Carnet de voyage

2 mois en Nouvelle Zélande

28 étapes
8 commentaires
1 abonné
Dernière étape postée il y a 961 jours
2 mois en Nouvelle Zélande : voiture et tente => on the road !
Du 5 février au 31 mars 2020
55 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 5 avril 2020
2

Après Hong-Kong, nous quittons définitivement l'Asie (pour ce voyage) et rejoignons la Nouvelle Zélande : 2 mois de voyage en voiture et tente ! Ca va bien nous changer ! Finis les restau, il faut se faire à manger et faire la vaisselle 😛

Finalement nous avons stressé pour rien avant notre départ d'Hong-Kong : aucun soucis pour arriver jusqu'à Christchurch ! Vérification uniquement du visa et du contenu de nos sacs !

Le "trajet" fut quand même bien long car 8h d'escale à Brisbane, après une nuit blanche, un peu compliqué. Heureusement que nous avons pris 5h en plus, nous arrivons juste le lendemain soir pour dormir 😛 Et on peut enfin retirer les masques ! 😀

Première "vraie" journée : on récupère une tente auprès d'un couple qu'on avait contacté sur Facebook ; puis la voiture : une petite Suzuki Swift bleue (Cédric est ravi de la couleur 😉) ! Pas mal d’égratignures mais tant mieux, on ne verra pas les éventuels traces que l'on fera 😛

Boite auto : une première pour nous + conduite à gauche : une première pour Cédric ! On s'y fait très bien 😀

Direction un centre commercial pour acheter le matériel de camping et faire le plein de courses puis nous nous arrêtons dans un camping proche du centre ville, histoire de s'acclimater, s'organiser, bref, ... prendre nos repères 😀 Et puis cerise sur le gâteau, on a le droit à la pluie pour notre 1ère nuit ! Au moins on est vacciné pour la suite 😛

Après une première nuit plutôt fraîche (10° au plus bas ...) direction Christchurch pour une visite de la ville. On en profite pour faire un walking tour. Un peu déçu car il n'y a pas beaucoup de chose à voir et nous n'avons pas beaucoup appris sur l'histoire de la ville.

Après un petit passage rapide à l'aéroport (problème de carte SIM pour ma part ... mais résolu par la suite 😀) nous voici enfin sur la route direction Akaroa.

Nous trouvons un "camping" en chemin : uniquement toilettes et point d'eau, on n'a pas besoin de plus ! Une vraie douche de temps en temps et sinon les lingettes feront l'affaire 😛 Oui oui, nous sommes vraiment dans un style de voyage complètement différent ! 😀

3
3
Publié le 16 février 2020

Nous passons la journée à Akaroa, entre pluie, éclaircie et même une averse de grêle ! Et dire qu'il y a quelques temps on souffrait de la chaleur aux Philippines ... 😛.

On appelle cette ville, la "petite France" car des français ont débarqué ici (avant l'arrivée des anglais). Je me faisais une joie de manger dans une crêperie le soir ... mais fermés à partir de 17h .... 😦

Nous avons quand même pu faire une petite rando et admirer les jolies paysages de Nouvelle Zélande : un air du Seigneur des Anneaux ! 😀

Retour le soir dans le même camping que la veille : au menu des pâtes ... ça fait quand même l'affaire 😛 surtout pour Cédric !

4
4
Publié le 16 février 2020

Nous quittons notre camping en direction du lac Tekapo mais avec un petit passage par un centre commercial à Christchurch : achat d’une couverture polaire pour ma part (les nuits à 9° un peu dur 😛), achat d’une carte SIM pour moi également, qui cette fois-ci fonctionne bien ! Et quelques courses à nouveau puis nous sommes enfin sur la route !

Arrêt dans un camping un peu avant le lac.

Cette fois-ci le soleil est au RDV ! Et la chaleur aussi 😀 On découvre un lac d’un bleu turquoise presque irréel ! C’est juste magnifique entourée de montagnes avec des neiges éternelles ! Une petite randonnée pour mieux l’apprécier 😀

Après une belle journée, direction un camp gratuit ! Nous ne pensions pas en trouver en étant en tente mais finalement il y en a quelques uns : pour celui-ci, juste des toilettes sèches, il faut donc avoir sa réserve en eau ! Spot très sympa, au bord d’un lac avec la vue sur le mont Cook au loin :)

5

Nous remontons encore un peu dans les terres en direction du Mont Cook (3754m). Le soleil est toujours là, en chemin nous passons devant le lac Pukaki, un autre lac bleu beaucoup plus grand que la veille.

On décide de passer la nuit au pied du glacier (nous ne sommes pas les seules sur ce terrain 😛).

Quelques marches pour admirer le mont Cook et les glaciers ! Superbes paysages ! Petite baignade … de nos pieds : saisissants 😀

Une fois la nuit tombée, on découvre également un ciel étoilé magnifique : un début de voie lactée et des étoiles tout le long. Je pense le plus beau ciel qu’on est jamais vu !

Par contre la nuit, les Kea sont là, perroquets montagnards. Ils font des bruits particuliers. Pour vous donnez une idée :


Et au matin, belle surprise que de découvrir que l’un d’entre eux s’est attaqué à une de nos chaises ! Les accoudoirs sont pas mal déchiquetés ! Et mes vêtements qui séchaient dessus ont quelques trous 😦

On reprend la route pour la journée. Sur le trajet, petit arrêt pour admirer des peintures ancestrales Maori (enfin ce qu'il en reste !).

6
6

Visite d’Oamaru dans l’après-midi : nous retrouvons le bord de mer et le vent qui va avec !


Cette ville est connue pour les pinguins mais comme ils ne sortent que le soir et que nous ne souhaitons pas payer une attraction pour les voir, nous tentons notre chance en y retournant après 21h pour essayer de les voir le long de la baie. Ca n’aura pas été perdu, on en a aperçu 2-3 au loin et 1 plus près, encore sur les rochers. 😀

7
7
Publié le 16 février 2020

Nous continuons de longer la côte Est vers le sud et rejoignons Dunedin. Encore un camp gratuit, on en profite pour nos 2 nuits, il y a même de l’eau potable ! Par contre le froid est de retour … 10-13° … et on a choisi une tente 😛

Sur la route:

Balade dans la ville : grande ville étudiante, quelques monuments à voir.

Mais c’est surtout la péninsule qui est jolie. Découverte de cette dernière en voiture et un peu à pied, pour rejoindre les plages. Et là, nous croisons beaucoup de Lions de mer ! Certains sont mêmes sur les chemins d’accès ! Cédric a voulu s’approcher d’un peu trop près … il s’est très vite fait recaler 😀 Assez impressionnant de les voir d’aussi proches !

8

De Dunedin à Invercargill via la Southern Scenic Route.

