Carnet de voyage

Notre voyage à l'autre bout du monde

10 étapes
38 commentaires
51 abonnés
Dernière étape postée il y a 7 heures
Départ prévu le 7 mars 2019, nous partons pour un an à l'autre bout du monde en commençant par la Nouvelle Zélande pour environ 9 mois puis nous continuerons avec l'Australie.
Mars 2019
365 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Bienvenue sur notre blog, The Schmidt Adventure c'est (presque) parti !

Plus qu'une vingtaine de jours avant notre départ, nous nous lançons donc dans la rédaction de notre premier article d'introduction à notre carnet de voyage. C'est ici que nous mettrons en ligne toutes les étapes de notre voyage au bout du monde et nos belles photos.

Nous travaillons encore tous les deux mais la fin c'est pour bientôt, je m'arrête le 16 février et Yann le 28. Le plus gros des préparatifs est maintenant fait il nous reste à faire les sacs (oh oui un sac 70L pour un an - il faut apprendre à bien sélectionner ses affaires et dire bye à sa garde-robe !) régler quelques points administratifs et on devrait être bons. Nous avons hâte de nous retrouver pendant ces quelques jours ensemble avant le départ car nos plannings de travail sont souvent complètement décalés et nous nous voyons peu. Alors chaque instant que nous pouvons partager est exploité à fond ! Nous en profitons pour se balader et passer du temps avec notre petite Java avant de la laisser pour 1 an (entre de bonnes mains !).

On vous laisse sur ces quelques photos prises il y a quelques jours et on vous dit à bientôt pour un prochain article et les photos de notre fête de départ !

2
2
Publié le 26 février 2019

Ça y est : nous voilà sous la barre des 10 jours avant le départ...dans une bonne semaine c'est direction l'aéroport !

Pour visualiser notre trajet - le voici en image (Strasbourg -> Paris en TGV puis Paris -> Frankfurt / Frankfurt -> Singapore et enfin Singapore -> Auckland)

Avec un train et trois avions ... rien que ça pour rejoindre Auckland ! 

Nous avons fait les sacs et MIRACLE tout rentre ... OUF ! Pour Yann pas de doute, depuis toujours (comme beaucoup d'hommes il sait sélectionner les affaires et a besoin de peu) mais j'avoue que cette fois, moi aussi et pour ma plus grande surprise tout est rentré dans mon grand sac de 70L ... comme quoi tout arrive ! Ayant le droit à 30kg de bagages en soute nous sommes loin du compte avec nos sacs respectivement à 14,5 et 18kg (et oui 30kg c'est beau mais il faut les porter sur le dos après !) donc le compte est bon. Après des dizaines de tutoriels Youtube sur le packing et les méthodes de pliage, on a enfin trouvé un bon mixe : les pochettes de rangement et la méthode de pliage "KONMARIE" de Marie Kondō (une japonaise qui a inventé une méthode de pliage visuel et du tri des vêtements par les émotions..et oui rien que ça !). Le plus difficile et d'emporter peu d'affaires mais d'en avoir assez pour le sport, les différents climats (entre les saisons et les différents pays nous aurons de tout), les jobs en ferme ou en ville, les sorties etc... Bon on a fait de notre mieux et dans tous les cas sur place on aura l'occasion de s'équiper au besoin. Pour ma part et surtout la "fashion victime" qui est en moi j'ai mis au placard toute ma garde-robe et toutes mes chaussures (snif - les filles si vous lisez cet article je suis sûre que vous me comprenez) mais c'est pour la bonne cause finalement, je suis persuadée qu'on vit bien avec 5 tee-shirts, un short et un pantalon pendant 1 an..du moins j'espère !

Du côté de la famille et des amis, les au revoir ont commencé..nous avons organisé une petite fête de départ le week-end dernier avec nos amis et quelques membres de la famille. Pour certains nous les reverrons encore avant le jour J mais d'autres ça y est c'est les bisous de départ que l'on a commencé à faire. On a vraiment des copains au top..en plus d'être adorables, ils nous ont bien trop gâté : champagne, carnets de voyage et même deux superbes excursions à faire à Auckland (à voir dans un prochain article). Voilà on les aime ils sont juste au top !

La fête de départ en mode feuilles façon fougères en l'honneur de la Nouvelle Zélande 

On vous laisse sur ces quelques images...à très vite pour un autre article !

3
3
Publié le 9 mars 2019

Après un train et trois avions ou 33 heures de voyage nous y sommes !

Ce fut intensif mais ça en valait la peine.

