Par Titine
Il est certain que l'Empire du Milieu en surprendra plus d'un ! Nous avons passé un semestre dans ce pays magnifique, et aucune minute n'était de trop ...
23 août au 20 décembre 2016
120 jours
Partager ce carnet de voyage
1

J'ai eu la chance de pouvoir m'exiler en Chine pour tout un semestre lors de ma dernière année d'études, et avec du recul ces quelques mois ont été les plus remplis et les plus riches de ma vie. J'ai atterri à Shanghai le 23 Août 2016 sans parler un mot de chinois, sans avoir de numéro de téléphone, d'Internet ou de monnaie chinoise. Pour les vols internationaux, vous arriverez à l'aéroport de Pudong. Pour rejoindre le centre-ville vous pouvez prendre la ligne 2/ ligne verte (ligne directe / environ 1h30 pour arriver à Jing'An Temple) ou prendre le Magdev qui est beaucoup plus rapide. Pour prendre les transports, il vous faut une carte qui se fait et se charge au guichet dans n'importe quelle station de métro.

Ma première préoccupation, en arrivant en ville, a été de trouver un appartement à louer le plus vite possible ! Il faut savoir que lorsque vous arrivez en Chine, il faut s'enregistrer dans les 24heures au commissariat de police, afin que le gouvernement chinois soit au courant de la durée et de votre lieu de séjour.. Là-bas tout se fait via les contacts que vous avez (le guanxi) et ma recherche s'est faite assez vite: en une semaine j'avais trouvé un appartement dans le quartier de Jiang'An Temple, m'étais endettée pour payer en cash les deux mois de loyer et la caution, et avais emménagé. Mes colocataires lyonnais m'ont retrouvée quelques jours plus tard et c'était parti pour le début de nos aventures. Nous avons passé 4 mois dans la ville mais selon moi entre 4 à 5 jours suffisent (une semaine si vous voulez vous faire faire des vêtements sur-mesure).


Avec un peu de recul, voici les incontournables selon moi:

Le Bund

L'arrivée à Shanghai en Septembre - Pas de pollution ! 

Jing'An Temple

Concession française

People's Square

Le temple de Confucious

Le M50

Old City Yun Garden

Le Fake Market

2

Dès notre arrivée, nous avons jeté notre dévolu sur les montagnes jaunes que nous voulions faire avant que l'hiver n'arrive, et nous avons donc réservé 4 jours du 13 au 17 Septembre. Pour parcourir les 200km qui les séparent de Shanghai, le plus rapide est de prendre le train jusqu'à la ville de Tunxi qui abrite la gare la plus proche des HuangShan, puis de prendre un bus qui amène les touristes à Tangkou, en bas de la montagne (1h / 20RMB).

Tunxi

Tunxi est l'endroit le plus typique et traditionnel que nous ayons fait pendant notre voyage.

Tangkou 

Nous avons quitté Tunxi en direction du village de Tangkou afin d'y passer les deux nuits suivantes. Nous avons dormi à l'hôtel Huangshan Geili Inn, que je ne recommande pas car contrairement à ce qui est indiqué sur Booking, l'hôtel est loin du centre, ce qui rend les déplacements difficiles (cependant un système de shuttle existe), et surtout très isolé, donc vraiment rien à faire lorsque vous descendez de la montagne à 18h.

Une tentative d'ascension dans les montagnes jaunes

C'est au final une activité assez chère: 230RMB pour l'entrée (il existe des tarifs étudiants) et 70RMB pour monter ou descendre en téléphérique, pour les plus sportifs d'entre nous. Pour le coup, il m'est impossible de restituer notre itinéraire car nous étions pris dans un nuage de brouillard qui nous empêchait de voir à plus de 10-15 mètres. Énorme déception!


En pleine tempête ! 