• • •

Etape 1 - Dunedin - Balclutha

Nous quittons Dunedin sous le soleil (on a pris plus de 10°C en 1 journée, oui oui la météo change tout le temps ici 😀 ) et commençons la Southern Scenic Route. On profite des différents points de vue sur la route et de quelques arrêts plage histoire de profiter de ce beau temps 😀

Ocean View 
Brighton 
Lake Waihola 



Le soir, arrêt dans un petit camping proposant des pizzas : on ne s’en prive pas 😛 Et le tout, accompagné d’une bière bien fraîche offerte par nos voisins Canadiens 😉

• • •

Etape 2 - Balclutha - Owaka

Journée de pluie … on décide de s’arrêter au prochain camping (la tente étant déjà démontée). La WIFI est super j’en ai donc profité pour faire mon blog 😛

En fin d’après-midi la pluie s’arrête, petite balade près du camping.

• • •

Etape 3 - Owaka - Papatowai

Cette fois-ci soleil, on peut donc profiter de la journée. Plusieurs arrêts en chemin : Kaka point (plage), Nugget point (point de vue sur une formation rocheuse dans l’eau, on aperçoit même des Lions de mer, de loin cette fois-ci), Tunnel Hill (un ancien tunnel de chemin de fer, aucun intérêt …), Purakaunui Falls (cascade la plus photographiée de Nouvelle Zélande : on ne comprend pas trop pourquoi ...), et pour finir Cathedral Caves (une grotte creusée par la force des vagues, assez impressionnante, Cédric s’est pris pour un chanteur d’église 😛).


• • •

Etape 4 - Papatowai - Invercargill

Grosse étape, en terme d’arrêts. On commence donc la journée tôt et on a plutôt eu de la chance car des averses toute la journée sauf quand on s’arrêtait pour les points de vue 😀

On continue donc la route du Sud, de l’île du Sud et on atteint même le point le plus au sud de l’île (Slope Point) !

On commence par McLean falls: cascade plus impressionnante pour nous que la veille et en plus il n’y a personne 😀

Curio Bay 
Waipapa Point 

Bluff Hill : Bluff, point de départ pour Stewart Island

Stirling Point : point d’arrivée/départ du Treck de Nouvelle Zélande (île du Sud 1300 km, les 2 îles 3000 km. On a croisé un français qui arrivait et qui avait fait l’île du Sud en 53 jours : autant de jours que ce que l’on va passer en Nouvelle Zélande ! Respect !)

Tout au long de ces quelques jours, nous recroisons finalement souvent les mêmes personnes. Même s’il n’y a pas grand monde sur la route, aux différents points d’intérêts on finis par se retrouver 😉

9
9
Publié le 5 mars 2020

Nous poursuivons la Scenic road en direction de Te Anau.

En chemin, encore quelques arrêts pour admirer les spots recommandés : Riverton : Taramea Point, Cosy Nook, Monkey Island, Gemstone beach : on a pris quelques gems en souvenirs 😀, McCrackens Rest

Puis nous quittons la côte sud pour rejoindre la côte ouest avec un arrêt au Lac Manapouri avant d’arriver à destination. Finis l’océan, de nouveau place aux montagnes et lacs ! 😀

Te Anau est le point de passage obligé pour rejoindre les Milford Sound : chaînes de montagnes/glaciers. Malheureusement, il y a quelques semaines la route a été saccagée par des pluies torrentielles et celle-ci est donc fermée à la circulation. Le seul moyen de voir Milford Sound est par hélicoptère ou croisière bateau … ou à partir du 21 février, les bus touristiques peuvent s’y rendre … mais les agences ont profité de l’occasion pour gonfler leur prix ! On apprend finalement que la route est ouverte à la circulation jusqu’à mi-chemin, ça nous permettra quand même d’observer les paysages !


Te Anau est donc aussi un lieu très touristique et de ce fait tout est cher, les campings sont quasi complet, tout le monde attendant l’ouverture de vendredi via les bus, et ils sont également à un prix 2 fois plus cher que ce que nous trouvons jusqu’à présent ! Malgré cette “forte” dépense, cela ne nous empêche pas de craquer dans un magasin de souvenirs : on encombre nos sacs un petit peu plus 😛

10

Nous prenons la route en direction de Milford Sound mais la route est donc fermée à mi-chemin à Cascade Creek. Nous faisons plusieurs arrêts en chemin pour observer les paysages. On n’aura pas pu aller jusqu’au bout, mais on n’est pas venu là pour rien non plus 😉

En fin d’après-midi nous reprenons la route en direction de Queenstown. Arrêt à Lumsden pour la nuit. Nous avions repéré un spot gratuit pour dormir mais en plein centre de la ville, et arrivés sur place, on ne se voit pas planter notre tente en plein milieu sur le petit bout d’herbe 😛 Tant pis, il y a un “vrai” camping juste à côté 😉

11
11

Nous découvrons la belle ville de Queenstown et le lac Wakatipu pendant 3 jours. On y voit tout de suite une ressemblance avec Annecy (mais en mieux 😛). 1ère belle ville que l’on traverse depuis notre arrivée en Nouvelle Zélande ! Nous dormirons dans un camping du DOC (Department of Conservation), au milieu des montagnes à côté du lac Moke. Plutôt sympa comme vue 😀 On fait également la connaissance des fameuses Sandflies … : toutes petites mouches noires qui piquent => pire que des moustiques finalement ! Elles seront présentes tout le long de la côte Ouest … Il n’y a pas que des bons côtés à la Nouvelle Zélande 😛

Il s’agit d’une ville où l’on peut faire pas mal d’activités sportives ainsi que de belles randonnées.

Petite mise en jambe avec celle du Queenstown Hill.

Puis “balade” autour du lac Moke, histoire de marcher un peu malgré un temps un peu gris.

On s’est gardé le meilleur pour la fin : après un réveil sous 2°C (autant dire que la nuit fût très fraîche … !) => pare brise gelé pour preuve ! On se prépare en ville pour une randonnée à la journée : le sommet de Ben Lomond. Départ à 320m, arrivée à 1748m = on n’est pas mal niveau dénivelé là 😉 Ce fut long et dur (surtout pour moi je l’avoue 😛) mais la vue en haut du sommet à 360° en valait vraiment la peine ! 😀 Enfin heureusement qu’à Hong-Kong on c’était un peu entraîné 😉

Puis après cette longue journée de marche à en avoir plein les jambes, on décide de prendre la route pour s’avancer sur notre prochaine destination: logique 😛 ! Heureusement que c’est une automatique 😀

12
12
Publié le 5 mars 2020

Wanaka c’est un peu le petit Queenstown : une seule rue principale qui longe le lac Wanaka.