Nous sommes donc partis en TGV depuis la gare de Strasbourg pour attendre un avion à Paris CDG afin de rejoindre Frankfurt. (Impatients de faire une belle photo devant le panneau géant des départs de l’aéroport de Paris, nous avons été un peu déçus de le trouver en réparation -zut !) Mais vous pourrez admirer sur les photos suivantes (prise sur le vif à la gare de Strasbourg) que nous sommes chargés comme des petites mules (il faut ce qu’il faut pour un an !)

Arrivés à Frankfurt nous avions seulement 20 minutes pour trouver la porte et passer à l’embarquement mais nous y sommes arrivés ouf ! (Heureusement que nos gros sacs voyageaient en soute sinon nous n’aurions pas relevé le défi du marathon aéroport !)

Assis et prêts pour notre second vol (en A380 attention on ne rigole pas !) nous avons décollé pour notre plus long vol (12h). Il est passé relativement vite...pour nous c’était un vol de nuit donc entre dodos et films finalement on est “rapidement” arrivés à Singapour 🇸🇬 (la bonne surprise en prime : nous avons eu nos repas vegan et végétarien à bord et ils étaient très bons !)

Le flot impressionnant des cargos de Singapour  

Run baby ruuuunn : on court à nouveau ! Arrivés à Singapore nous avions 40 minutes pour sortir de l’avion, changer de terminal, repasser la sécurité et trouver notre porte - défi relevé ! (après 12 heures assis courir dans l’aéroport ça fait du bien). Pour éviter de se prendre un gros « jet-lag » dans les pattes on se met en condition avec l’heure néo-zélandaise tout de suite : pour nous (en France) c’était le matin mais pour les kiwis c’était déjà la fin de journée et début de soirée qui commençait donc on a essayé de se rendormir dans le dernier vol mais pas si facile d’enchaîner deux nuits !

En tout cas première expérience avec Air New Zealand au top : le personnel de bord et les équipements sont tops ! Le pilote nous accueille avec un «Hey folks » (=salut les gars) - on sent tout de suite l’ambiance cool des néo-zélandais !

Bon, sans mentir, les 10h de vols pour rejoindre Auckland ne sont pas passées aussi vite qu’on espérait mais .... ça y est : on est arriiiiiivés !!!

Gooood morning Auckland 🤩🇳🇿

Arche Néo-zélandaise à l’arrivée ce matin à l’aéroport.  

On vous laisse sur ces quelques nouvelles fraîches et à très vite pour un nouvel article sur nos premiers jours ici.

4
4
Publié le 10 mars 2019

KIA ORA...ou bonjour en Maorie

Arrivés samedi 9 mars aux alentours de 10h00 (heure locale), c'est notre hôte -Claudia - qui est venue nous chercher à l'aéroport. Nous logeons chez elle via le site airbnb. Elle est Allemande et vient de Erlangen (c'est rigolo car ma tante , Marie-Ange, habite un village à 20 minutes de là !). C'est un personnage, elle vit seule dans une jolie maison aux abords de la petite réserve naturelle de Waiotaiki, roule une Audi rouge avec boîte manuelle à pleine vitesse et beaucoup d'à-coups (on n'a pas été déçu du voyage !) et parle à ses deux oiseaux comme à ses enfants hihi.

Voici Pepper un des oiseaux de Claudia qui est très friendly  !

Chez Claudia nous avons une chambre très sympa, elle est lumineuse, calme et le matelas est très confort. Sa maison est très propre (détail non négligeable). La première journée fut rude : entre le décalage horaire, la perte de repères mais aussi le débit de parole élevé et l'accent néo-zélandais pas toujours facile de s'y retrouver avec tout cela - même Yann a du mal à comprendre par moments ! (Pour ceux qui me connaissent bien - oui oui c'est moi Marine qui écrit ces quelques phrases. Même avec un anglais correct de base dès le premier jour il faudrait que je sois bilingue. 0 patience comme d'habitude avec moi-même...alala on ne se change pas du jour au lendemain !!)