Le lendemain, nous nous sommes levés aux aurores, espérant que le temps serait de notre côté. Malheureusement, la météo s'était encore détériorée, ce qui nous a contraint à renoncer à une deuxième ascension. Pour nous consoler, nous avons pris une navette afin de rejoindre les sources d'eaux chaudes ! Dans mes souvenirs, l'entrée coûte 200RMB mais ils en valent le coup! Nous avons alternés les bains aromatisés à 40°C, et étions tous seuls: un vrai bonheur!

3

La première semaine d'Octobre est la semaine des National Holidays - Golden Week en Chine, durant laquelle il n'est pas rare d'assister à une vague de tourisme massive dans tout le pays. Nous avons eu énormément de chance, car en comparaison d'autres villes comme Pékin, nous avons eu relativement peu de monde. Nous y étant pris au dernier moment comme d'habitude, nous avons rejoint Guilin en train (20 heures de trajet tout de même). Dans ce type de train, vous pouvez prendre des cabines privées pour 4 ou 6 personnes, ou comme nous, des lits superposables non séparés du compartiment voisin. Si vous avez la possibilité de prendre les couchettes du bas, je vous le conseille car vous pourrez vous y asseoir, ce qui n'est pas le cas pour les "étages" du dessus (et 20h sans pouvoir s'asseoir, c'est un peu long). Donc certes, un moment un peu long à passer mais très vite oublié une fois à Guilin. Sur place, nous avons eu un temps incroyable, entre 27 et 30°C et un ciel bleu pendant tout notre séjour !


Guilin

Guilin est une petite ville dont on fait vite le tour. Je recommande de grimper tout de même une des collines pour profiter de la vue sur la ville, de visiter le jardin botanique et d'aller voir les pagotes en centre-ville. Une journée ou deux à Guilin sont amplement suffisantes. Nous séjournions à l'auberge Guilin Wada Hostel et nous avons passé un excellent moment là-bas: la cuisine est excellente, différentes excursions et activités sont proposées (atelier de création de dumplings), le staff est très sympathique et parle anglais (ce qui est une victoire en soi).

Yangshuo

Le troisième jour, nous sommes partis en direction de Yangshuo. Il est possible de faire le trajet entre les deux villes par bateau en remontant la rivière Li pendant 4 heures. Nous avons opté pour le bus nous permettant de rejoindre la ville en 1 heure et de nous installer dans notre auberge. Dès l'après-midi, nous avons booké une balade en radeau de bamboo dans la région de Xingping (la meilleure région paraît-il). Pour le coup, nous avons eu beaucoup plus de touristes mais les paysages sont magnifiques. Le soir, nous sommes montés sur Laozhai Shan Hill et c'est vraiment LA plus belle vue que nous avons eue de tout le séjour, une vue à couper le souffle: le soleil se couchant sur les pains de sucre.

Le lendemain matin nous avons loué des scooters pour visiter la partie terrestre de la baie. Nous avons conduit dans les terres et étions comme seuls sur terre. Magique ! Nous serions bien restés une journée de plus mais nous avions déjà booké un bus direction les rizières de Dazhai (3h de trajets environ)!

Les rizières de Dazhai

Nous sommes arrivés à la station de bus et c'est à ce moment que nous nous sommes rendus compte que l'hôtel que nous avions réservé était bien plus loin du centre que nous ne le pensions, et qu'aucune navette ne pouvait venir nous chercher. Nous avons donc parlé pendant plus d'une heure avec des personnes du village afin de trouver une voiture qui se rendait dans les environs de notre auberge et qui pourrait nous déposer. L'hôtel était au milieu des rizières et offrait une vue magnifique, cependant les cloisons étant très fines, notre sommeil n'a été que trop peu épargné. Le lendemain nous avons passé la journée dans les rizières et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'y avait pas grand monde !

4

Peut-être mon plus grand regret: ne pas avoir consacré assez de temps à Pékin. Nous y avons passé trois jours alors que nous aurions pu/dû rester une ou deux journées de plus pour profiter pleinement de la richesse de la ville sans avoir à se presser. Pour rejoindre la capitale, nous avons cette fois opté pour le train rapide qui permet d'arriver en 5 heures seulement dans le centre-ville. Malheureusement, nous sommes arrivés lors d'un pic de pollution et celle-ci s'est faite fortement ressentir lors de notre séjour.

