Après 1 mois et demi à découvrir une partie de l'Amérique Centrale, nous continuons notre voyage en Colombie à la découverte de sa nature et ses traditions.
15 avril au 18 mai 2018
34 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Troisième pays de ce voyage : la Colombie !

On a atterri a Carthagène des Indes le 15 Avril et nous avons passé une journée express dans cette très jolie ville. Le temps quand même de profiter de ses rues colorées, de ses tags et d’une belle soirée animée.

Getsemani, Cartagena 
 Getsemani, Cartagena 

Le deuxième jour nous avons pris un bus en direction de Santa Marta, une ville située dans la mer des Caraïbes. Nous avons passé la soirée dans la rue "Carrera 3" qui regorge de bons restaus dont le Lulo qui est absolument délicieux (mojito et arepas incroyables).


Nous avons dormis chez Carlos, un homme très accueillant qui a fait son maximum pour nous aider à réserver notre trek du lendemain. Il nous a même offert le petit déjeuner pour nous donner un peu d’énergie avant d’affronter 4 jours d'effort avant d'arriver en haut de la Ciudad Perdida.

Getsemani, Cartagena 

Infos :

  • Très bonne auberge à Carthagène en plein Getsemani (quartier incontournable) : Hostel La Antigua Capsula (lit dortoir à 35 000 pesos pp)
  • Bus pour aller à Santa Marta : Transportes Marsol Cra. 2 #43-111, Cartagena (50 000 pesos pp)
  • Excellent restaurant à Santa Marta : Lulo (entre 17 000 et 25 000 pesos pour des délicieuses arepas)
2

Le trek de la Cité Perdue représente la première étape principale de notre voyage en Colombie et aussi le premier défi sportif.

A 10h du matin, une navette est venue nous chercher chez Carlos en direction de Machete.

Navette, Machete  

En entrant dans le 4x4, nous faisons la connaissance de Claire, François, Lisa, Simon, Janina et d’autres qui eux aussi participent à cette ascension dans la Sierra Nevada de Santa Marta.

Après un premier repas tous ensemble c’est parti pour 4h de marche sous le soleil colombien. Très vite, le paysage se dessine et annonce déjà la beauté de ce qu’il nous attend.

  Sierra Nevada de Santa Marta 

En fin de journée nous sommes arrivés au premier camp au pied d'une rivière dans laquelle nous nous pouvons nous baigner. Après un excellent repas, notre guide Sergio nous a raconté l’histoire des fermiers et du peuple indigène qui vivent aujourd’hui dans cette région.

 Enfants indigènes, Sierra Nevada

Il y a 10 ans, les fermiers ont arrêté de cultiver des feuilles de Coca et de Marijuana destinées à la revente en raison d’une guerre très meurtrière avec les paramilitaires qui prenaient de plus en plus de pouvoir sur eux.

Le gouvernement a fini par interdire cette production en aidant à rendre touristique cette région, notamment avec ce trek qui donne une activité légale aux fermiers et qui permet de verser des dons aux populations indigènes. Les informations de Sergio sont d’autant plus passionnantes qu'il est le fils d'une famille de fermiers.

Sierra Nevada de Santa Marta

2ème jour de trek, réveil 5h30 pour faire 19km. Nous sommes passés par toutes les météos ce jour-là et il est de moins en moins rare de croiser des personnes malades redescendant la vallée à dos de cheval.

Après 8h de marche nous arrivons à Paraisio qui est le camp le proche de la Cité Perdue mais aussi le plus grand.

Sierra Nevada de Santa Marta 

3ème jour de trek, réveil 4h30 pour rejoindre la cité perdue. Près du tiers des personnes sont malades et le corps commence à fatiguer mais nous y sommes presque ! Il est temps de monter les 1200 marches plus ou moins glissantes et surtout très étroites avant d'arriver aux premières terrasses de la Cité Perdue qui en comporte 140 au total !

Marches menant à la Cité Perdue 

Après 1h30 nous arrivons enfin dans ce lieu sacré pour le peuple indigène et nous sommes plus qu'impressionné par cet endroit magnifique et mystique à la fois.

Ciudad Perdida 

Les guides nous présentent les différents endroits de la cité perdue et nous apercevons un chaman ainsi que des enfants qui jouent ensemble, le spectacle est incroyable!

