui. Mais je vous promets qu'elles étaient bien grandes. De plus, j'ai appris à surfer sur une longboard, planche pas adaptée à ce type de vagues. Surtout pas adaptée au duckdiving, technique indispensable pour éviter ce genre de vague. Et surtout que je sais pas faire le canard plongeant.

Après tout, regarder les surfeurs et les surfeuses c'est pas si mal aussi.

Semaine 6

Semaine archi-nulle en terme de vagues. L'océan était une vraie machine à laver. Sans parler du vent qui nous empêchait de rester sur la plage....

Etant donné qu'il était impossible de surfer, nous avons emmené les enfants faire une petite randonnée sur une montagne aux alentours de Muizenberg. Pour vous donner une idée de l'impraticabilité (ce mot existe?!) de l'océan voici une image prise lors de la grimpette:

1 mouton, 2 moutons, 3 moutons, zzzzzz 

Les enfants n'étaient pas du tout contents d'aller marcher. Surtout que le temps s'est couvert et qu'il faisait froid, comme la montagne suisse en été quand il fait pas beau.

Mais tout de même ! C'est beau ! 

Mardi, deuxième randonnée. Sans les enfants cette fois et un peu plus loin. L'endroit s'appelle "Elephant's eye", parce que vu d'un certain angle, la grotte ressemble à un oeil d'éléphant (waaaahhhh).

L'oeil du nénéphant 

Il n'y a pas énormément à dire, c'était une randonnée easytwofingersinthenose avec une vue incroyable sur Muizenberg et Constantia. Je vais donc laisser les images parler à ma place.

Vendredi était un jour de spécial. Le 24 février 1993 ma maman donnait naissance à un gros bébé tout frisé ! Twenty-for on the Twenty-for ! OMG IT'S YOUR CROWN BIRTHDAY!! Coïncidence ou pas, le festival Ultra avait lieu en ce vendredi 24 février au stade de Cape Town. C'était assez incroyable de se retrouver au milieu de ce stade. L'espace d'un court instant, je me suis crue superstar du football. Grâce à Ultra, j'ai découvert Black Coffee, DJ sud-africain qui a notamment produit cette happy music que j'écoute en boucle depuis : we dance again. J'ai juste trouvé dommage qu'il ait eu la petite scène dans le parking alors qu'il jouait à la maison. Mais bon, il ne fait pas le poids face à David Guetta, DJ Snake ou encore Martin Garrix apparement ...

Je suis rentrée plus aveugle que sourde tellement que le jeu de lumière était puissant. Ils nous en ont mis plein la vue, c'est le cas de le dire !

Ah oui, j'ai décidé de changer de tête l'espace d'une ou deux semaines. Un peu de folie pour mes premières semaines de ma vingt-cinquième année (OMG!!)

Les mèches rajoutées sont de couleur bordeaux et non brunes ! 
J43àJ56

Ton carnet de route est en baisse dis donc. T as plus rien à raconter? - Maman

Sous la pression de mes fans, je me remets à écrire. Le temps venait à me manquer, ainsi que l'énergie. Les semaines 7 & 8 étaient mes dernières semaines avec Surfpop (nnnnooooooon !!!) et je passais beaucoup de temps à Muizenberg, semaine comme week-end. Remontons donc le temps, in english now.


Week 7

I apologize for my possible mistakes, even if some of one will find my broken english cute.

During that week, three new volunteers arrived : Marcel - Léonie - Verena. I think I forgot to mention that Babosh - real name: Babongile: was back in the team ! He brought so much good a positive vibes! Unfortunately two boys left Surfpop : Sibulele and Lukholo. Since they're gone, we've never had grumpy kids. They were smiling and laughing all the time. Those two last weeks were really perfect !

What a funny guy. Nickname: King Babosh 

So on Wednesday, we've decided to draw and write a portrait of everyone and stick all of them on the wall. That help to know each others better and spend funny moments in the classroom. It's the first time in six weeks that the boys were really quite and focus !

On Thursday, the weather conditions were really bad to go surfing. We asked to the boys what they wanted to do and .... WATERSLIDE ! Of course ... I still didn't do it, but I've more fun watching them. Especially taking a pictures and zoom on their faces. Sorry Marcel :-D

The day after, Bongi went to a primary school at Massi to get new boys and/or girls in the team. I didn't even give him a choice, I went with him. I love going to classroom and see the differences between the countries. For a township's school, I excepted worse. Bongi told me that the primary school is very nice compare to the Highschool. So this is the area and the classrooms :

Then Bongi wanted news little Ayakha so we talked to a grade 1 or 2's class (= 3-4 Harmos) . He excepted maybe ten people, but we had at least twenty students in the classroom and more outside ! The teacher stayed and translate in Xhosa, but everytime she talked I was a bit scared because she speaks very loud ! It was a really great experience. He gave the forms for those kids and he still needs to get back there and pick them up.