1ère journée tranquille après celle de la veille ! On se balade le long du lac jusqu’au Wanaka Tree (arbre connu pour étant très Instagrammé : un arbre dans le lac). Puis une petite marche au Mont Iron : 548m, on a changé de gamme 😛

Le soir petit “camp” au bord d’un lac, avec comme compagnie une “horde” de canards ! On avait improvisé une petite table sur un tronc d’arbre, on a du finir le repas dans la voiture 😛

Nous commençons notre 2e jour par …. un Skydive (saut en parachute) ! Le 1er pour Cédric ! Et 2e pour moi après celui en Australie 😀 Réservé la veille à l’office du tourisme en 2sec, pas le temps de réfléchir 😉

Le stress monte pour Cédric jusque dans l’avion : puis le kiff total à partir de la chute ! Heureusement pour lui son “binôme” avait l’air sérieux, car le mien est arrivé le dernier, en tenue à l’arrache : doudoune, chaussettes et short troué ... (je pensais qu’il venait s’entraîner 😛) et apparemment il n’en est qu’à ses débuts de binôme ! Heureusement que je savais à quoi m’attendre du coup 😀

Un temps magnifique, une vue sur le lac Wanaka, les montagnes et les glaciers : vraiment top !



Pour nous remettre de nos émotions fortes nous nous offrons un petit Fish & Chips : oui la journée folie 😛







On termine néanmoins la journée par une randonnée au Rocky Mountain : le point de vue reste très beau, malgré ce qu’on avait vu le matin 😉 On pourrait même se croire dans la savane 😛

13
13

De Wanaka à Fox Glacier:

Nous prenons la route des glaciers. Elle est moins agréable car entourée d’arbres et du coup nous n’avons pas de point de vue. En chemin, petit arrêt à Blue Pool : rivière d’un bleu turquoise ; puis Thunder Creek falls : cascade de 28m de haut (oui oui, plutôt impressionnant !)

Puis petite pause déjeuner en face des glaciers du Mont Aspiring : superbe ! On a hâte de voir la suite 😀

Arrêt un peu avant Fox Glacier.

Fox Glacier & Franz Joseph:

Malheureusement, … on ne la verra pas vraiment … 2 jours de mauvais temps : rafales de vent et trombes d’eau … On aura entre aperçu le bas du glacier à Fox Glacier mais ce sera tout … On aura surtout fait la découverte d’un café et de notre voiture ! 😛 Oui oui un peu notre 2e maison : on joue aux cartes, on lis, on y mange => 2 “dîners” identiques aux petits-dej ! Et oui, on ne peut pas sortir le réchaud ! Flocons d’avoine à foison 😛

Notre tente aura tenu ! 1ère nuit sous la pluie: elle est bien étanche, par contre à minuit, un des arceaux se casse (il était déjà abîmé avant) … bien entendu sous la pluie, on doit défaire la toile extérieure et la chambre commence à être mouillée …. Mais quelques tours de scotch et c’est reparti !

Pour notre 2e nuit : cette fois-ci il pleut mais il y a surtout de très forte rafales de vent (même la voiture bouge !) Les fils sortent des piquets … du coup il “pleut” dans la chambre puisque la toile extérieure touche celle intérieure … Pour ma part, je migre vers la voiture, Cédric “garde” la tente! Vers 3h, la tempête est finie et je retourne dormir plus confortablement dans la tente. Si pas de grosse tempête, notre tente devrait encore pouvoir tenir 1 mois 😛

Dans cette “aventure”, nous aurons quand même fait la connaissance des Weku, que nous aurons pris pour des Kiwis pendant quelques minutes. Le lendemain matin, sous un “presque” soleil, il y en a même un qui est venu nous chiper notre éponge ! Dommage pour lui, ça ne doit pas être très bon ! 😛

De Franz Joseph à Murchison:

Nous faisons une halte sur la route à Punakaiki pour voir les Pancakes rocks : rochers ayant plein de stris formés par l’érosion.

Puis route jusqu’au Cape Foulwind pour une petite marche le long de la côte avec un arrêt avec vue sur une colonie de phoques, il y avait même des petits 😀

Enfin nous rentrons vers l’intérieur des terres, route vers Abel Tasman National Park, pour nous arrêter à Murchison pour la nuit.

14

Nous faisons route en direction du Abel Tasman National Park, situé dans le nord de l’île du Sud. Petit arrêt à Motueka à l’office de tourisme pour prendre des informations. C’est la région du Kayak principalement, mais on en a “tellement” fait en Asie que ça ne nous tente pas plus que ça 😛 La fille de l’accueil nous vente les mérite du canyoning ! Beaucoup moins touristiques, on voit une partie du parc que beaucoup de monde ne verra pas, c’est un niveau “simple”, …. Cédric m’en parlait justement il y a quelques jours, c’est un signe ? A voir …

On poursuit la route jusqu’à Golden Bay un peu plus au nord. Camping du DOC au bord de la plage avec départ de randonnées, eau potable et … douche (froide) ! Le luxe ! 😀

On découvre les plages dont le sable est couleur ocre (on comprend mieux le nom de “Golden Bay”).

Et finalement on ne mettra pas longtemps à se décider, on réserve le canyoning pour le 4 mars (même si ça me fait flipper 😛).

Le lendemain départ à la journée pour une randonnée le long de la côte : 20,5km. La 1ère partie n’est pas très intéressante, en sous-bois, 1 seul point de vue. Par contre pour la 2e partie, même si ce fut sous la pluie, nous avons eu plusieurs points de vue sur la baie et même sur quelques phoques 😀

On rentre pas mal mouillés et le plus dur reste à faire : la douche froide … Mais une fois l’étape passée, on se sent bien 😛

Entre la journée rando et la journée canyoning, on s’octroie une petite pause et on redescend en direction de Motueka. Camping avec vue sur la mer, douche froide (oui on aime ça 😛) Mais pour le prix on est dans le luxe : 3,50€/personne !

Journée canyoning:

La journée commence plutôt bien puisque beau temps ! Bon finalement une fois arrivée dans le parc ce sera un peu plus couvert et quelques averses ... Mais étant dans le canyon, pas vraiment dérangeant !

Une fois au point de départ, les équipements prêts, nous prenons le bateau taxi pour nous emmener à Anchorage. Le bateau vient nous chercher directement sur place, transporté sur un tracteur ! 0 effort 😛

Petit tour de la baie en prime 😀

Une fois arrivée, on dépose nos affaires perso et c'est parti pour 1h30 de marche pour rejoindre le début du canyon. Pause déj pile au moment où il y a une grosse averse : juste histoire de nous préparer à avoir froid pour la suite en fait 😛 Puis on enfile les combi et c'est parti pour 3h30 de descente entre rappel, tyrolienne, toboggan et sauts (ou pas 😛). C'est simple je stressais à chaque passage 😛 Mais on a bien profité et le groupe et les guides étaient sympa ! Saut de 2-3 mètres pour moi (oui oui chacun son niveau 😀) et saut de 6 et 8 mètres pour Cédric (et la plupart du groupe en fait 😛).

Trajet du retour, il est 18h, la mer est un peu "déchaînée" et le capitaine du bateau en profite pour se faire un petit plaisir en prenant les vagues de plein fouet ! On continue donc avec les sensations fortes ! 😀

Une bonne journée bien crevante ! On arrive tout juste à se motiver pour se faire à manger 😛

15

Nous quittons le parc national d’Abel Tasman (d’ailleurs le nom vient du premier navigateur à avoir vu les côtes Néo Zélandaises) en direction de Picton et des Marlborough Sounds.

