Sauvage, typique, colorée, tradition et gentillesse, c'est ce qui résume ce pays et ses habitants.
Août 2014
7 jours
Partager ce carnet de voyage
8
août

Le jour est venu pour notre virée Irlandaise. Nous devons prendre le ferry en fin de journée à Roscoff. Nous voyagerons avec la société Brittany Ferry. Nous débarquerons à Cork demain matin. Pour la suite, ce sera camping. Nous en avons repérés certains et nous verrons au jour le jour le parcours, rien n'est planifié. Notre seul carnet de route : suivre la Wild Atlantic Way.


C'est parti. Rapidement nous rencontrons la pluie sur la route. C'est la première fois que nous allons vers le nord pour nos vacances d'été et cela n'est pas très encourageant. En espérant que cela ne présage pas d'un temps maussade pendant notre séjour



Nous arrivons à Roscoff vers 17h . Il n'y a encore presque personne dans la file d'attente. Petit à petit la file s' allonge derrière nous. Il va falloir être patient. Quelques heures plus tard, des agents passent récupérer nos papiers et les billets d'embarquement pour vérification.


Il est 19h30. C'est parti pour l'embarquement, nous découvrons enfin les entrailles du ferry. C'est vraiment gigantesque. Au bout d'à peine 1/4 d'heure, on a déjà rejoint notre cabine pour nous installer.

Après avoir dîner, avant qu'il n'y ait trop d'affluence au restaurant, nous allons sur le pont supérieur pour assister au départ. Avec le soleil couchant, la côte est très jolie.

Le départ est annoncé. Le ferry prend le large doucement. C'est parti pour 13h de traversée. Les côtes françaises s'éloignent petit à petit jusqu'à disparaitre. La nuit s'installe. Nous profitons encore un peu de cette soirée au grand large, avec la lune qui se reflète dans le sillage du bateau.


Au revoir le France ....

9
août

Bonjour l'Irlande.

La traversée s'est bien passée mais la nuit fut courte car nous avons eu du mal à trouver le sommeil.

Alors que nous prenons notre petit déjeuner, nous apercevons par les fenêtres les côtes irlandaises qui commencent à se dessiner à l'horizon.

Il est temps d'aller se préparer pour l'arrivée.

Avant d'arriver à Cork, nous passons devant la petite ville de Cobh. Nous découvrons enfin les maisons colorées irlandaises. C'est une vrai palette de couleur. Vu du ferry, on dirait une maquette.

Une fois débarqué du ferry et après avoir pris pour la 1ère fois une route en roulant à gauche, nous prenons la direction de Kinsale. Ce petit village de pécheurs, lui aussi haut en couleur, est adorable. Nous sommes tout de suite immergés dans le charme de l'Irlande.


Nous suivons donc la Wild Atlantic Way qui longe la côte ouest. La campagne est très belle. La nature est verdoyante et luxuriante.

Nous nous arrêtons dans la petite ville de Clonakilty. Une petite ruelle piétonnière à l'esprit bohême et festif nous attire tout de suite. Ce petit coin est vraiment sympathique.


Avant d'aller au camping nous allons jusqu'à la plage de surfeur de Garrettstown. Le temps est maussade mais malgré tout il y a du monde à l'eau. Brrrr l'eau n'a pas l'air d'être chaude !!!!



Nous nous installons sur le camping Garrettstown House Holiday Park. Ce camping est très agréable et bien aménagé. Nous nous installons dans un petit coin un peu abrité du vent. Après un repas bien chaud, nous allons nous coucher bien fatigués du voyage.

10
août

Après une nuit fraîche, nous nous levons ce matin avec le soleil. Cela va permettre de faire sécher la tente un peu avant de plier le camp et de partir.

Nous avons décidé d'aller visiter tout d'abord Baltimore. Nous continuons de découvrir la campagne Irlandaise qui est vraiment très belle et vallonnée.

Baltimore est un village de pêcheurs charmant avec ses maisons blanches ou colorées et son église en pierre qui domine le port. Par contre, il y a beaucoup de vent, il va falloir qu'on s'y habitue...

Il est 12h, nous décidons de trouver un petit resto pour déjeuner. Surprise, ici le Breakfast est servi jusqu'à "13h". Finalement c'est pas grave, cela va nous permettre de prendre notre 1er ptit dèj Irlandais. Nous nous régalons.

Nous reprenons la route en longeant la côte. Elle est magnifique. Par endroit, les pâturages sont au bord de l'eau. Vaches et moutons profitent d'un paysage splendide. Quel chance !!