After that school session, we wanted to stay around Massi and go to surf. Due to bad weather conditions and NO WAVES at the three beaches we've decided to take time to rest and enjoy the view.

3, 2, 1 ça y'est c'est le WEEKEND vive les supers WEEKEND ! - pardon la référence.

Week 8

On Monday, a new-old boy arrived : Godfrey - real name Sxolile. He didn't come for a long time, at least one year. I did a photoshoot with them on the beach, to complete my portrait but I didn't except that he loved the camera so much, a real model.

After seeing posing, two others boys went to join him : Simle and Babosh. They are so funny ! I've could done that for the whole afternoon. It was the first time and the last time that I've seen Godfrey, he didn't show up the rest of the week.

On Tuesday, we went for a hike at the Skeleton Gorge. Keira was on holidays so she could join me during that day. We began our hike in the Kirstenbosh Gardens.

Seeing those pictures you will think "oh yeah easy walk!". It's a trap.

Go back to your car, I repeat go back to your car.

Keira stopped counting how many stairs we walked after five hundred something, and it was only the beginning. Lots of stairs and when it wasn't the stairs it was the rocks... So hum, to give you an idea of our state after one hour of hike there.

sweaty tomatoes 

And here is what we were looking at. Pretty cool huh ?

Once we finished the rocks and the stairs, we found sand on that mountain. How is it possible ?? How this sand came there?? Anyway, here is our final destination.

COCACOLALAKE 

It was so hot that I didn't even think about how cold the water could be, I just went. And I did it great, the color of the water is just amazing. Bongi told me to go under the water and look up. I tried to take a picture but it doesn't really show how it really was. But still, here a picture😀 The most scary part of that "lake", is that you can see maybe the length of your arm and after it's completely dark !

OK. Now it's time to go back to the car. Go down the stairs. I've never had shaking legs like that. Never ever. I was talking to them and ask to stop but they weren't listening to me. I think it's time for me to go back to the kickboxing and train those baby legs !

On Thursday, I had the good idea for my last tour with them : morning hike at the Muizenberg Peak. Best idea ever. Why? First, we had to leave the house at 5.30. Second, my legs were still sore from Tuesday. Third, coffee with the sunrise. The three pictures don't really fit together, but I couldn't choose between them. Once we were on the top, it was a really pretty moment that we've spent all together.

During the afternoon, we were playing with the kids when Babosh began to wear my jersey. Then all of them were excited about doing modeling. Really boys ?? But it was a breaking-ice moment and I really appreciate it.

They didn't care about their appearance, they wanted to make us smile and laugh. I really like that picture, we can feel the dynamic who's going on : pure happiness.

Callista si tu passes par là, cette photo est pour toi ! 

Mom, dad, family, friends, I'm definitely coming back with Kazi. Look how cutie he is !

During the evening, we went at Noordhoek market to have dinner and some beers during sunset to close the day. I will say it was a nice busy day. We saw the sunrise and the sunset, and we had lots of good vibes with the kids.

Friday was my last day with Surfpop and also my last day with my surf coach ! He hates pictures, but I succeeded !

Ok one, it's done let's go surfing ! 

It's the first time that I was stressed in the water. I was paddling to the back (I'm getting better by the weeks so I can go to the advance's spot hehe), then waiting for a wave, looking at the ocean. Then a wave arrived, so I turned my board, catch the wave and realize that I was all on the left, where the rocks are. I could get out and walk to go back to the others. So I chose to paddle there and train my muscles. The current was so strong that I barely move. I had to talk to myself to not panic and be positive. That worked, but you could see on my face that I wasn't ok. I've decided to stay at the "babies waves" and be safe.

On the afternoon, we were supposed to cook with the kids, as the weather conditions weren't good. But it actually went better hours by hours and when the kids arrived, some of them wanted to cook and others to surf. Babosh get me when he said " I wanna go surfing with Nomi ! ". AAALRIIIGHHHHT I couldn't say no. So I took some of the boys with me and we went to surf. It was a nice moment with them, just the five of us and our photographer Léonie.