Dernière étape sur l’île du Sud puisque nous prenons le ferry pour Wellington le lendemain.

Les Marlborough Sounds sont un groupement d’îles recouvertes d’une importante végétation.

Au travers de quelques petites marches nous avons pu admirer ces différentes îles.

Pour notre dernière nuit, nous nous sommes trouvés un petit camping du DOC bien sympathique avec une belle vue sur un “coin” de mer 😀

16
16

Ca y est, nous quittons l’île du Sud à Picton direction Wellington ! Au total nous aurons parcouru 4154km sur l’île du Sud avec notre petite Swift 😀

La traversée en ferry dure 3h30 et la première partie nous permet d’apprécier une dernière fois les Marlborough Sounds 😀

Arrivés à Wellington en fin de journée, en plus nous sommes presque les derniers à sortir du ferry. Nous débarquons en pleine parade de la gay pride alors forcément on retrouve les bouchons et la galère pour se garer 😛 Mais en fin de soirée nous arrivons enfin chez Mathieu (un ami) qui nous hébergera très gentiment pendant notre séjour ici 😀

Le soir petit kiff : burger + frites 😛

17
17
Publié le 12 mars 2020

Petite visite de la ville de Wellington, capitale de la Nouvelle Zélande, et apparemment on a de la chance car il fait beau 😀 On profite du marché du dimanche, petit tour dans le centre ville, Mont Victoria puis festival en fin de journée. On a même eu de la chance d’apercevoir des énormes raies près du port !

Petite pause hors camping pour nous, on a bien apprécié le bon lit moelleux et la couette ! Encore merci Mathieu 😀

18
18

Nous quittons Mathieu et Wellington le lundi matin de bonne heure (oui on doit le laisser aller travailler ... on a un peu oublié la signification de ce mot d'ailleurs 😛) sous la pluie ou plutôt des trombes d'eau parfois ... Journée de route en direction de New Plymouth donc pas trop dérangeant pour la journée.

On retrouve pour le début les grandes routes et un peu de monde sur la route, choses qu'on avait oublié dans l'île du Sud. De plus, les paysages le long de la route ne sont pas aussi jolie, plutôt plat de ce côté là.

On arrive à avoir un grand ciel bleu pour manger le midi mais très vite reprise de la pluie dès qu'on remontait vers New Plymouth.

Juste un petit tour à l'office de tourisme pour prendre les infos puis on repart dans le coin de notre pause déj et à nouveau il fait plutôt beau : on a trouvé un micro climat 😀 De plus petit camping vraiment pas cher très sympathique, où nous aurons rencontré beaucoup de francophones en 2 jours : 1er soir un couple de Suisse avec qui nous avons parlé et joué jusqu'à minuit ; puis lendemain soir un groupe de français ainsi qu'une nana voyageant seule => on n'a plus l'habitude de se coucher aussi tard ici 😛

On voulait profiter de notre passage dans le coin pour faire une rando sur le Mont Taranaki (volcan) mais malheureusement la météo ne s'arrangeait pas avant plusieurs jours. On a juste entre aperçu le sommet et marché le long de la côte à New Plymouth jusqu'à un certain pont en forme de squelette de baleine (selon notre interprétation 😉).

19

Départ pour le Tongariro National Park, ... et à nouveau sous les averses ! Décidément, on n'a pas trop de chance avec le temps ici !

Heureusement, on avait vu qu'il y avait au moins 2 jours de soleil à partir du lendemain, parfait pour faire le Tongariro Crossing, une marche de 8h environ, 19,4km entre volcans et lacs.

Réveil un peu tôt après une nuit très fraîche pour un départ à 7h en bus pour le point de départ. C'est une marche très connue et ... très touristique ... ! Cela donnait un paysage assez coloré avec les manteaux de chacun 😛 Par contre pour les photos c'était moins sympa !

Malgré cela, très belle journée, ciel bleu mais pas mal de vent et le fond d'air très froid (4°C en haut !). Paysages magnifiques, encore différent de ce qu'on avait vu dans l'île du sud puisque volcaniques (et les odeurs de souffre qui vont avec 😛).

Bon il faut se le dire, le Ben Lomond était beaucoup plus dur que cette marche. Par contre il s'agissait d'un A/R alors qu'ici, c'était juste un aller simple (le bus venant nous chercher à l'arrivée). En attendant les navettes, nous avons eu le droit à notre 1er Haka par une classe de Maori ! 😀 Impressionnant quand même 😉

20
20
Publié le 27 mars 2020

Nous quittons le Tongariro National Park pour Taupo et son lac : le plus grand de Nouvelle Zélande ! Et plusieurs jours de beau temps, on en profite 😉 La route est plutôt jolie : première fois sur l’île du Nord ! 😀

Direction Huka Falls : cascade de style Chute du Niagara (enfin c’est ce qu’ils ont voulu faire …) mais beaucoupppp plus petit 😛

Puis Craters of the Moon : on est dans une région volcanique, de fait il y a pas mal de zones géothermiques et ici nous avons pu voir quelques cratères et fumerolles sortir de terre !

On retrouve un camping gratuit pour nos 2 nuits, ça fait plaisir 😀

Le lendemain, direction le Mt Tauhara pour une petite marche de 2h30 mais par contre ça grimpe pas mal, un peu plus de 500 mètres de dénivelé, heureusement en sous bois on souffre moins de la chaleur (surtout pour Cédric qui porte nos 2 sacs à dos, oui j’ai abandonné 😛). Au sommet, petite vue sympathique sur le lac mais finalement on avait la même de beaucoup plus bas, à côté des vaches 😛

Pour finir la journée, balade le long du lac et on se laisse tenter par une pizza (après avoir vu des gens en manger 😛), vue sur le lac : plutôt sympa avec le ciel qui se teinte 😀

21

Entre Taupo et Rotorua, la route est connue pour ses nombreux spots de Hot Pools (source chaude liée au souffre). On s’arrête à Kerosene Creek, un spot gratuit (merci Mathieu pour le bon plan 😉). Il faut le vouloir pour y aller car la route est vraiment “dégueulasse” mais il y a bien une petite source d’eau chaude cachée dans la forêt. Une dizaine de personnes déjà sur place mais finalement ça tourne assez vite car on n’y reste pas des heures non plus. Bon le maillot de bain blanc n’est plus vraiment blanc : des tâches de souffres sont apparus => je n’avais pas prévu de le ramener en France de toute façon 😛

Après ce moment détente, on se sent vider d’énergie, et puis on pue le souffre 😛. On se trouve un camping à côté de Rotorua pour la fin de journée et pour prendre une bonne douche 😉

Le lendemain, journée un peu “chronométrée” puisqu’on a réservé un tour pour aller voir Hobbiton, le village des Hobbits 😀 On enchaîne donc le matin avec vue sur le lac Rotorua, puis balade dans la forêt de Treewood (les arbres sont vraiment immenses !) et pour finir le tour de Blue Lake.