Il faut savoir que les routes Irlandaise sont assez étroites. Il n'y a pas de berne mais plutôt des murettes, des haies ou des talus fleuris. C'est joli mais quand on a pas l'habitude de rouler à gauche c'est un peu inquiétant.

Nous prenons une petite route direction Sheep's Head et son phare.

Nous laissons la voiture pour une petite randonnée jusqu'au phare. D'un seul coup une grosse averse nous trempe en quelques secondes alors qu'il faisait beau jusqu'à présent. Mais ce n'est pas grave, le vent souffle tellement fort que nous allons sécher aussi vite que nous avons été mouillé. Il va falloir nous habituer à avoir tous les temps dans une journée, 'symbole' de l'Irlande.

Malgré tout la balade jusqu'au phare est très belle, entre rochers, pâturages verdoyants et océan. Nous croisons aussi quelques autochtones en train de paître tranquillement. A part eux nous sommes seuls au monde. Le phare au bout de cette pointe rocheuse, niché sur la falaise semble sorti de nul part.

Nous repartons, toujours en parcourant une petite route qui longe la côte. Nous avons pris un peu de hauteur ce qui nous permet d'avoir une vue dégagée sur ce magnifique paysage à la fois sauvage et organisé avec tous ces petits murets en pierre et ses clôtures. Nous sillonnons avec émerveillement parmi cette nature si agréable.

Le soleil décline doucement derrière de gros nuages et nous offre de très belles couleurs.


Nous arrivons au camping Eagle Point à Ballylickey, près de Bantry, où nous resterons 2 nuits. Situé sur une pointe de terre, le camping a un point de vu magnifique et dispose d'une petite plage. Par contre attention au vent qui peut y souffler très fort. Nous amarrons la tente au maximum.

11
août

Ce matin nous allons visiter la pointe de la péninsule de Beara. Nous espérons pouvoir aller sur l'île de Dursey en prenant le Cable Car, un petit téléphérique d'une autre époque 😉.

Sur la route, alors que nous nous arrêtons prendre quelques photos, notre regard est attiré par des masses sur des rochers au milieu de l'eau. Ce sont des phoques qui font un petit somme au soleil. Ils se prélassent nonchalamment. C'est super de pouvoir les observer. Dommage qu' ils soient un peu loin.

Nous arrivons à Castletownbere, un petit village de pêcheurs vers 13h . Nous visitons un peu avant de trouver un petit resto pour déjeuner, attention à l'heure !!!. Nous choisissons le resto Jack Patrick's. Un petit resto très typique et sympa, avec une toute petite salle où l'on partage de grande table. Les plats sont très bon et l'accueil agréable avec une attention pour les enfants.

Après un bon repas, nous reprenons vite la route pour ne pas manquer l'horaire pour le "cable car".

Plus nous approchons de la pointe et plus le paysage est sauvage et les habitations se font très rares. Et là au détours d'une route, une vue magnifique sur des falaise qui tombent à pics dans la mer et de l'autre côté de la route, une école qui semble construite au milieu de nul part et qui profite de ce panorama sublime.


Nous arrivons enfin en vue de Dursey Island. Le Cable Car effectue encore des départs pour l'île. Ce téléphérique en bois est dans son jus. Il sert non seulement au transport des personnes mais aussi des animaux, preuve en est la paille qui jonche le sol. A l'intérieur, on a l'impression que rien ne prend juste. On aperçois l'eau à travers le plancher et la porte laisse passer les courants d'air.


L'île de Dursey peut se parcourir à pied facilement mais attention aux excès de vitesse !!! .

Seulement une dizaine d'habitants y résident à l'année dans un minuscule village. C'est une très belle île, avec de nombreuses ruines archéologiques. A la pointe de l'île, un panorama magnifique et venteux s'offre aux marcheurs venus admirer l'océan. Asseyez-vous dans l'herbe face à l'océan et laissez-vous emporter par l'immensité et enivrer par le vent qui vous enveloppe.

Après une très agréable ballade sur cette charmante petite île, nous retournons au câble car. Il ne faut pas rater la dernière traversée.

Nous repartons en longeant la côte nord de la péninsule de Beara. Nous passons pas très loin du village d'Allihies avec ses adorables maisons colorées toutes alignées avec en arrière plan une petite colline rocailleuse.

