Carnet de voyage

New Zealand

Par
61 étapes
70 commentaires
1
Par ThibZ
Un an en Nouvelle Zélande. Road trips, Corse, Asie et et télétravail.
Du 10 décembre 2016 au 10 août 2017
243 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après avoir dit au revoir à tous mes amis et collègues parisien, je me retrouve avec une partie de ma famille pour les fêtes avant de repartir début janvier. Un sac bourré d'électronique, de quoi m'habiller pendant plusieurs semaines et des compagnons de voyage adorable.

2
Rando vélo de 15km, col de Moncale.
3
 La Grande Ourse et Orion sont bien visibles.
4

Le voyage n'était pas sans accros, avec des difficultés pour avoir les boardings pass pour le trajet Australie - Nouvelle Zélande et les différents retards qui m'ont obligés à dormir une nuit à Auckland. Heureusement il a été agrémenté de plusieurs rencontres avec deux personnes en PVT dans le vol pour Dubai et un australien très amical avec qui j'ai passé la nuit à discuter et boire des bières à l'aéroport de Auckland.

La taille imposante de l'A380 m'étonnera toujours, c'est avec cet engin que j'ai parcouru plus de 18 000 kms pour me retrouver à l'autre bout de la planète.

Directement dans l'ambiance du Seigneur des anneaux à l'arrivée avec une grande pancarte "Middle of Middle-earth" à l'aéroport de Wellington et différentes sculpture des films.

✈️️😴🌏🍻🎬

5

Première visite de la ville avec un temps très gris, un décalage horaire de 12 heures, je suis totalement perdu et fatigué mais je suis en Nouvelle Zélande et c'est magique.

On en profite pour visiter une partie du musée Te Papa Tongarewa qui est le musée nationale du pays, totalement gratuit et gigantesque. On a pas eu le temps de le terminer et j'y retournerai assurément après le roadtrip !

Exposition sur le rôle la Nouvelle Zélande lors de la première guerre mondiale. 

Ne tenant pas en place j'ai enchainé par une balade en ville pour voir le parlement et l'université.

😫😃☁️️🏛️🖼️

6

Wellington est une des villes les plus venteuse du monde, il était parfois presque impossible de marcher face au vent ! J'ai profité de ce dernier jour pour ouvrir un compte en banque local, opération qui n'a prise que 20 minutes et je suis ressorti avec une carte bancaire immédiatement. Nous avons ensuite effectué une randonnée sur les Red Rocks, avec mes premiers phoques et coups de soleils...

Randonnée Red Rocks 

☀️️🌊🚶🏻⛰️

7

Nous quittons l'île sud avec Catherine et François après quelques erreurs sur les dates de réservation des ferry, heureusement corrigeables. Nous roulons jusqu'à Nelson qui est une petite ville très charmante et le lendemain le roadtrip démarre sur l'île sud avec François tandis que Catherine reste travailler sur place.

⛴️🏝️

8

Journée intensive de route et ballades avec la découverte d'une cave, une cascade et la plage de Farewell Spit qui est le point le plus au nord de l'île sud. Certains sentiers sont balisés dans des pâturages, il faut donc déranger quelques moutons au passage.

 Cave, cascade et randonnée de Farewell Spit

🐑🏖️🐦

9

Enfin un petit déj à l'anglaise ! Au programme aujourd'hui beaucoup de pluie et très peu de balade. Nous avons quand même réussi à voir les Falaises de Punaikaki et apprécier les énormes vagues que nous offre le déluge. Elles s'engouffrent dans des trous dans la roche ce qui provoque des "éruptions de mer" (et j'avais oublié mon appareil photo, heum).

🌧️⛈️🌊

10

Fatigués par la tempête on s'offre un peu de repos au backpack de Dunollie, impossible de faire des balades alors autant se cuisiner un vrai repas et regarder quelques épisode de série. Le lendemain nous découvrons le Franz Joseph glacier dont voici quelques photos.

Franz Josef Glacier 

🍅🏔️🌨

11

J'ai beaucoup apprécié la précédente balade de glacier que je décide de faire une rando guidée pour en apprendre un peu plus sur le prochain glacier (Fox glacier), il y a possibilité de faire une randonnée en hélico mais ça ne rentre pas dans le budget. Hélas on ne peut pas approcher trop près du glacier à pied pour des raisons de sécurité. La route longe une rivière où se mélange l'eau pure et bleu provenant de la fonte du glacier, l'eau boueuse coulant des falaises à cause du déluge et l'écoulement de la forêt donnant des nuances de vert. On se rend bien compte de l'incroyable vitesse de fonte du glacier grâce à différents repères placés le long des falaises et du sentier.

