Carnet de voyage

Philippines

5 étapes
2 commentaires
1 abonné
Dernière étape postée il y a 821 jours
Quelques semaines aux Philippines
Du 6 au 30 janvier 2020
25 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 5 avril 2020
2
2
Publié le 22 janvier 2020

Ca y est, nous quittons Taïwan pour rejoindre notre dernière grande étape d'Asie du Sud Est : les Philippines !

On est hyper enjoués, on a hâte de voir les belles plages de sable blanc, faire du snorkeling (masque et tuba), ... et se poser un petit peu !

Bon ba n'ayant pas vraiment prévu notre programme à l'avance, on a un peu déchanté en arrivant (mais c'était le temps de trouver la bonne île 😛, avec un archipel comptant plus de 7000 îles, on allait bien trouver 😉).


Nous arrivons donc à l'aéroport de Cebu, de suite on sent que l'ambiance est différente des pays que l'on a traversé avant. Aux Philippines, le port d'armes est autorisé et quant on lis les conseils aux voyageurs du gouvernement, il faut faire particulièrement attention dans cet archipel, certaines zones sont d'ailleurs à éviter car des risques terroristes, enlèvement, attentat, ... Bref pas très rassurant tout ça ! Et puis on a remarqué qu'à chaque point d'arriver, nous sommes accueillis par une affiche avec les photos des terroristes recherchés ! Welcome 😀

De plus, ici à nous de nous "débrouiller" pour tous les déplacements (si on ne veut pas prendre les taxis !), ici pas de "package" comme on avait l'habitude d'avoir en Thaïlande, Laos, Vietnam !


On prend donc le bus local et on pense qu'il nous arrête au centre-ville, mais bon pas tout à fait. De là on pensait trouver des "chauffeurs" mais rien. On marche un peu jusqu'à ce qu'un gardien nous aide et nous arrête un taxi car notre logement est encore à 4km (oui notre logement n'était pas en centre-ville ...). Et effectivement, nous sommes dans un endroit non touristique, on a juste osé s'aventurer au bout de la rue jusqu'à une église puis le reste du temps on est resté dans notre chambre. Un burger juste en face pour le repas du soir puis le lendemain taxi réservé via Grab (comme Uber) pour nous rendre à la bus station.


Cebu city n'était qu'une étape de transit !

• • •

Moalboal : notre 2e étape sur l'île de Cebu.

Nous avions lu des commentaires comme quoi c'était un endroit superbe où l'on pouvait observer le phénomène de Sardine Run depuis la plage en snorkeling.

Nous y allons en bus, puis tricycle (sorte de tuk tuk) pour rejoindre notre logement. Ici, nous nous sommes vite rendu compte que les prix étaient beaucoup plus cher que ce que l'on avait jusqu'à présent, pour une qualité moindre ! Pour les logements il faut compter minimum 15€-20€ pour 2 par nuit, bien entendu sans eau chaude (comme à peu près partout aux Philippines), pour un bas de gamme. A ce prix là que ce soit Thaïlande, Laos ou Vietnam, on vivait dans le "luxe" ! 😛 Idem pour la nourriture ! Nous avons donc revu notre budget à la hausse ! (Peut-être qu'on aurait dû prévoir un peu plus notre séjour ici 😛).

On découvre la "ville" près de la plage de Panagsama, où nous logions. Très touristique : que des hôtels et restaurants et une plage "publique" très petite et vraiment pas très belle. Nous déchantons un peu, on se demande vraiment ce que les gens peuvent apprécier.

Le lendemain, on passe quand même la journée à la plage et effectivement, en snorkeling nous avons pu nager avec des tortues et observer le phénomène de Sardine Run : la barrière de corail (qui au passage ne sont pas très beaux) s'arrête nette puis après le grand "vide" (ou le grand "bleu"), on ne voit plus le fond et juste là des milliers de sardines. En nageant avec elles, elles s'écartent par vagues. Vraiment impressionnant !

Pas de photos (tout dans la tête) mais voici à quoi cela ressemble :

Sardine Run 

Bon finalement c'était pas si mal 😛 Mais on attend toujours les plages de sable blanc !

3
3
Publié le 22 janvier 2020

Depuis Moalboal nous devons faire chemin inverse : retour en bus jusqu'à Cebu. De là, nous prenons notre 1er ferry (et pas le dernier 😛) direction Bohol Island.

Pas de logement de réservé car nous ne savions pas si nous aurons le ferry, du coup nous faisons 2-3 essais avant d'en trouver un dans nos prix ! Avec le sac sur le dos, c'est moins fun 😛


L'île de Bohol est grande mais nous avons fait le choix de ne rester que proche du port, pour pouvoir reprendre un ferry vers notre prochaine destination.