Claudia's house & Waiotaiki nature reserve 

Au matin du deuxième jour - dimanche 10 mars - (réveillés aux aurores - jet-lag oblige !) nous avons élaboré un plan pour ces prochains jours afin d'être efficaces pour les démarches administratives : lundi direction le city center d'Auckland afin d'ouvrir un compte bancaire mais aussi une ligne de téléphone et, une fois tout ça fait, s'occuper de notre demande d'IRD (Inland Revenu Department - indispensable pour travailler en NZ) qui peut se faire en ligne. On ne veut pas tarder pour toutes ces démarche car la vie coûte très chère ici et c'est toujours un peu effrayant au début quand on a des dépenses et aucune rentrée d'argent. Le premier jour, Claudia nous a emmené avec elle dans un supermarché. Nous y avons fait des petites courses et pour quelques articles l'addition fût salée avec 57$ à la clé ! Aujourd'hui pour découvrir les alentours sans dépenser de sous, nous avons décidé d'aller marcher pour aller voir des points de vue et des parcs non loin d'ici. La Nouvelle-Zélande ou du moins de ce que nous avons vu est très verte et on retrouve des coins de nature un peu partout ! Du coup nous avons fait 12km et sommes passés par différents parcs pour finalement arriver au Mount Wellington qui est un petit volcan de 135 mètre de haut à présent éteint. C'était vraiment sympa d'y être allé et de plus au loin nous avons pu voir le city center d'Auckland et la belle Skytower.

Mount Wellington 

Forcement changement de pays veut dire aussi changement de culture et de mode de vie..ici il n'est pas surprenant de voir des gens marcher pieds nus dans la rue même si il ne fait pas particulièrement chaud...que ce soit des maoris ou non d'ailleurs ! Le temps aussi est surprenant : il est possible d'avoir toutes les saisons en une journée par exemple aujourd'hui nous avons commencé la journée avec une veste d'hier et l'après-midi on est en short/tee-shirt ! Voilà on vous laisse sur ces quelques nouvelles fraîches et on vous dit à très bientôt car il y en a des choses à écrire sur la Nouvelle Zélande !!

L'aventure commence ! 
5

C'est pour nous une première semaine qui commence et pour l'entamer du bon pied nous avons décidé de se rendre sur Auckland centre. L'objectif est de commencer les démarches pour obtenir ce fameux IRD mais aussi de visiter la ville ! Après avoir pris une carte SIM chez Vodafone et donc maintenant équipés d'un numéro Néo-Zélandais, nous sommes allé faire un tour à la banque Westpac pour ouvrir un compte. Manque de chance dans toutes les agences du centre-ville ils ne prennent plus de backpackers en clients (les cotas ont été atteint en ville) mais le conseiller nous a décroché un RDV dans une agence de banlieue située à 30 minutes du centre pour procéder à une ouverture de compte. Une fois chose faite nous avons pu commencer la visite de la ville ! Il faut savoir qu'Auckland est très "vallonnée" comme ville car elle a été construite sur 50 volcans (pas tous éteints) ce qui lui donne donc pas mal de relief - tant mieux ça fait les cuisses !! La ville est belle et toujours très verte avec différents parcs un peu partout...pour couronner le tout nous sommes montés à la Sky Tower afin d'admirer les alentours à 360° avec un peu de hauteur (220 mètres de haut !)

Vue depuis la Sky Tower 
La belle d'Auckland ! 
Albert Park   

Claudia nous a aussi conseillé d'aller voir Tamaki drive qui est une route qui longue la côte pacifique d'Auckland elle nous a même déposé ! Tamaki drive fait 10 kilomètres de long, on peut s'y balader aller à la plage manger des bonnes glaces et se balader...mais attention ici comme partout en NZ le soleil brûle la peau à une vitesse impressionnante puisque nous somme justes en dessous du trou de la couche d'ozone...On nous y prendra une fois mais pas deux !

Tamaki drive, une de ses plage et de la Vegan ice cream !

Pour finir nous avons pu retirer du liquide et comme en Australie, les billets sont assez différents de chez nous...ils sont WATERPROOF et en prime sur ceux de $20 on a un beau portrait de la Queen Elisabeth - elle est pas belle la vie !

God save the Queen ! 

See you, à bientôt pour de nouvelles aventures ! 😘

6

KIA ORA - Hello la compagnie ! 

On avance doucement dans notre avenir proche en Nouvelle-Zélande, nous avons enfin pu ouvrir un compte bancaire ici à la Westpac..ça n'a pas été facile (entre l'agence éloigné du centre et ordinateur à la banque qui ne marchait pas...) mais on y est arrivé ! De ce fait nous avons pu faire la fameuse demande d'IRD...plus que quelques jours à attendre et on devrait avoir le droit de travailler légalement au pays des kiwis !

Ce qui est sympa ici c'est qu'on n'est pas à l'abri de rencontres...c'est hier que nous avons pu faire la connaissance de Frédérique, une cousine éloignée de Yann, qui vie à Auckland. Elle nous a parlé de la vie ici et a pu nous donner des conseils autour d'un super petit déjeuner chez Winona Forever (on y retournera assurément !!) à Parnell un quartier d'Auckland. Après ce beau breakfast, Frédérique nous a proposé de la rejoindre le soir même dans un bar car elle a un groupe d'amis français dont l'une d'entre eux fêtait son anniversaire sur Ponsonby (un autre quartier en vogue d'Auckland). Nous y sommes donc allé et par hasard nous avons rencontré un couple de backpackers français très sympa qui entament leur dixième mois ici. On a pu échanger et recevoir de nombreux tips de leur part, soirée très enrichissante !