Fox glacier 

Nous terminons la journée avec un sentier de forêt menant sur une plage magnifique appelée Monro Beach, sur laquelle nous cherchons la rencontre avec des pingouins mais sans succès. On prend pleins de photos débiles, il fait beau, on est content.

Monro beach 

🌞🏔❄️️⛱️

12

Nous roulons près de superbe lacs sur la route vers Queenstown.

Avant que la pluie ne revienne nous faisons une randonnée autour d'une ville fantôme, une ancienne ville de mineurs. Magnifique paysage de far West, François nous a préparé une playlist musicale pour une immersion totale.

Bendigo ghost town 

Nous dormons finalement deux nuits près du lac Dunstan en attendant une météo plus clémente pour notre détour vers Queenstown.

🌿⛏️👻

13

Enfin nous faisons route vers Queenstown pour le bungy jumping (saut à l'élastique) !

Notre état avant le saut et le t-shirt parfait de Fanf 

Une expérience de fou pour tout les deux, quelques secondes de chute et un petit rafraîchissement dans la rivière à l'arrivée.

Ci-joint le dialogue à mon arrivée sur le bateau et quelques photos...

Bungy jump 

Guy picking me up after the jump: "How was it ?"

Me: "Scariest moment of my life, I cried like a baby."

Guy: "More like a little girl but, yeah."

😨😶😱🙃😲😂😎🤘

14

Pour se remettre de l'adrénaline de notre matinée nous enchainons l'après midi avec un KFC salvateur et une marche détendue près du mont Chrichton.

Mt. Chrichton  track

Nous dormons près du Clifden suspension bridge et d'un élevage de biche.

Clifden suspension bridge 

🌉🏚️

15

Ayant gouté à l'adrénaline avec le saut à l'élastique, nous tentons une randonnée souterraine de un kilomètre sous terre. Deux lampes frontales, des piles de rechange et nos téléphones portable en secours, on était pas rassurés, DU TOUT. Et pourtant c'était la meilleure rando j'ai eu pour l'instant en Nouvelle-Zélande et il faut absolument que j'en trouve d'autres !

😨⬛🤘

16

Dans la même journée, on enchaine sur une balade boueuse de 3h dans la forêt avec les mauvaises chaussures...

Waipohatu waterfalls 

Nous allons ensuite visiter une des plus grande cave de plage du monde, il faut payer 5 dollars pour emprunter un chemin privatisé et accessible seulement à marée basse. Petite déception par rapport à la randonnée souterraine du matin.

Cathedral caves 
17

Cette journée sportive se termine à la plage de Cannibal bay où nous cherchons des lions de mer et pingouins, mais ne rencontrons que des phoques (c'est quand même trop bien ❤). Ils dorment sur la plage et dans les herbes, parfois nous bloquant le chemin, il faut faire attention où l'on marche !

❤🏖️🌅

18

Nous arrivons près de Dunedin qui est une des plus grande ville du sud. Il y a énormément de vent lors de nos marches, nous sommes obligés de tenir nos chapeaux et lunettes en nous rapprochant du rivage.

Tunnel beach (parce qu'il y a un tunnel pour rejoindre la plage, que j'ai oublié de prendre en photo)

💨🌬️

19

Deux randonnées au même endroit, avec énormément de vent et de sable.

Sandymount  
La vue est magnifique et on reste contemplatif 

On sort nos plus beaux équipements pour se protéger et on part à la recherche de... PINGOUINS. Ouai, encore, mais ils restent cachés et je vide la batterie de mon appareil photo sur les lions de mer (vous avez de la chance je peux pas tout mettre en ligne).

Sandfly bay, sea lions, SEA LIONS !! ❤

😎💨🌬️🏖️🌅

20

Un pingouin, enfin... A la minute où nous l'apercevons un orage éclate et nous rebroussons chemin. Je n'ai eu le temps que de prendre quelques photos très rapidement sous la pluie. C'est effectivement un des pingouins les plus rares du monde !