Once again, the atmosphere was really sweet. Lots of smiles and of laughs. Ace cooked for us, I don't remember the name of the meal but it's maze cooked in boiled water and then you add cream and stuff. It tasted better than the ikota !

To end that day, kids had a funny selfie session. I liked to take pictures of them taking a selfie, you can see that the boys are very close and friendly to each other.

love the dynamic here ! 

Now I'm done with Surfpop, but I will definitely go back to see them as much as possible during my stay ! That project was amazing, good energy, incredible boss & kids !

THANK YOU !

lovely happy team 
J57àJ61
J57àJ61

OMG TWO POSTS IN ONE WEEEEK ! WHAT IS HAPPENING HERE !?!

Calm down.

Week number 9 was my photography week. I'm sure you're curious to see my wunderschöne pictures, but you're gonna have to wait. First I need to explain you what was that week about, why, how, where, etc etc.

About ten years ago, when I was at the beginning of my teenage ages, I began to be interested in taking pictures in a different way. One day, a photographer told me that I have the eyes and I believed him. So I started to photography everything and nothing, I chose art at school, I wanted to work in the multimedia community aaaaaand I became a teacher. So basically I stopped doing photography about six or seven years ago. When I booked with Good Hope Studies, they proposed me to do that photography course. After a few hesitations, I thought it will be really good for me to be back in the game.

There is a difference between taking a picture and making a picture - Damien, prof de photographie super génial

That's what I've learnt. That week allowed me to see Cape Town surroundings with a different eye. Of course I've learnt how to shoot in manuals settings, but also how to capture a moment and get it into the frame. I was very shy to take portraits of strangers and I didn't feel comfortable enough to "steal" their image by shooting without asking. At the end, I had to select only twenty eight pictures, knowing that only on the second day I've taken about five hundred and twenty pictures !! You will ask me, "why twenty eight and not thirty ?" and I will answer "patience, I keep the suspens !"

TAAAAADAAAAAAA 

Here is the reason why 28 and not 30 : there are two extra pictures ! It was my project, going back to Muizenberg and take pictures of the boys. I've done two triptychs, thanks Ayakha who was very moody and didn't want to get a picture. I've chosen to get them in black&white for this post, because I like it. That's it. But in color they rock too !

J62àJ104

I'M BAAAACKKKK

Well, we won't really wait until we see us again, but when I think it's been more than one month that I haven't given any news, it's the first music which comes in my mind.

First of all, I'm so so sorry for that silence. Can you forgive me, please ? It's not that I was busy, just that nothing has really happened lately. At least that's what I thought until I've to write here. AAAND ! I've to say it: I tried already twice to write but my computer doesn't really helped me... The first time I had a huge bug and all my article was erased. The second time it took me three hours to download ten pictures. So I just gave up.

On week 9, I finished all my volunteer projects (Surfpop and photography). On week 10 I had a week off before my english courses. Then classroom time have begun since week 11.


Sunday 19.03.17 (week 9)

We went to De Waal Park for a free concert in the parc. Freshlyground & The Rudimentals were playing the whole afternoon. You don't know those groups ? Me neither... but, if I say :

Tsamina mina eh eh

Waka waka eh eh

Tsamina mina zangalewa

This time for Africa

(I know you're singing in your head 😉 )

Do you recognize the song ? TEN POINTSSS ! Yes it is Shakira, Waka Waka. Now, why Am I speaking about her ? Because she's not the only one who sings in that song. One part is singing by .... Freshlyground ! That part to be exact :

Ame la mejole biggi biggi mubbo wa A to ZAsi tsu zala makyuni biggi biggi mubbo from East to WestAsi waga waga ma eh eh waga waga ma eh ehTendency suna tsibuye 'cause this is Africa (Africa, Africa Africa)

Santé.

So yes, I went to see a group who sang the 2010 Official Fifa World Cup song, classe hein !? I definitely felt in love with that song : I'd like. WARNING ! If you're emotional, or sad, you'll probably cry. Or having goose bump. I did.

One of the rare photo we took that day. From the left : Matt - Annelie - Keira - Loïka - Tao - Meeee 

Monday 20.03.17

Monday was a school holiday and to keep Keira busy, Fred and I had decided to go to the World of Birds Wildlife Sanctuary. I went there during the photography's project but we had two hours and the park is way too big to be seen in two hours, especially when you have to take pictures. That time I enjoyed it more, even though I was a really really hot day.


Week 10

As I said earlier, I was free during the week number 10. Nothing happens during the week, but the weekend definitely changed - in a positive way - lots of things in my life.