Breakfast at Winona Forever 
Les maisons de Ponsonby & petit mocktail chez Little easy 

Nous avons un dilemme !

Nous n'arrivions pas à nous décider entre chercher du travail en ville ou acheter un van pour y loger et travailler autour des deux îles... Suite à de nombreuses discutions, nous en avons conclus qu'il serait plus intéressant économiquement parlant de bouger et d'acheter un van. Même en travaillant au centre-ville, ici, il faut une voiture...les loyers sont chers et les salaires pas plus élevés que ça ! L'avantage c'est qu'autour des deux îles il y a beaucoup de beaux hôtels où, souvent, il suffit d'être motivés et sérieux pour trouver un job. Nous voilà donc lancés dans les candidatures et la recherche d'un van. Pas facile ici entre toutes les annonces mais aussi les infos techniques : le WoF, la registration, la rego etc... Heureusement internet existe et grâce au site "pvtiste" (spécialisé dans les conseils pour les visas PVT - comme nous) on va s'en sortir ...normalement !

Avec tout ça on en profite pour faire des pauses et aller visiter !! Vous pourrez admirer ci-dessous le Mount Eden - un volcan dont le cratère est d'une profondeur de 50m environ...tout ça en pleine ville...où jadis un "PA" (village maori fortifié y vivait). C'est très beau et impressionnant ! Le plus non négligeable c'est qu'on peut y profiter d'une superbe vue sur le CBD de Auckland. La petite anecdote c'est qu'arrivés au sommet, telles des stars, plusieurs asiatiques sont venus nous demander si ils pouvaient faire des photos avec nous hihi ils adorent les européens...allez savoir pourquoi !

Mount Eden 
Tous frais même après l'ascension du volcan 

Ce qui est top ici c'est que tout est très vert, il y a donc des parcs partout ! Nous sommes aussi passés par the Auckland Domain où se trouve le Auckland War Memorial Museum (que nous ferons dans quelques jours). Nous avons pu y voir des belles ferns (=fougères - emblème de la Nouvelle-Zélande)....Mais ici ils ne rigolent pas avec le format ! Elles sont si âgées qu'elles ont des troncs - rien que ça - et atteignent plusieurs mètres de haut !

Auckland War Memorial Museum - Auckalnd Domain & les fameuses ferns !

Archilles Point

Cet après-midi, pour s'aérer un peu entre les recherches de vans et de boulot on est allé faire une marche pour aller admirer la vue du pacifique depuis Archilles Point ..... c'était suuuuper beau et nous avons même pu observer des perroquets sauvages.. What a beautiful Earth ! On vous laisse sur ces quelques nouvelles et à très vite ! XOXO

7
7
Publié le 15 mars 2019

4 kilomètres pour prendre son pied !

Hello à tous et bon retour sur le blog pour de nouvelles aventures ! Vous vous en doutez bien rien de coquin dans cet article mais juste de quoi vous parler de nos derniers jours ici...

Aujourd'hui, vendredi 15 mars, c'était le Dday pour mon saut en parachute ! J'en rêvais depuis un moment, Yann m'avait aussi beaucoup parlé du sien quand il était en Australie et je me suis dit que pour mes 26 ans ce serait une bonne idée de faire ça ici (à 25 c'était le parapente, à 26 le parachute mais qu'est-ce que ce sera pour les 27 ??). Mais c'était sans compter sur mes superbes collègues (TMTC la team LUSH Strasbourg..woop woop !) de m'avoir devancé et offert ce super cadeau avant mon départ de France. Etant sur Auckland et à quelques jours de souffler mes 26 bougies nous nous sommes dit que c'était l'occasion ou jamais de la faire. Je suis tombée sur un super moniteur Billy (un néo-zélandais hyper sympa et qui à une forte ressemblance avec l'acteur Dwayne Johnson ou plus communément appelé "The Rock") et qui a su me faire vivre une superbe expérience ! Le panorama était top d'un côté la mer Tasmane de l'autre l'océan Pacific...que demander de plus ! Voici quelques photos pour immortaliser ce saut depuis les nuages (13 000ft ou 4km de haut)...vous remarquerez que ce petit bonnet vissé sur la tête donne un look d'enfer hihi !

Équipée puis chargée dans le pick up  


Déjà les fesses dans le vide mais tellement bien !
Chute libre 
Pilotage du parachute toute seule & petite photo de la bête depuis laquelle nous avons sauté 

Retour aux choses sérieuses !