Yellow-eyed penguin 

🐧⛈️🐧

21

Arrivée à Oamaru, nous tombons par hasard sur un musée Steampunk avec une ambiance très réussie et de nombreuses structures.

🚂💀💨

22

Nous empruntons un chemin privé que nous devons payer via une petite boite sur la route (confiance totale ici) pour arriver sur des falaises érodées et une vue sympa.

Clay cliffs 

Nous arrivons ensuite au plus bel endroit où nous avons pu passer la nuit, le lac Pukaki ! Longeant une chaine de montagne et le mont Cook (point culminant de la Nouvelle-Zélande) duquel nous allons nous rapprocher.

Lake Pukaki

🌅⛰️

23

Arrivée au mont Cook (ou Aoraki en Maori) qui nous regarde du haut de ces 3700m d'altitude. Nous enchainons deux randonnées dans la journée, la première nous rapprochant d'un lac avec de la glace tandis que la deuxième s'est révélée être un grand défi... 1690 marches à monter pour apprécier une vue sur la vallée.

Mont Cook 

🏔️⬆️️😫

24

Lac Tekapo, deuxième plus grand lac du pays avec le Pukaki, situé juste à côté de l'observatoire du mont John. Hélas l'entrée était payante.

Je mettrai en ligne quelques photos amateurs du ciel dans quelques jours 🌃.

25

Bon, on commence à fatiguer un peu alors on fait juste une "petite boucle" pour aller voir une mine. Évidemment on s'est perdu et la marche à prise 4-5h... mais celà valait le coup !

⛏️

26

Yeah une autre cave🤘 ! Celle-ci s'avère encore plus impressionnante car c'est un ruisseau souterrain très froid que l'on doit remonter, on a démarré devant un groupe bien équipé avec des cordes, baudriers, chaussures d'escalades tandis que nous étions pieds nus avec nos petites lampes (voir dernière photo). On ne faisait pas les fiers mais c'est passé.

Cave stream 
Castle hill 

On se remet de nos émotions en explorant Castle Hill, une formation de rochers avec des formes très diverses, un véritable labyrinthe naturel.

27
28

Bon tout n'est pas trop cool tout le temps, pour moi le gros point noir du voyage est cette journée passée à Kaikoura.

Toute l'activité de la ville est centrée sur le tourisme et les baleines et donc forcemment je veux en voir ... ! Nous allons donc sur le port et on nous dit qu'il faut réserver un mois en avance pour prendre le bateau, tout est déjà complet jusque mi-mars. Pas de problème, on me réoriente vers les vols en hélicoptère, mais il n'y a pas assez de clients pour remplir l'hélico donc aucun vol n'est prévu. Bon, je tente une dernière option avec le tour en avion, il y a de la place et je réserve, mais c'était sans compter sur l'arrivée d'une grande pluie qui a annulé le vol...

Pour couronner le tout on se rend compte que la route 1 pour retourner à notre point de départ est coupée et nous devons faire un détour qui nous rajoute environs 4h. Bref, c'était pas la bonne journée.

Petit bonheur quand même, nous avons été accueilli par des Dauphin d'Hector sur la plage (désolé on a pas réussi à avoir de photos correctes, on voit un peu sur la deuxième photo) !

Kaikoura beach et le compteur à 277 777 kms !
29
Parc national Abel Tasman 

L'attraction touristique inévitable de Nelson est le parc national Abel Tasman. De superbes paysages alternant forêts et plages paradisiaque, il faut toutefois prendre le bateau-taxi pour profiter au maximum des balades côtières.

J'y ai passé 2 jours avec une personne qui s'est avéré être super sympa (😘 Vincent) et que je vais définitivement aller voir à Londres à mon retour !

30
Balades et baignades autour du lac Rotoiti
31
Nelson city 

Je suis resté un mois à Nelson, pensant seulement y passer une semaine. Le Palace Backpacker dans lequel j'ai dormi et travaillé s'est avéré être un lieu hors du temps dans un environnement magnifique entouré de vert.

Palace Backpackers 

J'y ai rencontré des gens formidables venant de tout les pays : Italie, Angleterre, République tchèque, Japon, États-unis, Allemagne... Et avec lesquels j'ai partagé des repas, des histoires et de superbes balades.