Les routes semblent parfois minuscules, envahies par des haies luxuriantes et puis on arrive dans un endroit paradisiaque où on poserait bien nos valises pour le reste de nos jours.

Retour au camping.

12
août

Ce matin nous changeons de conté, nous nous dirigeons vers le Kerry, et c'est sous la pluie que nous arrivons.

Nous arrivons dans la petite ville de Kenmare sous une éclaircie. Les rues sont hautes en couleurs et très fleuries, nous en profitons pour nous y arrêter et faire un petit tour. On trouve quelques boutiques charmantes dont une de souvenir pour le plus grand plaisir d'Anouk.

En repartant, nous prenons la route du "Ring of Kerry" en direction de Killarney. Nous traversons un plateau qui nous transporterait presque au Canada.

Juste avant d'arrivée, nous longeons l'Upper Lake situé au cœur du Parc National de Killarney. Ce panorama sur les lacs est la Ladies View, en référence à la reine Victoria et à ses dames qui en visite ici furent charmées par le paysage et cette vue exceptionnelle.

Killarney est une ville très vivante avec pleins de boutiques, de pubs et de restaurants. Des calèches permettent de visiter la ville.



On y a même croisée une voiture "1 cv" qui faisait le plein à la station essence 😉😀




C'est ici que nous avons décidé d'établir notre camp de base pour 2 nuits. Le premier camping à l'entrée de la ville est complet. Nous nous rabattons vers un deuxième un peu plus à l'écart : le Fleming's White Bridge. Ce petit camping verdoyant est magnifique, très bien entretenu et l'accueil très agréable. C'est une très bonne surprise.

Après s'être installé, nous repartons pour visiter la péninsule de Dingle. Sur la route, nous découvrons une plage de surfeur, Inch beach, qui semble assez réputée. Ici on se gare directement sur la plage. Malgré le temps couvert, il y a pas mal de monde. Les vagues ont l'air sympa et déroulent bien.

Voici enfin la petite ville de Dingle avec son petit port de pêche. Dingle est très connue notamment pour son dauphin Fungie qui aurait élu domicile dans sa baie. Nous allons donc faire un tour sur la jetée en espérant l'apercevoir au loin, mais il ne nous fera pas cet honneur. Nous n'aurons donc en photo souvenir que celle de sa statue.

Dingle est vraiment une charmante ville avec sa rue commerçante là encore pleine de couleur. Les magasins ont de très jolies devantures, certaines sont très typiques.

La journée se termine, nous retournons à Killarney.

13
août

Ce matin nous prenons la route du "Ring of Kerry", l'anneau du Kerry.

Au détour d'un virage nous découvrons une plage paradisiaque aux eaux turquoises d'une transparence incroyable. C'est Carroll's Cove. On pourrait presque se croire sous les tropiques, la chaleur en moins 😉.

Nous arrivons ensuite à Glenalappa middle face aux iles de Deemish et Scariff. Le panorama est vraiment très beau. Les rochers, les petits prés vert, les criques de sable et la côte déchiquetée, tout est harmonieux dans ce paysage. Les iles trônent face à nous. Ces 2 petites collines d'un vert sombre tranchent sur l'horizon bleu.

Un peu plus loin ,nous apercevons de la route des ruines avec une forme particulière. C'est Loher Stone Fort, un "ring fort" (fort circulaire) qui remonterait au 9ème siècle.

Nous arrivons ensuite à Waterville, petite station balnéaire charmante avec de jolie plage et malgré tout un littoral encore sauvage et préservé.

Un peu plus long se trouve Kells Bay. C'est une superbe crique avec une plage de sable fin et des eaux turquoises. Un petit coin de paradis que nous découvrons et qui nous appelle. Nous faisons donc demi tour pour aller nous poser un peu dans cet endroit idyllique. Entre mer et forêt, abrité du vent, cette crique est vraiment reposante. Nous en profitons pour nous dégourdir les jambes.

Le circuit du ring of Kerry a tenu toutes ses promesses avec des paysages absolument magnifiques, une nature sauvage, une côte avec des falaises impressionnantes et des petites criques aux plages superbes.

Retour au camping

14
août

Aujourd'hui nous repartons pour le conté de Cork, direction Blarney.

Sur le chemin nous traversons Macroom. Cette ville est curieuse, comme sortie d'un autre temps avec son architecture encore très médiévale.

Nous arrivons à Blarney au camping "Blarney Caravan and Camping Park" où nous nous installons pour nos 2 derniers jours en Irlande. Situé sur une petite colline, nous avons une très belle vue sur Blarney et son château.