La ville n'est toujours pas très belle (mais comme toutes les villes que l'on aura vu aux Philippines), toujours ce sentiment d'insécurité, surtout le soir (et pour ma part notamment à cause des chiens !)

Sur cette île nous avons passé une journée visite, à l'aide des bus locaux (une fois qu'on connait leur chemin, on peut les arrêter à n'importe quel moment au bord de la route, plutôt pratique 😀).

1er arrêt : Chocolate Hills

Ce sont tout un ensemble de collines arrondis, formées à l'origine par des coquillages. En période de sécheresse, elles prendraient une couleur plutôt brune, d'où le nom Chocolat.

2e arrêt: un centre de conservation des Tarsiers.

Ce sont des tout petits primates, mesurant entre 10 et 20 cm ! On ne se rend pas trop compte sur les photos mais ils sont vraiment tout petit ! 😀

Ce sera tout pour notre passage sur l'île de Bohol. On sait qu'il y avait d'autres coins sympa à voir mais nous avons hâte de nous poser plusieurs jours sur une petite île => notre prochaine étape 😀

4

Nous quittons Bohol pour rejoindre l'île de Siquijor en ferry. Une petite île dont on a entendu beaucoup de bien ! On a hâte 😀

Et effectivement, nous avons enfin vu ce à quoi nous nous attendions des Philippines ! 😛

Je pense que ce sera notre petit coup de coeur des Philippines ! Nous sommes restés 5 jours sur place dans le quartier de San Juan : meilleur spot pour les couchés de soleil !

Au programme découverte des plages, des fonds marins en snorkeling (magnifiques coraux depuis la plage), des couchés de soleil, ...

Nous avons également loué un scooter sur 3 jours pour pouvoir nous déplacer plus facilement (j'ai même réussi à conduire sur quelques mètres avec Cédric derrière moi ! Youpii ! 😀)

Découverte de la cascade de Caabugahay, en étage, la plus connue de l'île, et donc la plus touristique, dans laquelle Cédric a pu expérimenter les sauts depuis les pontons prévus à cet effet ! 😀

Egalement de celle de Lagaan mais moins jolie, par contre nous étions seules ! (Enfin avec le "guide") 😛 Cédric a cette fois-ci testé l'option "toboggan" !

Nous sommes montés au point le plus haut de l'île, le mont Malabahoc (628 mètres) pour une vue à 360° sur toute l'île 😀

Ce fût vraiment 5j superbes 😀

5

Nous quittons la magnifique île de Siquijor le 16 janvier pour rejoindre Cebu => 1 journée de trajet, 2 ferrys.

De là, nous avons 2 options : aller sur l'île de Siargao ou sur celle de Palawan. Notre choix se portera sur la 2e car le prix du trajet pour rejoindre Siargao est assez cher, et on se dit que Palawan on pourra y passer plus de temps 😉. Il faut quand même savoir que nous ne pouvons pas aller dans la partie sud de l'île, grosse zone terroriste. D'ailleurs nous serons toujours "accueillis" avec les panneaux montrant les photos des terroristes recherchés ! Non sans mal (connexion WIFI pas très bonne), nous réservons notre vol pour Palawan et plus précisément Puerto Princesa pour le lendemain. Notre 2e journée de trajet commence.

Une fois arrivée à l'aéroport, nous prenons un tricycle (tuk tuk) direction la "gare routière" (voir les photos pour comprendre les guillemets 😛). De là, nous prenons un van pour Port Barton, notre 1er arrêt sur cette île.

Port Barton (17/01 au 20/01):

Nous découvrons pendant quelques jours ce petit village au bord de mer. Devenu depuis quelques temps très touristique, il reste encore un peu authentique. Ici pas de route goudronnée, que des chemins (et d'ailleurs nous avons eu de la pluie un peu tous les jours donc très vite des grosses flaques et de la gadoue). Presque tous les soirs, il y a un match (basket ball : le sport national ; ou volley). On a également assisté à quelques "cortèges" religieux.

Pour ces quelques jours, entre 2 averses nous avons profité de la plage de Port Barton.