Bonne nouvelle après seulement 36 heures d'attente nous avons chacun obtenu notre IRD number...c'est officiel on a donc enfin le droit de travailler ici en toute légalité. Maintenant il ne reste plus qu'à trouver du boulot ! Nous nous aménageons des plages horaires pour "travailler" sur nos recherches : boulot & van. On se répartit donc le travail - généralement Yann recherche les annonces pour le travail puis postule et moi je sélectionne les véhicules. On a tellement vu d'annonce de van qu'on a l'impression que nos yeux ont cramés ! C'est la saison basse qui commence, il y a donc beaucoup plus de véhicules à vendre que d'acquéreurs (plutôt une bonne nouvelle pour nous car nous espérons un peu négocier les prix !) Ce week-end nous avons des rendez-vous pour en "visiter" deux !

Avec tout ça, pour s'aérer l'esprit, on s'accorde toujours des pauses où l'on va marcher et admirer des points de vue ou des monuments.

Orakei Wharf viewpoint 
Savage mémorial  & maison faite en pierres volcaniques 

On garde le sourire...

Moins régissant aujourd'hui, à Christchurch, sur l'île sud un attentat a eu lieu faisant plusieurs dizaines de morts...Nous étions très choqués comme tous les néo-zélandais. C'est habituellement un pays relativement sûr mais qui malheureusement a été frappé par la cruauté. Nous étions heureusement sur Auckland au moment des faits mais le soir même, au centre-ville, des rues ont été bloquées car il y a eu une alerte à la bombe... Les habitants ici sont très solidaires et on a pu voir dans les rues des invitations au partage et à la prière. En parlant de partage le soir même un des communautés Indienne d'Auckland organisait dans le rue une opération "Free meal" ou repas gratuit pour tout le monde afin de faire découvrir et d'encourager à consommer de la nourriture végétale - c'était un délice ! Quelle générosité, ce n'est pas en France qu'on verra ça de sitôt !

Yann & son free meal 

By the way nous aussi nous avons servi de Free meal aux moustiques...qui sont plutôt affamés ici...ouïe ça fait mal !

On vous laisse sur ces nouvelles fraîches et on vous dit à bientôt

Schmoutz 😘

8

Hi there !

On vous rassure pas de galères ici mais on a sacrément ramé....dans l'océan ! Tout va plutôt bien on a d'ailleurs de bonnes nouvelles : on a trouvé un van qu'on achète jeudi (on vous en parlera plus dans un autre article) et normalement on commence un job lundi le prochain. On a déniché un bon plan, pour surtout se faire des sous, et devinez quoi ?? On va faire les vendanges, ça allait le coup de faire plus de 18 000 km pour ramasser du raisin hihi ! Mais vu la paye il ne faut pas cracher dessus ! (On vous parlera également de tout ça par la suite)

Bon revenons à nos moutons (expression de rigueur ici en Nouvelle-Zélande 😛) ! C'est grâce à un super cadeau de nos amis que nous avons eu la chance, aujourd'hui, de faire une belle journée kayak et randonnée sur l'île de Rangitoto !

Rangitoto est un volcan qui forme une île à quelques kilomètres d'Auckland dans l'Océan Pacifique. Tout a commencé au matin où nous avons rencontré notre guide Bradley - pas Cooper...dommage - mais néanmoins hyper sympa, c'est un jeune anglais de 22 ans hyper sportif et vegan !! Nous étions un petit groupe de six personnes et avons eu le droit à un petit "tuto" kayak avant de se jeter à l'eau (bon j'arrête ici avec les jeux de mots) ! Équipés et motivés, nous avons ramé sur plusieurs kilomètres avant d'arriver sur l'île volcanique.

Arrivés sur place et certains d'avoir développé une musculature impressionnante de nos petits bras, nous nous sommes mis en route pour une randonnée jusqu'au sommet de volcan. C'était très impressionnant car nous marchions entre les coulées de lave comme séchées et des amas de pierres volcaniques. La vue valait vraiment le détour, c'était magique !

Le guide nous a trouvé tellement sportifs que nous étions en avance sur le programme, nous avons alors eu le droit à un petit extra...aller voir les "Lava Caves" pour le plus grand bonheur de Yann, ce grand explorateur, qui ne perd pas une occasion de se glisser n'importe où pour découvrir toutes sortes des choses ! Ni une, ni deux, équipés de lampes frontales nous avons rampé pour finalement arriver dans une des grottes (pour info : c'est une grotte formée dans la roche volcanique suite à une éruption), c'était très beau. Les photos ne rendent pas justice au lieu malheureusement car on y voyait des éclats de minéraux dans les parois qui donnaient l'impression de voir des étoiles dans la roche !