Enfants indigènes, Sierra Nevada 

La descente n’est pas évidente car les marches sont toutes de tailles différentes et les jambes fatiguées mais tout le monde est ravi d’avoir réussi ce challenge. Après 8h de marche nous arrivons dans le 3ème et dernier camp de ce trek.

Ciudad Perdida 

A la fin du repas nous avons eu la surprise de pouvoir passer la soirée autour du feu avec un membre de la communauté indigène. Il nous a longuement parlé des rituels qu’ils pratiquent et de leurs croyances. Un moment hors du temps où nous en avons appris beaucoup sur leur mode de vie.


Le lendemain matin, 4ème et dernier jour nous avons rejoint le point de départ après 19 km pour un dernier repas tous ensemble.

 Sierra Nevada de Santa Marta 

Infos :

  • Agence choisie pour le trek : Mega Sierra car il s'agit de la seule agence reversant la quasi totalité des recettes aux populations indigènes (Vs 5 à 10% pour toutes les autres agences). Les prix de toutes les agences sont négociés entre elles chaque année et sont les mêmes pour tous les clients à savoir 950 000 pesos pp
  • Le niveau du trek est assez élevé à cause de ses dénivelés et de la chaleur.
  • En haute saison, il paraît que les derniers arrivés au camp Paraiso sont les derniers servis en lits et dorment donc dans des Hamacs avec moustiquaire.
  • Jour 1 : 10 km / Jour 2 : 15 km / Jour 3 : 19 km / Jour 4 : 19 km
3

Après ces quatre jours intenses nous sommes allés nous reposer au Rancho Relaxo à 20 mins de Machete et en face de Playa Bonita.

Playa Bonita, Santa Marta 

Pendant trois jours et toujours sans wifi, on a profité de la côte caraïbe avec François, Lisa & Simon. De très belles rencontres qui ont participé à rendre cette semaine inoubliable. (C’est promis on viendra vous voir à Munich & Montréal!)

Playa Bonita, Santa Marta 

Infos :

  • Auberge proche du Trek et de la plage : Rancho Relaxo (25 000 pesos pour un lit en dortoir / 70 000 pesos pour une chambre double / 15 000 pesos pour leur très bon dîner.
4

Direction Minca à 45 minutes de bus de Santa Marta pour découvrir les plantations de café au sein de la Sierra Nevada.

Ce lieu recense près de 300 espèces d'oiseaux et l’hôtel que nous avons choisi constitue une réserve pour de nombreux colibris.

Nous avons pris une moto pour nous rendre à la Finca Victoria qui produit du café depuis 1892. Ici, nous avons découvert les techniques de récolte et de production des graines de café et avons même eu le droit à une dégustation de leur meilleur café.

Finca Victoria, Minca 

La journée s’est terminée par un magnifique coucher de soleil au mirador de Casa Loma qui offre une vue sur Santa Marta et sur l'Océan Pacifique.

Sunset depuis Casa Loma, Minca  

Après deux jours passé ici avec François que nous avions rencontré lors du trek de la Cuidade Perdida, nous sommes partis pour Santa Marta profiter d’une dernière journée avant de définitivement quitter le nord de la Colombie pour la ville de Medellín.

Lulo, Santa Marta  

Infos :

- Très bon hôtel à Minca : Hotel Restaurante Casa D'Antonio (50 000 pesos pour une chambre double avec petit déjeuner)

- Plantation de café : Finca Victoria (15 000 pesos pp pour une visite guidée)

- Très bon restau à Minca : Smoothies Coffee - Bar

5

Nous avons passé trois jours dans la ville de Medellín.

Bonhomía, Medellín 

Malheureusement, au moment où nous avons voulu visiter Communa 13 rendu célèbre par Pablo Escobar nous avons été arrêté par deux femmes qui nous ont expliqué que nous n’étions pas en sécurité et que des affrontements avaient lieux en ce moment.


Elles ont insisté au point de nous montrer sur un téléphone la photo d’un homme tué par balle la vieille dans ce quartier.


Le téléphérique qui mène jusqu’en haut de Medellín et ce quartier extrêmement pauvre nous a permis de prendre de la hauteur pour observer cette ville logée entre les montagnes à plus de 1 495 m d’altitude.