Nous avions réservé 2 nuits au Happy Dragon Hostel et étions très satisfaits.

Voici ce que nous avons eu le temps de visiter en 3 jours:

Place Tiananmen

La Cité Interdite

Le Palais d'été

Nous avons été un peu rapide sur la visite du palais d'Été car nous avions peu de temps pour tout faire et parce qu'une fois de plus, la météo n'était pas avec nous. Cependant, le lieu est splendide et mérite bien qu'on lui accorde une demie-journée ! Le tarif d'entrée (50RMB) permet de pénétrer dans plusieurs petits temples et de faire tous les extérieurs; si vous le souhaitez vous pouvez payer un full-ticket pour rentrer dans tous les bâtiments du Palais.

Le temple des Lamas

Une réelle surprise. Je n'en avais jamais vraiment entendu parlé mais la description du Routard nous a convaincus. C'est un réel havre de paix en plein Pékin.

La grande Muraille de Chine

La visite de la la grande Muraille a été un véritable périple. À noter que la muraille n'est plus ce qu'elle était d'antan, il ne reste aujourd'hui que des sections plus ou moins rénovées, bien éloignées de Pékin. Badalin est la portion la plus proche et la plus rénovée mais aussi par conséquent la plus fréquentée par les touristes. Nous avions donc jeté notre dévolu sur Mutianyu. Le plan était de dormir au pied du site pour pouvoir monter aux aurores et profiter du lever de soleil sur la Grande Muraille ! Cependant, les prix quelque peu excessifs des auberges et le peu de temps que nous avions ont joué contre nous. Nous nous sommes levés tôt mais dans notre auberge de Pékin, puis avons pris un bus puis un taxi pour arriver au pied de la Muraille. Au final nous étions en haut à 10h30, pas si mal ! Nous avons eu beaucoup de chance car une semaine après la Golden Week, nous avons eu très peu de monde et avons pu profiter de cette expérience incroyable que j'attendais depuis mon premier jour en Chine.

5

Cette fois-ci, voyage en amoureux dans le Sichuan pendant dix jours.

Nous sommes partis du 1 au 10 Novembre et avions réservé au Sam Cozy Hotel, un hôtel au personnel très agréable, aux chambres confortables, qui offre le petit déjeuner et propose pleins d'excursions organisées dans les alentours.

Chengdu

Centre de recherche et de reproduction des pandas

Nous nous pouvions pas venir à Chengdu sans consacrer une journée à la visite du centre de reproduction des pandas. Le parc ouvre à 7h30 et nous étions parmi les premiers à entrer afin d'éviter la foule qui arrive en masse dès la fin de la matinée. Le ticket d'entrée coûte 58RMB de mémoire et vous permet de flâner toute la journée entre les différents enclos: pandas roux, pandas géants, bébés pandas, il y en a pour tous les goûts ! Les pandas sont en liberté dans le parc, le bamboo est placé de sorte que les visiteurs puissent les voir manger (ce qu'ils font la majeure partie du temps). Je recommande de venir le plus tôt possible, pour éviter les touristes (l'enclos des bébés pandas est un enfer) et pour voir les pandas manger puisqu'après ils rentrent faire la sieste. Le centre est grand mais se fait largement en une demi-journée, c'est l'occasion de profiter et de flâner. Le musée du panda à la fin du parcours est vraiment bien fait. Vers 17h, retour en bus vers Chengdu.

Leshan Giant Buddha

Le Bouddha Géant de Leshan, taillé directement dans la montagne, est l'un des plus grandes représentations de Bouddha de Chine (71mètres de haut). Pour nous y rendre, nous avons pris un car nous amenant dans la ville de Leshan, puis le bus N13 jusqu'au site. Cependant, il est aussi possible de s'y rendre en train en une heure. La plupart des touristes s'y arrêtent avant de poursuivre leur chemin en direction du Mont Emei (que nous n'avons pas eu le temps de faire). L'entrée coûte 45RMB pour les étudiants et quelques heures suffisent pour faire le tour du lieu.