Après cette belle expédition nous sommes redescendus pour prendre notre lunch apporté par Sea kayak Auckland...c'était suuuuper bon & home made . Pour couronner le tout la vue était vraiment top ! Après ça il fallait revenir à notre point de départ à St Heliers Bay..et zoup retour au bercail. Sur le chemin retour Bradley nous disait qu'il y avait pas mal d'orques dans la baie de Auckland mais que nous les avions loupé à deux mois près car elles migrent en passant par ici...pas grave ça nous donnera un prétexte pour revenir au mois de décembre ! En tout cas on peut vraiment dire : What a beautiful day ! Encore 10000 x merci les copains !!

1 km à pied ça use, ça use..

Et oui on en profite avant de quitter Auckland pour visiter un maximum. On fait beaucoup de choses à pieds et on a un sacré nombre de kilomètres au compteur depuis notre arrivée !

Samedi, nous sommes allés voir "One Tree Hill" (de son nom maori Maungakiekie, est une colline d'origine volcanique...oui oui encore une !) qui fait partie du parc Cornwall où nous avons fait de jolies rencontres à quatre pattes. Dans cet immense parc on trouve des animaux en semi-liberté comme des vaches et des moutons ! One Tree Hill tient son nom occidental en l'honneur du dernier arbre solitaire qui était perché tout en haut de cette colline. C'est Sir John Logan Campbell (premier habitant européen de l'isthme d'Auckland) qui fit don de son parc à la ville en demandant en retour qu'un mémorial soit construit en l'honneur du peuple Maori !

Voilà on vous laisse sur ces quelques photos. Avant de récupérer le van jeudi on en profite pour finir les visites avec le Auckland Museum et Devonport. On a terriblement hâte de vous parler de notre nouvelle maison sur roues et de nos aventures à venir car on a tout un plan pour la suite !

A lot of love from NZ 😘

9
9
Publié le 19 mars 2019

Ça y est : voici notre nouvelle maison !

On peut enfin vous en parler -> on a acheté une maison sur roues...Pas de quoi s'emballer...on vous rassure, mais on est plutôt contents !

Avant de vous la présenter on voulait revenir sur le parcours (du combattant) par lequel nous sommes passés et la chance qu'on a eu au final pour la trouver ! Il faut savoir qu'ici tout, ou presque, est différent de la législation française concernant l'achat de véhicule. Nous nous sommes donc, à nouveau rendu sur le site pvtistes.net pour faire le plein d'infos car nous avions trop peur de nous tromper et d'acheter un véhicule qui ne soit pas fiable ou "hors la loi" car ici oui oui il y en a !!

En NZ, pour acheter un véhicule, il faut déjà contrôler ceci : - La REGO (qu'on peut comparer à une vignette pour avoir le droit de rouler sur les routes du pays pendant un temps donné) - Le WoF (Warrant of Fitness, qui ne correspond pas tout à fait à notre contrôle technique et qui n'assure absolument pas du bon fonctionnement du véhicule mais juste de la "sécurité") que l'on doit renouveler tout les 6 à 12 mois selon l'âge du véhicule. Il y a aussi une taxe supplémentaire sur les diesels, donc si on choisit ce type de véhicule il faut se rendre à la poste (oui oui beaucoup de choses se font à la poste ici) pour acheter des kilomètres avant de pouvoir rouler...sinon attention aux PV car ils sont salés !

De plus, comme nous voulions un van "d'habitation", il fallait en trouver un certifié "Self Contained"...vous allez me dire kézaco ?? - Le Self Contained : c'est une certification sanitaire que le véhicule doit passer une fois équipé de bidons d'eau potable (capacité de 4L/pers/jour pour au moins 3 jours), d'un évier, une cuve de rétention d'eau, un tuyau d'évacuation, d'une poubelle et le meilleur pour la fin ...de toilettes chimiques ! En Nouvelle-Zélande c'est vraiment indispensable d'avoir cette certification pour pouvoir aller dans les free camps ou pour se stationner et dormir un peu partout..sinon attention les PV !

