Week end à Malaga

Dernière étape postée il y a 646 jours
2 étapes
1 commentaire
30 abonnés
Je profite d'une visite chez une amie pour découvrir la ville de Malaga, la capitale de la côte du soleil.
Du 9 au 14 janvier 2020
6 jours
Partager ce carnet de voyage
10
janv

Réveillée tard pour récupérer d'une soirée mouvementée, je pars pour là première journée de visite vers midi. La route pour descendre prendre le bus révèle déjà de jolies petites maisons sur le bord de mer.

Je suis le conseil de mon amie et me dirige tranquillement vers la catedrale de la encarnacion. Elle trône au milieu de la ville, avec vue sur la mer méditerranée. Son style renaissance se marie parfaitement à l'architecture colorée de malaga. Elle a été construite sur les vestiges d'une mosquée. L'intérieur est aussi grandiose que l'extérieur. C'est une des plus belles cathédrales d'Espagne.

Futée que je suis, j'ai pris un billet pour pouvoir monter sur le toit de la cathédrale afin d'admirer le panorama. 200 marches plus haut, s'offre une magnifique vue sur la ville de Malaga : l'Albacaza, les nombreuses églises, le port, les montagnes et la mer méditerranée. Une promenade sur les toits offrent aussi la possibilité de voir comment sont construites les coupoles sur le dessus. Quelques mètres en dessous de mes pieds se trouve les arcs et les colonnes qui tiennent l'édifice.

Je retouche enfin terre une fois descendue. La Cathédrale dévoile mieux sa grandeur vue du sol. Je décide de partir marcher dans les rues, sans savoir où je vais. J'atterri devant l'Alcazaba et plus loin, la maison natale de Pablo Picasso.

Prise d'une faim tenace, je m'arrête dans un petit restaurant pour reprendre des forces. Situé en plein centre, le Noviembre sert une cuisine qui saura satisfaire les palais pressés tout en éveillant les papilles.

Repue, mes pieds gambadent dans les ruelles. A tel point que je perds l'orientation et me retrouve à l'autre bout de la ville. Comme elle n'est heureusement pas très grande, je retrouve mon chemin et me dirige vers le port avant de rentrer.

La promenade le long du quai est très agréable. Des musiciens s'y installent à bonne distance les uns des autres et proposent leurs compositions. La mer reflète le coucher de soleil sur toute la longueur de la promenade. A droite, le coucher du soleil se reflétant dans la mer, à gauche les boutiques et restaurants, c'est assurément un bel endroit où finir la journée.

Le soir nous sortons avec mon amie dans un bar sur un rooftop qui s'appelle La Terrazza Nomadas. Heureusement qu'il ne fait pas froid ! Le lieu est intimiste et familial. Tout le monde discute ensemble.

11
janv
11
janv
Publié le 12 janvier 2020

Une grande journée nous attend même si la nuit a été courte ! Nous attrapons des viennoiseries à la boulangerie et démarrons sur les chapeaux de roue.

La ville d'Ardeles nous attend pour faire la visite d'une brasserie artisanale : Gaitanejo. Karlina avait prévu d'arriver en avance pour me faire visiter la petite ville typique. Les petites maisons blanches se dévoilent les unes après les autres à la lueur du soleil. Les ruelles sont très pentues pour atteindre le sommet du rocher. Un château trône tout en haut et il faut le mériter. Enfin, devrais je dire "les ruines du Château" parce qu'il ne reste que quelques mûrs éparses. Peu importe, la vue est imprenable ! Nous restons quelques minutes à profiter de la beauté du paysage, avec les rayons du soleil sur notre peau.

Il faut maintenant descendre. Oscar et Raoul nous attendent pour la visite de la brasserie. Le gérant de la brasserie les a invité a venir découvrir comment les bières étaient brassées parce qu'ils les proposent dans leur bar. Nous découvrons le lieu où sont brassés les précieuses bières. La visite peut enfin commencer ! Malheureusement elle se fait en espagnol et mon oreille n'est pas assez aiguisée pour tout comprendre. Je retiens néanmoins que plusieurs graines interviennent dans la préparation de la bière. D'abord le malt et l'orge qui sont infusés quelques heures à temperature constante, puis le houblon. D'ailleurs c'est une plante de la famille du canabis et son odeur est très forte. Enfin, la bière a besoin de levure pour fermenter. Après quelques aller retour, bain, brassage et infusion, la bière est presque prête. Laissez reposer quelques jours ou semaines et vous aurez une bonne bière. Il faut en tout 40 jours pour fabriquer une bière de la graine à la bouteille. Pendant la visite le gérant nous a fait goûter l'espèce de bouillasse de bière qui tombe au fond des cuves lorsque le liquide fermente. C'est absolument ignoble et indescriptible.

Après la visite, et pour nous rincer la bouche, nous sommes invités à déguster la production. En tout ce sont trois bières qui nous ont été présentés et qui nous ont chatouillé les papilles de leur saveur. De la plus légère à la plus goutue, elles ont toutes leurs particularités. D'ordinaire je ne bois pas de bière mais j'ai fait honneur à celles-ci ! Elles étaient en plus servis avec des morceaux de fromages produits localement et quelques friandises.

Le gérant nous fait également découvrir un instrument servant à mesurer la teneur en alcool d'une boisson. Il suffit de déposer une goutte du précieux breuvage pour que le pourcentage d'alcool apparaisse. Je n'avais jamais vu un tel appareil.

La visite arrivant à son terme, le gérant nous proposant de nous emmener déjeuner dans un restaurant non loin d'ici. Les estomacs, réveillés par la saveur de la bière crièrent tous en coeur : "Vamos ! "

Nous voilà serpentant sur les superbes routes d'Andalousie pour rejoindre un restaurant perché sur un rocher. El mirador propose une cuisine traditionnelle dans un cadre idyllique ! La vue est splendide sur le lac en contrebas, entouré par les montagnes. Les hommes se sont occupés de commandés les plats à partager comme il est de coutume ici. Et en boisson ? Une bière Gaitanejo par dis ! En plus d'être bien servis, toutes les assiettes étaient jolies. Les plats étaient délicieux et variés. Une vraie régalade les yeux en admiration devant le paysage.


Karlina et moi nous sommes éclipsés à la fin du repas pour faire une promenade sous les pins. J'en avais bien besoin ! En plus d'être agréable, le coin est vraiment magnifique. Le paysage se dessine entre roches et rivières. Non loin de là où nous étions se trouve le chemin du roi (Caminito del rey). C'est une très belle randonnée d'à peine 10km, un peu dangereuse mais très belle et en pleine nature. Je la ferai la prochaine fois que je viens !

Nous profitons de la vue et du calme de la nature avant de faire demi-tour et de retourner en ville.

Oscar et Raoul nous ont proposé de venir a la terrazza nomadas pour profiter d'un concert live avec le coucher du soleil. Il ne faut pas nous le dire deux fois ! Nous passons une excellente fin de journée les oreilles sur la musique, les yeux vers les couleurs orangés de l'horizon et un sourire aux lèvres. Quelques amis de Karlina étaient là. J'étais en très bonne compagnie.