Nous avons également passé 1 journée excursion (island hopping) pour voir plusieurs sites de snorkeling et plage. Superbe journée, nous n'étions que 4, avec 2 amis Autrichien super sympa, donc presque un tour privée ! (D'autres bateaux étaient une dizaine). Au programme : étoiles de mer, tortue, 2 îles reliées entre-elles (c'est d'ailleurs ici que j'ai eu ma première piqûre de méduse ... !) et spot à snorkeling : apparemment le plus magnifique ! Cédric y est resté très longtemps, tout seul au milieu de l'océan ! Pour ma part, juste un petit tour car à peine je commence à nager, je me retrouve nez à nez avec une méduse .... vite demi-tour pour moi ! Parce que sur le coup, ça fait quand même assez mal 😛 Malgré les quelques méduses, une très bonne journée 😀

• • •

El Nido (21/01 au 25/01/20) :

Nous quittons Port Barton et poursuivons vers le nord de l'île, direction El Nido (et plus on poursuit notre "route" au travers des Philippines, plus les prix augmentent 😛). La ville de El Nido est plus grande et plus touristique que Port Barton mais cela reste quand même petit (comparé à Cebu) et très sympa pour se balader, surtout le soir car beaucoup de rues presque piétonnes. Une des caractéristiques également des alentours de cette ville, ce sont les pics karstiques ! Ca nous rappelle un peu la baie d'Halong 😉

On se l'avoue, on est vraiment en mode glandouille, on ne fait plus grand chose, beaucoup de plage. C'est notre petite pause dans ce voyage 😉.

On en a donc profité pour découvrir 2 plages :

Corong Corong beach:

Las cabanas beach : l'accès se fait via le MacDo, sur un chemin tout bétonné, neuf, loin de l'image des Philippines de manière générale.

On a également fait un autre tour en bateau. Alors là, c'est vraiment l'usine à touristes ! Pas du tout la même qualité qu'à Port Barton. On est des centaines sur la plage à partir dans différents bateaux selon le tour choisi (4 au choix). Dans notre bateau nous sommes presque une trentaine. Les arrêts sont un peu speed. On découvre quelques fonds marins : le 1er grouillant de planctons, cela ressemble presque à des mini méduses et ça pique un peu et comme il y en a des milliers, pas très agréable d'y nager. Enfin sauf pour Cédric, lui rien ne l'arrête, d'ailleurs on a même failli partir sans lui car il était loin et ne nous entendais pas l'appeler 😛. Le 2e quelques coraux mais pas aussi beau que ce que nous avons déjà vu, par contre quelques poissons de couleurs fluorescentes ! Egalement un arrêt au small lagoon : ici ils proposent de louer un canoë en plus (money money money😛) ! Non non, on ira à la nage 😛 Puis quelques arrêts plage mais rapide. C'était quand même sympa mais Port Barton était largement au-dessus 😉

Pour nos derniers jours, nous avons hésité avec l'île de Coron, au nord de Palawan. Mais on aurait perdu presque 4 jours de trajet pour faire l'A/R du coup on s'est dit que ça ne valait pas le coup de rester si peu de temps sur place. Nous avons donc décidé de retourner à Port Barton jusqu'au 30 janvier, notre départ pour Hong-Kong.

• • •

Port Barton (26/01 au 30/01/20) :

Retour sur Port Barton, nous retrouvons nos habitudes pour le 1er jour mais très vite, une "petite" tourista viendra nous rendre visite, avec 30° toute la journée, pas facile ... Cédric s'en sortira plutôt bien: un petit jour de repos. Quand à moi, elle aura décidé de me suivre jusqu'à l'aéroport ... Moi qui voulais m'octroyer des petits plaisirs culinaires 😛 Heureusement, nous connaissions déjà la ville et n'avions pas prévu grand chose !

Ce fût donc plage, repos (tant bien que mal sous cette chaleur) et tour en scooter pour notre dernière journée : sur des chemins catastrophiques ! 1er arrêt à une cascade. Puis j'ai laissé Cédric aller à White Beach (et apparemment tant mieux, je n'aurais pas pu être derrière lui sur la route !).

30 janvier départ en van pour l'aéroport de Puerto Princesa. A l'arrivée on commence à stresser car beaucoup de personnes portent des masques et nous, nous n'en avons pas trouvé ... Alors on essaie de faire avec ce qu'on a ! 😉

• • •

Conclusion:

Un peu déçu de manière générale par les Philippines, je pense que j'avais une autre image en tête. Mais côté positif: coup de coeur pour l'île de Siquijor avec ses fonds marins, ses grandes plages et ses magnifiques couchés de soleil ! Belle découverte de Palawan également.

En venant de l'Asie continentale, c'est vrai que les prix "élevés" pour un service non existant nous ont un peu refroidi. Egalement un sentiment d'insécurité important dans les grandes villes, même s'il ne nous ai rien arrivés on le ressent. Pas beaucoup d'échanges avec les locaux, les chiens sont dans un état pitoyable (pire que ce que nous avons vu jusqu'à présent ...). Des transports très long pour changer d'île.

Peut être plus un archipel à visiter pendant des vacances avec un programme bien définis à l'avance et un budget un peu plus important (même si ça reste quand même moins cher qu'en France ! 😉).


=> Etape à Hong Kong par ici, étape n°8