Carnet de voyage

Destination Conakry

Par
3 étapes
4 commentaires
15 abonnés
Dernière étape postée il y a 1658 jours
Par TimoGT
Mission humanitaire avec Action Damien, dans le cadre de mes études (soins infirmiers).
Du 7 avril au 15 mai 2017
39 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 13 février 2017

Petite introduction complémentaire à celle du carnet ...

Dans le cadre d'un stage dans la formation en soins infirmiers, j'ai la chance de partir en séjour humanitaire avec Action Damien.

Destination : Guinée Conakry.

Ce carnet de voyage est écrit pour les personnes qui me soutiennent d'une manière ou d'une autre et également pour moi me rappeler les différentes étapes que cela a demandé.

J'espère que votre lecture sera des plus agréables et que je parviendrai à vous faire voyager avec moi.

C'est parti ! 😀


(p.s. : n'hésitez pas à laisser un commentaire :D)

HENALLUX - Paramédical
HENALLUX - Paramédical
HENALLUX - Paramédical 

C'est lors d'une séance d'informations stages que tout a commencé ...

Pendant que la responsable des relations internationales de l'école annonçait que les inscriptions aux mobilités étaient clôturées, je me disais que j'avais encore raté un rêve et que je n'aurais jamais le courage de me lancer dans une aventure et sortir de mon lit douillet. C'est alors qu'elle annonça une dernière mobilité. Bien que j'étais très attentif à ce qu'elle disait, je n'ai entendu que quelques mots ... voyage humanitaire ... Action Damien ... deux personnes. Sans mentir, c'est ce que mon cerveau a réussi à emmagasiner et honnêtement c'est ce qui reste le plus intéressant.

Pour comprendre mon désir de partir en Afrique faire de l'humanitaire, je me dois de parler des personnes qui m'ont toujours inspiré: mes parents et mes quatre grands parents, ces derniers qui y ont travaillé comme coopérants belge. Maman est née à Kinshasa au Congo ex-Zaïre (actuellement RDC), papa a vécu 17 ans au Rwanda et 13 ans au Burundi. Ils se sont rencontrés à Bujumbura, s'y sont mariés avant l'arrivée de mon grand frère qui est né là-bas. Malheureusement pour moi (Mais heureusement pour eux, pour leur sécurité) qui aurait bien aimé connaître l'Afrique, ils ont dû retourner en Belgique à cause des tensions présentes dans le pays. Dès lors, depuis je ne sais pas vraiment combien de temps, mes parents participent et organisent des retrouvailles "d'anciens Afrique". Dans ces longues après midi / soirées, c'est dans la bonne humeur et dans l'ambiance de musiques des années 80 et principalement des musiques africaines qu'ils se retrouvent. Ils rigolent, se racontent des souvenirs, se donnent des nouvelles d'amis perdus de vue et parlent de choses dont j'ignore, car ils ont tendance à se parler Swahili entre eux, les vilains!

Tous ça pour dire que depuis tout petit, je goûte à des valeurs qui sont : la solidarité, l'amitié, l'accueil, le partage et j'en passe. C'est la mentalité que je nomme souvent de "citoyens du monde" ou plus spécialement "africaine". J'espère retrouver ces valeurs lors de mon voyage en Guinée.

Le fait de partir avec Action Damien est pour moi un rêve inespéré. Depuis tout petit à l'école j'entends parlé d'Action Damien. Principalement avec leurs bics de couleurs. Jamais je n'ai pensé partir avec un tel organisme. De plus, l'année passée, un de mes cousins a gagné un concours dans son école et est devenu ambassadeur pour une durée de 2 ans. Il a eu la chance de pouvoir partir pendant une semaine en Inde et a soigné une personne ayant la lèpre. Je me disais qu'il avait énormément de chance !

Lorsque la responsable des mobilités a énoncé que seulement deux personnes pouvaient y participer, je me suis posé cent mille questions. Ai-je des chances d'être pris? Pourquoi moi et pas un autre ? Dois-je laisser ma place ? Qui va poser sa candidature? SI je suis pris, est-ce que je vais bien m'entendre avec l'autre personne ? ... Une chose est sûre, c'est que le fait de partir qu'à deux était une chose qui me plaisait tout particulièrement. Pourquoi ? Parce qu'à deux ce n'est est pas tout seul et surtout pas de trop.

Le fait d'être seul ne me fait pas peur ... enfin si. Ce serait la première fois que je quitterai le "confort européen". Je pense que j'aurai besoin d'une personne avec qui partager mon ressenti avant, pendant et après le voyage. Le premier voyage, en toute logique, bien qu'il soit le plus motivant, est celui qui fait le plus peur. Une deuxième personne est le bon nombre. Par contre, un plus grand nombre ne serait plus de l'aventure mais s'apparenterait plus à du tourisme. C'est mon point de vue. Je sais que je découvrirai plus facilement la culture Guinéenne seul / à deux qu'en un groupe plus grand.

C'est depuis le 12 octobre 2016 à 08h09 qu'Anaïs et moi avons su que nous partions. J'étais dans la voiture pour me rendre à une réunion du CE. Arrivé trop tôt, j'ai consulté mes mails de l'école, comme tous les jours depuis que j'avais fait la demande pour réaliser ce stage. C'est dans un grand moment de joie que j'ai dansé comme un fou. Heureusement qu'il n'y avait personne dans les autres voitures autour de moi.

Si ce n'est pas tout de suite, j'ai peut-être attendu la fin de journée de stage de Anaïs pour savoir si elle avait pris connaissance du mail. Elle m'a annoncé que oui et qu'elle s'était aussi surprise à danser toute seule.

Ce sentiment est difficilement descriptible, c'est peut-être pour ça qu'on le retient aussi facilement.

Publié le 7 mars 2017

PLUS QUE 30 JOURS !!!!!!!!! (EDIT : 19 jours)

La date du départ se rapproche de plus en plus et très vite !

C'est pour cette raison que je lance un appel aux dons, afin de récolter des objets que nous distribuerons sur place.

• • •

Qu'est-ce que nous recherchons ?

Denrées non périssables (riz, pâtes, ...) - limités à cause du poidsSucreries (emballés individuellement, exemple voir photo)Matériel médical / paramédical / premiers soinsFournitures scolaires (bics, cahiers, ...)Vêtements...

N.B. : La religion la plus représentée en Guinée est l'Islam (85%), donc attention aux aliments/sucreries à base de porc.Les vêtements devraient être en bon état, pas déchirés, troués ...Le tout dois rentrer dans une valise bien-sûre :D.

• • •

Vous avez du matériel ?

Nous pourrions nous organiser pour se rencontrer et ainsi récupérer le matériel.

Je suis en stage du côté de Charleroi jusqu'au 24 mars. Dès le 27 de ce mois, je serais de retour sur Namur, pour infos.

Mon mail : timothy.gillion@yahoo.com (objet : Conakry)


Un tout grand merci à toutes les personnes qui nous aideront dans ces recherches.