Hobbiton :

Ca y est, nous voici enfin arrivés à Hobbiton ! Un passage incontournable de Nouvelle Zélande pour ma part 😀 Cédric aurait pu s’en passer, alors merci de m’avoir accompagné !

Il n’y a que des visites guidés, et c’est vrai que ce n’est pas donné. Un bus nous emmène au point de départ, puis nous entrons dans le village par le même chemin emprunté par Bilbon (mais en sens inverse) dans la trilogie du Hobbit pour rejoindre les nains. Des maisons de Hobbits un peu partout, il y en a 44 en tout : plus ou moins grande pour l’effet d’optique (selon que ce soit pour que Gandalf paraisse grand ou les Hobbits à leur taille). Quelques anecdotes sur le tournage mais pas grand chose, finalement le guide sert juste à nous montrer le chemin et à nous prendre en photos éventuellement 😉 Dans le village il y a de vrais potagers et arbres fruitiers, des jardiniers y travaillent pour entretenir le tout. Les maisons sont vides à l’intérieur, les scènes internes ont été filmées en studio. On passe devant la maison de Bilbon et Frodon 😀

A la fin du tour nous avons le droit à une boisson dans la fameuse Taverne ! Que du pétillant, Cédric a donc eu le droit à une double dose de Cidre (pour compenser le tour 😛). Environ 1h30 sur place puis retour à l’entrée.

Très contente d’avoir vue le village en vrai ! Ca donne envie de revoir tous les films ! Par contre c’est vrai qu’il manque un peu d’animation, surtout pour le prix, faire “vivre” le village avec des acteurs interprétants des Hobbits auraient été sympa !

Le soir nous trouvons un camping à la ferme pas très loin : on dormira juste en face des vaches ! Magnifique couché de soleil : nous avons le droit à un ciel rouge comme jamais vu ! Et on se regarde le 1er film de la trilogie du Hobbit (en même temps le seul des 2 trilogies que l’on a avec nous sur Disque dur 😛) => Superbe soirée !

Par contre la nuit le fût moins …. rafales de vent non stop …. Le matin on a vite rangé la tente, tant bien que mal : pendant qu’en France nous apprenons le confinement lié au Coronavirus, nous on a eu le droit aux rafales de vent provenant du cyclone tropical Gretel … : chacun ses problèmes !

22
22
Publié le 27 mars 2020

Le coronavirus est à l’ordre du jour ce matin, … confinement pour la France, et les frontières fermées dans beaucoup de pays, notamment le Chili, notre prochaine destination … Et les rafales de vent qui n’arrêtent pas ! On prend donc 2 décisions : notre visa NZ se terminant le 4 mai, nous allons donc rester plus longtemps que prévu en Nouvelle Zélande (au lieu du 31 mars) en espérant que cette histoire se calme un peu … Ayant du temps, au lieu de continuer notre parcours comme prévu, nous cherchons un lieu pas trop loin où nous pourrons passer la journée et la nuit sans les rafales de vent !

Notre choix se porte sur Kawhia, complètement à l’Est de l’île du Nord, à 1h30 de là où nous sommes. Et finalement, nous ne sommes pas déçus, la baie est très belle et nous pouvons trouver des “Hot Pools” en creusant dans le sable à marée basse.

La marée basse étant déjà passée pour la journée, on profite de celle-ci pour se balader un peu. Première fois également que dans une ville on nous demande depuis combien de temps nous sommes en NZ (car depuis peu, toutes les personnes arrivants sur le sol Néo Zélandais doivent observer un confinement de 14 jours, hors certaines personnes ne le respectent pas), on se sent un peu soupçonnés du fait d’être Français ! Mais on n’a rien à se reprocher et on est bien mieux et plus en sécurité en Nouvelle Zélande qu’en France en ce moment ! 😀

Le lendemain, direction la plage avec notre pelle ! Sur place, quelques personnes déjà présente. On est tous à essayer de trouver un endroit chaud en enfonçant nos pieds un peu dans le sable avant de creuser. On tente un endroit mais la mer est encore un peu haute et très vite, quelques vagues remplissent notre trou d’eau froide …

On apprend que c’est un peu compliqué finalement quand ce ne sont pas des vrais marées hautes ou basses. L’ambiance est plutôt sympa et détente, ça nous change un peu ! 😀 Vers la fin, un groupe de personnes partent et nous laissent leur “trou” ! On en profite un peu pour se tremper dedans avant de rentrer au camping.

Aprem ménage voiture, rangement sacs, sport, … rien de passionnant 😛

23
23
Publié le 3 avril 2020

Départ pour Raglan, la ville du surf. En chemin, petit arrêt à Marokopa falls.

Cette histoire de coronavirus joue avec nos émotions, on change d’avis tout le temps ! On essaie quand même de profiter alors on se prend un cours de surf pour le lendemain après-midi. Bon nous sommes forcément tombés sur un mec hyper stressé du coronavirus ! Il aurait mieux fait de nous dire non direct ! On en a entendu en large et en travers pendant tout le cours … (4h). 1ère étape vidéo chez lui sur le surf. Essayage combinaison puis direction la plage, bien sûre avec chacun sa voiture (il faut garder la distance de 1 mètre 😛) ! Une fois sur la plage, il nous apprend la méthode ABC :

Awareness : faire attention aux alentours : les rochers, obstacles, … + connaître les règles de sécurité

Basics : petit échauffement d’abord, stretching (compliqué pour Cédric la souplesse 😛), puis la constitution de la planche et enfin la position du Chicken Lezard (Poule Lézard) qu’il faut avoir en étant allongé sur la planche => direction l’océan pour essayer dans un premier temps, sans se lever. Sensations au top ! 😀

C pour Standing ? (oui pas de logique 😛) : on apprend les différentes méthodes pour se mettre debout et également pour se protéger/tomber en cas de problème. 2 méthodes pour se lever : Bunny rabbit, avec les 2 genoux ; ou la méthode 1 genou. Après plusieurs tests/entrainement sur la plage, direction l’océan à nouveau pour mettre en pratique tout ça ! Et trop bien, on a réussi à se mettre debout plusieurs fois et rester jusqu'à la fin de la vague ! Le kiff 😀 Bien envie de continuer à en faire !

En confinement, on s'occupe comme on peut 😛
(Pas de photos dans l'eau malheureusement) 

Fin de journée KO, retour au camping pour juste le temps d’une ptite douche et de manger avant qu’il fasse nuit.

Dans le ciel, nous faisons face également à un élément “surnaturel” !? Une longue ligne de lumières se déplace, on n’entend pas de bruit de moteur : qu’est ce donc ? Les extraterrestres débarquent ? 😛

Le prof nous a tellement fait flipper qu’on se met à jour des dernières actualités : la Nouvelle-Zélande est passé en niveau 2 (frontières fermées depuis la veille, ils invitent les Français à rentrer en France tant qu’il y a encore des liaisons commerciales …). On se couche en se disant que tant pis, on va rentrer en France et on repartira de France vers l’Amérique du sud quand la situation sera meilleure !