Une fois armés jusqu'aux dents avec toutes ces infos nous avons commencé nos recherches. Nos critères étaient les suivants : un véhicule d'au moins l'année 2000, essence, automatique (c'est vraiment plus pratique ici), assez puissant pour passer les côtes et en dessous de 200 00km. La chance que nous avons c'est : que nous sommes en basse saison, il y a donc beaucoup plus de vendeurs que d'acheteurs ce qui nous donne le POWER et un avantage sur les prix ! En épluchant les annonces pendant des jours et des jours (on en a presque perdu la vue à force) on a tout vu : des charrettes de presque 400 000 bornes que certains voulaient vendre plus de 12000$ juste parce que l'intérieur était bien décoré...faut pas pousser le bouchon Maurice ...nous avons donc fait une sélection et vu plusieurs vans. Dimanche matin nous sommes également allé au Car Fair d'Auckland où nous en avons vu une bonne autre 20ène. Après tout ça, on a pu se donner une bonne idée générale des différentes offres et on s'est décidé pour un véhicule à la mécanique sure avec peu de kilomètres. Certes moins esthétique que certains autres véhicules que l'on a pu voir et qu'on aurait pu mettre en une de magasine déco, mais au moins le nôtre est propre et fiable...

Nous étions prêts à acheter un van et, à quelques minutes de nous lier aux nouveaux acheteurs du candidat retenu, nous avons reçu un SMS de Selin, une jeune allemande, que nous avions rencontré lors du Car Fair 48 heures auparavant et qui vendait un van hors budget pour nous... Lors de notre discussion de dimanche, elle nous avait dit qu'elle partait très prochainement et qu'elle devait absolument vendre son véhicule rapidement. Son van était magnifique mais notre offre était plusieurs milliers de dollars NZ en dessous de ce qu'elle voulait... Contre toute attente, faute d'acquéreurs, elle nous a recontacté ce matin et dit OK pour le prix ! WHATTTT ?? Nous avons foncé en ville, regardé le véhicule une dernière fois et c'était parti ! L'affaire de l'année, c'était pour nous ! Il faut savoir qu'il y a 6 mois, elle l'a payé le double de ce qu'on lui a acheté !

L'élu 

On vous présente donc (enfin !) notre NISSAN Serena de 2006 avec "seulement" 130 000km au compteur (ici pour un van ce n'est pas beaucoup). Tout est nickel, pas besoin de se lancer dans une opération tunning...ouf ! Juste quelques touches de déco et ce sera tout bon 😃 !

Notre mini maison ! 

Evier carrelé, matelas à mémoire de forme...le camping grand luxe quoi !! Elle devait vraiment repartir et donc, ne pouvait rien emporter...elle a donc laissé l'intégralité de ses placards de cuisine ! (vu le prix de la nourriture ici on ne crache pas dessus)

Nous n'avons pas de photos de l'extérieur pour le moment mais les points positifs sont : -> Qu'il est "passe-partout", donc moins de chance de se faire car jacker par rapport à un van classique où les voleurs savent qu'il y a du matériel à l'intérieur. -> Qu'il est considéré au format voiture et non fourgon, c'est donc moins cher pour prendre le ferry et se rendre sur les différentes îles.

Même dans la précipitation de l'achat, avant de faire quoi que ce soit, nous avons demandé de faire un mecanical check par un pro afin de d'éviter les mauvaises surprises !

Vous avez donc pu voir les photos prises par l'ancienne propriétaire Selin, qui était la première backpackeuse à le posséder. Il a été importé du Japon (comme beaucoup de voitures ici) et l'a acheté dans un garage..on a donc toute la traçabilité de l'engin (factures etc...car souvent quand, lors de nos visites de vans, on demandait aux personnes : ils avaient bizarrement tous oublié de demander les reçus au garage....mouais ça, ça sent l'embrouille).

Nous vivrons donc dans le van jusqu'au mois de décembre avant de s'envoler vers l'Australie ! L'autre bonne nouvelle c'est que nous le vendrons en haute saison, à ce moment de l'année il y a énormément de backpackers qui arrivent en NZ et qui cherchent un van. C'est donc le moment où les prix des véhicules grimpent en flèche et où même les vieilles charrettes se vendent une fortune. On compte donc bien se faire une belle plus-value sur notre roulotte !!

On a quelqu'un a vous présenter...

Avec Yann, on s'est dit qu'il nous fallait une mascotte pour notre van ! On vous présente dans ALAN the ram, un jeune bélier Néo-Zélandais !

Notre bien-aimé ALAN 


C'était un article plus loin et moins long et moins funny que les autres mais c'était une étape importante pour nous. On vous écrit un autre article tout bientôt sur nos derniers jours à Auckland !

À très vite pour d'autres aventures !

Schmoutz 😘

10
10
Publié le 22 mars 2019

Nos derniers jours dans la grande ville !

C'est ce matin, vendredi 22 mars, que nous avons quitté Auckland. On lui dit E noho ra ou aurevoir en Maori pour partir dans le Northland pendant au moins 4 semaines. Mais avant de vous parler de la suite, voilà un petit aperçu de nos derniers jours là-bas.