Jiuzhaighou National Park

Direction maintenant notre dernière étape du Sichuan : Jiuzhaighou National Park. Il faut savoir que la réserve naturelle est assez éloignée de Chengdu, 10h de bus pour faire la liaison entre les deux endroits et aucun train de nuit ne circule. Ceci oblige donc les touristes à consacrer une journée entière pour le transport à l'aller et une journée entière pour le retour. C'est donc un réel choix à faire: en effet, pour avoir le temps de visiter la réserve de Jiuzhaighou, nous avons fait le sacrifice de l'ascension de l'Emei Shan qui avait l'air fantastique (notre décision s'est aussi prise compte tenu des conditions thermiques de ce mois de Novembre qui ne nous permettaient pas de monter sans équipement). Nous nous sommes donc rendus à la gare de Chengdu et avons pris nos billets directement là-bas et c'était parti pour un départ à 8h du matin ! A travers les vitres du bus, nous avons pu voir défiler les paysages, les villages sichuanais et mongoles, les montagnes et les déserts. Nous sommes arrivés à Jiuzhaighou et quelle ne fût pas notre surprise de nous retrouver confrontés à un parc d'attraction à ciel ouvert, avec des lumières et des touristes de toutes parts! Nous avons séjourné pendant 2 nuits à l'hôtel Caiyun Hotel à 10min de l'entrée du parc ! Je recommande vivement l'hôtel, le personnel est très sympa, il est possible d'emprunter des gros manteaux pour aller dans la montagne, et d'être accompagné par navette jusqu'à l'entrée du parc. Le ticket d'entrée coûtait 100RMB (tarif étudiant) + 90RMB pour l'accès aux navettes toute la journée (à noter qu'à partir de la mi-Novembre, les tarifs sont beaucoup moins chers)! Une fois dans le parc, nous avons pris le mini-bus pour monter jusqu'au sommet de la montagne puis nous avons rejoins différentes étapes à pied: Bamboo Lake, Five flower Sea, Mirror Lake, Five Color Lake. Arrivés en bas, nous avons repris le bus pour faire l'autre partie du "Y". En sortant du parc, nous avons acheté deux places pour le bus de retour pour Chengdu. La visite du parc est vivement recommandée, les plus beaux paysages que j'ai vus en Chine! L'automne donnait aux arbres des couleurs magnifiques et les lacs étaient de vrais miroirs. Cependant, il n'y a pas grand chose à voir dans les alentours et une journée est amplement suffisante.

6

Pour votre dernier périple en Chine nous avons beaucoup hésité car il nous restait tant de choses à voir: Zhangjiajie (les montagnes suspendues d'Avatar), le région du Yunnan, la Mongolie intérieure (que je déconseille après la fin Octobre d'ailleurs), ... C'est bien le retour en France pour les fêtes de Noël qui nous a poussés à nous envoler vers la seule plage de Chine: Sanya sur l'île d'Hainan. Nous y avons passé 5 jours alternants les plages et les hôtels de luxe. En effet, il faut savoir que si vous séjournez près sur Halong Bay, les hôtels de luxe se succèdent à perte de vue. La plupart étaient presque vides car nous y étions en période creuse (du 3 au 8 Décembre), si bien qu'il n'était pas difficile d'obtenir une place sur leurs terrasses, transats ou installations autour de leur piscine.

Nous séjournions dans une auberge de jeunesse (Boutique Inn Shui Yun Jian of Yalong bay) à 20 minutes en vélo de Halong bay. Je recommande la location de scooters ou de vélos, les routes sont parfaitement entretenues et très agréables (et cela permet de ne pas attendre des heures avant de trouver un taxi qui accepte de vous prendre pour une "si petite course").


Comme Titine, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.