I went to Beaverlac with Tyron and his best friend Nathan and Annelie. Far from the city - about three hours of drive - and lost in the beauty of nature, it was a peaceful week-end.

Tucked high up in the Olifants River Mountains above Porterville in the Western Cape in South Africa, Beaverlac offers camping and cabins to maximise your enjoyment of nature. Situated in a secluded 5000 hectare valley surrounded by mountains, Beaverlac is blessed with two rivers, the Ratel (Honey Badger) and the Olifants. Beaverlac website

Those two rivers offer lots of little beautiful natural swimming pool. As the water is very low those times, a few of them were completely dry. Anyway, we didn't stay long enough to see all of them, but a few and here they are :

It is not the nature who changed my life, even if it was beautiful. This week-end away with my friends has brought me closer to Tyron. Since then, we no longer separate. I'll even bring him back in my luggage 😀

Again a few pictures of the landscape of our little hikes the way back to Cape Town or even the view from our camping site. And some random pictures that I like. The choice was hard, my computer had decided for me which one to post because it didn't want to download all my selection. So here is the selection of the selection:

Friday 14.07.17

The student's life began on the 27th of March. Except the courses for the Cambridge Advanced Exam (CAE), looking after Keira and going out time to time with my new friends, nothing really happens.

That's the reason why we do now a big jump from the 26th of March to the 14th of April.

Every Friday the cable way to go up to Table Mountain is half price for students. As we are free since noon on that Friday, Dominique and I had decided to go on the Table Mountain, by the cable way, like two fat ass.

We were all alone on that day, as you can see... After waiting one hour to pay the ticket, we had waited thirty minutes to take the cable car. In one hour and a half, the weather condition can change very easily in Cape Town. We arrived at the top, it was cloudy and very, very cold. Table Mountain is like 1'060m high so it's not a big thing. But when you're with summer's clothes and it's around 15°C with wind, it feels like winter. After three hours waiting inside, a sunny spell came. During ten minutes. We made some pictures and went back. BUT. To take the cable car it was around 45 minutes of waiting again and again ....


Saturday to Monday 15 - 17.04.17

I asked to Tyron to bring me to one of their famous festival here. You can't go to Cape Town and not go on their festival. So Dominique, Nathan, Tyron and I went to Vortex Easter Festival. Transe music isn't really my kind of music, but I really enjoyed the people there. Lot of open minded people who bring love and happy vibes with them. For example, I didn't fix correctly my Gopro on the harness and it felt over somewhere between my tent and the dance floor. I looked for it everywhere, I asked to people, nothing. I went to the security desk and luckily someone found it and brought it back. When I explained that to people there, they were talking about good karma. One person looked at me one night and was impressed with my aura, how big and beautiful it is. Anyway, it was a great experience and I really not regret it !

Saturday 22.04.17

Saturday was the last hours of my dutch friend Rogier. He really wanted to hike Table Mountain before to go home. We woke up at 7am, and began our hike at 9am from the Skeleton Gorge, again and again. I thought it would be as hard as the first time, but we did only one hour to the dam ! The landscape was magnificent, I'm glad that I didn't take the cable way that time. At one point, you can have the view on Muizenberg and on Cape Town.

LOOK AT THAAAATTTT ! 

Thanks Rogier for that idea, I'm glad that I wasn't a fat ass that time. Well, half fat ass. We took the cable car to go down ...

Since now, I won't write on weeks but more on days, when something happens that I can share with you !


See you soon !


PS : I'm coming home, tell the world that I'm coming ... 2 months, 9 days, 21 hours, 40 minutes.

J105àJ150

One month

One month without news and one month before to go home. I seriously can't wait to meet my family, friends and my adorable dog again as well as lots of other things (trains on time, security in the streets, warm weather, eating cheese (!!), ...).

So here is what happened since last time: I did an excursion with my class on the 18th of May, my best friend Oscar from the Netherlands arrived on the 24th of May and I wrote my exam on the 3d of June. Until Oscar's arrival I did literally nothing, I was between my study and my love. And everytime I thought that I hadn't enough to write so I skipped writing on the blog... I'm gonna write only about the days when I took my camera with, because I don't like to write without including pictures and because those last one help to remember me what I did. So it's not because I don't talk about some days that nothing happened.