Comuna 13, Medellín 

Nous avons appris plus tard que le chef du cartel causant ces affrontements a été arrêté les jours qui ont suivis et qu’il était maintenant possible de visiter ce quartier sans aucun problème.


Le quartier El Poblado a été notre endroit coup de cœur pour son ambiance chaleureuse et ses très bons restaus. C’est là que nous avons passé la plus part de notre temps à Medellín et que nous avons repris des forces pour suite de notre voyage.

Burdo, Medellín 

Infos :

  • Très bonne auberge : Friends to Be (50 000 pesos la chambre double avec salle de bain commune)
  • Marietta Vegetarian Restaurant (12 000 pesos le menu complet)
  • Lenteja Express (plat entre 10 000 et 20 000 pesos)
  • Burdo (plats entre 20 000 et 40 000 pesos)
  • Alambique (plats entre 15 000 et 30 000 pesos)
  • Bonhomía (très bonnes planches de charcuterie & fromage)
  • Bar typique colombien : El Social Tienda Mixta
6

Du terminal Sud de Medellin, il nous a fallu 7 heures pour rejoindre Salento, un très beau village étape où nous commençons un trek au glacier Nevado Del Tolima dont nous nous souviendrons toute notre vie.


Le jour du départ, après un petit déjeuner avec notre guide Manolo, nous sommes arrivés au pied de Cocora Valley où il est possible d’observer les grands Palmiers de cire, emblèmes de la Colombie.

Cocora Valley, Colombie 

La première journée a été de loin la plus facile pour arriver à 3 450 m d'altitude dans le premier camp "La Argentina".

Forêt du Parc Los Nevados, Colombie

Le lendemain, départ à 7h30. Nous quittons progressivement le paysage de forêt pour un écosystème propre à la Cordillère des Andes : Le Paramo. On découvre alors les milliers de Fraijones, des plantes caractéristiques de la région.

Paramo, Colombie 

Dès le début de l’après-midi un nouveau type de paysage apparaît devant nous, celui de la roche volcanique de la Montaña Negra. Ici le chemin sableux, pentu et dangereux a rendu le trek de plus en plus physique.

Montaña Negra, Colombie 
Montaña Negra, Colombie 

Nous avons ensuite quitté le sable pour les marécages remplis d’eau en raison de la forte pluie de la veille. Après deux heures les pieds dans l’eau nous avons assistés à un coucher de soleil magnifique sur le Paramo avant de terminer cette journée de nuit jusqu’au refuge Finca Primavera.

Paramo, Colombie 

Le troisième jour était celui de l'ascension du Glacier Nevado Del Tolima (5 000m). Après les 4 premières heures de marche nous avons atteint 4 400m et le manque d’oxygène se faisait de plus en plus ressentir. Les 3 dernières heures d’ascension sont les plus dangereuses puisque qu’il faut dans un premier temps escalader des roches pour gagner 500 m d’altitude puis marcher dans la neige jusqu'aux genoux pour atteindre le sommet.

Nevado Del Tolima, Colombie 

A l’arrivée le spectacle est incroyable, nous avions l’impression d’être seuls au mondes. La difficulté de l’ascension fait qu’il est rare de croiser quelqu’un au sommet!

Nevado Del Tolima, Colombie 

Le dernier jour, nous sommes partis à 8h du camp pour regagner Cocora Valley. Les 20km de descente dans la boue on été très sportifs et épuisants mais pour une fois nous avons réussi à atteindre l’arrivée avant la nuit.

Avec deux journées à plus de 12 heures de marche, ce trek de 4 jours, 80 km et 40 heures est l’une des plus belles expériences de ce voyage. La chaleur, la pluie, la neige mais aussi l’altitude, l’extrême fatigue et le dénivelé ne nous auront pas empêché de profiter de chaque minute.


We did it!

(Mention spéciale pour Eva, 2ème fille que Manolo a vu arriver jusqu’en haut)

Manolo, notre guide pour ce trek

Infos :

Paramo Trek (circuit Cocora Valley - Paramillo Del Quindio - Nevado Del Tolima - Cocora Valley) si possible demandez le guide Manolo qui a été d’une extrême bienveillance envers nous et qui est passionné par son métier.