Friends 

Ne pas se soucier de l'endroit où l'on dort ce soir, ou encore de ce que l'on va manger, laisse un peu plus de temps libre. J'ai tenté d'utiliser le miens à apprendre un peu plus la guitare, l'harmonica ou encore la cuisine (avec pleins de recettes du monde entier !) et cela m'a fait un bien fou.

Et pour finir quelques photos des alentours de Nelson et de mon départ de la ville de Picton.

Around Nelson and Picton 

Ce fût un mois vraiment formidable mais je dois continuer mon voyage vers l'ile nord, découvrir de nouveaux horizons, continuer l'aventure...

👋🚗😍🇳🇿

32
33
Wellington 

Deux semaines très occupées à Wellington. La première logé en Airbnb chez une adorable famille Kiwi en bordure de la ville, ambiance reposante et qui m'a permis de travailler avec le même rythme que j'avais en France.

Petite balade au zoo 

J'ai ensuite eu la chance d'aller à une conférence de développeur appelée nz.js(con); pendant deux jours. J'y ai rencontré des personnes passionnantes et ai eu l'occasion d'échanger sur nos différentes manières de travailler, les conditions dans le pays et me rendre compte que même au bout du monde, la communauté de développeur partage de nombreuses valeurs communes dont le respect et le partage de connaissances. Un résumé des conférences est disponible en anglais sur le site de Jolicode.

Après ces deux jours intensifs j'ai profité du weekend pour faire un peu de tourisme et visiter les studios Weta. Ce sont les studios ayant principalement participé au Seigneur des anneaux via la création de costumes, armes et effets spéciaux. C'était super cool mais hélas les photos étaient interdites donc je n'ai que quelques sculptures qui décoraient l'entrée.

Weta cave 

La deuxième semaine j'ai dormi dans un backpacker dans le centre ville qui était bondé de monde et très loin de l'ambiance que j'ai connu à Nelson. Je n'y retournais que pour dormir. Heureusement l'école En Spiral Dev academy m'a gracieusement proposé de venir travailler dans leur locaux chaleureux pour la semaine. J'y ai eu l'occasion de faire du yoga le midi, partager mon travail avec des freelances, donner une petite conférence et collaborer sur des projets avec une soirée hackaton. Super expérience, je les remercie encore !

Enspiral Academy  
34

Sur la route entre Wellington et Napier, un peu pluvieux mais ca valait le détour.

35

Balade de 5h pour aller voir une colonie de fou de Bassan (gannet en anglais, merci Google).

36

Deux nouvelles semaines dans la ville de Napier dans un backpack très calme. La plupart des backpackers sont français ou allemand et travaillent dans une ferme de blueberries, cela ressemblait plus à une grande colocation avec des potes ! J'ai beaucoup travaillé à la librairie de la ville qui a un petit jardin ouvert à l'étage 🌴.

Des endroits sympa pour bosser 👌

La ville a été complètement reconstruite dans un style Art et déco après le tremblement de terre de 1931.

Napier centre

Il n'y avait pas énormément de chose à voir après le Cape Kidnapper, je suis donc allé au Temata Peak pour le coucher de soleil...

Te Mata Peak 🌄

Et maintenant, direction Taupo !

37
Lake Taupo 

J'arrive à Taupo, ville située près du lac du même nom et qui est le plus grand du pays. C'est le principal point de départ pour faire le Tongariro Crossing qui est une randonnée d'une journée très renommée. Le parcours de base prend environs 8-9h et nous avons étendu avec l'ascension du mont Doom (celui où Frodon jette l'anneau à la fin du Seigneur des anneaux !), ce qui rajoute 2h bonnes heures de m̶a̶r̶c̶h̶e̶ d'escalade.

Tongariro Crossing 

Je me suis blessé lors de l'ascension du mont Doom et j'ai terminé la marche en portant ma jambe gauche, mais ca valait le coup ! Voici une petite vidéo de la descente.

Il est aussi possible de faire une balade en bateau sur le lac pour voir des gravures Maori et profiter du coucher de soleil sur l'eau (avec un petit verre de vin, une bière et des pizzas...). De toute façon je ne pouvais plus marcher après la randonnée de la veille donc c'était parfait.

Fearless sail & maori carvings
38
Rafting 

Après midi rafting avec une super équipe, 2 kiwis, 1 colombienne, 1 anglais et 2 américaines ! Avec un chocolat chaud entre les rapides et un petit saut dans l'eau à 6 degrés pour se rafraichir.