18th of May

Sortie scolaire ! We went visiting Cape Town by walk with the Cambridge's classes. We were split in group of three and each of us had to do a presentation about two or three monuments/places in CT. In total we had seven places to talk about, I had the Slave's lodge, the Cape Town City Hall and the St George's Cathedral. It was my first time in the streets of Cape Town, yes after five months, and I must say that I really enjoyed it and I felt safe.

Here is a few pictures of our walk around the Mother City, from left corner inside : train station, City Hall, Charly's Bakery, quotes of Nelson Mandela near Charly's Bakery, Slave's lodge, Truth coffee, the view in front of the Parliament.

Cape Town City Hall

28th of May

Four days after my friend's arrival and six before my exam. With Oscar we had decided to rent a car for two weeks because first we can do so much more with a car and second he broke his ankle two days after being in Cape Town. I couldn't be with him during the week because I had to go to school, but during the weekend I tried to do a lot to show him as much as possible. On that beautiful Sunday, we went to the World of Birds, my third time but I still didn't see everything of it. We spent three or four hours, watching birds, talking to parrots and spending times with the monkeys. During our time there, one or two birds - I don't remember exactly - thought that Oscar was perfect toilets, as well as a monkey... I don't explain to you the smell in the car after that...

Then I wanted to bring him to Chapman's Peak for the sunset, but we still had two hours left. As we were near Llandudno, and i'd never been there, we stopped for a while. It is a beautiful beach with small humble houses.

Then we went on the secret not so secret place in Chapman's Peak and watched the sun disappears in the ocean.

5th of June

My exam is now over, my mind is free !! I will have the results on the 13th of July, so I don't know yet if I rocked it or not. On that, again, beautiful day, we went to Rhodes Memorial which is about 5 minutes away from Mowbray. It took us about half an hour to get there thanks to my wonderful sens of orientation ... The memorial is part of the Table Mountain National Park, it is very nice to go for a walk there or for a run but unfortunately Oscar was injured so we couldn't run or even walk (shame). The view is magnificent however we could distinguish a cloud of pollution over the city.

After that expedition, we went on the Table Mountain. Unfortunately not by hike but by the cable way. We had about three hours before the sunset so after a quick lunch we went for a walk far away from the tourists. And get lost. At first I wanted to bring Oscar all on the left of the Table Mountain, where you can have a 360° view on Cape Town area and Muizenberg area, but somewhere, somehow, we took the wrong path.

YASSS ! 

After two hours walking, we went back to the cable way to watch the sunset. As soon as we get closer to the place, we heard the alarm horning that means "go back to the cable car, the wind is too strong". Funnily enough, people were standing outside waiting for the beauty of the sunset. Security first, we went down and watched if from the cable car which wasn't that bad after all.

7th of June

On Wednesday, winter has finally arrived in Cape Town. The city had to face a huge storm, you can check on Google, it was quite hectic !! At Mowbray, where I stay, we just had wind and rain but at just 5 minutes away, the rooftops were blowing away from houses and malls. People say it was the worst storm in 30 years. Now I let you judge by this video.

8th of June

On that after day storm, I was afraid to go for a hike or even drive. We chose to go to a non so famous cave on advice from my local boyfriend: the Peers cave. We were lost, again and again... The path is really easy to walk, but the board that indicates the cave is hidden. So not really really my fault... I'm not sure at the end that we were at the right place, because on the Internet it says that there is Prehistoric drawings there and we didn't even see one.... At least we had a magnificent view for our picnic.

After that I wanted to go in the lighthouse at Kommetjie but we arrived at 4pm and the lighthouse closed at 3pm... So we just had a walk by the sea and watch the surfers having fun in the cold water. You can see the Table Mountain on the background, where the big cloud lands.

We also went to visit Cape of Good Hope, the penguins, Long Beach, Cape Town day and night, Hout Bay market, ... But I didn't have my camera and there isn't something to say about it. I don't know if I will have an other story to say during those next 25 days, maybe I'll talk about Tyron's new puppy who's supposed to arrive on Thursday !! Until then, I wish you a happy beginning of summer. Here it's raining and cold and dark at 6pm. And I'm sick again.

xx

J151

Chose promise, chose due !

I've been home since three weeks now and I've finally time (and internet working) to conclude this adventure. Nothing happened during my last month, except that Tyron's family welcomed a cute little puppy ! I spent my whole days with her. Here is some pictures that I took on a sunny day during her first weeks with the family. When I left her, she was barely as tall as the sausage dog !

Cuteness is closing this wonderful, amazing, magnificent, surprising trip that was those last 6 months. THANK YOU EVERYONE for your support ! :-)