Prix du trek : entre 700 000 et 900 000 pesos pp selon si vous êtes 2 ou 4 personnes pendant ces 4 jours


Une bonne condition sportive et une acclimatation à Salento est recommandée pour limiter le mal d’altitude

7

Après le trek nous avons passé trois jours dans le très joli village de Salento le temps de récupérer des forces avant de continuer le voyage. Le quatrième et dernier jour sommes allé à cheval visiter la Cocoa Valley et ses immenses palmiers, les plus haut du monde.

Cocora Valley, Colombie 

Salento est un petit village très coloré avec de nombreux petits magasins d'artisans de la région.

Salento, Colombie 

Infos :

  • Excellent restaurant à Salento : Brunch (plats entre 15 000 et 20 000 pesos)
  • Prix de la Jeep Willys pour se rendre aux palmiers depuis Salento : 4 000 pesos pp (environ 30 Minutes de route)
  • Tour à cheval à Cocora Valley : 50 000 pesos pp
8

La route depuis Salento vers le désert est un peu compliquée (un premier stop à Armenia, un second à Ibagué, un troisième à Neiva pour enfin prendre un tuk tuk vers le désert).

Tatacoa est le deuxième plus grand désert de la Colombie, nous y avons passé deux jours avant de partir en direction de San Gil, dernière étape de notre road trip Colombien!

Désert de la Tatacoa 

En raison d'une pollution lumineuse très faible, c'est également un très bon endroit pour observer les étoiles depuis la station située à côté des hôtels.

9

Il faut 14 heures de bus pour rejoindre San Gil depuis le désert mais nous avons fait un stop à Bogota pour capter un peu de wifi en raison de l’arrivé d’un heureux événement.

Le lendemain nous sommes arrivés dans la très jolie ville de San Gil pour profiter de nos derniers jours en Colombie.

Camino Real, Barichara  

Cette ville est connue pour les nombreuses activités qu’elles proposent.

Ici, on a testé l'hydrospeed, ce qui nous a permis de dévaler les rapides du Rio Fonce grâce à une sorte de bodyboard.

Nous avons également volé en parapente au dessus du Canyon de Chicamocha.

Canyon Chicamocha, Colombie 

San Gil est à proximité de plusieurs villages coloniaux rejoints par un magnifique chemin, le Camino Real.

Camino Real, Barichara 

Nous avons découvert Barichara et Guane, des villages préservés du tourisme de masse, comme la plus part des endroits de Colombie que nous avons visité.

Barichara, Colombie 

Infos :

  • Auberge de jeunesse à Sans Gil : Hostel San Gil (35 000 pesos pour une chambre double sdb commune)
  • Excellents retraurants à San' Gil : Gringo's Mike, Cafe Europa San Gil, Burger Inc
  • Agence très efficace avec de très bons tarifs : Paravolar Colombia
  • Tarifs des activités :

> Parapente : 160 pesos pp

> Hydrospeed : 70 pesos pp

> Rafting : 35 pesos pp

> Canyoning : 80 pesos pp

10

L’avant dernier jour nous avons pris un bus jusque Guadalupe afin de nous rendre à Quebrada las Gachas. Cette belle région est également très montagneuse et Las Gachas est assez unique puisqu'il s'agit d'une rivière couleur rouge dans laquelle se trouvent une centaine de trous/piscines de profondeurs différentes.

Quebrada Las Gachas, Guadalupe 

Infos :

Pour se rendre à Quebrada Las Gachas depuis San Gil : prendre un bus pour Oiba (1h - 10 000 pesos pp) puis une navette 4x4 en directio de Guadalupe (1h - 7 000 pesos pp). Si vous souhaitez directement accéder à Las Gachas, demander au chauffeur de s'arrêter à l'intersection "Cabanas Herradura". Ensuite il faire marcher environ 30 minutes et payer un droit d'entrée de 10 soles pp.

11

Après avoir rejoint San Gil pour profiter une dernière fois de ses bons restaurants et du Parc Gallineral, nous prenons la route pour la dernière ville de notre voyage en Colombie : Bogota.

Parc Gallineral, San gil 

Cette capitale très perturbée par un traffic routier important, ne représentait pas un grand intérêt pour nous. Nous avons donc choisi d'aller directement à l'aéroport en direction du Pérou.