Il est temps de déjeuner. Nous trouvons dans le centre de Blarney un pub restaurant, le Muskerry Arms. L'intérieur tout en brique et en bois est très chaleureux, et les plats sont super bons.

Après déjeuner nous allons visiter Blarney Castle. Cette forteresse a plus de 600 ans. Si vous avez le courage de grimper au sommet, la vue sur les jardins et la campagne est vertigineuse.

Un peu plus loin dans les jardins se trouve la maison, un beau manoir de caractère. Malheureusement nous arrivons trop tard pour la visite. La dernière est déjà terminée.

A côté du château s'étend un magnifique parc avec de beaux jardins et une forêt enchantée. Dans la forêt se trouve des champignons et des cercles magiques, une sorcière et sa cuisine ... . On est redevenu des enfants à la recherche des petits recoins mystérieux.

La visite se termine par les écuries et dépendances. La cour intérieure a été transformée en espace détente avec un petit snack. Ce petit coin est plein de charme et très agréable.

Retour au camping

15
août

Ce matin nous allons visiter Cork.

Nous commençons par l'"English Market". Ce marché couvert est très beau avec ce mélange de bois/brique et fer forgé, sa voute, sa place centrale et ses galeries adjacentes.

Cork est une ville qui bouge et très accueillante, nichée sur une île au milieu du fleuve Lee. Entre anciens quartiers et quartiers plus branchés, Cork est une ville où on se sent bien

Nous nous dirigeons vers le vieux quartier populaire de Shadom avec ses petites maisons individuelles colorées, son église Ste-Anne et sa cathédrale Ste-Marie-et-Ste-Anne. Ce quartier a des allures de petit village, tout en simplicité.

Nous retournons vers le centre de Cork. Il est l'heure de déjeuner. Nous trouvons un petit pub qui semble pas mal, le Bodega . Et là quelle surprise en rentrant, nous en prenons pleins les yeux. L'intérieur est grandiose, presque théâtral. On ne sait pas où regarder tellement la déco est magnifique et pleine de détail. Même le petit coin est classe 😉. Nous y mangeons des plats type snack mais très bon.

Nous reprenons la route pour visiter la côte du côté Est de Cork. Nous arrivons à Youghal. Cette petite ville fortifiée se situe dans une baie. Avec son port, ses pubs et ses commerces, Youghal est une ville vivante. Elle a servi de lieu de tournage pour le film Moby Dick de 1954 par John Huston . C'est pourquoi trône une fausse baleine harponnée au milieu du port.

Nous repartons en direction de Cobh, petite ville portuaire que nous avions découverte en arrivant par le ferry il y a 8 jours. La petite maquette prend vie.

L'église, imposante, se trouve en hauteur et domine la ville. Elle semble veiller sur la communauté.

Nous sommes le 15 Aout. Même si ce n'est pas un jour férié en Irlande, la ville semble se préparer à faire la fête. Il y a de l'animation et du monde dans les rues. L'ambiance est vraiment agréable.



Tout au bout du quai se trouve un mémorial pour le Titanic.

D'ici ont embarqués de nombreux Irlandais à destinations de l'Amérique soit en espérant y faire fortune soit pour retrouver des proches déjà partis. Leurs destins tragiques sur le Titanic est retracés ici.


Retour au camping

16
août
16
août

C'est notre dernier jour en Irlande.

Après avoir plié notre campement pour la dernière fois, nous nous rendons sur le port pour attendre l'embarquement. Le "Pont Aven" nous attend. Nous devons embarquer vers 16h30.

Une fois installé et le départ donné, nous nous rendons sur le pont supérieur pour dire au-revoir à ce beau pays.

A Cobh la fête qui se préparait la veille bat son plein.

Comme nous partons en milieu de journée, nous pouvons admirer une dernière fois les magnifiques côtes Irlandaises.

La journée et le voyage se termine. Nous nous installons sur un petit pont à l'arrière du bateau pour essayer de voir des dauphins. Malheureusement nous n'aurons pas cette chance. Nous n'aurons que l'océan à perte de vue pour nous consoler.

Notre virée Irlandaise a été à la hauteur de nos attentes : un paysage aussi rude que beau avec beaucoup de plénitude, des irlandais très charmants et serviables, et une météo alternant tous les temps en quelques heures.

L'Irlande a encore beaucoup d'autres endroits merveilleux à voir. Peut être y retournerons nous un jour pour les découvrir.