Mais nos familles nous faisant doutés (en gros, ils veulent pas nous voir 😛) on se réveille le lendemain avec l'idée inverse ! Oui, on devient des girouettes 😛

24
24
Publié le 3 avril 2020

On poursuit notre route direction Te Waihou, pour une petite balade le long de la rivière et de la “Blue Pools” : 70% de l’eau en bouteille de Nouvelle Zélande provient de cette source. C’est samedi, il fait beau, les gens se baladent, on est bien 😀

Le soir nous retournons au camping à la ferme à côté de Hobbiton puisque nous sommes à côté. En arrivant, le propriétaire nous annonce qu’aujourd’hui était le dernier jour d’ouverture de Hobbiton ! Je me dis alors qu’on a eu de la chance de pouvoir y aller juste à temps ! 😀 Et ils prennent des mesures en amont de la réglementation du gouvernement, ils sont forts !

25
25
Publié le 3 avril 2020

Nous nous dirigeons vers Tauranga, le long de la côte Est. Pas grand monde dans les rues, on va prendre des brochures à l’office de tourisme mais nous sommes les seuls et à l’accueil on ne nous parle pas … Bon peut être pas une bonne idée que de se montrer en train de faire du tourisme 😛. On fait vite fait le tour de la ville, qui est un peu morte puis on se dirige vers le Mont Maunganui, situé juste à côté. En fait, tout le monde était ici 😛

Entre les averses, j’en profite pour monter en haut du mont pendant que Cédric fait le tour en bas pour courir. On apprécie les paysages !

Le soir nous trouvons un camping presque plein, pour les ¾ des jeunes en Working Holiday Visa travaillant dans les environs et des résidents permanents. De voir autant de personnes nous rassurent un peu 😀

26
26
Publié le 3 avril 2020

Nous prenons la route en direction du Coromandel, avec un premier arrêt à Waihi. Petite marche le long de la côte, les paysages sont jolies, nous sommes encore quelques touristes.

Puis une petite balade autour d’une ancienne carrière avec des gisements d’or et d’argent …. Pas grand intérêt finalement, à part marcher 😛

En fin d’après-midi nous allons dans un camping du DOC, 2 voitures y sont déjà. Pas de réseau, au moins nos cerveaux arrêteront de cogiter 😉

27

Pas de réseau c’est bien sauf quand des décisions importantes se prennent au niveau du gouvernement 😛

Réveil par le ranger pour nous informer que les campings du DOC ferment et qu’il va falloir qu’on se trouve un autre endroit. Rien de plus, on range vite nos affaires puis on repart pour trouver du réseau. Et là, … plein de messages et d’appels en absence de Mathieu (mon ami de Wellington) : ok, il s’est passé quelque chose ... En effet, depuis hier après-midi, la Nouvelle Zélande est passée en alerte 3 et au mercredi 25 mars à minuit, nous passerons en alerte 4, ce qui signifie … roulement de tambours: confinement … pour une durée d’1 mois minimum ! Nous avons donc 2 jours (ils sont gentils 😉 ) pour savoir ce que nous faisons et nous trouver un logement ! Fin de notre voyage en Nouvelle-Zélande ! On aura quand même bien profité et fait presque tout ce que nous voulions faire/voir 😉 Et ce fut notre dernière nuit en camping ! Pas la meilleure : beaucoup de vent, la tente ne ressemblait vraiment plus à rien au réveil ! Les nuits en tente ne vont pas nous manquer 😛

Mathieu s’est occupé de tout pour nous ! On a bien de la chance 😀 L’ambassade de France de Nouvelle-Zélande a mis en ligne un formulaire pour que l’on puisse se recenser. On contacte notre agence de voyage et on essaie de contacter notre agence de location de voiture. Mathieu nous a même trouvé un logement sur Wellington !

Les campings fermant, on décide de retourner sur Welllington (au moins nous ne sommes pas seuls) et de passer la nuit chez lui pour ce soir, le temps de s’organiser. 8h de route et Hello again Wellington ! 1ère fois depuis que nous sommes en Nouvelle Zélande que nous croisons autant de véhicules sur la route ! On vit une sorte d’exode rurale ! 😛 Sauf que tout le monde va en direction d'Auckland ... J'espère qu'on a fait le bon choix ! 😛

• • •

Après une bonne nuit de sommeil, il est temps pour nous de prendre des décisions importantes ! Oui après nous serons bloqués pour 1 mois ! 😛

1/ On essaie de contacter des personnes recensées sur SOSUNTOIT (plateforme en ligne créé pour permettre de trouver un logement aux Français dans le besoin) sur Auckland mais pas de réponse ou les places sont déjà prises. OK, on reste sur Wellington : un ami de Mathieu part se confiner dans sa famille et nous sous-loue sa chambre : super sympa ! 😀

2/ On a eu un retour de notre agence de voyage : ils ne peuvent pas nous trouver un vol pour Paris, tout est complet ou sinon plus réservable via une agence de voyage ... Bref on apprendra qu'on peut se faire rembourser une partie de nos 2 vols restants pour un montant n'équivalent pas à plus de la moitié du prix ... Ce sera toujours ça de récupéré. Nous sommes donc entre les mains de l'ambassade pour nous trouver un vol retour, ils ont l'air plutôt réactifs c'est cool ! (Ca c'était au début du confinement ...😛)

3/ Il faut qu'on s'occupe de notre petite voiture, qu'on devait initialement rendre à Auckland. On se rend donc à l'agence de location situé à Wellington : aucun problème, on pourra la déposer ici, ouf ! 😀 On profite donc de ce dernier jour de liberté, pour laver la voiture, histoire qu’on n’est plus qu’à la déposer le 31 mars, dernier jour de location : on la garde au cas où on aurait besoin de remonter à Auckland d’ici là (on croit un peu trop au père Noël 😛).

4/ On récupère des films auprès de Mathieu: très important ! Il faut qu'on ait de quoi s'occuper 😛

5/ On découvre notre nouvelle colocation et on s'y installe : une coloc’ de 4 mecs à la base, ils viennent d’emménager il y a à peine 15 jours, l’appartement avait été refait. Sur les 4, 3 sont retournés dans leur famille pour le confinement, qui reste-t-il ? ... Alex, un Néo-Zélandais 😉 Bon après plusieurs jours on ne le voit presque pas, il reste souvent enfermé dans le bureau. Et puis on a vraiment l'impression de le déranger, ... lui qui pensait rester tout seul tranquille, il se retrouve coincé avec 2 français ... 😛

Grand appartement, très fonctionnel, bon encore un peu vide ils n'ont pas eu le temps de tout aménager. D'ailleurs, pas de table dans le salon, on prendra l'habitude de manger debout dans la cuisine 😛. On a tout de même une petit vue sur la baie depuis la fenêtre de notre chambre 😉. Tout est accessible à pied, c’est pratique ! Dans notre “malheur”, on n’est pas trop mal 😀 Et puis nous aurons Internet après seulement quelque jours ! 😀

6/ Qui dit dernier jour de liberté, avec un magnifique temps, dit : il faut qu'on profite du soleil ! Et nous ne sommes pas les seuls, tout le monde est dehors en train de courir, marcher, faire du vélo, … bref profiter de ce dernier jour ! 😀

• • •

26 mars, 1er jour de confinement, et … on n’a pas l’impression que la vie s’est arrêtée dehors : les gens marchent, courent, … ! On se renseigne un peu sur les mesures et effectivement, les activités physiques externes sont autorisées et même recommandées pour rester en forme ! On a le droit de le faire avec les personnes avec qui nous vivons, sinon c’est seul et en respectant une distance de 2 mètres. Et bien ça va, c’est plutôt souple ici 😀 Et puis pas d'attestation comme en France ! On garde du coup une certaine liberté ! Il y a uniquement dans les supermarchés que l'on n'a pas le droit d'y aller à plusieurs, on rentre 1 par 1 et on garde nos distances. D'ailleurs, les supermarchés sont vraiment bien gérées : très peu de rupture de stock, à part pour les produits ne venant pas de NZ. Ils limitent à 2 le nombre d'articles identiques par client. Cela évite toute pénurie de pâtes/riz/PQ comme on a pu entendre en France ! Et quand il y a eu un réapprovisionnement de gel antibactérien, 1 seul par client ! 😉

Oui on est pas mal, avec la baie 😉

On essaie de se trouver des occupations : Cédric ayant comme projet de devenir prof d'histoire-géographie, passe ses journées à "s'instruire" sur ses 2 matières.

De mon côté, n'ayant pas de vrais projets (ou du moins des projets que je ne peux pas faire ici), plus compliqué de se motiver ! 😛 J'ai trouvé un site pour jouer en ligne : Tarot, Hanabi (jeu de société découvert en NZ avec un couple de Suisse, merci je suis fan 😉), 6 qui prend ... ! Ca passe un peu le temps 😉 Je me motive également à trier mes photos ! Chose qu'en général on ne fait pas, voir très longtemps après un voyage ! Et je vais en profiter pour commencer les albums photos ! 😀 Heureusement, on a aussi nos liseuses ! J'ai voulu m'inscrire à des cours en ligne, mais ... pas assez motivé pour rendre des devoirs 😛 Alors je les suis juste pour ma culture personnelle 😉



On se remet au sport (enfin pour ma part 😛) : Cédric va courir tous les 2 jours, je me suis remise à courir (comme de nombreux français au début de leur confinement 😛) tous les 3-4 jours ! Chacun son rythme ! Et je me suis trouvée un challenge sportif ! Jusqu'à présent je le tiens 😀




Côté cuisine, bien qu'elle soit bien équipée, il n'y a pas spécialement les "ustensiles" nécessaires et puis au supermarché, on ne trouve pas les mêmes produits qu'en France ! J'ai quand même réussi à trouver de la farine ! Youhou ! Crêpes party !

En musique, ça passe tout seul (merci le frérot ! 😉) 

Bref on s'occupe comme on peut, on sort au moins 1 fois par jour prendre l'air : marcher, courir ou faire les courses, en gardant nos distances. On voit la mer tous les jours. Dur la vie 😛 Non vraiment, pour tout ça, on a beaucoup de chance d'être en Nouvelle Zélande et d'avoir choisi Wellington.

La vue est plutôt sympa 😀

Mais le fait de ne pas être chez nous, d'être le plus loin possible de la France (un peu compliqué de se caler des Whats'app ou autres 😛) et puis d'avoir l'impression de déranger notre coloc' (alors qu'on se fait tout petit), on a quand même "hâte" de pouvoir rentrer, même si on sait très bien qu'on ne pourra plus sortir comme on le fait ici. Et que le "retour" en France risque d'être compliqué à gérer niveau organisation. Mais ce n'est pas demain la veille ! 😛

• • •

Finalement nous nous rendons compte que l'ambassade ... certes elle communique beaucoup, voir un peu trop, mais elle n'est pas très efficace ou sinon c'est très fouillis ... Alors on imagine bien que ce ne doit pas être simple que d'organiser des vols retours en étant à l'autre bout de la France avec forcément au moins 1 escale et que cela dépend des politiques de gouvernement de chacun. A l'heure actuelle pas de solution, à part des vols Qatar Airways, quand ils ne sont pas annulés au dernier moment, à des prix battants toutes concurrences : 2000€ au plus bas pour atteindre les environs de 10 000€, on ne regarde plus vraiment à ces prix 😛. Pourtant leur slogan donne envie : "We will get you home" (On vous ramènera chez vous). Merci ! Heureusement que vous êtes là ! 😀 On sent l'effort financier que vous faites pour nous ! De notre côté on n'est pas si désespéré que ça, on va attendre un petit peu, histoire d'avoir des prix un peu plus corrects (et surtout être sûr qu'une fois une somme engagée, le vol ne sera pas annulé sans raison !). L'ambassade nous invite fortement à prendre ces vols, tout le monde n'a pas autant d'argent à mettre dans un billet, surtout sans ressources.

Les différents messages de l'ambassade joueront également avec nos humeurs : un jour on y croit, et le lendemain, on pense être coincé ici même après la fin du confinement ... ! Effet yo-yo! 😉 On se rend compte que pour avoir une "chance" de rentrer, il aurait fallu être à Auckland ! Les autres, débrouillez-vous 😛 Quelques extraits de communication reçus.

28 mars: "Nous continuons à vous encourager à prendre les vols disponibles auprès de diverses compagnies aériennes [...] comme Qatar Airways qui assure un transit sûr et unique VIA Doha pour regagner la France." => bien trop cher et uniquement Qatar qui propose des vols, quelles sont les autres compagnies avec un transit sûr ?

1er avril: "Des vols organisés de retour en France, dont vous avez lu les annonces, sont effectivement prévus à bref délai. Ils concerneront dans un premier temps et en priorité les situations individuelles les plus vulnérables [...]. Les personnels soignants rappelés par leur établissement hospitalier en France [...et] les PVtistes les plus en difficulté et sans aide familiale [...]." => Super, les choses bougent ! 😀

2 avril: les vols internes sont ré-ouverts pour ceux prouvant qu'ils ont un vol international dans les 24h. "Nous continuons à faire le maximum pour favoriser le retour de TOUS nos ressortissants qui le souhaitent." => cela confirme le message précédent ! Ca avance, personne n'est oublié 😀 Et bien normal que les personnes prioritaires et personnels soignants soient les premiers !

3 avril: "Le travail est maintenu auprès des compagnies aériennes pour la poursuite de vols réguliers et sûrs, dont les fréquences vont être augmentées et vers lesquelles il est nécessaire de continuer à se tourner. Certes leurs tarifs sont parfois élevés dans la mesure où il s’agit en ce moment de tarification sans aller-retour sur une longue distance mais il y a régulièrement des offres concurrentielles.

Nous continuons aussi à travailler, avec nos partenaires européens et en coopération avec les autorités néo-zélandaises, pour des solutions reposant sur une fréquence de vols intérieurs augmentée, permettant à ceux qui sont dans l’île du sud d’en repartir aussi vite que possible.

Des dispositifs complémentaires pour les cas prioritaires vont être mis en place dans les jours qui viennent." => 3 communications en 3 jours et la dernière contredit les précédentes ... en gros si on n'est pas prioritaire, débrouillez-vous. Et puis pour ceux du sud, essayer de venir au nord (mais ils ne peuvent pas sans un billet international dans les 24h ... !). Tarifs parfois élevés: heuu je ne suis pas sûre qu'on ait la même notion de valeur 😛 Quand à connaître les compagnies aériennes proposant des vols pour la France, autre que Qatar, impossible d'avoir une réponse ! 😛 Bon ba retour à la case départ ! A ce moment on aurait aimé être Allemands, ils ont rapatriés leur 15000 ressortissants présents en Nouvelle Zélande en quelques jours ! Bravo à eux 😀

Mais encore une fois, on ne se plaint pas ! On aimerait juste savoir ce que l'on doit faire clairement 😛 Est-ce qu'on sera les oubliés de Wellington ? 😛 (Film prévu pour début 2021 😉). On sait bien qu'ils doivent être sous l'eau et qu'ils n'ont pas toutes les réponses, mais en ce cas, limiter la communication à quelque chose de sûr 😉

Depuis, 2 vols de rapatriements pour les personnes prioritaires se situant à Auckland ont été mis en place le 6 avril et le 11 avril, mais cela s'adresse uniquement aux personnes d'Auckland ... Après c'est un bon début ! Mais à mon avis, pour notre part on sera encore là à la fin du confinement😛

• • •

Bref, en attendant, on essaie de s'occuper comme on peut, dans notre petite chambre ! 😛 Heureusement, depuis le début du confinement, la météo est avec nous ! 😉 On sait que la situation est meilleure qu'en France et que certaines personnes sont dans des situations plus alarmistes que nous. Donc on attend, bien sagement ! Je vais finir par pouvoir courir un marathon à la rentrée 😛 Et puis on est content, on avait posté nos cartes postales et acheté nos souvenirs avant le confinement 😛

• • •

Ca y est, le lundi 13 avril jour de bonnes nouvelles ! Nous sommes informés qu'un vol de rapatriement au départ d'Auckland partira samedi 18, on s'inscrit donc via un formulaire en ligne. Et dans la foulée, une personne de l'ambassade m'appelle pour me dire que nous sommes sur la liste avec Cédric pour ce vol, donc nous pouvons nous organiser pour venir jusqu'à Auckland ! Youpiii 😀

Je suis au taquet : réservation voiture, hôtel à Auckland, ... ! Bon par contre, il faut sérieusement qu'on se pose la question d'où est-ce qu'on logera de retour à Paris .... Mais Lola, une très bonne amie, vient à notre "secours" en nous prêtant son appartement à Paris ! Merciiii ! 😀

Nous passons donc nos derniers jours à Wellington, après un peu plus de 3 semaines de confinement : Cédric a hâte de rentrer, pour ma part je profite des derniers instants ici, de la baie, de notre "liberté" que nous n'aurons plus une fois en France. On en profite pour "croiser" Mathieu afin de lui dire au-revoir !

Petit coup de blues, le retour signe officiellement la fin de notre voyage ... achevé bien avant la date prévue ... Ce ne sera que partie remise mais c'est quand même un petit coup au moral !

PS: cet article ressemble plus à un journal qu'à un article de blog de voyage, désolé 😛

28
28
Publié le 21 avril 2020

Nous prenons la route le vendredi 17 avril, avec une jeune de 18 ans en covoiturage (l'ambassade m'ayant contacté pour savoir si on pouvait prendre quelqu'un : bien sûr, seront nous surclassés pour ce service ? 😛). La voiture est chargée a bloc : une Renault Capture (la French touch, histoire de nous rappeler où nous rentrons !) Et 10 minutes plus tard, à peine lancés, ... oups ... j'ai oublié la plage arrière sur le trottoir ... Heureusement qu'on n'était pas loin ! Demi-tour. Après ce faux départ, plus rien ne nous arrête, 8h de route et aucun contrôle ! Nous arrivons à Auckland vers 21h, le temps de récupérer nos chambres puis une bonne nuit de sommeil avant les longues heures de vol ...

Samedi 18, après avoir rendu la voiture, nous arrivons à l'aéroport vers 11h et là ... une longue file d'attente ... Nous avons bien dû attendre 2h avant de pouvoir être enregistrés : le personnel de l'ambassade en a aussi profité pour récupérer notre Déclaration sur l'honneur concernant le paiement du billet au Trésor Public !

Nous devions initialement décoller à 15h45 et atterrir le dimanche 19 à Paris à 9h45. Bon finalement nous sommes partis à 18h30. L'avion était plein, et seules les personnes de plus de 70 ans étaient surclassées (tant pis pour nous). La moitié des personnes seulement portait des masques (dont nous, grâce à Mathieu et Amy : encore merci ! 😀) et forcément nous nous retrouvons assis à côté de 2 personnes qui n'en portent pas, la dame à côté de nous toussant ouvertement sans même une main devant sa bouche ... Décidément, on n'a pas de chance !

Ce fut le vol le plus lonnnnnng de ma vie ! 28h à rester dans le même avion, sans pouvoir en sortir 1 seule fois (là, il valait mieux ne pas être fumeur !) 2 escales d'1h environ à Perth et Doha pour changement de personnel et plein de carburant. Par contre on a eu beaucoup à manger (Qatar Airways quand même !) et je n'ai jamais vu autant de films en si peu de temps : 9 films !

Nous arrivons enfin à Roissy le dimanche 19 vers 12h30. Aucun contrôle, à part le passeport ! Récupération de nos bagages (forcément, les derniers à arriver 😛) puis direction Paris en RER ... Le RER B ne m'avait pas manqué ! Heureusement pas de correspondance nécessaire, on dépose les sacs devant la porte de l'appart et Cédric reste là le temps que j'aille récupérer les clés à La Norville : j'opte pour la solution de facilité, un Uber aller/retour. J'en profite pour passer faire un petit coucou à ma soeur, mon beau frère et mon petit neveu ! Très frustrant de ne pas pouvoir rester plus longtemps et de garder ses distances ... Puis un coucou trop speed à Lola pour les clés et ça y est de retour à Paris.

On ne peut pas dire que le retour à la "vie" parisienne m'avait manqué ! Mais bon, nous devons tenir jusqu'au 11 mai avant de pouvoir enfin voir nos familles !

• • •

The End .... 😦

Fin de notre périple en Nouvelle Zélande : nous avons quand même eu la chance de bien profiter de notre voyage, nous aurons vu/visité presque tout ce que nous voulions ! 😉