39

Rotorua est encore une ville située près d'un lac et portant le même nom. Toutefois elle a la particularité d'être situé sur une zone géothermique active; on peut donc y trouver des geysers, des mares de boues bouillantes et une forte odeur de souffre qui rappelle l'oeuf pourri à certains moments. Dans le parc de la ville il est normal de se retrouver dans un nuage de vapeur ou encore de s'enfoncer dans de la boue tiède.

Parc de la ville

Deux nouvelles semaines passées dans cette ville paisible. Le backpacker Spa Lodge où je suis resté n'avait pas beaucoup de voyageurs mais j'y ai fais de super rencontre, et il y avait un chat ! J'ai aussi fais l'erreur de garer ma voiture au mauvais endroit pendant une nuit...

Quand on gare sa voiture au mauvaise endroit...
Ma pause déjeuner tout les midis
Mika le chat !
Le traditionnel gateau muffin que je fais à chaque endroit
Friends
40

J'ai fais le touriste complet en faisant cette visite guidé de la comté du Seigneur des anneaux, le village des hobbits et je ne regrette pas du tout ! Si on oublie le fait d'être dans un groupe de 30 touristes en train de prendre des centaines de selfies devant les maisons des petits hobbits, l'endroit est magique, d'un vert incroyable et on aimerait rester pour y vivre quelques temps. Le décor est entretenu par une trentaine de jardinier et le guide nous donne pleins de petites anecdotes sur les films et leur réalisation.

Musique à écouter absolument en même temps que les photos:

Arrivée de Gandalf !
Maison de Bilbon et Frodon (Bag end)
Maison de Sam !
Hobbiton 
41

J'ai passé une journée sur une île volcanique située à 50km de la côte (environs 2h de bateau pour y arriver).

Le sommet culmine à 300m d'altitude seulement mais le volcan possède une activité intéressante avec des puits de boue bouillante, de la fumée partout et parfois une odeur de souffre très présente. Sur certaines parties il fallait respirer dans le masque à gaz pour éviter de tousser ou d'avoir les yeux qui piquent (mais surtout c'est la classe pour les photos 👌).

White island volcano 

Et au retour nous avons eu la chance d'avoir une cinquantaine de dauphins jouant et faisant la course avec le bateau...

Dolphins 
42

Toujours sur la route vers le nord, je m'arrête à Tauranga pour deux nouvelles semaines. Un backpack très accueillant avec de nombreux voyageurs travaillant au "kiwi picking" (récolte des kiwis), c'est agréable de rester dans un endroit où tout le monde travaille.

Tauranga Apple Tree backpacker 

Pas très loin du centre ville il y a le mont Manganui qui offre une superbe vue sur la ville, la mer et les plages aux alentours. On peut même voir au loin l'île volcanique que j'ai visité !

Mont Manganui 

J'ai passé plusieurs journées avec deux français très sympa que j'avais croisé précédemment à Napier et qui restent dans la région pour quelques semaines. C'est ainsi que je me suis retrouvé dans une piscine à regarder un match de Hockey subaquatique dont Guillaume est un grand joueur ...

43

Direction le Coromandel, avec une première visite de gorge et une ancienne mine ! Le temps n'est pas super mais au final cela colle parfaitement avec l'ambiance du décor. Je traverse des ponts, des rivières et explore des tunnels pendant toute l'après midi.

La photo noire n'est pas une photo du ciel mais des vers luisants au plafond de la mine !

44

Je remonte un peu la côte est du Coromandel pour aller sur une des plages les plus touristiques. La première photo est une plage où l'on peut trouver de l'eau presque bouillante en creusant, normalement blindée de touriste mais j'y suis allé sous la pluie donc j'avais la plage pour moi tout seul et les pieds bien au chaud !

Le reste des photos sont à Cathedral Cove, magnifique paysage avec de nombreuses falaises et les effets de l'érosion qui forment des rochers et caves juste sur la plage.

45
Coromandel creek railway 

J'ai passé la semaine dans la ville de Coromandel, première fois que je reste dans un endroit aussi peu peuplé. Pas de grand magasins et seulement une épicerie pour les courses, des moutons à côté de chaque maison... La plus grande activité de la ville est un train qui nous amène en haut d'une colline (quand même plus de 400m de dénivelé !) et qui a été le projet d'une vie d'un passionné de cette forêt Néo-Zélandaise.

Nous avons ensuite poursuivi avec quelques balades et rencontres d'animaux aux alentours de la ville. J'ai principalement travaillé à l'auberge de jeunesse cette semaine car cette petite ville ne disposait pas d'une bibliothèque, et j'ai trouvé l'excuse du fish & chips pour aller faire un tour le midi...

46
Water fall and windy climbing

Premier stop du Northland, Whangarei est une petite ville mais avec tout de même quelques balades sympa à faire. J'y suis resté une bonne semaine et j'y ai passé mes 26 ans 🎂. Le weekend s'est déroulé en charmante compagnie avec deux allemandes qui m'ont préparé une surprise le jour de mon anniversaire avec un super gâteau et des bougies qui ne s'éteignent jamais, un vrai retour en enfance.

J'ai ensuite passé le reste de la journée sur une plage déserte après avoir demandé recommendations au gérant du backpacker. Une super après midi à bouquiner, faire de la musique, me baigner et faire la sieste. Parfait 👌.

Birthday afternoon 

Pour changer un peu des plages et des grottes, je suis allé voir un passionné et expert en oiseaux (personnellement moi et les oiseaux...). Il a recueilli un Kiwi il y a quelques années qui a perdu une patte dans un piège. C'est le seul endroit en Nouvelle-Zélande où l'on peut s'approcher aussi prêt et même caresser l'animal !

Le Kiwi 

Mais bon, moi au final je préfère les grottes... alors je suis allé voir Abbey Caves, 3 grottes très humides dans une jolie forêt. J'ai croisé un explorateur français qui m'a accompagné dans le noir.

Abbey Caves 
47

J'ai quand même voulu marquer le coup de mes 26 ans en faisant un saut en parachute de 12 000 pieds (3657 mètres). C'est une super montée d'adrénaline au début du saut mais un sentiment de calme pour le reste de la descente. Pour pimenter un peu le tout je me suis apparemment évanoui 2 secondes quand elle m'a filé les commandes parce que j'ai voulu tourner en rond pour faire le malin 😛.

La j'ai un peu peur quand même.
Saut en parachute à Whangarei
48

En remontant 2h de route au nord, j'arrive à Paihia. Toute petite ville touristique qui doit être bien bondée l'été mais qui reste agréable l'hiver. J'ai profité du coucher de soleil tout les soirs sur la plage et tenté de courir plus régulièrement (au moins une fois tout les deux jours). J'ai logé dans une petit backpacker très charmant avec un feu tout les soirs dans le salon et des bons endroits pour travailler (malgré un wifi payant...).

Paihia 

J'y ai croisé quelques français avec qui je suis allé pêcher et nous avons attrapé des "Snappers". J'ai aussi rencontré une fan de métal avec qui j'ai pu partager pas mal de musiques et baver sur le festival du Hellfest que je rate cette année... mais l'année prochaine je me rattrape🤘.

Enfin je suis parti explorer une cascade avec une amie Malaisienne qui vie en Nouvelle-Zélande depuis quelques années et qui m'a beaucoup appris sur sa culture. Encore de belles rencontres et ballades !

Fishing & Kerikeri waterfall 
49

Enfin ! J'ai atteint Cap Reinga, le point le plus au nord de l'île nord. Ayant la flemme de conduire autant de kilomètre en une journée j'ai pris un tour en bus; ce qui m'a aussi permit de voir la plage "Ninety Mile Beach" qui est une plage où l'on peut conduire sur une grande distance à condition d'avoir le véhicule adéquat. C'est aussi pour ca que je n'ai pas tenté avec la Polo de peur de rester bloqué 😅. La météo n'était pas la meilleure mais j'ai quand même adoré cette journée. Il y a eu aussi un arrêt près de grande dunes où l'on a pu faire de la "luge de sable" !

Cap Reinga 
50

Waitangi est l'endroit où a été signé le traité d'indépendance de la Nouvelle Zélande en 1840. Il y a un musée très intéressant sur l'histoire de la colonisation mais surtout j'ai eu la chance de passer le weekend de départ de la tournée de l'équipe British & Irish Lions (équipe de Rugby) et d'assister à la cérémonie de bienvenue Maori ! Il y avait une foule de photographe et caméras donc je vous propose une vidéo trouvée sur Youtube et quelques unes de mes photos.