1, 2..3 DAMIDOT

ETAPE 1 : Le lendemain de l'achat du van, nous nous sommes lancé dans une opération nettoyage intensif du tout l'intérieur. Même si l'ancienne propriétaire avait l'air clean..elle a tout de même vécu 6 mois dedans ! Ni une ni deux tout y est passé même le moindre petit recoin à été frotté, les couettes, housses en tous genres, ustensiles etc...c'était la totale ! Il faut dire que l'achat a été rapide et Selin ne pensait pas devoir déménager ses affaires aussi vite...du coup on a dû faire le tri pour elle...il y avait du boulot !

On fait le tri ! 

ETAPE 2 : Tels deux petites Valérie Damidot, nous nous sommes lancés dans une opération tuning de notre van aux allures de monospace de papa ! Pas de changement de jantes et de flammes sur le côté...non non on préfère rester discrets 😛 On a fait soft et on s'est contenté de la décoration et accessoirisation du bolide !

En tant qu'amis de l'environnement (et de notre portefeuille), nous sommes allés dans des magasins de seconde main où nous avons trouvé pas mal de choses intéressantes : quelques assiettes, une petite théière, une petite plante etc... Nous sommes également allés acheter quelques éléments de décoration neufs (mais très peu) juste histoire de se sentir "chez soi". Pour finir nous avons transformé un rideau de douche en plusieurs rideaux pour le van (comme ça, ça a l'air étrange mais le rendu est top - on a même fait des ourlets...pour dire hihi) ! Bon bref vous l'avez compris on s'est amusé ! Voici quelques photos de notre engin et de notre installation plutôt cosy !

Notre petite maison sur roues 

The Auckland War Memorial Museum

Avant de prendre la route nous en avons profité pour finir les visites de Auckland. Nous sommes donc passés par le célèbre Auckland War Mémorial Museum (qui était gratuit pour nous car, nous sommes "résidents" de Auckland...merci les $50 dollars économisés) où nous avons pu admirer l'art Maori, des objets historiques & armes (en jade attention ça rigole pas !) et une partie sur l’histoire naturelle & les volcans.

Petites balades ici et là

Au détour des rues nous avons pu admirer toutes sortes de belles choses mais on retiendra une superbe fresque street art - La création d'Adam, reproduction de Michel Ange - On adore !


Nous nous sommes également rendus le jour de la St Patrick à la St Patrick's Cathedrale...Rien à voir mais on trouvait ça marrant hihi

St Patricks's Cathedrale 

Voilà Auckland, c'est fini...on y aura passé deux semaines et on est heureux de partir pour voir de nouvelles choses, on a envi d'en prendre plein les mirettes car même si Auckland regorge d'activités et choses à voir ce n'est pas la plus belle partie de la Nouvelle-Zélande. Nous y repasserons au mois de décembre avant notre départ pour l'Australie et on en profitera surement pour aller voir Devonport et l'île de Waiheke car ce sont les deux seules choses que nous n'avons pas pu faire ici ! On est excité comme des puces, la vie en van à deux c'est tout nouveau ! C'est vrai que nous quittons une maison - un airbnb - mais nous vivions avec notre hôte, Claudia, qui était assez spéciale...(tu vois le cliché de la vielle folle aux chats ? bah elle c'est pareil mais avec des oiseaux) donc deux semaines c'était suffisant..merci 😅

Le départ 

Le plein fait, le van chargé, Alan en position : parés au décollage 😛 Avant de quitter la ville pour s'enterrer dans un coin paumé de la campagne néo-zélandaise nommé Dargaville, on s'est autorisé un petit plaisir : le petit déj' chez Winona forever !

Les bons petits déjeuners de Winona Forever 

Ça y est lundi on commence le travail ! Nous allons donc vivre dans notre van sur un terrain prêté par les propriétaires. On est surtout là pour se faire des sous ! Qu'à cela ne tienne, minimum 40 heures de boulot physique + un coin paumé + habiter dans le van : ça devrait faire l'équation idéale ! Quand on parle de Dargaville à des Néo-zélandais, ils rigolent et ils disent que c'est vraiment la ville paumée désertique parfaire pour tourner un western avec Clint Eastwood...mhhh super ça donne envie !! On vous met une petite carte juste ici pour que vous puissiez situer.

On est actuellement sur la route au niveau des plages de la côte ouest, c'est troooop beau ! On vous montre ça vite !

KIHI à tous ❤️ (pour la traduction : kihi c'est comme schmoutz mais aux couleurs locales 😛)

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires