Carnet de voyage

Le(s) Chivers en vadrouille

36 étapes
107 commentaires
V'la le blog officiel de mon tour d'Europe en stop !
Septembre 2017
365 jours
Partager ce carnet de voyage
1


C'est ici que vous pourrez suivre notre périple qui débutera dans quelques jours.


Départ le 3 Septembre 2017 pour un tour d'Europe en stop, sans itinéraire ni but précis.

Trip en mode zeub et sacs à dos, avec de quoi être en complète autonomie (Hormis pour la bouffe, on fera les poubelles)... (Je rigole Mamie)... (Quoique.) et le matos de grimpe.


Pierre-Cosme Marchaud, Charles-Joeri Bioud et Dylan Millet


Mise à jour :

Je suis maintenant en solo, et ce jusqu'aux fêtes de fin d'année.

Je continue donc ce tour d'Europe, toujours en direction de la Grèce dans un premier temps. Étant allé jusqu'à Sibenik en auto-stop, j'ai décidé de continuer à pieds, uniquement, à partir de ce point ci. Objectif Athènes, soit environ 1500km de Sibenik en longeant la côte en raison du froid.


J'en profite pour ajouter le contenu de mon sac pour ce voyage. Après plus d'un mois de voyage, je n'ai pour l'instant aucune remarque à faire sur cette liste.


Dans mon sac à dos, il y a :

- Un carnet, un stylo, un passeport et un portefeuille

- Un T-shirt manche longues laine mérinos, un caleçon, un bandana et une paire de chaussettes

- Une serviette micro fibres

- Un duvet avec sac à viande et sursac étanche

- Un matelas en mousse

- ‎Un hammac

- Une doudoune ultra light

- Des tongs

- ‎Un poncho

- ‎Un sursac étanche pour le Sac à dos (Capacité 35L)

- Un tarp avec sardines, cordes, haubans

- Un couteau de chasse

- Une gourde 1,5 L

- Trousse de soin avec pansements, désinfectant, pastilles purificatrices, bandage et dolipranes

- PQ

- Dentifrice, brosse à dents

- Savon solide

- Rasoir jetable

- Lampe frontale rechargeable USB

- Panneau solaire avec batterie intégrée


Sur moi, il y a :

- Chemise, t-shirt laine mérinos, pantalon, caleçon, chaussettes

- Baskets Gore-Tex

- 4 Harmonicas

- Opinel

- Briquet rechargeable USB

- Bandana

- Mouchoir en tissu


Dylan Millet

2

Objectif Annonay pour récupérer le troisième marginal.

3


4

Après avoir fait un tour à Annonay, nous avons décidé de tracer notre route pour rejoindre notre bon vieux pote qui ne sera malheureusement pas du voyage.

Après une nuit à la belle étoile avec du tofu nature comme dîner, nous v'la arrivés à Aubenas pour finir de s'équiper et attendre Pierre, resté à Annonay.

5

\m/

Plus qu'à attendre de recevoir le tarp de Charles et de se faire une réserve de bouffe, ensuite c'est le vrai départ...


6

On attend toujours le matos, mais un peu plus loin...

7

Après une semaine de finition nous v'la partis pour de bon direction la Grèce !

Le matos de grimpe a finalement été abandonné pour gagner en confort et en autonomie

8


9


10

Depuis notre petite pause à la plage et après plusieurs jours de galère, l'Italie s'avère plutôt galère en auto-stop. L' ami Pierre ayant choisi de faire un bout de chemin en solo, la progression est un peu plus facile.

Les italiens ont "peur" des stoppeurs, il paraît. Certains disent que c'est à cause de l'immigration, d'autres de la délinquance... En tout cas la majorité des voitures qui s'arrêtent sont conduites par des étrangers, plus familiers avec le pouce.

Cependant, les commerçants sont généreux et notre voyage semble les inspirer. Nous n'avons toujours rien dépensé depuis notre arrivée en terre italienne...

À raison d'une moyenne de 50 kms par jours, la Slovénie semble encore loin, mais nous restons obstinés et traverseront ce pays à pieds s'il le faut !

Réveil sympathique
11

Depuis hier tout s'enchaîne, nous avons fait un sacré bout de route comparé aux autres jours. Hier Marie nous offre de la pizza et aujourd'hui Paolo nous avance de 70 kms.

Nous voilà à une heure de marche de Vérone, demain c'est tourisme...

La Pizza de Marie et Paolo, meilleur chauffeur d'Italie 👌
12

Après avoir fait un tour dans la ville de Roméo et Juliette, et une pizza plus tard, deux charmantes italiennes sont venues nous proposer un trajet du côté de Venise.

Nous voilà donc à moins de 150 kms de la Slovénie, le trio étant réuni et prêt à franchir la prochaine frontière, toujours sans avoir touché à leur portefeuille.

Qu'en sera t-il des autres pays ? La suite en Slovénie 🇸🇮

Merci à Taj Mahal Vérona pour leur aide 👍
Merci à Taj Mahal Vérona pour leur aide 👍
13

Après quelques jours de pluie et quelques réveils humides, sans pouvoir alimenter nos panneaux solaires, nous voilà à Nova Gorica, en Slovénie.

Le stop n'est plus vraiment une priorité, tellement le paysage est beau. Nous suivons les sentiers de randonnée en piochant figues, raisins, noix, grenades et kiwis sur le chemin.

Les slovènes sont extrêmement généreux, donner à manger est banal pour eux, offrir le gîte et l'apéro non plus visiblement.

Panorama depuis la ville de Stanjel et Sergio, le patron !
14

On commence la Slovénie par un tour du parc de Triglav...

15

Visite de la capitale, et du squat de Metelkova.

Malheureusement pas de photos, je met juste une image Google et un point sur la carte.

Metelkova
16

Nous arrivions à Koper après 2h30 de pouce devant l'entrée d'une autoroute.

C'est ainsi que nous rencontrons Damjan, Jure et Janez, leurs bières, leur poire locale et leur plage...

Réveil au bord de la mer ce matin.

17

Après avoir pris un peu de bon temps à Lucia, nous voilà maintenant en Croatie.

C'est à la frontière que notre ami Charles prit un chemin différent afin de rejoindre la Grèce plus rapidement.

Nous continuons à suivre la côte adriatique pour profiter du soleil...

18

Rien de spécial à raconter, je met juste un point de plus sur la carte...

Objectif : longer la côte le plus longtemps possible

19

Après quelques jours de marche au bord de la mer, nous décidons de sortir les pouces pour avancer de quelques kilomètres.

Demain sera notre dernière balade en duo avant que Pierre ne prenne la direction de la Bosnie afin de visiter le pays et faire un tour à Sarajevo.

Ne pouvant pas me résoudre à perdre de vue l'horizon, je continuerai ma route ainsi, peut-être jusqu'en Grèce.


20

Étant donné que chacun d'entre nous a pris un chemin différent, je n'ai plus d'intérêt à continuer le blog.

Je continuerai peut-être de marquer mon parcours sur la carte, mais en attendant, je préfère laisser le téléphone au fond de ma poche et ne plus me soucier de la batterie.

T'chao !

21


22

Toujours le long de la côte, je suis un sentier de VTT qui vaut largement l'effort.

A raison d'une quinzaine de kilomètres par jour, et avec 5€ par jours, je devrais arriver en Grèce pour les fêtes de fin d'année. Difficile de se motiver à avancer avec des paysages pareils.

23

Invité à planter le tarp gratuitement, je passe deux nuits dans "L'usine à bonne énergie" de l'ami Dalibor.

24

Deux frontières en l'espace de trois heures, passage par la ville de Neum et me revoilà en Croatie, direction Dubrovnik.

Mon arrivée à la douane torse nu avec ma dégaine de baroudeur a fait sourire, au point de passer sans aucun contrôle de mes effets personnels. J'avais néanmoins abandonné mon couteau de chasse pour éviter une éventuelle amende.

Hmm d'accord.
25

Le Monténégro n'est plus très loin. Par soucis de communication depuis ce pays et l'Albanie (Hors UE), je décide d'aller directement en Grèce en auto-stop afin de faire un détour par l'Olympie en passant ensuite par Kalamata et Sparte, à pieds.

26

Ayant traversé le Monténégro en une journée de stop intensif, me voilà à Shkodër, en Albanie.

Arrivé dans cette ville à la tombée de la nuit, j'ai préféré prendre une chambre plutôt que de dormir dans la rue...


27

Me voilà bientôt en Grèce, avec un nouveau compagnon de route rencontré à Orikum.

Les albanais sont géniaux, et j'ai bien l'intention de revenir pour prendre le temps de visiter le pays.

Oriol, de Barcelone
28

Me v'la enfin en Grèce, exactement deux mois après mon départ de Lamure.

Objectif Athènes à pieds, en passant par l'Olimpie et Sparte, pour y arriver à la période des fêtes de fin d'année.

29

Une semaine de marche plus tard, j'arrive à Preveza, juste avant de passer le tunnel sous la mer. Je ne sais pas si l'accès est autorisé aux piétons, peut-être vais-je devoir le traverser en stop...

Edit : En effet, j'ai dû tendre le pouce...


Antoine, belge, et son singulier destrier


30

Après un premier Couchsurfing à Missolonghi et une traversée en ferry, j'arrive sur la péninsule du Péloponnèse.

Beaucoup de vent, photo un peu foirée, m'enfin.
31

Arrivé à la première étape de mon périple autour du Péloponnèse, je décide d'y visiter quelques musées.

Prochaine destination : Kalamata

Site archéologique
Musée archéologique
32

Arrivé en périphérie de la ville après quelques jours dans la campagne et de bonnes tempêtes dans la tronche, je continue ma route vers Sparte.

Je réfléchirai à mon itinéraire pour Athènes une fois là bas, en fonction du temps qu'il me restera.

Into the wild
Séchage intégral...
33

Ça y est, mon dernier objectif atteint, je me dirige maintenant en direction de la capitale pour y passer Noël. Ayant débarqué dans un village reculé sans réserve de bouffe ni abri, je suis hébergé chez l'habitant.

34

J'ai quitté la route principale pour prendre un peu d'altitude et admirer un peu le paysage tout en rejoignant la côte.

Malgré les nuits en dessous de zéro, quelques tempêtes et de sacrés cols de montagnes à franchir, la vue en vaut la peine et je marche, paisible, de village en village...

35

Plus qu'une semaine pour atteindre l'aéroport d'Athènes. Je multiplie les endroits insolites et continue tranquillement ma route pour arriver avec le bon timing.

Un abri qui a de la gueule.
... Pas trop mal non plus celui-là.
36

Quatre mois plus tard, et environ 3 500 kms plus loin dont 1 000 à pieds, je retrouve mes parents à Athènes pour Noël.

C'est là que mon périple en solitaire se termine : à partir du nouvel an le voyage se poursuivra en couple après de longs mois d'attente...

Le nord de l'Europe étant un peu trop froid pour la période à venir, l'objectif serait de rejoindre la Sicile, en Italie.

Chaque voyage étant différent, ce blog prend fin ici afin d'en commencer un nouveau.


La suite au prochain épisode...

Comme ThirdfaceTramp, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.