Waitangi treaty ground 
51

J'approche fortement de la fin de mon voyage en Nouvelle-Zélande, après avoir passé quelques jours dans la grosse ville d'Auckland pour vendre ma voiture, je prend le bus pour Raglan, suivant les conseils reçu il y a 5 mois d'une coiffeuse à Wellington. J'y ai passé mes 3 dernières semaines dans une ambiance de petite communauté Californienne où les gens se déplacent en skate au lieu de marcher, ont tous les cheveux blonds et salue les inconnus comme des amis de longue date.

Le backpack était juste parfait avec un sauna, un bain à bulle, de petites chambres, un poêle pour tenir l'hiver, des planches de surfs, un groupe de surfeur qui reste plusieurs mois, des kayaks, un chat, un chien, des guitares, un piano... Il ne manquait absolument rien. Ah si... le wifi ! Je n'arrive toujours pas à croire que j'ai pu rester autant de temps dans un endroit sans internet mais ca m'a vraiment fait du bien de restreindre l'accès seulement pour le boulot. Je passais mes journées de travail entre la bibliothèque et un café et après la première semaine je n'avais même plus besoin de passer commande, mon cappucino était limite prêt avant mon arrivée ! J'ai aussi profité de rester au même endroit pour aller courir un peu tout les jours et tenter des plus grande courses le weekend, ca défoule bien après la journée sur l'ordi.

Pizza maison, le gras c'est la vie.
Le café où je mangeais la plupart des midis
Une petite fille m'a apporté un nounours pour m'aider à travailler
Raglan, food, people, activities 

J'ai passé les weekends à faire du surf, du kayak, de la course, des gateaux les journées pluvieuses ou encore retrouver l'ensemble de la ville au bar sport lors des matchs de Rugby (même sans être fan, c'est trop marrant d'être entouré de gens qui sont à 300% dedans).

Surf 

Et désolé, je n'ai pas réussi à faire assez le tri sur les photos du ciel...

Every evening a new painting 

Un des endroits que j'ai le plus apprécié lors de mon voyage, si je retourne dans le pays j'y repasserai sans hésitations.

🍺🍔🌊🏄🎸🏃🤙🌅

52

J'ai enfin rejoins mon amie en Malaisie, plus précisément en Malaisie de l'est dans la ville de Miri. Il fait entre 30 et 35° et je tourne au ralenti sous cette chaleur. Je me suis autorisé 2 jours d'hotel pour récupérer et avoir un espace privé que je n'ai pas eu depuis plusieurs mois. J'ai ensuite logé chez Alec, un malaisien super sympa avec qui j'ai sympathisé et que j'ai rencontré via l'application Cough Surfing (pour dormir gratuitement chez des gens).

Au programme plage, jungle, marché en tout genre et visite de temples.

On est tout le temps dehors pour manger car cuisiner chez soi reviens la plupart du temps plus cher. J'ai testé des dizaines de plats et tout est super bon même si parfois je sais pas exactement ce que je mange 😋. Un plat coûte la plupart du temps pas plus de 2 euros, même au Macdo !

Foodies 
53

Excursion d'une journée à 1h de Miri pour changer de pays et visiter Brunei avec Jenny et Alexander. Peu de choses à visiter, beaucoup de richesses et un gigantesque palais pour le sultan où l'entrée nous a été refusé (mais on aura essayé au moins 😛). Interdit de montrer ses jambes et de prendre des photos dans les bâtiments religieux aussi...

Brunei 
54

Visite du parc national de Niah et de ses gigantesques grottes. Des vestiges humain de plus de 40 000 ans ont été retrouvés, et depuis la grotte est habitée par de nombreux oiseaux et chauve souris.

Grotte de Niah 
55

Je travaille à mi-temps pour le mois de juillet et il se trouve que je suis vraiment pas loin d'un petit pays que j'ai toujours eu envie de visiter. Je suis donc parti à Singapour pour une petite semaine. Prendre un avion me semble une simple formalité maintenant, à l'arrivée à l'aéroport je fonce prendre une nouvelle carte Sim pour compléter ma collection (oui, je ne peux toujours pas vivre sans internet, mais au moins pour ce voyage je n'ai pas pris mon ordi !) et achète la carte magnétique de transport en commun (après Miri où la ville n'a même pas de trottoirs ca fait tout drôle).

Je suis directement charmé par l'architecture moderne, la propreté de la ville et les différentes cultures qui s'y mixent. Après le check-in dans un hôtel minimaliste (de type lit-capsule), je passe l'après midi à l'aquarium à Sentosa qui est une petite île où les grosses attractions sont regroupées.

Je passe ensuite la soirée à me balader en charmante compagnie et me retrouve par coincidence dans le bar le plus haut de la ville au Marina Bay Sands pour la fête nationale française ! 😘🇫🇷

First day in Singapore
56

Pour la deuxième journée je vais visiter le musée d'art et de science. C'est de loin le plus passionnant que j'ai fais, il commence avec une première exposition sur l'évolution de l'astrologie et quelques oeuvres d'arts.

Après un déjeuner super-héro je fais la deuxième exposition avec pleins de petits jeu et expérience de réalité augmenté, on pouvait dessiner un bâtiment ou un véhicule sur une feuille pour ensuite le scanner et le voir apparaitre en 3D dans un univers sur les murs de la salle. Des dizaines d'enfants participait à la création d'un univers autour d'eux, c'était magique. Et le clou du spectacle, ils peuvent ensuite imprimer leur structure et la construire en papier.

Le musée était pas loin du Marina Bay Sands et c'est difficile de ne pas prendre en photo ce bâtiment surréaliste qui prend une grosse partie du paysage.

Art & science museum 
57
Chinatown, Little india & Arab street 
58

C'est la détente et on en profite pour passer une petite journée au parc Universal studio, une courte visite à Jurassic Park, quelques attractions de films mais surtout l'attraction Battlestar Galactica mettant en scène le conflit Humain-Cylon.

J'ai ajouté aussi quelques photos de la galerie nationale et de petites balades en soirée dans la ville toujours aussi charmante.

Universal studio, galeries and walks 
59

Dernier jour à Singapour, balade dans mon coin préféré avec visite de deux grands jardins dont un tropical tout en hauteur. On oublie presque que l'on est dans une grande ville avec autant de nature partout.

J'ai eu la chance d'être accompagné la plupart du temps par Esther, une adorable Singapourienne que je revois très bientôt de l'autre côté du monde en Tanzanie 😍.

Singapore 💚
60

Fin du voyage à Auckland où j'y reste une grosse semaine. J'y revois des amis et attend patiemment mon vol pour la France... 😀

Auckland 
61

C'est la fin de ce voyage, 9 mois après mon départ je retourne à Paris pour y retrouver amis, famille et collègues. Le rythme n'est plus le même, je dois retrouver un logement et ne plus me déplacer toutes les semaines pour découvrir une nouvelle aventure. Cela fait du bien de retrouver les endroits et les personnes que l'ont connait depuis longtemps et surtout dans un état d'esprit beaucoup plus sain que quand je suis parti. Je remercie très fortement les copains de Jolicode qui m'ont permis de continuer à travailler en voyageant et sans qui cette aventure n'aurait pas été possible. 💛

Paris & Compiègne 

J'ai vécu une expérience formidable qui m'a permis de découvrir un peu plus le monde, d'autres cultures et surtout me connaître mieux moi même. Il y a eu quelques moments de solitude et surtout de nombreux adieux, j'aimerai finir ce blog de voyage sur un poème qui a eu beaucoup de sens pour moi et de nombreux autres voyageurs que j'ai croisé sur mon chemin.

Comes the Dawn

After a while you learn the subtle difference

Between holding a hand and chaining a soul,

And you learn that love doesn't mean leaning

And company doesn't mean security,

And you begin to understand that kisses aren't contracts

And presents aren't promises.

And you begin to accept your defeats

With your head held high and your eyes open,

With the grace of a woman, not the grief of a child.

You learn to build your roads

On today because tomorrow's ground

Is too uncertain for plans, and futures have

A way of falling down in midflight.

After a while you learn that even sunshine

Burns if you get too much.

So you plant your own garden and decorate

Your own soul, instead of waiting

For someone to bring you flowers.

And you learn that you can really endure,

That you really are strong

And you really do have worth

And you learn and learn ... and you learn

With every goodbye you learn.


Veronica Shorffstall, 1971